Show cover of Toujours plus, par NEON

Toujours plus, par NEON

Toujours Plus, c’est le podcast de Neon, le média fier·e, déjanté·e et engagé·e autour des communautés queers et LGBT+.Témoignages, récits de vie et décryptages : retrouvez ici en version longue les interviews menées par la rédaction de Neon, disponibles sur Instagram, Tik Tok, et Facebook @neonmedia_fr.Ce nouveau rendez-vous succède à "Faut qu'on parle" et à "Moi aussi", deux podcasts de Néon que vous pouvez retrouver en remontant dans les archives.

Titres

"Mon corps fabrique de l'alcool" : Éric et Murielle nous parlent du syndrome de l'auto-brasserie
David Venkatapen, mannequin grande taille, nous raconte comment il vit son métier et met en valeur avec fierté son corps, loin des normes. Ses astuces pour mieux s'aimer, l'évolution de la visibilité, le chemin pour trouver sa place... Il fallait qu'on en parle, on en a parlé.
06:45 29/11/2023
David, mannequin : "Je suis gros, je suis gay, je suis noir"
David Venkatapen, mannequin grande taille, nous raconte comment il vit son métier et met en valeur avec fierté son corps, loin des normes. Ses astuces pour mieux s'aimer, l'évolution de la visibilité, le chemin pour trouver sa place... Il fallait qu'on en parle, on en a parlé.
04:50 22/11/2023
"J'ai pu devenir mère grâce au don d'utérus de ma maman"
Déborah est atteinte du syndrome MRKH, ce qui signifie qu'elle est née sans utérus. Elle a longtemps cru qu'elle ne pourrait jamais être mère, jusqu'à ce que la médecine lui permette de vivre un miracle : une grossesse grâce à une greffe de l'utérus de sa propre maman. Une première en France, et qui a permis la naissance de la petite Misha, qui a aujourd'hui 8 mois
05:35 15/11/2023
Julie raconte la mort de son père par sédation profonde
Il y a quelques semaines, Julie accompagnait son père vers une mort médicalisée en recourant à la sédation profonde, un protocole légal en France depuis 2016 qui permet d’endormir le patient jusqu’au décès en apaisant ses douleurs.
07:07 08/11/2023
Victime de violences conjugales entre 15 et 18 ans
Capucine se confie sur les violences conjugales qu'elle a subies dans son couple.
06:00 01/11/2023
Faut qu'on parle #17 : Camille, atteinte de dermatillomanie
Camille nous en dit plus sur ce toc concernant la peau.
04:51 25/10/2023
Faut qu'on parle #16 : Guillaume nous parle de l'accompagnement sexuel des personnes handicapées
Handicapé, Guillaume nous parle de son rapport à la sexualité.
04:56 18/10/2023
Faut qu'on parle #15 : C'est quoi, le trouble de la personnalité borderline ?
Après de longs mois de questionnement, Abigaïl a été diagnostiquée du trouble de la personnalité borderline. Pour NEON, elle nous explique pourquoi cette maladie psychiatrique est si difficile à détecter, et comment elle s'est manifestée chez elle.
05:07 11/10/2023
Faut qu'on parle #14 : Mathieu raconte les origines de la violence masculine
Avertissement : violences conjugales Plus de 200 000 femmes au moins sont victimes de violences conjugales chaque année, de la part de leur conjoint ou ex, selon les chiffres du gouvernement. Pour tenter de comprendre les racines ces violences masculines et surtout, défaire le tenace mythe du "monstre", le journaliste Mathieu Palain a intégré plusieurs groupes de parole pendant quatre ans. Témoignage.
07:12 04/10/2023
Faut qu'on parle #13 : Nina nous raconte la dictature en Iran
Avertissement : violencesFille de réfugiés politiques iraniens, Nina Scaly témoigne au micro de NEON des abominations commises depuis une quarantaine d’années par le régime oppressif iranien et appelle à une mobilisation en soutien à la révolution qui a débuté depuis mi-septembre.
05:20 27/09/2023
Faut qu'on parle #12 : Fabien nous parle de suicide dans la police
Avertissement : suicide, violences conjugales, harcèlement moralAprès quinze années dans la police, broyé par une institution qu’il estime corrompue et des mois de harcèlement moral de la part de sa hiérarchie, @FabienBilheran a vu dans le suicide sa seule échappatoire.
09:44 20/09/2023
Faut qu'on parle #11 : Margot, victime de stealthing (retrait non consenti du préservatif)
Victime d’un retrait non-consenti du préservatif, ou stealthing, Margot a choisi de témoigner pour sensibiliser à cette violence – trop peu dénoncée et non-reconnue par la loi en France –, mais aussi pour “inciter les femmes à reprendre le pouvoir sur leur protection, et ainsi, leur indépendance” grâce à l'association AIDES.
05:17 13/09/2023
Faut qu'on parle #10 : Jean-Michel Blais se confie sur le syndrome Gilles de la Tourette
Billie Eilish, Lewis Capaldi... De nombreux artistes ont récemment confié souffrir du syndrome Gilles de la Tourette. Maladie encore peu connue, difficilement diagnostiquable et traitable, celle-ci se manifeste essentiellement par des tics physiques ou verbaux.Pour Jean-Michel Blais, pianiste de profession, seule la pratique de la musique permet de calmer ces tics qui peuvent rapidement devenir gênant. Mais qui font de lui le musicien qu'il est aujourd'hui.
04:46 06/09/2023
Faut qu'on parle #9 : Kathy dénonce le racisme dans le milieu de la danse classique
Aujourd'hui, c'est la Journée internationale de la danse. À cette occasion, Kathy Laurent Pourcel nous confie son expérience du racisme dans le milieu du ballet. Elle souhaite aujourd'hui briser ce tabou pour faire de la danse un milieu plus inclusif : pour elle, cette ouverture ne peut se faire qu’en visibilisant les danseurs‧euses et chorégraphes noir‧e‧s au même titre que les autres.
05:08 30/08/2023
Faut qu'on parle #8 : Kenza nous parle de discrimination capillaire
lus jeune, Kenza Bel Kenadil ne connaissait pas sa propre nature de cheveux : elle avait toujours été habituée à les défriser, les lisser ou les attacher. Il lui aura fallu 7 ans pour avoir le déclic et tenter la grande aventure, celle de partir à la découverte d’elle-même et de ses cheveux naturels. Sur ses réseaux, @kenzablkn partage ses routines capillaires pour aider d’autres personnes à apprivoiser leurs cheveux texturés, mais prend aussi position de manière engagée : convaincue que le cheveu est avant tout politique, elle milite avec une ferveur joyeuse contre la discrimination capillaire, en entreprise, dans l’espace public, et dans la société en général.
06:22 23/08/2023
Faut qu'on parle #7 : Samuel Buisseret, rescapé du complotisme
Adepte des théories du complot, il a fallu un événement tragique pour pousser Samuel Buisseret à se questionner et « ne plus croire n’importe quoi ».Connu sous le pseudo de MrSam, le Belge consacre désormais sa vie à débunker les théories fumeuses qui circulent sur les réseaux sociaux et aide ses abonné·es à développer leur esprit critique, arme selon lui indispensable pour remettre en question ses croyances et ne plus se laisser berner par de fausses informations.Dans son livre “Arrêtez de croire n’importe quoi !” (éditions Boeck Supérieur) et devant notre caméra, il revient sur sa sortie brutale du complotisme et nous donne toutes les clés nécessaires pour nous en protéger.Sa chaîne YouTube : @MrSamZet
05:25 16/08/2023
Faut qu'on parle #6 : Bettina Zourli, childfree et fière de l'être
Depuis toujours, Bettina Zourli sait qu’elle ne veut pas d’enfant. “Je suis née pour être non-mère”, affirme cette créatrice de contenu. Grâce à son compte instagram @jeneveuxpasdenfant, Bettina a pu créer une communauté de childfree, mais aussi de femmes et d’hommes qui s’interrogent sur la parentalité.La trentenaire témoigne aujourd’hui pour faire changer les mentalités et, surtout, pour que les femmes reprennent possession de leurs désirs et de leur corps. Avoir un enfant doit rester un choix, et non une obligation.Si Bettina confie que sa famille et ses amis ont toujours été bienveillants face à ses choix, la pression sociale reste forte lorsque l’on parle de procréation. D’après les derniers chiffres de l’Ined datant de 2016, 4,5% des Françaises majeures ont fait le choix de ne pas avoir d’enfants.
04:36 09/08/2023
Faut qu'on parle #5 : Charlotte, alcoolique depuis l'âge de 13 ans
Alcoolique. Ce mot bourré de clichés et encore très tabou en France, Charlotte (@charlypeyronnet) a dû y faire face il y a deux ans, lorsqu'elle a entamé son parcours de sobriété. Se dire alcoolique, c'était aussi revenir sur toute une vie d'excès, de soirées, de bon vin, de repas de famille, de solitude, aussi.Charlotte a commencé à boire à l'âge de 13 ans, et a dû s'arrêter aux prémisces de la trentaine. "C'était soit ça, soit la mort", dit-elle. Cette ingénieure agricole, puis journaliste, puis restauratrice, a construit son alcoolisme, et le raconte à NEON.Un alcoolisme au féminin, honteux, caché, si difficile à assumer. Auourd'hui, Charlotte écrit son histoire, dans un roman à paraître en janvier 2024 aux éditions Denoël (@editionsdenoel), pour que nous puissions toustes remarquer ces femmes – nos mères, nos sœurs, nos amies, nos collègues.
05:06 02/08/2023
Faut qu'on parle #4 : Yann Guiliano, animateur d'action chez AIDES
Témoignage de Yann Giulliano, animateur d'action chez AIDES
04:02 26/07/2023
Faut qu'on parle #3 : Tal et Farrah témoignent sur les violence transphobes
Au premier trimestre 2021, 1968 agressions transphobes ont eu lieu sur le territoire français. Tal Madesta et Farrah Youssef décryptent ces violences bien spécifiques, mais qui en rappellent d'autres. Des violences qu'iels subissent dans leur quotidien et que leur couple leur permet d'affronter.
05:46 19/07/2023
Faut qu'on parle #2 : Augustin, rescapé de la Manif pour tous
Augustin a participé à la Manif pour tous avec sa famille quand il avait 12 ans, avant de comprendre quelques années plus tard qu'il était lui-même gay. Il se considère aujourd'hui comme un rescapé.
05:58 12/07/2023
Faut qu'on parle #1 : L'histoire de Suzanne, née par GPA, racontée par ses papas
Fabrice et Laurent ont eu recours à une GPA aux Etats-Unis pour devenir papas. Ils nous racontent cette aventure épique, bien aidée par l'adorable Suzanne (qui voulait absolument elle-aussi un micro pendant l'enregistrement).
07:41 05/07/2023
#2 Quelles sont les expressions que tu ne supportes plus d'entendre au bureau ?
Grâce à son répondeur, NEON vous donne la parole sur des sujets sérieusement allumés dont nous seuls avons le secret. Relations amoureuses, confidences sur l’oreiller, secrets de famille et anecdotes embarrassantes... rien ne vous sera épargné ! Pour répondre à nos questions, rendez-vous sur notre fil Instagram (@neon_mediafr) et composez le numéro suivant : 01.73.05.57.57. On a hâte de vous écouter.
03:04 14/03/2023
Quel est le truc le plus étrange qu'on t'ait dit au lit ?
Grâce à son répondeur, NEON vous donne la parole sur des sujets sérieusement allumés dont nous seuls avons le secret. Relations amoureuses, confidences sur l’oreiller, secrets de famille et anecdotes embarrassantes... rien ne vous sera épargné ! Pour répondre à nos questions, rendez-vous sur notre fil Instagram (@neon_mediafr) et composez le numéro suivant : 01.73.05.57.57. On a hâte de vous écouter.
04:13 12/01/2023
#9 Moi Aussi, je suis hypocondriaque
Neon
45:17 13/12/2022
#6 Moi aussi, je suis hypersensible
Moi aussi est une discussion, une table ronde autour d'un verre entre trois personnes ayant vécu la même expérience. Julie, Michel et Alexandra sont hypersensibles. "Petite, j'étais toujours la fille trop", résume la première. Trop sensible, trop en train de pleurer, trop en train de s'émerveiller. Comme des éponges, ils aspirent les émotions des personnes en face d'eux, les ressentant au coeur de leur chair. Un bruit, une odeur, un toucher va réveiller en eux un monde intérieur insoupçonnable. Et au quotidien, au travail ou en amour, cela peut parfois causer quelques difficultés. Alors comment être heureux en étant hypersensibles ? Ils ont trouvé leur voix, et espèrent que d'autres les suivront. Leurs histoires sont différentes. Elles racontent pourtant une même réalité. Eux aussi ont voulu en parler.Podcast enregistré pour le magazine NEON, présenté par Mathias Chaillot
47:09 13/12/2022
#8 Moi Aussi - Moi aussi, j'ai été adoptée
Moi aussi est une discussion, une table ronde autour d'un verre entre trois personnes ayant vécu la même expérience. Gabriella a été adoptée en Colombie, Anaïs au Sri-Lanka et Laurie-Jade au Vietnam. L'une a retrouvé sa mère sur Facebook, l'autre a atterri un jour devant sa maison dans un petit village, la troisième cherche encore, après avoir découvert des secrets plus sombres. Toutes les trois ont grandi entourées d'amour, mais toutes les trois racontent ce même besoin de retrouver leurs origines, pour comprendre ou dire merci, et la même façon d'appréhender psychologiquement le monde et les rencontres humaines aujourd'hui.Leurs histoires sont différentes. Elles racontent pourtant une même réalité. Elles aussi ont voulu en parler.Podcast enregistré pour le magazine NEON, présenté par Mathias Chaillot
70:51 06/12/2022
#7 Moi aussi, victime de dérive sectaire
Moi aussi est une discussion, une table ronde autour d'un verre entre 4 personnes ayant vécu la même expérience. Céline et Nicolas ont grandi dans le même mouvement, où toute leur enfance était consacrée à l'étude de textes religieux et au prosélytisme. Agathe, en rupture familiale, a été attirée dans une abbaye par une thérapeute qui lui garantissait que "Dieu lui parlait" et lui intimait de l'envoyer là-bas. Quant à Isabelle, avec sa mère et sa soeur, elles ont suivi une femme qui disait avoir des apparitions de la vierge, et avait fini par les asservir. Leurs histoires sont différentes. Elles racontent pourtant une même réalité. Eux aussi ont voulu en parler.Podcast enregistré pour le magazine NEON, présenté par Mathias Chaillot
77:24 29/11/2022
#5 Moi aussi, je suis transfuge de classe
Moi aussi est une discussion, une table ronde autour d'un verre entre trois personnes ayant vécu la même expérience. Kévin, fils et petit fils d'ouvrier, se sentait "différent" puis est devenu collaborateur politique. Florence, elle, considère que ses parents "n'étaient rien". Aujourd'hui, elle est professeure agrégée et revient sur cette idée d'ascenseur social, une "belle utopie" selon elle. Enfin, Florence, ancienne avocate et de parents avocats, a tout plaqué pour se lancer dans la musique. Tous les trois ont le même dilemme : comment s'intégrer dans leur nouvelle classe sociale sans renier leurs origines. Leurs histoires sont différentes. Elles racontent pourtant une même réalité. Eux aussi ont voulu en parler.Podcast enregistré en public au Café NEON pour le magazine NEON, présenté par Mathias Chaillot
55:04 22/11/2022
#4 Moi aussi, je suis gros·se
Moi aussi est une discussion, une table ronde autour d'un verre entre trois personnes ayant vécu la même expérience. Crystal, Nicolas et Steffie ont tous un tour de taille au-delà de la "norme". Crystal milite pour le mouvement Gras Politique, qui vise à changer le regard sur les personnes grosses et rendre la société plus inclusive. Steffie, elle, a été élue 2e dauphine Paris au concours Miss Ronde 2018. Avant cela, elle était introvertie, discrète, et "l'aventure" lui a permis de poser un autre regard sur elle-même. Enfin, Nicolas, plasiticien, est le président des Ours de Paris. Le slogan de cette association gay : "On est gros, on est pédés, on est des gros pédés".Leurs histoires sont différentes. Elles racontent pourtant une même réalité. Eux aussi ont voulu en parler.Podcast enregistré en public au Café NEON pour le magazine NEON, présenté par Mathias Chaillot
56:21 15/11/2022

Podcasts similaires