Artist picture of Dance Gavin Dance

Dance Gavin Dance

29 421 fans

Dance Gavin Dance : écoute tous les titres sur Deezer

Top titres de l'artiste

Inspire The Liars Dance Gavin Dance 04:35
We Own The Night Dance Gavin Dance 03:25
War Machine Dance Gavin Dance 03:59
Die Another Day Dance Gavin Dance 03:41
Death Of A Strawberry Dance Gavin Dance 04:11
Betrayed By The Game Dance Gavin Dance 03:10
Young Robot Dance Gavin Dance 03:39
Cream Of The Crop Dance Gavin Dance 03:39
Synergy (feat. Rob Damiani) Dance Gavin Dance, Rob Damiani 03:17
Prisoner Dance Gavin Dance 03:46

Dernière sortie

Dance Gavin Dance : les nouveautés sur Deezer

War Machine

par Dance Gavin Dance

24/10/2023

70 fans

Albums les plus écoutés

Dance Gavin Dance : les albums les plus populaires

Artistes similaires

Les artistes similaires à Dance Gavin Dance

Playlists

Dance Gavin Dance : découvre la musique & les playlists

Apparaît dans

Écoute Dance Gavin Dance sur Deezer

Biographie

Groupe post-hardcore américain, originaire de Sacramento, en Californie, Dance Gavin Dance voit le jour en 2005. Il réunit les chanteurs Tilian Pearson et Jon Mess, le bassiste Tim Feerick, le batteur Matthew Mingus et le guitariste Will Swan. Un premier EP, Whatever I Say is Royal Ocean, vient cimenter le projet naissant cette même année et se voit réédité en 2006 à la faveur d’une signature chez Rise Records. Le contrat se poursuit avec Downtown Battle Mountain, produit par Kris Crummett, qui suivra la formation tout au long de sa carrière. Le groupe se forge ensuite une solide réputation scénique sous le tutorat de Alesana, A Day to Remember et Pierce the Veil, qu’il accompagne en tournée. Le premier guitariste, Sean O’Sullivan, est le premier à quitter l’aventure, laissant sa place à Zachary Garren. En 2007, c’est au tour du chanteur originel, Jonny Craig, de jeter l’éponge, après une altercation avec le manager. Plusieurs chanteurs sont auditionnés, dont Kellin Quinn de Sleeping With Sirens, mais le poste revient à Kurt Travis. C’est sous ce line-up, que le groupe entre en studio et enregistre le deuxième disque, éponyme. Mais les ennuis ne sont pas terminés pour autant, puisque, à peine la session bouclée, deux membres démissionnent à leur tour : les deux chanteurs, Jon Mess et Eric Lodge. Will Swan prend la relève, tout en assurant la guitare, tandis que Jason Ellis, de Five Minute Ride, prend la quatre-cordes. Avec un titre quelque peu ironique au regard de ces coups du sort successifs, Happiness paraît en 2009. Et les chaises musicales continuent, avec Zachary Garren, le guitariste, qui doit quitter la formation pour incompatibilité d’humeur. Il formera le groupe de math rock Strawberry Girls peu après. Une surprise n’arrivant jamais seul, le groupe se renforce avec deux têtes bien connues, puisque ce sont Jon Mess et Eric Lodge qui refont leur réapparition en 2010, Kurt Travis, quant à lui, a délaissé son poste au profit de Jonny Craig (qui revient pour deux petites années, avant de laisser définitivement le micro à son remplaçant)… Josh Benton, ancien partenaire de Kurt Travis dans No Not Constant, assurera, lui, la guitare. Au milieu de tous ces tourments, le groupe parvient quand même à enfanter une série d’albums de haute valeur, Acceptance Speech (2015), Instant Gratification (2015), Mothership (2016) ou Artificial Selection (2018). Dance Gavin Dance publie ensuite une version remasterisée de Acceptance Speech en 2019 avant de publier en avril 2020 son neuvième effort discographique, Afterburner, qui abrite « Prisoner » et « Strawberry’s Wake ».