Buffalo Springfield

12995 fans
Le 11 avril 1966 sur la scène du club The troubadour à Hollywood (Californie), Buffalo Springfield donne son premier concert. Richie Furay (guitare, chant), Dewey Martin (batterie), Jim Messina (guitare, chant), Stephen Stills (guitare, chant), Neil Young (guitare, chant) et Bruce Palmer (basse) ont scellé leur destin lors d'une rencontre fortuite, et mythique, sur Sunset Boulevard à Los Angeles (Californie) peu avant.

Leur premier album Buffalo Springfield sort en octobre 1966, en deux versions, l'une mono et l'autre steréo. Lorque le titre « For What It's Worth », composé par Stephen Stills et traitant de la brutalité policière à réprimer des manifestations d'étudiants; devient un tube, il est rajouté à l'album.

Buffalo Springfield Again
qui sort en novembre 1967, voit la présence de Jack Nitzsche à la production et au piano, ainsi que le renfort de David Crosby au chant et à l'écriture du sulfureux « Rock & Roll Woman » qui traite de ménage à trois. Buffalo Springfield Again est devenu un incontournable du country rock et du folk rock.

L'histoire de Buffalo Springfield est indissociable des soubresauts de l'époque, sur fond de libération des moeurs et de consommation de drogues. Les affaires de drogues et les sempiternels problèmes d'ego contribuent vite à lézarder l'unité de Buffalo Springfield qui se sépare après un ultime concert le 5 mai 1968 à Long Beach (Californie).

Richie Furay et Jim Messina décident de réunir un certain nombre de titres déjà enregistrés, et sortent Last Time Around en juillet 1968. Pratiquement aucun des titres retenus ne comporte en fait le groupe au complet. La suite du parcours de Jim Messina, Stephen Stills et Neil Young montre que le laboratoire de Buffalo Springfield a mis au point le country rock et le folk rock des décennies suivantes.


Malgré sa courte existence, le Buffalo Springfield peut être aujourd'hui considéré, avec les Byrds, comme un des grands groupes fondateurs du folk country-rock américain. Formé autour de Stephen Stills, de Richie Furay et de Neil Young, ce super-groupe avant la lettre a réuni, le temps d'une chaotique carrière, quelques-uns des meilleurs musiciens de la côte ouest (dont le très doué guitariste et bassiste Jim Messina). Pourtant, malgré la présence d'au moins trois grands compositeurs en son sein (Stills, Young et Messina), le Buffalo Springfield n'a jamais eu le succès qu'il méritait (sauf avec For What Is Worth [Hey Whats That Sound], leur seul et unique hit, figurant dans leur premier album, en 1967).
Le choc des personnalités. Les raisons de cet échec résident sans doute dans les violents conflits d'ego qui agitaient le groupe, ainsi que dans les problèmes de toxicomanie de plusieurs de ses membres. Buffalo Springfield Again, leur deuxième album, enregistré dans la douleur sur la lancée du premier, reste un exemple d'équilibre parfait entre un folk contestataire et un rock en pleine électrification, et annonce les fabuleuses carrières de Stephen Stills et de Neil Young. Quelques mois après le Festival de Monterey (juin 1967), où David Crosby remplaçait à l'improviste Neil Young, ce groupe charnière devait disparaître dans une salve d'honneur, à savoir l'album Last Time Around.

Copyright 2016 Music Story François Alvarez

Top Titres

01
02:40
Compositeurs : Stephen Stills
01
02:52
02
02:51
01
02:37
Compositeurs : Stephen Stills
12
03:43
10
02:22
03
02:33
08
06:14
09
02:46
02
02:23
04
03:27
08
02:18
06
02:29
12
04:15
07
02:43
10
02:45
18
03:48
11
03:09
05
04:35
04
02:44
09
03:06
02
02:11
05
03:11
01
01:47
08
02:58
05
02:41
11
02:05
12
04:22
07
03:04
16
02:54
12
02:36
04
02:57
15
02:46
06
03:44
04
03:27
11
02:10
02
01:27
06
02:47
13
03:51
10
02:08