Paroles
Si j’avais l’choix et l’avantage Je n’ferais pas de concession Mais comprenez bien qu’à mon âge Je baigne dans la compromission Car depuis qu’je suis en ménage Ma télé haute définition M’incite à plonger dans la cage D’la société de consommation Si j’avais l’choix et l’avantage J’repenserais mon éducation Mais comprenez bien qu’à mon âge J’pisse dans la cour d’récréation La maîtresse me colle pour outrage Le dirlo m’file une punition Tais-toi reste assis et sois sage Ils veulent vraiment que j’devienne con Ah réveillez vous On est tous dedans, on est tous perdants Ah réveillez vous On va tous crever, on peut bien rêver Si j’avais l’choix et l’avantage J’habiterais une petite maison Planquée au fin fond d’un village Entre l’Ardèche et l’Aveyron Je ferais mon propre fromage J’aurais des poules et des cochons Mais là pour éviter l’chômage Bien j’bosse à l’usine à boulons là, ouais ouais Depuis que j’suis plus en ménage Que je fais plus de concessions Ma bonne femme m’a pris en otage Avec ses histoires de pensions Je crois qu’je vais faire des ménages Ou alors élever des morpions Ou même des poils de cul en cage Ou enfin un truc à la con Ah réveillez vous On est tous dedans, on est tous perdants Ah réveillez vous On va tous crever on peut bien rêver Depuis qu’j’ai l’choix et l’avantage Que je touche ma petite pension J’ai des problèmes de cartilage Des douleurs d’articulation Le lundi on m’fait des massages Le mardi on m’prend la tension Le mercredi on m’dit t’es pas sage Jeudi on m’change la perfusion Le vendredi c’est la piqure Le samedi j’tape une occlusion Dimanche le lundi est moins sur Et lundi j’suis heureux d’être con Depuis que j’suis au père Lachaise Que j’suis en décomposition J’ai presque plus assez de braise Pour me payer ma concession Je crois qu’je vais faire un malaise IL faut qu’je change de position La vie l’amour la mort la baise Tout n’est qu’une question d’illusion Ah réveillez vous On est tous dedans, on est tous perdants Ah réveillez vous On va tous crever, on peut bien rêver
Vincent ALLARD,Vincent SANCHEZ,François CAUSSE
RAOUL BRETON EDITIONS,UN WEEK END A WALDEN