Artist picture of Eric Brouta

Eric Brouta

2 305 fans

Eric Brouta : écoute tous les titres sur Deezer

Top titres de l'artiste

Chèché mwen Frederick Caracas, Eric Brouta 06:32
An nou kadansé Eric Brouta 04:52
Téléphone Eric Brouta 05:10
Lanmou twopikal Eric Brouta 04:58
Aqui Eric Brouta 05:45
Téléphone Eric Brouta 04:23
Fanm Eric Brouta 05:04
Machine A Lanmou Eric Brouta 03:48
Suite Eric Brouta 03:55
Vérité Eric Brouta 04:02

Sortie la plus populaire

Eric Brouta : les nouveautés sur Deezer

Téléphone
An nou kadansé
Suite
Tropika

Albums les plus écoutés

Eric Brouta : les albums les plus populaires

Artistes similaires

Les artistes similaires à Eric Brouta

Apparaît dans

Écoute Eric Brouta sur Deezer

Biographie

Né le 10 novembre 1961 à Pointe-à-Pitre, Éric Brouta s’initie rapidement au cours de sa jeunesse à la musique et débute une carrière musicale dès ses 16 ans en 1977. Il rejoint en tant que batteur un groupe de reggae, Smoke, avant de devenir musicien de formations plus renommées, dont Tabou n°2, Les Vikings de la Guadeloupe ou Expérience 7. C’est avec ce dernier qu’il présente une première composition personnelle, « Mwen ké déviré ». Largement intégré dans l’esthétique zouk qui connaît un succès immense aux Antilles, sa rencontre et son duo avec Frédéric Caracas le fait connaître davantage aux yeux du grand public avec le titre « Chèché mwen », présent sur l’album aux accents zouk Ouvé ban mwen (1985). Éric Brouta rejoint la réputée maison de disques d’Henri Debs puis démarre officiellement sa carrière solo trois ans plus tard, en 1988, avec son premier album Mwen ké déviré. Avec « Téléphone », il signe un immense tube et fait grandir sa notoriété. Les années 1990 sont alors marquées par de nombreux disques, Tou paré (1990), Zouk connection (1991) ou Randezouk (1993), sa décennie la plus productive. Avec en 1996 son dixième album solo, After, Éric Brouta s’impose comme l’un des personnages clés du zouk de son époque, capable de hits populaires et musicien pour des formations d’envergure. Ce rôle majeur se décline lorsque Jacob Desvarieux l’invite en 2011 pour le concert du Grand Méchant Zouk au Zénith de Paris. Touché par une longue maladie, Éric Brouta s’éteint le 8 mai 2014 à 52 ans dans le Vème arrondissement de Paris.