The White Stripes

778878 fans

Check out "City Lights" Previously unreleased White Stripes song!!

Originaires de Detroit - terre natale du MC5, de Bob Seger et des Stooges -, Jack et Meg White ont fondé en 1997 un duo qui n'a quasiment pas dévié de son approche originelle (roots et minimaliste, mais qui garantit son efficacité) jusqu'à conquérir tous les classements de ventes de disques, et ceci sans se renier, même après avoir signé chez une major. Les deux premiers albums du duo underground ne font surface en Europe qu'après le succès de « Fell In Love With A Girl » sur le troisième, White Blood Cells, en 2001.

La qualité sans cesse croissante de leurs disques et le bouche-à-oreille qui suit toujours leurs prestations scéniques, ainsi qu'une identité visuelle très forte - basée sur les couleurs rouge, blanche et noire - ont indiscutablement fait d'eux un phénomène. En 2003, c'est la consécration avec Elephant doté d'un imparable « Seven Nation Army » primé d'un Grammy Award et amené à devenir un tube taillé pour les stades.

Le mystère autour de leur relation a également joué dans leur popularité : bien qu'ayant longtemps fait croire qu'ils étaient frère et soeur, ils seraient en réalité ex-mari et femme. Musicologues érudits à la façon de célèbres binômes homologues, Poison Ivy et Lux Interior chez les Cramps ou Thurston Moore - Kim Gordon de Sonic Youth, Jack et Meg ont joué depuis leurs touts débuts sur scène des centaines de reprises de vieux blues ou de traditionnels folk, s'aventurant aussi dans les chansons country ou le répertoire de Bob Dylan : pas mal pour de jeunes néo-punks.

Entre deux tournées européennes, Get Behind Me Satan (2005) ouvre le garage rock basique du duo à de nouvelles sonorités (piano, marimbas) quant son successeur Icky Thump (juin 2007) élargit le spectre au blues et au psychédélisme. Tout cela fait d'eux un groupe qui n'apporte pas que des globules blancs au rock mais aussi du sang neuf.

En 2007, The White Stripes fête ses dix années d'existence par un raout en Nouvelle-Ecosse. Le show filmé fait l'objet d'un CD live, le premier, intitulé Under Great White Northern Lights et d'un DVD baptisé Under Nova Scotian Lights. Un documentaire et un livre viennent compléter le lot réuni dans un luxueux coffret. Le couple et duo, sans nouvelle production depuis plusieurs années, finit par annoncer officiellement sa séparation le 2 février 2011. Jack White a alors tout loisir de se concentrer sur ses projets parallèles (les groupes The Raconteurs et The Dead Weather) et entreprendre une carrière solo confirmée par l'album Blunderbuss, paru au printemps 2012.

Copyright 2016 Music Story Frédéric Régent

Top Titres

01
03:51
01
02:40
08
07:18
02
02:20
09
03:32
01
04:15
12
04:18
04
02:46
05
02:13
Auteur : Jack White III / Compositeurs : Jack White III
04
01:50
05
02:58
07
03:39
02
03:03
03
03:43
11
02:04
09
03:55
Compositeurs : Dolly Parton
14
02:42
02
03:54
06
03:20
08
03:45
12
03:40
11
01:48
07
04:01
03
04:01
13
04:21
03
05:06
12
03:52
01
03:18
09
03:47
04
02:48
16
02:24
10
04:09
10
01:54
13
03:17
06
02:35
02
02:10
09
02:22
17
03:09
02
02:06
06
04:29