Episode cover of Intérêt général et utilité publique

Intérêt général et utilité publique

Questions d'Asso

  • 09/29/2021
  • 16 min

About this Episode

Mathieu Castaings, de la coopérative d'expertise comptable et juridique FinaCoop, spécialisée dans l'ESS et les associations, répond à nos questions sur le rôle et les avantages des statuts d'intérêt générale et d'utilité publique. Pour Questions d'Asso, chaque mois nous recevons une association et un ou une experte de la vie associative pour parler d’une problématique de nos vies associatives. Retrouvez l'intégralité de cet épisode, consacré au financement par le don et le mécénat, en compagnie de Myriam, de la Quadrature du Net, sur notre site web https://www.questions-asso.com/episodes/s01/episode3.html. Rejoignez-nous sur www.questions-asso.com et envoyez-nous vos témoignages à hello@questions-asso.com.

Tracks

Comment évaluer l’action de son association ?
Comme toutes organisations, les associations sont soumises à l’évaluation de leur action. Combien de bénéficiaires touchent-elles ? Quels effets produisent-elles sur leur territoire ? Utilisent-elles pertinemment leur budget ? En creux, la question posée est souvent celle de l’efficacité de l’action associative. Car si toute association se donne une mission, comment savoir lorsqu’elle est atteinte ? Cependant, mesurer l’action associative semble plus facile à dire qu’à faire. Car si compter le nombre d’adhérents ou le nombre d’inscrits à votre newsletter est facile, comment peut-on évaluer l’amélioration - par exemple - de la qualité de vie d’un bénéficiaire en particulier ? Autrement dit, est-il possible d’évaluer l’action associative de manière qualitative ? Et de manière générale, quelles sont les conséquences de cette évaluation ? Pour discuter de ce sujet, nous avons le plaisir d’accueillir l’association Framasoft, et son représentant Pierre-Yves ! Rejoignez-nous sur www.questions-asso.com et envoyez-nous vos témoignages à hello@questions-asso.com.
86:50 10/03/2022
Coups d'état associatifs, comment s’en sortir ?
La vie démocratique va de pair avec une certaine conflictualité. Désaccords d’orientation ou de gestion, mises en évidence de contradictions internes, assemblées générales tendues… L’expression du dissensus est plutôt un signe du bon fonctionnement d’un collectif. C’est ce qui permet de poser les “sujets qui fachent”, qui bien souvent sont des sujets de fond, et d’expérimenter de nouvelles manières de faire. Cependant, il n’est pas rare que cette conflictualité dérape… et se transforme en luttes d’égo et de pouvoir au détriment du projet associatif et de la santé du collectif. Comment identifier ces moments de bascule et de crispation ? Comment s’en prémunir… et le cas échéant s’en sortir ? Quelle place les statuts peuvent avoir – ou non – cette régulation ? En d’autres termes : que faire en cas de “putsch associatif” ? Pour parler de ce sujet, nous avons donc le plaisir d’accueillir Wil et Michèle, de l'association et radio locale Albigés. Rejoignez-nous sur www.questions-asso.com et envoyez-nous vos témoignages à hello@questions-asso.com.
76:24 06/15/2022
Comment concilier activité associative et couverture assurantielle ?
L’assurance est probablement l’un des sujets les plus communs à toutes les assos que nous interviewons ici dans ce podcast, et puis dans vos assos, à vous qui nous écoutez. Quelle que soit la nature de votre association, sa taille, son objet, son objectif, qu’elle soit militante, sportive, religieuse ou autre, il y a fort à parier que vous ayez une assurance pour cette dernière. Et pourtant, savons-nous réellement ce que nous assurons au sein de nos associations et quels sont les enjeux de l’assurance dans le monde associatif ? Pour parler de ce sujet, nous avons donc le plaisir d’accueillir Cathy, de l'association sportive et militante des droits trans et lesbiens Les Dégommeuses. Rejoignez-nous sur www.questions-asso.com et envoyez-nous vos témoignages à hello@questions-asso.com.
70:02 05/19/2022
Le droit, nouvel eldorado de l’action militante ?
Pratiques commerciales trompeuses, arrêtés municipaux “anti-précaires”, inaction du gouvernement contre le changement climatique, attaque du secret médical dans le cadre de projets publics-privés, situations de non-recours provoquées par la dématérialisation de démarches administratives, utilisation illégale de dispositifs de vidéo-surveillance par la police… Ces dernières années, le nombre de recours en justice déposés par des associations explose. Et pour cause. Face à l’échec de plus en plus visible des modes d’action traditionnels (manifestations, plaidoyers, production d’études, sensibilisation…), l’arène juridique apparaît pour bien des associations comme le nouvel espace privilégié de la participation politique. Néanmoins, la pratique du droit requiert une technicité qui n’est a priori pas à la portée de toutes les structures. Comment se saisir du droit ? Dans quelles circonstances ? Quels en sont les risques et les limites ? Pour parler de ce sujet, nous avons donc le plaisir d’accueillir Juliette Alibert, avocate en contentieux stratégique. Rejoignez-nous sur www.questions-asso.com et envoyez-nous vos témoignages à hello@questions-asso.com.
85:20 04/24/2022
La démocratie est-elle le propre des assos ?
Dans l’imaginaire collectif, association rime avec démocratie. La loi 1901, qui encadre en France le fonctionnement des associations, est avant tout une loi de liberté : liberté de s’engager collectivement, liberté de porter un projet d’intérêt général, liberté de défendre ses idées et ses droits dans la sphère publique. Sans conteste, c’est l’un des piliers de notre démocratie. Mais qu’en est-il de la gouvernance interne des associations ? Nombreux sont les collectifs qui, au nom de cette même démocratie, semblent méfiants face à toute forme de structuration juridique ou organisationnelle. Comment échapper à une organisation centralisée et autoritaire du pouvoir ? Quels contre-pouvoirs mettre en place et comment les faire vivre ? Autrement dit : la forme associative garantit-elle un fonctionnement démocratique ? Pour parler de ce sujet, nous avons donc le plaisir d’accueillir Hélène, du collectif OnEstLa.Tech. Rejoignez-nous sur www.questions-asso.com et envoyez-nous vos témoignages à hello@questions-asso.com.
81:43 01/31/2022
Comment créer de l’engagement chez ses bénévoles ?
En France, c'est près d'un quart de la population qui s'engage et fait vivre le monde associatif. C'est un chiffre conséquent, mais qui cache de grandes disparités au quotidien. Il est difficile pour les associations de mobiliser de façon récurrente et continue leurs membres. Le bénévole d'une association n'est soumis ni à un contrat de travail, ni à une quelconque obligation de participation. Il participe selon ses envies, ses appétences, son temps disponible. Tout se passe comme si l'association était en concurrence avec toutes les autres activités professionnelles, activités personnelles, amicales, etc. Comment l'association peut-elle susciter de l'engagement ? Quel cadre mettre en place ? Comment créer et sécuriser l'implication des bénévoles sur le long terme ? Pour parler de ce sujet, nous avons donc le plaisir d’accueillir Lauren, de l’association makesense. Rejoignez-nous sur www.questions-asso.com et envoyez-nous vos témoignages à hello@questions-asso.com.
81:27 11/30/2021
La souffrance au travail dans le secteur associatif, un sujet tabou ?
Être salarié-e dans le monde associatif est bien souvent perçu comme une chance inestimable. Il est rare d’avoir un cadre qui permette de trouver du sens dans son travail, et le secteur associatif semble le lieu privilégié pour faire coïncider sa vie professionnelle avec ses engagements militants. Pourtant, la réalité est souvent bien moins rose… la précarité croissante du secteur va de pair avec l’expression d’un mal-être persistant parmi les 1,8 million de salariés que compte le monde associatif. Absentéisme, épuisement professionnel, défection… on y retrouve l’ensemble des symptômes de la souffrance au travail. Comment expliquer que des structures qui se disent si sensibles aux principes démocratiques et à la justice sociale se trouvent aussi démunies face à leur fonction d’employeur ? Quels sont les outils pour prévenir ces situations de détresse ? Pour parler de ce sujet, nous avons donc le plaisir d’accueillir Patrick Pozzo, de l’association GRIM, et Pascale Dominique Russo, autrice de Souffrance en milieu engagé. Rejoignez-nous sur www.questions-asso.com et envoyez-nous vos témoignages à hello@questions-asso.com.
77:57 10/28/2021
Intérêt général et utilité publique
Mathieu Castaings, de la coopérative d'expertise comptable et juridique FinaCoop, spécialisée dans l'ESS et les associations, répond à nos questions sur le rôle et les avantages des statuts d'intérêt générale et d'utilité publique. Pour Questions d'Asso, chaque mois nous recevons une association et un ou une experte de la vie associative pour parler d’une problématique de nos vies associatives. Retrouvez l'intégralité de cet épisode, consacré au financement par le don et le mécénat, en compagnie de Myriam, de la Quadrature du Net, sur notre site web https://www.questions-asso.com/episodes/s01/episode3.html. Rejoignez-nous sur www.questions-asso.com et envoyez-nous vos témoignages à hello@questions-asso.com.
16:55 09/29/2021
Est-ce rentable d'être militant ?
Dans notre premier épisode, nous explorions les limites du modèle économique de la subvention sur lequel se basent de nombreuses associations. Les subventions sont certes une source importante de revenus, mais leur finalité est orientée par celui qui l’attribue. L’association subventionnée ne fait pas ce qu’elle veut, en tout cas c’est une crainte. Mais si les associations cèdent aux sirènes des subventions, c’est bien parce qu’il est difficile de trouver d’autres formes de financement, et notamment qu’il est difficile de susciter la générosité du public et de ne vivre que de dons. Ces derniers représentent d’ailleurs moins de 5% des revenus des associations. Pourtant, certaines vivent essentiellement de dons. C’est le cas de la Quadrature du Net, association bien connue des défenseurs des libertés individuelles sur l’espace numérique, mais pas que. Comme d’autres associations engagées, pour ne pas subir de pression externe, la “Quadra” n’accepte que les dons individuels. Alors comment font ces associations pour susciter la générosité populaire ? Quelle est leur recette miracle ? Lancent-elles des campagnes de crowdfunding à tout va ? Roulent-elles sur l’or ? Bref, est-ce rentable d’être militant ? Rejoignez-nous sur www.questions-asso.com et envoyez-nous vos témoignages à hello@questions-asso.com.
66:27 09/23/2021
La valorisation fiscale du temps bénévole
Mathieu Castaings, de la coopérative d'expertise comptable et juridique FinaCoop, spécialisée dans l'ESS et les associations, répond à nos questions sur la valorisation fiscale du temps bénévole : doit-on déclarer le temps de bénévolat de l’association dans nos comptes ? Comment se calcule ce temps bénévole ? Comment fonctionne le Compte d'Engagement Citoyen ? Pour Questions d'Asso, chaque mois nous recevons une association et un ou une experte de la vie associative pour parler d’une problématique de nos vies associatives. Retrouvez l'intégralité de cet épisode, consacré à la valorisation du temps bénévole, sur notre site web https://www.questions-asso.com/episodes/s01/episode2.html. Rejoignez-nous sur www.questions-asso.com et envoyez-nous vos témoignages à hello@questions-asso.com.
11:36 07/08/2021