Artist picture of Yeah Yeah Yeahs

Yeah Yeah Yeahs

326 951 fans

Yeah Yeah Yeahs : écoute tous les titres sur Deezer

Top titres de l'artiste

Heads Will Roll Yeah Yeah Yeahs 03:41
Heads Will Roll Yeah Yeah Yeahs 06:23
Heads Will Roll Yeah Yeah Yeahs 03:24
Maps Yeah Yeah Yeahs 03:39
Burning Yeah Yeah Yeahs 04:05
Gold Lion Yeah Yeah Yeahs 03:07
Wolf Yeah Yeah Yeahs, Boy Harsher 04:25
Spitting Off the Edge of the World Yeah Yeah Yeahs, Perfume Genius 04:17
Runaway Yeah Yeah Yeahs 05:13
Skeletons Yeah Yeah Yeahs 05:02

Dernière sortie

Yeah Yeah Yeahs : les nouveautés sur Deezer

Albums les plus écoutés

Yeah Yeah Yeahs : les albums les plus populaires

Artistes similaires

Les artistes similaires à Yeah Yeah Yeahs

Playlists

Yeah Yeah Yeahs : découvre la musique & les playlists

Apparaît dans

Écoute Yeah Yeah Yeahs sur Deezer

Biographie

Karen O la showgirl

Ils font leurs débuts sur les planches en assurant une première partie des White Stripes (ils ouvriront ensuite pour des stars comme The Moldy Peaches d'Adam Green, et les Strokes) et, soutenus aussi par Kim Gordon de Sonic Youth, il publient deux EP's (Yeah Yeah Yeahs et Machine) sur lesquels Nick Zinner, touche-à-tout, s'occupe des boîtes à rythmes. En 2003, leur premier album, Fever To Tell, paru chez Dress Up/Polydor, est très favorablement reçu par la presse et marche bien dans les charts aussi bien indépendants que généralistes. Leurs premières parties du Blues Explosion de Jon Spencer leur font également beaucoup de publicité, Karen, en vraie showgirl, ne ménageant pas sa peine, et la chanson « Y Control » devient un tube underground.

Le deuxième album, Show Your Bones, sort trois ans plus tard mais fait dans l'ensemble une bien moins bonne impression auprès de la critique que Fever To Tell, même s'il classe deuxième au palmarès annuel du New Musical Express. Devenue une sorte d'icône trash ultra-sexy, la troublante Karen O vit en couple avec le chanteur des Liars, Angus Andrew, qui lui inspirera la chanson « Maps », mais elle se séparera de lui au bout de quelque temps pour se mettre à la colle avec le réalisateur Spike Jonze, réalisateur de la vidéo de « Y Control ».

En 2004, les Yeah Yeah Yeahs sortent un DVD, Tell Me What Rockers To Swallow, qui présente un de leurs concerts complet et rassemble toutes leurs vidéos existantes. Peu après, le guitariste Imaad Wasif est recruté pour seconder Nick Zinner sur scène et en 2007, ils publient un troisième EP, Is Is, avec cinq nouveaux titres, qui donne un avant-goût de l'album It's Blitz qui en avril 2009 apporte de nouvelles sonorités synthétiques vintage en complément d'un rock noisy toujours aussi glamour. Il faut ensuite attendre quatre années avant de voir réapparaître le trio, en forme sur Mosquito (avril 2013), annoncé par l'extrait « Sacrilege ». Ce quatrième album produit par David Sitek de TV on the Radio et Nick Launay voit les apparitions de James Murphy (LCD Soundsystem) et du rappeur Kool Keith alias Dr. Octagon sur « Buried Alive ».