Show cover of Championnes du Monde

Championnes du Monde

Le 1er podcast francophone sur la thématique du sport au féminin, animé par Cléo Henin et réalisé par Valentin Cassuto. Championnes du Monde donne la parole à toutes les femmes qui incarnent le sport d’aujourd’hui et de demain. Athlètes de haut niveau ou cheffes d'entreprises, femmes de médias ou professionnelles de santé : ces égéries modernes nous racontent leurs histoires, sans jamais s'essouffler. Des combats, mais pas ceux qu'on croit, pour assommer les stéréotypes avec leurs mots. Retrouvez-nous également sur Instagram, YouTube et sur www.championnesdumonde.com. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

Titres

Mon voyage au Kenya dans le berceau des futures championnes de la course à pied
Il y a quelques semaines, j’ai eu l’occasion de vivre une expérience dont je me souviendrai à tout jamais grâce à Kiprun. Je suis allée découvrir la 42 House, leur centre d’entraînement, situé au Kenya, plus précisément à Iten, la Mecque de la course à pied, qui culmine à 2400m d’altitude. Je n’y allais pas simplement pour une petite visite touristique, mais bien pour partager le quotidien des athlètes qui sont accompagnés par le centre. J’ai passé 4 jours sur place, à vivre au rythme des coureurs kényans et plus particulièrement de deux athlètes : Nelvin Jepkemboi et Viola Chepngeno, qui font partie des 4 athlètes féminines accompagnées par le centre. Je suis très heureuse de vous partager ce voyage et je remercie encore une fois la marque Kiprun de m’avoir permis de vivre une telle aventure.Retrouvez-nous également sur Instagram, YouTube et sur www.championnesdumonde.com.  Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
21:56 09/05/2024
[20/24] Mathilde Pétriaux, l'heure de gloire du Hockey sur gazon
Mon date du jour c’est Mathilde Pétriaux, gardienne de l’équipe de France de Hockey sur Gazon. En une phrase : ces Jeux, c’est une première historique pour l’équipe et un grand coup de visibilité pour une discipline dans l’ombre depuis des années. Mathilde et le hockey, vous allez adorer !Retrouvez-nous également sur Instagram, YouTube et sur www.championnesdumonde.com. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
24:30 24/04/2024
Clémentine Sarlat : 5 ans après, le journalisme sportif a-t-il changé ?
Elle nous avait fait l’honneur d’être la toute première invitée de Championnes du Monde il y a 5 ans, c'est donc une immense joie d’accueillir à nouveau la journaliste Clémentine Sarlat.Quand on s’était rencontré la première fois, Clémentine venait tout juste de démissionner de son poste chez France Télévision, où elle officiait comme journaliste sportive depuis plusieurs années. Elle n’avait à l’époque qu’un seul enfant et n’avait pas encore lancé son podcast à succès La Matrescence. Elle n’avait pas non plus évoqué les discriminations qu’elles avaient subies dans le cadre de sa profession, ni parlé dans le documentaire de Marie Portolano, sorti deux ans plus tard.Mais déjà à l’époque, nous avions évoqué les difficultés d’être une femme dans le monde du journalisme sportif.Cinq ans plus tard, il semblait évident de revenir sur ces quelques années qui ont vu le monde du journalisme bousculé par la prise de parole de femmes qui ne souhaitaient plus garder le silence sur les violences qu’elles subissaient au sein des rédactions sportives.Alors après #metoo, après "je ne suis pas une salope, je suis une journaliste", est-ce que le monde du journalisme sportif a vraiment changé ? Est-ce que les comportements problématiques ont cessés ? Quel est l’avenir du journalisme sportif ? La télévision est-elle réellement en train de mourir ? Autant de questions que l’on aborde avec Clémentine Sarlat dans cet épisode, sans langue de bois, pour analyser la situation actuelle.Et disons les choses, il y a encore du boulot…Retrouvez-nous également sur Instagram, YouTube et sur www.championnesdumonde.com. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
67:40 04/04/2024
[20/24] Léonice Huet, le feu dans l'âme et la raquette
Mon date du jour c’est Léonice Huet, 23 ans et championne de France de badminton. En une phrase : c’est un caractère de feu, solide dans son corps et dans sa tête, qui met tout en œuvre pour marquer son sport de son emprunte, avec sa raquette.Retrouvez-nous également sur Instagram, YouTube et sur www.championnesdumonde.com. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
22:47 23/03/2024
Anne-Cécile Ciofani : Se construire par le sport et avec le collectif
Bienvenue dans ce nouveau podcast, qui a pu voir le jour en collaboration avec i-Run & Nike à l'occasion de la sortie de la Nike Invincible 3 et de la Sine Qua Non Run. La Sine Qua Non run c’est une course qui a vu le jour en 2018 pour lutter contre les violences sexistes et sexuelles et plus globalement une association qui a la volonté de permettre aux femmes de se réapproprier l’espace public.Dans cet épisode, enregistré en live de la boutique I-Run, j’ai l’immense chance d’échanger avec Anne-Cécile Ciofani, vice-championne olympique de Rugby à 7 à Tokyo et élue meilleure joueuse du monde en 2021. Anne-Cécile a toujours baigné dans le sport, fille de deux olympiens, l’activité physique est religion. Si elle a commencé par l’athlétisme, c’est bien le rugby et son aspect collectif qui sera une vraie révélation pour elle. Je vous assure qu’en écoutant cet épisode vous vous sentirez plus léger.e et même déculpabilisé.e de ne pas toujours avoir envie de sortir de votre canapé. Anne-Cécile c’est la bonne humeur incarnée et la personne qu’on voudrait, très clairement, avoir dans notre équipe. Bonne écoute.Retrouvez-nous également sur Instagram, YouTube et sur www.championnesdumonde.com. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
48:06 09/03/2024
[TALK] Les femmes sont-elles vraiment libres de faire du sport ?
Bienvenue dans ce talk qui a pu voir le jour en collaboration avec i-Run et Nike à l'occasion de la sortie de la Nike Invincible 3 et de la Sine Qua Non Run.La Sine Qua Non run c’est une course créée en 2018 pour lutter contre les violences sexistes et sexuelles et plus globalement une association qui a la volonté de permettre aux femmes de se réapproprier l’espace public.Dans cet épisode enregistré en live de la boutique i-Run de la rue des Mathurins à Paris, on va se poser la question de savoir si, en tant que femme, on peut vraiment être libre dans notre pratique sportive, dans un environnement souvent hostile et propice aux remarques sexistes. C’était un moment génial, et j’espère qu’on pourra se retrouver et se rencontrer sur d’autres événements comme celui-ci. Bonne écoute !Retrouvez-nous également sur Instagram, YouTube et sur www.championnesdumonde.com. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
55:01 07/03/2024
La Story de Sophia Bouderbane : une erreur médicale aurait pu lui coûter la vie
Bienvenue dans Story, le nouveau format de Championnes du Monde qui donne 100% la parole à une personnalité du monde du sport. Elle vous raconteront des récits fascinants, souvent bouleversants, sur des événements marquants qu'elles ont traversés ou traversent encore dans leur vie. Des histoires qui, à coup sûr, ne vous laisseront pas indifférent.e.s.Aujourd'hui, vous allez entendre l'histoire de Sophia Bouderbane, quintuple championne d'Europe de karaté kumite, qui aurait pu perdre sa jambe, voire la vie, suite à une erreur médicale et a vécu un véritable enfer pendant plusieurs années.Retrouvez-nous également sur Instagram, YouTube et sur www.championnesdumonde.com. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
65:31 20/02/2024
[TALK] Femix'Sport : entre détermination et désarroi, la préparation Olympique et Paralympique des SHN à 6 mois de Paris 2024
Il y a quelques semaines, j’ai eu la chance d’animer la soirée de Femix’Sports, une association fondée en 2000 et qui a été l’une des premières à s’emparer des questions de mixité, d’égalité et de parité dans le milieu sportif.L’association, à travers des formations, des interventions ou encore des expositions contribuent à une meilleure représentation des femmes dans le sport et cherche à promouvoir les valeurs de mixité dans le mouvement sportif.Lors de cette soirée, Marie Patouillet, championne du Monde de para-cyclisme sur route et double médaillée olympique à Tokyo ainsi que Juliette Gelin, libéro de l’équipe de France de Volley, sont venues raconter leur préparation olympique et paralympique à quelques mois des Jeux de Paris. Ce fut un échange saisissant, enregistré en live, où elles ne sont pas cachées sur les difficultés qu’elles pouvaient rencontrer lors de cette période exigeante physiquement et psychologiquement.Un moment d’une puissante et d’une authenticité rare où détermination se mêle avec désarroi. Merci à Femix‘Sport d’avoir permis à ce moment d’exister et n’hésitez pas à aller vous renseigner sur leur site internet et à adhérer à cette belle association, qui promeut des valeurs qui nous sont chères. Retrouvez-nous également sur Instagram, YouTube et sur www.championnesdumonde.com. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
29:01 30/01/2024
[20/24] Axelle Étienne, une coureuse qui trace sa route en BMX Race
Mon date du jour c’est Axelle Etienne, 25 ans, et athlète en BMX Race. En une phrase : sa carrière est à l’image de son sport, un début à toute vitesse puis un parcours bosselé qu’elle a toujours su traverser avec impétuosité. Parce que la finalité c’est bien d’être la première à l’arrivée.Retrouvez-nous également sur Instagram, YouTube et sur www.championnesdumonde.com. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
22:18 24/01/2024
Cap sur 2024 : L'interview fleuve de la para-kayakiste Nélia Barbosa
2024 nous voilà ! Une année que les amateurs de sport attendaient impatiemment. Une année où nos sportifs et sportives vont tenir le haut de l’affiche et où les émotions vont mettre notre cœur à rude épreuve. Pour bien commencer l’année, on vous a écouté puisque vous nous avez demandé plus d’entretiens avec des athlètes paralympiques. Et c’est chose faite avec ce nouvel épisode où la para-kayakiste Nélia Barbosa m’a accordé un moment à l’INSEP, entre deux séances d’entrainements.J’ai compris en échangeant avec elle à quel point le sport peut être fondateur et fondamental, particulièrement dans les moments plus difficiles de la vie, comme ce fut le cas lors de son amputation, alors qu’elle avait à peine 19 ans. Le kayak l’a porté, au sens propre comme au figuré et lui a fait comprendre, qu’elle aussi, elle pouvait devenir athlète de haut niveau, malgré son handicap. Comme souvent, c’est son entourage qui a d’abord cru en son potentiel avant qu’elle se rende compte, elle-même, de ses capacités. Nélia est aujourd’hui vice-championne paralympique de para-canoé et met tout en œuvre pour gravir la grande marche restante dans quelques mois.Cet épisode, c’est une plongée instructive et lucide sur le monde du para-sport et tous ses enjeux, mais c’est surtout le parcours d’une jeune femme qui avance par amour du sport.Retrouvez-nous également sur Instagram, YouTube et sur www.championnesdumonde.com. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
50:33 16/01/2024
[20/24] Vanina Paoletti, la dernière ligne droite vers son rêve olympique
Mon date du jour c’est Vanina Paoletti, 26 ans et athlète en kayak sprint. En une phrase, le kayak pour Vanina c’est une histoire de famille, un mode de vie qu’elle embrasse avec un objectif : prendre un maximum de plaisir.Retrouvez-nous également sur Instagram, YouTube et sur www.championnesdumonde.com. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
22:48 23/12/2023
Glissez-vous dans l'univers givré de L'Équipe de France Féminine de Bobsleigh
Il fait froid, clairement on se gèle les auriculaires. Pas de doute, la saison hivernale se rapproche à grands chasse neige. D’ailleurs, elle a déjà bien commencé pour nos amis les athlètes de haut niveau puisque la majeure partie des compétitions de sport d’hiver ont débuté ces dernières semaines. Nous sommes donc donc ravis de mettre en avant une discipline fascinante et ultra exigeante dans cet épisode : le bobsleigh et ces 3 seules représentantes féminines françaises : Margot Boch, Carla Sénéchal et Talia SolitudeEt leur histoire est folle. En 2018, Margot a 18 ans et un projet fou : participer aux Jeux de Pékin en Bobsleigh à deux, alors qu’elle n’en a jamais vraiment fait et qu’il n’existe aucune équipe féminine au sein de la fédération. Elle contacte alors Carla, qu’elle ne connait pas du tout, et qui pratique le sprint depuis des années. Elle lui propose de rejoindre le projet, Carla accepte et l’aventure démarre dans la plus pure innocence… Ou devrions-nous dire… Insouciance.Quelques années après, Talia rejoint le binôme comme pousseuse remplaçante et la folie est en marche. Car folie, c’est bien le terme, mais une folie douce.Mini spoiler : elles ont bien réussi à se qualifier aux derniers Jeux Olympiques et leur progression est fulgurante car elles se sont classées cinquième aux derniers championnats du Monde.C’est une histoire de sport comme on les aime.Retrouvez-nous également sur Instagram, YouTube et sur www.championnesdumonde.com. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
46:37 12/12/2023
Emma Lombardi : l'étoile montante du triathlon est déjà sur orbite
Personne n’a eu le temps de l’annoncer comme l’avenir du triathlon, qu’elle était déjà le présent. J’ai la chance dans cet épisode d’accueillir Emma Lombardi, 22 ans et 3ème du classement général des Championnats du Monde de Triathlon sur cette année 2023. Disons les choses franchement, personne n’aurait vraiment parié sur ce résultat de la Française. Non pas par manque de talent, bien au contraire, mais plutôt car Emma ne faisait que sa 2ème saison sur le World Triathlon Championship Series, le circuit de compétitions internationales de triathlon, autrement dit, l’élite de la discipline. De nature plutôt réservée, elle est pourtant rentrée dans la cour des grandes en mettant un immense coup de pied dans la porte en se classant juste derrière une autre française : Cassandre Beaugrand. Arrivée au triathlon par la natation, ce n’est qu’à la fin du lycée, vers 17 ans qu’Emma décide de s’investir pleinement dans son sport. Oui oui, vous pouvez faire rapidement les calculs, elle est donc arrivée au plus haut niveau en moins de 4 ans. Une précocité totalement hallucinante dans une discipline qui demande généralement une grande expérience avant de pouvoir performer.Malgré ce parcours fulgurant, Emma ne se prend pas la tête pour un kopeck et profite pleinement de ce chemin dans lequel elle se sent totalement à sa place. Elle répond avec beaucoup de spontanéité quand on lui demande comment elle s’est intégrée à l’équipe de France, très en place depuis des années et quelles sont ses ambitions pour l’avenir.Emma Lombardi c’est la fraicheur incarnée et une nouvelle preuve que le triathlon français est peut-être, le meilleur du monde.Retrouvez-nous également sur Instagram, YouTube et sur www.championnesdumonde.com. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
52:58 06/12/2023
[20/24] Capucine Viglione, l'escalade à la vitesse grand V
Mon date du jour, c'est Capucine Viglione, 20 ans et athlète en escalade de vitesse. En une phrase : elle a explosé le record de France de la discipline il y a plusieurs semaines et la devise olympique, toujours plus loin, toujours plus haut, toujours plus fort, aurait pu être écrite pour elle.Retrouvez-nous également sur Instagram, YouTube et sur www.championnesdumonde.com. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
19:27 23/11/2023
Les quêtes intérieures de la surfeuse Vahiné Fierro
À quelques mois des Jeux Olympiques, le surf, l’un des sports porte étendard des Jeux de Paris et qui était annoncé comme l’un des moments fort de la quinzaine, subit son nombre de polémique. La tour des juges prévue pour l’épreuve cristallise toutes les tensions. Le comité organisateur prévoit d’installer, une tour en aluminium de 14 mètres de haut, en plein lagon, risquant ainsi de détériorer une partie du récif corallien, alors qu’une tour, non homologuée existe déjà. La compétition pourrait alors avoir lieu sur un autre site si les autorités ne se mettent pas d’accord. Une décision devrait être prise rapidement et il y a une athlète pour qui ce verdict pourrait avoir un très gros impact. En marge des débats, nous avons rencontré la surfeuse de 23 ans, Vahiné Fierro originaire de Polynésie. Résidante Tahitienne depuis de nombreuses années, elle connait sur le bout des pieds la vague de Teahupoo. Sur la dernière olympiade, elle avait raté sa qualification d’une toute petite place. Un échec qui lui reste encore en travers de la gorge. Donc autant dire qu’en juin dernier, lors des Mondiaux au Salvadore, Vahiné a tout donné pour obtenir sa qualification. Et elle l’a eu, en terminant meilleure européenne de la compétition. Dans notre échange, pas de place à la polémique, mais à la quête de soi.S’il semble évident que la polynésienne souhaite plus que tout faire une médaille chez elle, dans quelques mois, elle n’en met pas pour autant de côté des éléments essentielles comme son entourage et plus particulièrement sa famille, son immense pilier. Vahiné aime se dépasser, sortir de sa zone de confort et en apprendre toujours plus sur elle-même pour devenir une meilleure personne et donc une meilleure athlète.Dans cet épisode, on parle de spiritualité et d’amour de l’océan, mais aussi de transmission, pour celle qui rêve d’être un modèle dans le monde du surf, mais surtout, un modèle pour ses deux petites sœurs. Et rappelons-nous que le surf, c’est avant tout une philosophie de vie et il y a bien une chose que l’océan nous a appris, c’est qu’il est imprévisible et que les situations houleuses, il les connait bien.Retrouvez-nous également sur Instagram, YouTube et sur www.championnesdumonde.com. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
41:07 14/11/2023
Marine Boyer, la dernière danse de sa carrière
Il y a quelques semaines, le 4 octobre 2023 pour être exacte, l’équipe de France féminine de gymnastique réalisait un exploit : monter sur le podium d’un championnat du monde. Une prouesse puisque que ce n’était pas arrivé depuis 1950. À la tête de cette équipe figure un visage bien connu de la gymnastique en la personne de Marine Boyer, 23 ans, native de la Réunion et en équipe de France depuis près de dix ans.Deux olympiades, quatre médailles européennes. Un parcours qui, sur le papier, semble sans faute et pousse au respect.Dans cet épisode, Marine se livre sur ce qui sera sa dernière année au plus haut niveau. Mais surtout, elle revient sur ces 15 ans dans le milieu unique mais impitoyable qu’est la gymnastique artistique. C’est une histoire d’amour folle avec son sport mais également des années de douleurs physiques et psychologiques. De l’insouciance à la souffrance, il n’y a parfois qu’une parole, qu’on garde souvent pour soi. Pour Marine, plus question de se taire, elle connait ses démons et a décidé de les envoyer valser pour ce qui sera, très certainement, la plus belle dance de sa carrière.Retrouvez-nous également sur Instagram, YouTube et sur www.championnesdumonde.com. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
54:37 31/10/2023
[20/24] Lisa Barbelin, la flèche d'espoir pour les JO de Paris 2024
Mon date du jour c’est Lisa Barbelin, 23 ans, et athlète en tir à l’arc. En une phrase : Lisa c’est la douceur et la sympathie mélangé à la détermination et l’ambition. Une athlète qui va, j’en suis sûre, vous toucher en plein cœur.Retrouvez-nous également sur Instagram, YouTube et sur www.championnesdumonde.com. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
19:57 23/10/2023
La natation artistique sans fard avec Charlotte et Laura Tremble
C’est peut-être l’épisode le plus chaotique que vous écouterez toutes saisons réunies, mais c’est sûrement l’un des plus vivants et spontanés. Mes invitées du jour sont sœurs, jumelles plus exactement. Elles ont 24 ans et pratique depuis l’âge de 6 ans la natation artistique, anciennement appelée natation synchronisée. Leurs noms ? Charlotte et Laura Tremble. Après avoir fait les Jeux de Tokyo en duo, elles évoluent désormais dans l’ensemble et sont récemment devenues championnes d’Europe.Il est possible que vous ne sachiez pas reconnaitre qui est qui. Et ce n’est pas grave. Si vous écoutez ce podcast, c’est pour la sincérité et la fraicheur de leurs propos. La manière dont elles parlent sans aucun filtre, sans faux semblants. De la difficulté d’évoluer dans une discipline artistique, soumise à jugement et dont le code de notation vient tout juste de changer, à quelques mois des Jeux. D’être sous le joug perpétuel de la pression du corps idéal, du corps "de référence", qui ne doit pas sortir d’un schéma arbitrairement établi par on ne sait pas trop qui d’ailleurs. De jongler quotidiennement, entre études d’ingénieures et entrainement à très haute intensité, deux fois par jour.Elles le savent, ce sera leur dernière année. Et elles sont tout aussi contentes de s’entraîner que d’envisager leur arrêt. Dans ce podcast, on parle vite, on se coupe la parole et on rit fort. On explique ce qu’est la natation artistique et en même temps on ne comprend pas toujours. Ce podcast, c’est finalement l’incarnation du sport. Ça part dans tous les sens mais c’est ce qu’on adore.En bref, c’est haut en couleur, comme Charlotte et Laura Tremble.Retrouvez-nous également sur Instagram, YouTube et sur www.championnesdumonde.com. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
67:13 17/10/2023
La réalité de l’athlétisme français raconté par l’espoir Hilary Kpatcha
En août dernier avait lieu les championnats du monde d’athlétisme à Budapest dont les français sont revenus avec une seule médaille. Parmi les jeunes athlètes dont on attendait beaucoup, se trouvait Hilary Kpatcha, sauteuse en longueur qui a explosé son record personnel cette année.Dans cette épisode, Hilary revient pour nous sur son parcours sinueux avec l’athlétisme. Du syndrôme de l’imposteur dans le monde du sport haut niveau, à sa très grosse blessure au genou qui l’a écarté des stades pendant 2 ans, puis de son retour à la compétition tout en devant affronter le décès de son entraineur de toujours.Une relation entraineur/athlète, fondatrice pour elle, dans un sport où l’autorité du coach peut parfois être synonyme d’emprise et qu’elle nous détaille sans détours. C’est également un épisode d’une transparence et d’une lucidité totale sur l’état de l’athlétisme français aujourd’hui, tout en appelant à la bienveillance et au soutien.Si vous ne connaissez pas Hilary, sachez qu’elle brille de mille feux. De par son naturel à toute épreuve, sa sensibilité exacerbée et sa volonté de profiter pleinement du moment présent avec le smile. Mais c’est aussi une athlète brillante, qui s’ignore toujours un peu et qui souhaite juste que le monde du sport soit plus juste. Retrouvez-nous également sur Instagram, YouTube et sur www.championnesdumonde.com. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
57:04 03/10/2023
[20/24] Camille Jedrzejewski, la tireuse qui vise haut pour les JO de Paris 2024
20/24 est le nouveau format de Championnes du Monde. 20 minutes de podcast, tous les 24 du mois, pour découvrir des athlètes qui ont toutes leurs chances pour les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024. Premier épisode avec Camille Jedrzejewski, la tireuse avec de l’or dans le viseur. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
23:54 24/09/2023
Prithika Pavade, le ping dans les veines
Souvent moqué ou dénigré, le tennis de table est un sport qui n’a pendant longtemps pas été reconnu à sa juste valeur alors que, paradoxalement, il s’agit peut-être de l’un des sports les plus faciles à pratiquer et de l’un des premiers sports que l’on nous fait faire à l’école.$Mais n’ayons pas peur des mots, le renouveau du ping français est en marche avec, et vous en avez surement entendu parlé, les frères prodiges Alexis et Félix Lebrun. Sauf que côté femmes, l’Équipe de France n’est pas en reste et la jeunesse est également de mise. Prithika Pavade a seulement 19 ans et prépare déjà sa deuxième Olympiade à Paris (oui oui). Elle était déjà présente aux Jeux de Tokyo alors qu’elle n’avait que 16 ans et cet été, Prithika a atteint son meilleur classement en rentrant dans le Top 50 mondial. Le ping coule littéralement dans ses veines puisque son père était également lui-même pongiste en Inde. Dans cet épisode, vous allez en apprendre sûrement beaucoup sur ce sport tout aussi impressionnant que technique et vous comprendrez pourquoi Prithika veut marquer l’histoire dans un sport totalement dominé par les sportives asiatiques. Une compétitrice née et une personnalité plutôt atypique pour son âge, ne cherchez plus : je vous présente la petite pépite à suivre dans les prochaines années.Retrouvez-nous également sur Instagram, YouTube et sur www.championnesdumonde.com. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
57:12 19/09/2023
Le rugby, c'est aussi pour les filles. Entretien avec Caroline Drouin
C’est la rentrée des classes et Championnes du Monde revient dans une forme olympique, forcément, pour cette nouvelle saison. Et comme beaucoup d’entre nous, j’ai découvert ma matière principale et ce sera… Rugby !Cela n’a pas pu vous échapper, la Coupe du Monde de rugby en France commence le 8 septembre et c’est l’effervescence la plus complète aux quatre coins du pays. Rien de plus normal donc que de commencer cette nouvelle saison en parlant du ballon ovale et, vous vous en doutez bien, au féminin.C’est Caroline Drouin, joueuse de l’équipe de France de rugby à 15 et à 7 qui prend la parole dans cet épisode pour aborder l’histoire de l’Équipe de France féminine, les récentes évolution sur le statut des joueuses et les différences qui existent encore entre l’équipe féminine et masculine. C’est également une ode au rugby, à ses valeurs et beaucoup d’espoirs quant à l’avenir de ce sport, notamment grâce aux répercussions que cette Coupe du Monde à la maison pourrait avoir.On n’oublie pas également le rugby à 7 car, on le rappelle, nos Françaises sont vice-championnes olympiques à Tokyo, et ça promet de grandes choses pour Paris. Championnes du Monde, nouvelle saison, c’est parti. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
47:44 05/09/2023
Tifany Huot-Marchand, se reconstruire après le pire
Pour la plupart des athlètes, la plus grande angoisse, la peur, présente à chaque entrainement et compétition, c’est la blessure. Celle qui vous force à vous arrêter, à prendre plusieurs mois de repos, celle qui vous empêchera peut-être même de retrouver votre niveau.Cette peur, Tifany Huot-Marchand, patineuse de vitesse, la connaissait sans la connaitre car elle n’avait, en 13 ans de sport de haut niveau, jamais vraiment été blessée. Jusqu’à ce 9 octobre 2022 où elle ne se relèvera pas d’une chute provoquée par l’une de ses concurrentes en compétition aux Pays-Bas.Allongée sur la glace, son corps ne réagit plus. Elle s’est fracturée la 5ème cervicale et se retrouve entièrement paralysée.Depuis 9 mois, Tifany se bat pour pouvoir remarcher, courir mais surtout… patiner. Son objectif n°1 depuis sa chute. Si les deux premiers ont pu être cochés, elle a appris il y a quelques semaines qu’elle n’aurait plus jamais l’autorisation de patiner en compétition car sa moelle épinière est beaucoup trop fragile. Elle a accepté de revenir dans Championnes du Monde sur sa carrière de sportive de haut niveau et sur la façon dont elle aborde l’avenir depuis l’annonce de la décision fatidique.Le récit d’une battante et d’une combattante qui force l’admiration et la preuve que les objectifs peuvent nous aider à nous relever.Retrouvez-nous également sur Instagram, YouTube et sur www.championnesdumonde.com. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
60:06 13/07/2023
Le revers des médailles de la judokate Madeleine Malonga
Si vous avez suivi les Jeux Olympiques de Tokyo, vous n’avez pas pu passer à côté des 8 médailles du judo français, un record pour le sport lors d’une olympiade et un coup de projecteur massif sur cette discipline qui compte déjà plusieurs immenses stars.Madeleine Malonga, notre invitée du jour, en faisait partie puisqu’elle a remporté la médaille d’argent dans la catégorie des – de 78kg. Un rêve sur le papier pour cette fonceuse qui a toujours eu l’objectif de tout gagner, mais une réalité bien loin de ce que l’on pourrait imaginer. Pour Madeleine, son après Jeux aura apporté son lot de doutes et de questionnements. "Pourquoi je fais ça ? Dans quel but ? Quelle est ma valeur ? Qu’est-ce qui me définit ?"Un nouveau chemin, long et sinueux qui s’ouvre devant elle, alors qu’on pourrait la penser sur le toit du monde. Elle se livre dans cet épisode avec beaucoup de sincérité sur les souffrances personnelles que peuvent générer le sport de haut niveau et la façon dont elle essaye d’avancer jusqu’à son objectif ultime : la médaille d’Or olympique qui lui manque.Mais comme elle le dit si bien dans cet échange, l’important est aussi de profiter du chemin, et surtout, de ne plus se définir à travers ses performances sportives pour se donner de la valeur. Une grande championne qui vous invite pendant une heure dans sa tête.Retrouvez-nous également sur Instagram, YouTube et sur www.championnesdumonde.com.  Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
57:04 27/06/2023
D'ultra timide hypersensible à championne Olympique : l'histoire de Laura Flippes
Carl Lewis, neuf fois champion Olympique d’athlétisme et icône du sport a déclaré un jour : "Si vous n’avez pas confiance, vous trouverez toujours un moyen de ne pas gagner."Il est clair que dans le monde du sport, on laisse très peu de place au doute, souvent synonyme de faiblesse, de manque de mental et donc bien sûr complètement incompatible avec le sport de haut niveau. Les émotions exacerbées, le manque de confiance en soi ou encore la timidité maladive ne peuvent pas, par essence, être propice à la performance. S'il est vrai que sur le papier, ces caractéristiques peuvent parfois entraver un parcours sportif, elles ne sont pas forcément limitantes. Laura Flippes, est arrière droite dans l’équipe de France de handball depuis 2016. Elle est, selon ses termes : "timide, diagnostiquée hypersensible et a lutté pendant des années contre un manque cruel de confiance en elle." Mais Laura est également championne d’Europe, championne du Monde et championne Olympique de Handball et est aujourd’hui l’une des figures incontournables et leader de l’équipe de France.Son parcours n’a pas était simple, et le sport de haut niveau n’a pas été une évidence pour elle de par son tempérament. Mais elle met aujourd’hui un point d’honneur à montrer que la timidité et l’émotivité peuvent aussi avoir du bon, à condition de savoir comment s’en servir.Retrouvez-nous également sur Instagram, YouTube et sur www.championnesdumonde.com. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
43:40 02/05/2023
Au volant avec Doriane Pin : une vie de femme pilote automobile
Retrouvez-nous également sur Instagram, YouTube et sur www.championnesdumonde.com. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
56:58 19/04/2023
Les secrets de l'année en Or de Julia Simon, prodige du biathlon français
S'il fallait nommer l’athlète du moment, je pense que beaucoup aurait son nom sur les lèvres. Très clairement, Julia Simon a été la sportive à suivre lors de cette saison de biathlon palpitante. Dix-huit Top 5 dont douze podiums, un titre de championne du monde de la poursuite et une saison qui s’achève avec deux petits globes mais surtout, le gros globe de cristal de leader du classement général. Une consécration pour cette savoyarde qui voue une vraie passion pour son sport et qui, on doit le dire, performait relativement dans l’ombre jusqu’alors.Le biathlon français a connu un essor de popularité considérable ces dernières années grâce à des Martin Fourcade ou autre Quentin Fillon Maillet qui ont brillé sur les grandes compétitions. Mais les femmes restaient à la traine avec pourtant de beaux résultats, mais plus parsemés. On vous adore Martin et Quentin, mais que ça fait du bien de voir les femmes dans la lumière, et soyons honnêtes, c’est plus que mérité.Ce qui frappe avec Julia c’est son naturel désarmant qui vous donne l’impression de discuter avec quelqu’un que vous connaissez depuis un bail, puis on se rend vite compte de la travailleuse acharnée qu’elle est et des remises en question dont elle a fait preuve pour arriver au sommet cette année. Sommets qui sont d’ailleurs très chers à son cœur.J’aurais pu dire que c’était une interview sans langue de bois, mais le bois, c’est une autre de ses passions, donc disons plutôt que c’est une interview qui déboite.Retrouvez-nous également sur Instagram, YouTube et sur www.championnesdumonde.com. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
44:49 04/04/2023
La révolution du cheerleading français avec Paris Cheer
Saviez-vous que le Cheerleading est un sport à part entière, bien loin des clichés des séries américaines, et qu’il existe même plusieurs milliers de pratiquants et pratiquantes en France ? Dans l’épisode du jour, nous avons voulu en découvrir un peu plus sur cette discipline qui déchaine les passions outre-atlantique et qui se développe de plus en plus dans l’hexagone.Rencontre avec Élise, Mathieu et Summer, tous trois cheerleaders dans le meilleur club de France, le Paris Cheer. Vous en apprendrez sûrement beaucoup sur ce sport et ses coutumes parfois surprenantes et bien plus inclusives qu’on ne pourrait le croire. Ça va parler fort english dans cet épisode, but rassurez-vous, ça vaut le coup. Let’s Go !Retrouvez-nous également sur Instagram, YouTube et sur www.championnesdumonde.com. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
78:32 21/03/2023
Mère et sportive de haut niveau : Isabelle Yacoubou lève le voile sur la réalité de la situation
Le sujet de la maternité chez les sportives de haut niveau vient d’être remis sur la table le 6 mars lors d'une matinée de débats sur le sport féminin avec la Ministre des Sports à la maison du handball à Créteil. J’ai de mon côté eu l’opportunité de rencontrer Isabelle Yacoubou, basketteuse emblématique de l’équipe de France, championne d’Europe en 2009 et vice-championne olympique à Londres en 2012, qui a fait le choix de devenir maman pendant sa carrière, une première à l’époque dans le monde du basket français.Si pour elle, c’était une évidence de devenir maman jeune, elle a pu se rendre compte assez rapidement que ce magnifique projet aller vite devenir un parcours du combattant et que rien n’était alors mis en place pour l’accompagner et la soutenir dans sa maternité.De l’adoption de son fils Espoir en 2015 à la naissance de sa fille Lyna en 2019, Isabelle lève le voile sur la réelle complexité d’être mère et sportive de haut niveau, mais reste positive quant à l’avenir sur ce sujet. D’ailleurs, des représentantes de la Ligue féminine de basket ont expliqué lors de la matinée de débats du 6 mars vouloir conclure leur convention collective, intégrant des dispositifs sur la maternité, au 1er juillet prochain. Ça, ce serait une très bonne nouvelle… et quelque chose me dit qu’Isabelle n’y est pas pour rien.Retrouvez-nous également sur Instagram, YouTube et sur www.championnesdumonde.com. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
57:32 07/03/2023
Les Héroïnes du littoral : le sauvetage sportif, c'est quoi ?
Beaucoup l’ignore, mais le sauvetage est bel et bien un sport à part entière, caractérisé par deux disciplines : le sauvetage côtier et le sauvetage piscine (également appelé ”épreuves en eau plate”). S’il n’y a personne à sauver, ce sport repose intégralement sur les valeurs du secourisme et ”demande une condition physique à tout épreuve” comme l’explique Élise Daudignon, pratiquante du sauvetage côtier et deuxième de la course cette année.”On a un volume d’entrainements vraiment énorme car on a beaucoup de disciplines à traiter” enchaine-t-elle, parmi lesquelles : la course, la natation, le kayak ou encore le paddle.Importé en France dans les années 90, le sauvetage côtier compte désormais 10 000 pratiquant.e.s. La France figure d’ailleurs à la troisième place des meilleurs pays dans la discipline, après l’Australie et la Nouvelle-Zélande.Oiana Trello, membre de l’équipe de France de sauvetage, souhaite s’adresser aux parents qui habitent sur la côte : ”ça apporte quelque chose sur le plan humain, donc on encourage vivement à mettre les enfants dans l’eau dès très jeune”.Retrouvez-nous également sur Instagram, YouTube et sur www.championnesdumonde.com. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
42:06 21/02/2023

Podcasts similaires