Artist picture of Hoba Hoba Spirit

Hoba Hoba Spirit

17 357 fans

Hoba Hoba Spirit : écoute tous les titres sur Deezer

Top titres de l'artiste

Aourioura Hoba Hoba Spirit 04:03
Gnawa Blues Hoba Hoba Spirit 04:10
Bienvenue À Casa Hoba Hoba Spirit 06:35
Trabando Hoba Hoba Spirit 04:52
Black Moussiba Hoba Hoba Spirit 05:21
Baz (Featuring Bigg) Hoba Hoba Spirit 04:44
Super Caid Hoba Hoba Spirit 03:01
Seddina (Wa Choukrane) Hoba Hoba Spirit 03:35
El Hrig Hoba Hoba Spirit 05:50
Sidi Bouzekri Hoba Hoba Spirit 04:04

Sortie la plus populaire

Hoba Hoba Spirit : les nouveautés sur Deezer

Bab Sebta
Les Anesthésistes
Dark Bendir Army
Terrorist

Albums les plus écoutés

Hoba Hoba Spirit : les albums les plus populaires

Artistes similaires

Les artistes similaires à Hoba Hoba Spirit

Playlists

Hoba Hoba Spirit : découvre la musique & les playlists

Apparaît dans

Écoute Hoba Hoba Spirit sur Deezer

Pour toutes les ambiances

Biographie

Originaire de Casablanca (Maroc) où il débute son parcours en 1998, le groupe Hoba Hoba Spirit fusionne des genres musicaux tels que le gnawa, l’afro, le rock ou le reggae. Ses membres Reda Allali, Anouar Zehouani, Adil Hanine, Saad Bouidi, Othmane Hmimar, Abssamad Bourhim et Mohamed Laâbidi passent plusieurs années à développer leur son avant de publier leur premier album éponyme, Hoba Hoba Spirit, en 2003, suivi deux ans plus tard en 2005 par Blad Skizo. Troisième album du groupe, Trabando sort en 2007 et s’appuie notamment sur le simple « Goulou Bazz », en collaboration avec le rappeur marocain Bigg. Grâce à ce disque, le groupe remporte lors des Maghrib Music Awards 2007 les prix du « Meilleur album », « Meilleur artiste de fusion » et « Meilleure chanson » pour le titre « Fhamator ». Devenu une place forte du paysage musical marocain, Hoba Hoba Spirit poursuit son parcours avec succès, que ce soit sur scène lors des nombreux festivals où ils se produisent, ou via une discographie qui s’enrichit de nouveaux chapitres à un rythme régulier comme avec El Gouddam (2008), Nefs & Niya (2010), Kalakhnikov (2013) ou encore Kamayanbaghi (2018).