Artist picture of Art Mengo

Art Mengo

8 979 fans

Top titres de l'artiste

Les parfums de sa vie (Je l'ai tant aimée) Art Mengo 04:07
La mer n'existe pas Art Mengo 04:18
Parler d'amour Ute Lemper, Art Mengo 03:42
Chanson Du Raton Laveur Rêveur Art Mengo 03:03
Où trouver les violons Art Mengo 04:34
Dans Un An Et Un Jour Art Mengo 03:45
Laisse-moi partir Art Mengo 03:53
Gino Art Mengo 04:04
Je t'aime d'amour madame Art Mengo 02:55
L'amour codé Art Mengo 02:28

Sortie la plus populaire

Où trouver les violons
Côté cour
Nadja
Le petit prince

Artistes similaires

Biographie

Art Mengo est né Michel Armengot le 16 septembre 1962 à Toulouse. Enfant de réfugiés espagnols fuyant le régime franquiste, il passe son enfance avec un handicap de surdité guéri après une opération. A l'adolescence, il s'adonne au piano et suit des études de physique et chimie, puis travaille dans une usine automobile.

Succès et conflit

Avec son beau-frère Patrice Guirao, il compose quelques chansons transformées en maquettes. L'une d'entre elles, enregistrée au studio Polygone à Toulouse en 1988, trouve un éditeur : la chanson  « Les parfums de la vie (Je l'ai tant aimée) » devient rapidement un tube (n°9 au Top 50 fin 1988), poussé par les radios. Lié à un contrat précédent, il ne peut sortir son premier album qu'en 1990. Un 15 Août en Février, vendu à 60.000 exemplaires, recèle un titre censuré en pleine guerre d'Irak, « Caïd Ali ». Qu'importe, cela ne l'empêche guère de rafler la Victoire de la Révélation masculine de l'année en 1991.

En 1992, tandis que sort Guerre d'Amour écrit avec Patrice Guirao, le compositeur Art Mengo est sollicité pour Johnny Hallyday (« Ca ne change pas un homme ») et Ute Lemper pour un album dont est tiré le duo « Parler d'amour ». L'artiste se produit au Casino de Paris, au Printemps de Bourges et aux Francofolies de La Rochelle, puis renoue avec le succès avec le mélancolique « La mer n'existe pas » sur l'album éponyme en 1995.

Concerts intimes

Par la suite, la carrière d'Art Mengo prend une tournure plus confidentielle, entre concerts intimes au Pigall's ou enregistrés (le très bon Live au Mandala en 1997), et disques doux-amers (Croire Qu'un Jour, 1998). Le Toulousain continue de composer pour Florent Pagny, Juliette Gréco, Jane Birkin, Henri Salvador ou Enrico Macias. En 2003, La Vie de Château comporte le simple « Je passerai la main » et un hommage à Claude Nougaro (« Monsieur Claude »), avant une longue tournée comme Art Mengo les affectionne. Avec Entre Mes Guillemets (2006), Art Mengo retrouve le parolier Marc Estève, et accueille les textes de Marie Nimier et Clarika (« Un jour comme les autres »).

Son nouvel album, Sujet Libre, sort à l'été 2009.