Artist picture of Laurent Wolf

Laurent Wolf

124 904 fans

Laurent Wolf : écoute tous les titres sur Deezer

Top titres de l'artiste

No Stress Laurent Wolf, Eric Carter 03:21
Another Brick Laurent Wolf, Fake 03:53
SAXO Laurent Wolf 02:52
Wash My World Laurent Wolf, Eric Carter 03:35
Explosion Laurent Wolf, Eric Carter 03:16
Survive Laurent Wolf, Andrew Roachford 02:57
Wash My World Laurent Wolf, Eric Carter 03:38
No Stress Laurent Wolf, Eric Carter 06:58
Another Brick Laurent Wolf, Fake 05:30
Saxo Laurent Wolf, Mary Austin 05:47

Dernière sortie

Laurent Wolf : les nouveautés sur Deezer

Albums les plus écoutés

Laurent Wolf : les albums les plus populaires

Artistes similaires

Les artistes similaires à Laurent Wolf

Playlists

Laurent Wolf : découvre la musique & les playlists

Apparaît dans

Écoute Laurent Wolf sur Deezer

Biographie

Tube sur tube

En 1995, son « House Train » se classe en tête des ventes de clubs. Mais il lui faut attendre quelques années avant de proposer un premier album, Privé (2003), succès d’estime. L’année suivante, « Saxo » obtient un succès à l’échelle internationale, réédité avec le tube « Calinda » qui reste associé à son nom. Ces titres se retrouvent naturellement sur son premier album, le double Sunshine Paradise (2003), et sur une multitude de compilations techno/house, pendant que les maxis vinyles font le bonheur des collectionneurs et de sa structure, Darkness. Positiv Energy (2004) et Afrodynamic (2005) consolident sa position sur les dancefloors.

Fort de cette notoriété, Laurent Wolf prend un malin plaisir à dérouter son public en changeant de sonorités d’un disque à l’autre, testant et utilisant à chaque fois un matériel nouveau, comme en témoigne son quatrième album Hollyworld, en 2006 (avec « Quiet Time » et la reprise du « Another Brick » de Fake). Si son travail est plus apprécié du public spécialisé que des grands médias, ce qu’il revendique fièrement, la tendance s’inverse alors qu’il emmène ses platines autours du monde – de Taiwan à l’Amérique du Sud. Le disque suivant, Wash My World (2008) et son énorme tube « No Stress » (n°1 pendant plusieurs semaines en début d’année) sort le DJ des sentiers techno pour une reconnaissance d’un large public. La suite de l’aventure devrait se révéler comme passionnante pour ce compositeur/mixeur et multi-instrumentiste que l’éclectisme n’effraie guère.