Show cover of UP Conférences

UP Conférences

Les conférences du Mouvement UP se donnent pour mission de décrypter les grands enjeux sociétaux et mettre en lumière des solutions pour accélérer les transitions sociales et environnementales.

Titres

La citoyenneté économique
Le producteur n'a pas encore fourni de résumé pour cet épisode.
62:12 15/06/2022
Peut-on gagner sa vie et sauver le monde ?
Le producteur n'a pas encore fourni de résumé pour cet épisode.
47:07 15/06/2022
Le respect et l'engagement
Le producteur n'a pas encore fourni de résumé pour cet épisode.
51:36 25/05/2022
Comment lutter contre les théories du complot
Le producteur n'a pas encore fourni de résumé pour cet épisode.
66:44 16/05/2022
Le sport pour changer les regards
Facilitatrice de vie sociale, la pratique sportive est essentielle pour l’équilibre et l’épanouissement personnel de chaque être humain. En France, 18% de la population vit au quotidien avec un handicap physique ou mental. Les personnes en situation de handicap peinent encore à être considérées comme les autres, et se retrouvent confrontées à un manque d’équipements et de soutien. Quant à son exposition médiatique, le handisport ne représente que 0,9% des programmes sportifs diffusés. Malgré ces obstacles, les athlètes handisport affirment haut et fort leurs différences en relevant des défis sportifs au quotidien. Dans la continuité de son partenariat avec les Jeux Olympiques et Paralympiques de PARIS 2024, le Crédit Coopératif s’associe à Mouvement UP pour contribuer à changer les regards sur les sportifs en situation de handicap, et qu’ils soient considérés, eux aussi comme des héros du quotidien.Nos invité.e.s : Ingénieur de formation, Michaël DELAY est aujourd’hui le coordinateur des programmes déployés par l’ONG PLAY International (GROUPE SOS) sur le sol français. À travers des activités de formations, l’association accompagne et outille des animateurs, des enseignants ou encore des éducateurs afin qu’ils puissent utiliser des jeux sportifs pour sensibiliser des enfants sur des thématiques de vivre-ensemble, comme celle du handicap ou de santé. Son rôle au sein de l’ONG est d’assurer la mise en œuvre des différentes activités et de contribuer à l’évaluation de leur impact auprès des bénéficiaires. Timothée ADOLPHE est un athlète paralympique de haut niveau, malvoyant de naissance et aveugle depuis ses 19 ans. Recordman du monde en sprint sur 60m et champion du monde sur 400m, il est médaillé d’argent des Jeux de Tokyo 2020. Il intervient également en tant que conférencier sur les sujets liés au handicap et à la performance. Accompagné de Jeffrey LAMI, guide handisport, avec un beau palmarès sur 400m notamment champion d’Europe 2021 et champion du monde 2019. Sandrine DESTOUCHES, Vice Présidente Communication et Partenariat, représente La Fédération Française du Sport Adaptée (FFSA) qui organise, développe, coordonne et contrôle la pratique des activités physiques et sportives des personnes en situation de handicap mental ou psychique. Il s’agit de personnes ayant une déficience intellectuelle légère, moyenne ou profonde à laquelle peuvent être associés des handicaps physiques ou sensoriels (personnes polyhandicapées), ou bien des troubles psychiques. Timothée ADOLPHE crée l’association Les Yeux du Son avec 2 amis nonvoyants ou déficients auditifs. Elle a pour objectif de permettre aux personnes déficientes visuelles de pratiquer de façon autonome différentes activités culturelles et sportives afin de faciliter leur intégration dans la société. Dans ce cadre, l’association s’attache notamment au développement de jeux vidéos accessibles et inclusifs. Vous pourrez tester le jeu à la fin de la conférence.
64:19 21/10/2021
Se nourrir en ville grâce à l’agriculture urbaine
Au 21e siècle, l’agriculture mondiale doit relever un triple défi : nourrir durablement les 10 milliards d’individus qui pourraient peupler la planète d’ici 2050, renouer avec des systèmes de production respectueux de l’environnement, tout en s’adaptant à la raréfaction des énergies fossiles. Depuis la crise sanitaire, les citadins sont demandeurs de produits de terroir, et de produits locaux et frais. L’autonomie alimentaire et la production 100% locale restent un défi à relever. La bonne nouvelle, c’est que de nouveaux modèles agroalimentaires émergent. Des villes se mobilisent et encouragent les agriculteurs et les jeunes entrepreneurs à s’installer en périphérie voire au cœur des villes, avec des fermes urbaines, des micro-fermes ou encore des jardins potagers partagés, en toitures… Grâce à la combinaison des méthodes ancestrales alliées aux nouvelles technologies, ce sont de belles avancées qui visent à relancer le circuit court, limiter les émissions de CO2 et préserver la biodiversité dans les villes. Nichée sur le toit du pavillon du parc des expositions, Nature Urbaine est la nouvelle ferme parisienne la plus grande d’Europe avec 14.000 m2 de toiture maraîchère en hydroponie et aéroponie*. Ces innovations permettent de contribuer à l’approvisionnement des villes en complément de l’agriculture déjà présentes hors des villes. C’est un maillon de plus dans la chaine alimentaire qui propose une production saine et locale, tout en agissant vers une ville résiliente et durable. Dans le cadre de son partenariat avec  Auxilia, Mouvement UP vous propose de prendre de la hauteur et découvrir la serre de Nature Urbaine pour explorer les manières de produire l’alimentation de demain. *Hydroponie : technique de culture où les racines des végétaux sont plongées dans un substrat irrigué en permanence par un mélange d’eau et de nutriments et où les plantes grimpent le long de fils tendus à des tuteurs en bambous. Aéroponie : culture verticale en colonne de fabrication française, au design imaginé par Agripolis, sans substrat et où les racines des végétaux sont régulièrement vaporisées par un mélange d’eau et de nutriments.NOS INVITES Ingénieur de formation, Bertil de FOS est aujourd’hui directeur du cabinet de conseil Auxilia et de sa marque spécialisée dans l’innovation urbaine, Chronos. Expert de la transition écologique et solidaire, il analyse les transformations des services dans les villes, comment les usages et les formes urbaines évoluent dans le jeu de contraintes et d’opportunités nouvelles. Diplômée d’AgroParisTech, Léa MARZLOFF accompagne différents projets d’agriculture urbaine à La Rochelle et ailleurs en France. L’objectif étant de sensibiliser les citoyens aux enjeux agro-écologiques et alimentaires à travers l’action, multiplier les lieux de jardinage et de production agricoles en et autour des villes et mieux comprendre les impacts des agricultures urbaines à vocation pédagogiques sur la biodiversité, l’emploi, le lien social. Après de nombreuses expériences en tant que directeur général au sein des Fromageries de l’Etoile, mais aussi de Spartoo.com et Jumia.com, ou il à accompagné le développement de leurs deux sites internet en forte croissance, Grégoire de TILLY prend la direction de La Ruche Qui Dit Oui ! en mai 2018. LRQDO compte aujourd’hui plus de 10 000 producteurs locaux en Europe avec 1 500 ruches. Sa newsletter accompagne plus d’un million de personnes vers une agriculture saine et locale.
60:08 19/10/2021
Culture et territoires
En cette rentrée, Creatis et MOUVEMENT UP s’associent dans le cadre d’un événement autour de leurs valeurs communes. C’est une rencontre qui vise à explorer les nouvelles voies et les nouvelles voix, engagées et portées vers l’avenir où médias singuliers, culture partagée et action territoriale s’entrecroisent et s’enrichissent harmonieusement. La voix et la voie évoquent la transition, la prise de parole et la destination. Parler de voies et de voix, c’est parler de mouvement, de cheminements, de récits, d’histoires et d’idées. Cette ligne directrice irrigue quotidiennement nos programmes d’accompagnement, nos médias et notre volonté de transmission des savoirs. Un phénomène de société, cher au GROUPE SOS, est la trajectoire en mouvement de la décentralisation et l’action territoriale, un enjeu culturel et médiatique qui est potentiellement source d’accessibilité, de liberté et d’égalité. Il est donc primordial, et évident, pour Creatis d’accompagner les entrepreneur.e.s pour les aider dans ce cheminement. Nous avons conscience que la culture se déploie dans un environnement et un contexte particulièrement mouvants. Surtout aujourd’hui. Mais pour nous, la culture permet de voir loin, de stimuler les esprits et d’enchanter notre lecture du monde. Elle est nécessairement territorialisée et inscrite dans le respect des droits culturels. La culture est aussi celle des fiertés. Elle émerge, émarge, déroge, protège. Elle est le rêve éveillé de nos sociétés déboussolées. Elle est le poème qui empêche le bruit de tout assourdir. Elle donne, par le sensible, le cap. Elle est donc utile, nécessaire, indispensable. Sans elle, le monde est obscur, de bruit et de fureur. Aussi, ESSENTIEL ! sera le mot d’ordre de cette soirée exceptionnelle prévue dans notre lieu totem des médias et de la culture. Que la vie reprenne ! Dans les salles de concert, dans les clubs, les librairies, les bibliothèques, les théâtres, les kiosques à journaux, les espaces publics, partout en France… mais avec un autre regard, d’autres engagements, d’autres formes de créativité, de solidarité. Que reste-t-il de cette année suspendue ? Vers quoi aspire-t-on accompagner le spectateur, le lecteur ? Quels sont les enjeux des acteurs de la culture et des médias pour embarquer leurs publics ? Quels sont les nouveaux territoires de l’art ? Culture et territoires, animée par Steven Hearn, Directeur du développement Groupe SOS Culture Bernard LATARJET, Ancien conseiller culture de l’Elysée sous François Mitterand, Président de l’Office national de diffusion artistique, de l’Association des Centres culturels de rencontre et du Monfort Théâtre Sylvie ROBERT, Vice- présidente de la commission culture et éducation au Sénat
55:49 29/09/2021
Culture et médias « engagés »
En cette rentrée, Creatis et MOUVEMENT UP s’associent dans le cadre d’un événement autour de leurs valeurs communes. C’est une rencontre qui vise à explorer les nouvelles voies et les nouvelles voix, engagées et portées vers l’avenir où médias singuliers, culture partagée et action territoriale s’entrecroisent et s’enrichissent harmonieusement. La voix et la voie évoquent la transition, la prise de parole et la destination. Parler de voies et de voix, c’est parler de mouvement, de cheminements, de récits, d’histoires et d’idées. Cette ligne directrice irrigue quotidiennement nos programmes d’accompagnement, nos médias et notre volonté de transmission des savoirs. Un phénomène de société, cher au GROUPE SOS, est la trajectoire en mouvement de la décentralisation et l’action territoriale, un enjeu culturel et médiatique qui est potentiellement source d’accessibilité, de liberté et d’égalité. Il est donc primordial, et évident, pour Creatis d’accompagner les entrepreneur.e.s pour les aider dans ce cheminement. Nous avons conscience que la culture se déploie dans un environnement et un contexte particulièrement mouvants. Surtout aujourd’hui. Mais pour nous, la culture permet de voir loin, de stimuler les esprits et d’enchanter notre lecture du monde. Elle est nécessairement territorialisée et inscrite dans le respect des droits culturels. La culture est aussi celle des fiertés. Elle émerge, émarge, déroge, protège. Elle est le rêve éveillé de nos sociétés déboussolées. Elle est le poème qui empêche le bruit de tout assourdir. Elle donne, par le sensible, le cap. Elle est donc utile, nécessaire, indispensable. Sans elle, le monde est obscur, de bruit et de fureur. Aussi, ESSENTIEL ! sera le mot d’ordre de cette soirée exceptionnelle prévue dans notre lieu totem des médias et de la culture. Que la vie reprenne ! Dans les salles de concert, dans les clubs, les librairies, les bibliothèques, les théâtres, les kiosques à journaux, les espaces publics, partout en France… mais avec un autre regard, d’autres engagements, d’autres formes de créativité, de solidarité. Que reste-t-il de cette année suspendue ? Vers quoi aspire-t-on accompagner le spectateur, le lecteur ? Quels sont les enjeux des acteurs de la culture et des médias pour embarquer leurs publics ? Quels sont les nouveaux territoires de l’art ? Culture et médias « engagés », animée par Macha Binot, rédactrice en chef Mouvement UP Julia CAGE, Présidente d’Un Bout du Monde Marcelo KRAFFT, Directeur marketing communication du Drenche, membre de Démocratie Ouverte Jean-Baptiste SASTRE, Metteur en scène Hiam ABBASS, Comédienne, réalisatrice
41:49 29/09/2021
La forêt, notre poumon grandeur nature
La biodiversité des forêts se meurt, en raison de la surexploitation du bois et surtout de l’expansion de l’agriculture. Cette déforestation massive entraîne la pollution de l’air et des sols, et provoque un désordre planétaire qui met en péril la capacité de résilience des écosystèmes biologiques. La forêt amazonienne est la première concernée, à bout de souffle, le poumon vert de la planète rejette davantage de CO2 qu’il n’en absorbe. En cause, entre autres, l’Union européenne qui importe et consomme 36 % des denrées agricoles et produits d’élevage. Face à ces alarmants constats, des chercheurs, des ONG et des pays importateurs se mobilisent en faveur d’une consommation « zéro déforestation » à l’horizon 2030. Ils s’engagent pour la fin des importations de produits forestiers ou agricoles détruisant les forêts comme le cacao, l’hévéa, le soja, l’huile de palme, le bois, ses produits dérivés et la viande bovine. Avec son association, le botaniste et biologiste Francis Hallé souhaite faire renaître une forêt primaire en Europe de l’Ouest. En créant un vaste espace d’environ 70 000 hectares, la forêt évoluera de manière autonome, sans aucune intervention humaine. Pour sa dernière conférence avant l’été, MOUVEMENT UP souhaite mettre à l’honneur celle grâce à qui nous respirons : la forêt !Nos invité.e.s : Amandine HERSANT est la directrice générale de Planète Urgence (Groupe SOS), l’ONG de solidarité internationale qui soutient depuis 20 ans des projets en faveur des hommes et de leur environnement. Renforcer les communautés locales pour préserver les forêts et la biodiversité, tel est son combat. Écologue et biologiste de l’évolution, Serge MORAND est chercheur au CNRS-CIRAD et enseignant à la faculté de médecine tropicale de Bangkok. A travers son dernier ouvrage L’homme, la faune sauvage et la peste (Ed. Fayard, 2020), il nous présente les principales causes de l’apparition de nouvelles maladies infectieuses dues à la déforestation et à la surexploitation des forêts mondiales. A la suite de son documentaire Le Temps des Arbres, Marie-France BARRIER fonde en 2019 Des Enfants et des Arbres. Son but : inviter la jeune génération à prêter main forte au monde agricole, pour ensemble planter des arbres champêtres et faire pousser un avenir fertile et résilient.
56:36 27/07/2021
Un coup de fraicheur dans l’espace urbain
En 2050, un rapport des Nations Unies estime que 7 personnes sur 10 vivront dans des villes. Pour favoriser une qualité de vie dans ces espaces urbains confortable, les collectivités se mobilisent pour proposer des solutions concrètes. La mairie de Paris par exemple, qui depuis 2005, a mis en place une politique de création de toitures-terrasses végétalisées sur les équipements publics puis obligé à végétaliser les toitures de plus de 100m2 et de toute surface de plus de 500m2. La nature en ville, grâce à des îlots de fraicheurs notamment, aide au bien-être et améliore la santé des citadins* par une qualité d’air plus agréable à respirer. Psychologiquement, les feuilles vertes procurent un apaisement sensoriel dans un espace fortement dominé par les surfaces dures et polluées. Réel vecteur de lien social, la végétalisation aide au développement des relations sociales des citoyens et sensibilise de manière pédagogique. Les projets architecturaux sont pensés durablement pour protéger au mieux la biodiversité et concevoir des bâtiments en harmonie avec le vivant. Dans le cadre de son partenariat avec Auxilia, Mouvement UP souhaite donner un coup de fraicheur aux villes fortement peuplées pour répondre au besoin des citadins de se (re)connecter avec la nature. Nos invité.e.s  Militant écologiste, Olivier BLOND est Président de l’association Respire, association nationale pour la prévention et l’amélioration de la qualité de l’air. Dans son dernier ouvrage « Respirez ! Solutions pour lutter contre la pollution de l’air » (Ed. Eyrolles, 2019) il relève les bonnes pratiques et apporte des pistes concrètes pour changer les comportements. Ingénieur de formation, Bertil de FOS est aujourd’hui directeur du cabinet de conseil Auxilia et de sa marque spécialisée dans l’innovation urbaine, Chronos. Expert de la transition écologique et solidaire, il analyse les transformations des services dans les villes, comment les usages et les formes urbaines évoluent dans le jeu de contraintes et d’opportunités nouvelles. Petite fille d’agriculteur et de formation ingénieur agronome Mathilde SCHIETTECATTE est associée et responsable du Pôle Agriculture Urbaine chez Merci Raymond. Leur concept : rassembler des jardiniers et créatifs déterminés à redonner place au végétal dans le milieu urbain en France, en rendant les villes plus vertes et plus gourmandes, et démocratiser le jardinage. Architecte et co-gérante de la scop Grand Huit, Clara SIMAY s’engage sur des projets à impact social et environnemental. La création de nouveaux lieux innovants, respectueux de la nature et des hommes est leur cœur d’action. Comme la Ferme du Rail qui répond aux aspirations des habitants du 19è autour des questions sociales et de nature en ville. *Source : L’ObSoCo, Chronos / ADEME, Banque des Territoires, Bouygues Construction, La Poste, 2020. « Quels sont pour vous les bénéfices de la nature en ville ? »notre partenaire Auxilia, structure du Groupe SOS, est un acteur majeur de la transition socio-écologique et accompagne depuis 20 ans les territoires vers un développement soutenable et résilient. A la croisée de la recherche et de l’action, Auxilia agit au cœur des territoires pour accélérer toutes les transitions. Bertil de Fos, son Directeur Général s’attachera dans ce cycle de conférences, à bousculer nos certitudes et à alimenter les réflexions de la transformation des espaces urbains.
56:58 23/06/2021
Notre cerveau, victime ou complice des fake news ?
Une fake news se répand six fois plus vite qu’une vraie information, c’est la conclusion d’une étude publiée dans la revue Science par des chercheurs du MIT. Un tiers des Français reconnaît d’ailleurs avoir relayé des fausses informations par erreur*. La propagation des fake news a été fortement accélérée durant la pandémie historique de COVID-19. Si celles-ci séduisent tant, et sont massivement diffusées sur les réseaux sociaux, c’est parce que notre cerveau nous joue des tours, et est à la merci de nombreux biais cognitifs. Face à un événement, un fait divers, une élection, notre cerveau s’active et tente d’interpréter la véracité et la fiabilité d’une information. À notre insu, nous (re)construisons nos croyances par ces biais cognitifs qui dévient de la pensée logique et rationnelle. Tout à coup le doute s’installe. Dans un monde où l’information circule à la vitesse de l’éclair, quel rôle joue notre cerveau dans la détection des fake news ? Dans la continuité de sa série “L’information au service de tous”, Mouvement UP vous invite à décrypter nos mécanismes inconscients afin de mieux les dépasser pour sortir de la désinformation de masse. *Sondage Odoxa Dentsu-Consulting pour franceinfo et Le FigaroNos invités Fondateur de Double Sens, Joachim CHARLOT est également formateur à l’éducation critique aux médias au sein d’Artémis. Il crée et anime des ateliers à travers la technique de l’illusionnisme pour sensibiliser autour des théories du complot, de la manipulation et des biais de raisonnement pour permettre à chacun de développer son esprit critique. Docteure en sciences cognitives, Coralie CHEVALLIER a conduit ses travaux de thèse entre l’Université de Lyon et University College London. Vice-présidente de la formation de PSL, elle dirige l’équipe Evolution et cognition sociale où elle développe des recherches portant sur les déterminants évolutionnaires, environnementaux et cognitifs des comportements sociaux. Albert MOUKHEIBER est docteur en neurosciences cognitives et psychologue. Il fonde Chiasma, une association qui organise débats, ateliers et conférences pour offrir une meilleure compréhension de nos mécanismes inconscients qui influencent nos croyances et opinions, notamment dans nos prises de décision. En 2019, il publie Votre cerveau vous joue des tours (Allary Editions), un ouvrage qui nous apprend à mieux repérer et maîtriser les biais cognitifs.
50:33 15/06/2021
Il faut sauver le contact humain !
Voilà maintenant plus d’un an que nos échanges et interactions sont contrôlés et réduits au minimum, orchestrés par la distanciation physique et les gestes barrières. Au quotidien, les relations humaines sont mises à rude épreuve et cela pèse sur notre santé mentale. Les moments de partage tant appréciés nous sont confisqués, la fête n’est plus au rendez-vous. La sociabilité festive est durement impactée. Le contact humain et toutes les occasions de se retrouver ensemble, sont soumis au couvre-feu. Même si de nouvelles habitudes se sont créées pour pallier ce manque de proximité, autour d’apéros virtuels notamment, le ras-le-bol se fait ressentir. Nostalgiques de cette vie d’avant, les Français ont besoin de retrouver leurs habitudes sociales et renforcer les liens perdus. Avoir de moins en moins de contact nous déconnecte du monde extérieur. Et cette perte de contact développe un sentiment de solitude et d’inconfort. Alors comment, après un an de crise sociale, pouvons-nous renouer les liens ? Les interactions humaines seront-elles appréhendées autrement ? Lors de cette conférence, Mouvement UP souhaite remettre le lien au cœur de nos existences. Grâce à l’expertise de nos intervenants, nous explorerons les pistes concrètes pour sortir de nos isolements imposés.nos invité.e.s Experte de la place du corps dans les interactions humaines, Eve BERGER est coach et Docteure en Sciences de l’éducation et a récemment publié Retrouver l’intelligence du corps (Ed. Intereditions). Pour réussir à être en phase avec les mutations et les transformations du monde d’aujourd’hui, elle est convaincue de la nécessité de prendre conscience de la place du corps, et d’en faire un partenaire privilégié afin de trouver le sens de notre existence. Anthropologue du monde urbain et professeure à l’université Paris 8, Emmanuelle LALLEMENT s’intéresse de plus en plus à la nécessité de la fête et aux formes qu’elle prend dans une époque marquée par la distanciation sociale. Elle est également membre du Laboratoire architecture, ville, urbanisme, environnement (LAVUE) et développe des recherches sur la fabrication de la ville par l’événementiel festif, les situations d’échange marchand et les mobilités dans le cadre de la globalisation. Président d’honneur de l’Association française de psychologie positive, Jacques LECOMTE est psychologue et conférencier. Ses travaux se dirigent tout particulièrement vers l’impact social d’attitudes et de valeurs telles que la confiance, la coopération, le respect et la solidarité. Guidé par l’optimisme, il publie son ouvrage “Le monde va beaucoup mieux que vous ne le croyez” en 2017.
57:56 09/06/2021
Rencontre avec Pascale d’Erm – Pourquoi la nature soigne et rend heureux
Depuis 2006, la Fondation d’entreprise Veolia décerne le Prix du Livre Environnement, une initiative destinée à soutenir, encourager et promouvoir les écrivains et les maisons d’édition qui concourent à la sensibilisation du grand public aux enjeux majeurs de la planète. A cette occasion, MOUVEMENT UP vous invite à une rencontre avec Pascale D’ERM, nommée au Prix du Livre Environnement pour découvrir son dernier ouvrage Natura, pourquoi la nature nous soigne … et nous rend plus heureux. (Editions Les Liens Qui Libèrent, 2019) Comment expliquer que l’expérience de nature – les arbres, les paysages, les jardins… – ait de tels effets sur nous ? Quels sont les mécanismes thérapeutiques qui agissent sur notre corps, nos humeurs, notre état d’esprit ? La sauvegarde des forêts, la plantation d’arbres dans les écoles et les hôpitaux ou l’aménagement de villes vertes, peuvent-ils contribuer non seulement à notre bien-être, mais aussi à notre équilibre ? Ces découvertes pourraient révolutionner notre approche de la santé, de la médecine, et notre rapport au monde vivant. Après un long voyage à la rencontre de scientifiques, professeurs, thérapeutes et autres aventuriers, Pascale d’ERM livre un travail documenté sur les bienfaits que la nature apporte à la santé, au bien-être et aux comportements des êtres humains.NOTRE INVITEE Auteure, journaliste et réalisatrice du documentaire Natura, spécialisée dans les sujets de nature et d’écologie depuis une vingtaine d’années, Pascale d’ERM a travaillé aux côtés de la Fondation Nicolas Hulot, de Yann Arthus-Bertrand ou d’Ushuaïa TV. Elle a publié Vivre ensemble autrement (préfacé par Pierre Rabhi, Éditions Ulmer, 2009) et Ils l’ont fait et ça marche : comment l’écologie change déjà la France (Éditions Les Petits Matins, 2014) et Sœur en écologie (Éditions La Mer salée, 2018).
57:30 01/06/2021
Rencontre avec Jean Haëntjens – Comment l’écologie réinvente la politique
Depuis 2006, la Fondation d’entreprise Veolia décerne le Prix du Livre Environnement, une initiative destinée à soutenir, encourager et promouvoir les écrivains et les maisons d’édition qui concourent à la sensibilisation du grand public aux enjeux majeurs de la planète. A cette occasion, MOUVEMENT UP rencontre le lauréat du prix du Livre Environnement 2020 Jean Haëntjens accompagné du président du jury Dominique Bourg. En publiant Comment l’écologie réinvente la politique, aux éditions Rue de l’échiquier, Jean Haëntjens a pour ambition d’explorer une économie des satisfactions et de réinventer un nouveau cadre de pensée. La montée en puissance de l’urgence écologique n’est pas seulement en train de bouleverser les échiquiers politiques. Elle remet en cause nos modes de vie, nos façons de consommer, de produire, de financer et de gouverner, et donc le modèle dominant de l’économie des richesses. Pour absorber cette onde de choc, et en tirer le meilleur, il ne suffira pas de « verdir » nos pratiques ni de critiquer les pouvoirs en place. Au-delà de son apport conceptuel, Jean Haëntjens propose une méthode politique fondée sur la notion de satisfaction. Il s’adresse à toutes celles et tous ceux qui veulent faire advenir une société compatible avec les limites de la planète. Et, plus largement, à toutes les personnes préoccupées par les défis écologiques et socio-politiques contemporains.NOS INVITES Économiste et urbaniste, Jean HAËNTJENS est un spécialiste des stratégies urbaines. Il a déjà publié une dizaine d’ouvrages dont La Ville frugale (Éditions FYP, 2011). Il intervient comme consultant ou conférencier pour de nombreuses institutions, universités, collectivités locales et entreprises impliquées dans la fabrique et la gestion des villes. Philosophe, Dominique BOURG est professeur honoraire à la Faculté des Géosciences et de l’Environnement (Institut de Géographie et Durabilité) de l’Université de Lausanne. Il est Directeur de la publication de la revue en ligne Lapenséeécologique.com et auteur de « Pour une 6è République écologique » (Edition Odile Jacob, 2011).
55:38 25/05/2021
Non engagés les jeunes ?
L’année 2020 a été l’objet de toutes les tourmentes. Pour les jeunes, pour qui il est “dur d’avoir 20 ans en 2020”, les privations, les difficultés à nouer du lien, la précarité ont mené à une multitude d’appels au secours. Génération sacrifiée, les jeunes grandissent dans un contexte anxiogène : crise environnementale, économique, sociale, sanitaire… bon nombre de paramètres qui découragent et démoralisent. Alors que la santé mentale des étudiants est mise à rude épreuve, certains restent mobilisés pour l’intérêt général. Si cette volonté de se faire entendre est peu présente dans les urnes, tous les autres moyens sont bons pour montrer leurs convictions : réseaux sociaux, actions associatives, mobilisations citoyennes… Cette jeunesse se démarque de par son envie de changement, de résilience et d’actes de grandes solidarités. La participation associative des jeunes est en hausse pour la troisième année consécutive. En 2020, 38 % des jeunes âgés de 18 à 30 ans indiquent ainsi faire partie ou participer aux activités d’une association.* La jeune génération est parfois critiquée pour sa paresse et son individualisme. Il est grand temps de balayer ces clichés et mettre la lumière sur une jeunesse bel et bien engagée ! Les jeunes prennent la parole lors de cette UP Conferences, organisée en partenariat avec la Maison des métallos et vous partageront leurs combats menés pour un avenir équitable et inclusif ! *Source : INJEP (Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire.)-CREDOC, Baromètres DJEPVA sur la jeunesse – 2020Nos invité.e.s Farah Ajnaou a 23 ans, vient de Marseille et a effectué un service civique au sein d’Unis Cité l’an dernier. Forte de cette expérience, elle décide de rejoindre l’association en tant qu’ambassadrice, afin de témoigner de son engagement et donner envie au plus grand nombre de faire partie de cette aventure associative. Aujourd’hui, Farah lutte contre l’isolement des séniors et milite pour l’intégration des réfugiés. Youssef Belghmaidi est membre de Saint-Denis Ville au Coeur, association organisatrice de la Pride des Banlieues. Egalement médiatrice numérique à Villeneuve-la-Garenne, Youssef étudie les questions queers intersectionnelles autour, notamment, des enjeux de médiations, de représentations, d’esthétique, de construction identitaire et d’intimité politique. Spécialiste reconnue des études sur la jeunesse, Anne Muxel est directrice de recherches en sociologie et en science politique au CNRS. Elle a conduit en particulier plusieurs enquêtes et recherches sur le rapport des jeunes à la politique et a écrit de nombreux articles et ouvrages sur la construction de leurs représentations de la politique. Maxence Tétard et Ariel Lebourdonnec sont deux étudiants de l’ESSCA Paris. Tenus par l’envie de donner du sens à leurs études, ils ont choisi de mettre à profit leurs enseignements au service d’un projet qui leur tient à coeur et en lien avec leurs convictions : la protection de l’environnement. Ensemble, ils ont lancé Cultiv’Toit, un projet d’agriculture urbaine pour sensibiliser les citadins à la végétalisation des toits de Paris. Ils font également partie de l’association Enactus.Notre partenaire Etablissement culturel implanté dans le quartier de Belleville à Paris, la Maison des métallos propose de faire de l’art vivant une ressource au service de la transformation de la société, un levier pour accélérer le mouvement des Transitions au cœur des problématiques sociales et environnementales.
53:19 18/05/2021
Rencontre avec Martin Winckler et Aude Mermilliod – Dans l’intimité des femmes
Les douleurs physiques des femmes sont souvent méprisées par les professionnels de santé lors de consultations gynécologiques ou d’accouchements. Infantilisées, confrontées au sexisme et aux moqueries, elles sont aussi victimes de pratiques dangereuses : actes médicaux non-justifiés ou absence de suivi des bonnes pratiques médicales. En 2017, 1 française sur 5 assure avoir subi une expression abdominale, pratique interdite depuis 2007. Le collectif de lutte contre les violences obstétricales et gynécologiques (VOG) lutte au quotidien contre ces pratiques héritées d’un système patriarcal* qui valorise la performance au détriment de l’écoute des patients. “On veut ouvrir les yeux sur le fait que les soignants n’ont pas forcément les moyens, le personnel suffisant… mais aussi la formation pour écouter les femmes et entendre ce qu’elles veulent.” Sonia Bisch, fondatrice de StopVOG France. Aujourd’hui, la parole se libère, des femmes témoignent sur leurs douloureuses expériences*, des artistes s’emparent de ce sujet encore (trop) tabou. Comment reprendre le pouvoir sur sa santé et son corps, et retrouver légitimité et dignité ? À l’occasion de la sortie de la bande dessinée « Le Chœur des femmes », MOUVEMENT UP part à la rencontre d’un auteur-médecin et d’une autrice-patiente engagés.nos invité.e.s Aude MERMILLIOD, ancienne blogueuse voyage, pose ses valises à Montréal dans un atelier d’auteurs et d’autrices de bandes dessinées. Ses prises de position féministes s’affirment et elle publie Il fallait que je vous le dise, (Editions Casterman) récit autobiographique dans lequel elle raconte son avortement. Elle revient aujourd’hui avec Le Chœur des femmes, l’adaptation du roman éponyme de Martin Winckler (Éditions du Lombard). Martin WINCKLER (Dr Marc Zaffran) a été généraliste dans la Sarthe et au centre de planification de l’hôpital du Mans entre 1981 et 2008. Depuis 2009, il vit à Montréal et se lance dans l’écriture. Il publie des romans (La Maladie de Sachs, Le Chœur des femmes, L’École des soignantes) et des essais consacrés au soin et à la santé des femmes (Les Brutes en Blanc, C’est mon corps !). *Enquête sur les violences sexistes et sexuelles dans les études médicales publiée par L’Association nationale des étudiants en médecine de France *Émission de France 2, Ça commence aujourd’hui : Violences à la maternité : leur accouchement a viré au cauchemar.
59:13 12/05/2021
Rencontre avec Mouts – Nus et Culottés
À chaque début de périple, Nans et Mouts sont vêtus du plus simple appareil, seuls, dans la nature. Dotés de 3 caméras pour immortaliser leur voyage et leurs rencontres, ils arpentent les routes du monde et tentent de rallier un lieu, ou d’atteindre un objectif précis. Grâce à la générosité des passants sur leur chemin, ils vont dénicher vêtements, nourriture et logement pour une, deux, trois nuits… Voilà le pari risqué (et culotté) que se sont lancés Nans et Guillaume en 2012. De leurs expériences folles naissent une véritable entraide, tout en traversant des moments de doutes et de peur. « Nus & culottés », c’est une preuve de confiance en la vie, en l’autre et en soi. Paysages à couper le souffle, rencontres émouvantes, chaleureuses, improbables… voilà comment ces deux globe-trotteurs nous réenchantent face à la vision du monde, de l’humain et de la solidarité. Mouvement UP rencontrera Mouts, pour un partage d’expérience riche. Il partagera les souvenirs de leurs aventures et des leçons de vie qu’ils en retiennent. Une belle occasion de raviver la fougue aventurière enfouie en nous ! Notre invité Guillaume Mouton et Nans Thomassey ont débuté leur aventure “Nus et Culottés” en 2012. Dans cette émission diffusée sur France 5 depuis 9 ans, Nans et Mouts partagent à travers leurs expériences uniques, leur choix de vivre une vie ayant un véritable sens : consommer moins, la foi en l’autre, le retour à l’essentiel.
66:01 16/04/2021
Peut-on recycler le capitalisme?
Selon le dernier baromètre de la confiance politique publié en février 2021, 41% des Français souhaitent une réforme en profondeur du système capitaliste. Un système économique qui ne tient plus ses promesses de progrès, dans lequel les inégalités ne cessent de se creuser, et qui continue de surexploiter les ressources naturelles, sans tenir compte de l’urgence climatique. Est-il possible de transformer le capitalisme pour le rendre plus responsable ? Faut-il créer un système alternatif qui respecte les humains et la planète. Si oui, par où commencer ? À l’occasion de la sortie de son nouveau numéro, MOUVEMENT UP vous donne des pistes pour mettre en lumière la transformation d’un système à bout de souffle. NOS INVITÉS Spécialiste des communs, Benjamin CORIAT est professeur d’économie à l’Université Paris-XIII et membre de l’association des Économistes atterrés. Dans son dernier ouvrage, La pandémie, l’Anthropocène et le bien commun (Éditions Les Liens qui Libèrent), il voit en cette notion ancienne un outil capable de répondre aux grands défis de notre temps et de revitaliser la démocratie. Ingénieur de formation, Max RICHÉ est un photographe engagé pour l’environnement et le changement climatique. Il expose à la COP21 son projet Climate Heroes : 6 ans de travail et 20 reportages à travers le monde pour raconter les histoires de citoyens ordinaires qui ont réagi face à une situation, une idée et dont le geste simple est devenu un moteur d’inspiration pour des milliers d’autres. Ancien trader, Gilles VERNET change radicalement de vie, laissant de côté le marché financier pour devenir instituteur. Il s’investit pour révéler les talents de ses élèves et leur apprend à prendre le temps, lâcher prise et ne pas courir après le temps. La question essentielle du sens se retrouve tout au long de son dernier ouvrage Tout l’or du monde (Éditions Bayard, 2021).
61:13 15/04/2021
TABLE RONDE avec Le Comptoir - Comment mobiliser des citoyen.ne.s autour d'un projet solidaire ?
Le Comptoir - Incubateur sur le territoire d'Est Ensemble organise sa deuxième table ronde de "La Saison Solidaire" en partenariat avec MOUVEMENT UP et GROUPE SOS Pulse. Pour les acteurs engagés, mobiliser les citoyens devient de plus en plus indispensable pour assurer la pérennité de leurs projets. Pour certains projets engagés, l’engagement des citoyens est même au cœur de leur réussite. Quels sont les leviers les plus efficaces pour fédérer autour d’un projet, d’une cause ou d’une action ? Pour en parler, dans le cadre de son programme de "La Saison Solidaire", Le Comptoir - Incubateur du GROUPE SOS Pulse financé par la Région Île-de-France réunit 4 femmes et hommes engagés, qui viendront partager leurs expériences et leurs idées sur ces sujets. Intervenants :Nathan Stern – Ingénieur du lien socialLouis Falga – Tirelires d'AvenirEmma Lopez-Bessaud - HACKTIVJulien Meimon – Linkee Animatrice : Macha BINOT – MOUVEMENT UP
65:57 07/04/2021
Fake news : ne tombons plus dans le panneau
Les réseaux sociaux et la multitude de plateformes de diffusion bouleversent notre manière de nous informer. Sur la toile, les fausses informations se propagent instantanément alors même que leurs contenus ne reposent parfois sur aucun fondement scientifique. Une étude américaine révélait, en 2019, que lors de la campagne présidentielle américaine de 2016, 11 % des plus de 65 ans partageaient des fausses informations, contre seulement 3 % des 18-29 ans. Les algorithmes de personnalisation présents sur les réseaux sociaux renforcent des tendances déjà identifiées par la psychologie sociale. Basées sur des croyances, les fake news sont assez puissantes pour modifier l’opinion publique, amplifier des sujets d’actualité, jusqu’à faire basculer le résultat d’une élection. Pour ralentir leur propagation, des actions de fact checking se multiplient pour vérifier, en temps réel, la véracité des faits et l’exactitude des chiffres. Une initiative fortement encouragée par le gouvernement français en début de crise du coronavirus, pour faciliter l’accès des citoyens aux informations vérifiées des autorités publiques et sanitaires sur WhatsApp et Messenger. Comment s’assurer qu’une information soit avérée et ne pas tomber dans le piège de la fake news ? À l’occasion de la semaine de la presse et des médias à l’école, MOUVEMENT UP lance sa nouvelle série « L’information au service de tous ». Lors de cette conférence, nous vous proposerons des outils pour contribuer, vous aussi, à lutter contre la désinformation. NOS INVITES Serge BARBET est directeur délégué du Centre pour l’éducation aux médias et à l’information (CLEMI), qui accompagne les enseignants du premier et second degré en leur proposant des formations et des ressources pédagogiques, leur permettant d’apporter une culture médiatique à leurs élèves. Journaliste et reporter, Aude FAVRE a lancé sa chaîne YouTube WTFake en 2017, afin de lutter contre la désinformation et de dénoncer nombre de pratiques complotistes. En créant WTFake Academy, elle souhaite créer la première rédaction citoyenne anti-fake news et donner un rôle d’enquêteur aux citoyens. MOUVEMENT UP, ÉDUCATION AUX MÉDIAS, ORGANISME DE FORMATION AGRÉÉ Depuis 5 ans, nous avons déployé plus de 5 000 ateliers d’éducation critique aux médias auprès des jeunes et de leurs encadrants pédagogiques. Nous intervenons principalement auprès de jeunes socialement défavorisés en coordination avec notre réseau de 40 partenaires éducatifs de terrain (établissements scolaires, missions locales, centres socio-éducatifs, associations). Notre expertise et nos outils pédagogiques permettent, auprès des jeunes : d’insuffler la culture des médias, l’attrait pour l’information et le travail journalistique pour réconcilier l’opinion avec la presse, et renforcer la participation citoyenne et démocratique, d’éveiller l’esprit critique et la capacité à se forger une opinion à partir de faits avérés pour lutter contre les infox, les discours de haine en ligne, la délinquance et la radicalisation, de susciter la réflexion et le débat d’idées autour des valeurs républicaines pour casser les préjugés, et promouvoir la laïcité, la tolérance, la diversité, l’ouverture aux autres, de former des citoyens numériques responsables et éclairés pour garantir un usage positif d’internet et des réseaux sociaux, et contrer les pratiques addictives. Grâce à plus de 30 partenariats avec des bailleurs publics et privés (Union européenne, CGET, ministère de la Culture, régions, fondations), le pôle éducation aux médias de Mouvement UP a déployé des programmes à fort impact social, notamment pour accompagner les mineurs sous main de justice, les jeunes des quartiers prioritaires de la ville ou des travailleurs en situation de handicap.Intervenant.e.sSerge Barbet Directeur délégué du CLEMIAude Favre Journaliste YouTubeuse WTFakeChristophe Tisseyre Editorial Project Manager - Chaînes Alchimie
69:01 24/03/2021
Le « bien manger » accessible pour tous, utopie ou réalité ?
La nutrition est un déterminant majeur de la santé. En 2017, l’Observatoire société et consommation (Obsoco) constatait que 82 % des Français ont le sentiment d’être plus attentifs à leur alimentation que 3 ans auparavant. La qualité est de plus en plus plébiscitée par les consommateurs et la majorité d’entre eux sont conscients qu’une alimentation déséquilibrée peut causer des effets néfastes sur leur santé et leur bien-être physique et mental. Bien que sensibles à cette vision, ils sont confrontés à l’injonction du « bien-manger » qu’ils considèrent souvent comme couteux. Le consommateur, quels que soient son pouvoir d’achat et sa situation personnelle, ne doit pas se retrouver lésé dans le choix de ses repas. S’il souhaite accéder à des aliments sains, des fruits et légumes de saison, des produits moins gras, moins sucrés, moins salés… cela ne doit pas constituer un frein budgétaire. Des initiatives sont déployées localement pour aider le consommateur à préserver sa santé. Dans ce cadre, Mouvement UP s’associe au Groupe UP et Bleu Blanc Cœur pour montrer qu’il existe des solutions qui allient alimentation saine, plaisir et petit budget. Nos invités Naturopathe et micro nutritionniste depuis plus de 20 ans, Corinne SAUDREAU exerce ses activités avec un seul but : l’optimisation du capital santé ! En ce sens, convaincue des qualités nutritionnelles avérées par les produits certifiés Bleu-Blanc-Cœur, elle recommande fortement à ces patients, et aux entreprises lors de formations sur la gestion du stress, de tendre vers une alimentation raisonnée. De formation hôtelière, Vincent BRASSART a travaillé pendant 20 ans dans l’organisation d’événements prestigieux notamment pour les entreprises. Témoin du gaspillage alimentaire dans son quotidien professionnel et la nécessité de nourrir les familles dans le besoin, Vincent s’est inspiré de La Tablée des Chefs au Québec. Il a ainsi développé une franchise sociale et créé La Tablée des Chefs France fin 2013. En 2019, il rejoint à temps plein l’association qu’il a fondée pour se consacrer à son développement en tant qu’entrepreneur social. Jean-Christophe LELIEVRE exerce depuis 30 ans dans la grande distribution sous l’Enseigne U. Après 20 ans comme manager Fruits et Légumes puis 10 ans à la direction commerciale de ce même magasin, Hyper U Guichen, il reste passionné par le produit et très attaché à la spécificité de ce dernier. En quête d’offres locales, nutritionnellement élevées et responsables, il croit profondément à la fidélisation du client par la qualité et le service. Après 10 ans à la direction d’associations (culturelles puis réseau d’entrepreneurs), Guillaume MARION a été lauréat du concours d’Administrateur territorial en janvier 2013. Il devient, en 2018, directeur général adjoint des solidarités du Département de l’Yonne. Il s’investit par ailleurs au sein du CA de l’Andass (Association Nationale des Directeurs de l’Action Sociale et de Santé). Nos partenaires Le groupe coopératif Up crée des solutions de paiement et des services à utilité sociale et locale qui permettent aux entreprises et aux collectivités d’améliorer le pouvoir d’achat et la qualité de vie des salariés et des citoyens, au cœur des territoires. Présent dans près de 30 pays, cet acteur de l’Economie Sociale et Solidaire milite pour favoriser l’accès à une alimentation plus saine, à la culture, aux loisirs pour tous ainsi qu’à une consommation plus responsable et plus durable. www.up.coop Créée en 2000 et reconnue par les Ministères de l’Agriculture, de l’Environnement et de la Santé, l’association Bleu-Blanc-Cœur construit depuis 20 ans des filières agricoles responsables et durables, visant à améliorer la qualité nutritionnelle et environnementale de notre alimentation et impactant ainsi positivement la santé de la Terre, des animaux et des hommes.
60:35 22/03/2021
Violences faites aux femmes : agissons !
En 2020, la crise sanitaire a aussi été le révélateur des violences conjugales. Durant le premier confinement les signalements ont augmenté de 40% en France et les appels au 3919, le numéro d’aide aux femmes victimes de violences ont triplé par rapport à 2019 sur la même période. Depuis 2019, les prénoms des femmes victimes de féminicides s’affichent en lettres capitales sur les murs des grandes villes grâce aux collectifs des colleuses, rendant visible dans l’espace public la violence envers les femmes. Comment protéger les femmes ? Comment agir en tant que voisin, parent, ami.e d’une femme victime de violences conjugales ? Quels dispositifs existent aujourd’hui pour éviter ces drames ? Au lendemain de la journée du 8 mars, journée internationale des droits des femmes, Mouvement UP propose des outils, des solutions pour que la violence faite aux femmes deviennent l’affaire de tous et de toutes. Nos invitées Chantal MIR est directrice générale Habitat et Action sociale du Groupe SOS Solidarité. Après avoir fait le constat que les femmes en situation d’exclusions sont davantage exposées aux violences sexuelles, à la précarité, à l’éloignement de l’emploi … et peinent à accéder à des dispositifs dédiés, le Groupe SOS Solidarité s’engage sur le terrain aux côtés des femmes exclues. Depuis plus d’un an, Angèle MARREY, rédactrice en chef de Period Studio le média en ligne positif, féministe et inclusif, souhaite sensibiliser l’opinion public et particulièrement les jeunes générations sur la place de la femme. Ce média œuvre quotidiennement pour lever certains tabous comme la précarité financière et menstruelle. Maître Isabelle STEYER est avocate au Barreau de Paris depuis 20 années. Elle milite en faveur du droit des femmes et des enfants et participe à élaborer toutes les lois améliorant la protection des femmes victimes de viols et de violences conjugales.
59:49 16/03/2021
La fatigue, le mal du siècle
Nous sommes de plus en plus nombreux à nous lever fatigués et à traîner un manque d’énergie chronique. Si au 19e siècle on parlait essentiellement de fatigue physique, elle est, de nos jours, de plus en plus souvent remplacée par une fatigue mentale. La faute, selon l’historien Georges Vigarello*, à un rythme de vie inadapté à nos réels besoins : « On vit à l’heure de la recherche constante de la surenchère, de la performance, de l’efficacité, de l’urgence. Ce sont des obsessions typiquement contemporaines qui définissent la nouvelle fatigue. » Les troubles de la concentration, du sommeil, l’irritabilité et la nervosité seraient-ils les symptômes d’une société incapable de ralentir, qui valorise le mental au détriment du corps et pousse les individus vers le burn-out ? Alors, comment mettre sur pause notre cerveau en ébullition ? Et revenir à l’essentiel pour préserver notre corps ? C’est le sujet que MOUVEMENT UP va explorer lors de cette UP Conferences. *historien et auteur de “Histoire de la fatigue : du Moyen-Âge à nos jours” (Seuil, 2020) NOS INVITÉS Mélissa FOX-MURATON est enseignante-chercheuse en philosophie à l’ESC Clermont. Elle participe à la série de podcasts produite cet été par The Conversation en répondant à cette question : « Est-on vraiment libre de se reposer ? » Psychiatre, Jean-Christophe SEZNEC coécrit, avec Sophie Le Guen, en 2019, Débranchez votre mental. Cet ouvrage propose une méthode pour apprendre à décrypter les pensées et les émotions et éviter les pièges de ruminations. Dr Isabelle MENEY ESSABER est médecin titulaire du DIU du sommeil et de sa pathologie. Quotidiennement, elle travaille pour le groupe Biosérénity et les centres Cérêves dont le rôle est de rechercher les causes organiques (apnées, manque de sommeil) médicamenteuses, prises de toxiques, maladies…puis proposer un traitement et des modifications de l’hygiène de vie.
55:14 17/02/2021
Vers l’infini et la quête de sens
Les crises que nous traversons nous rappellent à quel point notre quête de sens, de cohérence et de lien est un besoin vital, plus que jamais nécessaire. La quête de sens ne date pas d’aujourd’hui. Dans son ouvrage à succès Découvrir un sens à sa vie, le psychiatre et neurologue autrichien Victor Frankl raconte comment il a survécu aux camps de concentration en trouvant une signification personnelle à cette expérience. Selon lui, il est essentiel de (re)trouver ce pour quoi nous vivons. Il a fondé une nouvelle thérapie existentielle appelée logothérapie pour accompagner ses patients. Thérapie prenant en compte le besoin de « sens » et la dimension spirituelle de la personne. Donner du sens à sa vie, c’est aussi prendre conscience de sa capacité d’action et d’accomplissement. Mais par où commencer ? Comment donner du sens à son existence quand tout semble s’effondrer ? Dans cette UP Conferences, MOUVEMENT UP vous invite à explorer le chemin qui mène à une vie alignée, pleine de sens ! NOS INVITE.E.S Après avoir enchaîné des postes à responsabilité dans le marketing, Charlotte DESROSIERS NATRAL fait un burn-out. Elle décide de reprendre sa vie en main en créant le podcast Pourquoi pas moi en janvier 2020, et nous montre qu’il est possible de changer de vie. Elle partage les témoignages de ceux qui ont choisi de s’écouter pour vivre plus heureux. Yohann MARCET est Directeur Général de GROUPE SOS Consulting, l’activité de conseil transverse du GROUPE SOS qui intervient dans le champ de l’impact social et environnemental. Passionné de philosophie et de psychologie, il se forme à la logothérapie en accompagnant des patients et les aide à cheminer pour faire face à leurs questionnements existentiels. Il est également le créateur du podcast En Quete de Sens. Thérapeute, executive coach et superviseur, Stéphane ROGER a fondé TEDxVaugirardRoad pour permettre de révéler la puissance de chacun à travers son authenticité. Il coécrit avec Chine Lanzmann et Isabelle Constant Pour quoi je suis fait ? Le guide pour redécider son identité professionnelle, questionnant le sens dans le milieu professionnel et la cohérence entre l’individu et ses valeurs.
61:10 10/02/2021
L’entreprise, actrice du changement
En 2019, la loi Pacte est votée et donne la possibilité aux entreprises de faire un pas de plus vers la transition écologique et sociale, en adoptant une raison d’être ou en se positionnant comme une entreprise à mission. Certaines entreprises n’ont pas attendu cette loi pour changer de paradigme et décider de contribuer positivement à la société. Sous l’impulsion de dirigeants engagés ces entreprises sont devenues pionnières du changement. La croissance sans conscience semble avoir atteint ses limites, comme le rappelle une jeune génération de diplômés, motivée par des valeurs éthiques, inquiète de l’impact des activités humaines sur la biodiversité, qui n’est plus dupe face au greenwashing. Comment accélérer le mouvement et engager les entreprises dans la transition ? A l’occasion de la sortie du numéro 5 du magazine MOUVEMENT UP, nous partons à la rencontre des entreprises qui incarnent cette vision pour un changement progressif vers une économie réconciliée avec la planète. NOS INVITE.E.S Anne JOURDE est consultante sénior au Groupe SOS Consulting, le premier cabinet de conseil en France à associer « experts terrain » et consultants dans la transition sociale et environnementale. Elle accompagne les organisations qui anticipent l’évolution des pratiques en intégrant à leur stratégie la prise en compte des enjeux sociaux, sociétaux et écologiques. Christophe AUDOUIN directeur général des Prés Rient Bio, la filiale de Danone labélisé B Corp qui commercialise, entre autres, la marque Les 2 Vaches et le projet Simple comme bonjour. Avec une ambition : freiner la course au « toujours plus », en privilégiant la simplicité, la qualité et le plaisir sur la quantité. Emmanuel DRUON préside pocheco, une usine qui fabrique des enveloppes et des pochettes zéro-déchet depuis 1928. En 20 ans l’équipe a changé toutes ses habitudes pour atteindre depuis plus de dix ans, le zéro-plastique, zéro-déchet, zéro fossile, zéro fissible, autosuffisance en ressource électrique et hydrique etc. Avec Elodie Bia, ils inventent l’écolonomie qui consiste à entreprendre sans détruire pour entrer dans l’économie de la transition. Sociologue, Michaël DANDRIEUX est aussi cofondateur du cabinet de conseil en stratégie Eranos. Depuis près de 15 ans, il interroge les liens entre l’entreprise et la société et alerte sur l’urgence de déconstruire certaines idées reçues pour faire face à la crise écologique, économique et sanitaire que nous traversons.
66:22 04/02/2021
Marre des crises : optez pour l’optimisme !
Chômage, dureté du monde du travail et contexte économique serait les raisons principales du pessimisme des Français, selon une étude de La Fabrique Spinoza, Think Thank du bonheur citoyen en 2014. Crise sanitaire, crise économique, crise écologique… 2020 a apporté son lot d’actualités anxiogènes absorbées sur fond de séries dystopiques et de l’essor des ouvrages de collapsologie. Et force est de constater qu’il est difficile de faire face à cette tempête que nous sommes en train d’affronter. Si certains perdent tous leurs repères, d’autres ne savent plus réagir face à l’incertitude. Et cela semble une tendance bien ancrée. Une étude d’Harris Interactive pour RTL montre que, même avant la crise sanitaire, seulement 33% des Français se déclarait optimiste pour l’avenir de la France en 2030. Marre des crises ? Pour contrer ses sentiments négatifs, si on se donnait le droit de rêver ? De se réinventer, se laisser aller à de nouveaux projets, et surtout de prendre conscience de son pouvoir d’action. Chacun est en capacité d’identifier ses énergies positives, de cultiver son enthousiasme et de faire d’une petite joie, un moteur personnel ou collectif mais surtout positif. Pour sa dernière UP Conferences de l’année 2020, Mouvement UP vous propose une touche de positivité. Venez enclencher les mécanismes pour garder espoir et s’aventurer vers 2021 avec une bonne dose d’optimisme ! NOS INVITEES Après avoir travaillé une dizaine d’années dans les domaines du développement durable et du digital, Catherine TESTA, fonde l’optimisme.com, le premier site d’initiatives positives en France. Auteure de deux ouvrages best-seller « Osez l’Optimisme ! » et « Oser être soi… même au travail », elle intervient en entreprise pour aborder le sujet du bien-être en entreprise et lance le média et réseau d’entreprises L’Optimisme.pro. Directrice Générale de Positran, le Professeur Ilona BONIWELL est l’un des plus remarquables professeurs universitaires et académiques de Psychologie Positive en Europe. Elle enseigne le leadership Positif et la Psychologie Positive dans de nombreuses écoles renommées à travers le monde et a créé des méthodes fondamentales de psychologie pour opérer une transformation positive durable au sein des entreprises.
56:49 22/12/2020
Le nouveau militantisme qui transforme les entreprises
Placer l’impératif écologique au centre du débat et embarquer les entreprises dans ce changement, tel est l’angle d’attaque de nombreux activistes et militants de la nouvelle génération. Conscients que le changement passera forcément par les patrons, certains jeunes font de cette revendication leur fer de lance et appelle de leurs vœux un véritable changement dans les entreprises. En 2018, le collectif Pour Un Réveil Ecologique, regroupant étudiants et jeunes diplômés, dénonçait déjà le fait que, malgré les multiples appels des scientifiques, certaines entreprises semblaient sourdes à l’urgence climatique et continuaient leur trajectoire vers une catastrophe environnementale et humaine. Aujourd’hui, avec plus de 32 000 signataires du Manifeste Etudiant, le collectif a rencontré plus de 60 dirigeants d’entreprises et a permis d’ouvrir un espace de dialogue inédit entre les étudiants et les décideurs politiques et économiques. Si le monde économique s’ouvre peu à peu à cette question, le chemin est encore long. Et pourtant, il est indispensable. Car pour les talents de demain, hors de question de rejoindre une organisation qui fait la sourde oreille à la planète. Selon une étude*, deux tiers des étudiants des grandes écoles considèrent que les entreprises ne sont pas engagées et privilégient voire exigent le critère « impact environnemental » dans leur choix de carrière. Cette UP Conferences décryptera ces nouveaux militantismes qui visent à transformer l’entreprise pour une vision commune écologique et humaine. *Rapport Construire une relance durable réalisé par le Boston Consulting Group (BCG) et l’Association Française des Entreprises pour l’Environnement (Epe) le 9 juillet 2020. NOS INVITES La jeune étudiante activiste Camille ETIENNE est porte-parole du mouvement On est prêt, lancé en 2018, qui porte également l’affaire du siècle. Elle se révèle cet été avec son duo artistique engagé de Pensée Sauvage « Réveillons-nous », un slam plaidoyer pour alerter sur l’urgence climatique et militer pour un retour à l’essentiel et un passage à l’action concret et audacieux. Enseignant à Sciences Po Paris, Maxime BLONDEAU a cofondé et préside Printemps écologique, le nouveau syndicat de salariés basé sur l’urgence écologique. L’éco-syndicalisme est une idée nouvelle : l’union des salariés pour mener nos organisations vers un modèle plus résilient et plus juste. Le mouvement lance un appel : “Portons la révolution écologique et sociale à l’intérieur des entreprises !”
58:02 14/12/2020
La démocratie se réinvente #3
Détails de l’événement Lancé en juin 2020, le référendum d’initiative citoyenne (RIC) portant sur le droit des animaux et porté par de nombreuses associations et personnalités engagées, a atteint plus de 838 000 signatures. Un succès inédit à la hauteur des attentes des citoyens Français et de leur volonté de pouvoir s’exprimer sur certains sujets mais aussi plus largement de soutenir une cause importante, solidaire et écologique. Une telle mobilisation témoigne d’une implication allant au-delà d’un simple déplacement aux urnes lors d’élections officielles bien rodées. Les Français semblent avoir besoin de participer plus activement dans le débat public et d’être mieux pris en considération pour défendre leurs idées et aspirations communes. Pour répondre à cette attente, plusieurs pistes sont déjà sur la table : le RIC, les pétitions en ligne, le préréférendum, le tirage au sort citoyen, la prise en compte du vote blanc ou encore la refonte du statut des parlementaires. Mais comment orchestrer et donner une crédibilité à ces nouvelles formes de démocratie ? Face à la nécessité de renouveler et d’approfondir les fondements de nos démocraties, la 6ème république est-elle une solution ? En conclusion de son cycle de conférences dédiées à la démocratie organisée en partenariat avec Démocratie Ouverte, UP Conferences va tenter d’accompagner les citoyens pour réenclencher la mécanique et tendre vers de nouvelles méthodes d’éducation à la démocratie. NOS INVITES Philosophe, Dominique BOURG est professeur honoraire à la Faculté des Géosciences et de l’Environnement (Institut de Géographie et Durabilité) de l’Université de Lausanne. Il est Directeur de la publication de la revue en ligne Lapenséeécologique.com et auteur de « Pour une 6è République écologique » (Edition Odile Jacob, 2011). Citoyenne et activiste engagée, Quitterie de VILLEPIN porte de nombreux projets d’expérimentations démocratiques. Avec #MAVOIX par exemple, à l’occasion des législatives de 2017, dont l’objectif fût de hacker l’Assemblée Nationale en faisant élire des citoyens volontaires, formés et tirés au sort qui voteront pendant 5 ans sur toutes les lois comme leurs électeurs le décideront.
60:03 09/12/2020
La démocratie se réinvente #2
Détails de l’événement Une personne, une voix : la démocratie repose sur une promesse d’égalité qui bien trop souvent se confronte à une réalité financière. Financement des campagnes, dons aux partis politiques, prise de contrôle des médias : depuis des décennies, le jeu démocratique semble de plus en plus mêlé aux intérêts privés et financiers, créant une défiance grandissante des citoyens face aux figures politiques nationales. Et pourtant, à l’autre bout de la chaîne, à l’heure où les foules battent le pavé, la démocratie a plus que jamais besoin d’un nouveau souffle. Car les citoyens eux, sont à la recherche d’un nouveau contrat de confiance envers les institutions et privilégient de plus en plus l’échelon local. Dans ce contexte, les maires apparaissent alors comme les piliers d’espoir et de renouveau politique, garant d’une vie démocratique plus accessible. En partenariat avec Démocratie Ouverte, et dans le cadre de son cycle de conférences dédiées à la démocratie, cette UP Conferences explorera le changement d’échelle démocratique comme solution à l’essoufflement d’un modèle obsolète. Avec comme mot d’ordre : (re)trouver la confiance ! NOS INVITES Economiste, Julia CAGE dans son nouvel ouvrage « Libre et égaux en voix » (Fayard 2020), propose des solutions pour refonder notre système de représentation politique, pour enfin faire advenir une démocratie où la voix de tout le monde comptera. En 2018 elle publiait «  Le prix de la démocratie  » dans lequel elle passe au scalpel l’état de la démocratie, décortique les modèles nationaux, et fait le récit des tentatives –  souvent infructueuses, mais toujours instructives – de régulation des relations entre argent et politique. Elle a également lancé récemment “Un Bout du Monde”, une association démocratique pour l’indépendance des médias, actuellement en campagne de crowdfunding. Yves MATHIEU, co-directeur et fondateur de Missions Publiques. Cette organisation porte la voix des citoyens au cœur des discussions stratégiques dans le but d’améliorer les processus de gouvernance et de prise de décision. A son actif, c’est un millier de réunions participatives, dans une centaine de pays, et une récente contribution à l’organisation de réunions régionales lors du Grand Débat national puis de la Convention Citoyenne pour le climat.
60:24 24/11/2020
Concilier plaisir de manger et bien manger
Depuis 1990, la Semaine du Goût® permet aux professionnels du goût d’organiser des actions autour de l’alimentation et de l’importance du choix des produits que nous mangeons. L’idée est de mettre en lumière les préoccupations d’une nouvelle génération de consommateurs vigilants quant à la provenance des produits achetés, aux conditions d’élevage et à l’environnement, tout en restant attachés au bon goût. Dans toute la chaîne alimentaire, chaque maillon a un rôle à jouer. Si l’aspect gustatif est pensé et anticipé dès la production chez les agriculteurs et éleveurs alors la qualité des produits se reflètera dans les assiettes. Ceci permet d’introduire de bons produits autant dans les cuisines des particuliers que des restaurateurs, pour garantir une expérience qualitative sur le plan du goût et de la santé. François BARBEY, Directeur du Marché des Services aux Commerçants du groupe Up Jean-Pierre PASQUET, Eleveur laitier, et cofondateur de Bleu Blanc Coeur Jean-Marie BAUDIC, Chef du premier restaurant Bleu-Blanc-Cœur de France, Le Ciel de Rennes. Corinne SAUDREAU, Naturopathe et micro nutritionniste. Cette conférence a été organisée en partenariat avec Groupe UP et Bleu Blanc Cœur.
54:05 30/10/2020