Destruction

39910 fans
Marcel Schirmer dit Schmier (chant, basse), Mike Sifringer (guitare), et Tommy Sandmann (batterie) forment Knight of Demon en 1982 à Weil am Rhein à la frontière entre l'Allemagne et la Suisse. Le groupe devient rapidement Destruction et sort en 1984 une première démo intitulée Bestial Invasion of Hell. C'est suffisant pour être repéré et signé par le label Steamhammer Records qui permet au groupe de sortir l'EP Sentence of Death toujours en 1984.

En 1985, Destruction sort son premier album avec Infernal Overkill qui confirme son attachement à un thrash metal brut de décoffrage. D'ailleurs Destruction devient même une référence du genre en Allemagne aux côtés de Kreator et Sodom. Mieux, ses thèmes volontiers morbides et l'usage de vocaux gutturaux fon de Destruction un précurseur du death metal. Tout ceci ne suffit pas à faire oublier que Destruction n'arrive justement pas à dépasser les frontières du monde germanique ni à asseoir sa réputation en dehors de ce pré carré teutonique.

Eternal Devastation (1986),et Release from Agony (1988) se suivent et se ressemblent. Le départ de Schmier en 1989 laisse Mike Sifringer seul aux commandes de Destruction qui devient alors un quatuor et sort Cracked Brain en 1990. Après une pause de neuf ans, Destruction revient avec Schmier et en trio pour All Hell Breaks Loose en 2000. Désormais signé par Nuclear Blast, Destruction reprend son train-train, toujours dépourvu de faits d'armes notoires. Après The Antichrist (2001), et Metal Discharge (2003), Destruction sort en 2005 Inventor of Evil avec la chanson « The Alliance of Hellhoundz » où figurent pas moins de neuf chanteurs en sus de Schmier. Parmi ceux ci, on note les présences de Biff Byford et Doro.

D.E.V.O.L.U.T.I.O.N. en 2008 et Day of Reckoning en 2011 confirment Destruction comme honnête artisan du thrash. Spiritual Genocide en 2012 ne risque pas de modifier une trajectoire assez linéaire, tant il s'appuie sur les fondamentaux d'un thrash quelque peu « old school ».

Copyright 2017 Music Story François Alvarez

Top Titres

01
04:38
02
04:23
Compositeurs : Sifringer, Schirmer
01
06:13
Compositeurs : Schirmer, Marcel - Sifringer, Michael
02
04:24
12
05:26
Compositeurs : Sifringer, Schirmer
04
03:45
04
06:08
Compositeurs : Schirmer, Marcel - Sifringer, Michael
03
04:50
Compositeurs : Marcel Schirmer - Michael Sifringer
02
04:04
Compositeurs : Schirmer, Marcel - Sifringer, Michael
08
04:20
Compositeurs : Schirmer, Marcel - Sifringer, Michael
12
03:17
12
02:58
Compositeurs : Schirmer, Marcel - Sifringer, Michael
03
03:33
Compositeurs : J. Hetfield / L. Ulrich
15
05:16
01
04:47
03
05:20
02
04:16
04
04:31
09
03:27
08
06:21
02
05:57
05
05:53
04
04:31
Compositeurs : Sifringer, Schirmer, Vormann*
07
04:21
Compositeurs : Marcel Schirmer, Michael Sifringer
07
05:11
Compositeurs : Schirmer, Marcel - Sifringer, Michael
01
00:48
Compositeurs : Sifringer
05
04:01
Compositeurs : Marcel Schirmer, Michael Sifringer
07
03:45
12
06:36
09
04:28
Compositeurs : Marcel Schirmer - Michael Sifringer
10
04:12
Compositeurs : Schirmer, Marcel - Sifringer, Michael
01
01:02
Compositeurs : Marcel Schirmer, Michael Sifringer
05
04:27
Compositeurs : Schirmer, Marcel - Sifringer, Michael
06
03:40
Compositeurs : Schirmer, Marcel - Sifringer, Michael
09
04:33
Compositeurs : Schirmer, Marcel - Sifringer, Michael
13
03:57
06
03:27
Compositeurs : Sifringer, Schirmer
07
04:02
Compositeurs : Sifringer, Schirmer
05
05:06
Compositeurs : Sifringer, Schirmer
03
03:46
Compositeurs : Sifringer, Schirmer