2009 | Because Music

IRM

Charlotte Gainsbourg | 07-12-2009

À l'heure où les maladies occupent le devant de la scène, a-t-on envie d'écouter un album qui s'intitule IRM (imagerie par résonance magnétique) s'il n'est signé ni du groupe de body music belge Klinik, ni par Matmos qui aime utiliser du matériel chirurgical pour en tirer de la musique (A Chance To Cut Is A Chance To Cure, 2001) ? La question souligne qu'en dépit du succès rencontré par son tardif deuxième Lp, 5:55 (2006), Charlotte Gainsbourg n'a pas choisi de jouer sur du velours. Après s'être mutilée les parties sexuelles avec un cisea...