Anyway

Indochine | Durée : 04:04

Compositeur : Nicola Sirkis, Boris Jardel, Olivier Gerard, François Soulier, Marc Eliard

Paroles
Tu ne m'aimes plus, tu ne m'aimes pas Tu n'veux plus de moi Tu n'me vois plus, tu ne m'aimes pas Tu n'as plus besoin de moi Oui c'est la vie, si tu m'oublies Mais moi je reste là J'entends ton rire, j'entends ta voix Mais moi je ne te vois pas Une nuit je t'emmènerai chez moi, dans un jardin de "moi" Il sera beau, et il y aura tout ce que tu aimeras C'est un endroit, où tu pourras être fière, allongée sur mon bras Tu détesteras les gens de mon âge, allongée sur mon bras Si tu reviens, je t'aimerais comme un Dieu aime les siens Je t'aimerais comme un Dieu, comme un chrétien envers son prochain Oui tu as besoin de penser à toi, moi je n'pense qu'à nous Regarder le plafond, accrocher la corde, et fermer la maison Une soir je t'emmènerais chez moi, dans un manège en bois Il sera beau, et il y aura tout ce que tu voudras C'est un endroit où tu pourras tout faire, allongée sur mon bras Tu détesteras tout les gens de mon âge, allongée sur mon bras Tu ne m'aimes plus, tu ne m'aimes pas Tu n'veux plus de moi Tu n'me vois plus, tu ne m'aimes pas Tu n'as plus besoin de moi Un soir je t'emmènerais chez moi, dans un jardin en bois Il sera beau, et il y aura, tout ce que tu voudras C'est un endroit, où tu pourras tout faire, allongée sur mon bras Tu détesteras tout les gens de mon âge, allongée sur mon bras
SIRKIS NICOLAS
Universal Music Publishing Group