Artist picture of Max Arnald

Max Arnald

99 fans

Max Arnald : écoute tous les titres sur Deezer

Top titres de l'artiste

Talking to the Moon (Arr. for Piano) Max Arnald 03:50
Lovely (Arr. for Piano) Max Arnald 02:59
Skinny Love (Arr. for Piano) Max Arnald 03:13
Shut Up and Dance Max Arnald 03:10
Hey Laura (Arr. for Piano) Max Arnald 02:55
Dancing Queen (Arr. for Piano) Max Arnald 04:07
Stay With Me (Arr. for Piano) Max Arnald 03:04
America (Arr. for Piano) Max Arnald 03:02
Reason to Believe (Arr. for Piano) Max Arnald 02:21
Drivers License (Arr. for Piano) Max Arnald 03:22

Dernière sortie

Max Arnald : les nouveautés sur Deezer

Piano Covers 17

par Max Arnald

19/05/2024

1 fan

Albums les plus écoutés

Max Arnald : les albums les plus populaires

Apparaît dans

Écoute Max Arnald sur Deezer

Biographie

L'un des grandes sopranos italiennes des années 1950-1960, Antonietta Stella naît à Pérouse le 15 mars 1929. Attirée par le chant dans sa prime jeunesse, elle prend des cours au conservatoire de sa ville natale puis étudie à l'Académie Sainte-Cécile de Rome. En 1950, lors de ses débuts à Spolète dans Le trouvère de Verdi, elle a pour partenaire celui qui deviendra son époux, le ténor Giusepe Treppaciani. Après des débuts à Rome l'année suivante dans La force du destin avec Mario Del Monaco, Antonietta Stella parcourt les plus grandes scènes d'opéra du monde, à commencer par la Scala de Milan dans Othello (1954), où elle se produit régulièrement jusqu'en 1963. Interprète recherchée pour les rôles des opéras de Verdi et de Puccini, elle apparaît à Londres, à Chicago et à Vienne en 1955, puis au Metropolitan Opera de New York l'année suivante, en même temps que Carlo Bergonzi, dans Aïda. Avec à son répertoire 71 rôles, Antonietta Stella aborde en majorité le grand opéra italien du XIXe siècle et lui consacre des récitals, notamment Arie di Verdi (1955), Italian Operas Arias (1958) et Arie di Puccini (1962). Sa carrière quelque peu éclipsée par la prédominance de Maria Callas et Renata Tebaldi se poursuit au début de la décennie suivante. Alors qu'arrive une nouvelle génération d'artistes et de chefs d'orchestre, elle chante Agnes von Hohenstaufen (Spontini), sous la direction de Riccardo Muti. En 1974, elle crée à Naples le rôle-titre de l'opéra Maria Stuarda de Enzo de Bellis. Retirée de la scène peu après, elle décède à Rome le 23 février 2022 à l'âge de 92 ans.