Artist picture of The Wedding Present

The Wedding Present

6 624 fans

Artistes similaires

Playlists

Biographie

The Wedding Present se forme en 1985 à Leeds (Angleterre) sur les cendres d'un autre groupe, baptisé The Lost Pandas. C'est sous l'égide David Gedge que The Wedding Present (appelé The Weddoes par les fans de la première heure) livre ses premiers titres, en compagnie du batteur Shaun Charman, du guitariste Peter Solowka et du bassiste Keith Gregory.

C'est en 1986 que le célèbre John Peel fait confiance à The Wedding Present en les soutenant dans son émission de radio. Le groupe acquiert d'emblée une réputation solide dans le paysage du rock alternatif britannique, notamment dans les universités, où le groupe est souvent cité en nouvelle référence, souvent par les fans des Smiths ou de Joy Division et New Order. C'est en 1987 que sort le premier album du groupe, intitulé George Best, en l'honneur du célèbre footballeur. Le style du groupe fait tout de suite mouche, la voix de David Gedge, un peu étouffée, romantique et percutante en même temps, y étant pour beaucoup. Le disque suivant, Tommy, parait en 1988 et confirme le talent et la notoriété grandissante de The Wedding Present. L'album propose les premiers singles du groupe et quelques enregistrements radiophoniques.

Ukrainski Vistupi V Johna Peel, un disque reprenant les John Peel Sessions avec des parenthèses de folk ukrainien cher au guitariste Peter Solowka, sort en 1989. C'est à cette période que The Wedding Present se sépare de son batteur Shaun Charman, remplacé au pied levé par Simon Smith, avec qui le groupe parvient à intégrer le top 40 des singles grâce à « Kennedy », avant d'enregistrer un troisième album, intitulé Bizarro, et produit par Steve Albini, en 1989. L'album est porté par le single « Brassneck ». Seamonsters, deux ans plus tard, est toujours produit par Steve Albini. L'année 1991 marque aussi le départ de Peter Solowka, remplacé à la guitare par Paul Dorrington. Puis David Gedge se retrouve finalement seul au sein de la formation en 1992, quand Keith Gregory décide de quitter le navire. Cette année-là, le groupe décide de sortir un single sur disque, chaque premier lundi du mois, ce qui fera douze singles sur 1992, ensuite compilés sur les disques Hit Parade 1 & 2. Il faudra attendre 1994 et l'arrivée de Darren Belk à la basse pour que l'album suivant, Watusi, produit par Steve Fisk, sorte. Ce disque, plus langoureux et soigné, voit aussi la participation de la chanteuse Heather Lewis. Il est l'un des points culminants de la carrière du groupe.

The Wedding Present sort ensuite Saturnalia à la fin de l'année 1996 (qui succède à l'EP baptisé Mini). Suivront le single « Montreal » en 1997 et l'album Take Fountain en 2005, après quelques années de disette pour le groupe de David Gedge, qui en avait profité pour fomenter un projet baptisé Cinerama, dans le même esprit que The Wedding Present d'un point due vue musical. El Rey sort lui en 2008, précédant un album live (Live 1990) en 2012, année où David Gedge annonce que le groupe est à nouveau au travail pour enregistrer un nouvel opus, Valentina. Son successeur, survient quatre ans plus tard, avec un concept original et généreux : pas moins de vingt titres, chacun relié à un vidéo-clip pour l'illustrer.