Show cover of Carnet d'Artiste

Carnet d'Artiste

Carnet d'Artiste vous invite à suivre des artistes polynésiens en résidence artistique à la Cité internationale des arts de Paris. (https://www.citedesartsparis.net/)  Saison 1 Taina (https://www.instagram.com/taina_calissi_workshop/), Abuze (https://www.instagram.com/abuze_1/), Tahe (https://www.instagram.com/p/CRVda5itlVZ/) et Tafe (https://www.instagram.com/tafetanui/), Saison 2 Titaua (https://fr.wikipedia.org/wiki/Titaua_Peu) , Leia (https://www.artistes.pf/artistes/leia-chang-soi/) , Patricia (https://pattynet0791.wixsite.com/website) et Tvaite (https://www.artistes.pf/artistes/tevaite-teiti/)  Cette résidence d'artiste est portée par le Ministère de la Culture de la Polynésie française (http://www.culture-patrimoine.pf/)  en partenariat avec le Haut-Commissariat de la République en Polynésie française (http://www.polynesie-francaise.pref.gouv.fr/Services-de-l-Etat/Le-Haut-Commissariat) et Air Tahiti Nui (https://www.airtahitinui.com/fr-fr).  Ce podcast est produit par la Direction de la Culture et du Patrimoine (http://www.culture-patrimoine.pf/) Musique : O Vai - Boris Way & Vaiteani  

Titres

Bande Annonce
Carnet d'Artiste vous propose de suivre 4 artistes polynésiens accueillis en résidence à Cité internationnale des arts de Paris.  Musique : O Vai - Boris Way & Vaiteani 
00:58 07/10/2021
Episode 1 : Avant le départ
Retrouvez Taina, Abuz, Tahe et Tafe  quelques jours avant leur départ pour Paris où ils seront accueillis pour quatre mois en résidence à la Cité internationale des arts de Paris. Musique : O Vai - Boris Way & Vaiteani 
17:52 18/10/2021
Episode 2 : Présentation de la Cité
Benedicte Alliot, directrice de la Cité internationale des arts de Paris , nous présente la cité et le programme d'accueil des quatre artistes polynésiens, Taina, Abuz, Tahe et Tafe.  Musique : O Vai - Boris Way & Vaiteani 
10:12 01/11/2021
Episode 3 : Premier mois de résidence
Retrouvez Taina, Abuz, Tafe et Tahe qui nous racontent leur arrivée en résidence à la cité internationale des arts de Paris.  Musique : O Vai - Boris Way & Vaiteani 
08:53 15/11/2021
Episode 4 : Deuxième mois de résidence
Retrouvez Taina et Tafe qui évoquent les difficultés rencontrées lors de leur deuxième mois de résidence à la cité internationale des arts de Paris.  Musique : O Vai - Boris Way & Vaiteani
07:38 29/11/2021
Episode 5 : Bilan de la résidence
Pour ce cinquième épisode, nous retrouvons nos 4 artistes à Paris. Tahé, Taina, Tafé et Abuze dressent un bilan de ces 4 mois en résidence, deux semaines avant leur retour à Tahiti. Ils se préparent notamment à participer à la FIAC  et organisent un évènement au sein de la cité des arts , finalisant ainsi un séjour riche et inspirant.    Musique : O Vai - Boris Way & Vaiteani   
17:31 14/12/2021
Episode 6 : Bilan et perspectives
Pour ce dernier épisode de Carnet d’artiste, Jarvis Teauro Directeur adjoint de la direction de la culture et du patrimoine de Polynésie française,  Mme Anne-Victoria Letort Chef de mission au sein du Haut-Commissariat de la république en Polynésie française , M. le ministre de la culture de Polynésie française Heremoana Maamaatuiahutapu  et Mme Benedicte Alliot, directrice de la cité internationale des arts de Paris font le bilan de cette première expérience. Ils abordent également les perspectives de la prochaine édition pour 2022 et les leçons de cette première expérience.
28:58 28/12/2021
Episode 1 : Titaua Peu
Auteure à l’engagement éminemment politique, Titaua  représente une des principales voix francophones de la littérature du Pacifique.   En 2003, elle publie en effet son premier roman « Mutismes  ». Perçu à tort comme autobiographique, il fait sensation dès sa sortie, en raison du style tout d’abord, très peu académique mais aussi par les sujets qu’il aborde ou déterre: de la colonisation aux non-dits séculaires, en passant par ces silences « respectueux » encore observés dans les familles tahitiennes.   Avec « Pina  », son second roman, Titaua réalise un tour de force volontairement déterminé, salué par la critique, qui scelle son combat littéraire tout autant que social.    
07:35 02/08/2022
Episode 2 : Leia Chang Soi
Formée à l’école Pivaut, école d’art  appliqué située à Nantes, Leia  s’est faite connaitre par son court métrage « Te hopearaa no Hina  ».   Tout à la fois réalisatrice de courts métrages animés et illustratrice, Leia s’initie en 2019 à l’écriture, avec la sortie de son premier roman de jeunesse intitulé « Hinevai et le trésor  ». Leia est donc une artiste pluridisciplinaire accomplie, au style graphique qui lui est propre et qui n’hésite pas à partager son savoir, par exemple en animant des ateliers de dessin à destination des enfants dans les écoles et centres de vacances.   Le programme de résidence lui permettra de réaliser un projet qui lui tient à cœur, à savoir la réalisation d’une bande-dessinée.    
12:01 09/08/2022
Episode 3 : Patricia Bonnet
Née à Papeete en 1970, Patricia a toujours été passionnée par le dessin et la peinture, bien qu’elle n’ait pas eu l’occasion de faire des études dans ce domaine. Autodidacte, Patricia  est donc une artiste dans l’âme, plein d’espièglerie, discrète et chez qui l’on sent une volonté et une force particulière lorsqu’il s’agit de peinture.   La peinture abstraite étant encore assez peu répandue en Polynésie, Patricia joue un rôle important, dans le sens où l’abstraction est son mode d’expression majeur mais aussi parce qu’elle affectionne les grands formats.   En outre, et bien que la Polynésie soit baignée d’une lumière qui a inspiré plus d’un artiste, Patricia a cette particularité de peindre beaucoup à la lumière de la bougie, la nuit, installée dans son atelier.    
07:54 16/08/2022
Episode 4 : Tevaite Denk
Tevaite  grandit « dans les îles » à Huahine. En 2016, alors enseignante, elle décide de tout arrêter pour se lancer dans la peinture.   Naïf, son art est très coloré et graphique . Sa plus grande source d’inspiration reste son Fenua qu’elle chérit tant. Son peuple, son histoire, sa culture et sa nature luxuriante et abondante ont toujours été au cœur de sa pratique artistique.   Récemment, Tevaite s’est diversifiée : formation en reo Tahiti, stage de fabrication du tapa, réalisation d’un fa’a’apu familial de plantes comestibles et médicinales, création de bijoux en nacre... Tevaite a le sentiment que ces deux dernières années difficiles l’invitaient à se recentrer, à revenir à l’essentiel et renforcer encore plus son identité polynésienne.    
11:03 23/08/2022