Artist picture of Nemanja Radulovic

Nemanja Radulovic

11 673 fans

Top titres de l'artiste

Brel: La quête (Arr. Cassar) David Moreau, Bertrand Chamayou, Nemanja Radulovic, Frank Braley 03:15
Scheherazade, Op. 35 : 1. The Sea and Sinbad's Ship Nemanja Radulovic, Double Sens, Stéphanie Fontanarosa 03:13
Les Contes d'Hoffmann / Act 3 : Barcarolle (Arr. For Violin, Cello, Piano And String Ensemble By Aleksandar Sedlar) Nemanja Radulovic, Camille Thomas, Double Sens 03:21
Concerto for Violin and Strings in G minor, Op.8, No.2, RV.315 "L'estate" : 3. Presto (Tempo impetuoso d'estate) Nemanja Radulovic, Ensemble Double Sens 02:30
Orchestral Suite No.3 In D Major, BWV 1068 : Air Nemanja Radulovic, Double Sens 04:12
Viola Concerto in C Minor : 2. Adagio molto espressivo Nemanja Radulovic, Double Sens 05:05
Toccata & Fugue In D Minor, BWV 565 Nemanja Radulovic, Les Trilles Du Diable 07:00
Gayane : Sabre Dance Nemanja Radulovic, Double Sens, Laure Favre-Kahn, Ludovit Kovac 02:56
Concerto for 2 Violins in D Minor, BWV 1043 : 1. Vivace Nemanja Radulovic, Double Sens, Tijana Milošević 02:58
Violin Partita No. 2 in D Minor, BWV 1004 : Chaconne Nemanja Radulovic, Double Sens 12:37

Sortie la plus populaire

Hungarian Dance No. 1 in G Minor, WoO 1
Gypsy Melodies, Op. 55, B. 104 : Songs My Mother Taught Me
Swan Lake, Op. 20, TH.12, Act III : Danse russe
Gayane : Sabre Dance

Artistes similaires

Playlists

Biographie

Violoniste d'origine serbe né à Ni? en 1985, Nemanja Radulovic apprend l'instrument à l'âge de sept ans. Quatre ans plus tard, il décroche son premier prix décerné par la Ville de Belgrade, le « Prix Octobre ». Cette récompense lui permet de suivre les cours du légendaire Joshua Epstein et de son disciple Dejan Mihailovic au Conservatoire de Sarrebruck (Allemagne).

De retour à Belgrade en 1999, le musicien prodige suit des études à la Faculté des Arts avant de s'installer à Paris où il se perfectionne avec le grand violoniste Patrice Fontanarosa au Conservatoire National Supérieur de Paris. Élu « Talent de l'année » en Serbie et lauréat du Concours International de Hanovre (2003), le bouillant violoniste connaît une consécration immédiate avec une Victoire de la musique dans la catégorie « Révélation internationale de l'année » en 2005.

En 2006, Nemanja Radulovic remporte un triomphe salle Pleyel lorsqu'il remplace au pied-levé Maxim Vengerov dans le Concerto pour violon de Beethoven dirigé par Myung-Whun Chung. La même année paraît son premier volume consacré à des pièces de Bach, Miletic, Paganini et Ysaÿe (Transart Live). L'enfant terrible du violon nommé « Rising Star » 2006/2007 ne cesse d'étonner. Chacune de ses prestations donne lieu à un ouragan de louanges.

Heureux destinataire d'un violon Jean-Baptiste Vuillaume de 1843, il donne une version acclamée des Concertos pour violon de Mendelssohn (2008) avec son premier ensemble Double Sens et enregistre un récital avec son autre groupe Les Trilles du Diable (2009). En 2010 paraît son interprétation des Sonates pour violon et piano n°5, 7 et 8 réalisée avec Susan Manoff (Decca). Fin 2011, le virtuose franco-serbe s'illustre avec l'album Les 5 Saisons couplant le concerto des Quatre Saisons de Vivaldi avec Double Sens et Spring in Japan, création mondiale du compositeur Aleksandar Sedlar avec Les Trilles du Diable (Decca). Le 7 décembre 2011, il triomphe à nouveau à la Salle Gaveau de Paris.

En début d'année 2013 paraît Après Un Rêve..., récital en duo avec la harpiste Marielle Nordmann constitué en majorité de transcriptions de Massenet, Chopin, Tchaïkovski, Ravel, Fauré et Saint-Saëns. En 2014, Nemanja Radulovic retrouve Les Trilles du Diable et Double Sens, ainsi que l'Orchestre symphonique de Berlin (direction : Michail Jurowski), Laure Favre-Kahn et Yvan Cassar pour le programme Carnets de Voyage, visitant une quinzaine de pièces slaves (Dvorak, Brahms, Tchaïkovski, Khatchatourian, Chostakovitch, Prokofiev...). La même année, le violoniste a décroché sa deuxième Victoire de la musique classique dans la catégorie « soliste instrumental ». Le récital suivant Bach, paru en 2016, le voit interprêter trois concertos et diverses pièces de Jean-Sébastien Bach et Jean-Chrétien Bach avec les ensembles Double Sens et Les Trilles du Diable, ainsi que la violoniste Tijana Milosevic, dirigés par Aleksandar Sedlar.