2010 | Ninja Tune

Lost Where I Belong

Andreya Triana | 05-04-2010
Avant de signer ce recueil de délicates ballades bluesy et jazzy, la Londonienne Andreya Triana, s'était d'abord fait remarquer outre-Manche en qualité de beat poetess électronique. Là-bas, ses Freeflo Sessions en ont ébahi plus d'un. Tombée dans la marmite et autodidacte, l'Anglaise est ce que l'on appelle une voix. Non point celle d'une diva qui roucoule et en fait des caisses, mais plutôt celle d'une femme qui a vécu. Entendue une première fois dans le fringant Ninja Tuna (2008) de Mr. Scruff (Hold On), elle se faisait cette année plus présente et proche de sa sensibilité sur trois titres du merveilleux et récent Black...