Artist picture of DAUGHTER

DAUGHTER

148 781 fans

Artistes similaires

Playlists

Biographie

À l'origine un projet solo emmené par la chanteuse et guitariste Elena Tonra, Daughter étoffe sa formation courant 2010 et s'élargit au guitariste Igor Haefeli et au batteur Remi Aguilella. Le trio commence à se faire un nom grâce au bouche-à-oreille après à la diffusion d'une première démo puis de l'EP His Yourg Heart en avril 2011.

La même année, la bande enchaîne avec la sortie d'un deuxième maxi intitulé The Wild Youth, livré en octobre sur Communion Records (Michael Kiwanuka, Ben Howard, Matt Corby...). Le groupe commence à avoir le vent en poupe. Le site britannique For Folk's Sake y voit l'un des sons les plus uniques dans le paysage de la pop contemporaine tandis que DJ Huw Stephens reçoit le trio dans les locaux de la BBC le temps d'une prestation pour animer son show.

En 2012, Daughter donne un concert remarqué à l'Assembly Hall dans le nord de Londres devant quelque 700 personnes et annonce sa signature sur le grand label indépendant 4AD. Un contrat qui réjouit Daughter et sa tête pensante Elena Tonra, amatrice de l'univers de l'étiquette. Le single « Smother » dévoilé en octobre est programmé sur les ondes de BBC Radio 1 et 6Music et nommé « Single of the week » par leur supporter de la première heure, Huw Stephens. S'ensuit la sortie de l'extrait « Still » en janvier, préfigurant la livraison du premier album de Daughter en mars 2013 : If You Leave . L'album grimpe à la quatrième position des charts indépendants au Royaume-Uni et à la 16ème du Top 100 général. Le groupe reçoit, une fois de plus, les honneurs de BBC. 

L'intérêt pour le groupe va croissant, à la faveur d'une première partie assurée pour The National sur sa tournée américaine. De retour en Angleterre, le trio s'offre une parenthèse orchestrale le temps d'un 4AD Sessions EP avec une section de cordes dirigée par Joe Duddell. L'année 2015 est consacrée à l'écriture du deuxième album, dont le groupe ne se détourne que le temps d'assurer la première partie de la tournée américaine de Ben Howard. Not to Disappear voit le jour le 15 janvier 2016.