Show cover of La Combinaison

La Combinaison

La Combinaison est un podcast qui part à la rencontre de personnes exceptionnelles qui ont réussi dans leur domaine. Sommes nous tous égaux face aux succès ? Quelle est la combinaison de faits, de rencontres, d’opportunités, de succès ou peut-être d’échecs… qui ont porté des personnes à devenir des entrepreneurs d’exception, des sportifs de haut niveau, des écrivains de renom ou des artistes qui rencontrent le succès?  Frédéric Azoulai, passionné de podcasts, entrepreneur et dirigeant de Papeo.fr, sillonne la France pour aller à la rencontre de personnalités incroyables et tenter de répondre à ces questions. Tous les 9 jours, retrouvez ses conversations, ce making off de la réussite, avec des personnes au destin hors du commun, pour tenter de comprendre la combinaison d’éléments qui a fait leur réussite !

Titres

Fin : Merci à tous, et à bientôt !
Chers amis, Ça y est, le dernier épisode. Ça me fait drôle. La Combinaison c’est :  • 100 invités • 2 ans et demi d’enregistrement • Des dizaines de déplacements surtout à Paris pour rencontrer ces personnes passionnantes,  • Des centaines de milliers d’écoutes • Des milliers de messages • Des centaines d’heures, des week-ends à découvrir des parcours, fouiller, creuser pour essayer de faire la meilleure interview possible, alors que je ne suis pas journaliste, mais en tout cas j’ai essayé de donner ou d’offrir le meilleur de moi-même. Un très bon ami à moi, Eric qui se reconnaîtra m’a dit au début de l’aventure « Qu’est-ce que tu veux en faire de ce podcast et où tu veux aller ? » Questions et réponses difficiles !  J’ai toujours parlé d’aventure, et pour moi l’aventure c’est on sait où ou est, mais on ne sait pas où on sera demain, alors je me suis laissé porter. Au début je me suis dit « allez tu montes le podcast, puis tu t’arrêtes à 30, puis à 50 puis à 80… » mais la curiosité, l’envie d’en savoir plus de découvrir, cette inertie, comme en train lancé, je ne voulais pas la stopper tant que je n’étais pas rassasié.  Ce n’est pas que je le suis aujourd’hui, mais je ne voulais pas m’arrêter, tant que j’avais encore cette envie cette flamme…. Initialement je voulais faire découvrir ces parcours d’entrepreneurs, de startupeurs, d’inventeurs, de sportifs, ingénieurs, incroyables, qui ont un but commun : changer le monde.  Je voulais absolument mieux les connaître, et vous les faire découvrir. Ça a été passionnant de s’intéresser à eux, de tenter de comprendre leur quotidien, comment ils sont arrivés là, bref de partager un moment ce qu’ils vivent, et ce qu’ils ont vécu. Moi l’hyper curieux et l’hyper actif ça m’a passionné. Alors où je voulais aller ? Je n’en sais rien, certainement jusqu’au point d’avoir envie de faire autre chose, envie d’arrêter, d’être rassasié. En toute modestie, je suis fier de tous mes épisodes, fier de tout ce travail.  Assez régulièrement on m’a dit : on sent une passion dans tes questions.  C’est vrai. J’ai monté ce podcast par passion, avec 0 financement, 0 pub. Je n’ai jamais accepté de sponsors, je ne voulais pas polluer cette passion par de la pub. Vous savez, c’est comme si vous allez dans un super endroit, avec une vue imprenable, et que vous avez un panneau publicitaire. A quoi ça sert ? Et puis je dois vous avouer je déteste les spots de pub qu’on entend un peu partout. Pour moi, c’est le podcast, le moment entre mon invité et moi, le moment entre mon invité et vous, un moment entre nous. Rien d’autre. Alors pour conclure, pourquoi j’arrête ?  Parce que je pense avoir fait, un peu le tour, j’ai envie de faire autre chose.  Le podcast prend énormément de temps (à peu près un week-end complet sur 2 de travail), plus tout le temps dans la semaine. J’ai besoin de retrouver un peu de temps pour faire autre chose, écrire par exemple… Puis pour être plus terre à terre, mon imprimerie Papeo, mon job, a souffert avec le Covid, et même maintenant. Ma boîte a besoin de moi, j’ai besoin de me concentrer sur mes affaires. C’est le moment de dire merci : • Évidemment, merci à vous tous qui m’avaient suivi pendant plus de 2 ans et demi • Merci à tous les invités qui ont participé, qui ont donné de leur temps • Merci pour votre accueil à chaque épisode et pour toutes ces écoutes, votre assiduité et votre fidélité. • Merci pour vos milliers de messages • Merci à Séverine, Anne Claire, Mélanie et Johanne qui m’ont aidé à promouvoir les épisodes et le podcast. Pour tous ceux qui sont déçus que l’aventure s’arrête, je leur dis à bientôt.  De toutes façons, je suis un aventurier dans l’âme, j’adore, explorer, découvrir, me balader en terre inconnue. Vous allez me retrouver bien plus vite que ce que vous croyez dans un nouveau format. Vous verrez, on verra…  A bientôt, merci infiniment.
10:18 15/04/2022
#100 – Marc Levy – l’auteur français le plus lu dans le monde
La 100e, quel plaisir de la partager avec cet immense auteur : Mac Levy. À la fin de l’épisode, je lui demande à quel personnage il aurait aimé ressembler, il me répond directement Gary Grant. Après cette rencontre cette 1h50 passée en sa compagnie ; ça ne m’étonne pas du tout. Marc est élégant, simple et attentif. Malgré le fait d’avoir lu tous ses livres, je connaissais peu Marc. Ce ne sont pas les quelques lignes de la lodiciquarte (j’ai appris un mot, perso je disais la 4ème de couverture) ou un Wikipédia qui font qu’on connaît une personne. J’ai pris beaucoup de plaisir à discuter et surtout à écouter sa vie. Sans spoiler l’épisode, voici quelques faits de sa vie qui m’ont passionné :  • Marc a écrit « Et si c’était vrai » pour son fils, sans aucune intention d’être publié. • Steven Spielberg a acheté les droits de son premier livre avant même qu’il soit publié • Marc a bossé dans la tech dans la Silicon Valley dans les années 80 • Il a créé un cabinet de design de bureau, juste avant de devenir écrivain. C’est vrai que c’est son métier, mais il a une façon de raconter, de décrire sa vie, son parcours, sa façon d’écrire qui captive dès ses premières paroles. J’ai adoré cet épisode, et je suis fier de lui avoir consacré ma 100ème. Bonne écoute 😎  Nous citons les épisodes :      #86 – Henri Leconte (Riton) – Tennisman   #81 – Stéphane Soumier – Ex-Directeur de la rédaction de BFM Business   #70 – Bertrand Piccard – Solar Impulse : un tour du monde en avion solaire   #10 – Franz-Olivier Giesbert (FOG), un journaliste et un auteur passionnant   #04 – Françoise Nyssen – Editions Actes Sud – Ex Ministre de la Culture  
113:14 07/04/2022
#99 Eric Carreel – Cofondateur de Withings. La médecine de demain avec les objets connectés.
Aujourd’hui, j’ai le plaisir de recevoir Eric Carreel. Un formidable chef d’entreprise, ingénieur et inventeur, qui a créé plusieurs sociétés dont la plus connue est Withings. Le titre de cet épisode paraît ambitieux, mais en écoutant Eric vous allez comprendre que c’est déjà une réalité. Eric a débuté dans les objets connectés avec un premier produit : la balance connectée. Withings a continué sur la santé avec toute une gamme de montres, tensiomètre, capteurs de sommeil,  Grâce à ces objets et leurs capteurs Withngs remontent énormément de datas, pour prévoir, anticiper et diagnostiquer des maladies. Associée à l’intelligence artificielle, cette nouvelle façon de diagnostiquer est en quelque sorte la médecine de demain. Une médecine plus prédictive et moins invasive.  WIthings avec son écosystème sans équivalent couvre les éléments clefs du spectre de la santé, dont l’activité sportive, le sommeil, le poids et le cœur. Chaque produit contribue à une expérience à 360° de la santé.  Des sujets passionnants dont Eric nous livre quelques secrets. Par ailleurs, dans cet épisode, nous revenons sur : • Son parcours, dans le domaine des télécoms • Les débuts de Withings,  • La vente et le rachat à Nokia (un aller retour 2 ans jour pour jour). • Ses autres entreprises comme Sculpteo dans le domaine de l’impression 3D, Invoxia dans les télécom, ou Zoov dans la mobilité urbaine… Se référant souvent à Pierre Teilhard de Chardin, Eric Carreel veut participer à la création d’un demain diffèrent alliant progrès et harmonie. Il nous l’explique parfaitement bien tout au long de l’épisode. Un épisode passionnant à ne pas rater… Bonne écoute 😎 Nous citons les épisodes :   #83 Marc Ménasé – CEO de Founders Future   #80 – Bernard Canetti – CEO de Comme J’aime  #69 – Nicolas Simon – CEO de Wandercraft #49 – Idriss Aberkane – Libérons notre cerveau   #14 – Fred Potter – Fondateur de Netatmo et Withings
108:17 29/03/2022
#98 – Julie Chapon – Cofondatrice de Yuka - 27 millions d’utilisateurs !
27 millions d’utilisateurs !!! C’est dingue surtout pour une boîte de 10 personnes. A-t-on besoin de présenter Yuka ? Vous savez l’app avec le logo en forme de carotte qui vous dit si c’est bon pour vous, ou pas ! Une app sortie en 2017, et les chiffres donnent le tournis. Pour vous dire, ils ont un compteur dans le bureau qui totalise les like sur les réseaux sociaux. Le compteur n’a pas assez de chiffres, ils ont rajouté un 2 devant. Donc Yuka, qu’est-ce que c’est pour ceux qui reviennent de la lune et qui ne connaisse pas. Vous scannez un aliment ou votre shampoing, ça vous donne un nutriscore, et surtout si c’est bon pour vous ou pas. Julie revient sur des débuts de Yuka, l’envie de bouger les lignes du système alimentaire, faire en sorte que les industriels de l’agroalimentaire fabriquent de meilleurs produits, plus sains, et respectant l’environnement. Comment être droite dans ses bottes, et faire trembler les géants de l'agroalimentaire ? La réponse dans cet épisode. Un épisode passionnant avec Julie, droite dans ses bottes, déterminée, et passionnée. Bonne écoute 😎 Nous citons les épisodes :  #87 – Guillaume Dubois – CEO d’Happyvore (Les Nouveaux Fermiers)  #80 – Bernard Canetti – CEO de Comme J’Aime  #72 – Justine Hutteau – CEO de Respire  #58 - Antoine Hubert - CEO d'Ynsect  #35 - Carole Juge - CEO de Joone
121:57 20/03/2022
#97 – Cyril Seghers – CEO de Skilleos. Formez-vous sur tout, quand vous voulez !
Aujourd’hui je reçois Cyril Seghers le CEO de Skilleos, une boîte qui me fascine. En deux mots Skilleos, c’est le Netflix de la formation. Formez quand vous voulez sur tout. Aussi bien sur Excel, la Guitare, la cuisine, le jardinage, Yoga… Que sur de la cornemuse ou du jardinage. Vous me direz, on trouve partout des solutions vidéo pour la formation. Oui et non. Oui pour une question précise, genre "Détourer une image avec Photoshop". Non, pour une formation complète sur Photoshop. Mais le plus du plus, c'est la qualité des formations. Tout ce que je vous dis, ça fait placement de produits... mais non, c'est réel, et c'est mon coup de cœur 2022, d'avoir une app qui me sert tous les jours, pour mes activités aussi bien pro que perso. Puis, tant qu'on y est, ce n'est pas cher. 20 € par mois, vous vous formez à tout. Dans l’épisode, nous retraçons le parcours de Cyril, son idée, les débuts de Skilleos, et son fonctionnement. C’est passionnant. Donc si vous êtes comme moi, un fou d’autoformation, un autodidacte, alors foncez d’abord pour écouter l’épisode et découvrir les entrailles de cette super boîte. Bonne écoute ! Nous citons les épisodes : #79 – Philippe Bourguignon – Diriger le Club Med, Disneyland Paris, et côtoyer les plus grands à Davos  #67 – Nathalie Balla et Eric Courteille – Codirigeants de la Redoute.   #54 – Pierre Dubuc - CEO d’OpenClassrooms (Site du Zero)  #45 – Jean-Claude Bourrelier – Fondateur de Bricorama.   #22 – Wilfried Granier – CEO de Superprof 
113:48 11/03/2022
#96 – Stéphane Boukris – Le roi du buzz... (faismesdevoirs.com, hotdog DSK, fausse BO de James Bond…)
« Le buzz est le marketing du Pauvre ». Stéphane en a fait sa spécialité. C’est à peu prés l’agence Tous Risques du buzz à lui tout seul. Vous le connaissez forcément avec :  - Faismesdevoirs.com : un site qui permettait de faire faire ses devoirs à distance. Résultat, il s’est mis à dos toute l’éducation nationale, la moitié de la classe politique, et une partie des français, pour un site Internet qui n’a jamais vu le jour. - Mailorama : Pour une opération de street marketing, il a organisé une distribution d’argent de 100 000 € au pied de la Tour Eiffel, ça aucune contrepartie. Encore une fois, buzz incroyable - Le Hot Dog DSK non coupable (double saucisse Cacher, avec du pain dur), en pleine affaire DSK - La fausse BO du dernier James Bond, avec Clip video, Daniel Craig… à l’appui. Il le dit, et je le pense aussi : ce mec est fou. Tout au long de cet épisode, Stéphane raconte sa vie, ses opérations hyper médiatiques, sa rencontre avec Bill Clinton, ses premiers pas dans la comédie musicale avec « Robin des bois » … Ses échecs, ses coups médiatiques. Ce type est incroyable pour un épisode incroyable. Sans doute un des meilleurs que j’ai réalisés, et en plus on s’est bien marré. Cerise sur le gâteau ! Cet épisode a été filmé, et vous pouvez retrouver la vidéo sur ce lien : https://youtu.be/E_7QN1LVcmk Amusez-vous bien, et bonne écoute 😎 Nous citons les épisodes :   #81 – Stéphane Soumier – Ex-Directeur de la rédaction de BFM Business #80 – Bernard Canetti – CEO de Comme J’aime    #49 – Idriss Aberkane – Libérons notre cerveau   #43 – Jonathan Cherki – CEO de ContentSquare #41 – Ludovic Huraux – Fondateur d’Attractive World & CEO de Shapr.  
130:19 02/03/2022
#95 – Elodie Carpentier 💄 Le Rouge Français. Réinventer la cosmétique en puisant dans l’Histoire
Aujourd’hui je reçois Elodie Carpentier, la cofondatrice du Rouge Français, qui propose une gamme de cosmétiques à la pigmentation végétale, et vous l’avez compris avec un engagement Végan fort. J’ai appris dans cet épisode qu’une femme ingère 4 kilos de rouge à lèvres par an, lorsqu’elle se maquille puis mange après. C’est dingue. L’importance d’un rouge à lèvres, sain, sans pétrole, sans produits chimiques, bon pour la santé prend alors tout son sens. 95% de la coloration cosmétique est obtenue par la synthèse chimique issue du pétrole, les récentes alternatives naturelles restent éthiquement controversées par les conditions de leur extraction minière. C’est le constat qu’à fait Elodie lorsqu’elle était enceinte. Ne pas s’empoisonner et ne pas empoisonner son bébé. Les questions que l’on pourrait se poser sont : Est-ce que le Végan est à la mode ? Est-ce une affaire de bobo ? Est-ce réservé uniquement à la nourriture ? Le Rouge Français est la première start-up à développer ses produits respectueux de la biodiversité et de la santé de chacune des femmes avec la coloration végétale. Bravo à son initiative qui fonctionne très bien, puisque le Rouge Français a déjà vendu plus de 300 000 produits en 2 ans et demi… Alors Mesdames, sublimez vos lèvres, et écoutez attentivement… Bonne écoute 😎 Nous citons les épisodes :  #87 – Guillaume Dubois – CEO d’Happyvore (Les Nouveaux Fermiers)  #72 – Justine Hutteau – CEO de Respire  #36 – Brigitte Gothière – Cofondatrice de L214 #35 – Carole Juge – CEO de Joone. Cheffe d’entreprise aux multiples talents 
90:04 21/02/2022
#94 – Axel Dauchez – CEO de Make.org (et ex CEO de Deezer). La démocratie 2.0
Avant toute chose, je vous préviens j’ai adoré cet épisode, ça se voit sûrement par la durée de l’épisode. Vous allez vous dire « 2h30, c’est trop long… ». Écoutez les premières minutes simplement, et vous m’en direz des nouvelles. Qui est Axel Dauchez ?  Diplômé de l’école Polytechnique, et un début de carrière dans le marketing Axel se lance dans la production audiovisuelle avec Moonscoop qui produit des séries d’animation. En 2010, il devient président de Deezer qui est en pleine ascension qu’il quitte en 2014, cette fois pour prendre la direction de Publicis. Le Wkipédia d’Axel « Homme d’affaires », et pourtant Axel a un besoin de s’engager, d’agir face à des valeurs et une démocratie (je le cite) qui est à bout de souffle. En novembre 2015, il crée make.org pour agir pour la démocratie en lançant de grands débats, de grandes consultations sur de grandes clauses. Comme ça, ça à l’air bobo, théorique, mais les chiffres sont impressionnants :  Près de 6,5 millions de participants, plus de 200 000 propositions, 900 entreprises ou associations engagés Alors pourquoi j’ai adoré cet épisode : car Axel a un regard sur les choses, une réflexion, une certaine sagesse, et un recul sur la vie qui m’a impressionné, et le tout avec humour. Faites-moi confiance, détendez-vous, et écoutez.  J’attends comme d’hab vos messages pour me dire ce que vous en pensez ! Bonne écoute 😎
160:19 12/02/2022
#93 – Alix de Sagazan – CEO d’AB Tasty 🇺🇸 Le champion du marketing part à la conquête de l’ouest…
Changer la déco de sa boutique en ligne en 3 clics et en 3 lignes de code, c’est magique !   Imaginez un bouton rouge qui serait à droite pour la moitié des visiteurs du site, et bleu en et bas pour l’autre moitié. Comment c’est possible sans refondre tout le site. C’est ce qu’ont imaginé et réussi à faire Alix de Sagazan et Rémi Aubert avec AB Tasty. L’AB test aujourd’hui c’est connu, mais en 2010, ils étaient pionniers, permettre avec des milliards de combinaisons de tester la créativité des designers ou marqueteurs. C’est passionnant. Dans cet épisode Alix nous parle de son parcours. Vous allez voir, je pose assez peu de questions, elle déroule toute seule les débuts, les galères, les levées de fonds (64 millions d’euros)… et surtout son installation à New York. En s’ouvrant à l’international, AB Tasty n’échappe pas à la règle : pour s’implanter aux US, il faut y être. Pari réussi car en 3 ans (avec le Covid au milieu), ils sont passés de 4 collaborateurs à 40, rien qu’aux US, et 250 dans le monde. Alix est déterminée, très ambitieuse et brillante. Un épisode que j’ai particulièrement apprécié. Bonne écoute 😎 Nous citons les épisodes :   #82 – Taïg Khris – CEO de OnOff   #81 – Stéphane Soumier – Directeur Publication BFM Tv   #74 – Alexandre Bonetti – CEO de Simplébo     #53 – Thibaud Elzière – CEO d’eFounders     #43 – Jonathan Cherki – CEO de ContentSquare  
84:15 03/02/2022
#92 – Nicolas Gaume – CEO Orbite & Space Cargo Unlimited : du jeu video au New Space.
Aujourd’hui je vous propose un grand écart et des montagnes russes.  Mon invité du jour est Nicolas Gaume. Vous avez sûrement entendu parler des 12 bouteilles de Château Prétus envoyées sur la station spatiale internationale (ISS). Et oui c’est lui ! Pourquoi je vous parle de grand écart et de montagnes russes ? Car dans cet épisode nous parlons de jeux video, avec d’énormes succès, de voyages officiels avec Jacques Chirac, de contrat avec Apple, et aussi d’un retournement de situation avec une introduction en bourse ratée, et les huissiers à la maison, alors qu’il était milliardaire à 25 ans… Cette longue période de vache maigre qu’il a transformée en opportunité, et qui lui a permis de bosser pour Ubisoft puis Microsoft… En 2013, ce travailleur acharné, dingue d’espace, crée Space Cargo Unlimited, qui étudie le comportement de l’espace sur des pieds de vigne, soumis au choc de l’espace et au manque de gravité. En même temps, il envoie 12 bouteilles de Château Prétus pour observer le vieillissement du vin pendant 2 ans plus tard, l’espace. Est-il différent de celui que l’on observe sur Terre ? La réponse est : clairement oui ! En 2019, avec l’avènement du New Space accéléré par Elon Musk et Space X, Virgin Galactic de Richard Bronson et Blue Origin de Jeff Bezoz, Nicolas se dit que le tourisme de l’espace, c’est bien beau, mais ne faudrait-il pas une préparation physique et mentale adaptée ? Autrement dit, il faut créer le Houston ou le Baïkonour du touriste. Orbite va proposer aux futurs touristes une structure hôtelière, accompagné d’un entraînement intensif pour préparer ces futurs voyageurs. Allez, je n’en dis pas plus. Je vous laisse écouter l’épisode, Nicolas est brillant, et raconte sa vie, ses étapes, ses galères… C’est passionnant… Bonne écoute 😎
104:07 25/01/2022
#91 – Armand Thiberge 📫 CEO de Sendinblue. Du petit outil… à l’envoi de plus de 100 millions de mails par jour.
Aujourd’hui je reçois Armand Thiberge le CEO de Sendinblue, une solution qui permet de faire de l’envoi d’emails et de SMS que ce soient pour des campagnes marketing, ou de d’emails transactionnels. Une superbe boite qui envoie 100 millions de mails par jour, évidemment pour le compte de vos clients, qui emploient 550 personnes. Nous allons parler email, vous savez ce truc qui nous pourrit la vie depuis que le web existe, mais aussi qui nous permet, aussi de communiquer le plus simplement du monde, gratuitement et immédiatement. Dans cet épisode, Armand nous explique comment il est arrivé dans ce secteur, qui a l’ait tellement simple, et en même temps, tellement pointu. L’email a été créé même avant le Web, et finalement a peu évolué. Dans l’e-commerce, l’email représente le premier point de contact entre une entreprise et un client. Il est aussi quasiment une identité numérique qui permet de vous connecter à votre banque, vos impôts, la sécu… Dans l’épisode, Armand nous décrit son parcours, depuis son voyage en Inde ou il a eu l’idée de créer MailInblue (Ancien nom de SendinBlue), jusqu’aujourd’hui. Sendinblue emploie 550 personnes, a levé plus de 170 millions d’euros, et envoie plus de 100 millions de mails par jour. Mais ça n’a pas été facile, loin de là. Armand a plusieurs fois voulu renoncer, mais sans spoiler ses paroles et l’épisode, l’adversité, les problèmes, la concurrence l’excite et le motive. Nous élargissons la discussion sur le marketing, l’email, le CRM…. Un épisode technique mais ultra-bien expliqué et simplifié par Armand. Bonne écoute 😎 Nous citons les épisodes :  #77 – Timothée Rambaud – Legalstart : créez une boîte en 3 clics   #74 – Alexandre Bonetti – CEO de Simplébo  #60 – Rodolphe Ardant – CEO deSpendesk   #56 – Arthur Waller – CEO de Pennylane.   #54 – Pierre Dubuc – CEO d’OpenClassrooms (Site du Zero)   
118:30 16/01/2022
#90 – Martin Ohannessian – Fondateur du Petit Ballon. Le bon vivant du Web
Bonnard, c’est que qui caractérise mon invité du jour : Martin Ohannessian, le fondateur du Petit Ballon, le leader de l’abonnement de vin en ligne. Martin est fils et petit-fils de musicien. Chaque réunion en famille est l’occasion de faire un bœuf qui anime leurs soirées. C’est en grandissant dance cette atmosphère, que Martin s’est lancé dans la musique, plus précisément dans la Brit’Pop. Martin et son groupe ont publié un album, ont fiat plusieurs tournées en France, mais également aux US. Parallèlement à cette musique, cette convivialité, Martin et ses amis se réunissaient les dimanches pour organiser des repas, où tout le monde cuisinait, goûté, et dégusté de bons vins. Mais après quelques années, Martin s’est rendu compte qu’il choisissait un peu le vin par hasard, et qu’il ne connaissait pas les règles des accords, comment choisir le vin, quel cépage… Perfectionniste, Martin a tenté de se former, mais sans trouver de bons livres, simples… Martin a l’idée de créer le Petit Ballon, en s’associant avec Jean-Michel Deluc, l’ancien sommelier du Ritz…. L’idée est de proposer des vins de petits producteurs sélectionnés, avec abonnement. Vous me direz, il y avait à l’époque Vinatis, ventealapropriete.com, Millesima, Chateauonline…que pouvaient proposer Martin et Jean-Luc de plus que ses concurrents. Je vous la fais courte… Mais vous verrez, en écoutant l’épisode, que Martin a débuté le Petit Ballon avec des apéros découverte tous les vendredis à l’image exacte de ses dimanches entre potes. Le succès du Petit Ballon s’explique entre autres choses, par cette proximité avec les clients, bien plus que le simple concept : Customer Centrics. Je n’en dis pas plus, je ne vous parle pas non plus de la revente à Veepee (Vente Privée), ou COGIP… Je vous laisse le soin de déguster cet épisode sans modération. Bonne écoute 😎 Nous citons les épisodes :  #86 – Henri Leconte (Riton) – Tennisman #83 – Marc Menasé – Founders Future – Investir pour avoir de l’impact   #79 – Philippe Bourguignon – Club Med, Disneyland Paris, Davos   #75 – Paul Lê – CEO de la Belle Vie – Epicerie en ligne #59 – Jean Daniel Guyot – Fondateur de Captain Train et de Mémo Bank  
119:55 07/01/2022
#89 – Philippe Goldman 🍕 CEO Pazzi Robotics – Grâce aux robots : Réinventons la restauration rapide du futur.
Un robot à Pizza ? Vous voulez dire un distributeur de Pizza ? Et non pas du tout… !  Pazzi a développé un robot qui fabrique des pizzas, en reprenant les gestes d’un vrai pizzaïolo. Philippe Goldman est mon invité, et nous décrit dans cet épisode comment cette idée est née, et ce qui fait qu’il est lancé.  Après 12 ans dans la cosmétique, chez l’Oréal, Philippe a rejoint un fond de capital-risque « Otium », où il a rencontré Cyril Hamon et Sébastien Roverso qui recherchent des investisseurs. En un instant, Philippe y voit une idée révolutionnaire, sur un marché énorme : la Pizza.  Mais en quoi ce robot est révolutionnaire ? Pazzi a étudié les gestes d’un pizzaïolo pour les reproduire. Il prend la pâte, l’aplatie, étale la sauce tomate, garni la pizza avec les ingrédients choisis (des tonnes de possibilités), l’enfourne, l'insère dans une boîte, et la coupe.  J’ai eu le plaisir de visiter un des restaurants Pazzi, c’est spectaculaire. Je parle de spectacle, car les gestes des 2 robots, orange et gris, sont théâtraux. De temps en temps, ils vont même jusqu’à faire  de petites danses. Et le tout, tenez-vous bien en 47 sec aux yeux de tous dans une cuisine ouverte !  L’intelligence de Pazzi est de ne pas avoir fait un simple robot, mais d’avoir étudié tous les gestes d’un vrai pizzaïolo, et de les reproduire. Ces routines permettent de proposer un goût qui est totalement équivalent à celui d’une pizza traditionnelle. J'ai goûté les pizzas Pazzi. Sans blague, un régal !  Dans l’épisode, Philippe nous parle de son parcours ! Des étapes très difficiles qui ont permis d’élaborer le robot. C’est passionnant.  Plus que quelques mots, je vous propose de voir la vidéo des robots en action  Qu’en pensez-vous !!!? Bonne écoute 😎 Nous citons les épisodes :  #87 – Guillaume Dubois – CEO d’Happyvore  #81 – Stéphane Soumier – Ex-Directeur de la rédaction de BFM Business  #69 – Nicolas Simon – CEO de Wandercraft  #62 – Bertrand Duplat – CEO de Robeauté  #51 – Jonathan Lefèvre – L’obsession du service client  
108:24 29/12/2021
#88 – Cyril Abiteboul – Ex Patron de l’écurie F1 Renault. L’excellence à tous les instants.
Passionné de F1 , ça fait belle lurette que je rêvais d’avoir un pilote de F1 ou un patron d’écurie. Malgré tous mes appels du pied à quelques-uns de nos pilotes tricolores, je n’ai jamais réussi. Alors que la série Netflix « Formula One : Drive to survive » me narguait à chaque saison pour presque me dire « Et alors, toujours pas d’épisode avec un pilote !??? », à la dernière saison, j’ai eu l’idée de contacter Cyril Abiteboul, le patron de l’écurie Renault, pour lui demander d’être mon invité. Enthousiaste, il a accepté immédiatement, et nous voilà… Je me suis régalé à réaliser cet épisode, tellement Cyril raconte bien, les coulisses de ce sport d’excellence. On sent qu’il a l’habitude des médias. Nous revenons sur son parcours, ses débuts chez Renault Sport.  En 2015, Cyril convainc Carlos Ghosn de revenir en F1, coté constructeur, et non plus simplement motoriste. C’est le reboot de Renault en Formule 1. En 6 ans, Cyril va porter l’écurie de la 9ème place jusqu’à la 5ème.  Dans la discussion, nous élargissons le sujet à  l’évolution de la Formule 1,  une course type,  les calendriers de courses,  le rythme, la culture de la précision, de l’excellence et du détail,  les relations avec les autres écuries… la pression de la course et des médias, la série Netflix… Nous faisons un tour complet de ce magnifique sport. C’est passionnant. En 2021, Cyril a quitté ses fonctions pour rejoindre le fond de capital risque HCVC (Hardware Club), comme partner Pour cette dernière partie, Cyril nous parle de son job, et de la mobilité en général, sa spécialité. J’ai adoré réaliser cet épisode, vous ne verrez pas le temps passer. Ah, j’oubliais, Cyril à proposer de me présenter Alain Prost. Je croise des doigts pour qu’Alain accepte d’être mon invité 😉 Bonne écoute ! Nous citons les épisodes :  #86 – Henri Leconte – Tennisman  #82 – Taïg Khris – Sportif, CEO de OnOff  #81 – Stéphane Soumier – Directeur de la rédaction de BFM Business  #76 – Barbara Belvisi – CEO Interstellar Lab   #47 – Patrick Dutartre – Leader de la Patrouille de France, pilote de chasse 
113:53 20/12/2021
#87 – Guillaume Dubois – CEO d’Happyvore (Les Nouveaux Fermiers) – Avoir de l’impact sur l’environnement et la santé.
Avez-vous déjà goûté des nuggets, des steaks ou des merguez végétales ? Que vous soyez Vegan ou pas, c’est bon et surtout en termes de goût bluffant. Aujourd’hui je reçois Guillaume Dubois le CEO d’Happyvore (nouveau nom des Nouveaux Fermiers) dont vous connaissez sûrement les produits. Je me suis intéressé à leur parcours. Ils ont créé leur boîte en plein confinement. Quel succès ! Leur ascension est incroyable. J’adore leur produit, leur emballage… Et en plus qu’on soit vegan ou pas, c’est bon. J’avais envie de voir qui était derrière Happyvore.  J’ai interviewé pas mal de sociétés à impact, ou à mission. Happyvore est un mix des deux. Guillaume Dubois et son associé, Cédric Meston ne dirigent pas simplement une foodtech de l’agroalimentaire. Ensemble, ils veulent vraiment avoir de l’impact sur la santé et sur l’environnement. Rappelons que l’élevage de bovins représente 15% de la consommation totale de CO2 dans le monde et que la viande végétale 11 fois moins. Dans l’épisode, Guillaume nous raconte son parcours, sa vision de la future alimentation, et nous élargissons la discussion sur le marché du Vegan, la santé, l’environnement. Nous terminons, comme à l’accoutumée avec des questions personnelles. Un épisode que j’ai adoré monter.  Bonne écoute !  Nous citons les épisodes :      #72 – Justine Hutteau – CEO de Respire   #70 – Bertrand Piccard – Solar Impulse   #58 – Antoine Hubert – CEO d’Ynsect   #36 – Brigitte Gothière – Cofondatrice de L214   #12 – Anthony Bourbon – CEO de Feed  
93:29 11/12/2021
#86 – Henri Leconte (Riton) – Tennis 🎾 Battre les meilleurs et atteindre les sommets
Aujourd’hui j’ai l’immense honneur d’accueillir notre Riton National, j’ai nommé Henri Leconte.  Avant de décrire son parcours, deux petits mots sur le personnage : dès les premières secondes on se marre. Il est cash, direct et hyper sympathique. J’avais l’impression de le connaître depuis toujours. Revenons à l’épisode : Peut-être êtes-vous plus jeune que moi, mais perso j’ai vibré devant ma télé. Combien de fois j’ai revu ses matchs en replay, à l’époque c’était bien sûr la casette VHS dans le magnétoscope…  Je me suis régalé à voir son jeu de gaucher, ses coups, son match où il bat Yannick Noah, la coupe Davis qu’il remporte avec Guy Forget en 1991. Mais Henri Leconte, comme il le dit, s’est pris des taules : le match perdu contre Mats V-Wilander en 1988, très difficile moralement. Il nous raconte cette période où la France lui a presque tourné le dos, lui qui portait l’espoir d’une victoire à Roland Garros. Puis, il revient aussi sur son retour en 1991, cette fois-ci pour gagner contre les meilleurs joueurs mondiaux en double à la Coupe Davis. C’est un épisode dont je suis très fier. Henri nous parle de son enfance, sa carrière, ses moments de joie, ses moments très difficiles. Puis nous élargissons la discussion sur le Tennis en général, les champions d’hier et d’aujourd’hui. Un épisode collector que je vous conseille, même si vous n’êtes pas fan de Tennis. Bonne écoute !  Nous citons les épisodes :  #82 – Taïg Khris – CEO de OnOff, Sportif   #81 – Stéphane Soumier – Journaliste   #70 – Bertrand Piccard – Explorateur   #52 – Myriam Lamare – Championne du monde de boxe   #18 – Morgan Bourc’his – Triple Champion du monde d’apnée.   
123:02 02/12/2021
#85 – Hors Série – La Cyber sécurité avec Kevin Polizzi (Jaguar Network, Free Pro)
Jusqu'à il y a quelques années, on parlait de piratage, de hack... aujourd'hui on a l'impression que c'est omniprésent, et surtout ça a évolué. Il semble que rien, ni aucun système ne soient à l'abri. Aujourd'hui, je suis avec Kevin Polizzi, le fondateur de Jaguar Network, et en charge de la division Pro de Free. On ne va pas revenir sur son parcours, puisque ça a fait l'objet d'un épisode (le N°6). Avec Kevin, nous avons tenté de répondre à pas mal de questions qu’on se pose pour comprendre la cyber sécurité, les risques, est-ce que ça n'arrive qu'aux autres ? Que faire en cas d’attaque ? Peut-on s'en prémunir, prévoir, lutter, être assuré, tout perdre....  Et pour ceux qui trouvent que Kevin est brillant, précis et concis, écoutez son parcours dans l'épisode 5 : Episode 05 – Kevin Polizzi – Fondateur de Jaguar Network  Un de mes premiers épisodes ! Bonne écoute !   Quelques outils cités dans l'épisode et que Kevin nous a rassemblés. https://github.com/NationalSecurityAgency/SIMP  https://www.wireshark.org/  https://nmap.org/  http://www.squid-cache.org/  https://play.google.com/store/apps/details?id=com.google.android.apps.authenticator2&hl=fr&gl=US https://keepass.info/  https://cirt.net/nikto2  https://openvpn.net/   Nous citons les épisodes :  Episode 55 – Charles Cohen – CEO de Bodyguard  Episode 40 – Jean-Charles Samuelian – CEO d’Alan  Episode 33 - Eric Larchevêque - Fondateur de Ledger  Episode 29 – Alexandre Prot – CEO de Qonto  Episode 05 – Kevin Polizzi – Fondateur de Jaguar Network 
117:38 23/11/2021
#84 – Marcel Nakam – Jonak : #84 – Marcel Nakam – Chaussures Jonak : Digitaliser l'entreprise familiale présente depuis 3 générations
Aujourd’hui j’ai le plaisir d’accueillir Marcel Nakam, le DG de Jonak. Je n’ai pas l’habitude de recevoir des personnalisés autres que les fondateurs. Pour être franc, j’y suis presque allé à reculons, puis j’ai travaillé l’épisode et j’ai compris l’immense tâche qu’ont accomplie Marcel et sa sœur Lisa avec Jonak. Un peu d’histoire : Jonak a été créé en 1964 par le grand-père de Marcel. À l’époque l’entreprise créait des chaussures confortables pour les « bonnes sœurs ». Quand le père de Marcel et Lisa a repris l’entreprise, il a voulu que l’entreprise soit plus « généraliste », et crée des modèles pour femmes. Ça a tout de suite fonctionné, et Joseph a multiplié les ouvertures. Lisa et Marcel, programmés pour reprendre à leurs tours l’entreprise ont fait le choix de la rejoindre après avoir fait leurs armes ailleurs, dans d’autres entreprises comme le groupe Beaumanoir pour Marcel par exemple. À leur arrivée, il fallait se faire une place, arrêter ce qui ne fonctionnait pas, améliorer ce qui fonctionnait, et surtout digitaliser l’entreprise. Aujourd’hui Jonak est considérée, presque comme une DNVB (Digital Native Vertical Brand), une marque en grand partie digitale, avec une communauté, des process de fabrication qui permettent de fabriquer une chaussure de la conception à la mise en rayon en 3 semaines. J’ai particulièrement aimé cet épisode pour plusieurs raisons :  - Je me suis retrouvé dans de nombreuses valeurs que Marcel cite dans l’épisode : travail, parole donnée, famille, sérieux… - Nous avons largement parlé du fait de travailler en famille, les avantages, les problèmes et surtout le fait d’arriver à faire la part des choses, quand les problèmes surgissent. Une vraie histoire de famille avec ses moments de joie et son lot de difficultés. - Démontrer que les DNVB ne sont pas réservées aux start-ups actuelles, ou comment digitaliser une boîte vieille de près de 60 ans Allez, chausser vos écouteurs, et bonne écoute 😎 Nous citons les épisodes :  #72 – Justine Hutteau – CEO de Respire.   #67 – Nathalie Balla et Eric Courteille – Codirigeants de la Redoute   #51 – Jonathan Lefèvre - L’obsession du service client   #45 – Jean-Claude Bourrelier – Fondateur de Bricorama.   #35 – Carole Juge – CEO de Joone  
126:22 14/11/2021
#83 – Marc Menasé – Founders Future – Investir pour avoir de l’impact
Monsieur Intuition, ça pourrait être le nom de scène de Marc Ménasé. Marc est partout, et surtout dans tous les bons coups : Ludovic Huraux d’Attractive, Teads, October, Lydia, Yuka, Memo Bank, le Petit Ballon, Epicery… Aujourd’hui j’ai le plaisir d’être accueilli dans les bureaux de Marc avec un bon café pour deux heures où nous allons parler tech, d’impact et investissement. Depuis tout jeune, où il montait les PC pour les copains et se faire 4 sous, Marc n’a cessé de tout voir en business. Alors qu’il commence sa vie pro aux côtés du fameux Pierre Chappaz (Kelkoo), où il rentre assez jeune, et apprend très vite. En 2004, il crée Nextedia qu’il revendra au groupe Largardère. En 2010, il crée Mensquare et Menlook (site d’e-commerce pour homme). Alors que tout lui sourit, Marc connaît son premier échec avec Menlook. Il revient sur cet épisode qui lui a coûté de l’argent mais lui a donné une expérience marquante. Depuis 2018, il dirige Founders Future qui a deux principales activités : L’investissement dans des start-up La création de start-up avec les idées propres de Founders Future. Tout au long de l’épisode, Marc nous explique ses valeurs : le financier est accessoire, l’important c’est l’impact. Je n’en dis pas plus et vous laisse savourer cet épisode. Bonne écoute 😎 Nous citons les épisodes :   #59 - Jean Daniel Guyot – Memo Bank    #53 – Thibaud Elzière – Fotolia, eFounders   #41 – Ludovic Huraux – Attractive World, Shapr   #39 – Loïc Soubeyrand – Swile, Teads   #37 – Cyril Chiche – Lydia  
126:29 05/11/2021
#82 – Taïg Khris – CEO de OnOff, Albums... du saut de la tour Eiffel en roller aux apps qui cartonnent…
J’ai interviewé des sportifs, des chefs d’entreprise, des animateurs télé… Dans cet épisode avec Taïg Khris, nous faisons un condensé, puisqu’il a eu toutes ces casquettes : Triple champion du monde de roller sur rampe, et vainqueur des X- Games, animateur télé : Danse avec les stars… Chef d’entreprise redoutable avec l’appli OnOff, et plus récemment un réseau social Albums. Il a remporté les XGames  Je ne mâche pas mes mots, quand je dis que Taïg, l’autodidacte, le petit du Trocadero, a eu une vie incroyable. Je ne vais pas du tout spoiler l’épisode, mais voici quelques flashs :  Il n’est jamais allé à l’école, pas une seconde, même enfant Petit, pendant plusieurs mois, il ne chaussait que des rollers aux pieds. Pas de chaussures ! Il a remporté les X-Games Il a sauté du 1er étage de la tour Eiffel Il a participé à plusieurs émissions : Koh Lanta, Danse avec les stars, Fort Boyard, Pekin Expres Il a écrit un scénario de film Il a créé une super appli OnOff et un opérateur téléphonique Il a créé un réseau social, le WhatsApp de la photo : Albums Et des dizaines de choses plus passionnantes les unes que les autres… Je connaissais bien le Taïg Khris de la télé et des exploits, mais surtout, il est comme il a l’aire, gentil, simple et brillant. Vous allez voir dans cet épisode, pas de chichi…  mais ça envoie. Bonne écoute 😎 Les vides des sauts de Taïg Khris : Saut de la Tour Effeil :  https://www.toureiffel.paris/fr/actualites/evenements/dixieme-anniversaire-de-lexploit-fou-de-taig-khris Saut du Sacré Cœur  https://www.dailymotion.com/video/xsypkz     On cite les épisodes :      #78 – Stéphanie Hospital – CEO OneRagtime. #70 – Bertrand Piccard – Solar Impulse : un tour du monde en avion solaire   #52 – Myriam Lamare 🥊 12 fois championne du monde de boxe.   #18 – Morgan Bourc’his – Triple Champion du monde d’apnée.   #13 – Franky Zapata – L’homme volant  
143:14 27/10/2021
#81 – Stéphane Soumier – Ex-directeur de la rédaction de BFM Business - Cofondateur BSmart Tv
Aujourd’hui j’ai le plaisir d’accueillir Stéphane Soumier, ex-rédacteur en chef de BFM Business, et cofondateur de BSmart Tv, une chaîne de TV dédiée à l’actualité des entreprises. Vous le connaissez tous Stéphane a animé la fameuse émission « Good Morning Business » pendant 14 ans. Connaissez-vous sa voix ? Elle est très particulière. Ce n’est pas simplement un son. Elle a une tonalité, et une intensité indéfinissable, et c’est sans doute la voix de la passion. Dans notre épisode, il revient sur son parcours dont voici quelques étapes : Il a décidé d’être journaliste après avoir vu le film Underfire avec Nick Nolte. Très jeune dans la vie comme dans le métier, il couvre la première guerre du Golfe pour Europe 1, comme grand reporter. Il animera la matinale d’Europe 1, pendant 4 ans. En 2005, il quitte Europe 1 pour BFM qui n’est à l’époque qu’une radio. Il animera pendant 14 ans Good Morning Business En 2020, il cofonde BSmart TV, une chaîne sera consacrée à l'actualité des entreprises de toute taille. Dans l’épisode nous élargissions la discussion au métier de journaliste. Avec son expérience, Stéphane nous donne quelques tuyaux, quelques astuces sur l’art d’interviewer. C’est hyperintéressant, même pour quelqu'un qui n'a pas vocation à devenir journaliste. J’avais déjà interviewé Franz Olivier Gisbert dans l’épisode 10. Je me suis retrouvé dans la même situation, avec une certaine pression : celle de poser de mauvaises questions, celles de passer à côté du sujet… Bref de dire n’importe quoi. Je dis souvent que je ne suis pas journaliste, il m’a mis tout de suite à l’aise, et je le remercie. Vous allez voir Stéphane Soumier a une énergie, une passion pour l’entrepreneuriat qui s’entend dès qu’il prend un micro. Je l’ai écouté pendant tant d’années, et pour moi c’est un des plus grands journalistes du PAF, et sans aucun doute l’un des meilleurs intervieweurs. Dites-moi ce que vous en pensez… Place à la voix de Stéphane. Bonne écoute 😎 Nous citons les épisodes :  #79 – Philippe Bourguignon – Diriger le Club Med, Disneyland Paris, et côtoyer les plus grands à Davoshttps://www.lacombinaison.fr/episode/philippe-bourguignon/   #70 – Bertrand Piccard – Solar Impulse : un tour du monde en avion solairehttps://www.lacombinaison.fr/episode/bertrand-piccard-solar-impulse/   #67 – Nathalie Balla et Eric Courteille – Codirigeants de la Redoute. La Remontada jusqu’à dépasser le milliard d’euros.https://www.lacombinaison.fr/episode/nathalie-balla-eric-courteille/  #49– Idriss Aberkane – Libérons notre cerveauhttps://www.lacombinaison.fr/episode/idriss- aberkane/ #10 – Franz-Olivier Giesbert (FOG), un journaliste et un auteur passionnanthttps://www.lacombinaison.fr/episode/10-franz-olivier-giesbert/  
109:27 18/10/2021
#80 – Bernard Canetti – CEO de Comme J’Aime 🥗Je ne travaille pas…je m’amuse…
Comme J’aime est au régime, ce que Carglass est au parebrise. Vous me direz quel rapport ? Aucun, effectivement si ce n’est qu’il est impossible de parler de régime sans penser à Comme Jaime tellement cette marque, qui a seulement 10 ans est omniprésente dans nos têtes et sur nos écrans. En moins de 10 ans, Comme Jaime a su s’imposer comme un programme minceur incontournable, bien devant le leader Weight Watchers, en France. Aujourd’hui j’ai la chance de recevoir son sympathique dirigeant, Bernard Canetti. Je dis sympathique, vous l’entendre très vite, dans la chaleur de son ton, lors de cet épisode. Bernard a une façon de parler, un charisme une chaleur, une couleur dans sa voix, qui donne envie de l’écouter. Lui qui a régulièrement présenté ses publicités, m’a confié qu’il était très attiré par le Stand Up. J’ai hâte de voir ses premiers pas qui ne sauraient tarder. Mais revenons à son parcours. Bernard a dirigé les éditions Atlas pendant 25 ans, et sur la fin, ils ont eu l’idée de distribuer un programme minceur. Ça ne s’est pas fait. En 2010, en quittant ses fonctions, Bernard a eu l’idée de reprendre cette idée, et surtout continuer ce qu’il a toujours fait : l’abonnement. Comme J’aime est en train de naître. Dans l’épisode Bernard nous raconte ses débuts avec sa fille Mathilde, et sa collaboratrice, Géraldine. C’est très compliqué, ils vont s’y reprendre plusieurs fois pour lancer le produit optimal, en peaufinant le programme alimentaire, le packaging, la vente à distance, le marketing, la fidélisation… Grâce à ses années Atlas, Bernard maîtrise le côté abonnement. Avec beaucoup d’argent investit, la troisième tentative sera la bonne. En 2011, Comme J'aime part sur des chapeaux de roues. Aujourd’hui, c’est 500 000 clients, 30000 envois tous les mois, une réussite qui a créé 350 emplois. Bernard, 72 ans a une pêche d’enfer. Pas question de partir à la retraite. Travailler c’est sa passion, et ça se sent tout au long de l’épisode. Un épisode à consommer sans modération. Bon appétit ! 🥗😎
131:25 09/10/2021
#79 – Philippe Bourguignon – Diriger le Club Med, Disneyland Paris, et côtoyer les plus grands à Davos.
Aujourd’hui j’ai la chance d’accueillir un grand Patron : Philippe Bourguignon. Grand par son parcours, grand par ce qu’il a accompli et grand par sa simplicité. Après une longue carrière au groupe Accor, qu’il a contribué à construire avec Paul Dubrule et Gérard Pélisson, il est rentré chez Disney et à diriger Disneyland Paris, puis le Club Med, et enfin Davos : le World Economic Forum où il a côtoyé les grands chefs d’Etat ou tous les grands de ce monde. À la suite d’un congé sabbatique, il rencontre Steve Case, le fondateur d’AOL, et ensemble ils travaillent dans un fonds d’investissement Revolution aux Etats-Unis. Philippe m’a fait l’amitié d’interrompre ses vacances, pour me recevoir dans sa maison varoise, dans son bureau, où trônent des dizaines de photos avec ses amis : Bill Clinton, Mickaël Jackson, Julia Roberts, Elton John… Son Wall of Fame est impressionnant ! Mais ce que j’ai le plus apprécié, c’est sa sympathie, son humour, sa précision. Nous parlons évidemment de sa carrière, ses hauts et ses bas, notamment à la direction du Club Med, où ça n’a pas été facile. Vous imaginez une société cotée qui perd de l’argent, un fleuron français, des investisseurs étrangers… Ils nous racontent également la mise en place de Disneyland Paris. Les premiers coups de pioche, le choix des attractions, des hôtels, un concert privé avec Mickaël Jackson… Aujourd’hui, Philippe est sur le papier à la retraite, mais continue à travailler, et à faire uniquement ce qui lui plaît. Quel vie riche que j’ai la chance de vous faire partager dans cet épisode Régalez-vous ! 😎 Notes de l'épisode :  Episode 78 - Stéphanie Hospital – CEO OneRagtimehttps://www.lacombinaison.fr/episode/stephanie-hospital-oneragtime/     Episode 73 – Emilie Vasquez – Le Shack https://podcasts.apple.com/fr/podcast/73-emilie-vazquez-le-shack-une-oasis-urbaine-en-plein-paris/id1488165313?i=1000531300533   Episode 67 : Nathalie Balla et Eric Courteille – CEO la Redoutehttps://www.lacombinaison.fr/episode/nathalie-balla-eric-courteille/ Episode 29 : Alexandre Prot – CEO de Qontohttps://podcasts.apple.com/fr/podcast/29-alexandre-prot-ceo-de-qonto-et-si-on-cr%C3%A9ait-une-banque/id1488165313?i=1000483132423    Episode 13 – Fred Potter – Fondateur de Netatmohttps://podcasts.apple.com/fr/podcast/13-franky-zapata-lhomme-volant-inventeur-du-flyboard/id1488165313?i=1000465573676   
149:38 30/09/2021
#78 – Stéphanie Hospital - CEO OneRagtime. Quitter la direction d’Orange (VP) pour entreprendre dans la tech...
 « Moi aussi j’ai envie de devenir entrepreneur, besoin d’aventure...» Est-ce que vous vous penseriez à quitter le board d’Orange, à quitter le post d’Exécutive Vice Présidente, pour vous lancer dans l’aventure entrepreneuriale ? Lutter contre la maxime RATP (Reste Assis T’es Payé), comme le dit si bien Stéphanie…     Dans cet épisode, Stéphanie nous raconte son parcours depuis son enfance, ses études jusqu’à OneRagtime.  Stéphanie est restée chez Wanadoo (Orange) à la direction pendant 13 ans. Elle a assisté à la transformation numérique d’Orange et aux multiples investissements : Alapage, Marcopoly, Top achat, Cityvox. Elle a vu arriver les géants du numérique : Google, Facebook, Whatsapp…     Dans l’épisode, Stéphanie nous parle de cette fameuse tentative de revendre Daily Motion à Yahoo, avorté, car l'État s'en est mêlé. On se souvient que Pierre Moscovici et Arnaud Montebourg avaient mis leur veto arguant que c'est une des rares sociétés connues que la France ait réussi à faire émerger.     Lors d’un voyage à New York, Stéphanie rencontre Jean-Marie Messier. Elle travaillait déjà avec le banquier d’affaires, mais sans jamais l’avoir rencontré.  Le courant passe, et Jean-Marie lui dit « Si un jour tu te lances, appelle-moi ! »     En 2014, forte de quelques rencontres et notamment celle de Jean-Marie Messier, Stéphanie lance OneRagtime, une plateforme ultra-digitalisée qui permet à des investisseurs privés d'avoir accès à un portfolio d'investissement.     Cette plateforme permet aux investisseurs de « faire leur course » en quelques clics et choisir sur quelle start-up ils souhaitent investir. OneRagtime investit très tôt en seed (amorçage), sur des tickets dès 100 000 €  Aujourd’hui, OneRagtime a des dizaines de participation comme dans OneOff, Jellysmack, Medium, marke.org…     Je n’en dis pas plus… Bonne écoute !  
116:06 21/09/2021
#77 – Timothée Rambaud - Legalstart.fr : créez une boîte en 3 clics
 La création de votre boîte en 3 clics, ce n’est plus un fantasme !  Ce rêve américain où l’on crée son business en quelques minutes, c’est possible, et c’est ce que propose notre invitée du jour : la start-up Legalstart.  Aujourd’hui je reçois l’un de ses fondateurs : Timothée Rambaud. Après avoir fait des études dans la finance, il bosse à New York chez BNP Paribas et à Londres chez Goldman Sach, puis dans le private equity.  Rapidement, il se rend compte que monter une boîte est un parcours du combattant, et avec Pierre Aidan, ils décident de créer Legalstart. Nous sommes en 2012. Entre le CFE (Centre de Formation des Entreprises), le greffe, les experts-comptables, les impôts… Créer une boîte est une véritable galère, qui prend du temps et qui coûte cher.  Leur mission, simplifier, accélérer, et diminuer les coûts, pour créer et gérer une boîte, en y ajoutant de la tech. Ils vont travailler 2 ans d’arrache-pied pour automatiser et simplifier les démarches en créant un parcours ultra-simple.  Nous sommes en 2014, Legalstart est née. La start-up va évoluer de façon incroyable avec une croissance à 3 chiffres chaque année.   Legalstart aujourd’hui, c’est plus de 300 000 entrepreneurs accompagnés et 10% de part de marché sur la création d’entreprise.   Au fur et à mesure, Legalstart va étoffer son offre, en rajoutant d’autres services comme :  la tenue d’assemblée,  les modifications de statuts  la rédaction de contrats  l’assistance juridique,  la comptabilité…  Legalstart est devenu le compagnon juridique de l’entreprise : l’incontournable.  Au cours de l’épisode, nous élargissons le sujet, à la Legaltech en général, à l’intérêt d’une entreprise de ne pas négliger le juridique, et ce que ça peut coûter si on se trompe.  Ce nouvel épisode est super intéressant, qui va vous montrer que le juridique dans l’entreprise est aussi important que l’opérationnel.  Bonne écoute 😎 Nous citons les épisodes :   Episode 74 : Alexandre Bonetti – CEO de Simplébo     Episode 60 : Rodolphe Ardant – CEO de Spendesk     Episode 56 : Arthur Waller – CEO de Pennylane     Episode 51 : Jonathan Lefèvre – Auteur du livre : l’obsession du service client     Episode 29 : Alexandre Prot : CEO de Qonto   
124:21 12/09/2021
#76 – Barbara Belvisi – CEO Interstellar Lab 🚀 Construire une base lunaire puis martienne
C’est sans doute de très loin, l’épisode le plus dingue que j’ai réalisé. Aujourd’hui je reçois Barbara Belvisi, la CEO d’Interstellar Labs. À l’heure où tout le monde parle de l’espace, où très prochainement nous allons retourner sur la Lune. 2021 est un tournant majeur dans la nouvelle conquête spatiale. Citons, les fabuleuses images que nous renvoie Perseverance de Mars. Nous avons vu en direct le décollage de Blue Origin (Jeff Bezos) et Virgin Galactic (Richard Branson) qui ouvrent la voie au tourisme spatial. Certes, ça coûte un peu cher, mais c'est quand fou ! Sans oublier Elon Musk, avec son ambition pour 2030 d’envoyer des humains vers la planète rouge… Moi qui suis un geek de l’espace, un terrien frustré, quand on m’a présenté Barbara, j’ai sauté sur l’occasion pour l'interviewer. Quel est le job de Barbara ? En 2 mots : ce n’est pas tout de partir dans l’espace, il faut penser à se loger, à vivre. Barbara construit des stations spatiales modulaires bio génératives. Un peu d'explications : Quand on parle de la lune, c’est facile : 385 000 km, une paille pour amener de l’eau, de la nourriture, de l’oxygène… Mais quand il s'agit de Mars, 3 mois de voyage, 220 millions de kms, c’est une autre histoire. On ne pourra pas envoyer des tonnes de nourriture, oxygène, eau… c'est trop encombrant, trop lourd, trop cher. Il faut impérativement fabriquer sur place. Interstellar Lab en partenariat avec la Nasa est un train de résoudre une par une ses équations complexes pour recycler le CO2, les déchets, fabriquer de la nourriture… Et bien sûr créer un habitat agréable pour loger dans un premier temps des missions spatiales, et plus tard des colonies. Objectivement, après ces quelques lignes… Connaissez-vous un projet aussi ambitieux ? Tout au long de cet épisode, Barbara nous décrit son parcours hors du commun. Elle a rencontré Elon Musk, Jeff Bezos… Les ingénieurs de la Nasa, Robert Zubrin, la Mars Society… En ce moment Interstellar Labs est en train de finaliser deux prototypes sur Terre dont un en Californie. Prochaine étape : la base lunaire, et enfin Mars. Évidemment, nous détaillons son parcours, mais nous élargissons la discussion sur :  Est-ce que Mars serait un back-up de la Terre, quand celle-ci sera sur- polluée ? Que serait la vie sur Mars ? Et quand pourrait-on partir ? Est-ce Mars sera réservée aux milliardaires ? Est-ce que le spatial est de nouveau à la mode comme dans les années 60 ? J’ai rarement rencontré une personne aussi ambitieuse qui a réponse à tout. Elle connaît parfaitement son sujet. C’est un épisode collector, passionnant, à ne surtout pas rater. Bonne écoute 😎🚀 Nous citons les épisodes :  Episode 70 : Betrand Piccard – Solar Impulse   Episode 66 : Nacer Chahat – Ingénieur à la Nasa    Episode 42 : Dorine Bourneton – 1ère femme pilote de vol    Episode 38 : Claudie Haigneré – Astronaute    Episode 27 : Céline Lazorthes – Fondatrice de Leetchi et MangoPay  
127:57 03/09/2021
#75 – Paul Lê – CEO de la Belle Vie - Epicerie en ligne 🛵
« La Belle Vie », cette jolie chanson de Sacha Distel, Paul a mis vraiment beaucoup de temps pour y arriver et ce n’est pas fini. Quand on m’a proposé de rencontrer Paul, je ne savais pas où j’allais. Je ne connaissais pas Paul, ni la Belle Vie… Puis en écoutant deux ou trois interviews, je me suis dit « Il est intéressant, ce gars ». Mais j’étais à cent lieues d’imaginer l’épisode que nous allions faire. Nous avons eu une conversation simple et authentique, où Paul nous raconte ses joies, ses difficultés, ses doutes.  Une véritable tranche de vie qu’il décrit formidablement bien Je vous en dis quelques passages :  Après ses études, et quelques jobs notamment dans le restaurant de ses parents, ou à la Mairie d’Evry avec Manuel Valls, Paul est parti aux USA à l’université UCLA. Il a découvert la Californie, les États-Unis et en est tombé amoureux. Son rêve était d’y rester et a failli se réaliser en bossant chez Shopzilla. Ça ne s’est pas fait. Déçu, Paul rentre en France, cherche du boulot.  Il va trouver assez rapidement, occupe différents jobs, notamment dans le sud de la France, chez Icare,  puis chez Rentabiliweb avec l’iconique et énigmatique patron : Jean-Baptiste Descroix-Vernier En 2012, il quitte Rentabiliweb, pour se lancer dans les Apps. Avec ses associés ils vont créer une app comme Hungry now, qui permet de cartographier des fast-foods bien mieux que Google Map. Ça cartonne, mais ça ne paye pas ! Ils dupliqueront le modèle avec d’autres verticales comme Cash Now (Localisation de distributeurs de billets), ou Gazole Now (localisation de stations-service) Paul s’en lasse assez vite, en en 2015 avec Alban Wienkoop ils lancent une société de livraison de petits déjeuner et apéro en heure à Paris : Miamtag L’affaire prend bien, et rapidement ils voient l’intérêt d’étoffer la gamme et de proposer des produits, des recettes. Le but de la Belle Vie est de « ramener  les gens en cuisine. »  Vous souhaitez un plat particulier, la Belle Vie vous livre tous les ingrédients associés, en 1 heure. Ça cartonne. C’est incroyable. Comme vous allez pouvoir l’écouter, son parcours a été loin d’être un long fleuve tranquille, mais à force de travail, persévérance, la Belle Vie emploie aujourd’hui 550 salariés, avec plus de 80 millions de CA, et arrive bientôt dans votre ville. Après 75 épisodes, j’ai vu, rencontré, écouté toutes sortes d’invités, mais Paul ne m’a pas laissé indifférent.  Un épisode à ne rater sous aucun prétexte ! Bonne écoute !  Episode 58 – Antoine Hubert – CEO de Ynsect  https://podcasts.apple.com/fr/podcast/58-antoine-hubert-ceo-dynsect-des-insectes-pour-vos/id1488165313?i=1000514323356     Episode 39 Loïc Souberyand – CEO de Swile – Fondateur de Teads  https://podcasts.apple.com/fr/podcast/39-lo%C3%AFc-soubeyrand-ceo-swile-fondateur-de-teads/id1488165313?i=1000493593793     Episode 37 – Cyril Chiche – CEO de Lydia  https://podcasts.apple.com/fr/podcast/37-cyril-chiche-ceo-de-lydia-tu-me-fais-un-lydia/id1488165313?i=1000491526484     Episode 35 – Carole Juge – CEO de Joone  https://podcasts.apple.com/fr/podcast/35-carole-juge-ceo-de-joone-cheffe-dentreprise-aux/id1488165313?i=1000489530032     Episode 12 – Antony Bourbon – CEO de Feed  https://podcasts.apple.com/fr/podcast/12-anthony-bourbon-ceo-de-feed-la-foodtech-%C3%A0/id1488165313?i=1000464668918   
155:23 25/08/2021
#74 – Alexandre Bonetti – CEO de Simplébo : Mais Quesako ? (Création de site web automatisée
Quand on m’a présenté Alexandre, j’ai tout de suite « Googleliser » le nom de sa startup « Simplébo », pour comprendre à quoi correspondait ce nom au demeurant « audacieux ». En creusant un tout petit peu, j’ai totalement compris pourquoi il avait appelé sa société Simplébo, car ce qu’ils proposent est tout simplement Simple et beau, la création de site Internet ultra-simplifié. Vous allez me dire « Oh non, pas encore une agence Web, ou des petits jeunes qui montent des sites, c’est ultra-connu ! » Mais à la différence près, c’est que Simplébo propose la création de site à 80% automatisée en répondant à quelques questions. Mais avant d’expliquer ce phénomène quasiment inédit, remontant un peu le temps. Alexandre est un bon élève, il obtient un double diplôme : ESCP Paris et Central Supelec. Pendant leurs études, comme souvent, avec 2 copains, ils ont la super idée « Grapstor », qui permet de proposer à des marques de leur ramener des clients. Cette idée ambitieuse ne fonctionne pas, trop compliquée ! Les 3 associés s’acharnent, et pour payer leur développement et leurs ambitions, ils ont l’idée de créer des sites Internet pour les petites entreprises, sans vraiment les faire payer. Chaque client paye ce qu’il veut. Ils créent des dizaines de sites par mois, et se rendent vite compte que le boulot est hyper répétitif, et qu’il y a sûrement un moyen d’automatiser tout ça. Simplébo est né. Le principe est un formulaire de plusieurs dizaines de questions et spécialisé dans chaque profession. L’idée géniale est que par exemple, un avocat qui a ses bureaux à la même adresse qu’un confrère, avec la même spécialité se verra proposer un site complètement différent. Le tout avec un système d’abonnement sans engagement de quelques euros. Tout au long de l’épisode, nous détaillons le parcours d’Alexandre, la création de Simplébo, l’accélération… Un épisode qui fait la démonstration de la disruption. Même sur des activités jeunes comme la création de site Internet qui évolue tous les jours, on peut encore disrupter ce métier pour lui offrir une version 4.0 Un épisode à ne pas rater, avec un chef d’entreprise brillant ! Bonne écoute ! Episode 71 : Hors Série : Tout savoir sur la levée de fonds avec Adrien Chaltiel  Episode 65 : Adrien Chaltiel – CEO d’eldorado.co Episode 61 : David Bitton – Fondateur d’Oreka, Wengo….   Episode 53 : Thibaud Elzière – Fondateur de Fotolia et d’eFounders   Episode 51 : Jonathan Lefèvre : l’obsession du service client   Livres cités :  Le génie du Leadership de Eric Jean Garcia  L'autoroute du millionnaire de MJ DeMarco 
137:56 16/08/2021
#73 – Emilie Vazquez – Le Shack. Une oasis urbaine en plein Paris
Marcher dans les pas de Balzac, Hugo, Baudelaire, Lamartine, Flaubert… Proust, c’est ce que j’ai fait en entrant dans le Shack, le lieu qui a abrité l'imprimerie des éditions Calmann-Levy.  Après être accueilli par un ours doré, quand vous pénétrez dans le Shack, il ne passe quelque chose. Ce n’est pas simplement par le lieu empli d’histoire, mais on ressent une quelque chose d’indéfinissable et d’assez puissant. Le Shack, comme le définit sa fondatrice, Emilie Vazquez Bourguignon, est une oasis urbaine en plein Paris. 1500 mètres carrés, avec de grandes bibliothèques, un endroit boisé, chaleureux, atypique. Là, où vous regardez, il y a quelque chose à voir ! Ce lieu est surprenant, mais je n’ai pas voulu recevoir Emilie pour uniquement décrire un lieu. Émilie a un parcours atypique. Elle est la fille de Philippe Bourguignon (ancien dirigeant du Club Med, Disneyland Paris, Word Economic Forum / Davos…), une carrière sans faux pas. Émilie et son père avaient un contrat « tu fais les études que tu veux, à condition que tu sortes 3ème au classement toutes les années). Après avoir respecté ce contrat en étant diplômée de la Sorbonne à 21 ans, elle envoie ses CV un peu partout pour trouver un job, sans l’aide de Papa. Émilie a beaucoup d’ambitions, mais elle veut se faire seule. Elle commence sa carrière chez Noos TV, puis chez Bouygues Telecom, gravit les échelons, pour devenir Directrice du pôle multimédia. En 2008, elle rentre au groupe Accor, pour y rester 12 ans jusqu’au poste de Senior Vice President en charge de l’e-commerce et du digital. Après avoir fait des dizaines de fois le tour du monde, elle quitte ce poste prestigieux pour créer le Shack, avec quelques actionnaires comme son père Philippe Bourguignon, Steeve Case (le fondateur d’AOL), ou l’iconique Jean-Marie Messier. Quitter une place comme SVP d’Accor est selon moi un pari risqué, je ne sais pas si je l’aurais fait, mais Emilie a une vraie vision, celle d’une oasis urbaine. Un lieu de détente où l’on peut lire, travailler, écouter de la musique. Un espace qui casse les codes du travail, une alternative au coworking, un endroit qui insère de la détente au fameux « Métro / Boulot / Dodo ». J’ai été impressionné par la beauté du lieu, les boiseries, le sens du détail. C’est une mosaïque de pièces et de lieux différents. Imaginez-vous qu’on a enregistré cet épisode dans un studio de podcast, au Shack ! Nous élargissons la discussion sur plusieurs sujets comme : Travailler dans les hautes sphères du groupe Accor Ouvrir un lieu recevant du public 2 jours avant le confinement. Quitter un super job, pour se lancer dans une PME L’évolution du travail, l’arrivée du télétravail… Que sera le travail de demain. Émilie est brillante, elle sait de quoi elle parle, et j’ai vraiment passé un super moment. Au tout début, elle m’a dit qu’elle était un peu timide, et je suis flatté qu’elle soit livrée aussi facilement. Longue vie au Shack, et bonne écoute ! 😎 Notes de l'épisode : Retrouver des photos du Shack sur www.leshack.fr ou sur www.la combinaison.fr  Nous citons les épisodes : Episode 51 – Jonathan Lefèvre. L’obsession du service client   Episode 67 – Nathalie Balla et Eric Courteille – Codirigeants de la Redoute Episode 45 – Jean-Claude Bourelier – Fondateur de Bricorama  Episode 38 – Claudie Haigneré – Spationaute  Episode 10 – Franz-Olivier Giesbert – Auteur, journaliste
132:35 07/08/2021
#72 – Justine Hutteau – CEO de Respire. La petite marque hygiène-beauté qui va devenir grande !
Vous avez déjà certainement vu une story, ou une vidéo de Justine Hutteau parlant de sa société Respire ? Vous n’avez pas pu la rater, elle est partout, avec une pèche et une gaîté qu’on n’oublie pas. Comme de nombreux hommes, je ne suis pas particulièrement fan des produits de beauté, mais il y a 2 ans je m’étais abonné à sa page, parce que j’aimais bien les messages, et l’énergie qu’elle dégageait. Puis un jour, je suis dit « il faut absolument la programmer dans la Combinaison ! ». C’est chose faite, et comme vous pouvez le voir ça à la pêche.  Non vous n’êtes pas en train d’écouter l’épisode en x1,5 ou x2, c’est Justine qui parle vite, mais elle sait de quoi elle parle ! Après un problème de santé, Justine a eu l’idée avec son cofondateur Thomas Meheut de créer un déodorant naturel, bio, éco responsable. Après avoir fait le tour de France pour trouver un labo qui pourrait les aider, après avoir essuyé des tonnes de refus, ils sont tombés sur Véronique qui a cru dans leur projet, et les a aidés à sortir le MVP (Prototype). Et là, la success story débute… Justine et Thomas, lance un crowdfunding (Ulule), avec l’espoir de vendre 3000 déodorants sur un mois. Pour promouvoir le projet, Justine a enregistré une vidéo qui a été visionnée plus de 2 millions de fois. Et comme vous l’imaginez, ils ont pulvérisé leurs espérances. Ils ont atteint 3000 préventes en 3 heures, et ont terminé leur crowdfunding avec 21 000 ventes. L’aventure Respire décolle, en sortant quasiment un nouveau produit par semaine, ils ont été référencés chez Sephora, Nocibé, Monoprix… La petite entreprise qui n’a que 2 ans a déjà vendu 3 millions de produits. Un chiffre qui fait envie pour tous ceux ou celles qui rêvent de lancer une marque. Dans cet épisode Justine revient sur son histoire personnelle, son parcours, ses débuts et nous donne quelques conseils pour lancer sa marque et être présent sur les réseaux sociaux. Comme je l’ai dit : elle a craqué le truc.  Je vous conseille cet épisode, plein de bonne humeur et hyper inspirant ! Bonne écoute 😎😎  Notes de l’épisode :    Comment réussir son Crowfunding en 8 étapes ?    Episode 42 : Dorine Bour neton : Pilote de voltige handicapée   Episode 35 : Carole Juge  : CEO deJoone : les couches par abonnement   Episode 27 :  Céline Lazorthes – CEO de Leetchi et Mangopay   Episode 12 : Anthony – C EO de Feed   Episode 01 : Shanty Baerh el – Shanty Biscuits – la Reine du biscuit personnalisé 
124:21 29/07/2021