Show cover of Ma Tirelire

Ma Tirelire

Ma Tirelire - le podcast qui fait résonner votre argent dans le bon sens - Alexandre Toussaint part à la rencontre d’experts pour dénicher des idées d’épargne qui vous ressemblent vraiment. Ses invités donnent des conseils simples, clairs et transparents pour être en mesure de passer à l’action : immobilier, bourse, crypto, voitures de collection, montres, vin, oeuvres d'art, forêts, start-up, financements, fiscalité, assurance-vie, PER... Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Titres

#33 - La holding, un outil puissant pour optimiser son patrimoine - Gabriel Outters (Culture Patrimoine)
La holding serait-elle une bonne tirelire ?C’est ce que va nous expliquer Gabriel Outters dans ce nouveau podcast.Cela fait désormais 11 ans que Gabriel a rejoint Culture Patrimoine, prenant le lead du pôle investissements financiers en 2019. Son expertise lui donne, par ailleurs, l’occasion d’enseigner auprès d’étudiants dans des universités. 🧐 La holding, une stratégie globale Tout d’abord, des conseils, puis un accompagnement personnalisé, afin d’offrir aux clients une stratégie globale pour gérer son patrimoine, prenant en compte la situation personnelle et professionnelle de chacun. Pour Gabriel, il est important de voir la situation dans son ensemble avec une vision 360° :  « on ne peut pas accompagner le client que sur l’investissement ; il y a tout pleins de choses à structurer à côté » et il faut, évidemment, ne pas oublier l’aspect juridique. Qu’est ce que je fais avec mon patrimoinre ? Comment j’utilise ma société ? Comment je la structure ? 🪙  Et si tu nous expliquais ? Au-delà de son rôle de leader du pôle investissements financiers chez Culture Patrimoine, Gabriel Outters est également un expert en holding. Il nous éclaire sur ce sujet qui pourrait paraître réservé aux individus appartenant à des classes sociales très aisées.Selon lui, un patrimoine est semblable à du vin, il lui faut une bonne cave, la meilleure température et rassembler toutes les conditions adéquates pour qu’il se bonnifie avec le temps. La holding permet justement d’optimiser son patrimoine à travers divers aspects. Qu’est ce qu’une holding ? Il n’y a pas réellement de nom français pour définir une holding mais il s’agit en réalité d’une société détenant une autre société. Les intérêts d’en créer une sont nombreux puisqu’il il s’agit d’une façon simple et efficace d’augmenter son capital.Alexandre et Gabriel échangent :-       Comment créer sa holding ?-       Que peut-on mettre dans une holding ?-       Dans quel intérêt a-t-on intérêt à en créer une ?-       Sous quel régime faire une holding ?-       Qu’en est-il de la fiscalité ?-       Que faire lors de la succession ?-       Comment se rémunérer ?-       Peux ton changer de forme juridique et pourquoi le faire ? 🐷  La Tirelire de GabrielDe la simplicité pour plus d’efficacité !Un maximum de dettes avec de l’immobilier meublé résidentiel, du cash avec des ETF (SNPI500 et CAC40) et occasionnellement, par pure plaisir, un tableau ou objet d’art. Vous voulez en savoir plus sur Gabriel et Culture Patrimoine ? Suivez ces liens :👤  LinkedIn de Gabriel Outters https://www.linkedin.com/in/gabriel-outters/🦁 LinkedIn de Culture Patrimoine https://www.linkedin.com/company/culture-patrimoine/Site internet de Culture Patrimoine https://www.culturepatrimoine.fr/Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
58:13 17/05/2024
#32 - Acheter en nue-propriété, l’immobilier sans contraintes ? - Benoit Petit (Inter Invest)
🧐 Mais qui es-tu Benoit Petit ?Après 13 ans à la Société Générale, Benoit Petit rejoint en 2015 le groupe Inter Invest et dirige aujourd’hui deux entités : le groupe Inter Invest et la société de Conseil en Stratégie et Opérations IAC Partners. Ce qui l’anime : présenter des produits, des supports différents d’une banque privée.Que propose Inter Invest ?Le groupe Inter Invest est un groupe familial indépendant comptant aujourd’hui plus de 250 collaborateurs. Leur ADN, depuis la création du groupe en 1991, est basée sur le financement d’entrepreneur dans les îles, donnant droit à l’aide fiscale, le private equity ou encore le plan épargne retraitre bancaire. En 2015, dans une optique de diversification , le groupe se lance dans la nue propriété, un marché de niche mais méritant plus de lumière. 🪙  Et si tu nous expliquais le principe de nue-propriété  ?Benoît Petit, Directeur Général d’Inter Invest mais pas que.. Également expert en nue-propriété, il éclaire sur ce concept pouvant paraitre très complexe.Qu’est-ce que la nue-propriété ?La nue-propriété représente le droit de posséder un bien sans en avoir l'usage, immédiatement du moins.  L’acquéreur a, en effet, la perspective d'obtenir la pleine propriété à terme du contrat.  Avantages fiscaux, coût d'acquisition réduit, zéro frais caché, Benoit partage avec nous le fonctionnement et les avantages de ce principe dans ce nouvel épisode de Ma Tirelire.Alexandre et Benoît échangent :-       Démembrement : usufruit et nue-propriété-       Budget, procédure, risques-       Quelle est la durée de ce contrat ?-       À qui le démembrement de la pleine propriété peut-il être bénéfique ?-       Qui gère le bien et que faire à la fin du contrat ? 🐷  La Tirelire de BenoîtDe la diversité dans la tirelire de Benoît avec des actions du groupe Inter Invest, du non côté, de la nue-propriété et de l’immobilier…Vous voulez en savoir plus sur Benoît et Inter Invest ? Suivez ces liens :👤  LinkedIn de Benoît Petit https://fr.linkedin.com/in/benoitpetit1🦁 LinkedIn d’Inter Invest https://fr.linkedin.com/company/inter-invest💻 Site internet d’Inter Invest https://www.inter-invest.fr/Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
56:22 08/04/2024
#31 - Faut-il continuer à investir dans l’immobilier en 2024 ? - Grégoire du Guerny (Ouiker)
#31 – 🎙️ Faut-il continuer à investir dans l’immobilier en 2024 ?🧐 Mais qui es-tu Grégoire du Guerny ?Grégoire a commencé sa carrière dans un tout autre domaine : la politique. Commissaire des finances à l’Assemblée Nationale il décide en 2020 avec deux associés, Thomas Blin et Roc’h de Salins de créer Ouiker. Basés respectivement à Nantes, Rennes et Tours, ils constatent que l’investissement clé en main se développe et veulent prendre part à cette aventure. ⏩️  Fonctionnement de OuikerOuiker propose un accompagnement dans l’investissement locatif avec un interlocuteur unique (un spécialiste par ville) de A à Z. Ouiker propose du sourcing, du conseil en amont, de l’accompagnement au sens large (administratif, négociation du bien, travaux, ameublement et location) et enfin la gestion locative et le turnover. 📉 Investir aujourd’hui : bonne ou mauvaise idée ?Retournement en février 2023, avec la monté jusqu’à 4/5% des taux et l’impossibilité d’emprunter sur 25 ans, les investisseurs se rétractent.Un an plus tard les voyants s’éclaircissent : les taux se stabilisent ou sont à la baisse. On est aujourd’hui à 3,8% sur 25 ans.En 2024, l’inflation se stabilise et la politique monétaire européenne se remet au vert : c’est un bon moment pour investir selon Grégoire. 🤓 Le conseil de Grégoire pour investir à tout moment« Le prix d’acquisition est fixe mais le taux d’emprunt peut toujours être (re)négocié. »Alexandre et Grégoire parlent aussi de :LiquiditéImmobilier court ou long termeLiberté financièreInvestir près de chez soiDPE : un critère important en pleine évolutionL’effet JO sur l’immobilier 🐷  La Tirelire de GrégoireGrégoire suit une stratégie de « bon père de famille »…Vous voulez en savoir plus sur Grégoire et Ouiker ? Suivez ces liens :👤 LinkedIn de Grégoire du  Guerny https://www.linkedin.com/in/gr%C3%A9goire-du-guerny-504774b5/LinkedIn de Roc’h de Salins https://www.linkedin.com/in/roc-h-de-salins-6a245a83/LinkedIn de Thomas Blin https://www.linkedin.com/in/thomasblin/?originalSubdomain=fr⏩️ LinkedIn de Ouiker https://www.linkedin.com/company/ouiker/Site internet de Ouiker  https://ouiker.fr/Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
63:37 18/03/2024
#30 - Les investissements alternatifs, une bonne idée pour 2024 ? - Olivier Herbout (Ramify)
Les investissements alternatifs – Un outil qui prend de plus en plus de placeQui Olivier Herbout ?Ingénieur de formation diplomé de l’École Centrale Paris et d’un Master en Financial Ingeniering d’UC Berkley, Olivier Herbout a été 5 ans gérant de la division QIS (Quantitative Investment Strategy) chez Goldman Sachs à New York. À son retour en France en 2020 et aux côtés de Samy Ouardini, il crée la plateforme Ramify, une alternative aux banques privées. Fonctionnement de RamifyRamify est une plateforme d'investissement qui propose des services de gestion de patrimoine aux particuliers. Une pauvreté de l’offre, un manque de conseil d’un côté et leurs connaissances et expertises dans ce domaine de l’autre, poussent Olivier et Samy à créer cette nouvelle solution.Ramify propose différents produits alternatifs mais pas seulement afin améliorer le couple risque/rendement.Ramify ce sont :- 2500 investisseurs- 20% de croissance par mois depuis 2 ans - 100M€ investis Qu’est-ce qu’un produit alternatif ?Un investissement qui sort du cadre des actions/obligations cotées, il est viable s’il créé de la valeur et/ou s’il présente une diversification sur le portefeuille. Un produit alternatif vient en opposition au produit dit traditionnel.Mais on parle de quoi d’autre dans cet épisode ?Alexandre et Olivier parlent :L’artLe private equity et la dette privéeConseillers augmentés et l’humanisation des servicesL’émotionnel dans l’investissementL’alternatif et les enfantsLa défiscalisation Et toi qu’est-ce qu’il y a dans ta tirelire Olivier ?Vous voulez en savoir plus sur Olivier et Ramify ?Suivez ces liens :LinkedIn d’Olivier Herbout https://fr.linkedin.com/in/olivier-herbout-5b53105b LinkedIn de Ramify https://www.linkedin.com/company/ramify-sasSite internet de Ramify https://www.ramify.fr/ Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
63:31 21/02/2024
#29 - Au fait, on en est où dans les crypto ? - Mounir Laggoune (Finary)
Dans cet épisode de "Ma Tirelire", nous plongeons dans le parcours de Mounir Laggoune, ancien professionnel de la tech chez Trainline, qui a entamé un voyage dans l'univers de l'investissement.Sa quête pour une gestion optimisée de son patrimoine l'a conduit à développer un outil révolutionnaire.Ce système unique permet de lier ses informations bancaires à un éventail d'investissements, allant de l'immobilier aux SCPI et bien plus encore.Cette innovation a rapidement gagné en popularité, attirant plus de 200 utilisateurs, et a jeté les bases de la création de Finary.Grâce à une levée de fonds réussie, Finary a su s'imposer comme une plateforme incontournable, avec aujourd'hui plus de 250 000 utilisateurs.Finary se distingue par sa capacité à centraliser toutes vos données financières – des comptes bancaires aux livrets, en passant par les emprunts, PEA, assurances-vie, et plus. En analysant ces informations, Finary fournit des conseils stratégiques pour optimiser vos investissements.Le mantra de Mounnir est clair : "Tu ne peux pas améliorer ce que tu ne suis pas."Mounir Laggoune, passionné de cryptomonnaie, aborde également le sujet des cryptos. Finary n'est pas seulement un outil de suivi de patrimoine, mais aussi une plateforme qui s'intéresse de près à l'univers des cryptomonnaies.Le Bitcoin, pionnier des cryptomonnaies créé en 2008, a une quantité limitée à 21 millions d'unités. Mounir explique comment l'ETF Bitcoin permet désormais d'intégrer la crypto dans son assurance-vie et pourquoi c'est une stratégie judicieuse.Alexandre et Mounir discutent également d'autres sujets tels que :- L'Ethereum vs Bitcoin- L'utilisation pratique des cryptomonnaies- Leurs limites et avantages- Les offres de Finary en termes d'instruments financiers- Les ETF Bitcoins, Black Rock, l'inflation, et les enseignements de Warren Buffett....Mounir lui-même révèle sa stratégie d'investissement et sa tirelire : peu de liquidités, un investissement dans l'immobilier (location et Airbnb), des ETFs, une portion en cryptomonnaies, et quelques actions.Vous voulez en savoir plus sur Mounir et Finary ?Suivez ces liens :LinkedIn de Mounir Laggoune https://www.linkedin.com/in/mounirlaggoune/?originalSubdomain=fr LinkedIn de Finary https://www.linkedin.com/company/finaryhq/  Site internet de Finary  https://finary.com/frHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
84:18 30/01/2024
#28 - Rejoindre une communauté et viser l’indépendance financière - Alexandre Lefèvre (Investissements Faciles)
Découvrez dans ce nouvel épisode l’intérêt de rejoindre une communauté pour échanger et commencer à investir !🧐 Mais qui est Alexandre Lefèvre ?Alexandre a tout d’abord travaillé pour une banque en tant que prestataire de développement de logiciels en Suisse. L’envie d’investir mûri en lui et la création de la communauté Investissements Faciles (IF) fait suite à une fraude dont il est victime.Et Investissements Faciles qu’est-ce que c’est ?Retrouvez les réponses d’Alexandre pour vous éclairer sur cette communauté et pour vous permettre de viser l’indépendance financière : En quoi consiste cette communauté ? Conseils ou échanges entre les différents acteurs de cette communauté ?Qu’est-ce qui est accessible financièrement pour démarrer ?Comment est-ce qu’on commence à se constituer son patrimoine tôt, de manière récurrente et diversifiée ?Quels sont les frais sur les différents produits ?Quels sont les outils à utiliser ?Quels sont les sujets évoqués dans la communauté ?🏡 Le crowdfunding immobilierAlexandre Lefèvre est un adepte du crowdfunding immobilier depuis plusieurs années et il constitue le sujet principal de cette communauté.Retrouvez ses conseils sur comment analyser un projet, sur quels points faut-il être vigilent, que se passe-t-il au niveau du crowdfunding immobilier à l’étranger en Europe ? 🧮 L’immobilier fractionné Alexandre vous explique ce que c’est l’immobilier fractionné, ce qu’il en pense et quelles sont les plateformes pour investir dans l’immobilier fractionné.🪙💰🚀 D’autres sujets abordés dans cette communauté ?Alexandre vous parle également dans cet épisode et dans sa communauté de SCPI, de fonds négocié en bourse (ETF), de l’indice MSCI WORLD, d’investissement par thématique, d’investir en cryptomonnaie et des intérêts composés.👉 Aujourd’hui Investissements Faciles ce sont 3000 personnes en accès libre, 1000 personnes sur le canal privé et une centaine de personnes actives toutes les semaines.L’objectif d’Investissements Faciles est de se tirer tous ensemble vers le haut.Pour rejoindre cette communauté, rendez-vous sur le site https://investissements-faciles.com/ et rejoignez les discussions via Dicord et Telegram.Retrouvez le profil d’Alexandre sur LinkedIn : https://www.linkedin.com/in/alexandrelefevre1/?originalSubdomain=fr ----Twil, nouveau sponsor pour Ma Tirelire.Twil c’est la première place de marché du vin avec plus de 30 000 références au meilleur prix. Vous pouvez filtrer les bouteilles par régions, appellations, maisons, prix et tout simplement vous rendre dans la partie Bons Plans.En plus, Ma Tirelire et Twil vous offrent un code promo pour faire pétiller vos papilles !Alors bonne écoute ;) et faites-moi signe si vous découvrez des pépites !Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
73:11 26/12/2023
#27 - Investir dans les start-up de la Silicon Valley - Gabriel Jarrosson (Leonis Investissement)
Investir dans les start-up de la Silicon Valley avec Gabriel Jarrosson - Leonis Investissement 🧐 Mais qui es-tu Gabriel Jarrosson ? Auteur des livres « Mes secrets d’investisseur » - Préface de Xavier Niel et d’« Investir dans les start-up », ingénieur de formation, passionné par la création de business, investisseur, multi entrepreneur...   🌎 Investir oui mais où et comment ? Pourquoi les États-Unis est le terrain de jeu exclusif de Gabriel ?    🧐 Gabriel nous donne également ses conseils pour sourcer et bien sélectionner les start-up dans lesquelles on veut investir   🏭 Y Combinator, qu’est-ce que c’est ? Comment fonctionne le plus grand incubateur des USA – avec une centaine de licornes sur les 900 mondiales   🦁 Comment fonctionnelent le club Léonis Investissement et son le fonds Lobster Capital ? Vous voulez en savoir plus sur Gabriel, Leonis Investissement ou Lobster Capital ? Suivez ces liens :   👤  LinkedIn de Gabriel Jarrosson https://www.linkedin.com/in/gabrieljarrosson/?originalSubdomain=fr   🦁 LinkedIn de Leonis Investissement https://www.linkedin.com/company/leonis-vc/ Site internet de Leonis Investissement https://leonis.vc/   🦞 LinkedIn de Lobster Capital https://www.linkedin.com/company/lobstercapital/ Site internet de Lobster Capital https://www.lobstercap.com/     Twil, nouveau sponsor pour Ma Tirelire. Twil c’est la première place de marché du vin avec plus de 30 000 références au meilleur prix. Vous pouvez filtrer les bouteilles par régions, appellations, maisons, prix et tout simplement vous rendre dans la partie Bons Plans. En plus, Ma Tirelire et Twil vous offrent un code promo pour faire pétiller vos papilles !   Alors bonne écoute ;) et faites-moi signe si vous découvrez des pépites ! => http://twil.fr Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
74:18 30/11/2023
#26 - Comment préparer l’avenir (financier) de nos enfants ? - Thomas Perret (Mon Petit Placement)
🎙️ Comment préparer l’avenir (financier) de nos enfants ? avec Thomas Perret. 🧐 Mais qui es-tu Thomas Perret ? Fils de banquier, Thomas Perret, intègre une école d’ingénieur avant d’évoluer dans la banque d’investissement à New York puis à Paris en tant qu’Asset Management. Son expérience professionnelle et son envie d’entreprenariat le poussent à co-créer Mon Petit Placement en 2017 avec l’idée de rendre l’investissement accessible à tous. « Placer son argent ça intrigue les gens ».  Il y a une expertise, en termes de produits financiers et en termes d’accompagnement, qui n’est pas accessible aux particuliers. En termes d’usage, les banquiers ne sont pas en adéquation avec les envies des français : « En France on n’est pas éduqué à gérer notre patrimoine ». En conclusion : Il est important pour Thomas de construire doucement mais sûrement son épargne. Bien préparer l’avenir financier de ses enfants c’est aussi bien préparer le nôtre pour éviter.  💸 Mais que propose Mon Petit Placement ? La fintech lyonnaise propose à ses utilisateurs d’investir dans les portefeuilles de leurs enfants et ce de manière 100% digitale. Exclusivement pour les mineurs, l’investissement peut commencer avec 300€ puis 40€ par mois. Mon Petit Placement fonctionne selon la Gestion libre avec une partie conseil pour ses utilisateurs : une recommandation vous est faite par rapport aux réponses que vous auriez fournies via un questionnaire (questions réglementaires divisées en 4 quiz) et aux 3 produits proposés par la plateforme. Chaque utilisateur est par la suite libre de suivre ou non ces recommandations.  🎒 Un simulateur est également disponible pour votre épargne ET pour celle de votre enfant. D’ailleurs, chiffre assez incroyable : si vous avez un enfant de 6 ans, et que vous souhaitez disposer d’une enveloppe de 30 000€ le jour de ses 18 ans, il « suffit » d’investir 124€/mois ! Faites les simulations => https://www.monpetitplacement.fr/fr/preparer-l-avenir-de-mon-enfant  Les choses à retenir sur l’assurance-vie : • Ce n’est qu’une enveloppe et non UN produit financier. Des fonds vont être logés dans ces contrats assurance-vie. Ces derniers vont vous permettre de financer un projet à moyen et long terme, préparer votre retraite ou les études de vos enfants • Le nombre de contrat d’assurance-vie que l’on peut ouvrir par personne est illimité (contrairement au PEA : 1 par personne) • Le contrat assurance-vie est nominatif (possibilité de faire une co-souscription en couple mais l’assurance-vie familiale n’existe) • On peut ouvrir une assurance-vie au nom de son enfants. Il n’y aura alors pas de donation à faire ni de droit de succession à payer mais une fiscalité sera mise en place. Selon le montant retiré avant ou après les 8 ans symboliques, le pourcentage d’impôts évoluera.  • Si on veut racheter l’assurance-vie de son enfant au bout de 5 ans, il faudra fournir le RIB de l’enfant • Avant 18 ans l’enfant ne peut pas avoir accès à son compte – si on pense que l’enfant n’est pas assez mure, on peut bloquer son accès jusqu’à ses 25 ans • Thomas Perret « Si on commence très tôt, sans avoir à fournir un effort énorme mais en restant régulier, on peut atteindre de gros montants. » 🤓 Le conseil de Thomas :  Si on veut investir 5 000€ : Thomas nous conseille de ne pas les mettre d’un coup. Il vaut mieux investir 2 500€ puis 250€ par mois pendant 10 mois. Au moment où vous allez signer, cela va vous faire ouvrir un contrat d’assurance-vie de 2 500€. Vous pourrez alors ajouter d’autres produits d’investissement sur ce contrat par la suite. Cette méthode permet de vous éduquer sur le fractionnement, vous éviter la dépendance sur le point d’entrée initial et enfin cela lisse les fluctuations sur le long terme. Vous avez aimé cet épisode de Ma Tirelire ? Abonnez-vous au podcast sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, et Google Podcasts et notez-le 5 étoiles !
64:07 23/10/2023
#25 - Réduire ses impôts grâce au dispositif Girardin - Sébastien Guillaudeux (Star Invest)
C’est le moment de s’intéresser aux réductions fiscales ! Après un parcours dans la finance et les assurances (et de karting !), Sébastien s’est lancé dans la gestion de patrimoine, et travaille maintenant depuis 9 ans chez Star Invest !Aujourd'hui on parle Outre-mer et réduction d'impots ! Un avant-gout de l’épisode :Pinel Girardin, Sofica... tous ces produits viennent compenser un besoin ou un manque : épauler l’immobilier, accompagner les territoires d’Outre-Mer, soutenir le cinéma et l’audio-visuel français… La loi Girardin existe depuis 2009 et son objectif est d’accompagner nos territoires d’Outre-mer dans leur développementLa France a une présence dans l’intégralité des Océans. Cela a un certain poids dans la géopolitique L’objectif est de financer une construction immobilière ou l’achat de matériel. Les subventions couvrent au maximum 70% de besoin Le plafond du cumul des produits de défiscalisation est de 10 000€ par an et de 18 000€ en incluant les investissements Outre-mer et le cinéma (Sofica) Il faut souscrire en N-1 (2023) pour bénéficier de la réduction fiscale en N (2024) Les « rendements » du Girardin oscillent entre 10%* et 20%*, avec une moyenne de 15%* La garantie de bonne fin financière et fiscale permet de garantir la réduction d’impôt pour le particulier Exemple : si vous payez 11 500€ d’impôt, vous souscrivez 10 000€ et l’année N+1 vous pourrez déduire 11 500€ (exemple avec un rendement de 15%*) Le ticket d’entrée est souvent de 5 000€, et parfois de 1 000€ Date max 31 décembre, il faut s’en occuper maintenant ! Pour ceux qui ont envie d’aller plus loin : - Le site web de Star Invest - Le LinkedIn de Sébastien Guillaudeux  Vous avez aimé cet épisode de Ma Tirelire ? Abonnez-vous au podcast sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, et Google Podcasts et notez-le 5 étoiles !Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
61:38 09/10/2023
#24 - Le viager, allier opportunité et mieux vieillir - Stephan Besnainou (Turgot Capital)
Conseiller en Gestion Privée pendant 8 ans, Stephan Besnainou a beaucoup côtoyé les seniors, une population qui a besoin de conseils et d’être accompagnée. Il rencontre ensuite la société de gestion Turgot Capital qui recherchait à monter un fonds sur la thématique du viager. Expert du viager, découvrez ses échanges avec Alexandre Toussaint dans Ma Tirelire ! 10 choses à savoir sur le viager : Rappel de la définition du viager « bénéficier d’un capital et d’un complément de revenue à la retraite » Qu’est-ce qui est inclus dans le viager ? La valeur réelle de l’actif (valeur vénale/pleine propriété) va servir de base pour définir le bouquet (capital) et la rente par la suite. Sur cette base les deux partis doivent se mettre d’accord Le prix de rachat est un jeu de balance : le senior choisi le pourcentage du bouquet (20 ou 40% par exemple). On va ensuite regarder l’espérance de vie (qui évolue chaque année) du senior pour déterminer la rente. Pour se faire la table de l’INSEE de l’espérance de vie est utilisée comme repère. Le reste du bouquet est ainsi divisé par le nombre d’années d’espérance de vie restantes qu’on divisera ensuite par 12 pour une rente mensuelle La rente sera versée jusqu’au décès du conjoint survivant. Lorsque le décès des deux conjoints à lieu, le droit d’utilisation du bien revient à l’acheteur. Le notaire doit être à nouveau consulté pour que la succession soit traitée Les revenus viagers sont imposables à l’impôt sur le revenu. Des abattements sont possibles selon l’âge à partir duquel on a démarré la rente (fiscalité avantageuse) Les zones géographiques privilégiées : chez Turgot Capital, la moitié des opérations ont lieu en région parisienne et 40% dans la région PACA Les gros travaux à réaliser sont à la charge du propriétaire Si le senior part en EHPAD ou à l’étranger, il est possible de récupérer le bien en augmentant le montant de l’opération ou en apportant un complément de prix au moment du départ Deux types de viagers : occupé (99% des cas) et libre. Ce dernier peut permettre de louer le bien à une personne tierce Le rôle du notaire est extrêmement important : il conseille le vendeur et doit avoir une démarche extrêmement pédagogue avec le senior notamment sur la notion d’espérance de vie Pour ceux qui ont envie d’aller plus loin : - Le site web de Viagenerations  - Le LinkedIn Stephan Besnainou  Vous avez aimé cet épisode de Ma Tirelire ? Abonnez-vous au podcast sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, et Google Podcasts et notez-le 5 étoiles !Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
64:58 01/08/2023
#23 - Livret P, le livret de la pierre dès 100€ - Nadim Takchi (Livret P)
Après une école de commerce et des études à Boston, Nadim Takchi, libanais, travaille pour un fonds d’investissement dans l’immobilier commercial. Il créé en 2015 credit.fr (numéro deux du prêt participatif aux PME en France) puis travaille dans la blockchain. Il devient investisseur en immobilier résidentiel et s’associe à Yazid Aksas. Fin 2020, le manque d’immobilier liquide simplifié les poussent à créer le Livret P et à développer début 2023 openstone.co 9 choses à savoir sur le Livret P : -  La simplicité & la liquidité du Livret A et la performance & la sécurité de l’immobilier réunis dans le Llivret P -  On peut épargner à partir de 100€ sans frais, pour de l’immobilier résidentiel en centre-ville -  Le rendement est de 4% pour l’investisseur et il est versé de manière journalière  -  Le Livret A prend en compte les sommes versées toutes les quinzaines, le Livret P tous les jours, pas de délai de latence ou de jouissance comme sur les SCPI : une solution fluide pour l’investisseur -  Le Livret P est un véhicule d’investissement (une SA) qui émet les obligations. La SCI du Livret P, elle, achète tous les biens. Les investisseurs sont propriétaires non pas de parts mais de titres financiers -  Gamification du Livret P : une question par semaine est posée sur le site, une bonne réponse = 0,5%de rendement de plus sur les 30 prochains jours  -  Livret P aujourd’hui ce sont 10 000 utilisateurs depuis juin 2022, 4 millions d’actifs (appartement moyen : 300 000€) -  Sur Openstone : continuité de l’engagement du livret P auprès de leur communité. Les tickets d’entrée sont : Livret P 100€, Clubdeal passeport thermique 200€, SCPI 300€ et le fonds OPCI Burger King 1 000€   -  À venir : ouverture du Livret P aux personnes morales ainsi que Livret P kids (permettra aux parents d’ouvrir un livret pour leurs enfants) Pour ceux qui ont envie d’aller plus loin :  Le site web de Livret P Le LinkedIn Nadim Takchi Vous avez aimé cet épisode de Ma Tirelire ? Abonnez-vous au podcast sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, et Google Podcasts et notez-le 5 étoiles !Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
60:17 13/06/2023
#22 - Comment investir dans les caves - Thibault de la Baronnière (Foncière des Sous-Sols Franciliens)
Thibault de la Baronnière « La star des caves », est l’un des plus gros investisseurs de caves à Paris et en province. N’ayant pas un gros patrimoine, Thibault commence à acquérir des caves via le site LeBonCoin. Avec deux associés, il créé la Foncière des Sous-Sols Franciliens en 2015. Ils sont propriétaires de 130 caves. Ce « side project », est l’actif immobilier le plus rentable selon Thibault. 7 points à retenir pour comprendre et investir sereinement dans les caves en France :  Définition d’une cave « un local annexe d’un bâtiment d’habitation – interdiction de stockage de produits dangereux » : pour simplifier un lot annexe à vocation de stockage. Une cave est généralement en sous-sol, légalement on ne peut pas stocker dans un boxe. Les charges sont également différentes (2 fois moins de charge dans une cave que dans un parking/boxe) La taille moyenne d’une cave est de 8/10 m2. Les couloirs appartiennent à la copropriété, porte est néanmoins à la charge du propriétaire. La localisation : à Paris, la cave peut se situer dans n’importe quel quartier. En province, privilégiez le centre-ville : pour la densité urbaine ET la concurrence avec les garages des résidences pavillonnaires  Un marché qui reste peu facile à pénétrer : les agents immobiliers ne sont pas intéressés, il faut alors surtout se tourner vers leboncoin.fr (catégorie « autre ») ou seloger.com (catégorie « parking » ou « autre ») ou le bouche à oreille avec les agences. Le flyering fonctionnera pour de l’offre de location mais très peu pour de la recherche de biens Fixer le prix du loyer : compter 15 à 20€ par m2 par mois charges comprises à Paris À savoir : les charges de copropriétés sont extrêmement faibles, il y a très peu de taxes foncières (de plus en plus à Paris soit 1/3 du patrimoine mais cela ne représente qu’¼ d’un mois de loyer), il existe des baux civils entre propriétaires et locataires (à l’avantage du locataire) et une assurance pour la porte doit être prise par le propriétaire.  Pour ceux qui ont envie d’aller plus loin :  Le site web de la Foncière des sous-sols parisiens Le LinkedIn de Thibault Vous avez aimé cet épisode de Ma Tirelire ? Abonnez-vous au podcast sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, et Google Podcasts et notez-le 5 étoiles !Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
60:26 25/05/2023
#21 - Comment bien réduire ses impôts avec l’immobilier - Emeric Eveno (Papillon Patrimoine)
Emeric débute sa carrière en tant que Business Developer dans le digital (seloger.com, BFM immo FM Business). Sa découverte du secteur de l’immobilier, à travers des grands portails et médias de renom, lui donne envie d’approfondir et de vendre de l’immobilier ainsi que d’accompagner des gens à développer leur patrimoine. Il est le co-fondateur de Papillon Patrimoine, une Proptech spécialisée dans l’investissement locatif et l’accompagnement dans le neuf. Le leitmotiv de Papillon patrimoine ? 100% digital, des rendez-vous en distanciel et la volonté d’être pédagogue dans l’approche tout en étant bienveillant. Expert en investissement immobilier et en réduction d’impôts, découvrez ses échanges avec Alexandre Toussaint dans Ma Tirelire ! 7 points à retenir pour comprendre et mettre en place des dispositifs de réduction d’impôts :     - La réduction fiscale se base sur le même principe que l’investissement locatif : banque + acquisition + un locataire mais en y ajoutant un volet fiscal - La cours des comptes estimait en mars 2023 que dans 10 ans nous allons manquer de 4 millions de logement, il est donc important de pouvoir les produire - Aujourd’hui le logement coûte à l’État 40 milliards par an et rapporte en Recette fiscale plus de 80 milliards - Trois décrets à connaître et reconnaître : Pinel, Malraux et le monument historique.  1/ Pinel, logement neuf, opérations réalisées entre le 1er septembre 2014 et le 31 décembre 2024 avec une cartographie bien spécifique 2/ Malraux, réhabilitation de l’ancien, 70 secteurs sauvegardés (zones géographiques), une sectorisation plus drastique que Pinel 3/ Monument historique : c’est la bâtisse qui définit l’éligibilité et non la situation géographique - Deux Pinel se chevauchent : n pinel classique : 1,66% du prix du bien en économie d’impôt chaque année et un Pinel plus (200k frais de Notaire inclus avec 4 000€ d’économie pendant 9 ans). C’est le promoteur qui va décider de faire des logements pinel ou pinel plus. - Le droit de faire plusieurs Pinel, avec un plafond à 300 000€ par an : la date d’acte va figer le Pinel. On ne peut pas défiscaliser à plus de 10 000€ par an donc pas plus de 500 000€ de Pinel - Que faut-il pour être éligible ? Une certaine capacité de financement (taux d’endettement) et un minimum d’impôt mais aucune notion d’âge ou de nationalité Un avant-goût de l’épisode : « On est sur un marché qui est particulier, avec la montée des taux il y a des tensions qui se créent on n’est pas à l’abris qu’il y est une annonce de l’État pour soutenir la production de logement. » « Il n’y a plus de maison Pinel – peut-être que ça reviendra – les maisons c’est une catastrophe écologique, ce n’est pas le modèle qui est recherché – ça reste cantonné aux appartements, collectifs, co-pro » « Les trois critères de l’immobilier : Emplacement, emplacement, emplacement »  « Le temps du « je fais de la défiscalisation pendant 6-9 ans et après je revends » est révolu » Pour ceux qui ont envie d’aller plus loin :  Le site web de Papillon Patrimoine Le LinkedIn d’Emeric Eveno  Vous avez aimé cet épisode de Ma Tirelire ? Abonnez-vous au podcast sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, et Google Podcasts et notez-le 5 étoiles !Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
64:11 09/05/2023
#20 - Comment investir dans l’or et les métaux précieux ? - Alessandro Soldati (Gold Avenue)
#20 Comment investir dans l’or et les métaux précieux ? – Alessandro Soldati (Gold Avenue) Alessandro Soldati commence sa carrière en lançant plusieurs start-ups dans l’e-commerce ou le tourisme. En 2017, il est invité à rejoindre le leader mondial de l’industrie des métaux précieux - MKS Pamp Group - afin de monter la plateforme Gold Avenue. Sa mission est simple : rendre l’or accessible à tous. Cinq ans plus tard, le pari est gagné.  Alessandro Soldati a accepté de partager une partie de son savoir avec Alexandre Toussaint. Et c’est maintenant dans Ma Tirelire ! 8 points à retenir pour investir sereinement dans l’or et les métaux précieux :   Les informations suivantes doivent impérativement apparaitre sur les lingots d’or que vous vous apprêtez à acheter : le numéro de série, la raffinerie qui le produit, le poids et la pureté Il est important que l’or acheté soit certifié LBMA. Il s’agit d’un gage d’authenticité et de qualité garantissant les standards de l’industrie Gold Avenue vend de l’or (de 1 gramme à 1kg) mais également de l’argent, du platine et du palladium L’entreprise propose à ses clients de stocker l’or acheté dans les coffres de la raffinerie partenaire. Et jusqu’à 10 000€, le stockage et l’assurance sont offerts Les acheteurs peuvent donc choisir de recevoir la/les pièce(s) ou de les laisser dans le coffre de la raffinerie mais dans tous les cas, l’or appartient au client. Il est hors du bilan de Gold Avenue et si l’entreprise fait faillite, le client ne perd pas son bien L’avantage du stockage chez Gold Avenue c’est que si le client a besoin de liquidités, Gold Avenue peut lui racheter son or au prix du marché - sans frais additionnels - car il n’a jamais quitté le coffre et n’a donc pas besoin d’être contrôlé Pour démarrer sur Gold Avenue, il suffit de se créer un compte et de choisir un produit (vérification identitaire obligatoire à partir de 15 000€). On peut régler par carte bancaire ou virement et une fois l’achat réalisé, on accède à un tableau de bord qui permet de piloter son investissement Un avant-goût de l’épisode : « 4 000 tonnes d’or entrent dans le circuit chaque année. 1 000 tonnes proviennent du recyclage (re-rafinés) et 3 000 tonnes proviennent des mines. » « Le cours de l’or a été multiplié par 55 au cours des 50 dernières années. Généralement, on constate une augmentation du prix quand il y a une perte de confiance dans les institutions. Le cours a donc augmenté en 2008 avec la crise financière puis il a baissé entre 2010 et 2017 pour augmenter à nouveau dans les 5 dernières années avec notamment le Covid et la guerre en Ukraine. Aujourd’hui, il se stabilise autour de 55€ le gramme. » « Ce qui rend l’or précieux c’est qu’il y en a peu, qu’il est utile (puisqu’il est utilisé dans l’industrie) et que c’est une valeur refuge. » « Il faut considérer l’or physique comme un investissement à long-terme et non comme un objet de trading car il y a des coûts rattachés (stockage, assurance…). » Pour ceux qui ont envie d’aller plus loin :  Le site web de Gold Avenue  Le LinkedIn d’Alessandro Soldati  Lien vers l’émission TF1  Vous avez aimé cet épisode de Ma Tirelire ? Abonnez-vous au podcast sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, et Google Podcasts et notez-le 5 étoiles !Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
62:01 06/03/2023
#19 - Investir dans des SCPI oui, mais lesquelles ? – Clément Renault (Louve Invest)
Investir dans des SCPI oui, mais lesquelles ? – Clément Renault (Louve Invest)    Avec une formation d’ingénieur en poche, Clément Renault débute sa carrière à l’étranger dans l’aéronautique et la data science. En parallèle, il se lance dans l’immobilier locatif et en rentrant des Etats-Unis en 2019, il décide de simplifier l’investissement immobilier. Il crée alors une plateforme qui - comme pour la Bourse ou les Cryptomonnaies - permet d’investir en ligne en quelques clics. Louve Invest est née. A la recherche d’une démarche simple et accessible à tous, Clément Renault se tourne vers les SCPI. Il s’agit de sociétés qui achètent des centaines de biens et en gèrent la gestion. Les avantages pour l’investisseur sont multiples : il peut investir à partir de quelques centaines d’euros, il n’a pas à s’occuper de l’actif (ex – trouver un locataire) et il dilue le risque sur un grand nombre d’actifs. Clément Renault a accepté de partager une partie de son savoir sur les SCPI avec Alexandre Toussaint. Et c’est maintenant dans Ma Tirelire !  6 points à retenir pour investir sereinement dans le marché des SCPI :     -  Louve Invest est un intermédiaire. Cela signifie que la plateforme fournit des informations sur les SCPI et permet la souscription mais que l’argent ne transite pas par elle -  Sur Louve Invest, différents filtres (rendement, géographie…) permettent aux investisseurs de trouver le produit qui répond à leurs attentes. Et pour les primo investisseurs, la plateforme a développé un module destiné à accompagner et guider les néophytes -  La liquidité n’est pas garantie mais une partie des sociétés de gestion ont mis en place des réserves de liquidités. Elles permettent de revendre avec une décote mais rapidement -  L’investissement en SCPI est soumis aux 3 risques classiques de l’investissement : le risque de perte en capital, le risque de liquidité (la revente au prix et en temps n’est pas garantie) et le risque sur le rendement (il peut varier à la hausse comme à la baisse) -  L’investisseur touche ses intérêts tous les trimestres et l’imposition des revenus de la SCPI est la même que celle des revenus fonciers. A noter que la fiscalité européenne est plus avantageuse.  -  Les 2 grandes catégories de frais sont les frais de souscriptions (10% du montant) et les frais de gestion (10-12% prélevés sur les loyers bruts). L’intérêt de passer par Louve Invest, c’est que la plateforme offre un cash back à ses clients (2,5%) pour baisser le niveau de frais Un avant-goût de l’épisode :   « La performance, la thématique et la fiscalité sont les critères que les investisseurs prennent en compte en priorité pour choisir un produit. Aujourd’hui, les clients se renseignent davantage et ont à cœur d’investir dans une thématique qui leur parle ou en laquelle ils ont confiance. » « L’immobilier affiche un niveau de risque modéré avec des rendements plutôt bons – 4,5% de rendements moyens en 2021. Donc une fois qu’on a gagné son coussin de sécurité, si on souhaite un placement relativement sûr, investir son épargne dans des SCPI apparaît comme un excellent choix. » « Avec les SCPI, il est tout à fait possible de revendre seulement une partie de ses parts. Ceci est très arrangeant par rapport à un actif immobilier traditionnel dont nous sommes obligés de revendre l’intégralité si on a besoin de liquidités. » Pour ceux qui ont envie d’aller plus loin :  Le site web de Louve Invest  Le LinkedIn de Clément Renault Vous avez aimé cet épisode de Ma Tirelire ? Abonnez-vous au podcast sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, et Google Podcasts et notez-le 5 étoiles !
67:31 16/02/2023
#18 - Investir et collectionner des montres de luxe ! – Pascal Paul (Kronos 360)
Après une première expérience entrepreneuriale réussie dans la publicité sur taxi, Pascal Paul lance en 2015 Kronos 360, une plateforme d’e-commerce destinée à la revente de montres d’occasion. Dès le départ, le challenge est clair : il faut parvenir à adapter un marché physique au digital et rassurer les acheteurs afin qu’ils consentent à dépenser en ligne des sommes d’argents considérables. La clé ? Un atelier de certification qui ouvre et vérifie chaque montre vendue et les garantie 2 ans. De quoi sécuriser les investisseurs et faciliter l’achat… Devenu un expert du marché des montres de seconde main, Pascal Paul a accepté de partager une partie de son savoir avec Alexandre Toussaint. Et c’est maintenant dans Ma Tirelire ! 6 points à retenir pour investir sereinement dans le marché des montres d’occasion : Le marché des montres a une profondeur exceptionnelle : 4 milliards d’euros pour le neuf et 20-25 milliards pour la seconde main. Le stock de montres de luxe qui circulent dans le monde est par ailleurs estimé à 400 milliards d’euros. Il faut choisir une montre adaptée à sa condition financière et à son projet. Si vous désirez une Patek Philippe (15 000€ à minima), vous avez intérêt d’avoir une surface financière qui le permet. De même, si vous souhaitez une rentabilité rapide, il est recommandé de se concentrer sur les 4-5 marques phare qui tirent le marché de l’investissement comme Rolex. Il est fortement déconseillé d’acheter des montres d’occasion sur des sites de revente comme Le Bon Coin car les chances de se faire arnaquer sont fortes. Il vaut mieux payer un peu plus et avoir un produit certifié et qui fonctionne plutôt que de prendre le risque de recevoir un article défaillant ou contrefait. Avant d’acheter, il est capital d’ouvrir la montre car c’est la seule façon de vérifier qu’elle est vraie. C’est comme quand on achète une voiture, il faut regarder ce qu’il y a sous le capot ! Certains acteurs proposent des solutions de financement pour vous aider à investir. Par exemple Kronos 360 propose le 10 x sans frais (plafonné à 5000€) ou le paiement différé. Les banques peuvent également soutenir le projet. Kronos 360 met à disposition un service de conciergerie par lequel on peut mandater quelqu’un de trouver la montre que l’on recherche. Autre avantage de la plateforme : elle propose désormais de raccrocher le certificat d’authenticité à une NFT en le gravant dans la blockchain pour une transparence et une traçabilité parfaite. Un avant-goût de l’épisode : « Une montre c’est comme une œuvre d’art. Ce sont la technicité, la marque et l’émotion en jeu qui confèrent sa valeur au produit ». « Si tout le monde a une Rolex au poignet, plus personne ne voudra de Rolex. La rareté est capitale parce qu’elle sert le mythe. Et c’est pour cela que Rolex ne produit qu’un million de montres par an alors que la demande se situe plutôt autour de quinze millions. » « L’effet de désirabilité est considérable dans l’univers des montres. Plus c’est cher, plus ça fait rêver, plus on a envie de posséder le produit. » « Le marché a beaucoup évolué ces dernières années. En dix ans, la montre est devenue une classe d’actifs et un large public d’investisseurs achète pour revendre ou mettre au coffre. » Pour ceux qui ont envie d’aller plus loin :  Le site web de Kronos 360  Le LinkedIn de Pascal Paul  Vous avez aimé cet épisode de Ma Tirelire ? Abonnez-vous au podcast sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, et Google Podcasts et notez-le 5 étoiles !
76:02 09/12/2022
#17 - Investir en bourse dans des milliers d’actions et ETF ! – Matthias Baccino (Trade Republic)
Après une courte carrière de diplomate, Matthias Baccino se lance dans la finance. Persuadé qu’il est essentiel d’aider les gens à mieux utiliser leur épargne pour éviter un appauvrissement général des populations, il a à cœur d’apprendre au plus grand nombre à investir en bourse. A la tête des activités de la plateforme Trade Republic  depuis un an et demi, il s’efforce de démocratiser l’accès à l’investissement en bourse et de partager les règles de base pour se lancer sereinement ! Envie d’en savoir plus ? Eh bien, c’est maintenant dans Ma Tirelire  avec Alexandre Toussaint  et Matthias Baccino. 6 points à retenir avant de commencer à investir en bourse :     - Pour placer son argent en bourse et acheter des actions / obligations, il faut d’abord ouvrir un compte-titres - Toutes les sociétés du monde cotées en bourse sont disponibles sur ces comptes-titres - Il est également possible d’investir dans un ETF. Il s’agit d’un panier d’actions ou d’obligations provenant de plusieurs entreprises ayant des caractéristiques communes. Par exemple : toutes les entreprises opérant dans le secteur de l’eau ou toutes les entreprises françaises. - La performance moyenne des actions du monde entier est de 5% en moyenne depuis 120 ans - Les 3 règles de base pour investir en bourse sont les suivantes : on investit sur le long terme, on ne met pas tous ses œufs dans le même panier et on fait attention aux frais - La fiscalité est de 30% sur les plus-values réalisées annuellement sur un compte-titres (prélèvement à la source) Un avant-goût de l’épisode : « Les Français utilisent très mal leur argent. L’année dernière, on a laissé dormir 45 milliards d’euros sur des comptes qui ne rapportent rien. Le problème, c’est qu’en réalité, sur ce type de compte, l’argent ne dort pas, il meurt du fait de l’inflation ». « Il faut fournir aux français une éducation financière. En fait, si on donne un cadre simple et des principes de base, tout le monde peut faire fructifier son argent. Les banques ont tellement infantilisé les gens par rapport à l’investissement qu’ils ont l’impression de ne pas être capables d’investir correctement mais c’est une construction mentale erronée que nous sommes en train de faire tomber par la jeunesse. » « Si les auditeurs de ce podcast ne doivent retenir qu’un seul point, c’est qu’investir ce n’est pas spéculer ! » « Ce n’est jamais le bon moment pour mettre toute son épargne en bourse. C’est toujours le bon moment pour commencer à investir de petites sommes en bourse ». Pour ceux qui ont envie d’aller plus loin :  Le site web de Trade Republic Le LinkedIn de Matthias Baccino Vous avez aimé cet épisode de Ma Tirelire ? Abonnez-vous au podcast sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, et Google Podcasts et notez-le 5 étoiles !Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
65:50 01/08/2022
#16 - Investir dans les voitures de collection, mode d’emploi ! – Vladimir Grudzinski (Carjager)
Pédigré sportif, performances hors normes, rareté ou histoire industrielle particulière… Vladimir Grudzinski définit la voiture de collection comme une automobile d’intérêt qui est plus qu’un simple « déplaçoire ». Passionné par cet univers depuis son jeune âge, il décide en 2017 de créer avec Luc Bousquet une plateforme spécialisée dans l’achat et la vente de voitures d’exception : Carjager met dès lors au service des particuliers son expertise technique et les accompagne dans le processus d’identification et d’acquisition de la voiture de leurs rêves.  Le bonus ? Les équipes de Carjager  sont en mesure de vous proposer des autos hors-marché, non référencées sur les sites de vente en ligne mais pourtant bien disponibles à l’achat ! Envie d’en apprendre un peu plus ? Eh bien, c’est maintenant dans Ma Tirelire avec Alexandre Toussaint  et Vladimir Grudzinski.   5 points à retenir avant de se lancer dans l’aventure Carjager : - Il y a environ 800 000 collectionneurs de voitures en France. Carjager comptabilise entre 300 et 400 demandes par mois et vise entre 250 et 300 ventes par an - Lors de l’achat d’une voiture de collection, certains éléments sont à considérer en priorité. Pour s’assurer d’une bonne côte, l’idéal est de chercher les modèles rares d’une série et de veiller à ce qu’ils soient bien documentés, bien entretenus et le plus conformes possible à l’état d’origine - L’acquisition d’une voiture de collection peut être financée par les banques au travers d’un crédit à la consommation - Les primes d’assurance sont basses pour les voitures de collection car elles roulent peu – en moyenne 1 000km / an – et font rarement l’objet de sinistres - Deux options de fiscalité : régler la taxe sur les objets de valeur (6,5% du prix de l’auto) ou - quand la voiture a plus de 30 ans - régler la taxe sur la plus-value (36% de la plus-value avec déduction des restaurations effectuées) Un avant-goût de l’épisode : « Les voitures anciennes sont souvent une madeleine de Proust. Beaucoup de gens sont animés par l’émotion et recherchent la voiture de leur enfance ». « Il faut se défaire de l’image d’Epinal du collectionneur fortuné et élitiste. En fait, c’est un hobby qui est plus rependu que l’on ne le pense. Chez Carjager, nous avons une population d’acheteurs assez jeunes – 35/40 ans – qui commencent à bien gagner leur vie et veulent réaliser un rêve en s’offrant une belle voiture. » « Si on veut se lancer sans prendre de risque, l’idéal est d’investir dans une valeur sûre comme Porsche. Il s’agit en effet d’automobiles fiables, peu coûteuses en entretien et très demandées, donc faciles à revendre. C’est un peu comme acheter une Rolex si on fait le parallèle avec le marché des montres. » « Le jackpot c’est une voiture rare, avec livret d’origine, bien entretenue mécaniquement, avec ses archives et peu de propriétaires au compteur ». Pour ceux qui ont envie d’aller plus loin :  Le site web de Carjager  Le LinkedIn de Vladimir Grudzinski  Vous avez aimé cet épisode de Ma Tirelire ? Abonnez-vous au podcast sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, et Google Podcasts et notez-le 5 étoiles !Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
66:07 12/07/2022
#15 - Comment bien financer son investissement immobilier ? – Sylvain Lefèvre (La Centrale de Financement)
Après une longue carrière dans la banque et le courtage, Sylvain Lefèvre décide de créer en 2013 sa propre structure pour favoriser le financement immobilier. Il s’associe alors à François Pinault (Artémis) et lance La Centrale de Financement. Spécialiste du prêt immobilier, La Centrale fait rapidement ses preuves et est aujourd’hui le troisième acteur du secteur. À la tête d’un réseau de 185 agences, Sylvain Lefèvre est fier des 4,7 milliards d’euros de prêts qui ont été distribués en tout juste 9 ans ! Il partage aujourd’hui, dans Ma Tirelire, ses conseils pour réussir son financement immobilier. 7 points à retenir : Il ne faut pas hésiter à investir le plus tôt possible dans un bien immobilier. En effet, dans un contexte inflationniste, le plus tôt on achète avec un remboursement à taux fixe, le plus tôt on retrouve du pouvoir d’achat Avant de se rendre sur le marché de l’acquisition, il est capital de conduire une étude de faisabilité de son financement Depuis 2021 et les normes HCSF, il est quasiment impossible de se faire financer son bien sans apport L’apport doit généralement représenter 10% du prix de l’actif et doit couvrir les frais (frais de dossier, de notaire, de garantie) L’intérêt de passer par un courtier plutôt que par une banque pour se financer c’est que les courtiers sont des spécialistes du sujet. Les banquiers sont des généralistes, ils ont les bases mais ne sont pas des experts. Le courtier lui, connaît les subtilités des mécanismes et maîtrise parfaitement les différents leviers sur lesquels jouer. Par ailleurs, il est généralement beaucoup plus disponible que le banquier et accompagne son client tout au long du processus d’achat Le but n’est pas forcément d’obtenir le taux nominal le plus bas mais plutôt le package le plus optimisé possible (frais de dossier, assurances…) et de signer dans les temps Le coût de courtage représente généralement 1% du prix de la vente pour l’acquéreur.    Un avant-goût de l’épisode : “ Cela fait 40 ans que l’on nous dit que ce n’est pas le moment d’acheter et en fait, c’est toujours le moment. Tout est une question de paramètres. On achète quoi, quand et où ?” “ Depuis 2 ans, on subissait les prix, on était dans un marché de vendeurs. On mettait une annonce sur le Bon Coin et le bien partait en 5 minutes. Aujourd’hui ce n’est plus le cas et il ne faut pas hésiter à négocier les prix. D’ailleurs le retour des prêts-relais montre bien que les acheteurs ont retrouvé un peu de marge de manœuvre”. “ Le prêt immobilier c’est de la matière vivante, ce n’est pas un produit figé. On peut en renégocier les conditions et en réviser les modalités au fil du temps.” “ Il n’y a aucune classe d’actifs en France qui se finance aussi bien que l’immobilier.” Pour ceux qui ont envie d’aller plus loin :  Le site web de La Centrale du financement Le LinkedIn de Sylvain Lefèvre  Lien pour découvrir le livre de Sylvain Lefèvre  Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
70:57 23/05/2022
#14 - Investir entre amis dans les meilleures start-up françaises et étrangères - Corentin Orsini (Super Capital)
Ancien journaliste scientifique technologique, Corentin Orsini a fini par avoir envie de prendre part au monde de la tech qu’il décrivait. Salarié d’un fonds d’investissement, entrepreneur, consultant… il multiplie les expériences, aiguise ses connaissances et développe son réseau. En 2017, alors qu’il cherche à investir à titre personnel de petits budgets dans des projets early-stage, il se rend compte que le ticket d’entrée est généralement très élevé. Cela ne le réjouit pas car ceci revient plus ou moins à investir toutes ses économies dans une seule et même société. Impossible dans ces conditions de limiter le risque et de diversifier ses placements. Il décide alors de créer Super Capital , une société qui permettra d’investir à plusieurs dans différents deals et donnera ainsi accès à des projets auparavant hors de portée. Envie d’en apprendre un peu plus ? Eh bien, c’est maintenant dans Ma Tirelire avec Alexandre Toussaint et Corentin Orsini.  7 points à retenir avant de se lancer dans l’aventure Super Capital :  - L’idée est de créer un véhicule constitué de maximum 150 investisseurs et d’investir les fonds apportés dans une quarantaine de projets (entre 50K et 300K par projet) sous 12 à 18 mois - Les plus-values dégagées par les exits sont ensuite distribuées à partir de la 5ème année.  Pour chaque véhicule, 75% des fonds sont investis en UE et 25% hors UE (généralement aux US) - Pour chaque véhicule, la thèse d’investissement est la suivante : 20% de très jeunes boites, 60% de boites qui font 10K-100K de revenu mensuel, 20% de série A, B, C… - L’objectif visé est un x3 entre 5 et 7 ans - La sélection des projets se fait au travers d’un vote des actionnaires - Liquidités : il est possible de revendre ses parts à partir de l’année 5 à condition que l’acquéreur soit validé par les autres actionnaires. Fiscalité : elle commence à s’appliquer la 5ème année et elle s’apparente à celle d’un PEA (17,2%). Un avant-goût de l’épisode : « Aujourd’hui, une grande majorité de boites lèvent des fonds et pourtant, les solutions pour investir ne sont pas très développées ». « On s’est aperçu qu’il était très difficile d’investir des petits tickets dans des projets early-stage. Il fallait tout de suite mobiliser de grosses sommes. » « Aux US, le marché est beaucoup plus fluide, mature et accessible. Il y a notamment AngelList, une plateforme leader qui permet d’investir à partir de 1000$ aux côtés de fonds prestigieux comme Sequoia. En France, ça commence à se démocratiser avec des acteurs comme nous mais il y a encore du chemin à parcourir. » « L’essentiel de la valeur est créé entre 5 et 7 ans ». On parle également de : - L'épisode 2 - Dénicher et investir dans les meilleures start-up - Matthieu Jarry (Club Des Prophètes)  - L'épisode 11 - Investir dans les plus belles start-up françaises - Mathieu Artaud (Caption)  Pour ceux qui ont envie d’aller plus loin :  • Le site web de Super Capital  • Le LinkedIn de Corentin Orsini  Vous avez aimé cet épisode de Ma Tirelire ? Abonnez-vous au podcast sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, et Google Podcasts et notez-le 5 étoiles !Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
75:23 05/05/2022
#13 - Comment investir dans les énergies renouvelables ? - Laure Verhaeghe (Lendosphere)
Ancienne journaliste spécialisée dans le développement durable, Laure Verhaeghe a fini par avoir envie de se mobiliser pour la cause écologique. Ayant compris qu’il était urgent de réduire les énergies fossiles au profit des énergies renouvelables, elle décide de créer Lendosphere : une plateforme permettant aux particuliers d’investir directement dans la transition écologique. Fermes éoliennes, centrales solaires, centrales hydrauliques, unités de méthanisation… Autant de projets positifs que vous pouvez désormais fièrement financer ! Envie d’en apprendre un peu plus ? Eh bien, c’est maintenant dans Ma Tirelire avec Alexandre Toussaint et Laure Verhaeghe, fondatrice de Lendosphere . 6 points à retenir avant de se lancer dans l’aventure Lendosphere : - Aujourd’hui Lendosphere est un acteur reconnu par la qualité des projets proposés, la rigueur de l’analyse réalisée en amont et le dynamisme de la base d’investisseurs. - 325 projets ont été accompagnés par Lendosphere jusqu’à ce jour. Chacun, a été implanté intelligemment pour valoriser les ressources naturelles du territoire.  - Pour chaque projet, Lendosphere est en mesure de chiffrer la production d’énergie à venir et d’émissions de CO2 évitées. Il est ainsi possible de connaitre l’impact positif de son épargne. - Le ticket d’entrée sur la plateforme est de 50€ et le ticket moyen est de 1600€ par projet. - Les investissements sont en moyenne de 2 à 6 ans. Le capital est remboursé à l’issu du projet tandis que les intérêts sont distribués à échéance régulière. - Le rendement moyen est d’environ 5%. Il provient généralement de la vente de l’énergie créée mais si on se trouve très en amont du projet, il y a une garantie maison-mère. - Il n’y a aucun frais et la fiscalité qui s’applique est le prélèvement forfaitaire unique. Un avant-goût de l’épisode :   « Avant Lendosphere, il était très compliqué d’associer les particuliers au financement de projets écologiques. Aujourd’hui, les développeurs éoliens peuvent proposer directement aux riverains d’une ferme éolienne de financer une partie du projet. »   « Il est capital d’accélérer le développement des énergies renouvelables parce que notre consommation augmente et qu’on ne peut la couvrir ni par le nucléaire (trop lent) ni par les énergies fossiles (trop polluantes). ».   « Les investisseurs veulent évidemment un bon rendement mais les motivations premières sont la proximité géographique et l’impact positif du projet. On veut investir à côté de chez soi dans un projet qui a du sens. ».    « Les avantages de Lendosphere sont triples : le sens, la proximité et l’attractivité. Et on peut ajouter à cela le lien extra-financier qui se construit post-collecte grâce aux inaugurations ou aux visites de sites. ». Pour ceux qui ont envie d’aller plus loin :  Le site web de Lendosphere  Le LinkedIn de Laure Verhaeghe  Vous avez aimé cet épisode de Ma Tirelire ? Abonnez-vous au podcast sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, et Google Podcasts et notez-le 5 étoiles ! Cet épisode est sponsorisé par Brik.com, une plateforme incroyable pour acheter, piloter et développer son patrimoine immobilier !Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
61:44 18/03/2022
#12 - Les cartes NFT immobilier, mieux que le Monopoly - Richard Winckels (Brik.com & Wincity)
Innovation considérable dans le secteur des actifs numériques, grâce à Wincity, il est désormais possible d’acheter des cartes NFT adossées à des biens immobiliers réels. L’idée est à la fois de simplifier les opérations inhérentes au marché de l’immobilier locatif mais également de gamifier le secteur en créant un Monopoly 3.0 indexé sur l’évolution des biens. Les particuliers peuvent ainsi financer l’acquisition d’un bien immobilier en utilisant des tokens de type NFT collectés par une foncière qui se chargera ensuite de redistribuer l’intégralité des revenus. Hummm… Pas facile à suivre ? Eh bien pour vous aider à appréhender ce nouveau concept, Alexandre Toussaint, reçoit aujourd’hui Richard Winckels, fondateur de Wincity. 6  points à retenir avant de se lancer dans l’aventure Wincity :    - C’est la foncière Wincity qui achète l’actif. Les investisseurs sont propriétaires d’une carte et non de l’immeuble. - L’acquisition du bien est financée d’une part par la banque et d’autres parts par les fonds propres apportés en échange des NFT. - Pour acheter des cartes Wincity, il faut avoir de la cryptomonnaie disponible sur un wallet de type Coinbase Wallet. Au moment de l’achat, le NFT sera inscrit dans la blockchain et l’adresse de votre wallet fera office de propriétaire. - Les biens proposés par Wincity sont des commerces et sont situés au cœur des grandes villes françaises. - La fiscalité – à savoir 30% de taxe sur la plus-value – s’applique le jour de la conversion des gains cryptomonnaie en euros. - L’espérance de gain annuel cible d’un actif Wincity se situe entre 5 et 12%. Un avant-goût de l’épisode :   « Un NFT est un actif numérique reconnu et encadré par l’AMF. »   « Le prix des NFT est déterminé en Ethereum mais on applique une conversion en euros presque instantanément pour éviter les fluctuations liées au marché des cryptomonnaies. ». « Il y a 1111 NFT par actif et ce nombre n’est pas modifiable. Ces 1111 cartes correspondent à la part des fonds propres qui vont financer l’acquisition. ». « Nous avons le désir de développer la gamification que permet le NFT. Les cartes ont donc une rareté différente en fonction du nombre édité (carte regular, carte unique…) et l’idée sera de les jouer pour augmenter leur rentabilité. En clair, on fait de l’immobilier locatif sous forme ludique et on créé de la valeur en s’amusant. ». Pour ceux qui ont envie d’aller plus loin :  Le site web Brik.com  Le site web de Wincity  Le LinkedIn de Richard Winckels  Vous avez aimé cet épisode de Ma Tirelire ? Abonnez-vous au podcast sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, et Google Podcasts et notez-le 5 étoiles !Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
72:49 03/03/2022
#11 - Investir dans les plus belles start-up françaises - Mathieu Artaud (Caption)
Jusqu’à présent, le particulier qui voulait investir en start-up n’avait que deux options : les sociétés en amorçage ou les sociétés cotées en bourse. Avec le marché secondaire Caption.market, il est désormais possible de racheter des actions de sociétés plus développées telles que ManoMano, Payfit, Feed, October ou Blablacar. C’est ce qu’est venu nous expliquer aujourd’hui Mathieu Artaud, cofondateur de la plateforme Caption qui fédère déjà plus de 9 000 investisseurs ! 6 points à retenir avant de se lancer dans l’aventure :  Caption s’est fixé deux missions : redistribuer de la richesse pour les actionnaires qui n’ont normalement pas la capacité de revendre leurs actions pour cause d’absence de marché secondaire et démocratiser l’investissement en start-up Les sociétés visées par Caption sont des sociétés mures qui ont déjà passé plusieurs étapes de développement et qui ont pour vocation, soit de continuer à s’étendre, soit de s’introduire en bourse (Série A jusqu’à la licorne). Il s’agit dès lors de projets moins risqués que les start-ups en early stage mais qui présentent encore de belles perspectives de rentabilité Le ticket d’entrée est de 2 000€. Il était encore de 10 000€ il y a peu de temps mais Caption s’efforce de le réduire au maximum pour augmenter l’accessibilité L’investisseur n’achète pas ses actions en direct auprès de la start-up. L’opération s’effectue via une société intermédiaire Les vendeurs sont en compétition et c’est le prix le plus bas qui est affiché. Les investisseurs sont ainsi assurés de ne pas payer trop cher leurs actions Les gains sont taxés à la flat-tax de 30% Un avant-goût de l’épisode :  « Là où Caption a une vraie valeur ajoutée, c’est que le salarié qui détient des actions de la société dans laquelle il travaille va pouvoir les convertir en liquidités pour financer ses projets personnels. Si on n’a pas la possibilité de vendre ses titres facilement, c’est de la richesse qui n’est que virtuelle. » « La liquidité est une dimension très importante dans le prix de tout actif financier. Pouvoir revendre facilement implique forcément un prix plus élevé. » « S’il fallait nous comparer, on pourrait dire que nous sommes une place de marché type Euronext pour les sociétés non cotées. » « Quand il y a un doute, il n’y a pas de doute, il ne faut pas investir. » Pour ceux qui ont envie d’aller plus loin :  Le site web Caption.market  Le LinkedIn de Mathieu Artaud  Vous avez aimé cet épisode de Ma Tirelire ? Abonnez-vous au podcast sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, et Google Podcasts et notez-le 5 étoiles !Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
60:29 16/12/2021
#10 - Acheter un arbre pour allier écologie et finance - Erwan Le Méné (EcoTree)
La forêt constitue, après l’océan, la seconde source de captation de carbone et elle est par ailleurs un atout clé dans la préservation de la biodiversité et d’un écosystème durable. Son entretien représente en cela un enjeu majeur de la cause environnementale. Ce que l’on ignore souvent en revanche, c’est que la forêt peut aussi s’envisager comme un actif qui a une valeur économique et peut rapporter de l’argent. C’est ce que va nous expliquer aujourd’hui Erwan Le Méné, cofondateur d’EcoTree, une plateforme qui permet d’investir dans les forêts européennes.  6 points à retenir avant de se lancer dans l’aventure :  Le projet EcoTree est fondé sur l’idée que le rapport à l’écologie ne doit pas être punitif mais incitatif L’innovation EcoTree est avant tout juridique. L’entreprise achète des forêts et des terres agricoles à restaurer et reste propriétaire du foncier tandis que les clients sont propriétaires de la récolte. Ils reçoivent de l’argent au moment où leur arbre est coupé et vendu Un arbre coûte environ 15€ et l’espérance de gain est de 2% par an Lorsque le client achète un arbre sur EcoTree, il reçoit un certificat de propriété ainsi que les coordonnées GPS de son bien. Il a ensuite accès, sur l’interface, à un suivi du CO2 capté et de la projection du gain attendu sur son actif EcoTree s’occupe de l’entretien de la forêt et la gère durablement pour faire augmenter la valeur économique du bois. L’investisseur, lui, n’a rien à faire EcoTree est couvert contre les risques et le client ne paie ni assurance ni taxe foncière. De plus, comme il s’agit d’un placement à long-terme (30-40 ans), il ne sera soumis à aucune fiscalité lors de la vente   Un avant-goût de l’épisode :  “Avant EcoTree, être propriétaire forestier était inaccessible”.  “Un arbre capte environ 30kg de CO2 par an. Les gens investissent avant tout chez nous dans une logique écologique. Et puis un arbre a une belle valeur symbolique, on peut par exemple en planter un pour célébrer une naissance.”  “Nos investisseurs sont des particuliers mais on travaille de plus en plus avec les entreprises qui s’intéressent à la neutralité carbone. Avec EcoTree, ces dernières sont payées pour compenser les émissions de CO2 qu’elles auraient dû acheter pour avoir le droit de polluer.” Et surprise, les fondateurs d’EcoTree ont décidé de fêter Noël avant l’heure et d’offrir aux auditeurs et auditrices de Ma Tirelire une remise de 10% pour toute commande passée avant la fin d'année avec le code TIRELIRE10. Pour ceux qui ont envie d’aller plus loin :  • le site web d’EcoTree  • le LinkedIn d’Erwan Le Méné A bientôt pour un prochain épisode ! Alexandre Toussaint, fondateur de Baltis Capital Vous avez aimé cet épisode de Ma Tirelire ? Abonnez-vous au podcast sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, et Google Podcasts et notez-le 5 étoiles !Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
59:13 23/11/2021
#9 - Investir dans les cryptos et les NFT - Stanislas Barthélémi (Blockchain Partner by KPMG)
Aujourd’hui, j’avais envie de vous parler de cryptomonnaies et de vous donner les clés pour appréhender cet univers qui, bien que de plus en plus populaire, reste encore obscur pour la plupart d’entre nous. Au menu : Bitcoin, Éther, NFT, blockchain, Sorare, Mbappé, le Salvador, fiscalité et liquidité des transactions cryptées... On vous dit tout ! Et c’est ainsi pour vous aider à y voir plus clair que j’ai reçu Stanislas Barthélémi, consultant chez Blockchain Partner by KPMG. 6 points à retenir pour investir dans les cryptomonnaies sereinement : Il faut passer par une application telle que Coinbase ou Kraken via laquelle on convertit son argent en cryptodevises qui seront ensuite conservées dans un portefeuille numérique.  La liquidité du marché dépend des actifs. Le Bitcoin est un marché très liquide - il s’en échange entre 20 et 70 milliards d’euros par jour - tandis que pour d’autres monnaies plus exotiques, il n’est pas toujours évident de trouver un acheteur immédiatement.  Il est obligatoire de déclarer ses gains lorsqu’on convertit des cryptos en euros. Et on est taxé à 30% de la plus-value.  Le Bitcoin est le mètre étalon du secteur. Si on enregistre une perte de confiance momentanée des investisseurs sur ce dernier, tout le marché des cryptomonnaies se trouve déstabilisé. On parle de « pseudonymat » dans l’univers des cryptomonnaies. C’est à dire que l’on attribue une suite de caractères à une personne en guise d’adresse et qu’on peut dès lors retracer toutes les transactions que celle-ci a effectué.  Les cryptomonnaies ont tendance à être considérées comme de l’or numérique. Comme l’or, elles sont une valeur refuge mais elles offrent beaucoup d’avantages supplémentaires puisqu’ on peut les fractionner, les sécuriser ou encore les transférer ultra facilement au bout du monde. Un avant-goût de l’épisode : « Le concept des cryptomonnaies remonte aux années 70. Des mathématiciens se sont mis en quête d’un système dans lequel on pouvait s’échanger de la valeur numérique sans tiers pour éviter les interventions politiques ». « Le problème qui se posait avant le Bitcoin, c’était de sécuriser la valeur numérique sans l’intervention d’une banque. La mise au point d’une blockchain sur laquelle les transactions cryptées sont enregistrées a fourni une solution ». « Le Bitcoin est limité en nombre. À terme, il n’y en aura que 21 millions et 90% ont déjà été créés ». « Les NFT – Non Fungible Token – ou œuvres d’art numériques utilisent la technologie de la blockchain et s’achètent grâce à la cryptomonnaie. » Et comme promis, voilà le lien pour découvrir la collection NFT des 8Aliens : https://opensea.io/collection/8aliens   L’Alien #1 trône dans mon salon :) Pour ceux qui ont envie d’aller plus loin :  Sites web de Blockchain Partner by KPMG et OpenSea LinkedIn de Stanislas Barthélemi A bientôt pour un prochain épisode !   Alexandre Toussaint, fondateur de Baltis Capital Vous avez aimé cet épisode de Ma Tirelire ? Abonnez-vous au podcast sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, et Google Podcasts et notez-le 5 étoiles !
69:47 06/11/2021
#8 - SCPI et logistique urbaine, une idylle inattendue - Pauline Collet (Alderan)
Perçu comme la classe d’actifs la plus rassurante, l’immobilier est depuis toujours le placement préféré des français. C’est pourquoi aujourd’hui les SCPI ont le vent en poupe. Elles sont de plus en plus nombreuses et collectent plusieurs milliards d’euros chaque année en France. Mais alors, de quoi s’agit-il au juste ? Quels sont les avantages de ce type d’investissement et quelle rentabilité en espérer ? Et surtout, comment choisir ses placements en toute confiance ? Pour vous aider à y voir plus clair, Alexandre Toussaint, fondateur de Baltis Capital, reçoit Pauline Collet, directrice des relations investisseurs chez Alderan .  6 points à retenir pour investir dans des SCPI sereinement :  Les SCPI sont des sociétés qui achètent des biens immobiliers (bureaux, résidences, entrepôts...) en faisant appel à l’épargne publique Il est recommandé de s’adresser à des conseillers en gestion de patrimoine ou à des plateformes de vente quand on souhaite investir dans une SCPI. Ces derniers pourront nous conseiller sur le sérieux des sociétés de gestion mais également nous aider à choisir la classe d’actifs qui nous correspond le mieux La plupart des SCPI proposent aujourd’hui un ticket d’entrée à 1 000€ Les rendements annuels se situent généralement entre 4% et 6% Mutualisation du risque locatif, diversification des classes d’actifs, simplification de la gestion... les avantages d’un investissement en SCPI sont nombreux Les placements en SCPI sont des placements de long-terme, il est recommandé de s’engager pour 8 ans minimum.  Un avant-goût de l’épisode : « Les projets immobiliers sont sélectionnés par la société de gestion via des comités d’investissements et des rapports annuels fournissement la liste de toutes les acquisitions ». « N’importe qui ne peut pas monter une SCPI. Il faut monter un dossier et recevoir une autorisation de l’AMF ». « Il est difficile d’obtenir un financement des banques pour investir dans les SCPI, d'où le fait d'être accompagné ». « Le maître-mot c’est de diversifier. Et cela tant en termes de classe d’actifs que de société de gestion ». Pour ceux qui ont envie d’aller plus loin :  Les sites web d’Alderan et d’Activimmo  Le LinkedIn de Pauline Collet  Le site webde Baltis Patrimoine pour vous aider à investir dans les meilleures SCPI Vous avez aimé cet épisode de Ma Tirelire ? Abonnez-vous au podcast sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, et Google Podcasts et notez-le 5 étoiles !Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
53:09 22/10/2021
#7 - Comment gérer la tirelire de nos enfants ? - Benoît Grassin (Pixpay)
Parce que parler d’argent avec nos enfants ne devrait plus nous mettre mal à l’aise mais surtout parce qu’il est de notre devoir de leur apprendre à gérer leurs finances, nous avons décidé de consacrer ce 7ème épisode de Ma Tirelire à l’éducation financière de notre progéniture ! Comment s’y prendre ? Quels sont les outils à notre disposition pour sensibiliser nos ados sur les questions financières ? Quels concepts leurs inculquer et comment les laisser expérimenter dans un cadre sécurisé ?... Quand il s’agit de nos enfants, rien n’est traité à la légère et les questions sont nombreuses !   Alors afin de vous aider à répondre à toutes ces interrogations, Alexandre Toussaint , fondateur de Baltis Capital, reçoit Benoît Grassin, cofondateur de Pixpay .  6 points à retenir avant de se lancer :  Les parents se sentent généralement incertains quant à la façon d’inculquer à leurs enfants la valeur de l’argent et l’importance de gérer leurs finances. 80% des français estiment ne pas avoir reçu les connaissances suffisantes pour gérer correctement leur budget ou investir sereinement. Gestion de budget, épargne, investissement, prêt, don, cash back... Il est pertinent d’introduire relativement tôt tous ces concepts auprès des jeunes pour les préparer à la vie adulte. À partir de 10 ans, un enfant est à même de commencer à gérer ses dépenses seul. Il est important d’enseigner la gestion financière à nos enfants - dans un cadre ludique - avant qu'ils appréhendent cette tâche comme une contrainte. Les programmes comme Pixpay permettent aux enfants d’acquérir les clés d’une gestion autonome de leur argent de poche tout en offrant aux parents des outils de suivi et de contrôle rassurants.  Un avant-goût de l’épisode : « Le fait qu’il n’y ait pas, aujourd’hui, d’éducation financière pour nos ados, nous est apparu comme un anachronisme ». « L’idée est de mettre entre les mains des enfants les concepts de base de la gestion de la finance personnelle et notre conviction est que plus on le fait tôt et plus on les laisse expérimenter dans un cadre sécurisé, plus c’est efficace ». « 50% des familles françaises donnent de l’argent de poche à leurs enfants quelles que soient la géographie ou la CSP. Le besoin d’enseigner la gestion de l’argent est donc universel ». « On est assez surpris du niveau de sérieux avec lequel les enfants traitent ces sujets-là ». Et surprise, les fondateurs de Pixpay ont décidé d’être généreux avec les auditeurs et auditrices de Ma Tirelire et vous offrent un crédit de 5 euros pour toute carte commandée avec le code PIXPAY5.  Pour ceux qui ont envie d’aller plus loin :  Le site web de Pixpay  Le LinkedIn de Benoît Grassin   Vous avez aimé cet épisode de Ma Tirelire ? Abonnez-vous au podcast sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, et Google Podcasts et notez-le 5 étoiles !Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
54:16 08/10/2021
#6 - Devenir un pro de l’investissement locatif - Thierry Vignal (Masteos)
Lorsqu’on se décide à investir, l'immobilier est l’une des premières idées qui nous vient à l’esprit. Alors oui, l’investissement locatif est un sujet qui parle à tout le monde, mais beaucoup ne savent pas par où commencer. C’est pourquoi vous allez découvrir toutes les clés de l’investissement locatif dans ce 6ème épisode de Ma Tirelire ! Afin de vous aider à concrétiser ce type d’investissement sereinement, Alexandre Toussaint, fondateur de Baltis Capital, reçoit Thierry Vignal, cofondateur de Masteos. 6 points à retenir pour réussir son investissement locatif : - Bien comprendre le mécanisme de l’investissement locatif : identifier, analyser, financer et acquérir un bien immobilier, le louer, le meubler, percevoir les loyers pour rembourser le prêt bancaire, etc. Par exemple, avec 600€ de mensualité, il faut viser 900€ de loyer brut pour s’autofinancer. - Le système bancaire français est très avantageux avec des taux d'emprunt bas, peu d’apport, et des prêts sur un temps long (parfois jusqu'à 35 ans !). - Les loyers reçus avec l’investissement locatif permettent de s’enrichir quelque soit la variation du prix du bien immobilier. - Le tout premier réflexe à avoir est d’évaluer sa capacité d'emprunt. En France, le système repose sur le profil financier, il est préférable d’être en CDI post-période d’essai pour emprunter. - Faire le choix d’une stratégie de rendement ou d’une stratégie patrimoniale. Il s’agit de déterminer si l’objectif est de générer du cashflow positif ou plutôt d’assurer ses arrières. Cela en gardant à l’esprit la grande règle : le rendement est corrélé au risque. - Avant de se positionner sur un bien, il faut être certain qu’il y a une bonne tension locative. Pour cela, il peut être intéressant de mettre une annonce fictive sur un site d’annonces avec les photos de l’immeuble. L’objectif est alors de quantifier le nombre de retours pour déterminer l'attractivité du bien. Un avant-goût de l’épisode : “Ce qui fait le rendement, c’est le prix de la ville. Le loyer a très peu d’impact, c’est le prix qui détermine ton rendement”. “Une petite technique pour rendre le patrimonial aussi attractif financièrement que de l’immobilier de rendement, c’est de négocier les différés ou d’allonger la durée du prêt”. "Post-confinement, une composante émotionnelle vient s’ajouter à la modélisation financière. Par exemple, le soleil et la mer”. “Il y a plusieurs villes avec des anomalies immobilières : un prix très bas et des loyers élevés. Comme par exemple Roubaix, Poitiers, Perpignan et Marseille.” Surprise !!! En tant qu'auditeurs et auditrices de Ma Tirelire, vous bénéficiez de 6 mois de frais de gestion offerts chez Masteos pour votre 1er investissement locatif ! Pour ceux qui ont envie d’aller plus loin :  - Site web de Masteos - LinkedIn de Thierry Vignal Vous avez aimé cet épisode de Ma Tirelire ? Abonnez-vous au podcast sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, et Google Podcasts et notez-le 5 étoiles !Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
70:50 27/07/2021
#5 - Investir en fonction de ses objectifs de vie - Guillaume Piard (Nalo)
Et si vous investissez en vous concentrant sur  vos projets personnels et vos objectifs de vie !  Pour ce faire, un algorithme s’occuperait de la gestion financière et risquée de votre patrimoine. Le pari peut paraître légèrement utopique, mais tenez vous prêt à tendre l’oreille, c’est désormais possible ! Comment  éviter les erreurs de jugements lors d’un investissement ? Comment mieux contrôler ses biais cognitifs ? Comment éliminer l'aspect rébarbatif d’un investissement quand on a peu de temps à y consacrer ? Afin de vous aider à mieux faire vos choix, Alexandre Toussaint, fondateur de Baltis Capital, reçoit Guillaume Piard, fondateur et CEO de Nalo. 6 points à retenir pour investir intelligemment : - Lorsqu’on se renseigne sur des investissements (parking, art, immobilier, etc.), il faut déjà se demander quels sont nos objectifs de vie. L’étape suivante est de faire un investissement qui correspond à ces objectifs. - L'importance de prendre du risque en fonction de l'horizon de placement. Le rendement espéré des marchés à long terme est  entre 7 et 9%.  - L’horizon et la fluctuation des marchés sont matériellement liés. Plus l’horizon est long, plus je peux absorber de la fluctuation. Inversement, plus l’horizon se raccourcit, moins je dois autoriser de volatilité. - Déléguer son patrimoine à un tiers est très vertueux, cela créer un tampon émotif. Cette personne/entité a beaucoup plus de recul sur notre patrimoine. - En 2020,  le rendement d’une assurance vie a varié entre 0 et 12%. - En 2019 et 2020, les fonds labellisés ISR, définis comme socialement responsables, ont  eu de meilleurs rendements que les fonds des marchés classiques. Un avant goût de l’épisode : “Toute cette éducation autour du marché, tout ce boursicotage est contre productif quand on veut véritablement s'inscrire dans la gestion de patrimoine sur la durée”. “Il ne s’agit pas juste de mettre de l'argent de côté, mais se demander pourquoi on le fait, c’est important. Ça permet de rester constant dans la stratégie, de mieux s’y tenir et de comprendre pourquoi on investit.” “Particulier comme professionnel, on a tous des biais, même équipé d’outils informatiques, on a tous des biais.” Surprise !! Bénéficiez de 3 mois de frais de gestion offerts en ouvrant un compte chez Nalo. Pour cela, il suffit d’indiquer que vous êtes un auditeur de Ma Tirelire dans le tchat du site internet de Nalo. Pour ceux qui ont envie d’aller plus loin : - le site web de Nalo - le LinkedIn de Guillaume Piard Vous avez aimé cet épisode de Ma Tirelire ? Abonnez-vous au podcast sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, et Google Podcasts et à le noter 5 étoiles !Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
60:15 13/07/2021
#4 - L’art d’investir dans l’Art - François-Xavier Trancart (Artsper)
Avoir un gros coup de cœur pour une œuvre d’art. Vous vous êtes sûrement déjà retrouvé dans cette situation avec une petite idée au fond de votre tête : voir cette œuvre dans votre salon. Mais comment s’assurer que son coup de cœur subjectif vaille la peine d’investir ? Comment acheter une œuvre d’art ? Comment est définie la cote d’un artiste ?  Comment dénicher les jeunes artistes ? Comment conserver et assurer une œuvre chez soi ? Afin de vous aider dans toute cette réflexion et vous aider à vous sentir prêt à concrétiser ce type d’investissement, Alexandre Toussaint, fondateur de Baltis Capital, reçoit François-Xavier Trancart, cofondateur d’Artsper, numéro 1 européen de la vente d’art contemporain en ligne. 6 points à retenir pour investir dans l’art : Investir dans l’art est accessible à partir de quelques centaines d’euros. Il existe différents types de canaux pour acheter de l’art. D’un côté, les canaux physiques traditionnels : les galeries, les ateliers des artistes ou les maisons de vente. De l’autre, un marché plus nouveau qui s’organise sur internet pour commander, depuis chez soi, des œuvres à tout prix. Pour dénicher les jeunes artistes, le travail de la galerie reste important. La galerie sélectionne les artistes et les accompagne. Elle est un gage de qualité, le galeriste va soutenir l’artiste, le montrer, présenter et ouvrir son réseau. Généralement, un jeune artiste vend ses premières œuvres  entre 500 et 2000 euros. Jusqu’à un prix de vente de 5 000 euros, il n’y a aucune taxe sur les plus-values. Au-delà, un système classique de taxation s’applique. Pour diversifier son investissement dans l’art, il est intéressant d’investir dans des œuvres de jeunes artistes et des artistes déjà côté. Un avant goût de l’épisode : “En mars 2020, on a eu peur que personne n’achète de l’art et on sort de notre meilleure année de tous les temps. Et c’est la même chose pour beaucoup de galeries, beaucoup de maisons de ventes. Les gens ont eu plus de temps et plus d’économies à investir.” “Pour un jeune artiste qui entre dans une grande galerie, les prix peuvent doubler du jour au lendemain.” “Sur des œuvres entre 1000 et 25000 euros, le coup de cœur reste le facteur principal d’achat.” Surprise !! Bénéficiez de 10% de réduction sur votre premier panier sur le site Artsper. Pour cela sélectionner “Code avantage” au moment de valider votre panier et entrer le code MATIRELIRE (Offre valable jusqu’au 31 décembre 2021). Pour ceux qui ont envie d’aller plus loin :  le site web d’Artsper le LinkedIn de François-Xavier Trancart Vous avez aimé cet épisode de Ma Tirelire ? Abonnez-vous au podcast sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, et Google Podcasts et à le noter 5 étoiles !Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
61:57 06/07/2021

Podcasts similaires