Katie Melua

92545 fans

Katie Melua voit le jour le 16 septembre 1984, à Koutaïssi, deuxième ville de Géorgie (ex Union soviétique). Son père, chirurgien et cardiologue, entraîne la famille au gré de ses affectations, à Tbilissi, puis Batumi.

Elle suit, à partir de 1993, une scolarité à la St. Catherine's Primary School de Belfast (Irlande du Nord), puis au Dominican College de Fortwilliam, en Écosse. A peine âgée de quinze ans, elle remporte un concours télévisé de la chanson, où elle interprète un tube immortalisé par Harry Nilsson, et repris par Mariah Carey (« Without You »).

Sa formation à la Brit School for Performing Arts & Technology (elle y obtient un diplôme en musique) parfait ensuite son goût pour la chanson, et développe sa passion pour l'oeuvre d'Eva Marie Cassidy, chanteuse américaine, prématurément décédée en 1996 d'un cancer, à laquelle Melua consacrera une chanson (« Faraway Voice »). Elle connaît durant ses études une idylle avec Luke Pritchard, futur chanteur du groupe The Kooks.

Sa rencontre avec le chanteur, producteur et parolier Mike Batt (qui a offert certaines de ses partitions à David Essex, ou Art Garfunkel) s'avère comme le déclencheur de la carrière de la jeune chanteuse : lorsqu'il croise la route de l'expatriée, ce dernier recherche une jeune artiste capable de chanter jazz et blues. Il est séduit par Melua.

Durant l'été 2003, son premier single (« The Closest Things To Crazy ») se fraie un chemin jusqu'au Top 10 des charts britanniques. Il en est de même pour son premier album Call Off the Search, qui séduit au mois de novembre de la même année jusqu'à la...Reine d'Angleterre. Premier en Angleterre, le disque est également un énorme succès en Norvège, Australie, ou Irlande. Il comprend une majorité de compositions originales, ainsi qu'une reprise du chanteur américain Randy Newman, un emprunt au bluesman britannique John Mayall, ou une version du « Lilac Wine », qu'avait déjà visité Jeff Buckley.

En novembre 2004, Katie Melua participe à Band Aid, afin de collecter des fonds pour lutter contre la famine en Afrique.

En août 2005, elle accède à la nationalité britannique. Au mois de septembre (le 26) est édité son deuxième album, Piece By Piece. Là encore, le répertoire est très majoritairement original (on relève toutefois la reprise du « Just Like Heaven » de The Cure). Le disque entre directement en première position des charts britanniques.

Le 2 octobre 2006, la chanteuse donne le concert le plus profond sous le niveau de la mer (moins 303 mètres), à bord d'une plateforme pétrolière située en Irlande du Nord. Elle entre à cette occasion dans le Guiness Book of Records. Katie Melua a été certifiée à six reprises disque de platine enGrande-Bretagne. Elle y a vendu plus de sept millions de disques. Le 1er octobre 2007 paraît le troisième album de la chanteuse : Pictures devient numéro un en Irlande, Pays-Bas, et Allemagne.

Au printemps 2010 sort The House. Pour son quatrième album, Katie Melua choisit de collaborer avec leproducteur William Orbit et les compositeurs-paroliers Guy Chambers, Lauren Christy et Rock Nowels. Le résultat fait de The House un opus éclectique où la chanteuse s'exprime dans différents registres entre electro-pop, cabaret ou hit dancefloor. Le single « The Flood » démarre la carrière du disque. Elle se produit à l'Olympia de Paris les 24 et 25 octobre 2010.

Katie Melua revient avec bonheur à une écriture pop rock plus conventionnelle pour Secret Symphony en mars 2012. D'abord tentée par un album de reprises, Katie Melua n'en conserve que quatre, dont « All Over the World » de Françoise Hardy qui est la version en anglais de « Dans le monde entier » que la Française hissa en 1966 à la vingtième place des chart anglais. Les sept titres originaux montrent une Katie Melua qui retrouve toute sa superbe avec un répertoire parfaitement adapté à sa délicatesse naturelle.

L'artiste choisit en 2013 de revenir à son producteur Mike Batt - épaulé par son fils Luke Batt - et d'intituler son sixième album Ketevan qui est son prénom d'origine. Il s'agit du dernier enregistrement pour le label Dramatico, qu'elle quitte ainsi que sa longue collaboration avec Mike Batt, pour un nouveau départ avec In Winter, septième album paru à l'automne 2016. Enregistré dans sa Géorgie natale à Gori, notamment avec une chorale féminine, celui-ci la voit pour la première superviser elle-même la production de ses chansons.

Copyright 2017 Music Story Christian Larrède

Top Titres

01
04:07
08
03:18
01
04:05
10
03:35
Compositeurs : Boris Williams - Gallup - Gollup - Lawrence Tolhurst - Porl Thompson - Robert Smith - Simon Gallup - Smith - Thompson - Tolhurst - Williams
06
03:58
Compositeurs : Katie Melua - Mike Batt - Florian Weiss, Andreas Strobel, Michael Minnig, Stephan Schöpf
06
04:07
03
03:24
Compositeurs : Katie Melua
08
04:38
Compositeurs : Jones - Wilson
01
03:28
Compositeurs : Mike Batt
11
03:38
Compositeurs : Katie Melua
04
04:02
Compositeurs : Mike Batt
01
01:46
01
04:12
Compositeurs : Mike Batt
04
03:06
Compositeurs : Batt - Melua
09
03:39
Compositeurs : Mike Batt
05
04:12
Compositeurs : Arlen - Mercer
15
03:11
07
04:39
Compositeurs : Mike Batt
02
03:25
03
04:24
10
04:23
12
03:00
Compositeurs : Katie Melua
05
03:31
07
03:43
04
02:41
Compositeurs : Fran Healy
04
01:43
03
04:19
Compositeurs : George David Weiss, Robert Thiele - Weiß
01
03:31
Compositeurs : Ron Sexsmith
09
04:15
02
03:10
Compositeurs : Mike Batt
11
04:18
Compositeurs : Mike Batt
01
03:24
Compositeurs : Mike Batt
06
02:55
Compositeurs : Françoise Hardy
02
03:25
Compositeurs : John Mayall
11
03:51
Compositeurs : Mike Batt
01
02:57
Compositeurs : Katie Melua, Guy Chambers
02
04:03
Compositeurs : Katie Melua, Guy Chambers, Lauren Christy
02
05:02
Compositeurs : Mike Batt
04
03:34
Compositeurs : Mike Batt
07
03:21
Compositeurs : Mike Batt - Katei Melua