Episode cover of Municipales à Paris : « La situation de Paris reste particulièrement incertaine à 10 jours du scrutin »

Municipales à Paris : « La situation de Paris reste particulièrement incertaine à 10 jours du scrutin »

Ifop's Podcast

  • 04/03/2020
  • 03 min

Résumé de l'épisode

Pour ce septième podcast, Frédéric Dabi, Directeur Général Adjoint d’Ifop revient pour nous sur les intentions de vote des municipales à Paris.A dix jours des élections municipales, la dernière enquête donne une situation d’incertitude dans un scrutin municipal à Paris entre les 3 prétendantes à la Mairie : Rachida Dati, Agnès Buzyn et Anne Hidalgo. Cette incertitude s'établit sur plusieurs points :La dynamique en faveur de Rachida Dati, qui passe de 15% d’intentions de vote en septembre à 25% aujourd'hui. Elle a gagné 3 points en une semaine et 6 points depuis la mi-janvier.  Elle pourrait incarner le vote utile pour sortir la gauche de la Mairie de Paris.La situation d'Anne Hidalgo, favorite, fragilisée. Même si elle obtient 24% des intentions de vote, sa réserve de voix EELV connait une baisse continuelle : 13% en décembre, 12% en janvier et 11% dans la dernière enquête. Anne Hidalgo ne connait pas de dynamique comme par le passé et son bilan semble la pénaliser notamment sur la sécurité et la propreté.Le remplacement de Benjamin Griveaux par Agnès Buzyn. Alors que celui-ci obtenait alors entre 14 et 15%, Agnès Buzyn atteint 20% d'intentions de vote et relègue Cédric Villani à 12%. Toutefois, elle ne parvient tout de même pas à troubler le match gauche-droite à Paris.