Show cover of Mamie dans les orties

Mamie dans les orties

Mamie dans les orties est un podcast qui recueille les récits de nos grands-mères ou comment se nourrir des histoires dans l'Histoire. Parce qu’il est nécessaire de comprendre d’où l’on vient pour savoir où l’on va. Ici, on découvre ce que veut dire être une femme dans la seconde moitié du XXème siècle et comment l’évolution des droits des femmes a transformé la vie de nos grands-mères. Ici, on écoute les premières qui ont eu le droit de voter, d’avoir un chéquier à leur nom, de divorcer, d’avorter, finalement de vivre de plus en plus librement.

Titres

#42 Lucienne - Entre terre et mer
Lucienne est une insulaire. Elle a grandi dès 1934 à Noirmoutier, cette île reliée à la terre par une unique route recouverte à marée haute par la mer et appelée le Gois. Cette enfance à part, Lucienne l’a vécue entourée de ses quatre sœurs à une époque marquée par l’Occupation, puis le développement du tourisme estival. Avant de quitter pour toujours cette vie isolée, pour vivre sa vie de femme. Comme beaucoup de femmes de sa génération, et plus encore celles qui ont connu l’Occupation allemande, Lucienne a été fortement marquée par la guerre. Des petits boulots à la ville, une longue relation épistolaire, la guerre d’Algérie et un mariage entre l’île et la terre, la vie de jeune femme de Lucienne n’a pas été de tout repos ! Les souvenirs de Lucienne sont précieux, ils racontent avec précision une vie quotidienne un peu différente, au milieu du XXème siècle en France. Au fil de ses aventures, Lucienne aura finalement préféré la terre ferme à son île natale. Merci Lucienne pour ce temps si riche consacré et ce témoignage fort. Crédits Réalisation, montage et mixage : Marion de Boüard et Héloïse Pierre Identité sonore : Christopher Noble Identité Visuelle : Jeanne Dufief
51:10 29/08/2022
#41 Nana - La criée dans la peau
Cette interview, cela fait 2 ans que je la rêve. J’achète mon poisson chez Nana, à la criée, depuis longtemps. J’aime la regarder vendre ses yeux de Ste Lucie, sa manière de crier l'arrivée des bateaux, de m’expliquer comment cuisiner le poulpe… mais surtout Nana m’impressionne, du haut de ses 93 ans, elle est toujours là, sur le port de Marseille, à vendre le poisson. Nous voulions connaître sa vie mais malheureusement ce ne sera pas pour cette fois ! Cette interview sera courte, impossible de s’asseoir avec nana pour un café, quand on lui demande, on va chez toi pour l’interview, elle nous dit “c’est ici chez moi” en montrant ce port. Alors voici un aperçu de Nana, un avant goût de vacances, un petit cadeau salé que nous voulions vous offrir. Nana respire Marseille, elle est Marseille. A elle seule, elle raconte l’histoire de cette ville et de ses habitants. Son parler, son sourire, tout rappelle Marseille. Nana c’est aussi l’histoire de ces femmes qui ont tant travaillé et qui ne s’arrêtent pas, car travailler c’est leur manière de vivre. Merci Nana d’être toi et d’illuminer la criée chaque matin ! A vous chers auditeurices, si vous passez à Marseille, allez donc acheter un oeil de Ste Lucie à Nana. Crédits Réalisation, montage et mixage : Marion de Boüard et Héloïse Pierre Identité sonore : Christopher Noble Identité Visuelle : Jeanne Dufief
07:24 26/07/2022
#40 Suzanne - Fille des champs
Suzanne est bourguignonne, son fort accent ne peut pas nous tromper. La Bourgogne, elle y est née en 1934 et ne l’a jamais quittée, c’est tout juste si elle a déménagé de quelques kilomètres. En plein cœur du mois d'août, elle nous a raconté une vie à l’écart de la ville, très marquée par la ruralité et par la guerre. Près de 88 ans après sa naissance, Suzanne aura vécu uniquement dans les fermes dans lesquelles elle a travaillé. Il est toujours très riche de rencontrer des femmes aux profils différents. Suzanne illustre très justement la vie de celles qui, à l’époque de la guerre et après, ont grandi et vécu dans des conditions de confort bien différentes des filles de la ville. Merci Suzanne d’avoir partagé avec nous ton histoire, ce morceau de notre histoire. Crédits Réalisation, montage et mixage : Marion de Boüard et Héloïse Pierre Identité sonore : Christopher Noble Identité Visuelle : Jeanne Dufief
31:43 27/06/2022
#39 Hélène - Jamais seule
Hélène compte parmi nos doyennes. A 95 ans, elle vit en EHPAD dans les Deux-Sèvres, ce qui a rendu notre échange avec elle tout particulier. La voix d’Hélène elle aussi, est particulière : malicieuse et remplie d’émotion, elle la rend très attachante. Hélène a une vie qui incarne parfaitement celle d’une femme née en 1926. Elle a connu la guerre, l’orphelinat, le mariage parce qu’il fallait, la maternité et ses tragédies. A la fin de notre rencontre, deux femmes attendaient à la porte de pouvoir passer un moment avec Hélène. Hélène est et a donc été toute sa vie, bien entourée. La pudeur de son récit ne nous empêche pas pour autant de deviner l’émotion encore présente à l’évocation des différentes épreuves qui ont jalonné son parcours. Certaines dont on ne se remet jamais vraiment. Merci Hélène d’avoir accepté de te confier à notre micro. Crédits Réalisation, montage et mixage : Marion de Boüard et Héloïse Pierre Identité sonore : Christopher Noble Identité Visuelle : Jeanne Dufief
32:51 25/04/2022
#38 Christa - Deux vies en une
Christa est née en 1942, en Hongrie. Elle a connu l’histoire avec un grand H, celle de la grande guerre et de l’ancien bloc de l’Est. Christa est de toutes les cultures, de toutes les langues. Sa vie de réfugiée, en fuite d’un pays à l’autre, résonne fort avec l’actualité et nous questionne sur les secondes chances à donner à ceux qui doivent tout quitter pour recommencer ailleurs. Ainsi donc, en 1953, Christa et ses parents quittent l’Europe et disent adieu à leurs racines, pour tout recommencer sur un autre continent. Une rencontre à la Rose et Jack pour Christa ! Quoi de plus romantique que de rencontrer son mari par hasard, sur un paquebot… En faisant la connaissance de Christa, il était difficile pour nous d’imaginer que cette femme élégante, assise dans son grand salon au bord de la mer, puisse avoir traversé de telles aventures au cours de sa vie. Christa est une preuve vivante de la résilience, de la force de la vie et de la capacité humaine à repartir à zéro, dans des pays dont on ne connaît pas la culture. Merci Christa pour ton récit et l’envie de le partager. Crédits Réalisation, montage et mixage : Marion de Boüard et Héloïse Pierre Identité sonore : Christopher Noble Identité Visuelle : Jeanne Dufief
26:18 28/03/2022
#37 Colette - 108 ans d'aventures
Colette est née en 1914, elle a 108 ans cette année. 108, oui vous avez bien lu. Colette c’est cette boule d'énergie et de douceur, cette grande pianiste qui parle des notes de musique comme on parle d’amour. Sa vie est un roman rempli de sagesse et de péripéties. En bref, Colette force le respect et l’admiration. Elle nous apprend que l’amour est certe un risque que l’on prend dans la vie, mais que ce risque peut se transformer en une grande force. Nous avons rencontré Colette. L’incroyable Colette. Notre première centenaire… et quelle femme ! Merci Fabrice d’avoir permis cette rencontre et de nous avoir accueilli avec une telle gentillesse, merci Colette d’avoir partagé un bout de votre vie avec nous, merci de nous avoir offert une fenêtre sur les 108 dernières années, merci d’avoir rendu nos cours d’histoires plus vrais, plus féminins, plus emprunt de vous. Nous ne l’oublierons pas. Avant de vous laisser avec Colette, sachez que chaque morceau de piano que vous entendrez durant ces 30 prochaines minutes est joué par Colette et disponible dans ses différents albums, sortis il y a quelques années. --> Cet épisode est réalisé en collaboration avec NEVEO. En utilisant le code MAMIEORTIES, vous bénéficiez de 10€ de réduction sur le coffret cadeau, qui comprend notamment 6 mois d’abonnement et une boîte de rangement. Crédits Réalisation, montage et mixage : Marion de Boüard et Héloïse Pierre Identité sonore : Christopher Noble Identité Visuelle : Jeanne Dufief
37:11 28/02/2022
#36 Arlette - La guerre au coeur
Arlette est la deuxième du nom que nous rencontrons. Pour autant, elle n’a rien à voir avec notre Arlette de la saison 1 ! Arlette n’est pas de Marseille, elle vit dans la campagne près d’Angers. La campagne au sens propre du terme, puisqu’elle habite dans un ancien corps de ferme au milieu des champs. Arlette a le corps robuste des femmes qui ont beaucoup travaillé et le sourire discret et chaleureux. Nous la rencontrons ce matin d’août autour d’un café chaud, en compagnie de sa petite-fille Emilie. Elle nous dévoile alors une vie fortement marquée par la guerre. Arlette nous livre un témoignage puissant sur la guerre et sur la résistance. On ne peut qu’imaginer la douleur familiale suite à cette disparition. Après ces souvenirs difficiles, Arlette se confie sur sa vie de jeune fille et la rencontre avec son mari. Arlette semble avoir une idée bien à elle de ce que sont les relations avec les hommes ! Elle nous raconte ensuite son quotidien de femme et de mère de famille, à la ferme. Arlette marque pour nous une immersion dans la campagne angevine. On découvre avec elle, comme avec beaucoup de nos mamies, des souvenirs très forts de la guerre. On sent aussi combien les cadres de vie sont différents, de la ville à la campagne. Merci Emilie pour cette belle rencontre avec ta mamie. Crédits Réalisation, montage et mixage : Marion de Boüard et Héloïse Pierre Identité sonore : Christopher Noble Identité Visuelle : Jeanne Dufief
38:34 31/01/2022
#35 Ziz - Du champ à la ville
Mamie Ziz est une de ces belles rencontres. Nous devions la rencontrer en mars 2020 à Lyon, le COVID aura repoussé d’un an et demi notre déplacement, mais ça valait le coup d’attendre. Elle nous reçoit avec des gâteaux et du thé et nous nous installons. Mamie Ziz a une vie différente des femmes que nous avons écoutées jusqu’ici. Une enfance dans un pays et un canton bien loin de ce que nous connaissons aujourd’hui. Son enfance à la campagne est dure, elle le dit et le redit souvent, et pourtant, la joie dans sa voix nous rappelle que le plus beau dans la vie, c’est la vie elle-même. La rapidité et l’énergie de sa voix ainsi que les histoires qu’elle raconte nous captivent. Difficile de ne pas se projeter dans cette ferme avec ses sœurs et ses frères. Elle continue son récit avec ses souvenirs de la guerre en pleine campagne française. Même lorsqu’elle raconte les moments difficiles, mamie Ziz ne calme pas le rythme de son récit. Toutes les 2 nous tentons de suivre le flot de sa vie sans l’interrompre des mille questions qui nous viennent. Alors que parfois nous sommes déstabilisés par la dureté de ses souvenirs, elle continue à nous raconter chaque anecdote et moment important de sa vie. Mamie Ziz aura été la première mamie de notre tour de France. Et quel démarrage ! Une rencontre fleuve avec une personnalité si vive et atypique. Un cadeau qui nous a donné l’impulsion et l’énergie pour la suite de notre itinéraire si riche. Un grand merci à Carole et à Rodolphe pour avoir permis ce moment.
49:37 27/12/2021
#34 Annick - Ouvrir la voie
Annick nous reçoit dans son petit appartement de la banlieue de Bordeaux, un matin d’août. A 76 ans, elle vit seule depuis quelques temps, des suites d’une vie sentimentale parfois compliquée. Au fil de notre conversation, elle nous surprend par la force de ses engagements et la modernité de son chemin de vie. Tout en buvant notre thé et dégustant des canelés, on se laisse emporter par le récit d’une vie des plus atypiques... Prise entre éducation et désir d’envol, Annick peine à trouver la voie qui pourra l’épanouir en tant que femme. Elle reproduit donc le schéma familial, avant de faire prendre à sa vie un tournant radical, dans une quête d’indépendance et de bien-être personnel. L’engagement est l’une des grandes lignes qui dirigent la vie d’Annick : des radios libres aux cercles de femmes lesbiennes, elle ouvre la voie pour les femmes des générations futures, en tentant du mieux qu’elle peut de trouver un équilibre, dans une France où toutes les cartes sont en train d’être rebattues. On quitte Annick le cœur un peu serré, un peu léger. La laisser seule dans cet appartement dans ce moment plus difficile de sa vie nous peine, pourtant son histoire nous donne des ailes. On comprend combien il est difficile de faire des choix de vie qui dénotent et parfois dérangent et on se sent de tout coeur avec Annick qui a porté haut ses combats. Et surtout on la remercie infiniment pour la brèche qu’elle a ouverte. Alors Annick, au nom de toutes, on te dit merci. Crédits Réalisation, montage et mixage : Marion de Boüard et Héloïse Pierre Identité sonore : Christopher Noble Identité Visuelle : Jeanne Dufief
37:40 01/12/2021
#33 Marinette - Entre les lignes
Marinette nous accueille dans sa maison, nos chemins se sont croisés presque par hasard, et sur un coup de fil de sa petite-fille, elle a accepté de nous rencontrer. Nous l’avons un peu prise de court ! Cette rencontre nous a touché par sa spontanéité et surtout par la richesse des thèmes que nous avons abordés ensemble. Marinette a un amour pour la vie, la jeunesse et les autres. Elle a une vraie pudeur lorsqu’elle nous raconte les moments difficiles de sa vie, mais parfois les silences parlent plus que les mots. Merci Marinette pour ce moment et ce partage. Tu n’as pas cessé de nous dire que personne n’allait t’écouter et que ton histoire n’intéressait que toi, et bien après avoir monté cet épisode nous te le répétons : t’écouter nous a fait du bien et nous en a appris un peu plus sur la vie, celle d’avant et sur notre futur, à nous aussi. Alors pour tout cela, merci. Crédits Réalisation, montage et mixage : Marion de Boüard et Héloïse Pierre Identité sonore : Christopher Noble Identité Visuelle : Jeanne Dufief
22:35 26/10/2021
#32 Yvette - Envers et contre tout
Yvette est la grand-mère de Jean-Baptiste. Vous l’avez déjà entendue au cours de la saison 2, au micro de son petit-fils. Parce que Jean-Baptiste et Yvette ont une relation à part, quasi filiale, Jean-Baptiste nous a proposé de faire connaissance pour de vrai avec sa mamie, dans sa maison près de Grenoble. Après avoir rencontré Yvette, nous avons été suspendue à ses lèvres pendant plus de deux heures. Non seulement Yvette a une vie passionnante, mais elle nous a aussi profondément touchées. Les souvenirs de la guerre sont riches et très précis, chez Yvette. On comprend alors le lien sororal qui s’est développé face aux épreuves de l’enfance et surtout le sens du sacrifice qui anime Yvette depuis toujours. L’école vient ensuite consolider cette éducation. Finalement, la force des valeurs comme l’engagement ont un rôle décisif dans la suite de sa vie. A demi-mot, on comprend au fil de notre conversation qu’Yvette a dû faire face à bien des épreuves pour faire tenir sa vie de couple et de famille. Alors elle nous raconte, avec ses silences et ses rires, la suite de son histoire. Ce qui nous touche chez Yvette, c’est la grande résilience dont elle fait preuve face aux obstacles qui jalonnent sa vie. L’envie de vivre et de partager son histoire nous ont transmis une force rare, qui nous porte encore aujourd’hui. Un immense merci Jean-Baptiste pour cette si belle rencontre. Crédits Réalisation, montage et mixage : Marion de Boüard et Héloïse Pierre Identité sonore : Christopher Noble Identité Visuelle : Jeanne Dufief
48:02 27/09/2021
#31 Mimi - Que la montagne est belle
Vous écoutez la saison 3, financée sur Ulule grâce à vous chers auditeurs et auditrices. Merci encore et belle écoute !  Mimi est née à Courchevel, tout près de la maison où elle habite toujours. Nous l’avons rencontrée un peu par hasard, alors qu’elle faisait une balade dans le village enneigé. Fière et belle, du haut de ses 91 ans, elle nous a accueilli pour un thé. Les villages de son enfance ont bien changé depuis l’arrivée des remontées mécaniques.  Avec ses mots, sa pudeur et son rire, elle nous emmène découvrir ce coin de France et nous embarque dans l’aventure de sa vie. Mimi est accueillante et a ce regard taquin qui nous désarçonne.  L’épisode est court car Mimi n’aime pas trop s’étendre sur sa vie et pourtant cette heure passée ensemble nous a tant appris sur Courchevel et les femmes qui y ont grandi. Merci Mimi pour ta générosité et merci Alexia de nous avoir fait vivre ces instants avec ta grand-mère.  Crédits  Réalisation, montage et mixage : Marion de Boüard et Héloïse Pierre
18:53 30/08/2021
La Saison 3 a besoin de vous !
Pour réaliser la saison 3 nous avons besoin de vous, sur Ulule, jusqu'au 24 juin. Chaque euro nous permettra de financer les transports pour aller enregistrer 10 mamies aux 4 coins de la France ♥️ https://fr.ulule.com/mamie-dans-les-orties/
03:08 31/05/2021
#30 Colette - J'aimais le dimanche car on buvait du chocolat chaud
“Mamie dans les orties” saison 2, ce sont de nouveaux formats d’écoute, avec des épisodes un peu différents mais toujours aussi piquants !  Colette est née en 1929, à Dampierre dans le Jura. Elle s’est confiée à sa petite-fille Marielle, qui lui rend visite toutes les semaines depuis les périodes de confinement.  De cet enregistrement, nous retenons surtout la grande complicité qui s’est créée entre ces deux générations de femmes. Mamie Coco raconte avec une très grande précision ses souvenirs de la guerre et surtout la relation avec les Allemands dans une France occupée. Elle nous rappelle que même en temps de guerre, l’humanité prend toujours le dessus.  Ensemble, Marielle et Mamie Coco ont ensuite pris le temps de regarder les photos de jeunesse de Colette. Au fil des albums, elles ont évoqué la passion de Colette pour son métier d’institutrice, ses années d’études à l’Ecole Normale et ses relations très riches avec ses élèves. Elles ont aussi parlé de voyages et notamment de la Roumanie, où Colette a découvert le communisme dans les années 1950.  Malheureusement, pour des raisons techniques liées à l’enregistrement, nous avons dû couper son récit ici.  Pour nous soutenir, vous pouvez parler du podcast autour de vous, mettre 5 étoiles sur Apple podcast et nous suivre sur les réseaux sociaux @mamiepodcast !  Crédits  Réalisation, montage, mixage : Marion de Boüard et Héloïse Pierre
15:01 24/05/2021
#29 Paulette - Les éboueurs m’appellent tout le temps madame la patronne
“Mamie dans les orties” saison 2, ce sont de nouveaux formats d’écoute, avec des épisodes un peu différents mais toujours aussi piquants ! Paulette a 86 ans et un rire qui reste en mémoire.  Elle a été enregistrée par sa petite-fille Horthense. Les moments de sa vie, que Paulette décide de partager avec nous, nous font voyager dans un siècle où la guerre fait rage, l'élection de Miss France est une sortie guindée et où les couches sont forcément lavables ! Merci Horthense de nous offrir ce témoignage aussi drôle qu’intense. Pour nous soutenir, vous pouvez parler du podcast autour de vous, mettre 5 étoiles sur Apple podcast et nous suivre sur les réseaux sociaux @mamiepodcast ! Crédits Réalisation, montage, mixage : Héloïse Pierre et Marion de Boüard
16:59 03/05/2021
#28 Janine - Pour moi, c'était le premier grand voyage
“Mamie dans les orties” saison 2, ce sont de nouveaux formats d’écoute, avec des épisodes un peu différents mais toujours aussi piquants ! Janine est notre première mamie belge ! Elle a 90 ans et a été enregistrée par sa petite-fille Sophie. La vie de Janine nous plonge dans de multiples réflexions relatives à la condition des femmes de son époque : mémoire vive de la guerre, tabou de la sexualité, allaitement ou encore désir d’indépendance. Merci Sophie de nous offrir ce témoignage. Janine confie à Sophie des souvenirs de la guerre d’une rare précision. Ses descriptions sont si claires qu’on parvient sans mal à se projeter à cette époque et à imaginer une enfance ballottée entre tragédie de la guerre et insouciance due à l’innocence de la jeunesse. Sophie interroge ensuite sa grand-mère sur sa vie de femme, de mère et d’épouse. Pour nous soutenir, vous pouvez parler du podcast autour de vous, mettre 5 étoiles sur Apple podcast et nous suivre sur les réseaux sociaux @mamiepodcast ! Crédits Réalisation, montage, mixage : Marion de Boüard et Héloïse Pierre
24:35 19/04/2021
#27 Marie-Thérèse - Tout a été une découverte
“Mamie dans les orties” saison 2, ce sont de nouveaux formats d’écoute, avec des épisodes un peu différents mais toujours aussi piquants ! Marie-Thérèse a été enregistrée par sa petite-fille. Ce moment d’intimité est l’occasion pour Marie-Thérèse de partager des souvenirs forts de la guerre, notamment celui du grand exode de 1940. Elle se confie aussi sur sa découverte tardive de la sexualité et surtout sur un grand moment de fierté pas si courant pour une femme de sa génération. Merci de nous offrir ce témoignage. Pour nous soutenir, vous pouvez parler du podcast autour de vous, mettre 5 étoiles sur Apple Podcast et nous suivre sur les réseaux sociaux @mamiepodcast ! Crédits Réalisation, montage, mixage : Marion de Boüard et Héloïse Pierre
11:57 15/03/2021
#26 Jeanine 0 - C'était la misère sexuelle
“Mamie dans les orties” saison 2, ce sont de nouveaux formats d’écoute, avec des épisodes un peu différents mais toujours aussi piquants ! Jeanine O est née en 1930. Le jour de son anniversaire, sa petite fille Anaïs a décidé de l’enregistrer. Jeanine nous parle de sexualité, d’amour maternel et des relations entre générations. Son discours est frais et doux ; on en oublie qu’elle fête, déjà, ses 91 printemps. Merci Anaïs de nous offrir ce témoignage. Pour nous soutenir, vous pouvez parler du podcast autour de vous, mettre 5 étoiles sur Apple podcast et nous suivre sur les réseaux sociaux @mamiepodcast ! Crédits Réalisation, montage, mixage : Marion de Boüard et Héloïse Pierre
15:12 08/03/2021
#25 Clémence - J'ai eu le coup de foudre pour lui
“Mamie dans les orties” saison 2, ce sont de nouveaux formats d’écoute, avec des épisodes un peu différents mais toujours aussi piquants ! Clémence est née en 1929, elle était donc enfant pendant la guerre et l’Occupation, au sein d’une famille monoparentale. Ici, elle raconte à sa petite-fille Fanny ses souvenirs de cette époque, mais aussi le coup de foudre pour son mari et comment, de femme elle est devenue mère. Merci Fanny pour ce partage, et bonne écoute ! Crédits Réalisation, montage, mixage : Marion de Boüard et Héloïse Pierre
08:18 01/03/2021
#24 Dominique - Me marier tout de suite, c’était une fuite
“Mamie dans les orties” saison 2, ce sont de nouveaux formats d’écoute, avec des épisodes un peu différents mais toujours aussi piquants ! Dominique est née en 1951 en Ile de France. Ici, elle raconte à sa petite-fille Emma ses aventures sentimentales sans tabou. Elle nous surprend par sa franchise et ses anecdotes nous font rire. Merci Emma pour ce partage, et bonne écoute ! Crédits Réalisation, montage, mixage : Marion de Boüard et Héloïse Pierre
14:25 22/02/2021
#23 Mauricette - C'est pas au vieux singe qu'on apprend à faire la grimace
“Mamie dans les orties” saison 2, ce sont de nouveaux formats d’écoute, avec des épisodes un peu différents mais toujours aussi piquants ! Mauricette est née en 1936 dans la Sarthe. Elle a aujourd’hui 84 ans et son petit-fils Rémy et elle se sont amusés à répondre aux questions que nous avons proposées. Mauricette nous raconte avec un peu de timidité sa vie à grands traits : la guerre, l’amour et l’apprentissage de la sexualité. Merci Rémy de nous offrir ce témoignage. “Vos mamies à vos micros” vous invite à interviewer vos mamies et à nous envoyer les enregistrements de vos échanges avec elles. Nous travaillons ensuite sur ces extraits pour les offrir à l’écoute à tous nos auditrices et auditeurs. N’attendez plus pour enregistrer votre grand-mère et nous envoyer leurs récits au 06 14 61 83 09 ou à bonjour@mamiedanslesorties.co ! Crédits Réalisation, montage, mixage : Marion de Boüard et Héloïse Pierre
10:23 26/01/2021
#22 Claudine - Moi, c'est Mamie Coco
“Mamie dans les orties” saison 2, ce sont de nouveaux formats d’écoute, avec des épisodes un peu différents mais toujours aussi piquants ! Claudine est née en 1945 à Paris. Elle a 75 ans et dans son village, tout le monde l’appelle Mamie Coco. C’est la mamie de cœur de tous les enfants. Elle les guette à sa fenêtre, leur offre des sucreries et discute avec eux… tous les jours ! Mamie Coco est touchante et impressionnante. Merci Camille et Ariane de nous offrir ce témoignage.  “Vos mamies à vos micros” vous invite à interviewer vos mamies et à nous envoyer les enregistrements de vos échanges avec elles. Nous travaillons ensuite sur ces extraits pour les offrir à l’écoute à tous nos auditrices et auditeurs. N’attendez plus pour enregistrer votre grand-mère et nous envoyer leurs récits au 06 14 61 83 09 ou à bonjour@mamiedanslesorties.co ! Crédits Réalisation, montage, mixage : Marion de Boüard et Héloïse Pierre
26:19 18/01/2021
#21 Lucienne - La dernière danse a duré deux heures
“Mamie dans les orties” saison 2, ce sont de nouveaux formats d’écoute, avec des épisodes un peu différents mais toujours aussi piquants ! Lucienne est née en 1932 en Lorraine. Elle a 88 ans et dans sa famille, tout le monde l’appelle Leleu. C’est la grand-mère d’Anouk. Un jour d’hiver, Anouk a pris son micro et lui a rendu visite, bien décidée à enregistrer son témoignage. Ensemble, elles ont parlé de la guerre, d’une très belle histoire d’amour et aussi du rôle de mère. Un grand merci à Anouk pour avoir partagé avec nous les histoires de sa grand-mère. “Vos mamies à vos micros” vous invite à interviewer vos mamies et à nous envoyer les enregistrements de vos échanges avec elles. Nous travaillons ensuite sur ces extraits pour les offrir à l’écoute à tous nos auditrices et auditeurs. N’attendez plus pour enregistrer votre grand-mère et nous envoyer leurs récits au 06 14 61 83 09 ou à bonjour@mamiedanslesorties.co ! Crédits Réalisation, montage, mixage : Marion de Boüard et Héloïse Pierre
11:14 12/01/2021
#20 Jeannine - Devenir mère, c’est être responsable
Jeannine, c’est la grand-mère de Chloé. Enfant de la DDASS, abandonnée par ses parents, elle a une vie difficile entre un cancer du sein et un divorce à une époque où c’est encore très mal vu. Mais Jeannine traverse les épreuves de la vie et garde le cap. Merci Chloé d’avoir partagé ta mamie le temps d’une interview. Ces deux brèves sont à écouter et réécouter. “Vos mamies à vos micros” vous invite à interviewer vos mamies et à nous envoyer les enregistrements de vos échanges avec elles. Nous travaillons ensuite sur ces extraits pour les offrir à l’écoute à tous nos auditrices et auditeurs. N’attendez plus pour enregistrer votre grand-mère et nous envoyer leurs récits au 06 14 61 83 09 ou à bonjour@mamiedanslesorties.co ! Crédits Réalisation, montage, mixage : Marion de Boüard et Héloïse Pierre
03:04 21/12/2020
#20 Jeannine - Je suis partie les mains dans les poches
Jeannine, c’est la grand-mère de Chloé. Enfant de la DDASS, abandonnée par ses parents, elle a une vie difficile entre un cancer du sein et un divorce à une époque où c’était encore très mal vu. Mais Jeannine traverse les épreuves de la vie et garde le cap. Merci Chloé d’avoir partagé ta mamie le temps d’une interview. Ces deux brèves sont à écouter et réécouter. “Vos mamies à vos micros” vous invite à interviewer vos mamies et à nous envoyer les enregistrements de vos échanges avec elles. Nous travaillons ensuite sur ces extraits pour les offrir à l’écoute à tous nos auditrices et auditeurs. N’attendez plus pour enregistrer votre grand-mère et nous envoyer leurs récits au 06 14 61 83 09 ou à bonjour@mamiedanslesorties.co ! Crédits Réalisation, montage, mixage : Marion de Boüard et Héloïse Pierre
05:37 21/12/2020
#19 Yvette - Fuir la guerre
Yvette a 88 ans, c’est la grand-mère de Jean-Baptiste. Jean-Baptiste est le premier homme à nous transmettre un enregistrement et ça, nous en sommes vraiment ravies ! Yvette était petite fille dans le nord de la France pendant la guerre et à connu l'exode. Elle a aussi connu l'amour, certes impossible mais le grand Amour. Elle a beaucoup a raconter et ces 4 brèves ne sont qu'une infime partie de son histoire. En attendant de rencontrer Yvette en chair et en os, voici 4 brèves magnifiques à écouter. Un grand merci à Jean-Baptiste d'avoir partagé avec nous les histoires de sa grand-mère. -- “Vos mamies à vos micros” vous invite à interviewer vos mamies et à nous envoyer les enregistrements de vos échanges avec elles. Nous travaillons ensuite sur ces extraits pour les offrir à l’écoute à tous nos auditrices et auditeurs. N’attendez plus pour enregistrer votre grand-mère et nous envoyer leurs récits au 06 14 61 83 09 ou à bonjour@mamiedanslesorties.co ! -- Réalisation, montage, mixage : Marion de Boüard et Héloïse Pierre
03:35 14/12/2020
#19 Yvette - Un amour impossible
Yvette a 88 ans, c’est la grand-mère de Jean-Baptiste. Jean-Baptiste est le premier homme à nous transmettre un enregistrement et ça, nous en sommes vraiment ravies ! Yvette était petite fille dans le nord de la France pendant la guerre et à connu l'exode. Elle a aussi connu l'amour, certes impossible mais le grand Amour. Elle a beaucoup a raconter et ces 4 brèves ne sont qu'une infime partie de son histoire. En attendant de rencontrer Yvette en chair et en os, voici 4 brèves magnifiques à écouter.  Un grand merci à Jean-Baptiste d'avoir partagé avec nous les histoires de sa grand-mère. -- “Vos mamies à vos micros” vous invite à interviewer vos mamies et à nous envoyer les enregistrements de vos échanges avec elles. Nous travaillons ensuite sur ces extraits pour les offrir à l’écoute à tous nos auditrices et auditeurs. N’attendez plus pour enregistrer votre grand-mère et nous envoyer leurs récits au 06 14 61 83 09 ou à bonjour@mamiedanslesorties.co ! Crédits Réalisation, montage, mixage : Marion de Boüard et Héloïse Pierre
02:48 14/12/2020
#19 Yvette - Au service de l’amour
Yvette a 88 ans, c’est la grand-mère de Jean-Baptiste. Jean-Baptiste est le premier homme à nous transmettre un enregistrement et ça, nous en sommes vraiment ravies ! Yvette était petite fille dans le nord de la France pendant la guerre et à connu l'exode. Elle a aussi connu l'amour, certes impossible mais le grand Amour. Elle a beaucoup a raconter et ces 4 brèves ne sont qu'une infime partie de son histoire. En attendant de rencontrer Yvette en chair et en os, voici 4 brèves magnifiques à écouter. Un grand merci à Jean-Baptiste d'avoir partagé avec nous les histoires de sa grand-mère. -- “Vos mamies à vos micros” vous invite à interviewer vos mamies et à nous envoyer les enregistrements de vos échanges avec elles. Nous travaillons ensuite sur ces extraits pour les offrir à l’écoute à tous nos auditrices et auditeurs. N’attendez plus pour enregistrer votre grand-mère et nous envoyer leurs récits au 06 14 61 83 09 ou à bonjour@mamiedanslesorties.co ! -- Réalisation, montage, mixage : Marion de Boüard et Héloïse Pierre
02:54 14/12/2020
#19 Yvette - C’était l’Amérique !
Yvette a 88 ans, c’est la grand-mère de Jean-Baptiste. Jean-Baptiste est le premier homme à nous transmettre un enregistrement et ça, nous en sommes vraiment ravies ! Yvette était petite fille dans le nord de la France pendant la guerre et à connu l'exode. Elle a aussi connu l'amour, certes impossible mais le grand Amour. Elle a beaucoup a raconter et ces 4 brèves ne sont qu'une infime partie de son histoire. En attendant de rencontrer Yvette en chair et en os, voici 4 brèves magnifiques à écouter. Un grand merci à Jean-Baptiste d'avoir partagé avec nous les histoires de sa grand-mère. -- “Vos mamies à vos micros” vous invite à interviewer vos mamies et à nous envoyer les enregistrements de vos échanges avec elles. Nous travaillons ensuite sur ces extraits pour les offrir à l’écoute à tous nos auditrices et auditeurs. N’attendez plus pour enregistrer votre grand-mère et nous envoyer leurs récits au 06 14 61 83 09 ou à bonjour@mamiedanslesorties.co ! -- Réalisation, montage, mixage : Marion de Boüard et Héloïse Pierre
03:59 14/12/2020
#17 Chantal - Je me suis acheté une femme
“Mamie dans les orties” saison 2, ce sont de nouveaux formats d’écoute, avec des épisodes un peu différents mais toujours aussi piquants ! On ouvre la saison avec trois brèves sonores. Trois moments de la vie d’une mamie à savourer ensemble, ou séparément. Chantal a 75 ans, c’est la grand-mère d’Eloïse qui l’appelle Mamine. Des deux heures d’échange qu’elles ont eues, Eloïse nous a envoyé une partie, que nous avons dévorée, puis découpée. Ces 3 brèves sont à écouter et réécouter. Merci à Eloise d’avoir partagé avec nous les histoires de sa grand-mère. “Vos mamies à vos micros” vous invite à interviewer vos mamies et à nous envoyer les enregistrements de vos échanges avec elles. Nous travaillons ensuite sur ces extraits pour les offrir à l’écoute à tous nos auditrices et auditeurs. N’attendez plus pour enregistrer votre grand-mère et nous envoyer leurs récits au 06 14 61 83 09 ou à bonjour@mamiedanslesorties.co ! Crédits Réalisation, montage et mixage : Marion de Boüard et Héloïse Pierre
04:40 07/12/2020