Show cover of Ressentir

Ressentir

Je suis Jessica Troisfontaine et vous écoutez le podcast Ressentir. Ici, je vous emmène à la rencontre de femmes et d’hommes qui ont en commun d’écouter le vacarme de leurs émotions et d’appréhender le monde avec une sensibilité accrue aux sensations. Voici des gourmands de la vie, des dévorateurs de culture, des explorateurs de fêlures, des courageux des mots, des dégourdis du frisson, des artistes de la palette de nos agitations. Ensemble, nous discutons de la manière dont ils habitent leur quotidien, dont ils s’habillent, dont ils travaillent, dont ils traversent, dont ils aiment, voyagent, mangent… Dont ils ressentent, tout simplement. L’esprit aventureux et le cœur au bord des yeux.

Titres

Ressentir les livres #2 - André Gorz, « Lettre à D. Histoire d’un amour »
 Je suis Jessica Troisfontaine et vous écoutez le podcast Ressentir. Cet épisode fait partie d’une série qui s’intitule "Ressentir les livres", à travers laquelle  je vous propose de découvrir ou de redécouvrir des livres dont les mots, le style et le propos ont fleuri dans mon cœur avec le plus d’émotions à travers une lecture à voix haute d’un extrait particulièrement coloré. Le livre que je vous propose de ressentir aujourd’hui est « Lettre à D. Histoire d’un amour » d’André Gorz, qui a été publié en 2006 aux Editions Galilée et Gallimard. André Gorz, Gérard Horst de son vrai nom, est un écrivain et philosophe qui est né à Vienne en 1923. Il est notamment publié « Le traitre » en 1958, qui est préfacé par Sartre, mais aussi « Adieux au prolétariat : au-delà du socialisme » en 1980 ou encore « L’Immatériel : connaissance, valeur et capital » en 2003. En parallèle de son travail philosophique, il a poursuivi une carrière de journaliste, à L’Express puis au Nouvel Observateur, où il a écrit sous le pseudo de Michel Bosquet. Le 22 septembre 2007, André Gorz s’est suicidé à l’âge de 84 ans avec sa femme, qui était alors atteinte d’une maladie incurable.  Sa femme, c’est Dorine, D., à qui il adresse cette lettre, quelques mois plus tôt. Il lui écrit cette lettre pour comprendre pourquoi dans son œuvre, il l’a invisibilisée ou dévalorisée, et pour réparer, en lui redonnant sa juste place, en exprimant tout ce qu’elle lui a apporté, de quelles manières elle l’a élevé, à quel point il l’a aimée et à quel point il l’aime encore cinquante-huit ans plus tard. L'extrait que j'ai choisi de vous lire court de la première page aux 3/4 de la 7ème page.
12:03 27/05/2024
Anaïs et Alice, fondatrices de Delajoie Editions
Je suis Jessica Troisfontaine et vous écoutez le podcast Ressentir.   Aujourd’hui, j’ai le plaisir de recevoir Anaïs et Alice, qui sont connues comme étant les « Delajoie », un nom orthographié en un mot, qu’elles utilisent comme un patronyme et qui désigne également leur marque d’édition de mobilier, leur activité de studio créatif ainsi que l’univers solaire qu’elles déploient sur leur compte Instagram @delajoie.editions Dans cet épisode, Anaïs et Alice expliquent comment elles se définissent en train que personnes, en tant que duo sur le plan professionnel, en tant que couple et en tant que mères, puisqu’elles viennent d’avoir une petite fille.  Elles racontent la manière dont elles investissent leur lieu de vie comme un laboratoire d’expérimentation, leur vision du beau comme une possibilité de se sauver et de s’élever, ainsi que leur émancipation de leurs milieux respectifs pour créer un monde qui leur ressemble. Nous discutons généreusement de rapport au corps : celui d’Anaïs, qui est obèse depuis l’âge de 3 ans et qui mentionne le regard d’Alice mais aussi la représentation publique de corps non normés comme des facteurs de sa réconciliation avec le sien ; et puis celui d’Alice, qui évoque la transformation du corps sexualisé en corps nourricier. Mais avec Alice et Anaïs, nous avons aussi parlé de leur parcours de maternité, vécu comme étant initiatique, de rapport à l’argent, d’ivresse qui déshabille et de tout ce dont elles se nourrissent. Si elles ont choisi Delajoie comme « un nom pour les jours de pluie », Anaïs et Alice sont un arc-en-ciel de poésie et je vous propose à présent de Ressentir avec toute leur sensibilité. La musique et l’illustration sonore sont de Pandore. Le montage a été réalisé par Touch Prod.  Et si vous vous posez d’autres questions ou si vous avez des suggestions, n’hésitez pas à m’écrire un message via mon compte Instagram @jessica_troisfontaine.
52:40 24/05/2024
Emilie Duchêne, fondatrice de Thea Jewelry et cofondatrice de Let's share our rollercoaster
Je suis Jessica Troisfontaine et vous écoutez le podcast Ressentir.   Aujourd’hui, j’ai le plaisir de recevoir Émilie Duchêne. Émilie est la fondatrice de Thea, une marque de bijoux personnalisés, mais elle est également coach ainsi que la cofondatrice de Let’s share our rollercoaster, un concept de speed meetings, soit une version améliorée et entrepreneuriale du speed dating. Dans cet épisode, Émilie évoque la Belgique, dont elle est originaire, la timidité maladive qu’elle a vaincue en sortant de sa zone de confort, ainsi que les hauts et les bas qui ont jalonné les 13 ans de son aventure entrepreneuriale. Elle explique le pouvoir guérisseur des mots, l’importance pour elle d’avoir une prise de parole décomplexante sur les réseaux sociaux et ce que ses expériences professionnelles ont eu comme pouvoir transformateur sur elle. Mais avec Émilie, nous avons aussi discuté de ne pas se laisser définir par sa boite, des vérités qui sont bonnes – ou non – à dire, d’ésotérisme et de conciliation de la liberté avec la maternité. Je vous propose à présent de Ressentir avec l’authenticité d’Émilie. Cet épisode est soutenu par Propulse by CA, le compte pro 100% en ligne du Crédit Agricole. Vous pourrez profiter dès maintenant d’1 mois d’essai gratuit et commencer à « Ressentir » le soulagement d’être aidé à réussir en suivant le lien suivant : https://bit.ly/Ressentir La musique et l’illustration sonore sont de Pandore. Le montage a été réalisé par Touch Prod.  Et si vous vous posez d’autres questions ou si vous avez des suggestions, n’hésitez pas à m’écrire un message via mon compte Instagram @jessica_troisfontaine.
56:56 17/05/2024
Ressentir les livres #1 - Alicia Dorey, "A nos ivresses"
Je suis Jessica Troisfontaine et vous écoutez le podcast Ressentir. Cet épisode fait partie d’une série qui s’intitule "Ressentir les livres", à travers laquelle  je vous propose de découvrir ou de redécouvrir des livres dont les mots, le style et le propos ont fleuri dans mon cœur avec le plus d’émotions à travers une lecture à voix haute d’un extrait particulièrement coloré. Le livre que je vous propose de ressentir aujourd’hui est « A nos ivresses » d’Alicia Dorey, qui a été publié en 2023 chez Flammarion. Alicia Dorey est journaliste spécialisée en vin et gastronomie – elle a d’ailleurs été élue journaliste vin de l’année en 2023. A nos ivresses est son premier livre. Il s’est vu décerner le prix Jean Carmet, le prix du livre du Clos de Vougeot et il va être traduit en trois langues. Le passage que j’ai choisi de lire est issu du chapitre 5, qui s’intitule « L’ivresse et l’amour » et court de la sous-partie « L’amour flou » jusqu’à la fin du chapitre. Je précise comme il se doit que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé et que l’alcool est à consommer avec modération.
20:50 14/05/2024
Agathe Ruga, autrice et dentiste
Je suis Jessica Troisfontaine et vous écoutez le podcast Ressentir.   Aujourd’hui, j’ai le plaisir de recevoir Agathe Ruga. Agathe est autrice et dentiste. Elle a publié trois romans : Sous le soleil de tes cheveux blonds, chez Stock et en poche,  L’homme que je ne devais pas aimer, chez Flammarion et en poche Et Rendez-vous à la porte dorée, qui vient d’être publié chez Flammarion. Puisque ces livres relèvent de l’autofiction, j’ai choisi d’explorer les thèmes abordés et des situations décrites dans chacun d’eux comme des fenêtres sur l’histoire personnelle et l’intériorité d’Agathe. Agathe évoque ainsi les contours d’un chagrin d’amitié, le thème de l’absence qui parcourt toute son œuvre ou encore ce qui l’a poussée à fuir le confort d’une vie de famille en apparence parfaite. Elle explique également la manière dont elle a vécu ses maternités – la première lorsqu’elle avait à peine 20 ans et était en études de médecine, et les suivantes, qui l’ont menée à l’épuisement ; ainsi que son rapport à la séduction, sa redéfinition de l’amour au fil de ses relations et les enjeux qu’elle lie à la sexualité telle qu’elle se pratique aujourd’hui. Avec Agathe, nous avons par ailleurs discuté de ce que peut la littérature, de son processus d’écriture, d’amour virtuel, de l’idéal de vérité dans le couple, d’astrologie et de la face la plus enthousiasmante des réseaux sociaux. Je vous propose à présent de Ressentir avec l’intensité d’Agathe. Cet épisode est soutenu par Propulse by CA, le compte pro 100% en ligne du Crédit Agricole. Vous pourrez profiter dès maintenant d’1 mois d’essai gratuit et commencer à « Ressentir » le soulagement d’être aidé à réussir en suivant le lien suivant : https://bit.ly/Ressentir La musique et l’illustration sonore sont de Pandore. Le montage a été réalisé par Touch Prod.  Et si vous vous posez d’autres questions ou si vous avez des suggestions, n’hésitez pas à m’écrire un message via mon compte Instagram @jessica_troisfontaine.
83:32 10/05/2024
Ressentir la musique #7
Je suis Jessica Troisfontaine et vous écoutez le podcast Ressentir. Une fois par mois, je vous propose un épisode spécial sous forme de compilation musicale des titres qui m’ont été soumis par mes invité.es à la fin de nos conversations. Laissez-vous entraîner sur cette piste qui fera, je l’espère, danser vos émotions. Par ordre d'apparition : - Céline Chung : Miss Right, Anderson .Paak  - Vincent Louis Voinchet : Small Café, Leon Ware  - Valérie De Sutter : La nuit n’en finit plus, Clio  - Carole Tolila : Too young, Hyphen Hyphen et King, Florence + the Machine
19:02 08/05/2024
Carole Tolila, journaliste et animatrice télé
Je suis Jessica Troisfontaine et vous écoutez le podcast Ressentir.  Aujourd’hui, j’ai le plaisir de recevoir Carole Tolila. Carole est journaliste et animatrice télé. Vous la connaissez sans doute pour être la co-présentatrice de l’émission « Silence ça pousse » ou pour être tous les jeudis soir l’hôte d’un live Instagram qui s’intitule Pyjama thérapie, dans lequel des personnalités ouvrent les portes de leur intérieur pour dévoiler qui ils sont. Dans cet épisode, Carole évoque l’environnement familial structurant dans lequel elle a grandi, la grande sœur dans l’ombre de laquelle elle s’est développée avec une admiration dénuée de rivalité et son rêve de petite fille d’être journaliste, initialement étouffé par le sentiment de ne pas être assez intelligente. Elle raconte la découverte tardive de sa dyslexie et le travail qu’elle a dû fournir et fournit encore pour gravir les montagnes d’obstacles qui y sont liés.  Elle évoque les troubles du comportement alimentaire dont elle a souffert et le choix de la joie qui s’est imposé à elle à un moment clé de sa vie et la guide aujourd’hui. Mais avec Carole, nous avons aussi discuté de ses questionnements autour d’un dernier enfant, de rapport décomplexé aux émotions et de sa vision tendre de l’amour. Je vous propose à présent de Ressentir avec l’ivresse de vie de Carole. Cet épisode est soutenu par Propulse by CA, le compte pro 100% en ligne du Crédit Agricole. Vous pourrez profiter dès maintenant d’1 mois d’essai gratuit et commencer à « Ressentir » le soulagement d’être aidé à réussir en suivant le lien suivant : https://bit.ly/Ressentir La musique et l’illustration sonore sont de Pandore. Le montage a été réalisé par Touch Prod.  Et si vous vous posez d’autres questions ou si vous avez des suggestions, n’hésitez pas à m’écrire un message via mon compte Instagram @jessica_troisfontaine.
75:05 03/05/2024
Valérie de Sutter, fondatrice de JNPR
Je suis Jessica Troisfontaine et vous écoutez le podcast Ressentir. Aujourd’hui, j’ai le plaisir de recevoir Valérie de Sutter. Valérie est la fondatrice de JNPR, une marque premium de spiritueux sans alcool. Dans cet épisode, Valérie raconte à quel point la valeur travail a été importante dans l’environnement dans lequel elle a grandi et son rapport au travail aujourd’hui. Elle évoque la manière dont elle a procédé pour fabriquer des boissons sans alcool novatrices et créatrices d’émotions, ce que c’est, pour elle, qu’un goût d’adulte, ainsi que la façon dont elle envisage sa propre consommation d’alcool.  Mais avec Valérie, nous avons aussi discuté de pistes pour bien vieillir, de son goût de la lecture et de nourriture du quotidien. Je précise comme il se doit que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé et que l’alcool est à consommer avec modération. Je vous propose à présent de ressentir avec l’énergie et la détermination de Valérie. Cet épisode est soutenu par JNPR, qui propose une gamme de spiritueux sans alcool premium qui ne contiennent pas de sucre ou seulement très peu. Leurs saveurs subtiles ont modifié mon regard sur le genre et permettent  de trinquer avec allégresse et raffinement en semaine, sans convier sa mauvaise conscience ou empiéter sur sa forme le lendemain. La musique et l’illustration sonore sont de Pandore. Le montage a été réalisé par Touch Prod.  Et si vous vous posez d’autres questions ou si vous avez des suggestions, n’hésitez pas à m’écrire un message via mon compte Instagram @jessica_troisfontaine.
50:18 26/04/2024
Vincent Louis Voinchet, co-fondateur de Maison Ceronne
Je suis Jessica Troisfontaine et vous écoutez le podcast Ressentir.   Aujourd’hui, j’ai le plaisir de recevoir Vincent Louis Voinchet. Vincent est le co-fondateur de Maison Ceronne, une maison d’hôtes et table située dans le Perche. Dans cet épisode, Vincent raconte la manière dont il a vécu son homosexualité jusqu’à sa vingtaine, à titre personnel et dans ses relations aux autres et notamment à ses parents, qui se voyaient empêchés de l’accepter en raison des préceptes de leur foi religieuse. Il évoque son rapport à l’expression des émotions et aux manifestations d’affection en lien avec celui observé de sa famille, mais aussi ses questionnements sur sa propre foi et le sentiment d’injustice qui l’a amené à devenir avocat au début de sa carrière professionnelle. Il raconte le burn out qu’il identifie après coup comme une chance, la création d’une agence de communication et de publicité et l’achat d’une maison de campagne initialement pensée pour en faire profiter ses copains et les clients de son agence… Avant qu’il ne décide, avec son mari Clément, de la transformer en la maison d’hôtes ouverte au public qu’ils exploitent aujourd’hui. Maison Ceronne étant un bijou d’architecture et de design entièrement imaginé par Vincent, je l’interroge sur son goût de l’esthétisme, sur ce que peut le beau, sur son processus pour chiner du mobilier et sur la manière dont il entretient sa créativité.  Mais avec Vincent, nous avons aussi discuté de ce que cela implique de travailler avec son partenaire de vie, des limites qu’il trace - ou non - entre sa vie personnelle et sa vie professionnelle, ainsi que de son rapport passionné au travail. Je vous propose à présent de ressentir avec le regard aiguisé de Vincent. Cet épisode est soutenu par JNPR, qui propose une gamme de spiritueux sans alcool premium qui ne contiennent pas de sucre ou seulement très peu. Leurs saveurs subtiles ont modifié mon regard sur le genre et permettent  de trinquer avec allégresse et raffinement en semaine, sans convier sa mauvaise conscience ou empiéter sur sa forme le lendemain. La musique et l’illustration sonore sont de Pandore. Le montage a été réalisé par Touch Prod.  Et si vous vous posez d’autres questions ou si vous avez des suggestions, n’hésitez pas à m’écrire un message via mon compte Instagram @jessica_troisfontaine.
69:42 19/04/2024
Céline Chung, co-fondatrice de la Bao Family
 Je suis Jessica Troisfontaine et vous écoutez le podcast Ressentir. Aujourd’hui, j’ai le plaisir de recevoir Céline Chung. Céline est la co-fondatrice de la Bao Family, un groupe de restauration qui révolutionne la cuisine chinoise et l’un des plus éclatants succès de ces dernières années sur la scène gastronomique française. Dans cet épisode, Céline raconte les moqueries liées à ses origines chinoises pendant son enfance et la manière dont elle a transformé sa douleur et sa colère en énergie motrice dans son aventure entrepreneuriale. Elle décrypte sa relation avec ses parents, la pression à être la première en tout, la nécessité qu’elle a ressentie de s’en émanciper, le poids de la honte et celui de la fierté.  Céline explique également ce que le développement fulgurant de la Bao Family a impliqué comme travail et comme investissement personnels, mais aussi tout ce que ces 5 dernières années ont transformé en elle, les multiples portes qu’elle a ouvertes, ainsi que la routine qu’elle a mise en place pour prendre soin de tout son être. Mais avec Céline, nous avons aussi discuté de sa connexion à son instinct et à son corps, de sa sensibilité comme un trésor, de la place du taoïsme et de la poésie dans sa vie, d’alimentation bien sûr, et de rapport à la créativité et à la sexualité. Je vous propose à présent de ressentir avec la profondeur de Céline. Cet épisode est soutenu par JNPR, qui propose une gamme de spiritueux sans alcool premium qui ne contiennent pas de sucre ou seulement très peu. Leurs saveurs subtiles ont modifié mon regard sur le genre et permettent  de trinquer avec allégresse et raffinement en semaine, sans convier sa mauvaise conscience ou empiéter sur sa forme le lendemain. La musique et l’illustration sonore sont de Pandore. Le montage a été réalisé par Touch Prod.  Et si vous vous posez d’autres questions ou si vous avez des suggestions, n’hésitez pas à m’écrire un message via mon compte Instagram @jessica_troisfontaine.
67:42 12/04/2024
Ressentir la musique #6
Je suis Jessica Troisfontaine et vous écoutez le podcast Ressentir. Une fois par mois, je vous propose un épisode spécial sous forme de compilation musicale des titres qui m’ont été soumis par mes invité.es à la fin de nos conversations. Laissez-vous entraîner sur cette piste qui fera, je l’espère, danser vos émotions. Par ordre d'apparition : - Delphine Plisson : Perfect day, Lou Reed  - Morgane Ortin : La déclaration d’amour, France Gall - Nina Métayer : Survivor, Destiny’s child - Isabelle Carron : Ain’t got no, I got life, Nina Simone
15:36 10/04/2024
Morgane Ortin, autrice et fondatrice du compte @amours_solitaires
Je suis Jessica Troisfontaine et vous écoutez le podcast Ressentir. Aujourd’hui, j’ai le plaisir de recevoir Morgane Ortin. Morgane est la fondatrice du compte Instagram @amours_solitaires, un projet d’archivage de l’intime qui dévoile anonymement les messages passionnés d’amoureux. Dans cet épisode, Morgane raconte sa passion pour le genre épistolaire, qu’elle a voulu rendre sexy et qu’elle souhaite démocratiser, au même titre que la poésie. Nous évoquons les livres qu’elle a écrits, et notamment « Le secret », qui nous donne l’occasion de discuter de son rapport obsessionnel à la mémoire et à l’archivage, ainsi que « La chambre sans murs », un recueil de poésie qui ouvre des fenêtres sur des sujets intimes, comme la dépression qu’elle a traversée et qu’elle a accepté d’évoquer. Plus récemment, Morgane a publié un carnet d’écriture intitulé « Le club des larmes », dans lequel elle invite à renouer avec sa vulnérabilité. A mon micro, elle raconte l’histoire des larmes mais aussi leur effet thérapeutique… Un effet qu’elles partagent avec l’écriture. Mais dans cet épisode, il est aussi question de l’impact d’un évènement sur son rapport à la nourriture et à son corps, ainsi que d’amour, bien sûr, tout au long, avec de très jolis textes lus à voix haute.  Je vous propose à présent de ressentir avec le cœur si vaste de Morgane. Cet épisode est soutenu par JNPR, qui propose une gamme de spiritueux sans alcool premium qui ne contiennent pas de sucre ou seulement très peu. Leurs saveurs subtiles ont modifié mon regard sur le genre et permettent  de trinquer avec allégresse et raffinement en semaine, sans convier sa mauvaise conscience ou empiéter sur sa forme le lendemain. La musique et l’illustration sonore sont de Pandore. Le montage a été réalisé par Touch Prod.  Et si vous vous posez d’autres questions ou si vous avez des suggestions, n’hésitez pas à m’écrire un message via mon compte Instagram @jessica_troisfontaine.
57:03 05/04/2024
Delphine Plisson, fondatrice de la Maison Plisson
Je suis Jessica Troisfontaine et vous écoutez le podcast Ressentir. Aujourd’hui, j’ai le plaisir de recevoir Delphine Plisson. Delphine est la fondatrice de la Maison Plisson, une halle culinaire comprenant des marchés alimentaires située boulevard Beaumarchais à Paris, où les produits sont sélectionnés chez près de 500 producteurs, éleveurs et vignerons pour leur gout, leur naturalité et leur qualité. Dans cet épisode, Delphine raconte les premiers évènements et étapes qui ont participé à sa construction personnelle : un job d’hôtesse de l’air tous les weekends et jour fériés pour financer ses études, un stage à New York vers lequel elle s’est envolée sans argent et sans savoir où elle dormirait le soir même, le suicide de son premier petit ami, un voyage initiatique en Inde…  Nous abordons ensuite son expérience de 20 ans dans la mode et son rapport – amoureux, foisonnant, respectueux –  à la nourriture, qui est pour elle une source de joie de vivre si grande qu’elle en a fait son métier en fondant la Maison Plisson. Mais avec Delphine, nous creusons aussi les questions de savoir si les gens intelligents sont toujours gentils, si bien manger coute cher ou encore si l’on devient ce que l’on mange. Je propose à présent de ressentir avec la hardiesse et l’humour de Delphine.  Cet épisode est soutenu par JNPR, qui propose une gamme de spiritueux sans alcool premium qui ne contiennent pas de sucre ou seulement très peu. Leurs saveurs subtiles ont modifié mon regard sur le genre et permettent  de trinquer avec allégresse et raffinement en semaine, sans convier sa mauvaise conscience ou empiéter sur sa forme le lendemain. La musique et l’illustration sonore sont de Pandore. Le montage a été réalisé par Touch Prod.  Et si vous vous posez d’autres questions ou si vous avez des suggestions, n’hésitez pas à m’écrire un message via mon compte Instagram @jessica_troisfontaine.
72:55 29/03/2024
Nina Métayer, Pâtissière mondiale 2023
Je suis Jessica Troisfontaine et vous écoutez le podcast Ressentir. Aujourd’hui, j’ai le plaisir de recevoir Nina Métayer. Nina a été élue Pâtissière mondiale 2023 et elle est la première femme à avoir obtenu ce titre. Ensemble, nous retraçons son parcours de la boulangerie à la pâtisserie et tout ce que cela a impliqué comme challenges pour elle, ces domaines étant largement l’apanage des hommes, surtout lorsqu’il s’agit de prendre des postes à responsabilité. Elle évoque aussi ce qu’elle doit à sa force de travail, plutôt qu’à son talent, mais aussi son obsession d’aller au bout des choses, sa recherche constante de la perfection.  Elle décrit le regard qu’elle porte sur son quotidien, dans lequel elle tient à s’amuser à chaque moment, et ce que signifie, pour elle, prendre du temps pour soi. Mais avec Nina, nous discutons aussi de la culpabilité qu’elle a ressentie lorsqu’elle est tombée enceinte, de la possibilité – ou non – de tout cumuler, de son rapport à la nourriture (gourmand mais raisonné) et de ce qu’elle endosse comme fierté et comme responsabilité du fait de l’octroi du titre de Pâtissière mondiale. Je vous propose à présent de ressentir avec la positivité de Nina. La musique et l’illustration sonore sont de Pandore. Le montage a été réalisé par Touch Prod.  Et si vous vous posez d’autres questions ou si vous avez des suggestions, n’hésitez pas à m’écrire un message via mon compte Instagram @jessica_troisfontaine.
54:25 23/03/2024
Isabelle Carron, fondatrice d'Absolution
  Je suis Jessica Troisfontaine et vous écoutez le podcast Ressentir. Aujourd’hui, j’ai le plaisir de recevoir Isabelle Carron. Isabelle est la fondatrice d’Absolution, une marque pionnière de la cosmétique bio en France. Dans cet épisode, Isabelle raconte ce qui l’a poussée à lancer Absolution il y a 15 ans, ce que cela a impliqué de proposer un discours et des produits extrêmement novateurs sur le marché à l’époque, ainsi que sa manière d’appréhender la croissance de sa société aujourd’hui. Isabelle, qui a 61 ans, explique aussi l’évolution de son rapport au vieillissement, sa décision d’arrêter de teindre ses cheveux, ses craintes, le changement qu’elle a perçu dans le regard des autres, ainsi que ce que le passage des années peut apporter de libérateur. Mais avec Isabelle, nous avons aussi discuté de sa passion pour la cuisine, d’ivresse et du mystère de la sexualité. Je vous propose à présent de ressentir avec la maturité d’Isabelle. Cet épisode est soutenu par Absolution, qui a entrepris une démarche sincère, exigeante et pionnière il y a 15 ans en proposant des soins cosmétiques certifiés bio, mêlant actifs botaniques et minéraux, adaptables à toutes les humeurs de peau. Leur démarche m’évoque la cuisine que je préfère : celle qui ne fait que sublimer la nature, puisqu’elle contient tout ce qu’il nous faut, mais en ne sacrifiant rien à l’esthétique, puisque le beau nous fait autant de bien que le bon et le bio. Grâce au code « Ressentir », pour toute commande passée chez Absolution, vous recevrez mon produit coup de cœur - le masque velours repulpant - en format découverte dès 50 € d’achat. La musique et l’illustration sonore sont de Pandore. Le montage a été réalisé par Touch Prod.  Et si vous vous posez d’autres questions ou si vous avez des suggestions, n’hésitez pas à m’écrire un message via mon compte Instagram @jessica_troisfontaine.
61:24 15/03/2024
Ressentir la musique #5
Je suis Jessica Troisfontaine et vous écoutez le podcast Ressentir. Une fois par mois, je vous propose un épisode spécial sous forme de compilation musicale des titres qui m’ont été soumis par mes invité.es à la fin de nos conversations. Laissez-vous entraîner sur cette piste qui fera, je l’espère, danser vos émotions. Par ordre d'apparition : - Mathilde Lacombe : I’ve been loving you too long, Otis Redding - Arnold d’Alger : Four hands, Nils Frahm  - Alessandra Montagne : Voilà, Barbara Pravi - Alexandre Giesbert : Variations sur Marilou, Serge Gainsbourg 
19:01 13/03/2024
Alexandre Giesbert, co-fondateur du groupe Daroco
Je suis Jessica Troisfontaine et vous écoutez le podcast Ressentir. Aujourd’hui, j’ai le plaisir de recevoir Alexandre Giesbert. Alexandre est le co-fondateur du groupe Daroco, qui comprend trois restaurants et deux bars à cocktails diffusant de délicieuses vibrations italiennes à Paris et à Londres. Dans cet épisode, Alexandre raconte l’impact de la notoriété de son père Franz-Olivier Giesbert sur le dessin de sa trajectoire professionnelle.  Il décrypte l’évolution de son rapport conflictuel à son corps et le vide qu’il ressent souvent, ainsi que les différentes façons dont il a pu essayer de le combler. Il est question de nourriture, d’ivresse, de sexualité, de cadeaux, dans un rapport tantôt débordant, tantôt apaisé. Mais avec Alexandre, nous avons aussi discuté d’acceptation de sa sensibilité, du dégoût des orangettes, d’intranquillité de l’entrepreneur et des restaurants comme générateurs de bonheur. Je vous propose à présent de ressentir avec l’intensité d’Alexandre. Cet épisode est soutenu par Absolution, qui a entrepris une démarche sincère, exigeante et pionnière il y a 15 ans en proposant des soins cosmétiques certifiés bio, mêlant actifs botaniques et minéraux, adaptables à toutes les humeurs de peau. Leur démarche m’évoque la cuisine que je préfère : celle qui ne fait que sublimer la nature, puisqu’elle contient tout ce qu’il nous faut, mais en ne sacrifiant rien à l’esthétique, puisque le beau nous fait autant de bien que le bon et le bio. Grâce au code « Ressentir », pour toute commande passée chez Absolution, vous recevrez mon produit coup de cœur - le masque velours repulpant - en format découverte dès 50 € d’achat. La musique et l’illustration sonore sont de Pandore. Le montage a été réalisé par Touch Prod.  Et si vous vous posez d’autres questions ou si vous avez des suggestions, n’hésitez pas à m’écrire un message via mon compte Instagram @jessica_troisfontaine.
55:33 08/03/2024
Alessandra Montagne, cheffe et propriétaire des restaurants Nosso et Tempero
Je suis Jessica Troisfontaine et vous écoutez le podcast Ressentir. Aujourd’hui, j’ai le plaisir de recevoir Alessandra Montagne. Alessandra est la cheffe et propriétaire du restaurant Nosso, situé dans le 13ème arrondissement de Paris. Dans cet épisode, elle raconte son enfance vécue dans la plus grande simplicité au Brésil et l'incidence qu'a eu sur sa personnalité le fait de se voir confier à sa grand-mère alors qu'elle n’avait que quelques jours et de devenir ainsi la petite 10ème d'une fratrie. Elle détaille son arrivée à Paris à 22 ans, les petits boulots qu’elle a enchainés et la manière dont la nourriture a pris de plus en plus de place dans sa vie, jusqu’à devenir son métier. Elle explique à quel point la cuisine l’a sauvée mais aussi la difficulté à accepter de se faire appeler cheffe et le syndrome de l’imposteur dont elle peine à se défaire. Mais avec Alessandra, nous avons aussi discuté de la façon dont elle s’y est prise pour évoluer vers la gastronomie, de la réalité économique du secteur, de lutte contre le gaspillage alimentaire, de son amour pour la France et de sa réconciliation avec le Brésil. Je vous propose à présent de ressentir avec la sensibilité d’Alessandra. Cet épisode est soutenu par Absolution, qui a entrepris une démarche sincère, exigeante et pionnière il y a 15 ans en proposant des soins cosmétiques certifiés bio, mêlant actifs botaniques et minéraux, adaptables à toutes les humeurs de peau. Leur démarche m’évoque la cuisine que je préfère : celle qui ne fait que sublimer la nature, puisqu’elle contient tout ce qu’il nous faut, mais en ne sacrifiant rien à l’esthétique, puisque le beau nous fait autant de bien que le bon et le bio. Grâce au code « Ressentir », pour toute commande passée chez Absolution, vous recevrez mon produit coup de cœur - le masque velours repulpant - en format découverte dès 50 € d’achat. La musique et l’illustration sonore sont de Pandore. Le montage a été réalisé par Touch Prod.  Et si vous vous posez d’autres questions ou si vous avez des suggestions, n’hésitez pas à m’écrire un message via mon compte Instagram @jessica_troisfontaine.
51:10 01/03/2024
Mathilde Lacombe, co-fondatrice de Aime Skincare
Je suis Jessica Troisfontaine et vous écoutez le podcast Ressentir. Aujourd’hui, j’ai le plaisir de recevoir Mathilde Lacombe. Passionnée de beauté depuis toujours, Mathilde a d’abord co-fondé Joliebox – devenue Birchbox puis Blissim – qui fut la première marque de box beauté du marché français, tout en tenant le blog à succès « La vie en blonde ».  Il y a 5 ans, elle a co-fondé Aime, une marque qui a pour ambition de réinventer le soin de la peau en proposant des compléments alimentaires et des produits cosmétiques enrichis de soins. Dans cet épisode, Mathilde raconte les problèmes de peau qui l’ont amenée à découvrir que l’aspect extérieur de notre corps est intrinsèquement lié à notre santé intérieure, et ce qu’elle déploie, dans sa vie personnelle et chez Aime, au profit de cette santé. Elle explique aussi la manière dont elle a réconcilié son profil créatif et l’appréhension des chiffres, le rôle du beau dans sa vie et les clés de son équilibre, qu’elle tient par-dessus tout à préserver. Mais avec Mathilde, nous avons aussi parlé d’introversion, de management et de floraline. Je vous propose à présent de Ressentir avec la douceur de Mathilde. Cet épisode est soutenu par la Maison Veuve Clicquot, qui a créé le prix Bold Woman Award pour récompenser chaque année une femme exceptionnelle, et ce depuis 1972. Dans le podcast Bold Voices, dont la saison 2 vient d’être lancée, la journaliste et auteure Lisa Vignoli reçoit à son micro des fondatrices, créatrices et cheffes d’entreprise qui se sont vu décerner ce prix prestigieux. La musique et l’illustration sonore sont de Pandore. Le montage a été réalisé par Touch Prod.  Et si vous vous posez d’autres questions ou si vous avez des suggestions, n’hésitez pas à m’écrire un message via mon compte Instagram @jessica_troisfontaine.
60:10 23/02/2024
Arnold d'Alger, artiste et fondateur de Bazar d'Alger
Je suis Jessica Troisfontaine et vous écoutez le podcast Ressentir. Aujourd’hui, j’ai le plaisir de recevoir Arnold d’Alger.  Arnold est artiste. Il peint à l’or sur de la vaisselle, des carreaux de faïence et du papier et commercialise son travail sous la marque Bazar d’Alger. Dans cet épisode, il évoque sa scolarité compliquée, les errements, la fête, les échecs et les amitiés qu’il a tissées comme un filet de sécurité. Il raconte le besoin d’un retour à la matière et au tactile après des années de graphisme et le calme qu’il ressent lorsqu’il retranscrit aujourd’hui les émotions de ses clients par le dessin. Mais avec Arnold, nous avons aussi discuté du pouvoir de l’or, de l’annonce de son homosexualité, de son rapport passionné à la table et de l’amour lorsqu’il devient une vie. Je vous propose à présent de Ressentir avec la sensibilité et l’humour d’Arnold. Cet épisode est soutenu par la Maison Veuve Clicquot, qui a créé le prix Bold Woman Award pour récompenser chaque année une femme exceptionnelle, et ce depuis 1972. Dans le podcast Bold Voices, dont la saison 2 vient d’être lancée, la journaliste et auteure Lisa Vignoli reçoit à son micro des fondatrices, créatrices et cheffes d’entreprise qui se sont vu décerner ce prix prestigieux. La musique et l’illustration sonore sont de Pandore. Le montage a été réalisé par Touch Prod.  Et si vous vous posez d’autres questions ou si vous avez des suggestions, n’hésitez pas à m’écrire un message via mon compte Instagram @jessica_troisfontaine.
53:52 16/02/2024
Ressentir la musique #4
Je suis Jessica Troisfontaine et vous écoutez le podcast Ressentir. Une fois par mois, je vous propose un épisode spécial sous forme de compilation musicale des titres qui m’ont été soumis par mes invité.es à la fin de nos conversations. Laissez-vous entraîner sur cette piste qui fera, je l’espère, danser vos émotions. Par ordre d'apparition : - Manon Fleury : Sauver ma vie, Juliette Armanet - Charlotte Husson : Tiny dancer, Elton John - Alice Tuyet : La vie ne vaut rien, Alain Souchon - Joyce Jonathan : La bonne étoile, M
18:18 13/02/2024
Charlotte Husson, fondatrice de la marque Mister K
Je suis Jessica Troisfontaine et vous écoutez le podcast Ressentir. Aujourd’hui, j’ai le plaisir de recevoir Charlotte Husson. Charlotte est la fondatrice de la marque de prêt-à-porter engagée Mister K. Dans cet épisode, elle décrit l’adolescente qu’elle était et son début de carrière dans la mode jusqu’à ce jour où elle apprend, à 27 ans, qu’elle est atteinte d’un cancer de l’ovaire à un stade avancé. Elle raconte le combat pour la vie qu’elle mène pendant près de deux ans et l’après – la rémission – qui s’accompagne pour elle d’une catalepsie. Elle évoque tout ce que cette épreuve a changé en elle et le tourbillon d’émotions qu’elle a ressenti – la peur, la colère, l’injustice, la jalousie aussi – et son choix de les regarder droit en face, même si elles ne sont pas « jolies ». Vous découvrirez le chemin entrepreneurial qui l’a menée jusqu’à la marque Mister K qu’elle dirige aujourd’hui et avec laquelle elle travaille à « faire du beau & le faire bien », ainsi que le processus créatif qui la conduit à l’élaboration des collections, son regard sur le système vertueux des précommandes et sur tout ce qui fait le quotidien d’une entreprise indépendante dans la mode. Mais avec Charlotte, nous avons aussi discuté de thérapie par les animaux, de ce que peut le beau et d’incarnation de son corps. Je vous propose à présent de Ressentir avec l’humanité et l’élégance de Charlotte. Cet épisode est soutenu par la Maison Veuve Clicquot, qui a créé le prix Bold Woman Award pour récompenser chaque année une femme exceptionnelle, et ce depuis 1972. Dans le podcast Bold Voices, dont la saison 2 vient d’être lancée, la journaliste et auteure Lisa Vignoli reçoit à son micro des fondatrices, créatrices et cheffes d’entreprise qui se sont vu décerner ce prix prestigieux. La musique et l’illustration sonore sont de Pandore. Le montage a été réalisé par Touch Prod.  Et si vous vous posez d’autres questions ou si vous avez des suggestions, n’hésitez pas à m’écrire un message via mon compte Instagram @jessica_troisfontaine.
52:06 09/02/2024
Manon Fleury, cuisinière et cheffe du restaurant Datil
Je suis Jessica Troisfontaine et vous écoutez le podcast Ressentir. Aujourd’hui, j’ai le plaisir de recevoir Manon Fleury. Manon est la cheffe de cuisine à la tête du restaurant Datil. Dans cet épisode, nous retraçons son parcours, du sport-étude aux championnats d’escrime, puis de l’hypokhâgne à l’intégration de sa première école de cuisine.  Elle raconte l’importance des expériences qu’elle a multipliées ensuite – auprès de chefs ou à l’occasion de résidences – pour parfaire sa formation et se sentir « prête » au moment de l’ouverture de Datil il y a trois mois. Elle précise les contours de son engagement fort pour le respect de la nature et de la personne et raconte les histoires et les émotions qu’elle espère diffuser par sa cuisine.  Mais avec Manon, nous avons aussi discuté de son rapport personnel à la nourriture, de violences en cuisine et de sa manière d’appréhender le succès. Je vous propose à présent de Ressentir avec la sensibilité de Manon. Cet épisode est soutenu par Rivecour, qui imagine des souliers au luxe discret et à l'allure impeccable. Grâce au code "Ressentir", vous bénéficierez de la livraison gratuite sur votre prochaine commande. La musique et l’illustration sonore sont de Pandore. Le montage a été réalisé par Touch Prod.  Et si vous vous posez d’autres questions ou si vous avez des suggestions, n’hésitez pas à m’écrire un message via mon compte Instagram @jessica_troisfontaine.
64:47 02/02/2024
Joyce Jonathan, auteure - compositrice et interprète
Je suis Jessica Troisfontaine et vous écoutez le podcast Ressentir. Aujourd’hui, j’ai le plaisir de recevoir Joyce Jonathan. Joyce est auteure - compositrice et interprète. Elle a 34 ans et depuis ses 20 ans, elle se raconte en chansons. Ce 26 janvier, elle a dévoilé un nouveau titre intitulé « si je mange, je vais en enfer », dans lequel elle se livre pour la première fois sur les troubles du comportement alimentaire dont elle a souffert pendant longtemps. Dans cet épisode, elle raconte les années de relation crucifiante à son assiette, de trop peu et de trop plein, de (dé)plaisirs solitaires, de honte et de dégoût de son corps. Elle explore les recoins de cette maladie mentale largement invisible avant d’évoquer tout ce qui l’a aidée à s’en soigner et à renouer un pacte d’amitié avec la nourriture, jusqu’à faire aujourd’hui ce qu’elle appelle son « coming food ». Mais avec Joyce, nous avons aussi discuté de sa vision de l’amour, d’auto-hypnose et de crêpes tunisiennes. Je vous propose à présent de ressentir avec la mélodie intérieure de Joyce. Cet épisode est soutenu par Rivecour, qui imagine des souliers au luxe discret et à l'allure impeccable. Grâce au code "Ressentir", vous bénéficierez de la livraison gratuite sur votre prochaine commande. La musique et l’illustration sonore sont de Pandore. Le montage a été réalisé par Touch Prod.  Et si vous vous posez d’autres questions ou si vous avez des suggestions, n’hésitez pas à m’écrire un message via mon compte Instagram @jessica_troisfontaine.
56:33 26/01/2024
Alice Tuyet, restauratrice et fondatrice de Daimant Collective
Je suis Jessica Troisfontaine et vous écoutez le podcast Ressentir. Aujourd’hui, j’ai le plaisir de recevoir Alice Tuyet. Alice est la co-fondatrice de Daimant Collective, un groupe de restauration qui comprend les restaurants Faubourg Daimant et Plan D. Dans cet épisode, Alice raconte l’influence de sa double culture franco-vietnamienne sur sa personnalité, ainsi que la pression implicite à « être la meilleure dans tout » dont elle a hérité en vertu de son statut de petite-fille et de fille d’immigré. Elle détaille la rigueur et la capacité de travail qui ont permis un parcours académique auréolé de lauriers à chaque étape mais lève aussi le voile sur la dépression dont elle a souffert dans l’ombre et qui s’est accompagnée de troubles du comportement alimentaire. Elle explique la manière dont elle a pris soin de sa santé mentale et redécouvert la beauté de l’art de manger… Jusqu’à ouvrir ses propres restaurants. Le dernier en date, Faubourg Daimant, est l’une des étoiles montantes de la scène gastronomique parisienne. Elle y propose une cuisine mi-bourgeoise, mi-canaille, vegan sans jamais le dire et hédoniste dans son essence. Mais avec Alice, nous avons aussi discuté d’obsession de l’intensité, de culte de la performance, de rapport au plaisir et de l’importance des sauces dans la vie. Je vous propose à présent de Ressentir avec la fougue d’Alice. Cet épisode est soutenu par Gemmyo, une marque de joaillerie dont j'admire beaucoup la démarche : irréprochable dans la fabrication, chaleureuse dans son expérience, juste dans ses prix. La musique et l’illustration sonore sont de Pandore. Le montage a été réalisé par Touch Prod.  Et si vous vous posez d’autres questions ou si vous avez des suggestions, n’hésitez pas à m’écrire un message via mon compte Instagram @jessica_troisfontaine.
61:13 17/01/2024
Ressentir la musique #3
Je suis Jessica Troisfontaine et vous écoutez le podcast Ressentir. Une fois par mois, je vous propose un épisode spécial sous forme de compilation musicale des titres qui m’ont été soumis par mes invité.es à la fin de nos conversations. Laissez-vous entraîner sur cette piste qui fera, je l’espère, danser vos émotions. Par ordre d'apparition : - Lili Barbery : Les eaux de Mars, Georges Moustaki - Eleonora Galasso : Io vivrò senza te, Mina - Jennifer Hart Smith : La Ritournelle, Sébastien Tellier - Jessica Troisfontaine : Il mio canto libero, Lucio Battisti
21:20 10/01/2024
Jennifer Hart-Smith, naturopathe, cuisinière et autrice
Je suis Jessica Troisfontaine et vous écoutez le podcast Ressentir. Aujourd’hui, j’ai le plaisir de recevoir Jennifer Hart-Smith. Jennifer est diplômée en design et en typographie et a débuté sa carrière dans des start-ups mais à la naissance de son premier enfant, elle ressent le besoin de se reconnecter à la matière et à une créativité plus personnelle. Elle passe alors un CAP en pâtisserie et lance Tookies, une marque de sablés tamponnés et fleuris d’une grande poésie qui connaît un succès fulgurant. Dans cet épisode, Jennifer raconte ce qui l’a attirée dans la pâtisserie mais aussi les frustrations qui sont rapidement nées en elle et les voies alternatives qu’elle a explorées, ainsi que la formation en naturopathie qu’elle a suivie. Elle explique ensuite ce qui l’a poussée à vendre le laboratoire dans lequel elle travaillait depuis 5 ans sur son offre culinaire - qui dépasse depuis longtemps les fameux sablés - et la phase de transition qu’elle opère aujourd’hui. Mais dans cet épisode, il est aussi question d’influence de sa culture australienne sur son rapport à la nourriture, de son approche de l’ivresse, d’évolution de son regard sur la ménopause, d’astrologie et de sa chambre à elle. Je vous propose à présent de ressentir avec l’authenticité de Jennifer. Cet épisode est soutenu par Gemmyo, une marque de joaillerie dont j'admire beaucoup la démarche : irréprochable dans la fabrication, chaleureuse dans son expérience, juste dans ses prix. La musique et l’illustration sonore sont de Pandore. Le montage a été réalisé par Touch Prod.  Et si vous vous posez d’autres questions ou si vous avez des suggestions, n’hésitez pas à m’écrire un message via mon compte Instagram @jessica_troisfontaine.
51:15 06/01/2024
Jessica Troisfontaine interviewée par Siham Jibril
Je suis Jessica Troisfontaine et vous écoutez le podcast Ressentir. Ceci est un épisode spécial puisque je passe de l'autre côté du micro et répond aux questions de la brillante Siham Jibril, qui était l'hôte du podcast Generation XX, l'un des premiers du genre et celui qui m'a le plus inspirée. Elle a aujourd'hui rangé ses micros pour se concentrer sur Offcampus - qui propose des cours du soir pour mieux comprendre le monde ou juste pour le plaisir, avec des professeurs passionnants - mais les épisodes sont toujours disponibles à l'écoute sur cette application. Pour débuter l'année, et pour vous remercier du fond du cœur d'être aussi nombreuses et nombreux à écouter Ressentir depuis le début de cette aventure, j'avais envie de m'ouvrir à vous comme le font si généreusement mes invité.es. Pour cela, j'ai laissé carte blanche à Siham et je pense m'être confiée comme je ne l'ai jamais fait, à la fois sur mes rêves et mes projets, sur la gestion de mes émotions, sur la place de l'amour dans ma vie ou encore sur mon rapport à mon corps. Voici venu le moment de ressentir ensemble :) Cet épisode est soutenu par Gemmyo, une marque de joaillerie dont j'admire beaucoup la démarche : irréprochable dans la fabrication, chaleureuse dans son expérience, juste dans ses prix. La musique et l’illustration sonore sont de Pandore. Le montage a été réalisé par Touch Prod.  Et si vous vous posez d’autres questions ou si vous avez des suggestions, n’hésitez pas à m’écrire un message via mon compte Instagram @jessica_troisfontaine.
53:05 30/12/2023
Eleonora Galasso, autrice, comédienne et productrice
Je suis Jessica Troisfontaine et vous écoutez le podcast Ressentir. Dans cet épisode,  j'ai le plaisir de recevoir Eleonora Galasso. J’ai précédemment reçu Eleonora à mon micro pour l’interroger sur sa carrière de journaliste, d’autrice et de conférencière dans le domaine de la nourriture, mais aussi autour de l’italianité dont elle s’évertue à diffuser les meilleures composantes en France. C’est cette fois sur ses nouvelles activités de comédienne et de productrice que j’ai souhaité la cuisiner. Elle présente en effet son premier « seule en scène » intitulé « Dévorante » au début de l’année 2024. Sous couvert d’un cours de cuisine, elle y aborde le sujet de l’emprise et des violences conjugales, qu’elle connait bien pour y avoir été personnellement confrontée. Dans cet épisode, elle lève le voile sur les mécanismes de l’emprise amoureuse, elle questionne le statut de victime et de bourreau et elle propose des pistes pour aider et s’aider soi-même. Mais avec Eleonora, nous discutons aussi de son rapport passionnel à la nourriture, de sa vision du couple et de l’importance capitale pour elle de bénéficier d’une chambre à soi, ainsi que de tout ce que la maternité a modifié de son appréhension de la vie.  Je vous propose à présent de ressentir, avec le vécu et les vibrations transalpines d’Eleonora. Cet épisode est soutenu par Gemmyo, une marque de joaillerie dont j'admire beaucoup la démarche : irréprochable dans la fabrication, chaleureuse dans son expérience, juste dans ses prix. La musique et l’illustration sonore sont de Pandore. Le montage a été réalisé par Touch Prod.  Et si vous vous posez d’autres questions ou si vous avez des suggestions, n’hésitez pas à m’écrire un message via mon compte Instagram @jessica_troisfontaine.
52:30 24/12/2023
Lili Barbery-Coulon, autrice et professeure de yoga et de méditation
Je suis Jessica Troisfontaine et vous écoutez le podcast Ressentir. Dans cet épisode, j’ai le plaisir de recevoir Lili Barbery-Coulon.  Lili a toujours écrit. Elle a longtemps été journaliste, elle a publié deux livres - l’un sur l’art du petit déjeuner qui s’intitule « Pimp my breakfast » et l’autre sur l’évolution de son rapport à son corps qui s’intitule « La réconciliation. De la haine du corps à l’amour de soi » et elle continue prendre la plume sur tout ce qui la traverse et la passionne pour le partager à travers sa newsletter. Elle est également professeure de yoga et de méditation et dans cet épisode, elle raconte la manière dont elle est tombée dans la marmite du kundalini ainsi que l’évolution de la place de ces pratiques dans sa vie. Ensemble, nous discutons aussi de son rapport à l’argent, de sa gourmandise et d’alimentation en pleine conscience - ou pas, du rôle des femmes et de sa fille dans son développement, de ce que recouvre pour elle le soin de soi ou encore de s’exercer à voir la beauté partout. Je vous propose à présent de ressentir avec les mots de Lili. Ce épisode est soutenu par Gemmyo, une marque de joaillerie dont j'admire beaucoup la démarche : irréprochable dans la fabrication, chaleureuse dans son expérience, juste dans ses prix. La musique et l’illustration sonore sont de Pandore. Le montage a été réalisé par Touch Prod.  Et si vous vous posez d’autres questions ou si vous avez des suggestions, n’hésitez pas à m’écrire un message via mon compte Instagram @jessica_troisfontaine.
61:10 17/12/2023

Podcasts similaires