Show cover of Coming in, coming out

Coming in, coming out

Comment questionne-t-on son orientation sexuelle ou son identité de genre ? Est-ce qu'il faut en parler au reste du monde et que se passe-t-il alors ? Avec quelles images des sexualités grandissons-nous ? Ce podcast à géométrie variable donne la parole aux femmes et personnes assignées femmes qui partagent avec nous leur cheminements intérieurs et leurs histoires. Des récits intimes et émouvants, parfois drôles, parfois graves qui donnent à entendre la puissance de la vérité et de l'authenticité.

Titres

Hélène 2/2
Le témoignage que vous allez entendre aujourd'hui fait partie de ces témoignages rares, douloureux et nécessaires. Il traite de la question, encore très taboue, des violences dans les couples lesbiens. Car, ô surprise, l'homosexualité ne préserve ni des insultes ni des coups, ni des humiliations ou de l'emprise. Cet enregistrement peut donc être difficile à écouter mais il est aussi plein d'humanité et de foi dans l'avenir, dans l'amour. Vous entendrez Hélène raconter comment sa partenaire a installé son emprise en essayant de la couper de son environnement, les reproches incessants et injustifiés qu'elle lui a faits puis la nuit de violence et d'horreur qui a obligé Hélène a mettre fin à la relation. Après cela elle a encore subi plus d'un an de harcèlement... Pour rappel, un viol est la pénétration de la bouche, du sexe ou de l'anus par un objet ou un membre... C'est toujours utile de savoir nommer les choses. Pour mieux comprendre ces phénomènes d'emprise et pourquoi "on reste" malgré la peur, malgré la douleur, Hélène (et j'abonde dans son sens) vous recommande la fabuleuse bande dessinée (enfin, plutôt un roman graphique pour le coup) : ⁠Tant pis pour l'amour⁠, de Sophie Lambda, Si vous voulez réagir à cet épisode ou à un autre, vous pouvez toujours me joindre sur cico.prod@gmail.com ou ici : ⁠⁠ écrivez-moi⁠⁠. Merci pour toute la pub que vous voudrez bien faire à ce podcast en en parlant, en laissant des commentaires, en lui attribuant des tas d’étoiles ! Pour vous rendre sur mon site : ⁠⁠aliceleguiffant.com⁠⁠, le site du podcast : ⁠comingincomingout.fr⁠⁠ Et si vous voulez être interviewé.e, ⁠⁠contactez-moi:-)⁠⁠ et pour vous abonner à la newsletter, c’est au même endroit mais en ⁠⁠bas de la page⁠⁠. Et vous pouvez dorénavant nous retrouver sur instagram @comingincoming out et sur ⁠⁠FB⁠⁠ ! Bonne écoute
62:20 29/03/2024
Hélène 1/2
Le témoignage que vous allez entendre aujourd'hui fait partie de ces témoignages rares, douloureux et nécessaires. Il traite de la question, encore très taboue, des violences dans les couples lesbiens. Car, ô surprise, l'homosexualité ne préserve ni des insultes ni des coups, ni des humiliations ou de l'emprise. Cet enregistrement peut donc être difficile à écouter mais il est aussi plein d'humanité et de foi dans l'avenir, dans l'amour. Vous entendrez Hélène raconter comment sa partenaire a installé son emprise en essayant de la couper de son environnement, les reproches incessants et injustifiés qu'elle lui a faits puis la nuit de violence et d'horreur qui a obligé Hélène a mettre fin à la relation. Après cela elle a encore subi plus d'un an de harcèlement... Pour rappel, un viol est la pénétration de la bouche, du sexe ou de l'anus par un objet ou un membre... C'est toujours utile de savoir nommer les choses. Pour mieux comprendre ces phénomènes d'emprise et pourquoi "on reste" malgré la peur, malgré la douleur, Hélène (et j'abonde dans son sens) vous recommande la fabuleuse bande dessinée (enfin, plutôt un roman graphique pour le coup) : Tant pis pour l'amour, de Sophie Lambda, Si vous voulez réagir à cet épisode ou à un autre, vous pouvez toujours me joindre sur cico.prod@gmail.com ou ici : ⁠ écrivez-moi⁠. Merci pour toute la pub que vous voudrez bien faire à ce podcast en en parlant, en laissant des commentaires, en lui attribuant des tas d’étoiles ! Pour vous rendre sur mon site : ⁠aliceleguiffant.com⁠, le site du podcast : comingincomingout.fr⁠ Et si vous voulez être interviewé.e, ⁠contactez-moi:-)⁠ et pour vous abonner à la newsletter, c’est au même endroit mais en ⁠bas de la page⁠. Et vous pouvez dorénavant nous retrouver sur instagram @comingincoming out et sur ⁠FB⁠ ! Bonne écoute
56:45 15/03/2024
Paola
Paola grandit auprès d’un beau-père violent en pensant qu’elle doit absolument plaire aux garçons et être en couple. Donc elle sort avec des garçons, mais sans y prendre aucun plaisir. Un autre élément important, c'est le fait que depuis qu'elle est toute petite, elle s'entend dire qu'elle est un garçon manqué. Sa façon de jouer, de s'habiller, ne correspondent pas aux normes attendues. On lui dit qu'elle est lesbienne aussi, et bien sûr, ce n'est pas juste une remarque neutre, encore moins un compliment. Donc, il faut absolument prouver le contraire. Pendant qu'elle performe de son mieux l'hétérosexualité, elle est fascinée par des femmes célèbres qui la font buguer : il ne faut pas que ça se sache, sinon, on va (encore) lui dire qu'elle est lesbienne. Elle finit par avoir une épiphanie (je ne vais pas non plus tout vous spoiler !) et maintenant qu'elle accepte d'être lesbienne, elle se rend compte que c'est bien plus qu'une orientation romantique ou sexuelle, c'est une identité politique. Et cela la rend heureuse ! Paola a bien voulu m'envoyer toute une liste de recommandations, en plus de celles qu'elle a faites lors de l'interview. La voici ! Régalez-vous :-). Podcasts :  - Coming-out - Amicalement Gouine - Contre Nature Films :  - Imagine Me and You - Thelma et Louise - Ammonite - Portrait de la jeune fille en feu - Ma belle-famille, Noël et moi - But I'm a Cheerleader Séries :  - Dickinson - The L Word - Feel Good - Killing Eve - Rupaul's Drag race / Drag Race France - San Junipero Documentaires :  - Homos en France - Dykes, Camera, Action! - Culbute : Nos sexualités sous influence Livres : - Pauline Harmange : Moi les hommes, je les déteste - Taylor Jenkins Reid : The Seven Husbands of Evelyn Hugo Musique :  - ma playlist - Google Doc "Are you a lesbian" sur l'attirance, l'hétéronormativité et la contrainte à l'hétérosexualité (complet) Merci pour toute la pub que vous voudrez bien faire à ce podcast en en parlant, en laissant des commentaires, en lui attribuant des tas d’étoiles ! Pour vous rendre sur mon site : ⁠aliceleguiffant.com⁠, le site du podcast :⁠ comingincomingout.fr⁠ (pas toujours très à jour ! ) Si vous avez des questions,⁠ écrivez-moi⁠. Et si vous voulez être interviewé.e, ⁠contactez-moi:-)⁠ et pour vous abonner à la newsletter, c’est au même endroit mais en ⁠bas de la page⁠. Et vous pouvez dorénavant nous retrouver sur instagram @comingincoming out et sur ⁠FB⁠ !
103:08 19/01/2024
Aude S
Aude grandit dans une petite ville au sein d’une famille très catholique et très pratiquante. Comme l’homosexualité est clairement considérée comme une déviance et réprouvée par sa famille, Aude met un petit moment à admettre son attirance pour les filles. Surtout que sa famille a activement participé à la manif pour tous et qu’elle même, alors qu’elle était déjà en couple, s’est retrouvée, honteuse et apeurée, à une manif contre la PMA pour toutes… Sans suprise, son coming out ne se passe pas très bien. Alors on a parlé de l’énergie qu’il faut pour « éduquer » ses parents, leur proposer d’autres visions du monde que celle qui leur est familière, du temps incompressible nécessaire pour s’éduquer et sortir de ses préjugés, de la joie d’être lesbienne et d’embrasser son identité, du soutien des proches… Entre autres choses ! Merci pour toute la pub que vous voudrez bien faire à ce podcast en en parlant, en laissant des commentaires, en lui attribuant des tas d’étoiles ! Pour vous rendre sur mon site : ⁠aliceleguiffant.com⁠, le site du podcast :⁠ comingincomingout.fr⁠  Si vous avez des questions,⁠ écrivez-moi⁠. Et si vous voulez être interviewé.e, ⁠contactez-moi:-)⁠ et pour vous abonner à la newsletter, c’est au même endroit mais en ⁠bas de la page⁠. Et vous pouvez dorénavant nous retrouver sur instagram@comingincoming out et sur ⁠FB⁠ !
61:58 20/10/2023
Aïlann
Au moment où nous enregistrons, en juin 2023, Aïlann vient de terminer sa 5e après avoir été déscolarisée une partie de l'année. Nous nous étions retrouvées quelques semaines auparavant lors d'une soirée durant laquelle elle m'avait dit qu'elle avait des histoires à me raconter. Vous entendez ici une partie de notre conversation et de ces histoires, car nous avons parlé de tout et de rien, et une fois n'est pas coutume, j'ai fait des coupes quand on digressait trop loin du sujet ! Aïlann parle d'amour, de relations, d'homophobie, du monde dans lequel elle grandit qui est plus tolérant que le mien mais où tout est loin d'être gagné, des intuitions qui nous disent quand on peut avoir confiance ou pas, des filles d'aujourd'hui qui "ne se laissent pas faire", de comment savoir comment se définir et surtout si on est ou pas amoureuse... Merci pour toute la pub que vous voudrez bien faire à ce podcast en en parlant, en laissant des commentaires, en lui attribuant des tas d’étoiles ! Pour vous rendre sur mon site : ⁠aliceleguiffant.com⁠, le site du podcast :⁠ comingincomingout.fr⁠  Si vous avez des questions,⁠ écrivez-moi⁠. Et si vous voulez être interviewé.e, ⁠contactez-moi:-)⁠ et pour vous abonner à la newsletter, c’est au même endroit mais en ⁠bas de la page⁠. Et vous pouvez dorénavant nous retrouver sur instagram @comingincoming out et sur ⁠FB⁠ !
44:20 29/09/2023
Blandine
Blandine est toujours en chemin pour aller à la rencontre de qui elle est, curieuse d’explorer de nouvelles pistes et consciente que c’est un voyage au long cours. En ce qui la concerne il a été jusqu’à présent jalonné d’étapes plus ou moins marquées. Ce témoignage est l’une de ces étapes dans un objectif d’affirmation de soi et de prise de conscience. Parmi les autres étapes, il y a eu la découverte de son attirance pour les femmes, la difficulté de le nommer dans une famille de paysans « cathos de droite », et plus récemment, une recherche de spiritualité et d’exploration de sa féminité… Dans son enfance, elle n’a manqué de rien, matériellement, ce qui ne l’a pas empêchée de manquer de l’essentiel : être initiée à la sphère émotionnelle. Plus tard, elle s'est dit "et pourquoi pas moi ?", a failli s'engager dans les ordres (pas longtemps), a découvert qu'un de ses frères était gay... et tout un tas d'autres choses que je vous laisse découvrir ! Cet épisode vous intéressera aussi si vous voulez savoir comment les femmes se retrouvaient avant internet ! Et pour retrouver le poème de René Char : https://www.guichetdusavoir.org/question/voir/131484 Merci pour toute la pub que vous voudrez bien faire à ce podcast en en parlant, en laissant des commentaires, en lui attribuant des tas d’étoiles ! Pour vous rendre sur mon site : ⁠aliceleguiffant.com⁠, le site du podcast :⁠ comingincomingout.fr⁠  Si vous avez des questions,⁠ écrivez-moi⁠. Et si vous voulez être interviewé.e, ⁠contactez-moi:-)⁠ et pour vous abonner à la newsletter, c’est au même endroit mais en ⁠bas de la page⁠. Et vous pouvez dorénavant nous retrouver sur instagram @comingincoming out et sur ⁠FB⁠ !
82:37 08/09/2023
Aude D
Aude sait sans le savoir qu’elle n’est pas attirée par les garçons, comme ses copines. Alors elle fait tout bien comme il faut : le compagnon, la maison, l’enfant, le chien… Ah non, pas le chien. :-) Mais un coup de cœur vers 30 ans lui fait tout reconsidérer. Rester ? Partir ? Détruire la cellule familiale ? Pas facile tous ces choix. Sans compter qu’après, il faut l’annoncer ! Finalement elle part et ne le regrette pas. Elle découvre les sites de rencontres, les baisers entre femmes, un épanouissement jusqu'alors inconnu…  Durant notre discussion, on a aussi parlé de la peur des agressions (elle n’en a pas subi personnellement) et du fait que pour toutes les deux, notre coming out a changé notre façon de nous habiller et de nous présenter au monde. Sur son parcours, il y a eu the L Word, comme pour beaucoup d’entre nous, mais aussi   - un livre : « On ne choisit pas qui on aime » de Marie Clémence Bordet-Nicaise - des chansons : Angèle : Ta reine , Foé : Alors Lise, Aloïse sauvage, Joli danger, A l'horizontale, Suzanne L'appart vide, Cl(i)t Is Good, (celui-ci avait été signalé comme trop sexuel et bloqué… parce qu’elle parle indirectement du clitoris…) P'tit gars, Belladonna et Eddy de Pretto, Kid, (celle-ci a été reprise par Barbara Pravi pour les femmes Kid (réécriture), Freaks, Désolé Caroline - une page facebook : elles entre elles https://www.facebook.com/groups/313177932178064 - des podcasts, et notamment celui-ci - c’est aussi pourquoi elle témoigne aujourd’hui. Et puis, elle partage les adresses à Strasbourg : La nouvelle lune et FestiGays Parmi ses futures lectures : Viriginie Despentes, King kong théorie. Je vous mets un lien vers un article de télérama qui vous explique pourquoi il faut lire ce livre. Moi aussi je le recommande ! … Et enfin, le spectacle dont elle parle vers la fin de l’interview : Marion Rouxin : Fille ou Garçon Merci pour toute la pub que vous voudrez bien faire à ce podcast en en parlant, en laissant des commentaires, en lui attribuant des tas d’étoiles ! Pour vous rendre sur mon site : aliceleguiffant.com, le site du podcast : comingincomingout.fr  Si vous avez des questions, écrivez-moi. Et si vous voulez être interviewé.e, contactez-moi:-) et pour vous abonner à la newsletter, c’est au même endroit mais en bas de la page. Et vous pouvez dorénavant nous retrouver sur instagram @comingincoming out et sur FB ! Bonne écoute ! Musique du générique : Vlad Gluschenko : Time
68:25 18/08/2023
Histoire des lesbiennes (Rennes, années 80-90) 2e épisode
Nous continuons avec le deuxième et dernier épisode de l’histoire des lesbiennes à Rennes dans les années 80 et 90. Dans cet épisode, vous en saurez plus sur les archives lesbiennes, vous découvrirez ce que les bigo-gouines bouinaient dans les festnoz – et vous vous rendrez compte que ça fait un bail qu’on chercher à rebaptiser les noms de rues. Entre autres… Le timing des différents moments est plus ou moins précis parce que la discussion a fait des aller-retours... 00’26 : comment se réapproprier ses espaces et créer des réseaux.. 2’39 : mobilisation contre les violences sexuelles, 3’35 : expérience de la non-mixité, intersectionnalité et rapports de pouvoir 7’01 : coordination lesbienne de l’ouest 9’43 : division de classe 17’00 : lutte autour du sida et soutien à Véronique Akobe, qui tue un de ses violeurs (les versions divergent selon mes sources) 21’38 : les autres luttes des lesbiennes 26’20 : le théâtre forum, théâtre de l’opprimé 28’30 : de plus en plus de gens qui s’intéressent à ces questions 30’30 : rebaptisons les noms de rue, et découvrons les bigo-gouines 33’10 : notre histoire est-elle un objet ? 36’20 : est-ce que les choses avancent ? 38’00 : comment avez-vous travaillé ? Entretiens et archives 44’10 : archives recherche culture lesbienne 47’39 : qu’est-ce que ça vous apporte de faire ce travail ? Et voici les ressources utilisées et conseillées par la Féérie : sur le plan universitaire : BARD C., « Le lesbianisme comme construction politique », E. GUBIN, C. JACQUES, F. ROCHEFORT, M.ZANCARINI-FOURNEL, F. THEBAUD et B. STUDER (dir.), Le siècle des féminismes, Editions de l’Atelier, 2004, p. 111-126. CHAPERON S., M. ROUCH, et J. ZELLER, «Introduction au dossier : Les années 1968, la décennie féministe et homosexuelle en région », Les Cahiers de Framespa. Nouveaux champs de l’histoire sociale, 2018, no 29, p. 1-10. CHETCUTI N., MICHARD C., (dir.), Lesbianisme et féminisme : histoires politiques, Paris, L’Harmattan, 2003. ELOI I. « Trouble dans le féminisme. Du « Nous, les femmes » au « Nous, les lesbiennes » : genèse du sujet politique lesbien en France (1970-1980) », 20 & 21. Revue d'histoire, vol. 148, no. 4, 2020, pp. 129-145. sur le plan des théoriciennes du lesbianisme ATKINSON Ti-Grace , Amazon Odyssey, New York, Links Books, 1974 RICH Adrienne, Adrienne Rich, « La contrainte à l'hétérosexualité et l'existence lesbienne », Nouvelles questions féministes, n° 1, mars 1981. WITTIG Monique, 2001. La Pensée straight. Paris, Balland. Merci pour toute la pub que vous voudrez bien faire à ce podcast en en parlant, en laissant des commentaires, en lui attribuant des tas d’étoiles ! Pour vous rendre sur mon site : aliceleguiffant.com, le site du podcast : comingincomingout.fr. Si vous avez des questions, écrivez-moi. Et si vous voulez être interviewé.e, contactez-moi:-) et pour vous abonner à la newsletter, c’est au même endroit mais en bas de la page. Et vous pouvez dorénavant nous retrouver sur instagram @comingincoming out et sur FB ! Bonne écoute ! Musique du générique : Vlad Gluschenko : Time
51:49 04/08/2023
Histoire des lesbiennes (Rennes, années 80-90)
La Féérie est la « FEministe Equipe de Recherche Insolente et Erudite »… Elle est composée d’Alice, Camille, Clémentine et Françoise. Elles sont chercheuses et/ou militantes et étudient l’histoire des lesbiennes à Rennes dans les années 80 et 90. Vous entendrez ici le premier épisode de notre rencontre – la suite et fin la prochaine fois. Pour vous y retrouver, parce que c'est super intéressant et riche et dense ! 1'35 : présentation et motivation pour faire cette recherche 6’33 : histoire de la féérie, méthodologie de la recherche 10’ : historiographie et ouvrages de référence : sont cités : Marie Jo Bonnet : les relations amoureuses entre les femmes  Martine laroche et michèle larfouy Mouvements de presse - Années1970 à nos jours, luttes féministes et lesbiennes Elula Perrin : les femmes préfèrent les femmes Natacha Chetcuti Se dire lesbienne 12’50 : ce qu’elles ont appris en premier : c’est l’importance du monde associatif rennais dans ces années-là et la motivation des femmes ! Histoire des débuts des associations La Cité d’Elle et Femmes entre Elles. 15’30 : changement politiques et juridique : 1982 : fin de la pénalisation de l’homosexualité… 20’29 : une contre-culture lesbienne bien vivante ! (magazine cités : Lesbia et Vlasta) 25’52 : une réappropriation des savoirs 27’50 : l’invisibilité lesbienne : grandir dans une culture lesbophobe et découvrir enfin un espace où il est possible d’être soi-même. 30’ : une spécificité bretonne : la culture catholique très hostile au mouvement gay et lesbien 33’40 : petit détour par Toulouse 36’ : réappropriation des savoirs, suite et contribution au niveau national (radio, minitel…) 38’ : singularité de l’histoire rennaise, espaces féministes peu connectés avec la cause lesbienne 42’21 : subversion des normes dans l’espace public (passage réjouissant!) 42’58 : institutionalisation des moyens de lutte (planning familial, secrétariat d’état à la condition féminine, etc.) 44 et quelques : la contre culture lesbienne, suite (et vous découvrirez le mot bulletine : petit bulletin féminin!) 47’09 : les permanences hebdomadaires de Femmes Entre Elles ! Et pour le plaisir : un article de ouest france sur la première lesbian and gay pride à Rennes ! Merci pour toute la pub que vous voudrez bien faire à ce podcast en en parlant, en laissant des commentaires, en lui attribuant des tas d’étoiles ! Pour vous rendre sur mon site : aliceleguiffant.com, le site du podcast : comingincomingout.fr  Si vous avez des questions, écrivez-moi. Et si vous voulez être interviewé.e, contactez-moi:-) et pour vous abonner à la newsletter, c’est au même endroit mais en bas de la page. Et vous pouvez dorénavant nous retrouver sur instagram @comingincoming out et sur FB ! Bonne écoute ! Musique du générique : Vlad Gluschenko : Time
51:40 21/07/2023
Clara
Clara m’a contactée suite à l’épisode n° 40 où j’expliquais comment se passaient les interviews et où je rappelais que je cherchais de nouvelles personnes à interroger. Nous avons eu une très longue conversation dont une partie que nous avons enregistrée :-). Dans cette interview, Clara raconte comment on peut vivre une histoire avec une femme pendant 10 ans sans jamais en parler à qui que ce soit (ou presque). Et constate que ce n’est pas parce qu’elle n’en parle pas que les autres se taisent. On a donc longuement évoqué la question de la parole, de la pudeur et du silence. On a parlé aussi d’enfance (de foot, du besoin de bouger et d’être ou pas un garçon manqué) d’adolescence (et de ce que ça fait de découvrir l’amour en même temps que l’homophobie), du milieu du sport de haut niveau (et notamment de l’escrime). De la difficulté de parler à ses amies et de la peur de ce qu’elles pourraient en penser. De la crainte aussi d’être réduite à sa seule identité de lesbienne – alors qu’elle bien plus que ça ! De l’envie, récente, de rencontrer d’autres lesbiennes. Comme Clara est athlète de haut niveau, le sport a été au centre d’un certain nombre de questions : - faut-il s’outer ou pas ? Les sponsors vont-ils refuser de la soutenir si elle parle ? Et sans sponsor, comment faire ? Est-ce que cela peut nuire à sa carrière ? - comment changer les mentalités ? Et oser aller militer et parler d’homosexualité dans le sport ? Il y a du boulot à faire dans le haut et très haut niveau, bien sûr, mais aussi dans les clubs où les jeunes commencent. En fait, il faut en parler partout… mais comment s’y prendre ? e documentaire auquel Clara fait référence est "Homos en France" disponible en replay jusqu'au 22 septembre 2023. J'espère que cette conversation vous intéressera autant qu'elle m'a intéressée ! Merci pour toute la pub que vous voudrez bien faire à ce podcast en en parlant, en laissant des commentaires, en lui attribuant des tas d’étoiles ! Pour vous rendre sur mon site : aliceleguiffant.com, le site du podcast : comingincomingout.fr (il vient de changer d'adresse) Si vous avez des questions, écrivez-moi. Et si vous voulez être interviewé.e, contactez-moi:-) et pour vous abonner à la newsletter, c’est au même endroit mais en bas de la page. Et vous pouvez dorénavant nous retrouver sur instagram @comingincoming out et sur FB ! Bonne écoute ! Musique du générique : Vlad Gluschenko : Time
107:31 07/07/2023
Loussine
C’est en seconde que son orientation sexuelle est devenue claire pour Loussine. Depuis, iel s’est surtout questionné.e sur son orientation de genre et depuis peu, iel en est à la phase du coming out pour son genre. Ca devient nécessaire que son entourage proche et moins proche ne lea mégenre plus et utilise le pronom iel. On a donc beaucoup parlé de genre, de curseurs, un peu du langage qui est en train de s’inventer pour nommer tout le monde correctement, mais aussi de ce que ça fait de se faire cataloguer comme lesbienne dès l’adolescence avant même d’en avoir pris conscience soi-même ! Du fait que c’est un gros boulot de démêler sa vie… et d’unen question essentielle pour nombre d’entre nous : comment et par quoi peut-on remplacer le mythe du prince charmant qui prend tant de place dans nos vies ? Et aussi de honte, de lesbophobie et de misogynie intériorisée. Et de comment l’art peut nous permettre d’aller nous adresser à beaucoup de monde. Bref, de plein de trucs, comme toujours. Et voici les nombreuses ressources citées par Loussine : - « Peau » Dorothy Allison - « Habiter la marge » doc de Lucie Bouchet. - « Toute la beauté et le sang versé » - Bye bye binary https://typotheque.genderfluid.space/manuel.html et https://typotheque.genderfluid.space/index.html Et pour une fois, non pas une recommandation mais un livre à brûler : « le dico des filles ». Du coup, je ne vous mets pas de lien, on ne va pas lui faire plus de pub. Merci pour toute la pub que vous voudrez bien faire à ce podcast en en parlant, en laissant des commentaires, en lui attribuant des tas d’étoiles ! Pour vous rendre sur mon site : aliceleguiffant.com, le site du podcast : comingincomingout.fr (il vient de changer d'adresse) Si vous avez des questions, écrivez-moi. Et si vous voulez être interviewé.e, contactez-moi:-) et pour vous abonner à la newsletter, c’est au même endroit mais en bas de la page. Et vous pouvez dorénavant nous retrouver sur instagram @comingincoming out et sur FB ! Bonne écoute ! Musique du générique : Vlad Gluschenko : Time
65:48 09/06/2023
Auriane
Auriane n’est pas lesbienne mais elle est amoureuse d’Émilie, qui elle, l’est. Elles vivent ensemble depuis quelques temps déjà. Auriane a demandé Émilie en non-mariage et celle-ci a accepté. Depuis, elles réfléchissent à la question des enfants : en avoir ou pas ? Et si oui comment ? Il y a tout un tas de choix à faire et ça n’est pas si simple. Et des deuils aussi… Depuis qu’elle vit avec Émilie, Auriane a découvert le milieu queer, les luttes pour les droits et a mis du temps à trouver sa place. Là, ça va mieux. Petit à petit. Même si à la campagne, c’est quand même moins simple qu’en ville, de vivre avec une autre femme. Sinon, le coming out, ça a été. Il y a même eu des vrais beaux moments… Mais le mieux, c’est encore d’écouter l’épisode ! (il fait suite à celui d’Émilie, que vous pouvez réécouter si vous ne l'avez pas encore entendu). Et pour retrouver la chanson de Brassens dont Auriane parle, c’est ici. Merci pour toute la pub que vous voudrez bien faire à ce podcast en en parlant, en laissant des commentaires, en lui attribuant des tas d’étoiles ! Pour vous rendre sur mon site : aliceleguiffant.com, le site du podcast : comingincomingout.fr (il vient de changer d'adresse) Si vous avez des questions, écrivez-moi. Et si vous voulez être interviewé.e, contactez-moi:-) et pour vous abonner à la newsletter, c’est au même endroit mais en bas de la page. Et vous pouvez dorénavant nous retrouver sur instagram @comingincoming out et sur FB ! Bonne écoute ! Musique du générique : Vlad Gluschenko : Time
48:31 19/05/2023
PodRennes : interviews croisées en direct !
Dans cet épisode enregistré en direct lors du festival de podcast PodRennes, j'ai réinvité 4 personnes qui étaient déjà venues témoigner. Alex, Eileen, Laetitia et Nolwenn m'ont fait l'honneur d'accepter mon invitation. Elles ont répondu à 3 questions devant une salle chaleureuse et participative ! Nous étions surprises de voir autant de monde un dimanche matin à 11h, dans un festival très généraliste et nous avons été enchantées de l'accueil qui nous a été fait. Autre surprise : l'émotion durant certaines des prises de parole. Et les questions du public que je n'avais pas anticipé. Dont certaines qui m'étaient adressées... J'espère que cet épisode vous plaira autant qu'il nous a plu.
50:45 05/05/2023
Emilie T.
Emilie est lesbienne et parkinsonienne. Cette double identité est très importante pour elle. Lesbienne, c’est depuis longtemps, parkinsonienne, un peu plus récemment. Et assumant ça très tranquillement, elle a réintégré la banalité. Et c’est important de banaliser l’homosexualité :-) C’est dès l’âge de 3 ans qu’Emilie se dit que ça serait quand même plus sympa d’être un garçon parce que comme ça, elle pourrait jouer aux petites voitures. Mais bon, elle a bien compris qu’on attend d’elle qu’elle soit une fille. Dont acte… son autoconditionnement est douloureux et l’amène à s’enfermer en elle-même. Dans la panoplie, il y a aussi le mode de vie hétéronormé… Mais un jour, ça s’arrête. Elle quitte le garçon qu’elle fréquentait, se met sur des sites de rencontres lesbiens… L’annonce à sa famille… Et va à la manif pour le mariage pour tous avec sa mère et ses sœurs. Ce qui est un grand soutien en cette période de violence extrême. Et du coup, elle se marie avec son amoureuse du moment. L’histoire ne durera pas parce qu’elle rencontre Auriane. Qui elle n’est pas lesbienne... Mais elles s'aiment. On a aussi parlé, comme souvent de the L Word, mais aussi du groupe Mansfield Tia (alors bon, c’est mon podcast donc je vous mets un lien vers ma chanson préférée ⁠Déprogrammée⁠. Elle fait des choses hyper variées, donc ce n’est pas parce que vous n’aimez pas celle-là que vous n’aimerez pas les autres) de Soko (que je ne connais pas alors voici un lien vers une interview par ⁠Fanny Ruwet ⁠que pour le coup je connais et que j’aime bien aussi). Et puis de la série ⁠Féminin féminin⁠ à retrouver sur daily motion. Merci pour toute la pub que vous voudrez bien faire à ce podcast en en parlant, en laissant des commentaires, en lui attribuant des tas d’étoiles ! Pour vous rendre sur mon site : aliceleguiffant.com, le site du podcast : comingincomingout.fr (il vient de changer d'adresse) Si vous avez des questions, écrivez-moi. Et si vous voulez être interviewé.e, contactez-moi:-) et pour vous abonner à la newsletter, c’est au même endroit mais en bas de la page. Et vous pouvez dorénavant nous retrouver sur instagram @comingincoming out et sur FB ! Bonne écoute ! Musique du générique : Vlad Gluschenko : Time
43:12 22/04/2023
Pas d'interview mais des explications
Tard hier soir, alors que j'étais sur le point de publier une nouvelle interview (elle était montée, le texte était rédigé et l'illustration avait été choisie par la personne interviewée) j'ai reçu un message de cette personne. Après discussion, nous avons convenu qu'il valait mieux ne pas publier l'interview. Le délai était trop court pour que je vous en propose une autre... Alors, dans cet épisode, faute d'histoire de coming out, je vous raconte comment se passent les interviews, qui j'interroge, comment je les édite et pourquoi parfois, elles ne sont pas publiées. Et puis je fais quelques courtes digressions (je n'ai pas pu m'empêcher !) et notamment, je vous parle de PodRennes qui commence tout à l'heure. Vous venez ? Bonne écoute Merci pour toute la pub que vous voudrez bien faire à ce podcast en en parlant, en laissant des commentaires, en lui attribuant des tas d’étoiles ! Pour vous rendre sur mon site : aliceleguiffant.com, le site du podcast : comingincomingout.fr (il vient de changer d'adresse) Si vous avez des questions, écrivez-moi. Et si vous voulez être interviewé.e, contactez-moi:-) et pour vous abonner à la newsletter, c’est au même endroit mais en bas de la page. Et vous pouvez dorénavant nous retrouver sur instagram @comingincoming out et sur FB ! Et il y a même une chaine YouTube. Bonne écoute ! Musique du générique : Vlad Gluschenko : Time
12:27 07/04/2023
Nolwenn L.
L’histoire de Nolwenn commence comme celle de bon nombre d’entre nous, avec un fort besoin d’être reconnue, intégrée… et donc une adaptation à la règle majoritaire, à savoir, l’hétérosexualité. Évidemment, si elle est sur ce podcast, c’est qu’à un moment il y a un bug, ou plutôt, une très belle rencontre qui lui ouvre les portes de qui elle est. Tout à coup, les choses deviennent simples !… Bon, je ne vous raconte pas tout. Mais sachez qu’on a aussi parlé :  -  de ce que c’est d’être une femme grosse et issue d’un milieu très prolétaire, et de toutes les souffrances et discriminations qui vont avec (à l’école, dans le milieu médical, etc),  - de toutes les questions sur le couple qu’on peut se poser,  -  de ce que ça veut dire et où ça mène de se déconstruire, - et de jusqu’où notre corps peut aller pour nous faire ouvrir les yeux sur notre vie ! - ah et aussi à quel point ça facilite la vie d’avoir ses parents derrière soi. Pour finir, vous apprendrez  ce que veut dire « sapiosexuel.le ». (sauf si vous le savez déjà). Et puis, comme souvent, nous avons évoque The L Word, mais aussi Judith Buttler et : - « La fabrique des filles » de Laure Mistral   - « Insurrection en territoire sexuel » de Wendy Delorme   - « King kong théorie »  de Virginie Despentes.  Comme  j’aime beaucoup Juliette Arnaud et qu'elle en parle incroyablement bien, je vous  conseille d'aller écouter sa chronique sur King kong théorie ici (ça dure 5  minutes).  Merci pour toute la pub que vous voudrez bien faire à ce podcast en en parlant, en laissant des commentaires, en lui attribuant des tas d’étoiles ! Pour vous rendre sur mon site : aliceleguiffant.com, le site du podcast : comingincomingout.fr (il vient de changer d'adresse) Si vous avez des questions, écrivez-moi. Et si vous voulez être interviewé.e, contactez-moi:-) et pour vous abonner à la newsletter, c’est au même endroit mais en bas de la page. Et vous pouvez dorénavant nous retrouver sur instagram @comingincoming out et sur FB ! Bonne écoute ! Musique du générique : Vlad Gluschenko : Time
62:01 17/03/2023
Table ronde lors du festival PodRennes !
Venez nous écouter et nous rencontrer à Rennes, ( à  Carrefour 18)  le dimanche 9 avril à partir de 11h30 pour une table ronde sur les thèmes  suivants « pourquoi faut-il encore faire des émissions sur le coming out  en 2023 ? » « Pourquoi est-ce important de venir témoigner dans un  podcast ? Et Qu’est-ce que ça change à nos vies ? » En vrai, on (Alice et Alexia) sera là avant, mais incognito ! Mais après la table ronde, on sera trop contentes de pouvoir papoter avec vous !  Toutes les infos sur le site de PodRennes On vous attend ! Vous serez là ??? Pour nous suivre : comingincomingout.fr, Instagram, @comingincomingout ou Facebook.  Et si vous voulez être interviewé.e, contactez-moi:-) et pour vous abonner à la newsletter, c’est au même endroit mais en bas de la page.  A bientôt !  Musique du générique : Vlad Gluschenko : Time
01:32 16/03/2023
Anne P.
Petite fille, Anne correspond en tout point à ce qu’on attend d’elle… et, suite logique de l'histoire, ado, un de ses objectifs dans la vie est de sortir avec un garçon.  D’autant qu’elle assimile les lesbiennes à des femmes qui veulent faire parler d’elles… et ce n’est pas son cas. Pourtant, très tôt, elle milite pour les droits des LGBT +, plus tard, elle fréquente beaucoup le milieu gay… Mais sans se sentir concernée ! Jusqu’à la rencontre…. Bref. On a donc parlé d’amour, de sites de rencontre, de militantisme, du mariage pour tous.tes, de PMA (elle est maman d’un petit garçon), de l’importance de la famille choisie, des médecin de confiance, et de sa mère…. Et puis de The L Word,  de t.A.T.u , et du baiser dans Buffy contre les vampires. (Je vous ai trouvé un article intéressant dans Madmoizelle qui parle de l’impact de ce baiser sur toute une génération…) Et sinon, voici les liens vers les ressources citées dans l’interview : L'asso qui soutient les familles LGBT existantes ou en devenir : APGL  https://www.apgl.fr/fr/ Une adresse pour trouver des soignant.es de confiance https://gynandco.wordpress.com/ Nous soutenir, nous contacter ! Merci pour toute la pub que vous voudrez bien faire à ce podcast en en parlant, en laissant des commentaires, en lui attribuant des tas d'étoiles ! Pour vous rendre sur mon site : aliceleguiffant.com, le site du podcast : cico/aliceleguiffant.com Si vous avez des questions, écrivez-moi. Et si vous voulez être interviewé.e, contactez-moi:-) et pour vous abonner à la newsletter, c’est au même endroit mais en bas de la page. Et vous pouvez dorénavant nous retrouver sur instagram @comingincoming out et sur FB ! Bonne écoute ! Musique du générique : Vlad Gluschenko : Time
72:48 24/02/2023
Estelle
La vie amoureuse d’Estelle est, selon ses mots, un fiasco. « T’as toujours pas de mec ? » « Ben non ». A force d’échec et de grandes déceptions, elle renonce. Mais des âmes bien intentionnées lui demandent « T’as pas essayé les filles ? » Ben non, pas non plus. Le faudrait-il ? Est-ce qu’elle aurait envie, est-ce que ça serait différent ? Des questions, mais pas de réponses. Toujours pas. Pas essayé, peur d’essayer… Elle a 48 ans et elle en est là. A part ça, on a parlé quand même de ses relations avec les hommes (et de pourquoi ça ne marche pas), de sa relation avec son corps, ses seins, de son oncle homo et du désir, quand même, de « réussir sa vie » en réussissant un couple. Et Estelle a aussi parlé du film « Ammonite »  et c'était une bien chouette conversation. J'espère qu'elle vous plaira ! Nous soutenir, nous contacter ! Merci pour toute la pub que vous voudrez bien faire à ce podcast en en parlant, en laissant des commentaires, en lui attribuant des tas d'étoiles ! Pour vous rendre sur mon site : aliceleguiffant.com, le site du podcast : cico/aliceleguiffant.com Si vous avez des questions, écrivez-moi. Et si vous voulez être interviewé.e, contactez-moi:-) et pour vous abonner à la newsletter, c’est au même endroit mais en bas de la page. Et vous pouvez dorénavant nous retrouver sur instagram @comingincoming out et sur FB !  Bonne écoute ! Musique du générique : Vlad Gluschenko : Time
32:04 03/02/2023
Emma
Emma découvre l’existence de l’homosexualité vers 14 ans, au moment où son père est outé…  Elle a la réponse aux questions qu’elle se pose sur sa propre orientation sexuelle quand elle rencontre une jeune fille qui l’attire à 17 ans… Elle sait dès lors qu'elle est bisexuelle. Elle mettra beaucoup plus longtemps à se situer sur le spectre de l’aromantisme et de l’asexualité. Pendant l'interview, Emma a aussi parlé d’engagement et des raisons qui l’ont poussé à s’investir (Elle est l’actuelle présidente d’Iskis, l’asso LGBT+ de Rennes), des injonctions au couple et à la sexualité dans une société patriarcale et capitaliste, de comment résister à la pression. Des modèles qu’on nous vendait et de ceux qu’on voulait inventer. Et du temps qu’il faut, souvent, pour faire la paix avec soi-même ! Et nous avons évoqué pas mal de ressources sur différentes questions  :   les conséquences de la manif pour tous pour un jeune garçon de 12 ans, homosexuel, embarqué par sa famille dans cette croisade contre le mal ! C’est un podcast : absolument passionnant, que je vous recommande vraiment d’aller écouter https://nouvellesecoutes.fr/quouir-saison-3/ un roman avec un personnage bisexuel : « Escalier C » d’Elvire Murail, https://www.babelio.com/livres/Murail-Escalier-C/109164 - sur l’asexualité et l’aromantisme : des livres : « Asexualité : comprendre l’orientation invisible » de Julie Sondra Decker : https://livre.fnac.com/a15758114/Julie-Sondra-Decker-Asexualite(ouvrage assez large qui parle un peu aussi d’aromantisme) « Nous qui n’existons pas », de Mélanie Fazi: https://www.dystopia.fr/a/melanie-fazi/nous-qui-n-existons-pas(ou elle raconte dans un essai son expérience en tant que lesbienne et asexuelle) « Désirer à tout prix ». Tal madesta https://boutique.binge.audio/products/desirer-a-tout-prix-tal-madesta-  « Qu’est-ce que l’asexualité dit de notre société » (je n’ai pas retrouvé les références de ce livre) des podcasts : « Free from desire »  https://podcasts.apple.com/be/podcast/le-journal/id1521266257 (que j’ai beaucoup apprécié et qui m’a ouvert des pistes de réflexion intéressantes) « Un podcast à soi » de Charlotte bienaimé https://www.arteradio.com/emission/un_podcast_soi/1092, et notamment les deux derniers épisodes mais j’ai aimé tous ceux que j’ai écouté. Merci pour toute la pub que vous voudrez bien faire !  Pour vous rendre sur mon site : aliceleguiffant.com, le site du podcast : cico/aliceleguiffant.com Si vous avez des questions, écrivez-moi. Et si vous voulez être interviewé.e, contactez-moi:-) et pour vous abonner à la newsletter, c'est au même endroit mais en bas de la page. Et vous pouvez dorénavant nous retrouver sur instagram @comingincoming out et sur FB ! coming in, coming out.. Bonne écoute ! Musique du générique :  Vlad Gluschenko : Time
48:16 15/01/2023
Marine S.
Avec Marine, on fréquente la même chorale, féminine et  féministe : ça nous fait un chouette point commun et comme une  impression de familiarité ! Du coup, forcément, j'ai eu envie d'entendre  son histoire.  La voici, racontée de façon hyper claire et concise : Marine a cogité un moment avant de venir me parler et elle savait  exactement où elle voulait aller et ce qu'elle voulait me raconter. En  écoutant l'interview de Marine vous découvrirez comment apprendre  l'espagnol de façon ludique et fluide, comment faire son coming out dans  une famille qui ne parle pas, comment, dans les moments les plus  difficiles on découvre parfois des perles d'humanité et de solidarité et  qu'on peut se remettre d'avoir baigné dans le catholicisme jusqu'au  cou. Je préfère vous prévenir, j'ai eu les  larmes aux yeux à plusieurs reprises dans ce témoignage. Bon, en vrai,  ça m'arrive quasiment à chaque fois, je suis un peu sensible, mais quand  même. Ah, et surtout, surtout, vous apprendrez  pourquoi il est  important d'embrasser votre copine dans la rue ou de vous rendre visible  d'une façon ou d'une autre :  ça peut changer des vies ! Si si,  écoutez, vous comprendrez pourquoi. « Coming in, coming out » est un pddcast d'Alice Le Guiffant que vous pouvez retrouver sur mon site : https://aliceleguiffant.com/coming-in-coming-out/. Si vous voulez soutenir ce podcast et sa diffusion, n'hésitez faire de la pub, à écrire des commentaires sur les plateformes qui le permettent (apple podcast, spotify…) et à lui attribuer des tas d'étoiles ! Vous pouvez aussi le partager sur vos réseaux sociaux. Ce sont les meilleures façons de le rendre visible et d’aider les personnes que ça intéresse à le trouver. Si vous avez des questions, écrivez-moi. Et si vous voulez être interviewé.e, contactez-moi:-) et pour vous abonner à la newsletter, c'est ici aussi !  Bonne écoute ! Musique du générique :  Vlad Gluschenko : Time
33:45 23/12/2022
Léna
Léna sait depuis l’enfance qu’elle est attirée par les filles… et elle est assez rapide à vivre ce qui lui convient. Mais même ainsi, ça n’est pas sans doutes, peurs, chagrins d’amour, questions sur la sexualité… avec en toile de fond, l’envie de vivre une vie riche et passionnante ! Il a été question, dans cette longue interview, de foot, de rêves perturbants, de mariage, d’enfants, d’adoption suite à une PMA, et d’ex qui réapparaissent dans la vie quand on les attend le moins ! Bien sûr nous avons parlé aussi de coming out (et il y a du monde à informer!) qui ont souvent été beaucoup plus faciles que ce que l’imagination faisait craindre…et des personnes / films qui ont pu soutenir les femmes de cette génération. Notamment : Amélie Mauresmo et son coming out très jeune,  ainsi que ce baiser entre deux femmes dans « Cruel intentions » (film sorti en 1999) et de t.A.T.u qui a sorti dans les mêmes années un clip où l'on voit deux filles s’embrasser. Bref, on a vraiment évoqué plein de sujets différents, donc le mieux, c’est encore d’aller écouter l’interview ! « Coming in, coming out » est un pddcast d'Alice Le Guiffant que vous pouvez retrouver sur mon site : https://aliceleguiffant.com/coming-in-coming-out/. Si vous voulez soutenir ce podcast et sa diffusion, n'hésitez faire de la pub, à écrire des commentaires sur les plateformes qui le permettent (apple podcast, spotify…) et à lui attribuer des tas d'étoiles ! Vous pouvez aussi le partager sur vos réseaux sociaux. Ce sont les meilleures façons de le rendre visible et d’aider les personnes que ça intéresse à le trouver. Si vous avez des questions, écrivez-moi. Et si vous voulez être interviewé.e, contactez-moi:-) et pour vous abonner à la newsletter, c'est ici Bonne écoute ! Musique du générique :  Vlad Gluschenko : Time
90:25 02/12/2022
Nelly
Nelly fait partie des premières personnes que j'ai interrogées, dans cette autre vie qui a précédé le confinement ! Son interview avait été publiée sur mon site internet de l'époque. Et puis, quand j'ai tout transféré sur une plateforme de podcast, en mars 2021, j'ai oublié de remettre celle ci. C'est très  mystérieux parce que ces paroles sont hyper intéressantes, touchantes et drôles. En tout cas, j'ai eu beaucoup de plaisir à réécouter cette interview... et beaucoup de curiosité. C'est assez intéressant pour moi de me replonger à cette période, parce que je me rends compte que je parlais beaucoup plus que maintenant et que je peinais encore à nommer clairement les choses (c'est notable sur toutes les premières interviews ! J'ai longtemps eu peur des mots lesbienne, gouine, homosexuelle... j'ai mis longtemps à m'approprier le vocabulaire « orientation sexuelle, identité de genre » etc...  ). Mais c'est très ravigotant ! Dans cette interview, Nelly nous raconte qu'à l'époque des premiers pas de l'homme sur la lune elle avait prévu de se marier avec Gilles, parce que ben, c'est comme ça.  Alors que la première fois qu'elle est tombée  amoureuse, c'était d'une fille et c'était à la maternelle. Et les autres fois, tout bien réfléchi, c'étaient aussi des filles. Alors aimer une fille, elle savait que c'était interdit... mais à ses yeux, c'était tellement beau que ça ne pouvait pas être grave. Sauf pour ses parents... Mais je ne veux pas spoiler l'épisode. En tout cas, il est plutôt doux à écouter, on a parlé du gros con de la famille, de la question des enfants, de (ne pas) faire l'amour dehors, de comment on prend soin de ses parents... Bref, bonne écoute ! « Coming in, coming out » est un pddcast d'Alice Le Guiffant que vous pouvez retrouver sur mon site : https://aliceleguiffant.com/coming-in-coming-out/. Si vous voulez soutenir ce podcast et sa diffusion, n'hésitez  faire de la pub, à écrire des commentaires sur les plateformes qui le permettent (apple podcast, spotify…) et à lui attribuer des tas d'étoiles ! Vous pouvez aussi le partager sur vos réseaux sociaux. Ce sont les meilleures façons de le rendre visible et d’aider  les personnes que ça intéresse à le trouver. Si vous avez des questions, écrivez-moi. Et si vous voulez être interviewé.e, contactez-moi:-) et pour vous abonner à la newsletter, c'est ici (en bas de la page). Bonne écoute !
39:55 11/11/2022
Clémentine
Pour la première fois de sa vie, Clémentine est amoureuse d'une femme, avec laquelle elle vit une histoire « magique ». Ça, en soit, je suis toujours heureuse de l'entendre ! Mais ce qui m'a particulièrement intéressée, dans son témoignage, c'est la façon dont elle raconte comment elle s'est autorisée à créer politiquement son désir. Militante féministe de longue date, cela faisait sens d'être en  relation avec des femmes dans sa vie intime alors qu'elle cheminait déjà essentiellement avec des femmes dans son travail de recherche, qu'elle partageait un habitat avec d'autres femmes... et qu'au final, elle passait l'essentiel de son temps avec des femmes. Elle avait envie de vivre de la sécurité, de l'équivalence et du sens dans ses relations amoureuses. Et c'est arrivé ! Depuis, elle ne se s'imagine plus partager sa vie intime avec des hommes. La façon qu'elle a de vivre la tendresse, l'intimité, et la sexualité lui donne envie de continuer toujours... Et sinon, on a parlé de coming out, bien sûr, mais aussi d'amitié, de sexualité, de joie et d'amour ! « Coming in, coming out » est un podcast d'Alice Le Guiffant que vous pouvez retrouver sur mon site : https://aliceleguiffant.com/coming-in-coming-out/ Si vous voulez soutenir ce podcast et sa diffusion, n'hésitez  faire de la pub, à écrire des commentaires sur les plateformes qui le permettent (apple podcast, spotify…) et à lui attribuer des tas d'étoiles ! C’est la meilleure façon de le rendre visible et d’aider les personnes intéressées à le trouver. Si vous avez des questions, écrivez-moi. Et si vous voulez être interviewée, contactez-moi:-) et pour vous abonner à la newsletter, c'est ici, en bas de la page !  Bonne écoute ! Musique du générique :  Vlad Gluschenko : Time
49:40 23/10/2022
Palou
Palou a attendu d'avoir 38 ans avant de pouvoir enfin vivre ce dont elle avait rêvé depuis son enfance. Mais venant d'une famille où elle se sentait déjà le vilain petit canard, elle ne pouvait pas – en plus de tout le reste – assumer de dire qu'elle était lesbienne. Elle s'est donc mariée très jeune, a eu des enfants très jeune... et au bout de quelques années, son mari l'a quittée... Ca a été difficile, mais cela lui a permis de commencer à se demander ce qu'elle voulait vraiment. Et de le vivre. Je ne vous en dit pas plus. Mais il faut écouter cet épisode qui est plein de deuils douloureux mais aussi et surtout de beauté, d'espoir et de de miracles (elle a vécu une expérience de mort imminente et vous entendrez pourquoi et comment elle s'en est sortie). Nous avons été trop occupées à nous raconter nos vies pour pouvoir parler littérature, cinéma ou autre. Mais la sonnerie de son téléphone, qui a sonné deux fois au cours de l'interview (et que j'ai coupée au montage) est celle d'une chanson qu'on aime toutes les deux et je ne résiste pas au plaisir de la partager avec vous. Ca vous mettra dans notre ambiance de ce jour !  Le pull Marine, Isabelle Adjani...  « Coming in, coming out » est un podcast d'Alice Le Guiffant que vous pouvez retrouver sur mon site : https://aliceleguiffant.com/coming-in-coming-out/. Si vous voulez soutenir ce podcast et sa diffusion, n'hésitez  faire de la pub à écrire des commentaires sur les plateformes qui le permettent (apple podcast, spotify…) et à lui attribuer des tas d'étoiles ! C’est la meilleure façon de le rendre visible et d’aider les les personnes que ça intéresse à le trouver. Si vous avez des questions, écrivez-moi. Et si vous voulez être interviewée, contactez-moi:-). Bonne écoute !
53:27 27/09/2022
Eileen
Eileen a grandi au sein de deux familles aux valeurs opposées :  un patriarche d'un côté, une matriarche de l'autre. De quoi se poser très vite des questions sur le genre, les identités sexuelles et les rôles que nous nous attribuons ou qu'on nous attribue. Pendant longtemps, elle a pensé que son attirance pour les femmes n'était qu'une attirance esthétique : elle les trouvait belles. Et puis, il s'est avéré que ça n'était pas uniquement ça. Elle a donc vécu plusieurs expériences avec des hommes et des femmes et dans cette interview, elle partage ses questions : comment faire avancer la société plus vite ? Comment se sentir en sécurité dans ce monde quand notre orientation sexuelle ne répond pas à la norme ? Comment ne pas être en colère avec les messages qu'on nous assène à longueur de journée et de vie ? Comment ne pas être cataloguée ? Sortir des extrêmes ? Elever un petit garçon dans un monde patriarcal ? Faire respecter ses espaces et ses besoins ? Parmi ses expériences marquantes, ses trois ans d'histoire avec Aurélia, qui a depuis transitionné et toutes les questions que ça a posé à son entourage, beaucoup plus qu'à elle ! Ah, et le livre dont elle parle s'appelle : "Des mythes pour se construire", et c'est de Joseph Campbell.  « Coming in, coming out » est un podcast d'Alice Le Guiffant que vous pouvez retrouver sur mon site : https://aliceleguiffant.com/coming-in-coming-out/. Si vous voulez soutenir ce podcast et sa diffusion, n'hésitez  faire de la pub à écrire des commentaires sur les plateformes qui le permettent (apple podcast, spotify…) et à lui attribuer des tas d'étoiles ! C’est la meilleure façon de le rendre visible et d’aider les les personnes que ça intéresse à le trouver. Si vous avez des questions, écrivez-moi. Et si vous voulez être interviewée, contactez-moi:-). Bonne écoute !
64:02 13/09/2022
Louise
Louise est en couple avec un homme. Et a toujours été avec des hommes. Sauf cette fois-là, qui a changé pas mal de choses à sa vie... D'abord, l'évidence de l'attirance. La simplicité, le naturel... Et puis quelques complications : d'abord, toutes ces questions, longues et épuisantes : suis-je homosexuelle ou pas ? Un vrai combat interne... comme s'il fallait être ceci ou cela. Quelle liberté de découvrir qu'il n'y a pas nécessité à entrer dans une case ! « Je peux être avec une femme sans être homosexuelle ». puis une relation cachée au début, car, à son grand étonnement, ça n'était pas si facile que ça à assumer. A force de ne plus savoir si elle était amoureuse ou gênée, elle a fini par le dire à tout le monde. et c'était aussi troublant d'être avec quelqu'une qui lui ressemblait trop ! Du côté positif : ça lui a permis d'autres représentations d'elle-même, moins figées, avec plus de nuances et de changements possibles. C'était une expérience fondamentale de prise de conscience d'elle et de tout ce qui l'entourait. Et une conclusion : « Je comprends que la société ait peur de ça, ça n'est pas rien, cette liberté ! » « Coming in, coming out » est un podcast d'Alice Le Guiffant que vous pouvez retrouver sur mon site : https://aliceleguiffant.com/coming-in-coming-out/. N'hésitez pas à m'écrire, faire de la pub au podcast et à lui attribuer des tas d'étoiles ! Et si vous voulez être interviewé.e, contactez-moi:-). Bonne écoute !
39:44 28/07/2022
Annaëlle
« Un jour j'ai rencontré Pénélope et je me suis dit ok, c'est cet être là que je cherche depuis toujours. Peu importe la forme. » Pour Annaëlle, les choses ont plutôt été simples. Elle relationnait avec des hommes, elle a croisé Pénélope et l'évidence s'est imposée... Hors micro, elle a partagé deux références : Ammonite Elisa et Marcella : vous pouvez lire le résumé ici et vous pouvez le voir ici. Coming in, coming out – histoires de femme est un podcast d'Alice Le Guiffant que vous pouvez retrouver sur mon site : https://aliceleguiffant.com/coming-in-coming-out/. N'hésitez pas à m'écrire, faire de la pub au podcast et à lui attribuer des tas d'étoiles ! Et si vous voulez être interviewée, contactez-moi:-). Bonne écoute !
13:21 24/06/2022
Marie R.
Avec Marie, nous avons abordé le côté coming in : -  le fait que parfois, même des fantasmes supers clairs ne suffisent pas à nous ouvrir les yeux sur la réalité de nos désirs,  - et le soulagement quand enfin un jour on réalise que « Mon esprit et mon corps ont correspondu » !  Et le côté coming out :  - de l’intérêt de sortir de la clandestinité alors qu'on ne pensait pas ça possible - pourquoi c'est malin de présenter ses copines à sa famille plutôt que de faire un coming out dans les formes. Marie est une militante : être lesbienne, c'est être féministe, sinon, on est homosexuelle ! Elle participe à beaucoup de marches, (la première marche des fiertés à Rennes a été organisée par Femmes entre elles, asso dont elle faisait partie), fait du théâtre forum, est présente et visible lors des journées du 8 mars, s’engage dans la coordination lesbienne… Bref, elle s'engage. Il faut dire qu'il y a tout à transformer dans un monde qui dans sa jeunesse, appelait encore les gays et lesbiennes des « invertis ». Vous entendrez aussi parler de liberté, de la place des femmes et des hommes dans les danses trad, d’habiter seule chez soi même quand on est en couple, d’adultère, de l’image stéréotypée des femmes et du soulagement de se défaire des injonctions à être comme ci ou comme ça… Bref, comme chaque fois, de plein de choses !  Bonne écoute ! Coming in, coming out – histoires de femme est un podcast d'Alice Le Guiffant que vous pouvez retrouver sur mon site : https://aliceleguiffant.com/coming-in-coming-out/. N'hésitez pas à m'écrire, à faire de la pub au podcast et à lui attribuer des tas d'étoiles ! Et si vous voulez être interviewée, contactez-moi:-). Bonne écoute !
58:29 03/06/2022
Anne Laure
Anne-Laure se marie très jeune, sans avoir rien vécu, parce qu'adolescente, elle n'avait pas le droit de sortir. C'est donc 20 ans plus tard quand elle tombe amoureuse d'une femme, qu'elle décide de prendre du temps pour apprendre à se connaître. On a parlé de naissance à soi de son coming-out, qui s'est bien passé de genre de la difficulté à retrouver ses propres espaces des livres et notamment ceux de  Lise Bourbeau qui lui ont « sauvé la vie »  Les cinq blessures de l'âme, Ecoute ton corps de désirer et d'être désirable (et comment ça l'a aidé à accepter son corps) et, après la 45e minute, nous parlons de sexualité en général et de violence sexuelles, parce que hélas, les deux sujets sont bien trop souvent liés. Si vous voulez creuser cette question vous pouvez aller lire mon article « #me too » où je raconte ma propre expérience tout en partageant des réflexions, chiffres, données sur la question des violences sexuelles et sexistes. Coming in, coming out – histoires de femme est un podcast d'Alice Le Guiffant que vous pouvez retrouver sur mon site : https://aliceleguiffant.com/coming-in-coming-out/. N'hésitez pas à m'écrire, faire de la pub au podcast et à lui attribuer des tas d'étoiles ! Et si vous voulez être interviewée, contactez-moi:-). Bonne écoute !
73:47 22/04/2022

Podcasts similaires