Show cover of La Cravate

La Cravate

La Cravate, c'est un accessoire de mode et un geste rugbystique ultra technique ! Mais c’est surtout le podcast qui prend le temps de discuter avec des personnalités extraordinaires liées au monde du rugby.  C’est un peu une bulle intemporelle où on s’autorise à échanger sur leur parcours unique, parsemé de réussites, et parfois de coups durs. 💥 La Cravate est un podcast totalement indépendant et votre soutien est CAPITAL ! Pour la soutenir via vos tips, ça se passe sur Tipeee (https://fr.tipeee.com/lacravate) ! ⚠️ Si ce podcast vous plait, n’hésitez pas à le noter 5/5 sur la plateforme où vous l'écoutez, à laisser un commentaire sympa et à le partager autour de vous.

Titres

#75 - Ximun Lucu, au nom des siens - Beti zutik, beti aintzina
Enfant de St Pée sur Nivelle, Ximun grandit entouré de sa grande famille. Naturellement attiré par la pelote et le rugby, il concilie jusqu'à l'adolescence ces 2 passions dans son fief d'origine ! Ses rêves de rugby l'emportent, et c'est en Crabos qu'il part au Biarritz Olympique, où il fera ses gammes jusqu'en Espoir. Barré par l'incroyable effectif biarrot de l'époque, il part tenter sa chance en Pro du coté de Mont de Marsan. Pari gagnant ! Il s'y affirme réellement, devient un cadre du vestiaire et y passe 5 saisons entre Pro D2 et Top 14. Mais en 2016, l'appel du bercail est trop fort...Il retourne du côté d'Aguilera, doté d'une solide expérience et animé par l'envie de réussir en compagnie de son petit frère. Jonchée de joies et de grosses galères, son aventure avec les Rouge et Blanc aura été très intense. Usé, il décide de prendre sa retraite 2022 après 11 saisons professionnelles ! Depuis, en pleine transition, Ximun prend le temps pour se poser, et se retourne un peu pour préparer au mieux sa nouvelle vie. Toujours très proche de sa famille, vous comprendrez bien rapidement à quel point cette dernière est indispensable à son équilibre. Ximun est vraiment un super gars, très touchant. Alors qu'il est d'un naturel timide et réservé, mais avec un caractère bien trempé, je suis très flatté qu'il m'ait accordé sa confiance lors de ce magnifique échange.  Bonne écoute ! ----------------------------- ⚠️ Si ce podcast vous plait, n’hésitez pas à le noter 5/5 sur Apple Podcast, à laisser un commentaire sympa et à le partager autour de vous. 💥 La Cravate est un podcast totalement indépendant et votre soutien est CAPITAL ! Pour la soutenir via vos tips, ça se passe sur Tipeee ! 
126:11 01/12/2022
#74 - Aretz Iguiniz, la force Basque - Batailler sans relâche
Grandissant à Hendaye, dans le Pays Basque, Aretz apprend aussi bien l'Euskara que le Français et l'Espagnol dès son plus jeune âge. D'abord attiré par la natation, il la pratique un long moment en compétition avant de suivre ses copains au rugby à ses 14 ans, évidemment du côté du Stade Hendayais. Alors 2eme ou 3eme ligne, il progresse rapidement jusqu'à intégrer en Juniors les rangs de l'Aviron Bayonnais. Il passe alors pilier et fait ses premiers pas en Pro en 2005. Petit à petit, il fait sa place pour devenir un personnage incontournable, puis historique, des Bleus et Blancs avec qui il officiera 15 saisons en Pro. Auteur de 373 matchs en Equipe 1 sous les couleurs de l'Aviron, il connait tour à tour les maintiens à l'arrachée, les descentes en Pro D2, les titres et les montées en Top 14... Mais aussi les changements d'entraineurs et de présidents ! Il aura tout vécu dans ce club auquel il voue une grande fidélité. Aujourd’hui superbement reconverti en tant que chef d'entreprise, Aretz est un gros travailleur. Il "bataille", comme il aime à le dire... Un vrai vaillantass ! Plutôt timide de prime abord, il est dans la vie comme il était sur le terrain : discret, humble et diablement efficace. J'ai adoré passer ce moment avec Aretz et je suis sûr que vous l'apprécierez autant que moi. Bonne écoute ! ----------------------------- ⚠️ Si ce podcast vous plait, n’hésitez pas à le noter 5/5 sur Apple Podcast, à laisser un commentaire sympa et à le partager autour de vous. 💥 La Cravate est un podcast totalement indépendant et votre soutien est CAPITAL ! Pour la soutenir via vos tips, ça se passe sur Tipeee ! 
82:25 17/11/2022
#73 - Thomas Domingo, son histoire dans la peau - Chuter et remonter
Durant son enfance en Corrèze, Thomas suit les traces de son grand frère Fabien. Il commence ainsi le rugby à 7 ans du côté d'Egletons avant de partir en sport études à Ussel. Recruté par Aurillac, il passe une saison dans le Cantal avant de s'engager à 17 ans dans le club phare de la région : L'ASM Clermont Auvergne. Il y peaufinera sa formation et y entamera ce qui sera le début d'une carrière exceptionnelle ! Champion du Monde -21 en 2006, il fait ses débuts en équipe première de l'ASM la même année et s'y imposera au fil du temps. En 2009, il honore ses premières sélections avec le XV de France et en devient rapidement un cadre, étant notamment un des grands artisans du Grand Chelem 2010. La même année, il remporte le premier Brennus de l'histoire de l'ASM, près d'un siècle après la création du club. Par la suite ralenti par des blessures, il se forge un mental d'acier et parvient à revenir au plus haut niveau ! Thomas poursuit son aventure Auvergnate jusqu'en 2017, puis s'engage à la Section Paloise. Après 2 saisons et le corps usé par ses combats passés, il décide de raccrocher les crampons. Il saisit alors l'opportunité d'apporter son expertise de la mêlée au pack Béarnais et en devient l'un des entraineurs. Grand passionné de bons gueuletons, de moto et de tatouage, Thomas sait se projeter au delà du rugby et il est plein de projets avec sa petite famille. C'est vraiment un personnage aussi humble qu'attachant et j'ai passé un super moment en sa compagnie ! Bonne écoute ! ----------------------------- ⚠️ Si ce podcast vous plait, n’hésitez pas à le noter 5/5 sur Apple Podcast, à laisser un commentaire sympa et à le partager autour de vous. 💥 La Cravate est un podcast totalement indépendant et votre soutien est CAPITAL ! Pour la soutenir via vos tips, ça se passe sur Tipeee ! 
87:02 03/11/2022
#72 - Didier Lacroix, entre tradition et modernité - Le cœur aux ouvrages
Toulousain jusqu'au fond du cœur, Didier grandit dans une famille d'entrepreneurs. D'abord trop jeune pour suivre son grand frère au rugby, il commence par le foot, dans le club de Castelmaurou. À 13 ans, en 1983, il intègre le Stade Toulousain, et ne le quittera plus jamais ! Champion de France dans les catégories jeune, il fait ses premiers pas en Équipe 1 à 20 ans, pour ce qui marquera le début d'une grande aventure. Compensant son manque de gabarit par une énergie et une activité hors du commun, il s'impose rapidement dans l'effectif Haut-Garonnais, et en écrira certains des plus beaux chapitres, remportant 6 Boucliers de Brennus entre 94 et 2001 et la toute première Coupe d'Europe, en 96. En parallèle de sa carrière sportive, il connait également une vie professionnelle bien remplie puisqu'il est le fondateur de du " Groupe À la Une ", une boite de com qui connait une magnifique réussite depuis bientôt 30 ans. En 2017, Didier accède à la Présidence du Stade Toulousain, avec le souhait d'insuffler une nouvelle dynamique, et avec un projet clair en tête. Sportivement, le moins qu'on puisse dire, c'est que ses premières années à la tête de l'institution sont un succès puisque le club est revenu aux sommets du rugby français et européen. Grand passionné de chasse, de tauromachie et d'art de vivre, Didier est un véritable épicurien qui, selon ses dires : " Se tient mieux à table qu'à cheval " ! Loin d'être lisse, c'est une personnalité qui dénote : Il peut plaire autant qu'agacer, mais il ne laisse pas indifférent. Toujours à 1000 à l'heure et extrêmement déterminé, c'est un énorme bosseur qui s'est toujours donné les moyens de ses ambitions, et vous découvrirez en nous écoutant qu'elles sont élevées... J'ai passé un super moment en compagnie de Didier et j'ai été bluffé par sa capacité à orchestrer les différents aspects de sa vie. C'est un sacré personnage ! Bonne écoute ! ----------------------------- ⚠️ Si ce podcast vous plait, n’hésitez pas à le noter 5/5 sur Apple Podcast, à laisser un commentaire sympa et à le partager autour de vous. 💥 La Cravate est un podcast totalement indépendant et votre soutien est CAPITAL ! Pour la soutenir via vos tips, ça se passe sur Tipeee ! 
118:21 20/10/2022
#71 - Caroline Drouin, sans se retourner - S'accomplir et ne rien regretter
Petite Bretonne, Caroline est la cadette d'une fratrie de 4 enfants. Elle grandit à Auray, dans le Morbihan, et c’est en suivant les pas de ses grands frères qu’elle y commence le rugby dès 6 ans. Toutefois, durant son adolescence, elle fait un crochet par une autre magnifique école : celle du handball, où elle est d'ailleurs plutôt douée ! En 2015, son entrée à la fac de Rennes constitue un véritable tournant, puisqu'elle renoue avec le ballon ovale, entammant une incroyable ascension... Elle remporte dès sa première saison, deux titres de Championne de France avec son club du Stade Rennais Rugby et sa fac, ainsi qu'un titre de Championne du Monde Universitaire à VII ! Aussi à l'aise à XV qu'à VII, elle s'est imposée depuis plusieurs années comme un rouage essentiel des deux équipes de France ! Souvent récompensée à titre individuel, elle truste surtout les podiums des compétitions internationales, étant notamment Vice-Championne Olympique de rugby à VII. D'un naturel assez timide et réservé, Caroline est réfléchie et extrêmement investie dans ce qu'elle entreprend. Sa famille et ses amis étant nécessaires à son équilibre, elle rentre autant que possible au bercail pour se ressourcer. C'était vraiment chouette de passer ce moment avec Caroline, et je suis trop content de pouvoir vous en faire profiter. Bonne écoute !  ----------------------------- ⚠️ Si ce podcast vous plait, n’hésitez pas à le noter 5/5 sur Apple Podcast, à laisser un commentaire sympa et à le partager autour de vous. 💥 La Cravate est un podcast totalement indépendant et votre soutien est CAPITAL ! Pour la soutenir via vos tips, ça se passe sur Tipeee ! 
72:48 06/10/2022
#70 - Mathieu Acebes, volonté et détermination - Sublimer l'imprévu
Enfant du pays basque, Mathieu est l'ainé d'une fratrie de 4 enfants ! Assez solitaire, il commence le rugby à 6 ans au Boucau, rêvant de suivre les pas de son cousin Alain Lagouarde, alors joueur en équipe première à la Section Paloise ! À 16 ans, il part faire ses armes au Biarritz Olympique avant de s'engager en 2007 à l'Aviron Bayonnais puis en 2009 à Auch où sa carrière pro démarre réellement, à 22 ans ! Conciliant parfaitement le jeu à XV avec le club Gersois, et le VII avec l'équipe de France, Mathieu tape ENFIN dans l'œil de la Section Paloise, avec laquelle il s'engage en 2012. S'en suivent 4 saisons intenses, durant lesquelles il connait notamment une montée en Top 14, mais qui se solderont par un départ, comme un crève-cœur, en 2016. Rejoignant alors la Catalogne et les rangs de l'USAP, il est à 1000 lieues de se douter que cette signature allait changer sa vie. Battant hors normes et véritable leader, Mathieu est devenu un emblématique capitaine Usapiste et est désormais chez lui à Aimé Giral. Passionné de sport, de voyage et toujours plein de projets, il est dans la vie comme sur le terrain : une véritable pile électrique ! Jamais loin de sa famille, c'est vraiment quelqu'un d'entier, nature-peinture comme dirait l'autre. On l'aime ou on le déteste, mais il ne laisse pas indifférent ! En ce qui me concerne, je pense que vous avez déjà compris de quel côté je penchais.  Je me suis régalé. Bonne écoute !  ----------------------------- ⚠️ Si ce podcast vous plait, n’hésitez pas à le noter 5/5 sur Apple Podcast, à laisser un commentaire sympa et à le partager autour de vous. 💥 La Cravate est un podcast totalement indépendant et votre soutien est CAPITAL ! Pour la soutenir via vos tips, ça se passe sur Tipeee ! 
112:18 22/09/2022
#69 - Safi N'Diaye, en éclaireuse - Lutter pour exister
Grandissant à Escoussens, près de Castres, dans une famille où le sport est un élément central, Safi s'initie d'abord au basket. À 12 ans, déjà dotée d'un gabarit impressionnant, elle choisit le rugby et ne le lâchera plus jamais !  Championne de France Fédérale 3 en 2005 puis de Fédérale 2 en 2011 avec le Castres Rugby Féminin, c'est le moment qu'elle choisit pour s'engager avec le club de Montpellier. Alors que les Cistes dominent le rugby hexagonal, Safi franchit un cap, connait ses premières sélections avec le XV de France et en devient rapidement un élément clé. 6 fois championne de France entre 2013 et 2019 et détentrice de 2 Grands Chelems, c'est une meneuse qui a été très régulièrement citée parmi les meilleures joueuses mondiales. D'ailleurs, ayant longtemps concilié son métier d'éducatrice spécialisée avec sa carrière de joueuse, Safi a fait partie des premières internationales à signer un contrat avec la Fédération Française de Rugby. Passionnée et insatiable gagneuse, elle prépare déjà "l'après", toujours dans le domaine du sport ! J'ai passé un super moment en compagnie de Safi et je suis ravi de vous partager cet échange avec cette Grande Dame du rugby Français ! Bonne écoute !  ----------------------------- ⚠️ Si ce podcast vous plait, n’hésitez pas à le noter 5/5 sur Apple Podcast, à laisser un commentaire sympa et à le partager autour de vous. 💥 La Cravate est un podcast totalement indépendant et votre soutien est CAPITAL ! Pour la soutenir via vos tips, ça se passe sur Tipeee ! 
77:26 08/09/2022
#68 - Guilhem Guirado, de Sang et d'Or - Plier mais ne pas rompre
Pur produit Catalan, Guilhem grandit dans le village d'Arles-sur-Tech. Épris de nature et de liberté, il débute le rugby à 6 ans du coté de Céret avant de s'essayer au foot et au judo ! Quelques années plus tard, il revient à ses premières amours pour ce qui deviendra le début d'une grande aventure ! À 15 ans, il quitte sa campagne et part jouer à la ville, du côté de Perpignan ! Tout s'enchaine alors très vite ! International chez les jeunes, il devient Champion du Monde avec les -21 ans en 2006, obtient sa première cape avec le XV de France moins de 2 ans plus tard et remporte son premier bouclier de Brennus en 2009 ! L'adage selon lequel "nul n'est prophète en son pays" se confirme une nouvelle fois ! Guilhem prend alors la direction de Toulon et y devient Champion d'Europe dès sa première saison ! Alors cadre du XV de France, il en est désigné Capitaine suite à la nomination de Guy Novès au poste de sélectionneur. Compétiteur né et infatigable meneur d'une équipe de France qui n'arrive pas à gagner, il poursuit son histoire en Bleu jusqu'en 2019, se retirant après avoir arboré le Coq à 74 reprises. Par la suite, Guilhem rejoint le club de Montpellier et son ambitieux projet ! Embarqué dans des montagnes russes, il fait une nouvelle fois montre de son invraisemblable volonté, et y remporte une Challenge Cup en 2021. Un soir de juin 2022, il décroche un 2eme Bouclier de Brennus, comme un symbole, mettant un point final à sa première vie. De retour en Catalogne aux côtés des siens, il s'est un peu éloigné des terrains, et est bien décidé à construire "l'après" avec la même détermination qui l'a guidé jusqu'alors Guilhem est un très bon gars qui n'oublie pas d'où il vient, malgré son immense carrière ! Je suis honoré d'avoir passé ce moment avec ce monument ! Bonne écoute !  ----------------------------- ⚠️ Si ce podcast vous plait, n’hésitez pas à le noter 5/5 sur Apple Podcast, à laisser un commentaire sympa et à le partager autour de vous. 💥 La Cravate est un podcast totalement indépendant et votre soutien est CAPITAL ! Pour la soutenir via vos tips, ça se passe sur Tipeee ! 
120:21 25/08/2022
#67 - Vincent Etcheto, sur sa route - La différence comme signature
Basque jusqu'au bout des crampons, Vincent caresse d'abord le rêve de devenir footballeur professionnel ! Né en 1969, il a pourtant grandi dans une famille d'illustres rugbymen, véritables symboles de l'Aviron Bayonnais !  C'est à 14 ans qu'il se dirige vers le ballon ovale, où son pied exceptionnel le propulse en Equipe Première de l'Aviron dès sa majorité atteinte. Il y reste jusqu'à ses 22 ans et décide de rejoindre le Racing Club de France et sa pléiade d'internationaux. En 1993, il s'engage avec Bègles-Bordeaux, où il passe 5 magnifiques saisons !  Il revient ensuite sur les bords de la Nive pour boucler sa carrière de joueur, prenant sa retraite à 33 ans.   Il entame alors une nouvelle vie d'entraineur, partant de la base avec les jeunes de l'Aviron, avant de passer par la 2eme division Italienne puis la Fédérale 1 !  En 2009, il prend place sur le banc de l'Union Bordeaux Bègles, d'abord en Pro D2 puis en Top 14 ! En 2015, il retourne à nouveau à la source, mais cette fois pour guider l'Aviron Bayonnais vers le succès.   Manager de Soyaux-Angoulême depuis 2020, Vincent met en place un rugby à son image : fait de mouvement et d'offensive ! Espiègle, il est très entier, et peut séduire autant qu'agacer ! Également "vieux-jeune papa" comme il aime à se définir, il suit une cure de jouvence qui lui permet d'aborder la vie sous un angle nouveau.  C'était vraiment génial de passer ce moment avec Vincent ! J'ai été impressionné par sa capacité à réussir en ne se reniant jamais. Selon moi, il a TOUT compris... Bonne écoute !  ----------------------------- ⚠️ Si ce podcast vous plait, n’hésitez pas à le noter 5/5 sur Apple Podcast, à laisser un commentaire sympa et à le partager autour de vous. 💥 La Cravate est un podcast totalement indépendant et votre soutien est CAPITAL ! Pour la soutenir via vos tips, ça se passe sur Tipeee ! 
123:44 11/08/2022
#66 - Pierre Berbizier, insubmersible et passionné - Se forger dans l'adversité
Natif de Saint Gaudens, Pierre grandit sur le plateau de Lannemezan. Avant même de savoir marcher, il a un ballon ovale dans les mains, suivant les traces de son papi et de son papa. Il débute alors au Cercle Amical Lannemezanais, et devient Champion de France Cadets en 1975. Après 1 année en équipe première au CAL, il s'engage au FC Lourdais où, repositionné du centre à la mêlée, il devient une référence mondiale à son poste. En 1985, Pierre signe dans le puissant SU Agen et remporte 3 ans plus tard le Bouclier de Brennus. Sélectionné pendant plus de 10 ans avec le XV de France, il obtient 56 capes au cours desquelles il remporte 6 Tournois de 5 Nations, dont 2 grand Chelem en 1981 et 1987. Il participe d'ailleurs à la finale de la 1ere Coupe du Monde la même année. En 1991, dès la fin de sa carrière de joueur, il devient sélectionneur du XV de France et obtient un bilan honorable, ponctué par la douloureuse demi-finale de Coupe du Monde 1995. Après une pause de quelques années, Pierre est parti entrainer Narbonne avant de prendre les rênes de la Squadra Azzurra en 2005, la faisant progresser jusqu'à la Coupe du Monde 2007. Suite à cela, il relève le défi du Racing Métro, le faisant passer en quelque saisons de la Pro D2 aux phases finales du Top 14. En 2017, il se rend au chevet d'un Aviron Bayonnais englué en 2eme division et grevé par des luttes intestines. Véritable passionné, Pierre a grandi avec le rugby. Il en a connu l'évolution, du rôle de joueur, en passant par le poste de sélectionneur, d'entraineur ou consultant dans les médias, de l'amateurisme le plus total au professionnalisme poussé à l'extrême. Aujourd'hui, il profite de la vie auprès des siens, et toujours très actif il n'hésite pas à enfourcher son vélo pour grimper les plus beaux cols Pyrénéens. J'ai passé un superbe moment en compagnie de Pierre et je suis honoré de vous partager le fruit de notre échange. Bonne écoute !  ----------------------------- ⚠️ Si ce podcast vous plait, n’hésitez pas à le noter 5/5 sur Apple Podcast, à laisser un commentaire sympa et à le partager autour de vous. 💥 La Cravate est un podcast totalement indépendant et votre soutien est CAPITAL ! Pour la soutenir via vos tips, ça se passe sur Tipeee ! 
114:23 28/07/2022
#65 - Laurent Bénézech, sans faux-semblant - Rester aligné avec ses valeurs
Petit ariégeois né en 1966, Laurent vient au rugby par l'intermédiaire de son papa.  Il franchit les étapes une à une dans le club de Pamiers, de l'école de rugby à l'équipe 1, et s'engage en 1985, à 18 ans, au Stade Toulousain. Encore jeune à son poste et n'étant pas invité à montrer ce dont il est capable, Laurent peine à s'imposer au sein de l'effectif Haut Garonnais.   Il signe en 1989 au Racing Club de France où il s'impose très rapidement. D'ailleurs, dès l'année de son arrivée, il devient Champion de France avec les Ciel et Blanc. Par la suite international, il glane 15 sélections avec le XV de France et participe à la Coupe du Monde 1995.  Dans un rugby qui se professionnalise et suite à la descente du Racing en 2eme division, Laurent tente l'aventure outre-manche, du côté des Harlequins.  Il y passera 1 saison avant de filer en 1997 à Narbonne et de raccrocher les crampons trois ans plus tard.   Après sa carrière sportive, Laurent s'essaie au monde des médias : Tour à tour consultant radio, tv, internet et presse écrite, il s'est engagé sur plusieurs terrains totalement différents de ceux qu'il foulait jusqu'alors.  D'ailleurs, engagé, Laurent l'a toujours été. Il fut par exemple à l'initiative du premier syndicat de joueurs dans les années 90, ce qui lui coute à l'époque sa place en équipe de France.  Persuadé d'avoir été dopé à son insu lors de la coupe du monde 1995, et soucieux des transformations physiques spectaculaires de certains joueurs, Laurent tire la sonnette d'alarme au début des années 2010. Devenu Persona non grata dans le milieu du rugby, Laurent mène aujourd'hui sa vie loin de cet univers. Coté pro, il accompagne des clients dans des formations en entreprise. Toujours passionné de sport et de dépassement de soi, il prend plaisir à enfourcher son vélo et à avaler les km. Si le rugby est une famille, je suis persuadé que ses membres, dans toute leur variété, méritent d'être écoutés et je suis très content d'être parti à la rencontre de Laurent.   Bonne écoute !  ----------------------------- ⚠️ Si ce podcast vous plait, n’hésitez pas à le noter 5/5 sur Apple Podcast, à laisser un commentaire sympa et à le partager autour de vous. 💥 La Cravate est un podcast totalement indépendant et votre soutien est CAPITAL ! Pour la soutenir via vos tips, ça se passe sur Tipeee ! 
122:49 14/07/2022
#64 - Jean Lassalle, le berger d'Aspe - Combattant de l'idéal
Issu d'une famille de bergers de la Vallée d'Aspe, Jean ne parle pas un mot de français avant d'être scolarisé, pratiquant alors uniquement le Béarnais et l'espagnol. Souffre-douleur de ses petits camarades, il se réfugie dans la lecture, et est bien plus à l'aise dans les pâturages qu'entre les quatre murs de l'école municipale. C'est au lycée qu'il se met à pratiquer le rugby. Bon 3eme ligne, il se voit contraint d'arrêter, non sans regrets, pour prendre la suite dans l'exploitation familiale afin de pallier l'absence de son papa, victime d'un grave accident de montagne. A 21 ans, il est élu maire de Lourdios Ichère, son village de toujours, devenant le plus jeune premier édile de France ! S'en suit alors toute une vie à œuvrer pour son territoire et ses administrés. En 2002, il devient député et se fait un nom au niveau national, en entonnant l'année suivante dans l'hémicycle, le célèbre chant Pyrénéen "Se Canto" afin d'obtenir le maintien d'une brigade de Gendarmerie au tunnel du Somport. 3 ans plus tard, dans le but d'empêcher la délocalisation d'une usine de sa circonscription, il entame une grève de la faim au cours de laquelle il perd 31kg et frôle la mort sous les objectifs des caméras du monde entier. D'ailleurs, il en conserve des séquelles irréversibles. Durant l'année 2013, il marche plus de 6000km partout en France pour échanger avec ses habitants, étant l'un des premiers élus à sentir la colère citoyenne monter. Longtemps très proche de François Bayrou, leurs chemins se séparent en 2016 et il créé son parti Résistons! en vue des Présidentielles de 2017. Suite à ces élections, sa côte de popularité ne cesse de grandir auprès du grand public qui se reconnait dans l'attitude de cet homme politique près du peuple et de ses préoccupations quotidiennes. Nuits debout, Gilets Jaunes...Il est au plus près de mouvements sociaux qu'il pense être justes. Lors de la Présidentielle de 2022, il est crédité d'un score honorable, avec plus d'un million de voix.  Cependant, las et découragé par les politiques actuels, il ne se présente pas aux Législatives qui suivent, et met un terme à plus de 45 ans de mandat d'élu de la nation. Tour à tour berger, chef d'entreprise, homme politique et écrivain, Jean est un véritable homme de terrain qui a réussi à mettre le Béarn et le Pays Basque sur la carte de France. Au-delà de sa légendaire bonhommie, on sent qu'il aime véritablement les gens. C'est un grand sensible pour qui la famille est un socle indispensable, et il lui voue un véritable culte. Que l'on adhère ou pas à ses opinions, on ne peut pas nier son incroyable investissement dans les causes auxquelles il croit ! Loin d'être fini, il met aujourd'hui son énergie et son savoir au service de la jeunesse de son parti. Ses anecdotes incroyables, son phrasé reconnaissable entre tous, son immense passion pour la France et l'Humain mais surtout sa vraie gentillesse sont quelques éléments qui me permettent de dire que j'ai passé un moment exceptionnel en compagnie de Jean. Bonne écoute !  ----------------------------- ⚠️ Si ce podcast vous plait, n’hésitez pas à le noter 5/5 sur Apple Podcast, à laisser un commentaire sympa et à le partager autour de vous. 💥 La Cravate est un podcast totalement indépendant et votre soutien est CAPITAL ! Pour la soutenir via vos tips, ça se passe sur Tipeee ! 
168:33 30/06/2022
#63 - Pierre Albaladejo, le Gavroche de l'Adour - Comme dans un roman
Né en 1933 à Dax et grandissant dans le quartier pauvre du Sablar, Pierre est le 3eme d'une fratrie de 4 garçons. Alors que ses frères jouent au foot, c'est pourtant bien le rugby qui trouve grâce à ses yeux et il s'y essaye dès l’âge de 11 ans. Espiègle et un peu "Gavroche" comme il aime à se définir, il resquillait pour assister aux matchs de rugby de l'US Dax et aux corridas, qui devinrent alors ses 2 grandes passions. Grimpant un à un les échelons, il frappe à la porte de l'équipe première Dacquoise à 19 ans avant d'impressionner contre le grand Lourdes, et d'être appelé en Equipe de France à tout juste 20 ans ! D'abord élégant arrière, puis ouvreur racé, il était surnommé "Monsieur Drop" pour son incroyable faculté à crucifier l'adversaire indifféremment des 2 pieds. Emblématique Capitaine de l'US Dax, il a disputé 4 finales du Championnat de France et a remporté 4 Tournois des 5 nations en 30 sélections ! Suite à sa carrière de joueur, Pierre se lance dans les affaires, devenant notamment gérant de campings et restaurateur. Véritable précurseur, il fut le premier ancien sportif à s'asseoir à côté du journaliste pour délivrer ses analyses techniques : le métier de consultant sportif était né ! Fier Gascon, il n'a jamais été avare d'expressions imagées pour illustrer les actions se déroulant sous ses yeux pendant près de 40 ans, faisant d'abord duo à la radio puis à la télé, avec l'inimitable Roger Couderc, puis avec Pierre Salviac. Également féru de tauromachie, Pierre s'est investi dans l'organisation de corridas et a longtemps commenté cet art à la télévision. Aujourd'hui retiré du cirque médiatique et paisible retraité, Pierre m'a reçu chez lui pour jeter un coup d'œil dans le rétroviseur. Conscient d'avoir eu la chance d'échanger avec un pan de l'histoire du rugby et du journalisme sportif, je suis très fier de vous partager notre conversation. Bonne écoute !  ----------------------------- ⚠️ Si ce podcast vous plait, n’hésitez pas à le noter 5/5 sur Apple Podcast, à laisser un commentaire sympa et à le partager autour de vous. 💥 La Cravate est un podcast totalement indépendant et votre soutien est CAPITAL ! Pour la soutenir via vos tips, ça se passe sur Tipeee ! 
100:58 16/06/2022
#62 - Jean-Baptiste Peyras, libre par nature - Être sans paraître
Durant son enfance à Nay, dans le Béarn, Jean-Baptiste s'essaie à pas mal de sports. Cependant, issu d'une famille mordue de rugby, il y goute dès ses 7 ans et ne le quittera plus, jusqu'à atteindre le très haut niveau. A 16 ans, il part dans le club voisin de la Section Paloise, et y fait rapidement ses premiers pas en Pro. Dans le même temps sélectionné dans les équipes de France jeunes, il est élu meilleur junior du monde en 2003 ! Confirmant les espoirs placés en lui, il s'engage en 2005 avec le Castres Olympique où il passe 2 saisons, avant de partir 4 ans à Bayonne ! Sélectionné avec le XV de France en 2008 et avec les Babaas l'année suivante, il peine par la suite à trouver le surplus de motivation qui aurait pû lui faire passer un cap supplémentaire, ayant atteint son Graal à seulement 24 ans. Il évolue ensuite avec Montpellier, Bordeaux puis Béziers où il passe 6 belles saisons ! Amoindri, puis stoppé par une blessure au dos, il se retire du rugby pro en 2018, après 16 ans et près de 300 matchs au compteur de sa magnifique carrière ! Sa réussite rugbystique ayant toujours été intimement liée à sa forme physique, Jean-Baptiste allie aujourd'hui travail et passion puisqu'il est devenu préparateur physique spécialisé dans l'accompagnement sportif. Très porté sur l'échange et extrêmement soucieux du bien-être des gens qui l'entourent, on ressent bien que sa liberté n'a pas de prix ! Bonne écoute !  ----------------------------- ⚠️ Si ce podcast vous plait, n’hésitez pas à le noter 5/5 sur Apple Podcast, à laisser un commentaire sympa et à le partager autour de vous. 💥 La Cravate est un podcast totalement indépendant et votre soutien est CAPITAL ! Pour la soutenir via vos tips, ça se passe surTipeee ! 
78:19 02/06/2022
#61 - Jean Gachassin, sur tous les fronts - L'éternel enfant
Né en plein cœur des Pyrénées, à Bagnères de Bigorre, Jean s’essaie et excelle dans divers sports comme le ski, l'athlétisme, le tennis et le rugby ! A l'adolescence, il continuera les 2 derniers, mais c'est bien au rugby qu'il doit son immense renommée ! Alors qu'il joue encore en Juniors, Jean Prat le repère et le convainc de rejoindre le FC Lourdais, champion de France en 1960. Il s'y impose rapidement et est sélectionné dès 1961 avec le XV de France ! Vainqueur du premier Grand Chelem Français en 1968, il est la même année l'un des grands artisans du dernier Bouclier de Brennus Lourdais. Menant en parallèle sa carrière d'huissier de justice, il s'engage en 1969 avec le club de sa ville, le Stade Bagnérais, fraichement remonté en 1ere division ! Il emprunte alors le jeu de mouvement du voisin Lourdais et devient l'architecte de cette équipe de trublions qui demeurera une référence du rugby français durant plus d'une décennie. Virevoltant 3/4 polyvalent, il est le seul à avoir occupé les poste d'ouvreur, centre, ailier et arrière avec le XV de France. Après sa première vie de joueur, Jean s'est rapidement mis en retrait du monde du rugby pour embrasser une exceptionnelle carrière en tant que dirigeant dans le tennis. D'abord Président de club, puis de ligue, il a ensuite occupé 8 ans la fonction de président de la fédération française de tennis, emmenant dans ce sport individuel l'esprit d'équipe et de camaraderie qui l'a accompagné toute sa vie dans le rugby. Affectueusement surnommé Peter Pan par Roger Couderc, Jean est à la ville comme à la scène : un véritable feu follet ! Malicieux et drôle, l'âge n'a pas de prise sur lui et je me suis véritablement régalé à le découvrir. Il me tarde déjà le prochain épisode en sa compagnie, dans 20 ans ! Prenez date ! Bonne écoute !  ----------------------------- ⚠️ Si ce podcast vous plait, n’hésitez pas à le noter 5/5 sur Apple Podcast, à laisser un commentaire sympa et à le partager autour de vous. 💥 La Cravate est un podcast totalement indépendant et votre soutien est CAPITAL ! Pour la soutenir via vos tips, ça se passe surTipeee ! 
108:07 19/05/2022
#60 - Julien Fumat, envers et blanc - Histoire d'une vie
Enfant du petit village Béarnais d'Arrosès, Julien suit les traces de son papa et s'essaie au rugby dans le club voisin de Lembeye. Rapidement retenu dans les sélections locales, il tape dans l'œil du Pôle Espoir de Bayonne et s'engage en Cadet avec la Section Paloise, sans se douter qu'il en marquerait l'histoire à tout jamais.  Après 2 saisons en catégories jeunes, il intègre le Pôle France de Marcoussis et fait ses premiers pas en équipe 1 quelques mois après sa majorité ! A partir de 2006, alors que le club vient de descendre en Pro D2, il devient petit à petit un rouage essentiel de la mécanique Béarnaise. S'en suivent 9 saisons dans l'antichambre de l'élite avec une équipe en constante progression, couronnée par un titre et une montée en 2015 ! Malgré l'arrivée de stars dans l'effectif, Julien s'accroche et s'adapte parfaitement aux exigences du Top 14. Plusieurs fois sollicité par d'autres écuries, il décline ces propositions, prouvant si besoin en était, sa loyauté pour le club qui l'a fait éclore. Emblématique Capitaine et véritable OVNI dans le rugby actuel, il a porté la tunique Verte et Blanche à 310 reprises au cours de ses 16 saisons en pro, faisant de lui le joueur le plus capé de l'histoire de la Section Paloise.  Retiré des terrains depuis 2021 et pleinement investi jusqu'alors dans sa carrière rugbystique, Julien n'avait pas spécialement anticipé l'après rugby. S'en est ainsi suivie une période difficile, qu'il ose aborder avec beaucoup de courage et de pudeur. En pleine construction d'un nouveau quotidien, il s'est lancé dans les études pour devenir animateur QSE, et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il part à l'assaut de sa nouvelle vie avec la même détermination qui a guidé la première !  J'ai vraiment passé un super moment avec Julien. Il a le Béarn dans la peau, au sens propre comme au figuré, et j'ai réellement été touché par sa gentillesse et sa sensibilité.  Bonne écoute !  ----------------------------- ⚠️ Si ce podcast vous plait, n’hésitez pas à le noter 5/5 sur Apple Podcast, à laisser un commentaire sympa et à le partager autour de vous. 💥 La Cravate est un podcast totalement indépendant et votre soutien est CAPITAL ! Pour la soutenir via vos tips, ça se passe surTipeee ! 
71:50 05/05/2022
#59 - Armand Batlle, savoir où on va - Quand le travail paye
Dans ses jeunes années, Armand grandit au cœur de la Catalogne, du côté de Rivesaltes ! D'abord attiré par le football, c'est son petit frère qui le mène au rugby, perpétuant ainsi la tradition familiale. Remarqué par l'USAP en sélection locale, il s'engage avec le club phare de la région alors qu'il joue encore en Cadets. Il y gravit les échelons et effectue son premier match pro à 22 ans, juste après le titre historique de 2009 ! Il quitte la Catalogne 4 ans plus tard, afin de se relancer en Pro D2 dans le club de Colomiers ! Pari réussi : il s'impose parmi les tout meilleurs marqueurs du championnat et retrouve l'élite en 2015 du côté de Grenoble. Dans les Alpes, il franchit un cap et prend réellement la mesure du Top 14. Tant est si bien qu'en 2017, il signe au Castres Olympique, et après une saison incroyable, il décroche le Bouclier de Brennus, écrivant le plus beau chapitre de sa carrière. Suite à son titre de Champion de France, Armand entame un double projet, conciliant sa vie de joueur professionnel avec des études en école de kiné. Retraité des terrains depuis 2021, il démarre sereinement sa nouvelle vie auprès de ses proches et de ceux qui comptent pour lui ! J'ai adoré rendre visite à Armand. Structuré, précis, efficace : il est à la ville comme il était sur les terrains. C'était vraiment un super moment ! Bonne écoute !  ----------------------------- ⚠️ Si ce podcast vous plait, n’hésitez pas à le noter 5/5 sur Apple Podcast, à laisser un commentaire sympa et à le partager autour de vous. 💥 La Cravate est un podcast totalement indépendant et votre soutien est CAPITAL ! Pour la soutenir via vos tips, ça se passe surTipeee ! 
100:36 21/04/2022
#58 - Joan de Nadau, résistant pacifique - Lo de qui cau
Né en 1948 à Cier de Luchon, Michel grandit dans ce petit village du Luchonnais niché en plein cœur des Pyrénées ! Deuxième des trois enfants d'une famille pour le moins modeste, il est boursier et met un point d'honneur à réussir des études afin de devenir professeur de mathématiques. C'est alors que, happé par ses origines, il s'intéresse à la culture Occitane, en apprend la langue, et créé son groupe de musique en 1973. S'exprimant d'abord au travers de chansons très revendicatives, Nadau connait son premier gros succès en 1978 avec "De cap tà l'immortèla", qui est depuis devenu un véritable hymne. S'en suit alors une ascension régulière mais irrésistible. Ils font leur premier Zénith de Pau en 1993 et leur premier Olympia en 2000, réussissant le tour de force de faire résonner l’Occitanie à Paris, autrement que par le rugby ! D'ailleurs, au rugby, Michel y joue dans ses jeunes années au lycée de Saint Gaudens ! Mais c'est bien grâce à sa musique qu'il accompagne aujourd'hui les joueurs dans tous les stades de France, de la 4eme série au Top 14 ! Autant conteur, que musicien ou chanteur, il est depuis bientôt 50 ans un véritable semeur de mots. Fer de lance des luttes qui lui semblent justes, il est parvenu à rendre sa dignité à une langue bafouée et à un territoire loin des ors de la République. Aujourd'hui apaisé, Michel, ou plutôt Joan de Nadau, continue de partir à la rencontre de spectateurs toujours plus nombreux, pour leur chanter ce qu'ils sont. J'ai passé un moment incroyable en compagnie de Joan, dont les mots font souvent mouche mais qui sait aussi laisser parler le silence. Je suis extrêmement fier de vous partager notre échange. Bonne écoute !  ----------------------------- ⚠️ Si ce podcast vous plait, n’hésitez pas à le noter 5/5 sur Apple Podcast, à laisser un commentaire sympa et à le partager autour de vous. 💥 La Cravate est un podcast totalement indépendant et votre soutien est CAPITAL ! Pour la soutenir via vos tips, ça se passe sur Tipeee ! 
127:42 07/04/2022
#57 - Jeff Dubois, défis et authenticité - La vie à pleines dents
Cadet d'une fratrie de 4 enfants, Jean-Frédéric s'essaye au rugby dès son plus jeune âge, la maison familiale donnant directement sur les terrains du Peyrehorade Sport. Il y fait d'ailleurs toutes ses classes, évoluant jusqu'en équipe 1 et décrochant le titre de champion de France de 2eme division en 1994. C'est sur le tard, à 23 ans, qu'il quitte le bercail et s'engage à l'US Dax ou il éclot au plus haut niveau ! Sa carrière le mènera par la suite à Béziers, à Colomiers, au Stade Toulousain (avec qui il deviendra notamment Champion d'Europe en 2005) avant de terminer en 2009, dans un Racing 92 alors en pleine ascension ! Toujours en région Parisienne, il entame 2010 un nouveau chapitre, cette fois ci au poste d'entraineur ! Il officie d'abord à Massy, en Fédérale 1 puis en Pro D2, avant d'être débauché par le Stade Français de Gonzalo Quesada avec qui il deviendra Champion de France en 2015 ! C'est alors que le XV de France lui fait les yeux doux et qu'il rejoint le staff de Guy Novès pour ce qui devait être une formidable aventure. Cependant, la nouvelle gouvernance de la Fédération en a décidé autrement, et il est limogé sans ménagement en 2017. Suite à cet épisode malheureux, il décide de relever un ambitieux défi en Pro D2 pendant 2 saisons, du coté de Montauban. De retour dans ses Landes, il est depuis 2021 entraineur de l'Aviron Bayonnais, profite de ses proches et a encore beaucoup à apporter à notre cher sport. Je me suis régalé en compagnie de Jeff. Au delà de sa bonne humeur communicative, j'ai rencontré un homme de valeurs, au sens le plus noble du terme, et pour qui la confiance est CA-PI-TA-LE ! Bonne écoute !  ----------------------------- ⚠️ Si ce podcast vous plait, n’hésitez pas à le noter 5/5 sur Apple Podcast, à laisser un commentaire sympa et à le partager autour de vous. 💥 La Cravate est un podcast totalement indépendant et votre soutien est CAPITAL ! Pour faire un don, ça se passe sur Tipeee ! 
83:45 24/03/2022
#56 - Gaëtan Germain, sans faire de bruit - Trajectoire et évidences
Grandissant du coté de Romans sur Isère, Gaëtan est d'abord un bon footballeur ! Après des essais pour intégrer les centres de formation de clubs de Ligue 1, il abandonne le ballon rond, et se lance à 16 ans sur les traces de son papa, longtemps joueur des Damiers. Immédiatement retenu dans les sélections locales, il est alors remarqué par de grosses écuries et file dans le club phare de la région : Bourgoin Jallieu ! En 2010, le voici lancé dans le grand bain du top 14, à 20 ans, alors que le CSBJ est d'ores et déjà condamné à la Pro D2. Ses bonnes performances attirent toutefois l'attention du Racing 92 chez qui il s'engage la saison suivante. 2 ans plus tard, il prend la direction de Brive, où il explose véritablement aux yeux du grand public.  Il y passe alors 5 saisons, devenant l'arme fatale des Coujous et terminant 3 fois meilleur réalisateur du Top 14. Arrivé au bout de son aventure Corrézienne, il se lance un nouveau défi en 2018, et se rapproche de sa région natale en rejoignant les rangs du FC Grenoble pour 2 saisons. Depuis 2020, il évolue au sommet de son art à l'Aviron Bayonnais. Buteur hors normes, Gaëtan est souvent, depuis le début de sa carrière, LE joueur sur lequel son équipe se repose. Son arrivée tardive au rugby et son ascension fulgurante en font un joueur étonnant. Mais plus que ça, c'est quelqu'un avec de nombreux centres d'intérêt, et une après carrière déjà bien dessinée. J'ai passé un super moment en compagnie de Gaëtan ! De prime abord réservé, il est en fait super intéressant et c'est un véritable déconneur qui aime les bonnes choses de la vie. Bonne écoute !  ----------------------------- ⚠️ Si ce podcast vous plait, n’hésitez pas à le noter 5/5 sur Apple Podcast, à laisser un commentaire sympa et à le partager autour de vous. 💥 La Cravate est un podcast totalement indépendant et votre soutien est CAPITAL ! Pour faire un don, ça se passe sur Tipeee ! 
60:45 10/03/2022
#55 - Maxime Lucu, sa famille d'abord - La mission d’une vie
Basque pur jus, Maxime grandit en compagnie de son frère et de ses cousins du côté de St Pée sur Nivelle. Très vite, il se découvre une passion pour le rugby et pour la pelote, qu'il pratique en parrallèle. Evoluant au rugby avec une magnifique génération, il ne se fait pourtant pas spécialement remarquer, et c'est suite à une sélection en Taddeï (et au coup de main de son grand frère) qu'il intègre les rangs du Biarritz Olympique, en Crabos. Il y gravit les échelons, jusqu'à rapidement taper à la porte de l'équipe 1ere, au point d'en devenir l'un des plus jeunes capitaines de l'histoire, à seulement 23 ans ! Après 5 saisons pleines en Pro D2, l'antichambre de l'élite devient trop étroite pour son immense talent et il décide de quitter le Pays Basque pour s'engager avec l'Union Bordeaux Bègles. Une fois encore, sans faire de bruit, il se fait sa place et explose aux yeux des observateurs !  En 2021, il devient international et honore sa première sélection devant SON public bordelais. La semaine suivante il est l'un des acteurs d'une victoire historique face aux All Blacks. Fort d'une détermination sans failles, il est en mission depuis la survenue d'un triste évènement, et dépasse chaque jour ses limites pour aller plus loin qu'il n'oserait même l'imaginer. J'ai vraiment adoré passer ce moment en compagnie de Maxime ! Il s'émerveille chaque jour de sa chance qu'il provoque pourtant à force de travail. C'est un vrai gentil à la simplicité déconcertante et pour qui "famille" n'est pas un vain mot. Bonne écoute !  ----------------------------- ⚠️ Si ce podcast vous plait, n’hésitez pas à le noter 5/5 sur Apple Podcast, à laisser un commentaire sympa et à le partager autour de vous. 💥 La Cravate est un podcast totalement indépendant et votre soutien est CAPITAL ! Pour faire un don, ça se passe sur Tipeee ! 
116:23 24/02/2022
#54 - Gaston Dubois, confiance et transmission - La foi en l'Humain
Né en 1930 au Boucau, Gaston s'est essayé au basket avant d'adopter le rugby au collège. Double Champion Reichel en 1949 et 1950 avec l'US Dax, il fait rapidement son trou en équipe 1 et finit d'ailleurs meilleur marqueur d'essais du championnat 1961 ! Durant son aventure avec les Culs Rouges, il perd malheureusement 3 Finales du Championnat, mais remporte toutefois 2 Trophées Du Manoir.  En 1963, il rejoint ce qui deviendra SON club : le Peyrehorade Sport Rugby ! Là-bas, il occupera toutes les fonctions : d'abord joueur, puis entraineur, dirigeant ou président. Cependant, c'est en 1967 qu'il réalise un véritable tour de force, en créant l'école de rugby du club, qui fait encore aujourd'hui figure d'exemple. Pour cause, ce ne sont pas moins de 3500 enfants, dont 40 internationaux, qui y ont été formés, avec en point d'orgue l'incroyable année 2000, où les ouvreurs de l'équipe de France -21, de France A et du XV de France étaient tous 3 issus du club. Professeur d'éducation physique et catholique pratiquant, Gaston a voué une grande partie de son existence à la transmission et au partage. Il est aussi le papa de 4 enfants et le papi de 13 petits enfants...C'est dire si les réunions de famille chez les Dubois sont de grandes fêtes, avec le rugby comme trait d'union entre les générations. D'ailleurs, en passionné de lecture et d'écriture, il ne manque jamais l'occasion d'avoir une pensée motivante pour ses petits à chaque échéance importante, fût-elle sportive ou professionnelle. Mémoire vive de notre sport et du siècle écoulé, il n'est pas du tout du genre nostalgique et regarde encore bien plus devant, que derrière lui ! Je me suis véritablement régalé en compagnie de Gaston, et me sens vraiment privilégié de vous partager notre échange. Bonne écoute !  ----------------------------- ⚠️ Si ce podcast vous plait, n’hésitez pas à le noter 5/5 sur Apple Podcast, à laisser un commentaire sympa et à le partager autour de vous. 💥 La Cravate est un podcast totalement indépendant et votre soutien est CAPITAL ! Pour faire un don, ça se passe sur Tipeee ! 
107:29 10/02/2022
#53 - Nans Ducuing, au gré de la vie - Forger sa destinée
Enfant de la Vallée d'Aure, Nans grandit les skis aux pieds. Classé parmi les meilleurs Pyrénéens, il a l'occasion de partir en Pôle Espoir dans les Alpes. Cependant, l'attachement à ses montagnes et à sa famille est trop fort : il délaisse le ski à haut niveau pour se lancer dans l'aventure rugbystique, à l'adolescence, du côté de Saint Lary Soulan. Là, c'est la révélation ! Il progresse au point d'attirer l'attention de l'Aviron Bayonnais et s'y engage dès Crabos, devenant champion de France Reichel en 2012 avec une génération dorée. Soucieux d'assurer ses arrières, il obtient un diplôme d'ostéopathie sur la côte Basque puis entame des études de kiné en Catalogne. C'est alors qu'il intègre le centre de formation de l'USAP, club qui lui donnera plus tard sa chance en Pro D2. Ses débuts fracassants interpellent jusqu'en Top 14, et il rejoint en 2015 l'Union Bordeaux Bègles, pour ce qui sera le début d'une longue histoire d'amour ! Arrivé sur la pointe des pieds dans l'élite du rugby français, il bouscule la hiérarchie à son poste et se fait sa place l'effectif girondin, tant est si bien qu'il décroche en 2017, 4 sélections avec le XV de France alors dirigé par Guy Novès ! Depuis, cadre du vestiaire Bordelais, il fait les beaux jours d'un club en pleine ascension et dans lequel il s'épanouit totalement. Trop régulièrement freiné par des pépins physiques, la carrière de Nans est un éternel recommencement, et doit son salut à quelques coups de pouce du destin, mais surtout à un caractère et une détermination hors normes. L'après carrière en ligne de mire, il s'investit dans différents projets entrepreneuriaux afin de pouvoir s'offrir le luxe d'assouvir ses passions par la suite. Au-delà du Nans jovial et déconneur comme vous le connaissez sans doutes déjà, je suis trop content de vous faire découvrir quelques autres facettes de sa personnalité, notamment celle du gars structuré, bosseur et très proche des gens qui comptent pour lui. Bonne écoute !  🙏 Si ce podcast vous plait, n’hésitez pas à le noter 5/5 sur Apple Podcast, à laisser un commentaire sympa et à le partager autour de vous. 👉 Pour soutenir La Cravate via un don, ça se passe sur Tipeee ! 
113:55 27/01/2022
#52 - Philippe Saint-André, acteur de son existence - Les 1001 vies
Durant son enfance drômoise, Philippe baigne dans l'univers du tennis. Alors classé parmi les meilleurs joueurs français dans sa catégorie, il s'essaie en parallèle à l'athlétisme ainsi qu'au rugby chez les Damiers de l'US Romans Péage. Très doué dans ce domaine, il intègre l'équipe première du club dès 17 ans, ou ses qualités de vitesse et de puissance attirent l'attention des grosses écuries du championnat. Il rejoint alors l'AS Montferrand en 1988 et commence, peu après, à écrire une magnifique histoire avec le XV de France. Parmi les nombreux faits d'armes qui ont jalonné ses 69 sélections, on pourrait citer "l'essai du siècle" qu'il a conclu en 1991, ou "l'essai du bout du monde" dont il fut à l'origine 3 ans plus tard. En 1997, dans une France alors peu encline au professionnalisme, il décide de quitter l'Auvergne après 9 belles saisons, et traverse la Manche pour s'engager avec Gloucester. Rapidement promu entraineur joueur, il stoppe sa carrière en 2000 pour devenir directeur du rugby des Cherry and White. Désireux de revenir en France, il s'engage plus tard dans un ambitieux projet avec Bourgoin Jallieu. Toutefois, des divergences d'opinions avec la présidence le poussent vers la sortie après 18 mois, et il repart en Angleterre pour devenir manager du club de Sale avec qui il accomplira des exploits retentissants. En 2009, le voici de retour dans l'hexagone, du côté de la Rade, avant de saisir l'opportunité de de devenir sélectionneur du XV de France en 2011. De cette aventure de 4 ans, Philippe garde un souvenir mitigé : Fier d'avoir occupé ce poste prestigieux, mais marqué par certains moments très compliqués qui ont jalonné cette expérience. Après un intermède de quelques années loin des terrains, sa passion l'a rattrapé et Philippe est aujourd'hui engagé avec le club de Montpellier. Curieux de tout, il a déjà vécu 1000 vies et les a chacune dévorées avec autant d'appétit. Bien loin de l'image que les médias lui ont donné, j'ai découvert un Philippe affable, volubile et doté d'un véritable sens de l'humour. Je suis vraiment super content d'avoir pu venir à sa rencontre, et de vous partager le fruit de notre discussion. Bonne écoute !  🙏 Si ce podcast vous plait, n’hésitez pas à le noter 5/5 sur Apple Podcast, à laisser un commentaire sympa et à le partager autour de vous. 👉 Pour soutenir La Cravate via un don, ça se passe sur Tipeee ! 
87:14 13/01/2022
#51 - Nicolas Mas, être soi-même - Humilité et simplicité
Fils de maçon catalan, Nicolas débute le rugby en Benjamin à Argelès sur Mer. Sélectionné dans les équipes régionales, il est par la suite retenu équipe de France jeune, faisant figure d'OVNI au milieu de joueurs issus des clubs de l'élite. Toutefois, désireux de franchir un cap, il décide de quitter le bercail à 19 ans en s'engageant avec l'USAP. Couvé par Olivier Saïsset, il y dispute son premier match en Equipe 1 à 2001 et fait sa place petit à petit dans l'effectif Sang et Or. Le club monte en puissance tout au long de la décennie, et Nicolas est le capitaine de l'équipe qui réussit en 2009 l'exploit de ramener le Brennus au Castillet pour la première fois depuis 1955 ! En 2013, c'est le cœur lourd qu'il quitte Aimé Giral pour vivre une nouvelle aventure à Montpellier. Il y terminera sa carrière à 36 ans après 17 saisons au plus haut niveau du rugby mondial. Quasi imprenable en mêlée fermée et 85 fois sélectionné en Bleu, il est le pilier le plus capé de l'histoire du XV de France Depuis son retrait des terrains, Nicolas a complètement coupé avec le rugby. En grand passionné d'automobile, il est même devenu mécanicien dans une concession Perpignanaise ! Casanier, discret et vrai gentil, il vit sa vie comme il l'entend, loin des projecteurs et proche des siens.  Etant pilier ET catalan, autant vous dire que Nicolas n'est habituellement pas du genre à s'épancher, je mesure donc d'autant plus ma chance d'avoir pu passer ce moment en sa compagnie. C'était vraiment super, et je suis trop content de pouvoir vous en faire profiter...  Bonne écoute !  🙏 Si ce podcast vous plait, n’hésitez pas à le noter 5/5 sur Apple Podcast, à laisser un commentaire sympa et à le partager autour de vous. 👉 Pour soutenir La Cravate via un don, ça se passe sur Tipeee ! 
86:20 30/12/2021
#50 - Philippe Sella, tracer son chemin - Du rêve à la réalité
Enfant d'une famille d'agriculteurs Lot et Garonnais, Philippe passe tous ses dimanches au rugby en s'amusant dans l'en-but pendant que son papa était sur le pré, défendant les couleurs de Clairac. Il y intègre alors à l'école de rugby et y reste jusqu'à 17 ans avant de s'engager avec le club de ses rêves : le SU Agen ! A partir de là, tout va très vite ! Il fait ses premiers pas en Equipe 1 à 19 ans et devient international à peine 1 an plus tard !  La machine était lancée, et pour cause : il remportera 2 Brennus et 2 Trophées du Manoir avec le SU Agen. Mais son énorme popularité lui viendra de son parcours avec le XV de France, avec qui il a décroché l'incroyable total de 111 sélections et dont il a écrit certaines des plus grandes pages, avec notamment la finale de la Coupe du Monde 87 ou la demi de 1995. Et rendez-vous compte, il a participé à 13 Tournois des 5 nations consécutifs entre 1983 et 1995 ! Précurseur, il fut un des premiers joueurs à quitter la France pour aller jouer outre-manche, chez les Saracens. Longtemps commentateur sur Canal+ après sa carrière de joueur, Philippe est un touche à tout qui a magnifiquement réussi dans les affaires en fondant différentes sociétés à succès. Il s'investit également dans l'humanitaire puisqu’il a créé une association pour venir en aide aux enfants défavorisés à travers le monde. Mais il ne s'éloigne jamais du terrain bien longtemps, étant toujours très impliqué au SUA où il mène diverses missions. Quel plaisir, quel honneur d'être allé rendre visite à Philippe...J'ai vraiment été bluffé par sa gentillesse et sa simplicité. Je suis vraiment ravi de partager cet échange avec ce monument. Bonne écoute !  🙏 Si ce podcast vous plait, n’hésitez pas à le noter 5/5 sur Apple Podcast, à laisser un commentaire sympa et à le partager autour de vous. 👉 Pour soutenir La Cravate via un don, ça se passe sur Tipeee ! 
102:52 16/12/2021
#49 - Rémi Vaquin, apprendre en tombant - La famille d'abord
Natif d'Aix en Provence, c'est pourtant du coté de Montélimar que Rémi passe son enfance et chausse ses premiers crampons à 4 ans, pour faire comme son grand frère ! A l'adolescence, il suit ses potes dans le modeste club du Teil ou ils réussiront le tour de force de remporter le championnat Balandrade ! Alors en sport études, il passe une saison à Villeurbanne avant de s'engager avec Clermont et d'y remporter les titres Reichel et Espoir. Durant ses années Jaunardes, il part s'aguerrir en équipe de France à 7 et découvre le World Series.  Barré par une incroyable concurrence à l’ASM, il rejoint le Stade Rochelais en 2006 et fait ses classes en Pro D2. S'imposant comme un cadre de l'effectif Maritime durant 3 saisons, il tente alors l'aventure en Top 14 avec le Racing 92 jusqu'en 2012, et sa signature à Agen. D'abord joueur au SUA, Rémi en devient entraineur dès sa fin de carrière, en 2017. Après deux premières saisons convaincantes, les résultats de l'équipe dégringolent, sonnant le glas de ses ambitions au poste qui était le sien jusqu'à la fin d'année 2020.  Il se tient aujourd’hui éloigné du rugby professionnel, et consacre son temps libre au club de Colayrac Saint Cirq ou il va donner un coup de main pour rendre au rugby amateur un peu de ce qu'il lui a apporté.  Il prépare activement sa nouvelle vie et met un point d'honneur à rattraper le temps perdu avec sa famille dont il est extrêmement proche.  Je suis très content d'avoir passé ce moment avec Rémy. Il est droit dans ses bottes, sait se remettre en question et on ressent clairement l'importance de l'affect et du cœur dans ses prises de décisions. C'était vraiment une chouette rencontre... Bonne écoute ! 🙏 Si ce podcast vous plait, n’hésitez pas à le noter 5/5 sur Apple Podcast, à laisser un commentaire sympa et à le partager autour de vous. 👉 Pour soutenir La Cravate via un don, ça se passe sur Tipeee ! 
81:19 02/12/2021
#48 - Craig Smith, le Chardon ardent - Vivre bien et bien vivre
Originaire d'un petit village près de la frontière anglaise, Craig grandit dans la ferme familiale. Jouant au rugby et au foot durant son enfance, comme il est d'usage là-bas, son choix se porte néanmoins vers le ballon ovale à l'adolescence. Doté d'un beau gabarit et habile balle en main, il est remarqué par le fameux club de Melrose, dans l'élite écossaise, et signe son premier contrat pro à 18 ans. Il part ensuite jouer quelques mois en Nouvelle Zélande avant de revenir au pays et s'engager avec le club d'Edinburg. Sa polyvalence au poste de pilier l'aide à s'y imposer, et ses bonnes performances sur la scène européenne lui ouvrent rapidement les portes du XV du Chardon à partir de 2002. 25 sélections plus tard et suite de la Coupe du Monde 2007, il s'engage avec le Racing 92 qui constitue alors une véritable armada pour accéder au Top 14. Il y passera 2 saisons, avant de poser ses valises à Dax puis de mettre un point final à sa carrière professionnelle du côté de Narbonne. Lors de son aventure Dacquoise, Craig tombe véritablement amoureux du Sud Ouest et des Landes. Depuis, il y est d'ailleurs installé avec sa petite famille et est par exemple allé donner un coup de main aux clubs d'Hagetmau et de Montfort en Chalosse ! C'était vraiment super sympa de passer un moment avec Craig. C'est un bon vivant, modeste, qui n'oublie pas d'où il vient et ça transpire dans sa façon d’être...Un vrai bon gars. Bonne écoute !  🙏 Si ce podcast vous plait, n’hésitez pas à le noter 5/5 sur Apple Podcast, à laisser un commentaire sympa et à le partager autour de vous. 👉 Pour soutenir La Cravate via un don, ça se passe sur Tipeee où sur Ko-Fi ! 
76:10 18/11/2021
#47 - Sébastien Boueilh, silences et blessures - L'éclosion par l'action
Landais jusqu'au bout des doigts, Sébastien fait toute son école de rugby à Saint-Paul-lès-Dax avec ses copains. D'ailleurs, en bon Croque-Maïs, il est également membre de la banda locale. Son parcours rugbystique avançant et son club évoluant en Fédérale 1, il y joue jusqu'en Equipe 1 avant de tenter sa chance en Pro D2 à quelques encablures de là, dans le club de l'US Dax. Il y passe 2 saisons avant de rentrer au bercail, avec en point d'orgue plusieurs sélections avec l'Equipe de France Amateurs. Sur et en dehors des terrains, Sébastien a un tempérament bouillant. Il cumule alors les addictions et les dérives comme on lance un SOS, cachant un terrible secret duquel il ne peut pas parler. En effet, de ses 12 à 16 ans, en pleine construction de l'homme qu'il allait devenir, il fût victime de multiples viols de la part du mari de sa cousine. Muré dans le silence jusqu'en 2008, année de ses 30 ans, c'est un élément extérieur qui déclenchera sa prise de parole et le début de sa nouvelle vie. En 2013, au lendemain du procès qui a vu la condamnation de son prédateur, Sébastien décide de créer une association venant en aide aux mineurs victimes d'agressions sexuelles dans le milieu du sport : "Colosse aux pieds d'argile" était née ! Reconnue d'utilité publique, l'association a déjà aidé à sensibiliser plusieurs centaines de milliers d'enfants partout en France.   Aujourd'hui apaisé, Sébastien met toute son énergie dans la mission qu'il s'est fixée, et comme l'indique le tatouage qu'il a sur le bras : "On ne sait jamais ce que le passé nous réserve". J'ai passé un super moment en compagnie de Sébastien et j'ai véritablement été impressionné par le recul qu'il a pris vis à vis du drame qu'il a vécu, ainsi que par la façon dont il est parvenu à se reconstruire après toutes les épreuves traversées. 🙏 Si ce podcast vous plait, n’hésitez pas à le noter 5/5 sur Apple Podcast, à laisser un commentaire sympa et à le partager autour de vous. 👉 Pour soutenir La Cravate via un don, ça se passe sur Tipeee où sur Ko-Fi ! 
83:43 04/11/2021
#46 - Didier Sanchez, le cœur en mêlée - Donner sans calculer
Enfant du pays Ariégeois, Didier s'essaie au rugby à ses 10 ans dans son fief de Lavelanet. Doué, il en atteint l'Equipe Une à seulement 17 ans, dans une première division ou les anciens ne faisaient pas de cadeaux. D'abord troisième ligne, c'est à son départ à Quillan qu'il se reconvertit avec succès au talonnage. Il deviendra alors international militaire, France B et A' et rencontrera notamment Jean Pierre Garuet qui deviendra comme un frère pour lui.  Son parcours le mène par la suite à Montferrand, Albi, Thuir et Prades où il clôturera une magnifique carrière à 34 ans. De sa carrière de joueur, Didier garde un amour inconditionnel pour la mêlée dont il est sans doutes aujourd'hui le plus grand spécialiste Français. D'ailleurs, il prodigue son savoir auprès des sélections, clubs et joueurs de tous niveaux qui le sollicitent. Il a guidé au cours des 4 dernières décennies des centaines de joueurs, dont certains sont devenus des références mondiales à leur poste. Bénévole tout au long de sa vie rugbystique, Didier dénote clairement dans ce sport ou l'argent est de plus en plus présent. Son dada, c'est d'aider ceux en qui personne ne croit, les "fonds de casseroles" comme il dit, pour monter le plus haut possible. Toujours dans le partage et la transmission, Didier est quelqu'un de très croyant. D'ailleurs, sa foi le guide en permanence dans sa vie et ses décisions  C'est également un véritable mordu d'art, et vous allez entendre qu'il communique sa passion avec une sensibilité qui lui est propre. Vous l'imaginez bien, j'ai passé un moment incroyable avec Didier. Son amour du rugby n'a d'égales que sa gentillesse et son humanité débordante. 🙏 Si ce podcast vous plait, n’hésitez pas à le noter 5/5 sur Apple Podcast, à laisser un commentaire sympa et à le partager autour de vous. 👉 Pour soutenir La Cravate via un don, ça se passe sur Tipeee où sur Ko-Fi ! 
103:16 21/10/2021