Show cover of Musée SACEM

Musée SACEM

De Serge Gainsbourg en passant par Jacques Higelin et Francis Lai, La Sacem vous présente une série de podcasts musicaux.  Entretiens exclusifs, interviews inédites restaurées… Laissez-vous guider par ces voix qui racontent les coulisses de la création et l’intimité des créateurs. Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Titres

Francis Lai : les 5 BO qui lui ont donné envie de composer de la musique à l'image
Dans Evocation d’une vocation, un compositeur d’aujourd’hui nous raconte les 5 bandes originales fondatrices qui ont façonné son ADN et lui ont transmis l’envie, l’impulsion d’écrire pour l’image.  Pour ce troisième épisode, nous accueillons Francis Lai, une personnalité chaleureuse et attachante dont le cinéaste Henri Verneuil disait : « Ce n’est pas un compositeur, c’est un aristocrate de la mélodie. » Accordéoniste de formation, accompagnateur d’Edith Piaf, son destin l’a amené des collines de Nice à celles d’Hollywood.  Il détient le record d’écriture de bandes originales pour un même cinéaste, avec 34 films de Claude Lelouch, son frère de cinéma. Ses partitions emblématiques s’intitulent : Un homme est une femme, Vivre pour vire, Le Passager de la pluie, Love story, Bilitis, Les Uns et les autres, Les Ripoux, Les Yeux noirs, Itinéraire d’un enfant gâté, Un plus une.Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
23:22 20/05/2018
Gabriel Yared : les 5 BO qui lui ont donné envie de composer de la musique à l'image
Dans Evocation d’une vocation, un compositeur d’aujourd’hui nous raconte les 5 bandes originales fondatrices qui ont façonné son ADN et lui ont transmis l’envie, l’impulsion d’écrire pour l’image.  Pour ce second épisode, nous accueillons Gabriel Yared, un compositeur qui est né et a grandi à Beyrouth. Il a un goût pour la musique orientale, la musique symphonique, la pop, le jazz moderne, les musiques ethniques. Cet amalgame de cultures forgent un ADN inédit, une personnalité multiple, complexe, compatible avec tous les cinémas.  Ses partitions emblématiques s’intitulent La Lune dans le caniveau, 37°2 le matin, Camille Claudel, Tatie Danielle, Le Patient anglais, Le Talentueux M.Ripley, Azur et Asmar, Juste la fin du monde.Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
33:42 21/05/2018
Philippe Rombi : les 5 BO qui lui ont donné envie de composer de la musique à l'image
Dans Evocation d’une vocation, un compositeur d’aujourd’hui nous raconte les 5 bandes originales fondatrices qui ont façonné son ADN et lui ont transmis l’envie, l’impulsion d’écrire pour l’image.  Pour ce premier épisode, nous accueillons Philippe Rombi, un compositeur apparu au tournant du nouveau siècle et dont les partitions emblématiques s’intitulent Sous le sable, Potiche, Frantz, Une hirondelle a fait le printemps, Joyeux Noël, Bienvenue chez les ch’tis, Le Coût de la vie, Le Domaine des dieux, L’Outsider.Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
25:46 22/05/2018
Composer de la musique à l'image : Francis Lai nous raconte sa première expérience
Dans Ma première fois, un compositeur connu et reconnu nous raconte sa première expérience de musique à l’image, avec son lot de réussite, de déceptions, d’aléatoire, de doute et d’enthousiasme.  Pour ce troisième épisode, nous accueillons Francis Lai, une personnalité chaleureuse et attachante dont le cinéaste Henri Verneuil disait : « Ce n’est pas un compositeur, c’est un aristocrate de la mélodie. »  Accordéoniste de formation, accompagnateur d’Edith Piaf, son destin l’a amené des collines de Nice à celles d’Hollywood. Il détient le record d’écriture de bandes originales pour un même cinéaste, avec 34 films de Claude Lelouch, son frère de cinéma.  Ses partitions emblématiques s’intitulent : Un homme est une femme, Vivre pour vire, Le Passager de la pluie, Love story, Bilitis, Les Uns et les autres, Les Ripoux, Les Yeux noirs, Itinéraire d’un enfant gâté, Un plus une.Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
30:39 23/05/2018
Composer de la musique à l'image : Gabriel Yared nous raconte sa première expérience
Dans Ma première fois, un compositeur connu et reconnu nous raconte sa première expérience de musique à l’image, avec son lot de réussite, de déceptions, d’aléatoire, de doute et d’enthousiasme.  Pour ce second épisode, nous accueillons Gabriel Yared, un compositeur qui est né et a grandi à Beyrouth. Il a un goût pour la musique orientale, la musique symphonique, la pop, le jazz moderne, les musiques ethniques. Cet amalgame de cultures forgent un ADN inédit, une personnalité multiple, complexe, compatible avec tous les cinémas.  Ses partitions emblématiques s’intitulent La Lune dans le caniveau, 37°2 le matin, Camille Claudel, Tatie Danielle, Le Patient anglais, Le Talentueux M.Ripley, Azur et Asmar, Juste la fin du monde. Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
22:43 24/05/2018
Composer de la musique à l'image : Philippe Rombi nous raconte sa première expérience
Dans Ma première fois, un compositeur connu et reconnu nous raconte sa première expérience de musique à l’image, avec son lot de réussite, de déceptions, d’aléatoire, de doute et d’enthousiasme.  Pour ce premier épisode, nous accueillons Philippe Rombi, un compositeur apparu au tournant du nouveau siècle et dont les partitions emblématiques s’intitulent Sous le sable, Potiche, Frantz, Une hirondelle a fait le printemps, Joyeux Noël, Bienvenue chez les ch’tis, Le Coût de la vie, Le Domaine des dieux, L’Outsider.Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
14:50 25/05/2018
Entretien avec Paul Misraki
"Il est la mélodie française par excellence".  C’est en ces termes qu’Henri Salvador évoquait son ami Paul Misraki, émérite compositeur de l’orchestre de Ray Ventura, dont Salvador fut l’un des membres dans les années quarante.  Cette définition prend toute sa valeur si l’on songe aux standards que Paul Misraki a additionnés durant sa traversée du siècle : Insensiblement, Sur deux notes, Les Volets clos… En même temps, difficile de le réduire au statut de musicien ayant gonflé d’insouciance la France des années trente, celle des premiers congés payés, avec Qu’est ce qu’on attend, Tout va très bien madame la marquise ou Tiens, tiens, tiens... Car Misraki est autant un homme d’image que de musique.  En 1937, à 29 ans, son premier grand long-métrage, Claudine à l’école de Serge de Poligny, marque le début d’un parcours au long-cours se confondant à l’histoire du cinéma français. Avec et à travers la musique de films, Paul Misraki trouve un moyen idéal pour s’affranchir du format de la chanson et affirmer d’autres ambitions musicales.Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
40:39 26/05/2018
Entretien avec Georges Brassens (1979)
Nous sommes au printemps 1979, soit quatre ans après la disparition de la vieille ORTF. Et pourtant, voilà qu’une chaîne de télévision, en l’occurrence Antenne 2, est secouée par un mini scandale.  Au cours d’une émission de variétés présentée par l’ineffable Guy Lux à une heure de grande écoute, une chanson a écorché les prudes oreilles de nombreux téléspectateurs. Il s’agit de "Fernande", sémillant hymne érectile farouchement hétéro, interprété par son polisson d’auteur, Georges Brassens.  Emoi, protestations, lettres indignées, standard téléphonique au bord de l’explosion, la rédaction du magazine dans lequel œuvre alors votre serviteur est sur le pied de guerre : mission, aller interviewer le pornographe du phonographe pour qu’il s’explique sur le tohu-bohu par lui involontairement provoqué.  Résultat, me voilà un beau matin devant les grilles de l’auteur du Gorille, magnétophone antédiluvien sous le bras, un vieux machin à K7 dont même un brocanteur ne voudrait plus aujourd’hui.  Ce qui explique évidemment la piètre qualité technique de l’enregistrement de cette conversation, qui va pourtant prendre un tour inattendu : car un Brassens en verve fera durer l’interview pendant près de deux heures. Nous sommes dans le 15ème arrondissement de Paris, au n°42 de la rue Santos Dumont, domicile du célèbre barde anar moustachu.Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
30:29 27/05/2018
Entretien avec Serge Gainsbourg (1984)
En octobre 1984, Serge Gainsbourg publie un album, son avant-dernier, qui va faire, à défaut de véritable scandale, encore parler dans les chaumières.  D’abord à cause de la pochette, sur laquelle le grand Serge pose maquillé, avec khol, sur les paupières, rouge à lèvres et fume cigarette, un cliché du photographe William Klein.  Le titre de l’album "Love on the beat" est aussi celui de la chanson la plus remarquée du disque. Une sorte de "Je t’aime moi non plus" revisitée façon bande son de film porno...  Prétexte à aller questionner le responsable dans son antre de la rue de Verneuil. Un entretien qui nécessite de tendre l’oreille, tant la diction de l’artiste, pour être légendaire, n’en est pas moins souvent plus proche du marmonnement intime que de la conversation conviviale.  Une interview ponctuée aussi du claquement régulier de son briquet zippo, car si Dieu est un fumeur de Havanes, Gainsbourg, on le sait inhalait plutôt des Gitanes.Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
26:12 28/05/2018
Entretien avec Yvette Horner, la reine de l'accordéon (1990)
Bonjour et bienvenue dans ce nouvel épisode des grands entretiens. Avec cette fois quelque chose d’un peu particulier : c’est pas du rock, c’est pas du jazz, c’est pas du classique, mais un peu tout ça à la fois puisqu’il s’agit d’Yvette Horner.  Eh oui, Yvette Horner, la reine de l’accordéon, du 14 juillet, du Tour de France et des bals populaires, le symbole français d’un instrument bien de chez nous.  Cette interview date de janvier 1990, et à l’époque Yvette Horner était devenue très branchée. Le couturier Jean-Paul Gaultier s’était intéressé à elle, l’avait habillée et ils avaient même tourné un clip vidéo ensemble.  De plus, Yvette Horner venait d’enregistrer un album sur lequel elle reprenait des airs de Michael Jackson et David Bowie... on ne peut pas faire plus branché.  L’interview s’est déroulée à Nogent sur Marne, chez Yvette Horner, et j’en ai gardé un souvenir ému puisque dans sa maison, tout était en forme d’accordéon.Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
16:36 29/05/2018
Philippe Rombi - Les grands entretiens des compositeurs de musique à l'image (partie 2)
Lors du premier podcast, nous avons évoqué avec Philippe Rombi, sa jeunesse, ses débuts, sa formation et ses formations, et évidemment la rencontre avec son grand frère de cinéma, le cinéaste qui a permis au public de découvrir son écriture, François Ozon. Et la collaboration au long-cours qui en a découlé.  Aujourd’hui, nous allons parler de l’esthétique musicale pour la comédie, de Dany Boon, de Christophe Barratier, de l’outil électronique, de dessin animé avec un personnage d’irréductible gaulois créé par Goscinny et Uderzo et enfin, d’avenir. Crédits musicaux : Bienvenue chez les Ch'tis (version piano) / Philippe Rombi / Editions Pathé Films  Bienvenue chez les Ch'tis (générique début) / Philippe Rombi / Editions Pathé Films Potiche / Philippe Rombi / Editions Mandarin Productions-FOZ L'Outsider / Philippe Rombi  Astérix, le Domaine des Dieux / Philippe Rombi / Editions M6 Interactions Ricky / Philippe Rombi Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
42:53 30/05/2018
Philippe Rombi - Les grands entretiens des compositeurs de musique à l'image
Philippe Rombi a représenté, juste après Alexandre Desplat et Bruno Coulais, au tournant du nouveau siècle, l’émergence d’une nouvelle génération de compositeurs pour l’image.  Il y a dans sa voix une trace d’accent qui trahit sa jeunesse méridionale. A Paris, à l’école normale, il a eu comme professeur le grand Antoine Duhamel, icône musicale de la Nouvelle vague.  Un large public a découvert sa musique en même temps qu’il découvrait le cinéma de François Ozon, avec Sous le sable en 2000.  Depuis, avec Ozon, c’est un mariage quasi inconditionnel : 12 longs-métrages en bientôt 20 ans de collaboration au long-cours. En héritier de GD et ML, il a une écriture d’une grande clarté, d’un lyrisme franc et généreux chez Christian Carion (Une hirondelle, Joyeux Noël), d’un lyrisme plus trouble, plus tendu, sinon plus inquiétant, chez Ozon.  Avec lui, nous allons évoquer sa formation, ses influences, ses débuts, et plus largement les coulisses de la création avec les cinéastes de sa vie : d’Ozon à Carion, de Dany Boon à Christophe Barratier. Crédits musicaux : Amicalement vôtre (The Persuaders) / John Barry / Editions Sony ATV Pierrot le fou / Antoine Duhamel / Editions Sido Music Les Amants criminels (Adagio) / Philippe Rombi / Editions Haute Fidélité Sous le sable / Philippe Rombi / Editions Haute Fidélité L'Amant double / Philippe Rombi /  Joyeux Noël (Hymne des fraternisés, piano seul) / Philippe Rombi / Editions Nord Ouest Productions Joyeux Noël (I'm dreaming of home) / Philippe Rombi-Lori Barth-Gary Lewis / Editions Nord Ouest ProductionsHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
46:44 31/05/2018
Pierre Barouh - Les grands entretiens de compositeurs de musique à l'image
Chabadabada, chabadabada... Qui se cache derrière cette formule, quasi magique, qui accompagne Un homme et une femme ? Pierre Barouh, bien sûr !  Personnage atypique et multiple, on lui doit des classiques de la chanson, comme À bicyclette ou Des ronds dans l'eau. Nous sommes en 2006.  Sa maison d'édition, Saravah, qui accueillit aussi bien Jacques Higelin et Brigitte Fontaine que l'Art ensemble of Chicago, Carole Laure ou David McNeill, fête alors ses 40 ans.  À deux pas du Panthéon, Philippe Barbot se rend dans l'antre du Pdg bohème, qui fit découvrir à la France la bossa nova.Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
41:24 05/10/2018
Entretien avec Johnny Hallyday (2003)
Mai 2003. Philippe Barbot rencontre l'idole des jeunes dans son restaurant de la rue Balzac.  Le monstre sacré se laisse aller à quelques confidences, parle astrologie, explique comment il choisit ses chansons, et comment il prépare sa voix.  S'il confirme sa préférence pour le live, celui qui fut une véritable bête de scène confesse avoir toujours le trac avant chaque concert.  À table avec Johnny, rockeur gastronome, simple, accessible, qui fêterait quelques semaines plus tard ses 60 ans.Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
34:40 05/10/2018
Entretien avec Maurane (2009)
Le 7 mai 2018, Maurane s'en est allée, alors qu'elle travaillait sur un album de reprises de Jacques Brel.  En mai 2009, quatre mois avant la sortie d'un autre disque consacré à Claude Nougaro, qui la considérait comme sa digne héritière, Philippe Barbot s'installe en sa compagnie dans le salon d'un hôtel parisien.  S'il est évidemment question du truculent poète toulousain et de leur admiration réciproque, même s'il n'a jamais écrit pour elle, l'échange est aussi l'occasion pour la « voix d'or de la chanson francophone » de parler d'elle. Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
23:09 05/10/2018
Composer de la musique à l'image : Michel Legrand nous raconte sa première expérience
Pour Michel Legrand, la musique d'un film est comme un second dialogue.  En 1959, alors qu'il a déjà composé pour Henri Verneuil, Henri Decoin et Jacques Pinoteau, il travaille sur ce qu'il considère comme sa vraie première fois au cinéma : le documentaire L'Amérique insolite de François Reichenbach.Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
26:24 08/01/2019
Entretien avec Alain Bashung (2008)
Le 24 mars 2008 sortait Bleu pétrole, le douzième album d'Alain Bashung.  Quelques semaines avant la sortie, Philippe Barbot le rencontre dans une brasserie des Abbesses. Un Bashung amaigri par la maladie, le crâne dissimulé par une petite casquette, mais toujours cordial et disert.  Une interview, la toute dernière hélas, choisie parmi une dizaine d’autres accordées au fil de sa carrière, parce que sans doute la plus complète et, évidemment, la plus émouvante...Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
37:11 12/03/2019
Electrorigines : les pionniers de l'electro française - François Bayle
Compositeur français né en 1932, François Bayle est l’une des personnalités essentielles de l’aventure de la musique électroacoustique.  Il est notamment reconnu pour avoir conceptualisé et mis en forme l’Acousmonium, un dispositif dédié à la diffusion et à la spatialisation des œuvres musicales.  Toujours en activité aujourd’hui, il revient avec nous sur sa carrière, notamment au sein du GRM, son apprentissage et ses inventions.Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
41:58 20/03/2019
Electrorigines : les pionniers de l'electro française - Zanov
Musicien et ingénieur informatique français né en 1947, Pierre Salkazanov fait partie des pionniers de la musique électronique des seventies.  Son premier album, Green Ray, est publié en 1976, à l’heure où les musiciens « cosmic » ou « planants » comme Tangerine Dream, Vangelis ou Jean-Michel Jarre connaissent le succès. Auteur de cinq albums, jusqu’au récent Open Worlds, il est redécouvert par la nouvelle génération électro à partir de 2016.Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
29:57 20/03/2019
Electrorigines : les pionniers de l'electro française - Philippe Laurent
Philippe Laurent débute sa carrière dès 1979, dans le sillage du postpunk.  Entre synth-pop et musique industrielle, ses premiers albums et titres sortent d’abord sur format K7 au sein d’un riche réseau de labels, de distributeurs et de fanzines, qui dominent la scène indépendante.  Il aborde un virage plus expérimental dans les années 1990, avant d’être redécouvert par la nouvelle scène musicale à partir de 2011, grâce au label américain Minimal Wave.Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
36:01 20/03/2019
Electrorigines : les pionniers de l'electro française - Christophe Monier
Christophe Monier est l’un des vrais pionniers de la scène house et techno française.  Il débute sa carrière dès 1990 avec le projet Discotique, aux côtés du musicien et DJ Patrick Vidal, dont le premier maxi est publié par le label Rave Age.  Il poursuit son aventure avec Impulsion, aux côtés du DJ Pascal R, et surtout The Micronauts, avec George Issakidis, dont les morceaux novateurs marquent l’histoire de l’électro française des années 1990.Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
37:35 20/03/2019
Béatrice Thiriet : les 5 BO qui lui ont donné envie de composer de la musique à l'image
Pour ce quatrième épisode, nous accueillons la compositrice la plus active du cinéma français, dont le parcours est lié à celui de deux cinéastes : Pascale Ferran et Dominique Cabrera.  Pascale Ferran est d’ailleurs à la fois sa soeur et mère de cinéma, puisqu’elle lui a offert son baptême de long-métrage avec Petits arrangements avec les morts, en 1994.  A ce jour, les partitions emblématiques de notre compositrice s’intitulent : L’Autre côté de la mer, Le Lait de la tendresse humaine, Lady Chatterley, Le Coeur des hommes, Bird people, Corniche Kennedy.  Crédits musicaux : L’Atalante / Musique de Maurice Jaubert, dirigée par Serge Baudo - Editions Sidonie Les Quatre-cents coups / Musique de Jean Constantin - Editions MK2 (catalogue Les Films du Carrosse) Le Casanova de Fellini / Musique de Nino Rota, dirigée par Carlo Savina - Editions CAM-Sugar Danton / Musique de Jean Prodromidès - Editions Gaumont Musique La Nuit américaine (Grand choral) / Musique de Georges Delerue, dirigée par Laurent Petitgirard - Editions Warner Chappell Music France (catalogue PECF)Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
32:36 22/03/2019
Composer de la musique à l'image : Béatrice Thiriet nous raconte sa première expérience
Pour ce cinquième épisode, nous accueillons la compositrice la plus active du cinéma français, dont le parcours est lié à celui de deux cinéastes : Pascale Ferran et Dominique Cabrera.  Pascale Ferran est d’ailleurs à la fois sa soeur et mère de cinéma, puisqu’elle lui a offert son baptême de long-métrage avec Petits arrangements avec les morts, en 1994.  A ce jour, les partitions emblématiques de notre compositrice s’intitulent : L’Autre côté de la mer, Le Lait de la tendresse humaine, Lady Chatterley, Le Coeur des hommes, Bird people, Corniche Kennedy. Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
17:08 22/03/2019
Béatrice Thiriet - Les grands entretiens de compositeurs de musique à l'image
Au printemps 1994, un premier long-métrage programmé à la Quinzaine des Réalisateurs enflamme la Croisette et obtient la Caméra d’Or. Son titre : Petits arrangements avec les morts.  C’est aussi la double révélation d’une cinéaste, Pascale Ferran, et d’une compositrice de trente-quatre ans, dont c’est aussi le baptême de long-métrage. Vingt-cinq ans plus tard, notre musicienne a mis en musique tous les films de Pascale Ferran mais aussi tous les projets de fiction de Dominique Cabrera, son autre cinéaste fétiche.  Surtout, elle s’est imposée comme l’une des compositrices les plus innovantes et intransigeantes du cinéma français, avec une filmographie d’une belle ligne auteuriste, complétée par un pas de côté vers la comédie populaire avec le triptyque Le Coeur des hommes.  Avec elle, nous allons évoquer sa formation, ses influences, son itinéraire insolite, son rapport à l’image, et plus largement les coulisses de la création avec les metteurs en scène de sa vie. Crédits musicaux : Les Visiteurs du soir / Musique de Maurice Thiriet, dirigée par Georges Tzipine - Editions Choudens Petits arrangements avec les morts / Musique de Béatrice Thiriet - Editions Eclipsa Films Lady Chatterley (ouverture)/ Musique de Béatrice Thiriet - Editions Cristal Publishing / Béatrice Thiriet Bird people (Techno choc) / Musique de Béatrice Thiriet - Editions Archipel 35 Le Coeur des hommes / Musique de Béatrice Thiriet - Editions Crépuscule France L’autre côté de la mer (Valse) / Musique de Béatrice Thiriet - Editions Delabel Le Lait de la tendresse humaine / Musique de Béatrice Thiriet - Les Editions Pelléas / Béatrice Thiriet Corniche Kennedy (Sirène, par Kamel Kadri et Héol Dante) / Musique de Béatrice Thiriet, paroles de Kamel Kadri et Héol Dante - Editions Cristal Publishing Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
47:12 22/03/2019
Entretien avec Jacques Higelin (2013)
On l’a affublé de tous les surnoms, baladin fantasque, rocker foutraque, saltimbanque anar, fou chantant, et il les méritait tous.  Et bien plus. Car Jacques Joseph Higelin, qui nous a quitté le 6 avril 2018, était un artiste à la démesure réjouissante : à la fois poète, bateleur, conteur, funambule, bête de scène et de cirque, showman et shaman, tête en l’air et amoureux impénitent, tombé du ciel mais gardant la tête dans les étoiles.Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
31:33 11/04/2019
Jean-Claude Vannier : les 5 BO qui lui ont donné envie de composer de la musique à l'image
Pour ce cinquième épisode, nous accueillons un compositeur autodidacte, qui déteste l’idée du professionnalisme, un poète du bricolage, passionné par ce qui est déglingué, par les fausses notes, par les instruments désaccordés.  Au cinéma, ses partitions emblématiques s’intitulent Slogan, La Horse, Projection privée, Les Lolos de Lola, Les Guichets du Louvre, L’Amour propre ne le reste jamais très longtemps, Comédie d’été, Bienvenu à bord, La Tour Montparnasse infernale, Les Amants réguliers, La Frontière de l’aube, Microbe et gasoil. Crédits musicaux : Les 400 coups / Musique de Jean Constantin - Editions Les Films du Carrosse Truffaut cha cha cha, par Jean Constantin / Paroles et musique de Jean Constantin / Arrangement et direction d'orchestre : Jean-Claude Vannier. Inédit Le Troisième homme (The Third man) / Musique d'Anton Karas - Editions Chappell La Strada / Musique de Nino Rota - Editions Redi Ponti de Laurentiis Touchez par au grisbi / Musique de Jean Wiener Interprétée par Jean Wiener (piano) et Jean Wetzel (harmonica) Editions Warner Chappell Music France  Mon oncle / Musique de Franck Barcellini - Editions Emi Music Publishing France / Specta Films Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
25:35 15/04/2019
Jean-Claude Vannier - Les grands entretiens de compositeurs de musique à l'image
Notre nouvel invité des Grands entretiens du musée Sacem s’est s’imposé dès la fin des années 60 comme l’un des couturiers vedettes de la variété française, en composant et/ou arrangeant pour Serge Gainsbourg, Claude Nougaro, Johnny Hallyday, Jane Birkin, Barbara, Michel Polnareff, Brigitte Fontaine, Michel Jonasz, Julien Clerc, Maurane…  Nous lui avons rendu visite chez lui et, en sa compagnie, nous allons dans ce premier épisode évoquer ses premières années avec Michel Magne, Serge Gainsbourg ou Mort Shuman.  Crédits musicaux: -Barbarella's song, par Jackie Lee / Musique de Michel Magne, arrangement de Jean-Claude Vannier Editions Sido Music -La Horse / Musique de Jean-Claude Vannier et Serge Gainsbourg, arrangement et direction d'orchestre : Jean-Claude Vannier Editions Sido Music -L'Amour en privé, par Françoise Hardy / Musique de Jean-Claude Vannier, paroles de Serge Gainsbourg Editions Sido Music -Les Guichets du Louvre / Musique de Jean-Claude Vannier et Mort Shuman, arrangement et direction d'orchestre : Jean-Claude Vannier Editions Premiere Music GroupHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
35:51 15/04/2019
Jean-Claude Vannier - Les grands entretiens de compositeurs de musique à l'image (partie 2)
Lors du premier épisode, nous avons évoqué avec lui sa jeunesse, ses débuts, la liberté harmonique et orchestrale de son écriture, et évidemment ses premières collaborations à quatre mains avec Michel Magne, Serge Gainsbourg ou Mort Shuman.  Aujourd’hui, nous allons parler du rapport de communication avec les cinéastes, ceux notamment qui ont jalonné son parcours, comme Daniel Vigne, Philippe Garrel ou Michel Gondry.  Crédits musicaux : Comédie d'été / Musique de Jean-Claude Vannier - Editions Ajoz Films Bienvenue à bord / Musique de Jean-Claude Vannier - Editions Sony Music Entertainment France  Aux abois / Musique de Jean-Claude Vannier - Editions BC Films La Frontière de l'aube / Musique de Jean-Claude Vannier  Interprétée par Didier Lockwood (violon) et Jean-Claude Vannier (piano) Editions Rectangle Productions / Jean-Claude Vannier Microbe et gasoil / Musique de Jean-Claude Vannier - Editions Studiocanal / Partizan Animation / Jean-Claude VannierHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
37:03 15/04/2019
Bertrand Tavernier : regard de cinéaste, épisode 1
Avec Scorsese et Tarantino, il fait partie d’une amicale très fermée, celle des metteurs en scènes-cinéphiles-mélomanes. Ses longs-métrages emblématiques s'intitulent notamment Le Juge et l’assassin, Coup de torchon, Autour de minuit, La Vie et rien d’autre, L.627, Dans la brume électrique, Quai d’Orsay.    Dans ce premier épisode, Bertrand Tavernier évoque le début de sa fraternité avec deux de ses compositeurs fétiches, Philippe Sarde et Antoine Duhamel.  Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
40:22 13/05/2019
Bertrand Tavernier : regard de cinéaste, épisode 2
Avec Scorsese et Tarantino, il fait partie d’une amicale très fermée, celle des metteurs en scènes-cinéphiles-mélomanes. Ses longs-métrages emblématiques s'intitulent notamment Le Juge et l’assassin, Coup de torchon, Autour de minuit, La Vie et rien d’autre, L.627, Dans la brume électrique, Quai d’Orsay.    Dans ce second épisode, Bertrand Tavernier raconte l’évolution de ses collaborations avec deux de ses compositeurs fétiches,, Philippe Sarde et Antoine Duhamel.  Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
42:18 13/05/2019

Podcasts similaires