Jairo

2741 fans
Né le 16 juin 1949 à Cruz del Eje, en Argentine, Mario Rubén Gonzalez trouve le surnom de Jairo dans la Bible, il signifie « le fidèle inspiré » en araméen.

Voué à la chanson dès son plus jeune âge, Jairo grandit en Argentine puis en Espagne où il commence sa carrière par l'enregistrement du simple « Emociones », en 1970. Installé à Malaga, au coeur de l'Andalousie, il voit son étoile briller lorsque le jury du Festival International de la Costa del Sol lui décerne le Premier Prix. Devenu un artiste connu dans le monde hispanophone, il enchaîne les succès avec « El Valle y el Volcan » (en duo avec Maria Elena Walsh) et « Por Si Tu Quieres Saber ».

En 1976, son album Jairo Canta Borges, rassemblant des poèmes de Jorge Luis Borges mis en musique par onze compositeurs argentins différents, montre qu'il n'est pas qu'un rossignol de la variété. C'est sans doute son plus grand classique. À cette occasion, Jairo est invité pour un tour de chant à l'Olympia de Paris ; le tout-Paris du showbiz et de la littérature converge vers la salle de la rue des Capucines où l'on aperçoit aussi bien Nana Mouskouri, Charles Trenet, Gilbert Bécaud, Georges Moustaki et Charles Aznavour que l'écrivain Julio Cortazar, enthousiasmé par le spectacle. Jairo a trouvé une troisième patrie d'adoption : la France, où il décide de s'installer et de poursuivre sa carrière.

Entre 1977 et 1984, Jairo vit ses années de gloire dans l'Hexagone où ses chansons font recette : « Liberté », « Es la nostalgia », « Duerme Negrito » (de Yupanqui) ou encore sa plus grosse vente, « Les Jardins du ciel ». En parfait interprète à la voix suave, Jairo se glisse dans la peau du bel Hidalgo chanteur de charme et fait fureur avec un répertoire romantique. Il ne délaisse pas pour autant les chansons engagées qui parsèment ses albums futurs (de la guerre au Nicaragua à Che Guevara).

Par la suite, Jairo multiplie les projets : il monte le spectacle de tango et chansons Re-Volver basé sur la vie de Carlos Gardel (qui fait le tour du monde), enregistre avec Sapho, et crée d'autres spectacles consacrés à Astor Piazzolla (Crimen Pasional) et son maître Atahualpa Yupanqui (1996).

En 2006, Jairo fête ses vingt-cinq ans de carrière avec la compilation Argentina Mia, un coffret réunissant ses plus grands succès argentins, incluant des duos avec Peteco Carabajal, Mercedes Sosa, Eladia Blanquez ou Ana Belen. Revenu à son répertoire d'origine, Jairo n'est pas oublié en France où sort en 2011 une Anthologie des Titres Français 1976-1984. Celle-ci inclut « Les Jardins du ciel » et « Quand un oiseau pleure ».

Copyright 2016 Music Story Loïc Picaud

Top Titres

01
04:05
01
04:09
13
04:02
01
02:58
01
03:29
Auteur : Matthieu Gore / Compositeurs : Michael Claire / Autres contributeurs : D.R
02
02:59
04
03:23
08
01:13
Auteur : Daniel Boyer / Compositeurs : Daniel Boyer / Autres contributeurs : D.R
07
02:37
08
02:53
15
03:10
15
04:19
06
02:57
06
02:26
Auteur : Daniel Boyer / Compositeurs : Daniel Boyer / Autres contributeurs : D.R
10
02:13
08
03:08
11
03:39
04
04:04
01
01:58
11
04:02
03
03:51
01
03:20
Compositeurs : Vera Baudey - Wolfgang Gass
02
03:25
04
03:36
01
02:36
Auteur : Datcha Dollar'z / Compositeurs : Jairo Romelle / Autres contributeurs : D.R
13
03:52
12
03:54
19
04:02
05
05:46
18
02:58
06
04:00
Auteur : Johan L'Attention / Compositeurs : Johan L'Attention
17
03:17
01
03:14
06
03:55
14
03:53
01
03:03
04
05:57
16
03:58
07
02:31
09
03:56