Show cover of Les Intergalactiques

Les Intergalactiques

Retrouvez l’équipe de programmation du festival les Intergalactiques en direct tous les dimanches soirs avec une programmation alternant thématique de Science-fiction et culture cinéma.

Titres

luvan en lectures | science-fiction & révolution
LUVANSes multiples existences en Afrique, dans le Pacifique, en Chine et en Scandinavie ont forgé la singularité de luvan et nourri son imaginaire complexe, entre réalisme magique et fantastique réel.www.luvan.org EN DIFFUSION LIVE SUR :www.twitch.tv/boskop_labo MARATHON SCIENCE-FICTION ET REVOLUTIONEvénement collaboratif sur la plateforme Twitch coorganisé par le festival Les Intergalactiques et le collectif MAP! __Les Intergalactiques, festival culturel lyonnais, font se croiser les perspectives de la science-fiction, des sciences, des sciences humaines, et de la culture populaire plus généralement.Nos rencontres mixent questions sociétales et pop culture en les interrogeant sous trois modalités : mise en images, mise en récits, mise en discussions. __M.A.P. ! est un média collectif politique, s’appuyant sur le réseau de diffusion couplé Twitch / YouTube et visant à occuper les espaces minoritaires, orchestrer un dialogue entre la culture pop’ (mangas, animés, comics etc.) la politique et les sciences humaines.
27:28 08/03/2024
Des Science-fictions issues d’espaces périphériques à tendance non-anglo-saxonne
On parle de science-fictions issues d’espaces périphériques à tendance non-anglo-saxonne. En partenariat avec Hikaya éditions. En compagnie de : DAVIDE KNECHTDavide Knecht, ancien élève de l’INALCO, a suivi des études de linguistique et littératures arabes. Il est actuellement enseignant de langues et traducteur, et a fondé les éditions Hikaya dans le but faire connaître les imaginaires d’ailleurs. ROMAIN DELPLANCQRomain Delplancq, ancien étudiant en sciences politiques et en philosophie, travaille dans l’édition de l’imaginaire depuis quinze ans. Il navigue aujourd’hui entre écriture de romans et édition de jeu de rôle, et a co-créé cette année les éditions Hikaya avec Davide Knecht. GWENNAEL GAFFRICGwennaël Gaffric est traducteur littéraire et docteur en études chinoises et transculturelles de l’Université Lyon 3. Il a consacré sa thèse aux questions écologiques dans la littérature taïwanaise. EN DIFFUSION LIVE SUR :www.twitch.tv/boskop_labo EN PRESENTIEL :La Galerie de BosKop, Lyon 7e MARATHON SCIENCE-FICTION ET REVOLUTIONEvénement collaboratif sur la plateforme Twitch coorganisé par le festival Les Intergalactiques et le collectif MAP!Du jeudi 1er au dimanche 4 février 2024 Les Intergalactiques, festival culturel lyonnais, font se croiser les perspectives de la science-fiction, des sciences, des sciences humaines, et de la culture populaire plus généralement.Nos rencontres mixent questions sociétales et pop culture en les interrogeant sous trois modalités : mise en images, mise en récits, mise en discussions. M.A.P. ! est un média collectif politique, s’appuyant sur le réseau de diffusion coupléTwitch/youtube et visant à occuper les espaces minoritaires, orchestrer un dialogue entre la culture pop’ (mangas, animés, comics etc.) la politique et les sciences humaines.
74:06 29/02/2024
Utopies et Science-fiction Positive avec Alice Carabédian et Elisa Beiram
Une discussion dans le cadre du Marathon de stream "Science-fiction et Révolution" en compagnie de : ALICE CARABEDIANUtopiste des grands chemins, diplômée de lettres modernes et docteure en philosophie politique, Alice Carabédian travaille à une reconceptualisation de l’utopie politique au sein de la science-fiction contemporaine.Ses recherches sont polymorphes et tissent des liens avec des artistes, chercheur·es, auteurices, militant·es. ELISA BEIRAMAutrice, rédactrice, scénariste et dialoguiste pour le jeu vidéo, Elisa Beiram cherche dans chaque médium une opportunité de transmettre la vision d’un avenir désirable, d’une société humaine réconciliée, sans illusion et sans naïveté. ANIMATION : RAPAHËL COLSONRaphaël Colson est un écrivain et essayiste français de science-fiction, neveu de l’auteur Pierre Marlson et de l’essayiste anarchiste Daniel Colson. Il est un co-directeur artistique du festival Les Intergalactiques. EN DIFFUSION LIVE SUR :www.twitch.tv/boskop_labo EN PRESENTIEL :La Galerie de BosKop, Lyon 7e MARATHON SCIENCE-FICTION ET REVOLUTIONEvénement collaboratif sur la plateforme Twitch coorganisé par le festival Les Intergalactiques et le collectif MAP!Du jeudi 1er au dimanche 4 février 2024 Les Intergalactiques, festival culturel lyonnais, font se croiser les perspectives de la science-fiction, des sciences, des sciences humaines, et de la culture populaire plus généralement.Nos rencontres mixent questions sociétales et pop culture en les interrogeant sous trois modalités : mise en images, mise en récits, mise en discussions. M.A.P. ! est un média collectif politique, s’appuyant sur le réseau de diffusion coupléTwitch/youtube et visant à occuper les espaces minoritaires, orchestrer un dialogue entre la culture pop’ (mangas, animés, comics etc.) la politique et les sciences humaines.
85:57 22/02/2024
Outrage et Rebellion dans la Pop Culture | avec Bolchegeek, Lumi, Alice Sol et Raphaël Colson
La question de la représentation de la rébellion dans la pop-culture option cinéma. En compagnie de : BENJAMIN BOLCHEGEEKBenjamin Patinaud, auteur et réalisateur de la chaîne Bolchegeek, qui explore ce que la culture populaire dit de nous et de l’état du monde. Société, art et politique sont passés au prisme de nos imaginaires collectifs, dans des essais vidéos passionnés et plein de dérisionyoutube.com/bolchegeek ALICE SOLAlice, chroniqueuse dans le podcast « Une invention sans avenir », podcast politique sur le cinéma.podcasts.apple.com/us/podcast/une-invention-sans-avenir LUMIChroniqueuse de l’émission Rhinocéros sur Blast et créatrice de la chaîne Youtube Vidéodrome. linktr.ee/videodromelumi ANIMATION : RAPHAËL COLSONRaphaël Colson est un écrivain et essayiste français de science-fiction, neveu de l’auteur Pierre Marlson et de l’essayiste anarchiste Daniel Colson. Il est un co-directeur artistique du festival Les Intergalactiques. instagram.com/rebel_girl_wip __EN DIFFUSION LIVE SUR :www.twitch.tv/boskop_labo EN PRESENTIEL :La Galerie de BosKop, Lyon 7e Evénement collaboratif sur la plateforme Twitchcoorganisé par le festival Les Intergalactiques et le collectif MAP! Du jeudi 1er au dimanche 4 février 2024autour de la thématique “Science Fiction & Révolution”. Les Intergalactiques, festival culturel lyonnais, font se croiser les perspectives de la science-fiction, des sciences, des sciences humaines, et de la culture populaire plus généralement.Nos rencontres mixent questions sociétales et pop culture en les interrogeant sous trois modalités : mise en images, mise en récits, mise en discussions. M.A.P. ! est un média collectif politique, s’appuyant sur le réseau de diffusion coupléTwitch/youtube et visant à occuper les espaces minoritaires, orchestrer un dialogue entre la culture pop’ (mangas, animés, comics etc.) la politique et les sciences humaines.
86:13 12/02/2024
On parle de Buffy contre les Vampires | avec Marion Olité, Fabien Clavel et Adrien Party
Une incroyable soirée pour accompagner la sortie de deux essais sur la série culte sortis en ce début de mois d'octobre ! Captation de la rencontre du 14 novembre 2023à la Galerie de BosKop, Lyon 7e - https://boskop.org BUFFY, LA REVOLTE A COUP DE PIEU, de Marion Olitééditions Playlist Society. 05 octobre 2023.Marion Olité est journaliste culture pour Têtu, Madmoizelle et Elle. Elle analyse en particulier la représentation de l’adolescence, de la condition féminine et de la communauté LGBTQIA+ sur les écrans. Spécialisée dans les séries, elle a été rédactrice en chef de Konbini Biiinge. BUFFY, BAROQUE EPOPEE, de Fabien Claveléditions Mnémos. 04 octobre 2023.Fabien Clavel est l’auteur de nombreux romans d’imaginaire pour les adultes et la jeunesse, récompensés par une dizaine de prix.Enseignant en lettres, inconditionnel de la série Buffy contre les vampires, il livre un essai sur le sujet, qui mêle deux de ses passions : l’imaginaire fantastique et l’analyse littéraire. Rencontre animée par Adrien PartyVAMPIROLOGIE. éditions ActuSF. 2022.Adrien Party est le créateur d’un webzine unique en son genre : vampirisme.com. Après 5 ans de recherches, le spécialiste des buveurs de sang signe en 2022 Vampirologie, un ouvrage complet et ludique qui explore toutes les facettes du vampire dans la pop culture. Cet ouvrage a remporté le Grand prix de l’Imaginaire 2023, catégorie essai. Stand librairie et dédicaces par L’esprit Livre
61:47 21/11/2023
Rencontre avec Ludovic Villard pour « Bandes originales et cinéma de genre »
Pour cette nouvelle émission sur Radio Canut, nous recevrons Ludovic Villard dont le tout nouveau livre Bandes originales et cinéma de genre vient de sortir aux éditions Le Mot et Le Reste. Nous parlerons de son parcours, et bien entendu de son travail sur ce copieux ouvrage consacré à la musique de nos genres préférés. A propos du livre :Entre 1960 et 1982, le cinéma dit « de genre » vit un âge de prospérité et de liberté au cours duquel la musique va acquérir un rôle essentiel. Pendant deux décennies, réalisateurs et compositeurs vont travailler de concert à des œuvres sans concessions, dont les partitions souligneront le caractère inventif et bien souvent contestataire, parfois avec les moyens du bord, parfois aussi avec des budgets démesurés, mais toujours dans le but d’offrir une expérience forte et singulière. Dans cet ouvrage, Ludovic Villard explore ainsi 100 bandes originales parmi lesquelles celles composées par Ennio Morricone pour Le Bon, la brute et le truand (Sergio Leone, 1966) ou La Rançon de la peur (Umberto Lenzi, 1974), par Isaac Hayes pour Shaft (Goldon Parks,1971) ou encore par John Carpenter pour Assault On Precinct 13 (John Carpenter, 1978). BANDES ORIGINALES & CINÉMA DE GENREDE PSYCHOSE À BLADE RUNNER Editions Le mot et le reste – août 2023Collection Musiques | 312 pagesISBN : 978-2-38431-254-2 A propos de Ludovic Villard :Né à Villeurbanne en 1983, Ludovic Villard compose des poèmes et des textes de rap dès l’adolescence. Il enregistre une soixantaine de projets musicaux entre 2007 et 2023 sous le nom de Lucio Bukowski, puis publie deux premiers recueils poétiques en 2017 (Je demeure paisible en travers de leurs gorges) et 2019 (La Lune boit tout ce qu’elle peut mais laisse de généreux pourboires). En 2020 il publie un essai sur Louis Calaferte, Il est cinq heures dans un monde libre et civilisé (les éditions du Feu Sacré) puis un troisième recueil augmenté d’une anthologie en 2022 : Il faut toujours se préparer à perdre (Castor Astral).
64:59 04/11/2023
luvan invite Sabrina Calvo pour un nouveau jeu narratif
luvan invite l'autrice Sabrina Calvo. Ensemble, un jeu de narration partagée et parlent son et narration, performance et utopies, musique et hybridations. 86e Congrès de futurologie.Emission du jeudi 26 octobre 2023Tous les jeudis de 17h à 18h sur Radio Canut - 102.2 FM et en podcast le samedi ! Parallèlement à sa résidence littéraire et ses rendez-vous du mercredi à BosKop, nous accueillons l’autrice luvan tous les jeudis du mois d’octobre sur notre heure d’antenne – de 17h à 18h, sur Radio Canut. A PROPOS DE LUVAN : Ses multiples existences en Afrique, dans le Pacifique, en Chine et en Scandinavie ont forgé la singularité de luvan et nourri son imaginaire complexe, entre réalisme magique et fantastique réel. Véritable touche-à-tout artistique, luvan participe à de nombreuses collaborations, romanesques ou dramatiques, sur les planches comme sur les plateformes numériques ; elle est membre actif du collectif d’écrivains de science-fiction Zanzibar et du collectif de création radiophonique Monik.
39:04 02/11/2023
luvan invite Crys Aslanian pour le jeu narratif "Vous Êtes Ici" | feat. Sabrina Calvo
luvan invite l’artiste Crys Aslanian. Ensemble, elles jouent à Vous Êtes Ici, un jeu de narration partagée conçu par luvan sur For The Drama, et parleront son et narration, performance et utopies, musique et hybridations. Pour aller plus loin, deux playlist dont vous êtes læ protagoniste : Playlist D'un Cabaret Dont Vous Êtes Læ Protogoniste Playlist D'une Amnésie Dont Vous Êtes Læ Protagoniste 85e Congrès de futurologie.Emission du jeudi 19 octobre 2023Tous les jeudis de 17h à 18h sur Radio Canut - 102.2 FM et en podcast le samedi ! Parallèlement à sa résidence littéraire et ses rendez-vous du mercredi à BosKop, nous accueillons l’autrice luvan tous les jeudis du mois d’octobre sur notre heure d’antenne – de 17h à 18h, sur Radio Canut. A PROPOS DE LUVAN : Ses multiples existences en Afrique, dans le Pacifique, en Chine et en Scandinavie ont forgé la singularité de luvan et nourri son imaginaire complexe, entre réalisme magique et fantastique réel. Véritable touche-à-tout artistique, luvan participe à de nombreuses collaborations, romanesques ou dramatiques, sur les planches comme sur les plateformes numériques ; elle est membre actif du collectif d’écrivains de science-fiction Zanzibar et du collectif de création radiophonique Monik.
55:41 21/10/2023
luvan et Li-Cam font un atelier d'écriture | à Radio Canut - #02 / 04
Parallèlement à sa résidence littéraire et ses rendez-vous du mercredi à BosKop, nous accueillons l’autrice luvan tous les jeudis du mois d’octobre sur notre heure d’antenne – de 17h à 18h, sur Radio Canut. Il va être difficile d’annoncer un programme de ce qu’amèneront ces discussions, nous ne pouvons que vous promettre qu’elles seront libres. 84e Congrès de futurologie.Tous les jeudis de 17h à 18h sur Radio Canut - 102.2 FM et en podcast le samedi ! A PROPOS DE LUVAN : Ses multiples existences en Afrique, dans le Pacifique, en Chine et en Scandinavie ont forgé la singularité de luvan et nourri son imaginaire complexe, entre réalisme magique et fantastique réel. Véritable touche-à-tout artistique, luvan participe à de nombreuses collaborations, romanesques ou dramatiques, sur les planches comme sur les plateformes numériques ; elle est membre actif du collectif d’écrivains de science-fiction Zanzibar et du collectif de création radiophonique Monik.
47:01 14/10/2023
“Libido sciendi” : Science et Science-fiction en dialogues
Avec Roland Lehoucq, Laurent Vercueil, Sense of Wonder, Emilie Querbalec et L.R. Lam Table ronde "“Libido sciendi” : Science et SF en dialogues" lors de la 11e édition du festival Les Intergalactiques du 13 au 18 avril 2023. La science-fiction a cette spécificité d’être un imaginaire qui fait la part belle à la rationalité scientifiques. Bien que fictive, elle s’appuie, et ce depuis ses origines, sur des connaissances, un vocabulaire, une exigence de cohérence et même une conception du progrès, qui semblent indissociables de l’essor des sciences modernes et du paradigme naturaliste qui sous-tend celles-ci. Aussi, il semble tout naturel que le développement de la science-fiction aux Etats-Unis des années 30 à 60, le fameux “âge d’or”, ait coïncidé avec un essor des revues de vulgarisation scientifique. Le genre science-fictif, par les images, les analogies et les paraboles qu’il produit, est en effet non seulement un excellent vecteur d’intérêt pour les sciences, mais permet d’en éprouver la rigueur et la démarche en se piquant de passion pour des histoires et des personnages. La collection “Parallaxe” du Bélial’, dont nous avons l’honneur d’accueillir le directeur, Roland Lehoucq, témoigne encore de ce mélange de sérieux scientifique et de ce plaisir d’extrapolation qu’offrent les objets et les concepts science-fictifs. En somme, la science-fiction témoigne d’une culture scientifique qui s’étend bien au-delà du champ des savant·e·s et des théories, et trouve ici un écho privilégié dans la culture populaire. Pour débuter ce cycle de tables-rondes consacré à la “Libido Sciendi”, ce désir irrépressible de connaître, de comprendre et d’apprendre, nous partirons de l’élan de curiosité qui pousse des auteur·ice·s, des lecteurs, des chercheurs, des vidéastes, à se passionner pour ce genre. Ce faisant, nous essaierons de mettre en lumière ce que la science apporte à la science-fiction : non seulement un matériau riche pour construire des histoires, mais peut-être aussi un état d’esprit, une sensibilité particulière vis-à-vis du réel… Et ce qu’en retour la Science-fiction, à travers ses “et si ?” et ses “pourquoi ?”, renvoie en miroir aux savoirs scientifiques, qui va bien plus loin qu’une simple mise en scène de leurs applications technologiques. https://intergalactiques.net
76:35 11/10/2023
L’incroyable mois de luvan à Radio Canut | #01 / 04
Parallèlement à sa résidence littéraire et ses rendez-vous du mercredi à BosKop, nous accueillons l’autrice luvan tous les jeudis du mois d’octobre sur notre heure d’antenne – de 17h à 18h, sur Radio Canut. Il va être difficile d’annoncer un programme de ce qu’amèneront ces discussions, nous ne pouvons que vous promettre qu’elles seront libres. A PROPOS DE LUVAN : Ses multiples existences en Afrique, dans le Pacifique, en Chine et en Scandinavie ont forgé la singularité de luvan et nourri son imaginaire complexe, entre réalisme magique et fantastique réel. Véritable touche-à-tout artistique, luvan participe à de nombreuses collaborations, romanesques ou dramatiques, sur les planches comme sur les plateformes numériques ; elle est membre actif du collectif d’écrivains de science-fiction Zanzibar et du collectif de création radiophonique Monik.
63:30 09/10/2023
Conférence immersive au Planétarium | avec Damien de Vienne & Alex Andrix
Dans le cadre des Échappées inattendues, événement national porté par le CNRS, en partenariat avec le Planétarium de Vaulx-en-Velin et RSA Cosmos, découvrez la première conférence immersive autour de la question de l’évolution des espèces. Lors de cette discussion, nous recevrons Damien de Vienne, chercheur au laboratoire de biométrie et biologie évolutive et Alex Andrix, artiste. Les Échappées inattendues Conférences immersives, une plongée sensorielle au cœur de la recherche scientifique. La science racontée par le CNRS Embarquez pour les Échappées inattendues : des événements et des rencontres avec des scientifiques ouverts à toutes et tous à côté de chez vous pour débattre, expérimenter, explorer, échanger sur les défis lancés à la science par nos sociétés en mutation. Installez-vous confortablement sous le dôme du planétarium et laissez-vous transporter par les images. Une expérience unique en immersion, hors du temps et de l’espace, avec pour seul repère la voix du scientifique qui vous servira de guide dans ces espaces de recherche inaccessibles. Voyage au cœur de l’arbre du vivantL’évolution des espèces depuis plus de quatre milliards d’années a conduit à la biodiversité que nous connaissons aujourd’hui. Une longue histoire qui peut être résumée sous la forme d’un « arbre du vivant » représentant les liens de parenté entre toutes les espèces. Une promenade immersive le long des branches de cet arbre permettra aux participants de comprendre les principes de l’évolution des espèces et d’explorer les zones encore inconnues de cette histoire fascinante. Mardi 10 octobre à 19hau Planétarium de Vaulx-en-VelinEntrée gratuite sur inscriptionPlus d’infos : echappeesinattendues.cnrs.fr/event/voyage-au-coeur-de-larbre-de-la-vie Cet événement est organisé dans le cadre de la Fête de la Science.
62:09 30/09/2023
Tu seras scientifique, mon fils · ma fille !
La formation des esprits et la transmission de savoirs, voilà un domaine dans lequel la science-fiction n’est pas avare en exemples. De nombreuses fictions, dans la SF comme dans l’imaginaire, mettent en scène des programmes éducatifs aux contenus et aux méthodes rationalisés, visant à former les générations futures et les esprits de demain. Or, si de tels apprentissages sembleraient, en soi, répondre à des idéaux humanistes et être porteurs d’émancipation, nous pouvons nous demander dans quelle mesure ils consistent à « programmer » des êtres et discipliner des corps. Dans la Stratégie Ender par exemple, la constitution d’une élite passe aussi bien par l’apprentissage intellectuel que par l’incorporation de l’esprit de compétition et d’une culture guerrière. Un continuum thématique, dans la SF, qui va jusqu’à l’exaltation de l’éducation militaire, garantissant l’accès à la citoyenneté, au premier degré dans Etoiles, garde à vous ! (Robert Heinlein, 1959), au second degré et dans une perspective plus critique pour son adaptation cinématographique par Paul Verhoeven (Starship Troopers, 1997). Il apparaît également que ces enseignements visent parfois des finalités opaques, dissimulées aux jeunes êtres qui y sont conditionnés : à cet égard, les simulations en réalité virtuelle ne sont pas toujours, voire jamais, anodines, comme l’apprendront à leurs dépends aussi bien Ender que la jeune protagoniste du Paideïa de Claire Garand. Les deux premiers volets de Capitale du Nord de Claire Duvivier, Citadins de demain et Mort aux Geais, nous révèlent non sans douleur que la volonté de former des esprits scientifiques n’est pas toujours synonyme d’une éducation réussie, et peut même aboutir à des catastrophes. Au cours de cette table-ronde, nos invité·e·s évoqueront donc ces expériences éducatives, dont les enjeux s’avèrent bien souvent éloignés de préoccupations purement scientifiques et dont les effets finissent presque toujours à échapper à ceux qui ont voulu modeler de jeunes esprits. Mais de l’émergence d’élu·e·s insoupçonné·e·s comme dans le Fantaisies Guérillères de Guillaume Lebrun (2022), aux conflits intergénérationnels qui parsèment la science-fiction post-apo, est-ce vraiment une si mauvaise chose que de produire accidentellement des esprits rebelles plutôt que de bons petits soldats ? En miroir, nous discuterons de ce que la Science-fiction et l’imaginaire nous renvoient quant aux aspirations de nos sociétés en matière d’éducation et de transmission des savoirs. Dans le cadre de la 11e édition du festival Les Intergalactiques le dimanche 16 avril 2023.La captation est disponible en vidéo sur notre chaîne YouTube. Site internet du festival :https://intergalactiques.net
76:51 27/09/2023
Sectes & Science-fiction | avec Quentin Bruet-Ferreol du Tryangle
Pour cette reprise de nos discussions en live, nous accueillons Quentin Bruet-Ferréol, auteur du docu-fiction : "Dieu est un voleur qui marche dans la nuit", son premier roman. Né en 1986, Quentin Bruet-Ferréol travaille dans la presse et la communication. Spécialiste des pratiques marginales, il est le fondateur de Tryangle, un cabinet de curiosités spécialisé dans les objets sectaires et ésotériques. Suivre le Tryangle sur Instagram :instagram.com/le_tryangle Emission du jeudi 21 septembre 2023 sur notre chaîne Twitch :http://twitch.intergalactiques.net/ A propos du livre : Dieu est un voleur qui marche dans la nuitEditions Bouquins – Janvier 2022448 pages | EAN : 9782382921470 Entre roman noir et récit d’initiation, Dieu est un voleur qui marche dans la nuit est le fruit de sept années d’enquête sur la secte Heaven’s Gate, rendue célèbre par le suicide collectif de ses trente-neuf adeptes en mars 1997 Première secte de l’ère Internet, Heaven’s Gate annonçait les tensions qui agitent nos sociétés contemporaines. Inspiré de faits réels, ce roman est une plongée vertigineuse dans le fait divers le plus étrange du XXe siècle et dans l’âme de ses adeptes en quête d’absolu, qui nous ressemblent bien plus qu’on ne peut l’imaginer.
97:27 23/09/2023
Utopie et Progrès | feat. Alice Carabédian, Marguerite Imbert, Claire Garand et Camille Leboulanger
Il suffit de plonger aux origines de l’imaginaire futuriste pour constater à quel point l’utopie et le progrès ont toujours modelé l’histoire de la science-fiction. D’Utopia (Thomas More, 1516) à Eutopia (Camille Leboulanger, 2022), le survol de cette histoire longue de plusieurs siècles a le mérite de mettre en lumière l’enjeu représenté par la mise en scène de sociétés et d’organisations radicalement nouvelles. À chaque époque et à chaque siècle leur bataille idéologique, à l’image du XIXe siècle, au cours duquel se sont affrontés les tenants d’un progrès techniciste (Edward Bellamy, H.G. Wells) et les chantres d’un futur sociétal anti-utilitariste (Samuel Butler, William Morris). Il va sans dire que cette confrontation permanente se révèle particulièrement stimulante, car nombre d’auteur·ice·s de science-fiction, génération après génération, entendent remettre en question l’idée selon laquelle l’utopie ne saurait exister que sous la forme d’une structure organisationnelle immuable, fruit d’un progrès réalisé. Les contre-propositions ne manquent pas en effet, à l’image des éco-utopies qui ont fleuri au cours des années 1970. À ces propositions foncièrement révolutionnaires et radicales, se superpose une indéniable et revigorante critique de l’idéologie même du progrès, que ses hérauts technocratiques entendent imposer comme une évolution historique linéaire et continue du devenir humain. Peut-on alors affirmer que la dialectique entre utopie et progrès constitue l’un des cœurs du débat animant l’imaginaire de la science-fiction ? Avec Alice Carabédian, Marguerite Imbert, Claire Garand et Camille LeboulangerAnimation : Raphaël Colson Dans le cadre de la 11e édition du festival Les Intergalactiques le dimanche 16 avril 2023.La captation disponible en vidéo sur notre chaine YoutTube. Site internet du festival :https://intergalactiques.net
90:25 20/09/2023
Genre, sexe, biologie et science-fiction | Feat. Sabrina Calvo, PandovStrochnis et Saul Pandelakis
Depuis la fin des années 60, les études féministes et sur le genre se sont développées, et, aux Etats-Unis, ont adopté le nom de “gender studies” dès les années 80. Recherches universitaires portant sur les rapports sociaux issus de la partition du monde social et symbolique en deux catégories, homme et femme, supposément issues d’une réalité naturelle, ces travaux intellectuels se fondent sur la décorrélation entre sexe et genre. Ils remettent en question le déterminisme biologique qui assignerait les individu·e·s, dès leur naissance, au masculin ou au féminin et à tout l’attirail social qui va avec. Ce, en fonction de critères censément biologiques, qui font pourtant abstraction de réalités patentes que sont l’existence de personnes trans et intersexes. Parallèlement, depuis les années 70, la science-fiction, jusqu’ici plutôt empreinte de récits masculinistes et de normes très genrées, a vu se développer en son sein, grâce un certain nombre d’auteur·ice·s comme Joanna Russ, John Varley, James Tiptree Jr. ou Ursula K. Le Guin, une profonde remise en question de ces normes. Et quel meilleur domaine que la science-fiction, au fond, pour cultiver ce trouble dans le genre ? De par son rapport privilégié aux sciences, la SF est également un domaine idéal pour explorer les rapports des savoirs biologiques à ces notions de genre, de sexuation, pour élargir le champ des possibles et des idées reçues, combattre les dogmes. Des auteur·ice·s contemporain·e·s comme Rivers Solomon, Saul Pandelakis, Lizzie Crowdagger, Margaret Killjoy, Becky Chambers, Sabrina Calvo et tant d’autres, offrent un aperçu particulièrement riche et diversifié des proposition de la SF à cet égard, et brouillent non seulement les normes de genre mais aussi les binarismes de tout poil, et la notion même de “nature”, si propice à l’essentialisation. Aujourd’hui, alors que les offensives réactionnaires et transphobes instrumentalisent une certain vision de la biologie pour justifier des discours discriminatoires, haineux et oppressifs, que nous apprend la science-fiction sur ces questions qui engagent non seulement la rigueur et la responsabilités des sciences, mais aussi des préoccupations éminemment politiques ? Avec Sabrina Calvo, PandovStrochnis et Saul PandelakisAnimation : Gaby Dans le cadre de la 11e édition du festival Les Intergalactiques le dimanche 16 avril 2023.Captation aussi disponible en vidéo sur notre chaîne YouTube. Site internet du festival :https://intergalactiques.net
68:29 13/09/2023
De la sociologie des publics et de la culture geek | feat Bolchegeek, David Peyron, Fred de Patchwork et Guillaume Chamanadjian
La philosophie politique de Game of Thrones, l’existentialisme dans Harry Potter, Sauron et la panoptique de Foucault… Dans les années 2000-2010, quand la culture geek a cessé d’être un repoussoir pour prendre la forme d’une sous-culture revendiquée comme telle, de nombreux livres , émissions de radio, vidéos… ont proposé de prendre comme support des oeuvres de “pop culture” pour vulgariser des idées philosophiques, voire se sont employés à plaquer des théories et des concepts sur ces œuvres, dans une resucée plus ou moins heureuse de la “pop philosophie” qu’appelait de ses vœux le philosophe Gilles Deleuze. Si le caractère volontairement excessif de ces exemples prête à sourire, cette tendance en dit pourtant long sur la place de la culture populaire, sur les conditions de sa légitimation et la tentation d’une récupération “par le haut”. Et si plutôt que de chercher des liens entre la République de Platon et Final Fantasy, on s’intéressait à la réception de ces oeuvres de pop culture, aux pratiques et au sens que donnent celles et ceux qui les apprécient, se revendiquent de leur passion voire d’une identité geek, comme le font les travaux du sociologue David Peyron (La culture geek, 2013) ? Croisant les perspectives de trois acteurs différents de l’imaginaire, un sociologue, deux essayistes vidéo et un responsable de développement marketing dans l’édition, et les cas pratiques auxquels ils ont consacré leurs recherches, cette discussion reviendra sur les spécificités de la réception des œuvres de l’imaginaire et les enjeux de la construction d’une culture et d’une identité commune à travers un fandom. Avec David Peyron, Fred de la chaîne Patchwork et Guillaume Chamanadjian.Animation : Benjamin "Bolchegeek" Patinaud Dans le cadre de la 11e édition du festival Les Intergalactiques le dimanche 16 avril 2023.Table ronde disponible en vidéo sur notre chaîne YouTube. Site internet du festival :https://intergalactiques.net
78:25 06/09/2023
Xéno-Discussion : avant le contact | feat Les EthnoChroniques , F-LReptile, Nicolas Martin et Anudar Brusèis
La xéno-biologie, ou l’étude de la vie extraterrestre, est un sujet passionnant et fascinant qui suscite l’intérêt de nombreux scientifiques, passionnés d’astronomie et amateurs d’exploration spatiale. Cette table ronde réunira des intervenant·e·s pour discuter des dernières recherches et découvertes dans ce domaine passionnant. Ils discuteront également des implications philosophiques, éthiques et sociétales d’une telle découverte. Avec Manon des EthnoChroniques , F-LReptile et Nicolas Martin et Anudar BrusèisAnimation : Anudar Brusèis Dans le cadre de la 11e édition du festival Les Intergalactiques le samedi 15 avril 2023. Site internet du festival :https://intergalactiques.net
59:05 22/06/2023
Du savant fou à l’entrepreneur mégalo : figures de l’hybris | feat Alt+236, Léo Henry et Anouck Faure
À l’idée du progrès correspond une figure chargée de la personnifier, celle du scientifique. Et il suffit d’évoquer les savants de la Nouvelle Atlantide de Francis Bacon (1623) pour se convaincre de l’ancienneté de cette figure. Toutefois, à l’image positive s’est superposée très rapidement celle du savant fou, chez Jonathan Swift (Gulliver), Mary Shelley (Frankenstein) et plus tard H.G. Wells (L’île du docteur Moreau), avant qu’elle ne s’impose comme une figure incontournable de la science-fiction. Cette popularité ne s’explique pas seulement d’un point de vue dramaturgique, elle illustre aussi une volonté de mise en garde, en pointant du doigt l’ambivalence et la dichotomie de l’action menée par le savant. Car ce dernier illustre pleinement la problématique de l’hybris, cette « démesure » que les Grecs anciens opposaient à la « modération », qui confine dans un sentiment de toute-puissance quasi divine. Il en découle ainsi une mise en scène oscillant entre une vision positive, vertueuse et éthique du personnage, et une vision négative faisant du savant un être génial mais immoral, car dévoré par son arrogance. Cette table-ronde ne compte pas seulement s’attarder sur le rôle joué par le savant fou. Elle entend aussi se pencher sur le cas de l’homme d’affaires, autre figure incontournable personnifiant pour sa part l’idée du capitalisme. En effet, l’aspiration au progrès n’est pas uniquement portée par l’action du savant, mais aussi par celle de l’entrepreneur, qui a pour charge d’investir dans l’avenir. Et de même que le savant, l’homme d’affaires illustre pleinement la problématique de l’hybris, en apparaissant tour à tour sous les traits d’un individu altruiste et soucieux du bien commun, opposé à l’individu vénal, prompte à s’emparer de la science et ses applications pour satisfaire une volonté autant mercantile qu’égoïste. Une problématique d’autant plus d’actualité, en ces temps où les entrepreneurs mégalo se rêvent en maîtres du monde sous les traits rassurants de hérauts du progrès. Avec Quentin"Alt+236" Boëton, Léo Henry et Anouck FaureAnimation : Julien Guerry Dans le cadre de la 11e édition du festival Les Intergalactiques le samedi 15 avril 2023. Site internet du festival :https://intergalactiques.net
71:35 15/06/2023
La microédition, ou l’indépendance créatrice en guise d’un futur désirable ?
Avec Julie Furie, Thibault Boulbe et Noé GaspariniAnimation : Raphaël Colson Il n’a jamais été aussi facile d’imprimer et de diffuser du papier, et les initiatives sont pléthoriques ! Mieux encore, alors que l’irrésistible propagation d’une culture numérique annonçait de prime abord la mort du livre, elle a, paradoxalement, facilité et stimulé l’épanouissement de l’édition underground. De la carte illustrée au livre, de l’affiche aux magazines, c’est tout un monde fait de mots et de dessins, de bricolage et d’artisanat, d’encre et de papier, qui ne cesse d’explorer les champs de la création et du militantisme. Si certaines personnes en vivent, d’autres, beaucoup d’autres, agissent à petite échelle, à la marge des structures institutionnelles. Et ce choix n’est pas le fruit de la seule contrainte économique : il témoigne aussi d’une volonté d’agir et de créer en toute liberté. Cette table-ronde consacrée à la micro édition vous convie ainsi à prendre le temps de confronter et d’associer les expériences, qu’elles se veulent professionnelles ou artisanales. Découvrons, en compagnie de nos invités, des parcours et des pratiques éditoriales individuelles, collectives, entre DIY et démarche artistique. Cet échange entend aussi permettre d’appréhender le caractère foncièrement collectif du « petit monde » qui va animer le salon de la microédition des Intergalactiques, avec plus de vingt-cinq stands à découvrir ! Dans le cadre de la 11e édition du festival Les Intergalactiques le samedi 15 avril 2023. Site internet du festival :https://intergalactiques.net
90:07 08/06/2023
Science et magie : la logique du surnaturel
Avec Claire Duvivier, Guillaume Chamanadjian, Laure et Laurent KloetzerAnimation : Clément Pélissier Dans La Science du Disque-Monde (1999), Terry Pratchett s’interroge, avec Ian Stewart et Jack Cohen, sur l’existence d’un lien entre science et magie. Le narrativum, l’impératif de narration, met en effet la magie au service du déroulé d’une intrigue, c’est le cas dans le merveilleux des Contes comme ceux de Perrault, qui n’hésite pas à contrebalancer les effets surnaturels des bottes de Sept lieux par un soudain prosaïsme, et à jouer sur l’écart entre merveilleux et réalisme. Pourtant, la magie ou la sorcellerie, quand ils sont adossés au principe de causalité, ne relèvent ni du miracle, ni même du caractère délibérément arbitraire du merveilleux des contes de fée. Et à regarder l’évolution de la littérature de l’imaginaire, notamment en fantasy, on ne peut s’empêcher de remarquer que les grandes sagas populaires empruntent, peut-être de plus en plus, à cette logique : ainsi, dans Harry Potter, la magie s’apprend. Bien qu’il s’agisse de psalmodies, de non de chocs mécaniques et de principe d’inertie, de mêmes causes entraînent de mêmes effets ; les disciplines les plus éthérées, comme la Divination, sont raillées par les esprits rationnels ; la magie n’a pas seulement des règles, elle a des lois formulées sur le même modèle que celles de la physique, comme si le surnaturel devait obligatoirement se doubler d’une justification scientifique suffisamment crédible pour suspendre l’incrédulité du lecteur. Cette tendance s’est-elle généralisée, et si oui que révèle-t-elle sur nos conceptions du surnaturel ? Motivé·e·s par leur libido sciendi et leur expérience d’écrivains de fantasy et/ou de science-fiction, nos invité·e·s évoqueront ce qui, dans les univers de fiction, échappe aux lois de la nature telles que les modélisent les sciences modernes dans notre réalité. Composer un univers qui laisse place à la magie, à la sorcellerie, aux savoirs occultes, s’agit-il de mettre en oeuvre d’autres lois, d’autres invariants diégétiques dont on pourrait tirer une science fictive ? Et si oui, les auteur·ice·s sont-ils conscient·e·s du modèle qu’ils empruntent à la science ? S’agit-il d’un impensé ou au contraire, comme le génial Terry Pratchett, s’amusent-ils à détourner et subvertir les codes de la scientificité, nous rappelant au passage cette chose fondamentale, à savoir que la science est aussi d’abord, une création humaine qui puise au même langage de la fiction ? Dans le cadre de la 11e édition du festival Les Intergalactiques le samedi 15 avril 2023. Site internet du festival :https://intergalactiques.net
69:46 01/06/2023
S’approprier le matériau historique et s’emparer des mythes
Avec Annette Hug, Guillaume Lebrun, Jean-Laurent Del Socorro et luvanAnimation : Clément Pélissier Si l’histoire, enquête s’appuyant sur des faits, se distingue bien évidemment du mythe par son objet et ses méthodes scientifiques, histoire et mythe sont néanmoins intrinsèquement liés, au premier chef parce qu’ils relèvent tous deux d’une mise en récit. Consubstantiel à la langue, à une organisation sociale et une vision du monde, le mythe énonce une vérité ; c’est, paradoxalement, une fiction vraie dont la propriété est de renouveler sans cesse sa signification à travers les époques, les cultures. Les histoires se réécrivent constamment, et l’histoire elle-même n’a de cesse de revenir sur ses propres traces, de manière rétrospective, que ce soit par la découverte de nouvelles sources, des recompositions de faits, des interprétations renouvelées. Genre fictionnel moderne, la fantasy, à la suite de Tolkien notamment, s’est largement inspirée des mythes historiques, des romans de chevalerie, et s’est imprégnée de culture médiévale. Comment se positionner, pour un·e auteur·ice contemporain·e par rapport à cette matière historique et mythique ? Quelles libertés prendre, et pourquoi s’emparer de ces récits séculaires, voire millénaires ? Les quatre auteur·ice·s à cette table ronde ont en commun de travailler, ou d’avoir travaillé sur le matériau historique, le mythe, la langue, se les être appropriés par l’écriture romanesque : détournement de l’imaginaire épique et subversion de la figure de Jeanne d’Arc dans Fantaisies guérillères de Guillaume Lebrun, reconstitution d’une langue et d’une culture médiévale dans Agrapha de luvan, dont en fait toute l’oeuvre porte l’empreinte de mythes, de folklores et d’explorations langagières, du Chevalier rouge jusqu’à Tyst ; mise en scène de figures héroïques féminines comme Boudicca ou Morgane Pendragon chez Jean-Laurent Del Socorro ; relecture originale de la légende de Guillaume Tell, et de sa postérité révolutionnaire dans les Philippines indépendantistes de la fin du XIXé siècle dans Révolution aux confins d’Annette Hug. Dans le cadre de la 11e édition du festival Les Intergalactiques le samedi 15 avril 2023. Site internet du festival :https://intergalactiques.net
63:36 25/05/2023
Représenter l'incommensurable | feat Alt+236, Anouck Faure, Stéphane Perger et Arnaud S. Maniak
Le chiliogone, ou polygone à mille côtés, est un cas d’école invoqué par René Descartes dans les Méditations Métaphysiques : tout à fait facile à saisir en une définition mathématique, il nous est pour autant impossible de nous le représenter intuitivement. L’imaginaire science-fictif regorge de ces objets qui semblent à la lecture, impossibles à se représenter, quoiqu’ils puissent donner lieu à des descriptions scientifiques et littéraires. Les illustrateurs de science-fiction relèvent régulièrement le défi de représenter des vaisseaux, des artefacts technologiques, des objets célestes dont le gigantisme le dispute à la complexité. Nos invité·e·s, s’ils ont eu à faire à l’illustration de science-fiction, ont ceci de commun qu’ils ont fait un pas de plus dans l’incommensurable : représenter des espaces, des lieux impossibles à cartographier, susceptibles pour certains de faire vaciller notre raison et mettre à mal nos repères spatiaux. De la Cité diaphane de Roche-Etoile à Yirminadingrad en passant par Sturkeyville, nos trois artistes ont eu maille à partir avec des lieux à la géographie étrange, impossible à rationaliser, dont ils ont tiré des illustrations puissamment évocatrices, qui disent en même temps les aspirations et les achoppements des êtres et des civilisations qui les ont imaginés et bâtis. Cette table-ronde aura pour objet de leur donner à parler de leur travail, de la manière dont ils parviennent à nous conférer cette sensation de démesure. Le vidéaste Quentin Boëton de la chaîne ALT 236, dont l’une des vidéos les plus récentes traite, précisément, d’un édifice constitué de textes et d’histoires plutôt que de briques (Marc Z. Danielewski, La Maison de feuilles, 2000) sont on serait bien en mal de se forger ne serait-ce qu’une représentation mentale, nourrira cette discussion de son érudition et de sa passion pour l’art de l’ineffable et de l’insaisissable. Avec Anouck Faure, Quentin "Alt+236" Boëton, Stéphane Perger, Arnaud S. ManiakAnimation : Anne Canoville Dans le cadre de la 11e édition du festival Les Intergalactiques le dimanche 16 avril 2023. Site internet du festival :https://intergalactiques.net
76:18 18/05/2023
La Hard SF pour les nul·les | feat.Le Sense Of Wonder, Nicolas Martin, Pierre Raufast et Roland Lehoucq
L’univers conceptuel de la science-fiction se caractérise par la multiplicité de ses courants thématiques, et parmi eux, la hard science (ou hard SF) occupe sans nul doute une place essentielle. Par le recours à la veille prospective compilant les connaissances scientifiques en vigueur, les auteur·ice·s de hard SF entendent mettre en scène un monde futur pensé en fonction d’une vraisemblance scientifique, en anticipant notamment la mise en application des technologies en devenir. La fascination exercée par le progrès technique et scientifique se traduit en hard SF par une aspiration à la vulgarisation et à la réflexion conceptuelle, tout en cultivant le sense of wonder, ce « sentiment d’émerveillement » qui définit si bien l’identité de la science-fiction depuis ses origines. Toutefois, la pratique de la hard SF se heurte à des écueils qui méritent d’être évoqués et débattus. Telle est l’invitation de cette table-ronde, qui propose d’aborder les grandes problématiques affectant le genre. Ainsi, que penser du processus d’obsolescence à l’œuvre au sein de la hard SF, une vérité techno-scientifique pouvant à tout moment être remise en question et supplantée par une autre vérité ? Du fait de son appétence pour la science et ses applications, la hard SF se définit-t-elle en tant que littérature usant d’une langue d’initié·e, ou bien a-t-elle au contraire vocation à privilégier la voix de la vulgarisation pour communiquer ce fameux sentiment d’émerveillement scientifique ? De même, la hard SF souffre-elle encore et toujours d’une réputation d’hermétisme, en privilégiant l’objet de la science, ou bien a-t-elle su profiter des révolutions engagées depuis la speculative fiction pour évoluer en un genre plus incarné humainement ? Table ronde en compagnie de :Pierre Raufast, Roland Lehoucq et Sébastien "Le Sens of Wonder" CarassouAnimation : Nicolas Martin Dans le cadre de la 11e édition du festival Les Intergalactiques le samedi 15 avril 2023. Site internet du festival :https://intergalactiques.net
64:39 15/05/2023
Ne réveillez pas un stream qui dort ! avec DoctriZ, Kath Bolchegeek et C'est Toi La Radio
Avec Mara Vega de C’est toi la Radio, Zelda de DoctriZ et Kath la petite Voix de BolchegeekAnimation : Julien De La Jal De tout temps, les êtres humains ont streamé sur Twitch. De cette expérience généralement solitaire s’offrant entier au cœur d’une masse d’altérités invisibles, où l’œil de la webcam se substitue aux regards de l’autre, cette rencontre prendra le côté informel de la plateforme pour tenter d’en aborder quelques questions de fond. Il est d’ailleurs à noter que nos intervenantes présentes lors de cette discussion ont non seulement pris le parti de développer l’aspect interviews et rencontres en ligne, mais ont aussi cette particularité étonnante de ne pas avoir de chat. Or, l’animal Roi d’internet est certainement une des plus values nécessaire à toute production twitchesque. L’heure sera donc celle des réponses quant à cette interrogation. Les enjeux n’ont jamais été aussi haut. Dans le cadre de la 11e édition du festival Les Intergalactiques le samedi 15 avril 2023. Site internet du festival :https://intergalactiques.net
83:53 04/05/2023
Le Communisme du futur avec Bernard Friot ! feat. Bolchegeek et Camille Leboulanger
Table ronde en compagnie de :Camille Leboulanger, Benjamin “Bolchegeek” Patinaud et Bernard FriotAnimation : Anne Canoville Dans le cadre de la 11e édition du festival Les Intergalactiques le samedi 15 avril 2023. Néologisme inventé par Thomas More en 1516, le mot eutopia, à différencier d’utopia (le “non lieu”) signifie le “bon lieu”. C’est le titre qu’a choisi Camille Leboulanger pour son dernier roman : s’appuyant notamment sur les travaux du sociologue et économiste Bernard Friot et de Réseau Salariat, il s’est ingénié à proposer un autre modèle de société, meilleur et plus désirable, et à en déployer tous les aspects, des principes de sa Constitution jusqu’à l’intimité des individus qui la composent. Pourquoi vouloir imaginer une meilleure société, et comment penser les conditions de sa mise en œuvre ? Y a-t-il quelque chose comme un “déjà-là communiste”, comme l’explique Bernard Friot, qui demanderait à être systématisé et généralisé, ou bien le passage à une autre organisation sociale et politique demande-t-elle une franche rupture, qui laisse place à l’inédit ? Les fictions post-apocalyptiques, dans l’imaginaire science-fictif, résolvent la question par des scénarios d’effondrement. Ce faisant, ils évacuent peut-être un peu rapidement la question d’un changement radical qui serait basé sur une volonté collective du plus grand nombre. Or, si comme l’évoque Benjamin “Bolchegeek” Patinaud lors de l’une de ses dernières vidéos (“The Last of us : Marre de la fin du monde !”, L’Humanité), nous en avons assez des fictions de fin du monde et ne croyons plus à la tabula rasa, qu’est-ce que la science-fiction peut avoir à nous apporter d’autre ? Cette discussion, si elle s’ébauche sur la question des représentations du communisme, de ses figures (réelles, imaginaires, fantasmées ou encore diabolisées), visera donc plus généralement à évoquer l’imaginaire de futurs désirables, articulant les points de vue d’un écrivain qui produit ces imaginaires, d’un politologue qui les conçoit dans le réel, et d’un vidéaste commentateur de culture et de politique.
80:06 28/04/2023
Pour des imaginaires révolutionnaires désirables
En direct sur Radio Canut 102.2FMSamedi 15 avril 2023 dans le cadre de la 11e édition des Intergalactiques Plateau radio sous forme de discussion entre des auteurices de science fiction, animé par des membres des Aggloméré·e·s (auteurice de Subtil Béton, 2022, Atalante) et des Ateliers de l’antémonde (auteurices de Bâtir Aussi, 2018, Camburakis, collection sorcières). Quels sont les univers fictionnels qui ont nourris les œuvres des auteurices invité·e·s ? Comment développer des imaginaires désirables pour consolider nos places dans le changement social ? Quelles avenir pour les utopies ? Comment la science fiction peut être au service de la révolution plutôt qu’au développement industriel et technologique ? En présence de Lizzie Crowdagger, Saul Pandelakis et Alice Carabédian
83:29 19/04/2023
Bandes Pas Originales de Musique de Films de Science-Fiction
Une nouvelle fois, Jal se trouve esseulé au sein du studio de Radio Canut. A l'aide d'un article Topito, il décide de produire l'émission la moins originale de l'histoire des podcasts sur les musiques de films de Science-fiction. Après, c'est pas désagréable à écouter non plus. Le site internet du festival :https://intergalactiques.net
47:19 18/02/2023
Après Séance "Knock at the Cabin" et Rétro Cinéma de M. Night Shyamalan
Ce 80e Congrès de futurologie voit du Pierrick Thévenet et Jal parler du tout dernier M. Night Shyamalan sorti en salle, l’équivalent de la roulette Russe cinéphilique. KNOCK AT THE CABINDe M. Night Shyamalan (2023 / 1h40 / Etats-Unis)Avec Dave Bautista, Jonathan Groff (II), Ben Aldridge Alors qu’ils passent leurs vacances dans un chalet isolé en pleine nature, une jeune fille et ses parents sont pris en otage par quatre étrangers armés qui exigent d’eux un choix impossible afin d’éviter l’imminence de l’apocalypse. Alors qu’ils n’ont pratiquement aucun moyen de communication avec le reste du monde, ils vont devoir seuls prendre et assumer leur décision. Emission du jeudi 2 février 2023 à de 17h à 18h sur les ondes de Radio Canut, et en Podcast le surlendemain l
64:09 04/02/2023
La Crypte ,Sonore #4 | The Witcher 3 : Qu’est ce qui rend si singulier le travail de composition derrière la conclusion de cette trilogie ?
La Crypte Sonore, l’émission de décryptage sonore, est un podcast et une chaîne Youtube de vulgarisation sonore sur le jeu vidéo, le cinéma, le cinéma d’animation, et plus largement le spectre auditif auquel nous sommes confronté·e·s tout au long de notre expérience culturelle. Podcast n°4 : The Witcher 3 : Qu’est ce qui rend si singulier le travail de composition derrière la conclusion de cette trilogie ? Une émission de Bloubloux (de son vrai nom Maxime Vatopoulos) est producteur de musique, compositeur à l’image et sound designer depuis maintenant six ans. A travers différents projets, il aime partager sa passion pour la musique et plus largement les environnements sonores. Invités : Kant Ménissier et Cocorentin.Technique : Julien De La Jal. Emission du jeudi 26 janvier 2023 à de 17h à 18h sur les ondes de Radio Canut, et en podcast sur les internets le surlendemain l
56:14 28/01/2023

Podcasts similaires