Show cover of Assopreneur·e

Assopreneur·e

Assopreneur·e est le podcast des Assopreneurs·es, des Délégués·es généraux·ales de métier et de toutes les personnes qui souhaitent pérenniser, piloter et entreprendre en association : ici, vous découvrirez des retours d'expérience très détaillés, des astuces et des outils. Lors de chaque épisode, je vous emmène à la rencontre d'un·e Assopreneur·e ou Délégué·e général·e d'association, fondation, fonds de dotation ou ONG, qui partage avec vous ses trucs et astuces, ses victoires, ses indicateurs et ses outils de pilotage.

Titres

K#17 Comment piloter la Fédération qui transforme les piétons·nes en cavaliers·ères ?
Comment piloter la Fédération qui transforme les piétons·nes en cavaliers·ères ?Comment transformer son rapport moral en un outil de communication viral ? Comment diversifier ses ressources ? Comment manager une équipe de 150 permanents·es ? Comment animer une communauté de 9 500 adhérents·es ?Avec Frédéric Bouix, Délégué général de la Fédération Française d'ÉquitationFrédéric fait partie de l’équipe permanente de la Fédération Française d’Équitation depuis 19 ans. Il en est devenu le Délégué général il y a 7 ans. Frédéric est aussi le Président de la Fédération Internationale de Tourisme Équestre.La Fédération Française d’Équitation est la 3e Fédération Olympique Sportive Française en nombre de licenciés·es et c’est aussi la première en nombre de féminines. C’est énorme !Le siège de l’association est situé au Parc équestre fédéral à Lamotte-Beuvron (41). Dans un écrin de 400 hectares, il accueille chaque année la plus grande manifestation équestre au monde en termes de participants·es : les Championnats de France sessions Club et Poney. Un équipement unique en Europe !blockquote {border-left: 5px solid #5576a5;}« Au départ en retraite du Directeur général de la Fédération, une Direction bicéphale a été mise en place pendant un an et c’est à ce moment-là que le poste de Délégué·e général·e a été créé. Personne ne connaissait ce terme, c’était une grande inconnue aussi bien pour les élus·es et les permanents·es. Je suis le premier Délégué général de la FFE, depuis 2012. »Réaction de Claire« Le métier de DG n’est pas encore très connu. Cela fait partie de notre métier même de faire comprendre à nos parties prenantes tout ce que nous pouvons apporter à une organisation non-profit. Toutes les compétences spécifiques de ce poste. »« C’est un beau métier et il nous appartient de le faire connaître ! »Dans cet épisode, vous découvrirez :Comment manager une équipe permanente de 150 personnes,Comment est structurée la Gouvernance de la Fédération,Quelle est sa stratégie d’impact et son modèle économique,Quelle est la maturité numérique de la FFE,Quels sont les challenges de Frédéric en tant que Délégué général,Quelles sont les actions de la Fédération à l’international.Les chiffres clés de la Fédération620 000 licences en 2019,1 500 000 personnes pratiquant l'équitation, à cheval ou à poney, toute l'année,6 000 poney-clubs et centres équestres partout en France,3 500 organisateurs·rices d'activités équestres type concours, associations de cavaliers·ères et meneurs·euses,Soit 9 500 groupements sportifs adhérents de la Fédération,150 permanents·es,1 000 élus·es bénévoles...
70:24 17/06/2020
K#16 Comment piloter l’association French Tech reconnue d’intérêt général ?
Comment imaginer une Gouvernance innovante ? Comment obtenir la reconnaissance d’intérêt général pour une association composée d’entreprises ? Comment assurer la croissance de l’association sans sacrifier son équipe permanente ? Comment animer un réseau de +1 000 entreprises et partenaires sans multiplier les emails ?Avec Virginie Delplanque, Déléguée générale de la French Tech One Lyon Saint-EtienneLa French Tech représente l’ensemble des startups, scaleups et PME innovantes françaises. C’est un écosystème unique, brillant et soudé qui regroupe des entrepreneurs·es, des investisseurs·es, des décideurs·es, des community builders et les pouvoirs publics.« Une start-up, déjà, c’est une entreprise. Avec une typologie particulière, elle a moins de 15 ans. C’est une jeune entreprise qui a la particularité d’être innovante et qui développe un produit. La start-up a une croissance particulière. Elle va connaître une ou plusieurs phases d’hypercroissance où la start-up va doubler voire quadrupler son chiffre d’affaires. »L’association French Tech One Lyon St-Étienne a été créée par les acteurs de l’écosystème startup Tech lyonnais et stéphanois. C’est une association loi 1901 au service de la croissance et de l’internationalisation des startups, scaleups et PME innovantes du territoire. Virginie en est la Déléguée générale depuis 5 ans.« Le fil rouge de mon parcours, ce sont les nouvelles technologies, l’innovation et la créativité. J’étais un peu un mouton à 5 pattes, je me suis bien retrouvée dans la description de la French Tech et des missions."Claire : « Le mouton à 5 pattes, je trouve que ça représente très bien le métier de Délégué·e général·e ! »« C’est un métier qui me plait ! Qui me prend beaucoup de temps et d’énergie mais je le fais avec passion. L’association est d’intérêt général. Il y a beaucoup de sens dans tout ce que l’on fait. »Dans cet épisode, vous découvrirez :La Gouvernance innovante de l’association,Son modèle économique,Comment est structurée et managée l’équipe permanente,Comment obtenir la reconnaissance d’intérêt général,Les outils de Virginie pour piloter et animer l’association,Quel est son évènement signature.Les chiffres clés du Collectif2e hub de start-up en France pour Lyon Saint-Etienne après Paris Ile de France1 000 start-ups à Lyon Saint-Etienne pour 10 000 en France, soit 1/10e100 scale-ups parmi les 1 000 start-ups de Lyon Saint-Etienne, soit 1/10e aussi100 partenaires, acteurs·rices au soutien des starts-ups : incubateurs, accélérateurs, collectivités locales, grands groupes, associations professionnelles1 des 13 associations labellisées Capitale French Tech...
59:25 12/05/2020
KBonus#3 Comment réussir le recrutement de son équipe permanente ?
Comment réussir le recrutement de l'équipe permanente de son association ?Pour cet épisode bonus #3, j'ai le plaisir d’accueillir un expert, Pierre FOURNIR, Directeur adjoint d’Orientation Durable, cabinet de recrutement des acteurs de l’intérêt général et de l’économie sociale et solidaire.C’est en 2017 que Pierre rejoint le cabinet. Après avoir été Responsable puis Directeur du recrutement, Pierre devient Directeur adjoint du cabinet aux côtés de Jean-Philippe Teboul, Directeur général et Fondateur.« On travaille avec des gens vraiment incroyables, de par leur talent et leur engagement. »Dans cet épisode, vous découvrirezLes conditions et les grandes étapes d’un recrutement réussi,Les erreurs à éviter et les facteurs clés de succès,Comment rédiger son annonce et réaliser son sourcing,Comment étudier les candidatures reçues,Quelle est la durée optimale d’un entretien et comment gérer ses short-list,À quel moment tester les candidats·es et enfin,Comment choisir le ou la candidate en fin de processus.Les chiffres clés d’Orientation Durable12 personnes dans l’équipe dont 6 ETP,100 prestations de recrutement chaque année,Un hébergement en coworking à Paris et une équipe nomade,Une gestion dématérialisée, 0 papier !« Orientation Durable est un cabinet comme un autre (process, méthodes et outils) et à la fois, OD n’est pas un cabinet comme les autres : on a toujours estimé qu’il était intéressant qu’on ait un regard sur les ressources humaines de l’ESS et leur évolution. On réfléchit à ça et on écrit, on produit du contenu, gratuit sur notre site. L’autre point, c’est que 95 % des gens du cabinet ne sont pas des gens des RH venus à l’ESS, mais des anciens cadres de l’ESS qui sont venus au recrutement. On est très sérieux, mais on a besoin de rigoler pour l’être. »C’est quoi un recrutement réussi ?C’est quand la personne recrutée, après 18 mois chez son nouvel employeur·se :Est à l’aise sur la fonction,Est en osmose avec les équipes,a changé telle et telle chose en bien pour l’organisation.« Pour savoir si un recrutement est réussi, il faut du temps. »Les grandes étapes d’un recrutementDéfinir ses critères: type de parcours, compétences métier et leur niveau, culture et dynamique personnelles, adhésion aux aspects pratiques du poste et degré de négociation.Rédiger une annonce vraie et vendeuse.Chercher les candidats, mobiliser les réseaux, c’est leSélectionner les candidatures sur le papier sur la base du CV et LM et des critères définis.Entretenir les candidats, parfois après avec une phase de pré entretien téléphonique.Ajouter des éléments de discernement: tests métiers, tests de personnalité, prise de référence professionnelle avec l’accord du candidat·e.« C’est très compliqué de prendre des références et d’obtenir des informations pertinentes. Il y a des méthodes de prise de références qui permettent d’aller au fond des
49:27 14/04/2020
K#15 Comment piloter le collectif qui fédère les associations d’aidants·es ?
Olivier Morice, Délégué général de l'association Collectif je t'aideOlivier Morice, Délégué général du Collectif je t’aide, connait très bien le monde associatif. Auparavant Président de la Journée nationale des aidants·es, Olivier en est devenu le Délégué général. L’association a ensuite changé de nom, elle est devenue le Collectif Je t’aide et porte à présent la Journée nationale des aidants·es qui a lieu le 6 octobre.« Les aidants·es, ce sont toutes ces personnes qui s’occupent régulièrement d’un proche en perte d’autonomie. Je suis concerné, vous êtes concernée, tout le monde est concerné, l’a été ou le sera. » Les aidants·es sont la clé de voûte de l’accompagnement de la perte d’autonomie, du handicap et des maladies graves. Olivier est un Délégué général sur toutes les ondes. Il disait sur France 5 que « les aidants·es sont la colonne vertébrale du système de soin en France ».« Merci pour cette invitation, je suis ravi de partager avec vous ! » Dans cet épisode, vous découvrirez :Comment sont structurées la Gouvernance et l’équipe permanente du Collectif,Comment est construite sa stratégie de plaidoyer,Quelle est la stratégie média et le programme d’action de l’association,Quel est son modèle économique. Les chiffres clés du Collectif11 millions d’aidants·es en France : 9 fois sur 10, ce sont des proches de la famille. Dans 50 % des cas, ce sont des actifs·ves. Et 56 % des aidants sont des aidantes.25 associations membres du Collectif je t’aide1 000 retombées média chaque année1 Journée nationale des aidants·es le 6 octobre1 thématique prioritaire chaque année : le répit en 2020« C’est le but de notre Collectif que de faire émerger cette population, pour que, se sachant aidante, n’importe quelle personne qui aide son proche au quotidien, se tourne spontanément vers des aides pour lui faciliter la vie. » La Gouvernance du CollectifLe Conseil d’Administration : décide de la stratégie. 2 à 3 séances / an en présentiel à Paris. Mandat renouvelable tacitement.« S’agissant d’un véritable Collectif, le Conseil d’Administration a une part très importante. » Le Bureau : composé d’une Présidente, d’un Vice-Président, d’une Trésorière et d’une Secrétaire générale. Décide des tactiques. 4 ou 5 réunions / an à distance. Mandat d’un an renouvelable.« S’il faut faire la balance entre efficacité de la prise de décision et utilisation d’outils technologiques, autant sacrifier le présentiel. »« Quand on est DG, on essaye d’être un maximum dans l’efficacité, et on est souvent happé par des questions urgentes. »
55:48 23/03/2020
K#14 Comment piloter l’association qui défend les droits humains ?
Comment piloter l’association qui défend les droits humains ?Philippe Morié travaille depuis plus de 25 ans dans la solidarité internationale, au service des droits fondamentaux. Pendant plus de 13 ans, il est Responsable du Pôle Afrique au sein du Secours Catholique au siège à Paris. Puis, il eut l’opportunité de travailler sur le terrain au Cameroun dans des projets humanitaires, dans la République du Congo et au Bénin pendant plus de 5 ans.Depuis deux ans, il est le Délégué général de l'association "Agir Ensemble pour les Droits de l'Homme". AEDH est une association non gouvernementale, basée à Lyon, qui s’engage depuis 1989 pour défendre et promouvoir les droits humains et les libertés à travers le monde.« Je suis très fier d’être Délégué général de cette association qui reste une organisation. »Le principal objectif de l’association AEDH est de s’allier avec des acteurs de la société civile qui luttent contre les violations des droits humains sur le terrain.« Je suis dans une démarche d’ouverture, de partage, d’interaction et je suis très heureux de partager mon expérience avec mes confères. »Dans cet épisode, vous découvrirez :Les facteurs clés de succès de Philippe dans le pilotage de l'association et sa feuille de routeLes chiffres clés et les valeurs d'AEDHComment organiser l'anniversaire des 70 ans de la Déclaration Universelle des droits de l'HommeComment recruter des grands mécènes et des bénévolesComment l'équipe permanente d'AEDH est-elle managéeComment est structurée la Gouvernance de l'associationFacteurs clés de succès du pilotage d’AEDH :S’allier avec des acteurs locaux pour agir concrètement sur le terrainPenser ses partenariats à plusieurs échelles : locale/régionale, nationale, européenne, internationaleL’ancrage local permet de recruter des Administrateurs, des donateurs, des bénévoles, des stagiaires, des adhérents, des militants et de constituer des consortiums pour les bailleurs de fonds.Agilité, ouverture, capacité à d’adapter au changement Les chiffres clés d’AEDH30 ans d’existence1 millions € / an de budget12 personnes dans l’équipe opérationnelle (salariés·es, bénévoles, stagiaires)20 partenaires, organisations de défense des droits de l’Homme10 pays dans lesquels l’association est engagée7 projets menés actuellement4 domaines prioritaires d’intervention : consolidation de l’état de droit et la mobilisation citoyenne, le droit des minorités ethniques et sexuelles, le droit des femmes, la lutte contre la torture et les détentions arbitraires.De nombreux bailleurs de fonds : Union Européenne, Agence Française de Développement, fondations privées« Il faut être ambitieux dans la vie, il faut viser haut, cela permet d’avancer. »Les valeurs d’AEDHSolidaritéRespect de la...
59:42 19/02/2020
K#13 Comment piloter l’association qui organise le rêve des enfants malades
Comment piloter l'association qui organise le rêve des enfants malades ? Avec Olivier Bererd, Directeur de Rêves.Olivier BERERD est Directeur depuis 12 ans de l’Association Rêves, reconnue d’utilité publique et d’intérêt général. L’association réalise le rêve des enfants très gravement malades. Olivier s’appuie sur une équipe de 800 bénévoles et 8 salariés·es. Ensemble, ils ont réalisé le rêve de 365 enfants en 2018. Depuis 25 ans, l’association a réalisé le rêve de 6 000 enfants.Dans cet épisode, Olivier partage son retour d’expérience détaillé, ses astuces et ses outils pour piloter l’association.Dans cet épisode, vous découvrirez : Comment l’équipe permanente est organisée et les techniques de management d’Olivier,Comment la Gouvernance de l’association est structurée,Quel est le modèle économique de Rêves,Comment l’association a décroché les reconnaissances d’Intérêt général et d’Utilité publique,Quels sont les indicateurs du tableau de bord, les outils et méthodes de pilotage d’OlivierQuel est l’évènement signature de l’association.Les Chiffres clés de l’associationL’Association a 25 ans.Elle a déjà organisé le rêve de 6 000 enfants.En 2018, elle a organisé le rêve de 365 enfants.1 équipe de 800 bénévoles et 8 salariés·es.1 Association reconnue d’intérêt public et d’intérêt général.La Fiche d’identité de l’association RêvesRêves est une association nationale à but non lucratif, reconnue d'utilité publique et d’intérêt général. Depuis sa création en 1994, elle a pour mission d'exaucer le rêve des enfants et adolescents très gravement malades.L’association Rêves est présente sur le territoire français avec 31 délégations départementales qui œuvrent sur le terrain aux côtés des familles, des partenaires et des hôpitaux. Elle collabore avec une soixantaine d’établissements de santé qui lui transmettent les demandes de rêves des enfants.Comment est composée l’équipe permanente ?3 personnes chargées de l’organisation des rêves : elles sont en contact au quotidien avec les hôpitaux et les familles. Leur mission est d’organiser logistiquement le rêve.1 personne qui s’occupe essentiellement de la communication (site internet, réseaux sociaux, supports…).1 personne chargée du mécénat auprès des entreprises.1 personne chargée des relations avec les donateurs, qui organise des manifestations pour l’association.1 personne chargée plus particulièrement de la comptabilité et des relations avec les donateurs.Olivier, Directeur : qui s’occupe des projet, du développement, de la vie associative : les Bureaux, le CA, l’AG, le management de l’équipe, l’aspect financier et comptable, relation avec les 31 délégations.Comment est structurée la Gouvernance de l’association ?L’Assemblée...
62:07 20/12/2019
K#12 Comment piloter l’association organisatrice des Olympiades des métiers
Comment piloter l’association organisatrice des Olympiades des métiers ?La France a été choisie pour accueillir le concours international Worldskills Competition à Lyon en 2023 ! Une belle victoire pour Kader Si Tayeb, Délégué général de l’association Worldskills France, et son équipe.Avec une vingtaine de permanents·es et 4 000 bénévoles, Kader pilote l’association organisatrice des Olympiades des métiers, réunissant 7 000 jeunes. L’association organise aussi toutes les étapes de sélection de l’équipe de France des métiers. Cette équipe défend les couleurs de la France dans la compétition internationale, organisée tous les 2 ans dans un état membre du réseau. Dans cet épisode, vous découvrirez : La stratégie gagnante déployée par l’équipe projet dans la candidature de Lyon pour accueillir l’édition 2023 de Worldskills Competition,Comment financer une telle candidature, comment communiquer,Comment préparer l’après victoire, lancer les opérations, et passer de 20 à 80 permanents·es,Comment Kader va-t-il s’accompagner lui-même dans ces évolutions,Quels sont les outils de pilotage de Kader,Comment est structurée la Gouvernance de Worldskills France.Les Chiffres Clés de Wordskills France7 000 participants au concours régional organisé tous les 2 ans, partout en France et dans les Territoires d’Outre-Mer.4 000 bénévoles mobilisés tout au long de l’année pour former et préparer les jeunes dans les compétitions.1 vingtaine de salariés·es répartis entre Paris et Lyon, 1 équipe qui va quadrupler d’ici 2023.Comment la France a-t-elle été sélectionnée pour accueillir la prochaine compétition mondiale en 2023 ?La France avait postulé 2 fois déjà pour accueillir cette compétition mondiale en 2009 et 2015.La reprise des candidatures est une idée du Président de la République lorsqu’il a découvert la finale des Olympiades à Bordeaux, lors de la campagne présidentielle en mars 2017.Il découvre des jeunes qui travaillent dans l’excellence. L’engagement de ces jeunes et un formidable outil pour valoriser l’apprentissage et la formation professionnelle.Une équipe projet s’est montée, avec le soutien d’Emmanuel Macron. Cela fait partie des grands dossiers mondiaux en termes de candidature d’évènements. La constitution d’une équipe dédiée demande un budget spécifique : il fallait au moins 1 million d’euros pour envisager sérieusement une candidature. Quelle stratégie a été adoptée lors de cette candidature ?La stratégie consiste à bien connaître les membres votants, à créer un lien direct avec chaque pays. Dans le réseau WS, il y a 82 pays membres. Chaque pays a 1 voix. Il faut avoir la majorité des voix, soit au premier, soit au second tour. Chaque pays bénéficie d’un Délégué Officiel, quelle que soit la forme juridique de l’organisation Worldskills selon les pays.L’équipe projet a misé sur la coopération internationale, en particulier avec les pays en développement dont l’objectif est de monter en compétences dans leur système de formation professionnelle. En parallèle, l’équipe a mobilisé les ambassades et le réseau...
57:54 04/12/2019
K#11 Comment piloter l’association des Délégués généraux d’associations professionnelles ?
Comment piloter l’association des Délégués·es généraux·ales d’associations professionnelles ?Savez-vous comment une démarche qualité pourrait vous faire gagner du temps dans le pilotage de votre association ou fondation ? Avez-vous déjà sauté le pas de la création d’une entreprise commerciale en parallèle de votre association pour diversifier votre modèle économique ? Si vous deviez célébrer les 50 ans de votre structure, comment feriez-vous ?Ce sont les challenges quotidiens de mon nouvel invité, qui répond à toutes ces questions dans l’épisode #11 du podcast des Délégués·es généraux·ales !Cette semaine, je vous invite à découvrir le retour d’expérience détaillé, les astuces et les outils de Frédéric Cuchet, Secrétaire général de l’association Cedap – le Centre d’Études des Dirigeants d’Associations Professionnelles :Son quotidien : avec une équipe permanente composée de 2 personnes et plus de 280 adhérents Délégués généraux, Frédéric pilote un immense réseau représentant tous les secteurs de l’économie française.Dans cet épisode, vous découvrirez : Ce qu’est une association professionnelle et les chiffres clés du CEDAP,Comment l’équipe permanente et la Gouvernance sont structurées,Quel est le modèle économique du CEDAP,Comment l’association s’articule avec l’entreprise gestionnaire de l’activité formation,Comment célébrer les 50 ans de l’association,Les indicateurs du tableau de bord et les outils de pilotage.Fiche d’identité du CEDAPLe CEDAP (Centre d’Etudes des Directeurs d’Associations Professionnelles) est une association de personnes qui regroupe près de 280 Directeurs, Délégués et Secrétaires généraux d’associations professionnelles, représentant tous les secteurs d’activité de l’économie française.Créé en 1969 par une quinzaine de Directeurs d’organisation professionnelle, qui à l’époque avait déjà compris l’intérêt du regroupement de compétences, de savoirs et d’expériences, le CEDAP est aujourd’hui le seul lieu en France où les acteurs de l’association professionnelle font progresser la réflexion sur les corps intermédiaires qu’ils représentent.Chiffres clés du CEDAP 280 Directeurs généraux de fédérations, syndicats professionnels et d’associations professionnelles. 1 équipe de 3 personnes à plein temps.Ces 280 membres représentent à peu près 250 organisations qui représentent la moitié des fédérations et associations professionnelles nationales du pays. Il en existe 600 à 700 avec un DG en poste, et bien plus sans Délégué Général. Les adhésions déclarées de ces associations représentent : 2,4 millions d’entreprises. C’est un énorme réseau d’entreprises (artisanat, agriculture, commerces, professions libérales…). Chiffre de l’année : les 50 ans du CEDAP.
74:21 20/11/2019
K#10 Comment piloter l’association gestionnaire du « .fr »
Pierre BONIS est le Délégué général de l’association Afnic. Il s’agit de l’office d’enregistrement désigné par l’État pour la gestion des noms de domaine en « .fr ». L’Afnic contribue au développement d’un Internet sûr et stable, ouvert aux innovations.À la tête d’une équipe de 80 salariés·es et avec une centaine de membres, Pierre gère + 3.4 millions de noms de domaine et réalise 17 millions € de CA dont 90 % des bénéfices de l’activité du « .fr » sont reversés à la Fondation Afnic qui œuvre pour la solidarité numérique.Dans cet épisode, vous découvrirez : La présentation de l’Afnic, sa mission et son rôle dans le paysage de l’Internet,Comment s’organise sa Gouvernance et comment l’équipe permanente est-elle managée,Comment l’association est-elle pilotée et avec quels outils,Quel est son modèle économique et quels sont les indicateurs du tableau de bord.La Fiche d’Identité de l’Afnic L’Afnic est une association à but non lucratif issue en 1998 de l’Institut National de la Recherche en Informatique et Automatique (INRIA) qui avait hébergé cette activité pionnière de l’Internet français depuis le milieu des années 1980. Sa gouvernance est multipartite c’est-à-dire qu’elle associe pouvoirs publics, utilisateurs et secteur privé.L’Afnic est une association indépendante, qui ne reçoit aucune subvention et fonctionne comme une entreprise. Le financement de l’activité et de son équipe est entièrement assuré par la commercialisation de ses prestations.L’Afnic assure la gestion des extensions françaises de l’Internet : .fr (France), .re (La Réunion), .yt (Mayotte), .wf (Wallis et Futuna), .tf (Terres Australes et Antarctiques) et .pm (Saint-Pierre et Miquelon), ce qui représente plus de 3 millions de noms de domaine.  Ce rôle s’inscrit dans une mission d’intérêt général plus large, qui consiste à contribuer au quotidien, grâce aux efforts de ses équipes et de ses membres :à un Internet sûr et stable ;ouvert aux innovations ;Où la communauté Internet française joue un rôle de premier plan.Une des particularités de l’Afnic réside dans la structure de son équipe : c’est une équipe de 100 adhérents et 80 salariés.La mission de l’AfnicSa mission est l’animation de la communauté internet française à travers le monde, c’est-à-dire les utilisateurs du «.fr » et ses extensions, à travers :les événements,les comités de concertation,le Forum sur la Gouvernance de l’Internet dont l’association est co-organisatrice et qui est ouvert à tous,l’association est co-présidente du Forum Gouvernance de l’Internet Monde, ouvert par le président Macron et le Secrétaire Général des Nations Unie à l’UNESCO et aussi co-organisatrice avec le Ministères Français des Affaires Etrangères.Le rôle de l’Afnic : Le rôle de l’Afnic n’est pas de parler au nom de la communauté française mais d’être un acteur majeur de la communauté française dans ses instances internationales.L’Afnic est membre du régulateur économique du système des noms de domaine qui est...
80:27 24/10/2019
K#9 Comment piloter un incubateur d’entreprises innovantes
Marie Trouhet est Déléguée générale de l’incubateur Les Premières Auvergne-Rhône-Alpes depuis 2013. L’incubateur fait partie du réseau national Les Premières : c’est le réseau des entrepreneures innovantes, qui accompagne les femmes et les équipes mixtes dans la création d’entreprises innovantes. Le quotidien de Marie : piloter un incubateur doté de trois implantations territoriales et soutenant 68 créatrices chaque année.« Ce métier est un vrai bonheur : cela a du sens d’accompagner des projets et des femmes avec autant de potentiel, avec cette énergie et cette rage de vouloir réussir ».Je peux témoigner du superbe travail mené par Marie et son équipe car j’ai été moi-même accompagnée par Les premières AURA dans la création de Kairosarium.Dans cet épisode, vous découvrirez : Comment l’équipe permanente et la Gouvernance sont-elles structurées,Quels sont les outils de pilotage et les indicateurs du tableau de bord,Quel est le modèle économique de l’incubateur,Comment l’équipe est-elle managée et quels sont les défis de sa DG,Comment l’incubateur communique-t-il,Deux exemples d’évènements qui ont cartonné.La Fiche d’identité des Premières : Le réseau Les Premières est constitué d’incubateurs régionaux en France métropolitaine et dans les DOM TOM avec un premier incubateur créé à Paris en 2005. Lors de sa création, Les Pionnières ont fait un constat accablant : trop peu de femmes créent des entreprises et trop peu d’entre-elles intègrent des incubateurs d’entreprises.L’incubateur Lyonnais est créé en 2010 sous l’impulsion de Claire Saddy, qui est actuellement élue du 7ème arrondissement de Lyon, en charge de l’économie, l’entrepreneuriat, et de l’égalité femmes-hommes. Les chiffres clés :  La création du 1er incubateur a eu lieu en 2005, à Paris.12 incubateurs créés en France depuis, au Luxembourg, quelques antennes au Maroc, Belgique. L’équipe espère se développer bientôt à Montréal. Ce réseau a un bel impact.En 2013, Marie Trouhet devient la 1ère salariée de l’incubateur.13 créatrices accompagnées par an à l’époque à la création.68 créatrices accompagnées à présent chaque année.+ de 80 créations d’entreprises générées.+ 340 emplois créés en CDI. Comment s’organise la gouvernance au sein des Premières AURA ?Le Bureau : C’est une volonté de l’association d’avoir un Bureau mixte.Cela fait partie de l’ADN de l’association. Les Premières font la promotion de cette mixité et se doivent de l’incarner.1 Présidente et 1 Vice-président : pour la mixité mais aussi parce qu’il est important d’avoir un binôme. 1 Trésorière et 1 Secrétaire.Le Bureau se réunit idéalement 1 fois par mois.Le Conseil d’Administration (CA) : 8 personnes au CA.Des Administrateurs bénévoles avec des degrés d’implication différents, dont beaucoup sont très impliqués. Le souhait est que chaque Administrateur ait une thématique en lien avec ses appétences. Chacun dans l’avenir sera en charge d’une thématique.« Lorsque l’on est bénévole, il est important de se faire plaisir. »Le CA se réunit à minima 2 fois par...
58:52 01/10/2019
K#8 Comment piloter une association ayant un impact sur plusieurs continents
Soazig Barthélémy est Directrice et co Fondatrice de l’association Empow’her, créée en 2013 : l’association soutient l’empowerement des femmes partout dans le monde grâce à la force de l’entrepreneuriat. Le quotidien de Soazig : piloter une association intervenant dans +12 pays à travers 4 continents !« J’ai choisi la voie de la passion et de la conviction par rapport au sujet, qui se recoupe très bien avec le métier d’entrepreneure et de dirigeante d’organisation sociale. Je ressens un sentiment d’accomplissement malgré les nombreuses contraintes. »Dans cet épisode, vous découvrirez : Comment passer de membre Fondatrice bénévole à Directrice salariée ?Comment s’organise la Gouvernance d’Empow’Her et quel est son modèle économique,Comment et avec quels outils manager une équipe permanente sur plusieurs continents,Quels sont les défis de Soazig en tant que Dirigeante ?Quels statuts juridiques pour développer des filiales à l’étranger ?Comment mesurer l’impact de son association ?La Fiche d’identité d’Empow’Her : Empow’Her est une association qui contribue à l’empowerment des femmes partout dans le monde.  Cette association est le fruit de la réflexion d’un groupe d’ami.e.s parti en voyage pendant 6 mois dans différents pays à la rencontre des femmes entrepreneures. Empow’Her poursuit l’ambition de donner aux femmes la liberté et la capacité d’entreprendre et de réaliser leurs projets et leurs ambitions.Les Chiffres Clés de l’association : Fondée en 2013.Depuis, Empow’Her a agi dans près de 12 pays dans le monde, principalement en Afrique mais aussi en Amérique Latine, en Asie et en Europe y compris la France.+ de 1 400 femmes accompagnées en 2018 pour créer et démarrer leur entreprise.+ de 20 personnes à temps plein dans 4 pays ou l’association s’est développée.Comment passer de membre Fondatrice bénévole à Directrice salariée ?Avec la croissance des activités, l’équipe bénévole ne pouvait plus porter l’association de manière qualitative. Pour développer la structure de manière pérenne, il fallait des personnes investies à temps plein.En 2015, Soazig décide de se consacrer à 100% à Empow’Her.« La transition est assez naturelle. » Cependant, il n’était pas concevable de développer l’association seule. Elle décide alors de renforcer le Conseil d’Administration, dans son rôle et sa composition.Puis de renforcer l’équipe permanente : 4 personnes s’engagent en même temps que Soazig, dans le cadre de stages et services civiques. Depuis, certains·es font même toujours partie de l’équipe permanente.« Le virus m’a piquée au fur et à mesure, j’avais envie d’y passer plus de temps. C’est ce que je préférais faire de mes journées ».Comment s’organise la Gouvernance ?Le Bureau : Un bureau composé de 3 personnes: Président, Secrétaire, Trésorière.Le bureau se réuni en présentiel une fois par mois sur Paris. La fréquence mensuelle est idéale. L’ordre du jour est envoyé par WhatsApp.Un échange en plus avec la Trésorière une fois par mois pour tenir la trésorerie et préparer le reporting financier.Le Conseil d’Administration :Le CA est l’organe le plus important. Il a un...
52:42 02/09/2019
K#7 Comment piloter une association dans la tech’ inclusive
Comment piloter une association d'entreprises dans la tech' inclusiveLola Cayatte est Leader et good will ambassador de l’association La Handitech depuis sa création en 2017. Son quotidien : piloter un éco système de + 250 start-ups dans la tech’ inclusive !Lola a un profil particulier : c’est une jeune Déléguée générale formée aux métiers des ONG dans son cursus initial. Pour ma part, je milite pour la formalisation d’un diplôme de Délégué·e général·e, avec comme destination la direction d’association, fondation, fonds de dotation, ONG et pourquoi pas même de société coopérative.Je vous invite à retrouver Lola dans cet épisode, avec qui je décortique le pilotage d’une jeune association dans la tech’ inclusive.Dans cet épisode, vous découvrirez : Comment se structurent progressivement l’association et sa Gouvernance,Comment les projets sont pilotés, comment s’organise la communication,Quel est l’événement signature de l’association,Le retour de Lola sur son métier de Leader.La fiche d’identité de la Handitech : La Handitech est une association d’entreprises fondée en 2017. Elle a pour objectifs de fédérer, coordonner et promouvoir l’ensemble des acteurs qui innovent ou soutiennent l’innovation au service des personnes en situation de handicap ou de perte d’autonomie. La Handitech est un écosystème, véritable support pour tous les acteurs de l’inclusion et des technologies inclusives.Les chiffres clés de la Handitech : Le handicap concerne 10% de la population française. Ce chiffre est en augmentation notamment à cause du vieillissement de la population.Ce sont déjà 15 projets et environ 20 adhérents.Un écosystème de +250 start-ups qui innovent autour du handicap.Quel est l’objectif principal de la Handitech ?Le but est l’émergence de solutions qui puissent répondre aux enjeux de la société de demain. Les progrès technologiques ne font qu’augmenter et permettent de répondre aux enjeux de société.« Nous pensons que l’innovation est un levier fantastique. »Comment se structurent l’association et sa Gouvernance ?La gouvernance :Un Conseil d’Administration restreint composé pour l’instant de 2 personnes.1 réunion par mois en présentiel à Paris.Il n’y a pas encore d’Assemblée Générale. Les Statuts de La Handitech ne mentionnent pas l’obligation de se réunir au moins une fois par an.Quel est le modèle économique ?Il existe un droit d’entrée pour les adhérents. La cotisation est fixée en fonction de la taille de l’entreprise, du nombre de salariés·es et de la nature de la structure adhérente.Les ressources sont aussi composées des adhésions et du mécénat pour le moment. C’est avant tout un mécénat financier. Mais les leaders de clusters font aussi du mécénat de compétence.Quel est le programme d’action de l’association ?La Handitech fonctionne un peu comme un incubateur de projets : elle aide à construire les projets, à les faire émerger. Elle apporte les compétences, puis le projet repart chez le membre. La Handitech effectue ensuite un...
37:57 05/08/2019
K#6 Comment être Délégué·e général·e et entrepreneur·e à la fois
Cette semaine dans le podcast des Responsables d’association & fondation, rendez-vous avec ma nouvelle invitée : Audrey Chavas, Déléguée régionale de l’association MFQ Rhône-Alpes. À la tête d’un Mouvement de +150 organisations adhérentes et 500 experts·es depuis 6 ans, Audrey est aussi entrepreneure !« Je suis passionnée par mon travail et je fais des choses qui me passionnent. Et dans l’association au sein du MFQ, je ne travaille aussi qu’avec des gens passionnés. »À mi-temps dans son entreprise et à mi-temps pour le MFQ, elle partage avec nous sa passion, son enthousiasme et sa vision du métier de Déléguée régionale qu’elle mène de front avec son statut d’entrepreneure.« Moi je suis Déléguée du MFQ, c’est mon travail mais ce n’est pas venu comme ça par hasard : j’ai toujours fait partie d’associations à titre personnel. »Dans cet épisode, vous découvrirez : Quelles sont les objectifs et les valeurs du MFQ,Comment s’organise la Gouvernance,Quel est son modèle économique et comment atteindre 80 % d’autofinancement,Quelles méthodes pour favoriser l’implication des membres,Comment utiliser les compétences transverses et le travail collaboratif dans un contexte associatif ? Quels sont les outils utilisés pour la gestion de l’association.La fiche d’identité du MFQ : Le MFQ : Le Mouvement Français pour la Qualité Rhône-Alpes est un acteur incontournable de la Qualité et de la Performance en Rhône – Alpes.« Le MFQ, c’est une plateforme d’échanges, de bonnes pratiques, de retours d’expériences entre entreprises. »Fondé sur les principes d’échanges de bonnes pratiques, le MFQ facilite la promotion, la diffusion et le partage de méthodes et d’expériences. Son action vise à soutenir et développer l’efficacité des organisations et la compétitivité des entreprises de la région.On parle aussi de modèle de management d’excellence comme le modèle EFQM : Modèle d’Excellence Européen. Cela permet aux entreprises d’avoir des reconnaissances nationales et européennes.Le MFQ porte les valeurs associatives de communautés et s’inscrit totalement dans l’Economie Sociale et Solidaire. C’est une économie qui grossit tous les jours. Même si l’impact économique a du mal à être mesuré. La demande est forte.« Les entreprises qui ne sont pas dans des associations d’entreprises sont isolées et déconnectées. Les entreprises qui sont ouvertes au collaboratif sont celles qui seront là demain. »Les chiffres clés : + de 150 organisations adhérentes qui œuvrent ensemble sur des thématiques qualité, sécurité, environnement en performance.Près de 500 experts·es de la Qualité et de la Performance.+ de 50 rencontres proposées chaque année.+ de 60 entreprises membre du Club d’audits internes croisés.+ de 140 auditeurs formés aux audits internes croisés.1 club EFQM (European Foundation for Quality Management).1 club RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises).1 prix Qualité et Performance Rhône-Alpes, qui met en lumière les organisations qui ont à cœur d’intégrer la qualité dans leurs démarches.1 prix Qualité étudiant, qui récompense les meilleurs travaux étudiants dans le domaine de...
56:32 23/07/2019
K#5 Comment piloter un pôle de compétitivité d’envergure européenne
Comment piloter un pôle de compétitivité d'envergure européenne ?Patrick Coquet est délégué général de l’association Cap Digital, pôle de compétitivité, depuis 2006. Il est titulaire de la reconnaissance Gold du Cluster Management Excellence et membre de la French Tech.Ingénieur de formation, il débute sa carrière chez Dassault Electronique, et travaille sur des sujets techniques qui concernent les réseaux.En 2000, il crée une start-up qui développe des logiciels internet, puis il rencontre fin 2005 les fondateurs de ce que sera Cap Digital et accepte de construire l’équipe du collectif.Patrick prend le temps, dans cet épisode, de partager sa vision du métier de délégué général et son expérience à la tête d’une équipe de 40 permanents·es, 1 000 adhérents·es et 150 experts·es.Dans cet épisode, vous découvrirez : Les enjeux d’un pôle de compétitivité,Comment maintenir une animation avec 1 000 adhérents·es,Quelle est l’évènement signature du Pôle,Quels sont le positionnement et le rôle du délégué général,Quelles sont les parallèles avec l’expérience d’entrepreneur, créateur d’entreprise,Quelles sont les plus grandes réussites du Pôle.La fiche d’identité de Cap Digital : Cap Digital est le Pôle de compétitivité européen de la transition numérique et écologique basé en Ile-de-France. C’est un collectif qui rassemble tous les acteurs de l’innovation : start-up, laboratoires de recherches, entreprises et grandes entreprises, écoles, universités, investisseurs.Cap Digital accompagne le nouveau monde industriel en réunissant tous les acteurs de l’économie du numérique et du développement durable.Créé en 2006, Cap Digital a aujourd’hui un rôle fondamental et une place de choix pour porter les visions et les projets du futur.C’est une structure associative qui compte une équipe d’une quarantaine de personnes. Elle a pour objectif de créer et d’animer un écosystème : ici les acteurs du numérique et de la ville durable. Le pôle écologique a été intégré à Cap Digital en 2018. Ce sont deux pôles moteurs pour l’avenir, très structurants pour la société.Les chiffres clés : Un délégué général avec +12 ans d’expérience,1 000 adhérents répartis sur 6 marchés,150 experts,40 permanents·es,Un festival qui accueille tous les ans plus de 15 000 personnes,750 projets de Recherche et Développement labelisés,1,6 Millions d’euros d’investissement R&D,65 pass French Tech.Quelle est la principale mission de Cap Digital ?Cap Digital a pour mission de pousser l’innovation, de faire en sorte que l’innovation se déploie plus vite dans le pays et touche l’ensemble des acteurs.Cap Digital aide au développement des projets.Quels sont les enjeux d’une telle structure ?L’enjeu principal est la collaboration. Cap Digital porte des projets collaboratifs. Il s’agit de créer du lien entre petites et grandes entreprises, laboratoires et industries.L’accélération des start-ups, PME, entreprises qui ont besoin d’aide pour aller plus vite (besoin d’un coaching, de se préparer à la levée de fond, objectif d’internationalisation de l’entreprise ou d’européanisation dans un premier temps).L’accélération de la transition numérique et écologique. Il s’agit de faire se rencontrer des entreprises innovantes avec des...
46:05 08/07/2019
K#4 Comment piloter une association d’entreprises multi filières
Alain Garcia est le Président de l’association d’entreprises GEVIL. Il s’agit du Groupement des Entreprises de Villeurbanne, qui fédère 160 entreprises depuis 2005. Dans sa vie professionnelle, Alain Garcia est aussi Responsable commercial chez EDF. Avec le soutien de 15 Administrateurs et sans équipe permanente, Alain Garcia pilote le GEVIL avec conviction et dynamisme.Dans cet épisode, il partage son retour d’expérience, ses meilleures pratiques et les difficultés rencontrées dans le pilotage de cette association d’entreprises.« Notre objectif est de fédérer le monde économique en dehors de toute considération politique. »Dans cet épisode, vous découvrirez : Comment s’organise la Gouvernance du GEVIL et comment fonctionne son équipe,Quel est le programme d’action de l’association,Quels sont ses indicateurs de performance,Comment l’association entretient son relationnel avec ses parties prenantes,Quels sont les conseils de son Président pour développer une association d’entreprises.Fiche d’identité du GEVIL Les objectifs de l’association : Susciter des occasions de rencontres entre les dirigeants d’entreprises de Villeurbanne pouvant déboucher sur des échanges d’informations et sur des relations d’affaires.Représenter les entreprises de la ville auprès des pouvoirs publics, de la presse et des partenaires extérieurs,Susciter la création de nouveaux réseaux et accueillir les jeunes créateurs,Développer le bassin d’emplois et la vitalité du territoire.« L’idée, c’est de mieux se connaître pour mieux se développer ensemble. »Chiffres clés de l’association : 13 ans d’existence, avec une création en 2005.L’association fédère 160 entreprises de toutes tailles, représentatives du tissu économique de la ville. Ce sont majoritairement des entreprises de services et quelques entreprises industrielles. Il y a des grandes entreprises et aussi des jeunes créateurs.30 rencontres par an.Le but est de mettre en lien tous les acteurs économiques du territoire: 150 000 Habitants – 45 000 emplois privés, près de 4 000 entreprises.La Gouvernance de l’associationComment est organisée la Gouvernance ?Un Conseil d’Administration: composé de 15 administrateurs motivés, cadres et chefs d’entreprises, tous bénévoles. Le conseil se divise en plusieurs commissions : il y a un responsable pour chaque commission.Il n’y a pas de réunion de bureau en plus du CA et des commissions.Il n’y a pas d’équipe permanente salariée : le morcellement du travail complique la recherche d’une personne salariée.Les membres « bougent beaucoup » selon les déménagements, les prises de poste etc. « Je coordonne l’association mais tous sont Administrateurs. »À quelle fréquence l’équipe se réunit-elle ?Une réunion tous les 10 jours.Tout le monde est au courant de tout en même temps. Ce n’est pas une association à deux ou trois vitesses : tout le monde est Administrateur, les décisions sont collégiales.Quel est le rôle du Président ?Il représente le groupement à l’extérieur. Il coordonne...
49:50 10/06/2019
K#3 Comment piloter une fondation dans la santé reconnue d’utilité publique
Nathalie Aulnette est Directrice de la Fondation APICIL contre la douleur depuis 2006. En 2013, elle est lauréate du Trophée des Femmes de l’économie dans la catégorie « Prix de l’entreprise responsable ». Nathalie a un long parcours dans le domaine du bénévolat.Bénévole au sein de plusieurs associations, elle s’est intéressée en France aux personnes en fin de vie et aux personnes sans-abris pendant une quinzaine d’années. En Suède, Nathalie devient Présidente de l’Accueil International de Stockholm pendant près de 5 ans. À son retour en France, l’expérience de Nathalie au sein du non-profit l’amène naturellement à prendre la direction de la Fondation APICIL contre la douleur.« Je voudrais parler à toutes les personnes qui sont bénévoles et leur dire que le bénévolat, ça a une vraie valeur. Notre pays, sans ses multiples associations, ne serait pas ce qu’il est. »Dans cet épisode, vous découvrirez :Quels sont les droits et devoirs d’une fondation reconnue d’utilité publique,Comment fonctionne la Fondation APICIL contre la Douleur,Comment est organisée sa Gouvernance,Quelle est la posture de sa dirigeante,Quels sont les facteurs clés de succès du métier et les outils utiles,Comment Nathalie fidélise et implique ses bénévoles,Comment la Fondation communique,Et enfin comment rester innovant sans perdre sa vision.Teaser de l’épisode #3 : découvrez en 2 mn l’outil fétiche de Nathalie pour être encore plus efficace au quotidien !Fiche d’identité de la Fondation APICIL contre la douleurLa Fondation APICIL contre la douleur est reconnue d’utilité publique.La mission de la Fondation : la Fondation APICIL contribue à l’amélioration de la prise en charge de la douleur et participe à l’introduction des techniques non médicamenteuses au cœur des soins.Nathalie Aulnette est très engagée sur la mise en avant d’une approche plus globale du soin : ne pas considérer l’être humain uniquement sous l’aspect de sa pathologie. Elle évoque la composition et l’organisation particulière de la Fondation.Chiffres clés de la FondationEn France, il existe 4 800 fondations. Voici les chiffres clés de la Fondation APCIL contre la douleur :15 années d’existence, avec une création en 2004+ de 1 000 projets étudiés620 projets financés dans toute la France8,6 millions d’euros consacrés à la lutte contre la douleur130 retombées presse / an, presse généraliste et spécialiséeComment fonctionne la Fondation ?Quelle est la taille de l’équipe permanente ?Nathalie a commencé seule en 2006 : la Fondation a été créée en 2004 mais a vraiment commencé son activité avec le recrutement de sa Directrice.Équipe permanente de 2 personnes à temps plein très complémentaires : Nathalie à un profil financier et Fanny un profil plus juridique.« On est deux salariées pour l’instant, mais on est plus que ça : la Fondation, c’est vraiment un Conseil scientifique et un Conseil d’Administration qui sont très impliqués. »Depuis l’enregistrement de l’épisode, une troisième personne a intégré la Fondation afin de renforcer les actions et diversifier les projets, notamment le développement de l’appel aux dons.« Il y a une façon de travailler qui est très importante : c’est autour du café...
57:17 21/05/2019
Bonus K#2 Associations, comment transformer votre modèle économique
Bonjour et bienvenue au sein de Kairosarium, le podcast des responsables d’associations & fondations. Ici, nous partageons expériences et meilleures pratiques pour être encore plus efficaces au quotidien.Un bonus thématique à l’épisode #2Dans ce bonus thématique, complémentaire à l’épisode #2 de Kairosarium, je vous emmène à la rencontre de Xavier ROY, Directeur général de l’association France Clusters.France Clusters, c’est le réseau national des clusters, grappes d’entreprises, pôles et outils d’accélération des PME et des territoires.J’ai sollicité Xavier pour vous parler d’un sujet qui concerne absolument toutes les associations. Notre difficile modèle économique. France Clusters est un véritable exemple en la matière. Alors comment transformer son modèle économique pour atteindre des sommets, c’est parti !Dans ce bonus thématique, vous découvrirez : Le modèle économique de l’association, à sa création et aujourd’hui,Les étapes pour opérer un virage et transformer son modèle économique,Comment impliquer sa Gouvernance et l’accompagner au changement,Les principales difficultés de la démarche et les éléments facilitateurs,Les facteurs clés de succès et les erreurs à éviter.À présent, c’est à vous !Quel est votre propre modèle économique ?Quelle est la première action monétisée au sein de votre programme d’action ?Vous avez aimé ce bonus thématique ? Si oui, je vous invite à vous abonner au podcast, à me faire part de votre retour dans les commentaires. N’hésitez pas à transmettre l’information autour de vous.Merci pour votre écoute, et à bientôt pour être encore plus efficaces au quotidien !
55:13 17/05/2019
K#2 Comment piloter une association composée d’autres associations
Xavier ROY est Directeur général de l’association nationale France Clusters depuis 17 ans. Manager d'une équipe de 6 permanents es et 200 structures adhérentes, il partage son retour d’expérience et ses meilleures pratiques.Dans Cet Épisode, Vous Découvrirez :Quelle est la Gouvernance de l’association et comment est-elle structuréeQuelle est la posture de Xavier en tant que Directeur généralComment l’équipe permanente est-elle managéeQuels sont les outils utilisés dans la gestion de l’associationQuels sont les indicateurs du tableau de bordOser parler de la concurrence entre associationsEst-ce que France Clusters fait appel à des fundraisers professionnels-ellesQuel est l’évènement signature de France ClustersComment célébrer les 20 ans de l’associationTeaser De L’épisode : Découvrir Xavier En 2 Mn Chrono !Fiche D’identité De France Clusters« France Cluster est une association qui fédère, à l’échelle nationale, différents acteurs qui participent au parcours de croissance de l’entreprise, à commencer par des pôles de compétitivité, des clusters, quelques accélérateurs, incubateurs, ainsi que des représentants de territoires, agences de développement, consulaires etc.« Son histoire débute avec la fédération de clusters et pôles de compétitivité.Plus récemment, le réseau s’est ouvert aux autres acteurs trices qui font de l’accompagnement à la création d’entreprises et qui soutiennent le parcours de croissance de l’entreprise.« Le but du jeu, c’est d’allier utilement l’accompagnement collectif pour faire émerger des projets d’innovation, et individuel pour mettre ces projets innovants sur des marchés applicatifs. »Chiffres Clés De L’association20 ans d’existence.200 structures adhérentes, qui représentent un millier de salariés-es dans les équipes de management de ces réseaux d’entreprises. Ce sont donc les adhérents-es, interlocuteurs-trices quotidiens des entreprises, qui travaillent au bénéfice de 60 à 80 000 entreprises, en particulier des PME.L’ensemble de ces entreprises représente environ 1 million d’emplois.Quelle Gouvernance Pour France Clusters ?Comment se structure la Gouvernance ?Un Conseil d’Administration (CA) avec 23 sièges. Les Administrateurs trices sont des responsables d’associations adhérentes.Il n’y a qu’un seul collège.Le CA est le plus représentatif possible des clusters.Le Bureau est composé du Président, de deux Vice-présidents, du Secrétaire et du Trésorier.Le CA se réunit en présentiel à Paris une fois par trimestre : les Administrateurs trices sont répartis ies sur toute la France et ne peuvent se réunir plus souvent.1 Assemblée Générale par an ou sont discutés le budget N-1 et les projets N+1. C’est LE rendez-vous annuel de la communauté des pôles et clusters. C’est aussi un prétexte pour organiser une grande journée thématique et proposer de la valeur ajoutée. Le temps administratif pur est « noyé » dans un contenu plus important. L’AG est utilisée comme un lieu de réflexion pour la stratégie du réseau.Quelles sont les missions du Conseil d’Administration ?Le CA est dans une posture de validation. Il entérine les parcours, il est garant d’un état d’esprit, d’une posture générale, des grandes orientations, des valeurs portées par le réseau.Le CA valide les nouveaux elles entrantstes : il régule ou rejette les candidatures.L’équipe permanente ne participe pas au
53:02 07/05/2019
Bonus K#1 Comment oser la certification Iso 9001 pour son association
Bonjour et bienvenue au sein de Kairosarium, le podcast des responsables d’associations & fondations. Ici, nous partageons expériences et meilleures pratiques pour être encore plus efficace au quotidien.Un bonus thématique à l'épisode #1Dans ce bonus thématique, complémentaire à l’épisode #1 de Kairosarium, je vous emmène à la rencontre d'Hélène Mollaret, Directrice d'Initiative Nord Isère. L'association fait partie du réseau Initiative France. Il s'agit de l'un des premiers réseaux de financement et d'accompagnement à la création d'entreprise.Hélène et son équipe ont osé la certification Iso 9001. Pourquoi se lancer dans une telle démarche ? Comment s'y prendre ? Quel investissement cela représente-t-il et surtout, pour quel résultat ? Vous saurez tout avec Hélène !Dans ce bonus thématique, vous découvrirez : Ce qu’est l’ISO 9001 et pourquoi choisir cette certification pour son association,Le planning de la démarche de certification, l’investissement en temps,Comment impliquer sa Gouvernance et ses membres dans la démarche,Comment communiquer globalement sur cette démarche,Les moyens à mobiliser pour obtenir la certification Iso 9001,Le coût de la démarche,Les difficultés auxquelles s’attendre,Les facteurs clés de succès,Les principales erreurs à éviter,Les résultats de la démarche de certification,Les conseils d’Hélène pour réussir sa démarche de certification.https://youtu.be/Zr4WHCamSIEÀ présent, c’est à vous !Avez-vous déjà réalisé le diagnostic stratégique de votre association ?Avez-vous envisagé une certification qualité dans ce processus ?Vous avez aimé ce bonus thématique ? Si oui, je vous invite à vous abonner au podcast, à me faire part de votre retour dans les commentaires et à transmettre l’information autour de vous.Merci pour votre écoute, et à bientôt !
16:15 15/04/2019
K#1 Comment piloter une association de financement à la création d’entreprises
 Hélène Mollaret a découvert le réseau Initiative il y a maintenant 17 ans. Première permanente de l’association Initiative Nord Isère, elle est aujourd’hui à la tête d’une équipe de 6 personnes et anime un réseau de 120 bénévoles. À ce jour, Initiative Nord Isère demeure la seule association du réseau Initiative France à être certifiée Iso 9001. La mission d’Hélène : répondre aux besoins des entreprises dans un tissu économique complexe en pleine mutation.Dans cet épisode, vous découvrirez :Comment célébrer les 30 ans de l’associationQuel est l’impact de la nouvelle structure régionaleQuelle est la gouvernance de l’association et comment est-elle structuréeQuelle est sa posture en tant que dirigeanteComment communiquer avec sa communautéQuels indicateurs ajouter à son tableau de bordQuels outils utiles dans le pilotage au quotidienComment manager l’équipe permanenteQuel est l’évènement signature de l’associationFiche d’identité d’Initiative Nord Isère L’association fait partie du réseau Initiative France, qui compte 200 associations réparties sur tout le territoire.Initiative France est le premier réseau participatif de financement pour les créateurs et repreneurs d’entreprises.Initiative Nord Isere a été créée en 1988 et vient de fêter ses 30 ans.Chiffres clés de l’association6 salariés permanents120 bénévolesBudget : 1 200 000 € qui permet de financer chaque année 110 à 120 entreprisesL’activité permet la création et / ou le maintien de 250 emplois annuellement sur le territoireComment célébrer les 30 ans de l’association ?Les facteurs clés de succès3 mois de travail pour monter le projet3 mois de recherches de financementAppels aux sponsorsDes partenaires historiques et des entrepreneurs investisContrepartie des partenairesLes sponsors ont eu de la visibilité lors de la soirée et la possibilité de s’exprimer par des témoignages ou des présentations, grâce à un stand pour certains.Un journal a été créé spécialement édité pour l’occasion : un cahier spécial du Dauphiné, distribué à leurs abonnés et remis aux invités lors de la soiréeLa plus-value de la soirée des 30 ans ?L’évènement a permis de donner de la visibilité à l’association auprès du grand publicIl a permis la mise en lumière des actions, des missions.Il a permis de montrer la mobilisation autour du projetIl a permis la mise en valeur du réseau : les partenaires financiers, les collectivités territoriales, les membres actifs de l’associationUne meilleure connaissance de l’association avec le cahier qui retrace son parcours.Tout ce qui a été fait a été retracé et révélé. Quel est l'impact de la nouvelle structure régionale ?Pourquoi avoir mis en place la structure régionale Initiative Auvergne Rhône-Alpes ?Les permanents des réseaux Initiative départementaux se sentaient assez isolés.Progressivement, les gouvernances ont eu besoin d’échanger entre elles.Les partenaires financiers ont émis le souhait de n’avoir plus qu’un seul interlocuteurLa structure régionale s’est ainsi établie au fur et à mesure, en rapport avec la demande de coordination.L’impact sur le quotidien ? La coordination régionale devient la tête par laquelle passe les financements.La manière de travailler a changé. Les process sont calés au niveau de la région.Les postes
46:06 26/03/2019
K#0. Un podcast pour les responsables d’associations & fondations
 Bonjour et bienvenue au sein de Kairosarium, le tout nouveau podcast des responsables d’associations & fondations. Ici, nous allons partager nos expériences et nos bonnes pratiques pour être encore plus efficace au quotidien.Merci d’être là. Je suis ravie d’être avec vous car cela fait maintenant longtemps que je souhaitais lancer un tel podcast. Je m’appelle Claire Ribouillard, je suis la fondatrice de Kairosarium et je suis Déléguée générale d’associations depuis 2006, soit plus de 12 ans.Dans cet épisode d’introduction, je vous dirai tout ce qu’il faut savoir sur Kairosarium :À qui s’adresse le podcastPourquoi je l’ai lancéCe qu’il va vous apporter.À qui s’adresse le podcast ?Kairosarium, c’est un podcast qui vous est dédié à vous qui pilotez des associations et fondations. À vous dont c’est le métier, comme c’est le cas pour moi en tant qu’équipe permanente. Mais aussi à vous qui êtes responsable à titre bénévole, en particulier si vous n’avez pas d’équipe permanente sur laquelle vous appuyer.Diriger une association ou une fondation, cela demande du temps, de l’énergie, une vision et des techniques. C’est un métier.Pour ma part, j’ai toujours travaillé au sein des associations d’entreprises. Ce sont des associations dont la particularité est que les adhérents·es sont des personnes morales et non des personnes physiques. J’estime à environ 3 000 le nombre d’associations d’entreprises en France. Mais elles sont peut-être encore plus nombreuses car il n’existe aucune statistique sur le sujet.Pourquoi ai-je lancé Kairosarium ?Durant ma carrière, j’ai malheureusement vu beaucoup trop d’associations d’entreprises mettre la clef sous la porte. J’en ai vu beaucoup, autour de moi, fermer boutique même avec déjà 15 ans d’activité et des centaines d’entreprises adhérentes. En général, ces associations et filières avaient périclité suite à un accident de subvention. Vous savez, quand en cours de convention, on vous dit « fermeture des robinets, il n’y a plus d’argent ». Ces associations ont parfois eu très peu de temps pour se retourner. Et ensuite, c’est la trésorerie qui prend le relais. En général, cela signifie quelques mois, tout au plus une année. Et parfois, ça n’est pas suffisant pour réussir à transformer un modèle économique en catastrophe.Une association d’entreprises qui ferme, ça donne quoi ? Des entreprises qui ne sont plus soutenues au quotidien par leur association, donc des entreprises qui vont moins bien. Et parfois, une équipe permanente qui perd son job.Le modèle économique, c’est un pilier fondamental de la pérennité des associations. Vous m’entendrez très souvent en parler ici !Est-ce que vous aussi, vous avez déjà vu des associations ou fondations mettre la clef sous la porte dans votre réseau ? Qu’avez-vous ressenti ? Parce que pour moi, c’est synonyme de frustration ! Et puis ça m’a révolté. Car au fond de moi, j’étais persuadée que j’aurais pu les aider. Mais ce n’était pas ma place, j’avais ma propre association à piloter, du boulot par-dessus la tête. Et comment cela aurait-il été perçu par ses associations tiers, si je leur avais proposé de les aider ? Délicat !C’est pourquoi j’ai décidé de quitter mon dernier poste de Déléguée générale salariée en 2016. Je voulais aider les associations d’entreprises, que je connais très bien, à s’assurer un développement pérenne. C’est pourquoi j’ai créé Kairosarium. Kairosarium, c’est un tout nouveau podcast dédié aux responsables d’associations et fondations, pour partager nos expériences et nos bonnes pratiques. Mais c’est aussi, depuis 2016, l’équipe permanente des associations d’entreprises qui n’en n’ont pas. Car pour moi, bénéficier d’une équipe permanente, c’est le pilier fondamental n°1 pour un développement pérenne.Selon moi, il y a 4 principaux piliers fondamentaux pour une association...
17:41 24/03/2019
Trailer Kairosarium : tout savoir sur le podcast en 2 min !
Kairosarium, c'est un podcast et un programme d'accompagnement et d'entraide pour pérenniser, piloter et entreprendre en association.
01:59 01/01/2019

Podcasts similaires