Show cover of En parler peut tout changer

En parler peut tout changer

Chaque année en France, on dénombre près de 200 000 tentatives de suicides et 9 000 décès par suicide. Le suicide n’est pas une fatalité, il existe des moyens pour l'éviter : informer, sensibiliser, en parler. Oui, ne serait-ce qu'en parler peut tout changer.C'est pour cela que Dites Je Suis Là a réalisé ce podcast. Nous pouvons toutes et tous être des actrices et des acteurs de la prévention du suicide.En parler peut tout changer est un podcast produit par Dites Je Suis Là, la plateforme de prévention du suicide pour le grand public. L’association d’intérêt général remercie Les Maux Bleus & Sabrina de Luca pour leur implication dans ce projet.Avertissement : le contenu que vous vous apprêtez à écouter évoque la thématique du suicide. Si vous ressentez un mal-être et que vous avez besoin d’aide, nous vous invitons à ne pas l’écouter dans l’immédiat ou à être accompagné dans cette écoute par une personne de confiance. Vous pouvez trouver des ressources sur notre site ditesjesuisla.fr, en composant le 3114 ou le 15 en cas d’urgence. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

Titres

Nouveau podcast : Happy Rencontres
Écoutez ce nouveau podcast émouvant et inspirant, et découvrirez comment des personnalités de renom du monde du cinéma, de la télévision, de la musique et du journalisme ont traversé des passages complexes dans leur vie. Pourtant, elles ont trouvé du réconfort et de la force en soutenant un proche en souffrance.Au fil des épisodes, vous aurez la chance d'entendre des personnalités renommées raconter leurs histoires uniques et inspirantes. Vous découvrirez comment la créativité, la musique, la méditation, l'amour, la compassion et d'autres moyens ont joué un rôle important dans leur cheminement vers la guérison et la résilience.Happy Rencontres est un podcast produit par Dites Je Suis Là, la plateforme de prévention du suicide pour le grand public.Avertissement : le contenu que vous vous apprêtez à écouter évoque la thématique du suicide. Si vous ressentez un mal-être et que vous avez besoin d’aide, nous vous invitons à ne pas l’écouter dans l’immédiat ou à être accompagné dans cette écoute par une personne de confiance. Vous pouvez trouver des ressources sur notre site ditesjesuisla.fr, en composant le 3114 ou le 15 en cas d’urgence. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
02:14 05/05/2023
Episode #6 - Prévenir le suicide chez le personnel soignant
Les soignants sont-ils comme les cordonniers : les plus mal chaussés ? Les statistiques peuvent le faire penser : l’Ordre national des Infirmiers a constaté que près de 10 % des sondés avaient déjà eu des idées suicidaires, chez les étudiants en médecine, une enquête de 2021 faite par les associations étudiantes a retrouvé des idées suicidaires chez près d’un jeune sur cinq. Enfin, la Société européenne de médecine d’urgence a mené une autre enquête au début de l’année 2022 : près des deux tiers des professionnels de l’urgence seraient en burn out.Dans ce sixième épisode, Brigitte, manipulatrice radio, nous confie l'épuisement professionnel auquel elle a été confrontée. Thomas Cantaloup, médecin psychiatre et notamment membre du collège scientifique de Dites Je Suis Là, évoque ensuite la pandémie et les ressources existantes pour les soignants en souffrance.Ressources : • Association Médecin Organisation Travail Santé06 08 28 25 89 (7j/7 et 24h/24)Écoute et soutien par et pour les médecins, ainsi que les étudiants en médecine et les autres soignants, notamment en cas d’épuisement professionnel ou personnel• Association Soins aux Professionnels en Santé0 805 23 23 36 (7j/7 et 24h/24)Accompagnement psychologique, anonyme et confidentiel des étudiants et professionnels de santé• Numéro national de prévention du suicide3114 (24h/24, 7j/7)Avertissement : le contenu que vous vous apprêtez à écouter évoque la thématique du suicide. Si vous ressentez un mal-être et que vous avez besoin d’aide, nous vous invitons à ne pas l’écouter dans l’immédiat ou à être accompagné dans cette écoute par une personne de confiance. Vous pouvez trouver des ressources sur notre site ditesjesuisla.fr, en composant le 3114 ou le 15 en cas d’urgence. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
24:30 22/10/2022
Episode #5 - Prévenir le suicide dans le monde agricole
Dans le monde agricole, le taux de mortalité par suicide est supérieur de 20 % à celui de la population générale. Les pouvoirs publics et les acteurs associatifs sont engagés depuis plusieurs années pour diminuer les suicides dans cette profession. En effet, les agriculteurs constituent une des catégories socioprofessionnelles les plus à risque.Dans ce cinquième épisode, vous découvrirez le témoignage de Gaetane, agricultrice, qui évoque le passage à l'acte suicidaire de son mari. Joëlle Dupuy, psychologue à la cellule de prévention mal-être de la Mutualité sociale-agricole Midi-Pyrénées Sud met ensuite en avant les dispositifs développés pour agir face à un proche en souffrance dans le milieu agricole.Ressources : vous pouvez compter sur l’appui de professionnels.• Agri’Ecoute→ 09 69 39 29 19 (24h/24, 7j/7, anonyme et confidentiel)→ La plateforme pour tchatter en direct avec un psychologue : agriecoute.fr/ login• Une cellule pluridisciplinaire de prévention du suicide (travailleur social, médecin conseil et médecin du travail) est également présente au sein de chaque caisse de la MSA.• De plus, il existe un dispositif de prévention du mal-être et du suicide, dit le réseau des veilleurs, également mis en place par la MSA. Il est constitué de volontaires bénévoles de tout âge et issus de tous horizons et rassemble les bonnes volontés pour écouter, orienter et soutenir les personnes en situation de détresse.• Le numéro national de prévention du suicide : 3114 (24h/24, 7j/7)Avertissement : le contenu que vous vous apprêtez à écouter évoque la thématique du suicide. Si vous ressentez un mal-être et que vous avez besoin d’aide, nous vous invitons à ne pas l’écouter dans l’immédiat ou à être accompagné dans cette écoute par une personne de confiance. Vous pouvez trouver des ressources sur notre site ditesjesuisla.fr, en composant le 3114 ou le 15 en cas d’urgence. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
23:26 02/07/2022
Episode #4 - Prévenir le suicide chez les jeunes mamans
Une femme se suicide en France chaque mois dans le contexte de sa grossesse ou dans l’année suivant son accouchement. Le suicide est devenu la seconde raison de la mortalité maternelle, représentant 13,4 % des décès, dont 91,3 % sont considérés comme évitables. C’est ce que révèle l’INSERM dans un rapport publié en janvier 2021.Dans ce quatrième épisode, vous découvrirez le témoignage de Thibaud, dont la compagne s'est donnée la mort après la naissance de leur troisième enfant. La psychologue Mathilde Bouychou, spécialisée en périnatalité, nous explique les mécanismes à l'œuvre dans ces passages à l'acte. Enfin, Elise Marcende, présidente de l'association Maman Blues, partage les ressources existantes afin d'accompagner au mieux les mamans, leurs conjoints et leurs familles dans cette expérience unique qu'est la parentalité. Quelques ressources citées dans l'épisode: Association Maman BluesApplication des 1000 joursLigne d'écoute allo parents bebeMarce francophoneAvertissement : le contenu que vous vous apprêtez à écouter évoque la thématique du suicide. Si vous ressentez un mal-être et que vous avez besoin d’aide, nous vous invitons à ne pas l’écouter dans l’immédiat ou à être accompagné dans cette écoute par une personne de confiance. Vous pouvez trouver des ressources sur notre site ditesjesuisla.fr, en composant le 3114 ou le 15 en cas d’urgence. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
29:23 04/06/2022
Episode #3 - Prévenir le suicide chez les personnes âgées
En parler peut tout changer, épisode 3 - Prévenir le suicide chez les personnes âgéesLes personnes âgées représentent la tranche de la population la plus à risque de décès par suicide. Pourtant, des solutions existent pour agir, notamment contre la solitude.Dans ce troisième épisode, vous découvrirez deux témoignage de personnes particulièrement impliquées dans la prévention du suicide auprès de nos ainé-e-s. Marie, écoutante à Solitud’Ecoute, nous relate son histoire et son engagement. Dans la deuxième partie, Mélanie, responsable de cette ligne d’écoute, gérée par Les Petits Frères des Pauvres, explique en quoi l'écoute peut tout changer.Nous remercions Les Petits Frères des Pauvres pour leur aide et leur collaboration pour la création de cet épisode. Ressources : • Solitud'écoute0 800 47 47 88Un service des Petits Frères des Pauvres pour les personnes de plus de 50 ans en situation d’isolement ou de mal-être7j/7 de 15h à 20h• Allo grands-parents01 45 44 34 93 Ecoute et soutien pour les grands-parents qui rencontrent des tensions ou des conflits dans les relations au sein de la famillelun-mar–jeu–vende 10h à 15hAvertissement : le contenu que vous vous apprêtez à écouter évoque la thématique du suicide. Si vous ressentez un mal-être et que vous avez besoin d’aide, nous vous invitons à ne pas l’écouter dans l’immédiat ou à être accompagné dans cette écoute par une personne de confiance. Vous pouvez trouver des ressources sur notre site ditesjesuisla.fr, en composant le 3114 ou le 15 en cas d’urgence. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
26:17 02/04/2022
Episode #2 - Prévenir le suicide chez les personnes LGBTI+
En parler peut tout changer, épisode 2 - Prévenir le suicide chez les personnes LGBTI+Les personnes LGBTI+ peuvent subir des discriminations et du harcèlement au quotidien. Cela impacte leur santé mentale et, de ce fait, elles sont en moyenne quatre fois plus susceptibles de faire une tentative de suicide que le reste de la population. Chez les personnes trans le risque est encore plus élevé.Pourtant, nous pouvons tous et toutes agir pour réduire le risque de suicide chez les personnes LGBTI+.Dans ce deuxième épisode, vous découvrirez le témoignage de Yolande, la maman de Maxence, un adolescent transgenre qui a mis fin à ses jours. Dans la deuxième partie, le Docteur Carle-Toulemonde évoque les idées reçues sur le suicide, toujours d'actualité, malgré les prémices de libération de la parole autour de la santé mentale ces derniers mois.Merci à eux d'avoir partagé avec nous leur histoire et leur expérience.Yolande Miel a écrit un livre disponible dans toutes les librairies : "Maxence ou le journal d'un mec bancal", chez Paulo-Ramand Eds.Ressources : • Le Refuge06 31 59 69 50Soutien, orientation des jeunes LGBT+ de 14 à 25 ans victimes d’homophobie ou de transphobie et en situation de rupture avec leur famille24h/24, 7j/7• SOS homophobie01 48 06 42 41Écoute pour les personnes victimes et les témoins d’actes ou de discriminations LGBTI+lun-ven de 18 à 22hsam de 14 à 16hdim de 18 à 20hAvertissement : le contenu que vous vous apprêtez à écouter évoque la thématique du suicide. Si vous ressentez un mal-être et que vous avez besoin d’aide, nous vous invitons à ne pas l’écouter dans l’immédiat ou à être accompagné dans cette écoute par une personne de confiance. Vous pouvez trouver des ressources sur notre site ditesjesuisla.fr, en composant le 3114 ou le 15 en cas d’urgence. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
36:34 05/03/2022
Episode #1 - Prévenir le suicide chez les jeunes
En parler peut tout changer, épisode 1 - Prévenir le suicide chez les jeunesLes personnes entre 15 et 25 ans sont plus susceptibles de traverser des crises suicidaires. Pour cette tranche d’âge, le suicide est la deuxième cause de décès (OMS). Entre 15 et 25 ans, des bouleversements profonds ont lieu : passage à l’âge adulte, nouvelle autonomie, orientation, difficultés dans les relations amicales ou amoureuses… Tous ces moments peuvent éloigner les soutiens habituels et contribuer à augmenter la souffrance psychique. Dans certains cas, cette souffrance est tellement ancrée qu’elle mène à des idées suicidaires. Pour aider un.e proche autour de toi, une méthode simple existe : repérer, écouter, en parler.Dans ce premier épisode, nous allons à la rencontre des proches de Béatrice, une jeune fille qui s'est suicidée. Ils nous racontent leur histoire face à la détresse psychique et au suicide. Aujourd'hui, il s'engagent dans la prévention du suicide chez les jeunes. Parce qu'en parler peut tout changer.Ressources : • Nightlinewww.nightline.frLibérer la parole pour améliorer le bien-être mental des étudiant·e·s en Francelun-dim de 21h à 2h30• Fil Santé Jeunes0800 235 236Accueil, écoute, information et orientation des jeunes de 12 à 25 ans7j/7 de 8h à minuitAvertissement : le contenu que vous vous apprêtez à écouter évoque la thématique du suicide. Si vous ressentez un mal-être et que vous avez besoin d’aide, nous vous invitons à ne pas l’écouter dans l’immédiat ou à être accompagné dans cette écoute par une personne de confiance. Vous pouvez trouver des ressources sur notre site ditesjesuisla.fr et notamment sur la page dédiée ditesjesuisla.fr/jeunes, en composant le 3114 ou le 15 en cas d’urgence. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
30:26 05/02/2022
Bande-annonce
Bonjour, et bienvenue.Les consciences s’éveillent progressivement sur l’importance de la santé mentale. Chacun et chacune est concerné-e, directement ou indirectement, quel que soit l'âge, le genre, le métier, le statut marital...Quand la souffrance devient trop forte, quand toute issue semble inaccessible, une personne peut envisager de s’enlever la vie. Face à quelqu'un qui a des idées suicidaires, il existe une chose simple que vous pouvez faire. Dites « je suis là ». Là, comme un soutien, une épaule sur laquelle se reposer. Sans jugement, sans conseil. Être là, c’est déjà aider.Aider, c’est aussi s’informer : avoir une représentation de ce que peuvent vivre des personnes en proie à des idées suicidaires, savoir repérer les signes d’alerte, connaitre les intervenants pertinents pour prendre en charge la souffrance aussi rapidement que possible. Parfois, malheureusement, des signes discrets peuvent passer inaperçus. Le suicide n’est pas un gros mot, ce n’est pas non plus une malédiction. En revanche, c’est bel et bien un tabou. Aujourd'hui, nous avons décidé d’arrêter de nous taire.L’ambition de Dites Je Suis Là est de permettre à chacune et chacun de devenir aidant et de savoir comment agir face à un proche en crise suicidaire.Au fil des épisodes, vous comprendrez mieux pourquoi en parler peut tout changer.Car, oui, nous en sommes certains. En parler va tout changer.A très bientôt ! Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
01:39 26/01/2022

Podcasts similaires