Episode cover of #14 Tatiana : « On ne peut pas nouer des connexions profondes tant que nos identités ne sont pas claires et authentiques. »

#14 Tatiana : « On ne peut pas nouer des connexions profondes tant que nos identités ne sont pas claires et authentiques. »

Homo Swipiens

  • 03/19/2021
  • 57 min

About this Episode

Je ne pouvais pas intituler la deuxième saison de mon podcast Connexion et identités et ne parler que de celles dont on parle tout le temps. Elles nous dominent, nous gouvernent, font la pluie et le beau temps médiatique, ont fait l’histoire. Je parle des identités binaires masculines, féminines, hétérosexuelles, blanches, binaires. Moi, je suis tout ce qu’il y a de plus majoritaire, je suis une femme blanche, cis-genre, hétérosexuelle. Mon podcast représente majoritairement des gens comme moi, explore les habitudes de ces gens là, sur ces applications là. Mais je ne peux faire un podcast qui traite des identités sans parler de non-binarité. Tatiana est transgenre. Elle nous parle de son secret, celui qu’elle m’a un jour confié : elle ne serait pas qui elle prétend être. Elle serait une femme que l’on aurait à sa naissance assigné au sexe masculin. Et la véritable question est : qui devient-on, qui choisit-on de devenir et surtout a-t-on le choix de le devenir ? L’identification de soi-même à un sexe biologique, l’achèvement de cette identité à la fin de la puberté, est une réduction. On ne naît pas femme, homme, queer, on ne naît pas « soi », on le devient. Que se passe-t-il en soi lorsqu’on ne se sent pas en accord avec cette assignation ? Est-on étrange ? Car l’étrangeté à elle-même, Tatiana la ressent encore parfois, honteuse d’avoir modifié ce corps qui lui a été donné. Ainsi, sur les applications ou dans la vie, elle se représente tantôt comme une femme-cis genre tantôt comme une femme transgenre. Dans cet épisode elle nous parle de la difficulté à être elle-même en ligne et hors ligne. Dans une société qui nous assigne à la naissance et tout au long de notre vie un rôle à jouer et un genre auquel ressembler, il est parfois impossible de s’identifier.