Show cover of Parlez-moi d'IA

Parlez-moi d'IA

Ils s’appellent ChatGPT, Bard, HuggingChat, Midjourney, Dall-E, Gen2… Tous ces services d’intelligences artificielles génératives, faciles d’accès pour le grand public, ont remis la data, les algorithmes, la data science sur le devant de la scène. « Parlez-moi d’IA » est un programme de vulgarisation de la data et de l’IA. Les échanges sont le moins technique possible. Nous cherchons à comprendre et expliquons ce qui change dans nos vies, dans nos métiers, dans notre société avec cette évolution technologique. Chaque semaine, pendant 30 minutes, Jean-Philippe Clément reçoit et s’entretient avec une actrice ou un acteur de ce domaine qui partage son actualité, sa vision et ses réflexions. Vous voulez comprendre comment la donnée et l’IA impactent nos vies? Vous voulez agir avec ces nouveaux outils et ne pas les subir ? « Parlez-moi d’IA » est une série d’entretiens progressifs et accessibles sur l’usage des données et de l’intelligence artificielle.

Tracks

#22 – Les secrets du prompting créatif avec Flavien Chervet
Cette semaine je reçois Flavien Chervet, écrivain, conférencier, entrepreneur, artiste numérique, poète et… prompt engineer ! Il explore les transformations profondes que l’IA annonce pour notre monde. Et après avoir écrit HyperCréation, aux éditions Nullius In Verba, où il partageait la manière d’être créatif avec les IA, il revient avec un ouvrage sur la méthode, qui s’appelle HyperPrompt, pour nous partager ses secrets en matière de prompt engineering. Avec Flavien Chervet, nous abordons donc la nouvelle compétence humaine qu’il faut absolument acquérir quand on veut vivre dans un monde plein d’IA, dans un univers d’IA à son service et pas le contraire : l’art du prompt. Prompter, faire du prompt engineering, rédiger un prompt, tout ce nouveau vocabulaire va certainement et rapidement rentrer dans le dictionnaire. C’est vraiment la nouvelle discipline, la nouvelle activité liée aux interactions que nous pouvons avoir avec les modèles d’IA générative. Certains disent même qu’il s’agit de la compétence indispensable pour bien dompter et bien utiliser les nouveaux outils d’IA. Et cette ingénierie de la commande, cet art de l’instruction transmis à l’IA n’est pas simple à acquérir. Nous voulons tous devenir des bons « prompteurs » mais nous mesurons bien la difficulté quand on se retrouve face à ChaptGPT ou Midjourney et que nous n’arrivons pas à en tirer le résultat souhaité. À l’oreille I am AI, composé par AIVA (2019) Réalisation : Jérôme Sorrel / Montage final et mise en ligne : Olivier Grieco. Contexte de l’émission « Parlez-moi d’IA » est un programme de vulgarisation de la data et de l’IA. Les échanges sont le moins technique possible. L’émission prend la forme d’un dialogue entre Jean-Philippe CLEMENT et son invité.e. où ils cherchent à comprendre et expliquer ce qui change dans nos vies, dans nos métiers, dans notre société avec cette évolution technologique de la data et de l’IA. En 30 minutes, ils essayent de mieux comprendre ces nouveaux outils sous leurs aspects sociétaux, culturels, sociaux, éthiques et pourquoi pas politique. Ressources Le site de l’ouvrage HyperPrompt L’émission est également disponible chez les diffuseurs suivants : Spotify Deezer Apple Podcast Google Podcasts Pocket Casts SoundCloud Youtube
29:59 2/24/24
#21 – Comment l’IA peut-il être un outil créatif pour le design avec Étienne Mineur
Cette semaine je reçois Étienne Mineur, designer, directeur de la création, fondateur de Volumique, enseignant à l’Ecole d’Architecture Intérieure et Design, Camondo et à l’ENSCI Les Ateliers où il forme des étudiants à devenir créatifs notamment avec les outils IA. Nous allons nous demander si les outils d’IA peuvent vraiment nous aider à être plus créatif. Et comment ils le peuvent ? S’il y a des écueils à éviter et des bonnes pratiques à travailler. Depuis fin 2023- début 2024, d’un côté, les IA génératives ont encore passé un cap de qualité et de l’autre Le New York Times attaque OpenAI pour vol de contenu et plagiat. En parallèle, des petits collectifs d’artistes américains attaquent Stable Diffusion et Midjourney pour non respect du copyright. La question de la créativité n’est pas simple. Est-ce que les modèle copient ou est-ce qu’ils s’inspirent ? Comment un artiste, un designer doit réagir face aux IA génératives ? Doit-il se protéger, lui et ses œuvres pour éviter de se faire piller et de se faire remplacer ? Doit-il au contraire avoir confiance dans la créativité humaine, dans sa créativité, toujours beaucoup plus originale et différenciente que ces outils qui ne font que copier ou singer. Comment peut-il lui-même mettre ces IA au service de sa créativité Etienne Mineur partage avec nous sa pratique des IA dans son processus créatif. Il nous dit la place d’assistant qu’il leur accorde. Il nous explique pourquoi il n’y a pas de crainte à avoir et sa position vis-à-vis du copyright. On comprend les bouleversements en cours dans les métiers créatifs et le positionnement qu’il conseille d’adopter. Un entretien riche et passionnant. À l’oreille Programmation musicale Hello Hello de Superbus sur l’album Lova lova Réalisation : Jérôme Sorrel / Montage final et mise en ligne : Olivier Grieco. Contexte de l’émission « Parlez-moi d’IA » est un programme de vulgarisation de la data et de l’IA. Les échanges sont le moins technique possible. L’émission prend la forme d’un dialogue entre Jean-Philippe CLEMENT et son invité.e. où ils cherchent à comprendre et expliquer ce qui change dans nos vies, dans nos métiers, dans notre société avec cette évolution technologique de la data et de l’IA. En 30 minutes, ils essayent de mieux comprendre ces nouveaux outils sous leurs aspects sociétaux, culturels, sociaux, éthiques et pourquoi pas politique. Ressources Tests de créativité de Torrance – Wikipedia L’article de The Conversation « AI scores in the top percentile of creative thinking ». La liste des artistes qui auraient inspiré Midjourney. Une vidéo sur l’Odysée sonore Mickey 1928 de Pierre-Carl Langlais hébergé chez huggingface L’émission est également disponible chez les diffuseurs suivants : Spotify Deezer Apple Podcast Google Podcasts Pocket Casts SoundCloud Youtube
29:53 2/17/24
#20 – Débrief des 19 premiers épisodes de l’émission Parlez-moi d’IA avec Jean-Philippe CLEMENT
Cette semaine. 20e émission, donc émission spéciale, nous étions en direct ce samedi matin. Accessoirement mon 1er direct pour parlez-moi d’IA. Je vous propose de revenir sur les 19 premiers épisodes de Parlez-moi d’IA. J’étais parti pour faire 4 épisodes, j’ai été surpris d’en enregistrer 10, alors 20 épisodes cela se fête ! Cette émission spéciale est l’occasion de remercier Olivier Grieco, notre directeur de l’antenne, pour sa confiance et sa capacité à nous laisser libre de mener cette émission. C’est aussi l’occasion d’un remerciement tout particulier à Jérôme Sorrel qui réalise cette émission mais qui est bien plus qu’un réalisateur, un mentor, un coach, un 1er auditeur exigeant, qui me donne beaucoup de conseils pour m’améliorer. Dans cette émission spéciale, je vous propose que nous passions en revue plusieurs éléments de l’émission : D’abord son objectif et ses types d’invités et leurs évolutions dans le temps Je pourrais ensuite vous partager ce que j’ai appris des invités au fil des émissions mais aussi de la construction au fil des semaines d’une ligne éditoriale. Comment les sujets traités et les invités ont évolué au fur et à mesure. On finira sur les perspectives potentielles de ce programme On a donc évoqué la genèse de l’émission. Le fait que Parlez-moi data, puis Parlez-moi d’IA est au départ une série de formation sur la data et la data science que j’avais depuis longtemps envie de compléter par des entretiens avec des professionnels. L’idée de départ c’est que chaque invité illustre une notion clé de ce domaine et parle de ses compétences, de son métier et des métiers autour de lui. J’ai proposé ce concept à Olivier Grieco qui a bien voulu faire un test et mettre cela à l’antenne. Dans cette émission, j’ai partagé de (trop) nombreux extraits des 19 premiers épisodes. C’est peut-être une bonne façon de rentrer dans cette série et de détecter les épisodes qui peuvent vous intéresser et d’en découvrir d’autres. J’ai parlé des modalités de rencontre avec les invités. Je redis surtout que pour moi l’IA est un outil qui doit rester au service de l’intérêt général et sur lequel on doit garder le recul suffisant pour être sûr de bien reconnaître les opportunités et les pièges. Comme je le dis désormais en intro, Parlez-moi d’IA c’est 30 minutes pour essayer de mieux comprendre ces nouveaux outils sous leurs aspects sociétaux, culturels, sociaux, éthiques et pourquoi pas politique. À l’oreille Programmation musicale par Garlaban Merci du groupe Chocolat Réalisation : Jérôme Sorrel / Montage final et mise en ligne : Olivier Grieco. Contexte de l’émission « Parlez-moi d’IA » est un programme de vulgarisation de la data et de l’IA. Les échanges sont le moins technique possible. L’émission prend la forme d’un dialogue entre Jean-Philippe CLEMENT et son invité.e. où ils cherchent à comprendre et expliquer ce qui change dans nos vies, dans nos métiers, dans notre société avec cette évolution technologique de la data et de l’IA. En 30 minutes, ils essayent de mieux comprendre ces nouveaux outils sous leurs aspects sociétaux, culturels, sociaux, éthiques et pourquoi pas politique. Ressources Voir les ressources des 19 premiers épisodes L’émission est également disponible chez les diffuseurs suivants : Spotify Deezer Apple Podcast Google Podcasts Pocket Casts SoundCloud Youtube
31:03 2/10/24
#19 – L’IA Urbaine peut-elle produire autre chose qu’une ville de surveillance avec Hubert BEROCHE
Cette semaine je reçois Hubert BEROCHE, fondateur du Think Tank Urban AI, qui réfléchit aux gouvernances éthiques et aux usages durables de l’IA urbaine. Il a fait un tour du monde de 6 mois dans 13 villes où il a rencontré près de 130 acteurs de la ville smart et de l’IA. Il en est revenu avec une vision très complète qu’il a synthétisée avec  20 autres contributeurs dans un rapport intitulé « Urban AI ». Comment les villes utilisent les dispositifs numériques ? Comment les Smart City se servent de l’intelligence artificielle ? Est-il possible d’urbaniser les Smart City plutôt que de digitaliser les Villes ? Alors IA et villes intelligentes, villes durables, font-elles bon ménage ? On a eu tendance à facilement associer la Smart City à la ville de la surveillance. Peut-on imaginer d’utiliser des dispositifs techniques et numériques en gardant une certaine éthique et en produisant juste les données nécessaires à l’amélioration du fonctionnement d’une ville ou de l’information de ses habitants ? Hubert BEROCHE a également des convictions et des pratiques très intéressantes pour rendre visible les données de la Ville à travers des dispositifs low tech. À l’oreille Programmation musicale This city remix, Sam Fischer avec Anne-Marie sur l’EP These Cities Réalisation : Jérôme Sorrel / Montage final et mise en ligne : Olivier Grieco. Contexte de l’émission « Parlez-moi d’IA » est un programme de vulgarisation de la data et de l’IA. Les échanges sont le moins technique possible. L’émission prend la forme d’un dialogue entre Jean-Philippe CLEMENT et son invité.e. où ils cherchent à comprendre et expliquer ce qui change dans nos vies, dans nos métiers, dans notre société avec cette évolution technologique de la data et de l’IA. En 30 minutes, ils essayent de mieux comprendre ces nouveaux outils sous leurs aspects sociétaux, culturels, sociaux, éthiques et pourquoi pas politique. Ressources Urban AI, le site du think tank https://urbanai.fr/fr/   Digital Trust for Places & Routines (DTPR) https://dtpr.io/ UPCITI https://upciti.com/ Wintics • Cityvision logiciel d’analyse vidéo https://wintics.com/ L’émission est également disponible chez les diffuseurs suivants : Spotify Deezer Apple Podcast Google Podcasts Pocket Casts SoundCloud Youtube
29:44 2/3/24
#18 – Comment l’IA génère de la vidéo avec Claire et Thibaud Zamora
Cette semaine je reçois Claire et Thibaud Zamora, deux experts de la vidéo générée par les outils d’IA qui ont fondé la boite de production de vidéo en IA générative https://fictions.ai/ et créé le 1er festival de films dédié à ce genre de production qui s’est déroulé en décembre à Montpellier, le AIFF, AI Film Festival. Alors comment ça marche ? Quelles sont les techniques ? Où en sont les possibilités actuelles et à quoi s’attendre dans les prochains mois ? Avec les épisodes d’Aurélie Morrison Gonin sur la réalisation vidéo augmentée par les outils de l’IA et de Steny Solitude sur la solution de Perfect Memory de plate-forme de valorisation de contenus multimédia, nous avions déjà entrevu l’apport et l’enrichissement des contenus audiovisuels par les algorithmes. Mais nous n’avions pas encore touché du doigt la grosse révolution IA et vidéo des derniers mois. La génération de vidéos grâce aux services d’IA. Ces vidéos ont souvent fait le buzz qu’il s’agisse de deepfakes où le visage d’une personne connue vient remplacer le visage d’un personnage dans une vidéo (dans ce registre je vous conseille Very Funn AI sur Instagram qui joue beaucoup avec le personnel politique français). Il peut aussi s’agir de l’animation complète de personnages générés dans des décors générés comme le film Imagine de Anna Apter qui a gagné le prix de la Mise en Scène et Prix de la Critique au Nikon Film Festival 2023. Je vous mets tout ça dans la description de l’émission. Claire et Thibaud abordent leurs visions des spécificités de la vidéo générée, nous partagent le quotidien technique de leur entreprise de production. Nous parlons aussi de leurs tutoriels pour partager leur savoir-faire et leurs astuces. On revient sur le AI Film Festival de Montpellier en décembre 2023. À l’oreille Programmation musicale proposée par Garlaban Polaroid de HoneyWhip sur l’album du même nom Réalisation : Jérôme Sorrel / Montage final et mise en ligne : Olivier Grieco. Contexte de l’émission « Parlez-moi d’IA » est un programme de vulgarisation de la data et de l’IA. Les échanges sont le moins technique possible. L’émission prend la forme d’un dialogue entre Jean-Philippe CLEMENT et son invité.e. où ils cherchent à comprendre et expliquer ce qui change dans nos vies, dans nos métiers, dans notre société avec cette évolution technologique de la data et de l’IA. En 30 minutes, ils essayent de mieux comprendre ces nouveaux outils sous leurs aspects sociétaux, culturels, sociaux, éthiques et pourquoi pas politique. Ressources Le site de Fictions AI AIFF Montpellier 2023: Unveiling the Future of AI Cinema – Selections & Winners Showcase The future of Humanity evolution – Stable diffusion AI par Fabio Comparelli Le compte Very Funn AI sur Instagram pour ses deepfakes Film Imagine de Anna Apter qui a gagné le prix de la Mise en Scène et Prix de la Critique au Nikon Film Festival 2023 The Ad la vidéo démo de Martin Hearlin 48h AI project La série sur Amanda Lear de Encyclie L’émission est également disponible chez les diffuseurs suivants : Spotify Deezer Apple Podcast Google Podcasts Pocket Casts SoundCloud Youtube
29:44 1/27/24
#17 – Les limites de la reconnaissance faciale via l’IA avec Hubert Guillaud
Cette semaine je reçois Hubert Guillaud, Journaliste spécialisé et reconnu (sur InternetActu ou sur son blog https://hubertguillaud.wordpress.com/ Il a aiguisé l’esprit critique numérique de plusieurs générations depuis le début des années 2000. Cette semaine, nous abordons la question des limites techniques de différents systèmes d’IA qui nous sont présentés comme parfaitement matures et opérationnels mais dont l’usage et les conséquences peuvent être gravissime pour un pays, pour une société et surtout pour les individus et leurs libertés : les systèmes de reconnaissance faciale. Ce sujet est particulièrement sensible. Jusqu’à son adoption définitive à l’assemblée en mars 2023, la loi relative aux JO 2024 et à la sécurisation des événements, a tourné autour de ce système pour finalement le rejeter. Au final, la loi prévoit quelques dérogations et expérimentations de la vidéosurveillance intelligente, jusqu’au 31 mars 2025 quand même (ce qui a été questionné par le Conseil Constitutionnel). Les caméras seront capables de détecter en temps réel des évènements prédéterminés (comme des mouvements de foules, un sac abandonné ou des comportements suspects) dans des lieux accueillant des manifestations, à leurs abords et dans les transports en commun. Tout ceci ne concerne pas la reconnaissance faciale mais on voit bien que le législateur a manié ce sujet avec des pincettes. Et pour cause, c’est explosif pour nos libertés et certaines histoires d’erreurs techniques font froid dans le dos. Cette émission revient et questionne un article d’Hubert Guillaud publié en novembre 2023 sur son blog pour faire le point sur les dangers de la reconnaissance faciale via l’IA. À l’oreille Programmation musicale non proposée par Garlaban: J’ai eu un coup d’oreille pour ce morceau Moon Boy, de Inès Damaris, sorti en ligne Réalisation : Jérôme Sorrel / Montage final et mise en ligne : Olivier Grieco. Contexte de l’émission « Parlez-moi d’IA » est un programme de vulgarisation de la data et de l’IA. Les échanges sont le moins technique possible. L’émission prend la forme d’un dialogue entre Jean-Philippe CLEMENT et son invité.e. où ils cherchent à comprendre et expliquer ce qui change dans nos vies, dans nos métiers, dans notre société avec cette évolution technologique de la data et de l’IA. Ressources La reconnaissance faciale en ses limites https://hubertguillaud.wordpress.com/2023/11/21/la-reconnaissance-faciale-en-ses-limites/ Libre à vous #183 – « Numérisation » et justice sociale (septembre 2023) https://cause-commune.fm/podcast/libre-a-vous-183/ L’émission est également disponible chez les diffuseurs suivants : Spotify Deezer Apple Podcast Google Podcasts Pocket Casts SoundCloud Youtube
30:00 1/20/24
#16 – Quelles sont les conditions d’un numérique et d’une IA responsable avec Vincent Courboulay
Cette semaine je reçois Vincent Courboulay, ingénieur et maître de conférence en informatique à l’université de La Rochelle. Depuis 10 ans il s’est spécialisé dans le Numérique Responsable. Depuis 2018, il a co-créé l’institut du Numérique Responsable et il se focalise tout particulièrement en ce moment sur l’IA responsable. Il est également auteur de 2 livres « L’archipel des GAFAM » et « Vers un numérique responsable » aux Editions Actes Sud (Lien ci-dessous). Je débute cette émission par un partage de l’écoute d’une table ronde de l’Académie des sciences intitulée Des clefs pour comprendre : L’intelligence artificielle est-elle intelligente ?, animée par Serge Abiteboul, informaticien, chercheur à l’ENS Paris et l’INRIA, membre de l’Académie des sciences (que nous avions eu le bonheur de recevoir au micro de l’émission pour sa pièce « Qui a hacké Garoutzia »), avec les interventions de Laurence Devillers, Gilles Dowek (les deux autres grands scientifiques et également auteurs de la pièce), Anne Alombert, philosophe et auteure de « Schizophrénie numérique » et Daniel Andler, mathématicien et philosophe. Cette table ronde à écouter se termine par une série de questions du public qui tournent autour de la notion de responsabilité individuelle et collective vis-à-vis de l’IA. La responsabilité du numérique et de l’IA étant le sujet de prédilection de Vincent Courboulay, nous avons donc pu évoquer la définition du numérique responsable, les raisons de la création de l’Institut du numérique responsable, les actions de l’Institut. Nous avons pu également aborder les enjeux éthiques, juridiques et environnementaux posés par l’IA. Nous avons pu finir sur les grandes préconisations à suivre dans les projets IA et sur la manière d’aborder leurs usages. Je me suis beaucoup appuyé sur l’avis n°7 du comité national d’éthique du numérique concernant les systèmes d’IA générative pour aborder cette question cruciale de la responsabilité avec Vincent Courboulay. Comme le rappel, Laurence Devillers dans cette table ronde de l’académie des sciences, l’IA Act, la norme ISO/IEC 42001 (depuis décembre 2023) et les grands principes éthiques et responsables partagés avec Vincent Courboulay constituent désormais les 3 piliers d’une démarche IA qui ne devrait pas déraper. À l’oreille Programmation musicale proposée par Garlaban: Mirage, du groupe Glass Beams, sorti sur un EP du même nom Réalisation : Jérôme Sorrel / Montage final et mise en ligne : Olivier Grieco. Contexte de l’émission « Parlez-moi d’IA » est un programme de vulgarisation de la data et de l’IA. Les échanges sont le moins technique possible. L’émission prend la forme d’un dialogue entre Jean-Philippe CLEMENT et son invité.e. où ils cherchent à comprendre et expliquer ce qui change dans nos vies, dans nos métiers, dans notre société avec cette évolution technologique de la data et de l’IA. Ressources Table ronde de l’Académie des sciences – Des clefs pour comprendre : L’intelligence artificielle est-elle intelligente ? L’institut du Numérique Responsable – InstitutINR L’académie du Numérique responsable (MOOC) Vincent Courboulay est l’auteur de 2 livres L’archipel des GAFAM et Vers un numérique responsable aux Éditions Actes Sud Avis n°7 du comité national pilote d’éthique du numérique (CNPEN) sur les systèmes d’intelligence artificielle générative : enjeux éthique Une norme et une certification qualité pour l’IA – AFNOR Le comité européen JTC21 CEN-CENELEC qui travaille sur les normes L’émission est également disponible chez les diffuseurs suivants : Spotify Deezer Apple Podcast Google Podcasts Pocket Casts SoundCloud Youtube
30:00 1/13/24
#15 – Les algorithmes sont-ils sournois avec Luc de Brabandere
Contexte « Parlez-moi d’IA » est un programme de vulgarisation de la data et de l’IA. Les échanges sont le moins technique possible. L’émission prend la forme d’un dialogue entre Jean-Philippe CLEMENT et son invité.e. où ils cherchent à comprendre et expliquer ce qui change dans nos vies, dans nos métiers, dans notre société avec cette évolution technologique de la data et de l’IA. EN PLATEAU Cette semaine je reçois Luc de Brabandere, ingénieur, philosophe, auteur prolifique (d’une vingtaine d’ouvrages), belge (ça c’est lui qui le précise). Luc de Brabandere vient nous voir pour nous parler du 7e tome de ces petites philosophies qu’il publie aux éditions Eyrolles. Cette fois c’est une « Petite philosophie des algorithmes sournois ». Avec ce petit livre efficace, l’auteur revient sur la situation actuelle de nos données et de notre profilage sur les réseaux et sur tous les sites consultés. Cela nous enferme dans des cases sauf quand on finit, comme le journaliste Mat Honan de Wired, par tout liker sur son passage et que l’on fait dérailler du même coup l’algorithme sensé nous profiler. Nous sommes également revenus sur les conséquences des biais accrochés aux concepteurs d’algorithme et sur l’éventualité d’un algo puisse avoir des fondements idéologiques même sans le savoir et surtout sans le dire. C’est cela qui est sournois. Tout cela plaide pour un maximum de transparence et donc pour l’Open Source. Luc de Brabandere nous permet surtout d’utiliser les concepts et les grandes questions de la philosophie pour éclairer notre manière d’aborder les algorithmes et l’IA. Comment faut-il aborder la question du vrai et du faux? Celle du réel et du virtuel? Quelle posture adopter (Actif/passif et rationnel/irrationnel) face aux évolutions liées à l’IA? Comment les études montrent notre perte de rationalité? Comment les spécialistes des sciences cognitives sont venus aider les datascientists à pirater notre attention? Notre invité nous rappelle qu’un algorithme aura encore longtemps du mal à réfléchir comme nous. Ils ne savent pas tout de nous du fait de notre identité (plurielle et recomposée en permanence) et de nos émotions. Je rappelle tout de même au philosophe qu’une étude récente (découverte grâce à la newsletter IA Pulse d’Olivier Martinez) montre que la créativité humaine est challengée par celle des IA en utilisant les tests de créativité de Torrance. PAUSE MUSICALE Programmation musicale proposée par Garlaban The end has No End, The Strokes, de l’album Room of fire Réalisation : Jérôme Sorrel / Montage final et mise en ligne : Olivier Grieco. Ressources Petite philosophie des algorithmes sournois aux éditions Eyrolles https://www.eyrolles.com/Loisirs/Livre/petite-philosophie-des-algorithmes-sournois-9782416013089/ Tests de créativité de Torrance https://fr.wikipedia.org/wiki/Tests_de_cr%C3%A9ativit%C3%A9_de_Torrance S’abonner à IA Pulse Week-end https://iapulse.substack.com/subscribe L’article de The Conversation « AI scores in the top percentile of creative thinking » repéré grâce à IA Pulse Week-end https://theconversation.com/ai-scores-in-the-top-percentile-of-creative-thinking-211598 Etude menée par Marten Scheffer, L’ascension et la chute de la rationalité dans le langage, Actes de la National Academy of Sciences (2021). DOI : 10.1073/pnas.2107848118. https://www.pnas.org/content/118/51/e2107848118 L’émission est également disponible chez les diffuseurs suivants : Spotify Deezer Apple Podcast Google Podcasts Pocket Casts SoundCloud Youtube
30:00 12/23/23
#14 – Une bande dessinée pour comprendre l’IA avec Laurent Daudet
Contexte « Parlez-moi d’IA » est un programme de vulgarisation de la data et de l’IA. Les échanges sont le moins technique possible. L’émission prend la forme d’un dialogue entre Jean-Philippe CLEMENT et son invité.e. où ils cherchent à comprendre et expliquer ce qui change dans nos vies, dans nos métiers, dans notre société avec cette évolution technologique de la data et de l’IA. EN PLATEAU Cette semaine j’ai le grand plaisir de recevoir Laurent Daudet, co-CEO et co-fondateur de LightOn, un des fleurons français de l’IA, qui a mis au point une douzaine de modèles d’IA extrêmement performants. Il est aussi l’auteur, avec le dessinateur Appupen, de la bande dessinée Dream Machine. Cette BD constitue à la fois une introduction très pédagogique à l’IA et un partage de questionnement quasi philosophique sur la manière de travailler et de vivre avec l’IA. Dans cet épisode, nous revenons sur les activités de LightOn, sur les produits proposés aux entreprises et aux collectivités et sur la compréhension des différences entre les modèle LLM du marché. Je reviens sur le fait que cette BD, Dream Machine, est certainement à la fois une super introduction à l’IA et une vraie source de réflexion sur cet équilibre entre puissance et responsabilité vis-à-vis de l’IA. Vous ne savez pas quoi offrir d’original et d’utile à certains de vos proches à Noel. Ne cherchez plus.  PAUSE MUSICALE Programmation musicale proposée par Garlaban Use and dispose, de Francisco Sola, sorti sur un EP du même nom Réalisation : Jérôme Sorrel / Montage final et mise en ligne : Olivier Grieco. Ressources LightOn https://www.lighton.ai/fr Présentation du livre Dream Machine par l’éditeur Flammarion https://editions.flammarion.com/dream-machine/9782080428134 L’émission est également disponible chez les diffuseurs suivants : Spotify Deezer Apple Podcast Google Podcasts Pocket Casts SoundCloud Youtube
30:00 12/16/23
#13 – Comment Montpellier veut devenir capitale de l’IA avec Victor Kahn
Contexte « Parlez-moi d’IA » est un programme de vulgarisation de la data et de l’IA. Les échanges sont le moins technique possible. L’émission prend la forme d’un dialogue entre Jean-Philippe CLEMENT et son invité.e. où ils cherchent à comprendre et expliquer ce qui change dans nos vies, dans nos métiers, dans notre société avec cette évolution technologique de la data et de l’IA. En plateau Cette semaine je vais à la rencontre de Victor Kahn, conseiller du Maire et du Président de la Métropole de Montpellier, Michaël Delafosse, pour qu’il m’explique la candidature de Montpellier à l’appel à projets Cluster IA et le souhait de la Métropole de devenir Capitale de l’IA. Nous faisons tout d’abord un tour d’horizon de la forte actualité de Montpellier concernant l’IA. La soirée débat sur l’Art et l’IA au musée d’art contemporain de Montpellier (MOCO). Le festival du film par l’IA organisé par Fictions.ai et la convention citoyenne en cours. Cette convention citoyenne qui demande à 40 habitants tirés au sort « Quelle intelligence artificielle au service des habitants et du territoire ? » va se réunir plusieurs week-end pour auditionner des spécialistes de l’IA et produire des recommandations. Celles-ci seront ensuite étudiées par les élus de la Métropoles afin de sélectionner les recommandations que la représentation élue voudra conserver et mettre en œuvre. Je n’étais pas en studio pour cette interview et je vous prie chères auditrices et chers auditeurs de m’excuser pour la qualité sonore plutôt moyenne de cet enregistrement. Il s’agit encore une fois d’une expérimentation de format et de prise de son. Je tenterai de faire mieux la prochaine fois. Merci beaucoup pour votre compréhension. Pause musicale Programmation musicale proposée par Garlaban Everything’s changing, des Ugly Kid Joe tiré de l’album Rad wings of Destiny. Réalisation : Jean-Philippe Clément / Montage final et mise en ligne : Olivier Grieco. Ressources Le Musée d’art contemporain de Montpellier https://www.moco.art/fr Le festival du film d’intelligence artificiel de Montpellier https://aiff-montpellier.com/ La conférence du mardi 05 décembre à la Cité de l’économie et des Métiers de demain : « La peur, la confiance et moi. Et l’IA dans tout ça ? » https://citedeleco.laregion.fr/evenements/peur-confiance-IA Les journées expert des interconecrés sur l’IA générative va-t-elle nous remplacer ? https://www.evenements.interconnectes.com/transfo-montpellier-07122023 L’appel à signature pour Montpellier capitale de l’IA https://ia-med.fr/ L’émission est également disponible chez les diffuseurs suivants : Spotify Deezer Apple Podcast Google Podcasts Pocket Casts SoundCloud Youtube
30:00 12/9/23
#12 – Le plan d’actions des collectivités territoriales vis à vis de l’IA avec Céline Colucci
Contexte « Parlez-moi d’IA » est un programme de vulgarisation de la data et de l’IA. Les échanges sont le moins technique possible. L’émission prend la forme d’un dialogue entre Jean-Philippe CLEMENT et son invité.e. où ils cherchent à comprendre et expliquer ce qui change dans nos vies, dans nos métiers, dans notre société avec cette évolution technologique de la data et de l’IA. En plateau Cette semaine nous recevons Céline Colucci, déléguée générale des Interconnectés, elle pilote à ce titre le 1er réseau national de transformation numérique des collectivités territoriales. Un petit retour sur le drama au somment de la société OpenAI est l’occasion de se dire que tout le monde navigue à vue dans le domaine de l’IA et personne n’est capable de prendre une position claire sur le fait de développer les technologies sans limite ou de réguler sans risquer de freiner une innovation salvatrice. C’est l’occasion de se demander comment les acteurs publics locaux commencent à s’emparer du sujet de l’IA. Comment les collectivités territoriales à travers les Interconnectés participent à la stratégie nationale. Au sein de la communauté des acteurs de l’IA, avec d’autres partenaires comme Ecolab ou le Hub France IA, ils ont mis au point un livre blanc qui a pour objectif de faciliter le dialogue et les rencontres entre public et privé au profit de nouveaux projets d’IA territoriaux, responsables et créateurs de communs. Les Interconnectés se réunissent le 7 décembre 2023 à Montpellier pour une journée d’experts consacrée à la question : « L’IA générative va-t-elle nous remplacer ». Nous avons aussi évoqué l’Artificial Intelligence Film Festival (AIFF) qui aura lieu le 4 décembre à Montpellier. En fin d’épisode, je vous conseille de vite trouver une séance de projection du dernier film français d’animation de Mars Express qui raconte l’expérience de 2 détectives dans un monde de robots et d’IA numériques et organiques. Pause musicale Programmation musicale proposée par Garlaban Everything’s changing, des Ugly Kid Joe tiré de l’album Rad wings of Destiny. Réalisation : Jérôme Sorrel / Montage final et mise en ligne : Olivier Grieco. Ressources Le livre blanc de la communauté des acteurs de l’IA en territoires https://greentechinnovation.fr/wp-content/uploads/2023/11/23_11_07_Livre_Blanc_CAIAT_v2.2.pdf Les interconnectés https://www.interconnectes.com/ Les journées expert des interconecrés sur l’IA générative va-t-elle nous remplacer ? https://www.evenements.interconnectes.com/transfo-montpellier-07122023 Artificial Intelligence Film Festival (AIFF) https://aiff-montpellier.com/ La bande annonce de Mars Express https://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19600954&cfilm=287760.html Le Podcast Et le scénario, de Baptiste Rambaud, consacré aux auteurs graphiques qui évoque la création de Mars Express https://www.youtube.com/watch?v=Hwa0w6KbxbE L’émission est également disponible chez les diffuseurs suivants : Spotify Deezer Apple Podcast Google Podcasts Pocket Casts SoundCloud Youtube
30:00 12/2/23
#11 – Comment l’IA est intégrée à Parcoursup 2024 ?
Contexte « Parlez-moi d’IA » est un programme de vulgarisation de la data et de l’IA. Les échanges sont le moins technique possible. L’émission prend la forme d’un dialogue entre Jean-Philippe CLEMENT et son invité.e. où ils cherchent à comprendre et expliquer ce qui change dans nos vies, dans nos métiers, dans notre société avec cette évolution technologique de la data et de l’IA. En plateau Cette semaine émission spéciale pour sujet spécial. Le ministère de l’Education Nationale a annoncé l’introduction de l’IA dans le dispositif Parcoursup 2024. Cela mérite bien un débat. Je reçois donc trois invités dans le studio : • Mme Marie CRINQUANT, fondatrice et CEO de la société AvenirAI, qui a été sélectionnée par l’Education Nationale pour implémenter ce dispositif, • M REMY IBARC, expert en Intelligence Artificielle, spécialiste dans les risques éthiques des technologies d’IA • VALENTIN H, élève en terminal au lycée Carnot dans le 17e à Paris L’objectif du nouveau dispositif est d’éviter aux étudiants des hésitations dans leur orientation, limiter au maximum le phénomène des errances post-bac et d’échec en 1er cycle universitaire (plus de 30% aujourd’hui en France). Pour rappel, c’était déjà l’objet de la loi relative à l’orientation et à la réussite des étudiants de 2018 (dite “loi ORE”) qui a instauré Parcoursup. Il s’agissait de mettre fin au tirage au sort pour les formations sous pression et de limiter le taux d’échec en licence. Le ministère souhaite donc continuer sur cette lancée. Pour limiter encore le taux d’échec à l’issue du 1er cycle universitaire, il a souhaité faire appel à AvenirIA. Des centaines de milliers, voire des millions, de parcours post bac anonymisés ont été analysés. En fonction de cette analyse profonde, l’IA est capable de proposer à l’étudiant la filière et la formation les plus adaptées à son propre profil pour éviter l’échec en 1er cycle. Le dispositif ne s’arrête pas là. Si l’étudiant accepte cette proposition et candidate dans la filière et les formations qui lui sont proposées, il augmente son scoring de sélection pour ces formations. S’il fait d’autres choix, ceux-ci se voient attribués un malus dans son score de sélection. Réalisation : Jérôme Sorrel / Montage final et mise en ligne : Olivier Grieco. Ressources Le livre blanc « Les grands défis de l’IA générative » de Data For Good https://dataforgood.fr/iagenerative/ Le jeu de cartes ” La Bataille de l’IA”pour explorer les enjeux sociaux et environnementaux de l’IA Générative par Latitudes https://batailledelia.org/ L’émission est également disponible chez les diffuseurs suivants : Spotify Deezer Apple Podcast Google Podcasts Pocket Casts SoundCloud Youtube
30:00 11/18/23
#10 – Découvrir la pièce de théâtre Qui a hacké Garoutzia ? avec Lisa Bretzner et Serge Abiteboul
Contexte « Parlez-moi d’IA » est un programme de vulgarisation de la data et de l’IA. Les échanges sont le moins technique possible. L’émission prend la forme d’un dialogue entre Jean-Philippe CLEMENT et son invité.e. où ils cherchent à comprendre et expliquer ce qui change dans nos vies, dans nos métiers, dans notre société avec cette évolution technologique de la data et de l’IA. En plateau Cette semaine nous recevons Lisa BRETZNER, comédienne et metteuse en scène au sein de la troupe Atropos et le directeur de recherche au CNRS et auteur Serge ABITEBOUL qui viennent nous faire découvrir la pièce Qui a hacké Garoutzia ? Cette pièce est une enquête au cœur de laquelle une IA domestique joue un rôle prépondérant. Ce spectacle drôle et intelligent nous propose de nous interroger sur la place des IA dans nos vies. Ce qu’elles apportent. Quel manque elles viennent combler ou quelle béquille émotionnelle dont on ne peut plus se passer, elles deviennent. Dans cette émission, on évacue rapidement les 2 ou 3 notions techniques ou culture geek (Lois de la robotique ou 42) ou qui pourraient effrayer le spectateur pour se consacrer sur la forme de la mise en scène et le fond des questions posées. Nous vous prions de nous excuser pour la qualité sonore de notre enregistrement. L’ITW de 2 invités dans une configuration studio particulière a bouleversé nos réglages habituels et cela s’entend malheureusement. Nous nous excusons auprès de nos invités Lisa et Serge et auprès de nos auditrices et auditeurs. Merci pour vos efforts pour passer au-delà de ce souci car le contenu de cet épisode est vraiment intéressant. Pause musicale Anomalies, album Cell Worlds 2, Youenn Lerb, compositeur de la bande son de la pièce L’album peut s’écouter en ligne ici Réalisation : Jérôme Sorrel / Montage final et mise en ligne : Olivier Grieco. Ressources La page de la pièce sur le site de la troupe Atropos https://atroposcompagnie.wixsite.com/my-site/about-1 Le documentaire CELL WORLDS II, anomalies cellulaires pour lequel Youenn Lerb a composé la bande son. https://www.youtube.com/watch?v=oVh6P5mrQu0 L’émission est également disponible chez les diffuseurs suivants : Spotify Deezer Google Podcasts Pocket Casts SoundCloud Youtube
29:36 11/11/23
#09 – Comment l’IA peut aider à gérer la connaissance avec Stény SOLITUDE
Contexte « Parlez-moi d’IA » est un programme de vulgarisation de la data et de l’IA. Les échanges sont le moins technique possible. L’émission prend la forme d’un dialogue entre Jean-Philippe CLEMENT et son invité.e. où ils cherchent à comprendre et expliquer ce qui change dans nos vies, dans nos métiers, dans notre société avec cette évolution technologique de la data et de l’IA. En plateau Cette semaine nous recevons Stény SOLITUDE, le fondateur et CEO de Perfect Memory, une société spécialisée dans la gestion des connaissances. Nous produisons de plus en plus de données, de contenus, de connaissances et si on ne veut pas que cette production ne serve qu’une seule fois et soit réutilisable, il faut organiser la chaine de production de nos contenus, concevoir un stockage intelligent et construire des outils pour naviguer dans ces contenus et ces connaissances. Après 10 ans de R&D, qui mélange IA symbolique et IA Machine Learning, la plate-forme de Perfect Memory utilise des fonctions d’IA aux différents étapes de cette gestion des savoirs. La solution très malléable avec les contenus textuels, les images et les vidéos, est capable d’adresser un nombre très diversifié de cas d’usages dans de nombreux domaines d’activité. Stény SOLITUDE nous présente ces exemples d’utilisation dans les médias, notamment audiovisuels, dans le sport, dans la gestion de la relation client 360 et dans la médecine. Pause musicale L’amour est beau, album Cinematic, Talisco Réalisation : Jérôme Sorrel / Montage final et mise en ligne : Olivier Grieco. Ressources Le site de Perfect Memory https://www.perfect-memory.com Présenter l’IA comme une évidence, c’est empêcher de réfléchir le numérique de Julien Falgas et Pascal Robert https://theconversation.com/presenter-lia-comme-une-evidence-cest-empecher-de-reflechir-le-numerique-211766  L’émission est également disponible chez les diffuseurs suivants : Spotify Deezer Google Podcasts Pocket Casts SoundCloud Youtube
29:34 11/4/23
#08 – Quelle est la place de la France dans le domaine de l’IA avec Caroline Chopinaud
Contexte « Parlez-moi d’IA » est un programme de vulgarisation de la data et de l’IA. Les échanges sont le moins technique possible. L’émission prend la forme d’un dialogue entre Jean-Philippe CLEMENT et son invité.e. où ils cherchent à comprendre et expliquer ce qui change dans nos vies, dans nos métiers, dans notre société avec cette évolution technologique de la data et de l’IA. En plateau Cette semaine nous recevons Caroline Chopinaud, qui a été chercheuse, puis enseignante, développeuse, cofondatrice de startup spécialisée et aujourd’hui directrice d’un des plus grands hub sur l’IA en France. Elle anime un collectif de grands groupes, de PME/ETI, de stratups, d’institutions, qui travaille sur les principaux sujets qui touchent l’écosystème IA. OpenAI, ChatGPT, Dalle-E, Google Bard, Llama de Meta, Midjourney, CoPilot de Microsoft, Nvidia, tous les grands acteurs, hyper connus de l’IA viennent des USA. Y a-t-il encore une place pour la France et l’Europe dans ce domaine. Le Hub France IA que dirige Caroline Chopinaud édite une cartographie européenne et française des startups qui montre bien la place et les centres d’intérêts de l’IA en France. Elle nous dit ce qu’elle pense de la stratégie française. Elle évoque aussi le manque de formation pour les profils métiers non techniques quand il s’agit de monter en compétence sur l’IA. Pause musicale Saiyan, reprise du morcer de Heuss L’enfoiré et Gazo par la voie IA de d’Angèle grâce à VoiceMy Réalisation : Jérôme Sorrel / Montage final et mise en ligne : Olivier Grieco. Ressources Le site du Hub France IA https://www.hub-franceia.fr/ Pour cloner des voies https://app.voicemy.ai/ L’émission est également disponible chez les diffuseurs suivants : Spotify Deezer Google Podcasts Pocket Casts SoundCloud Youtube
29:34 10/28/23
#07 – Quelle utilisation créative de l’IA dans les métiers de l’audiovisuel avec Aurélie Morrison Gonin
Contexte « Parlez-moi d’IA » est un programme de vulgarisation de la data et de l’IA. Les échanges sont le moins technique possible. L’émission prend la forme d’un dialogue entre Jean-Philippe CLEMENT et son invité.e, où ils cherchent à comprendre et expliquer ce qui change dans nos vies, dans nos métiers, dans notre société avec cette évolution technologique de la data et de l’IA. En plateau Cette semaine nous recevons Aurélie Morrison Gonin, qui est opératrice de prise de vue, réalisatrice d’événements sportifs live, réalisatrice de documentaires de sport extreme, monteuse. Elle qui connait bien les nouveaux matériels, elle est ambassadrice NIKON. Elle qui connait bien les logiciels de la chaine de production, elle est certifiée sur les produits Adobe et autrice d’un livre de référence sur le montage avec Adobe Première. Elle nous livre sa façon de travailler de les IA. L’actualité porte la question importante de savoir si l’IA, est destructrice d’emploi ou libératrice de tâches fastidieuses ? Aurélie Morrison Gonin, avec sa société Alpine MH et ses multiples activités autour de la chaine de production audiovisuelle, nous propose sa réponse, pour son domaine, dans son activité. L’IA bien comprise et bien maitrisée peut se mettre au service des métiers. On peut retrouver Aurélie Morrison Gonin les 15 et 16 novembre 2023 au salon professionnel de l’innovation audiovisuel le SATIS EXPO sur plusieurs ateliers et table ronde https://satis-expo.com/fr/conferences/ Pause musicale Bohemian Rhapsody, par la voie IA de Whitney Houston Réalisation : Jérôme Sorrel / Montage final et mise en ligne : Olivier Grieco. Ressources Le site de la société de production Alpine MH de Aurélie Morrison Gonin https://alpine-mh.com/ Le programme du SATIS EXPO du 15 au 16 novembre https://satis-expo.com/fr/conferences/ Le teaser du dernier film Greenlandic de Aurélie Morrison Gonin https://www.youtube.com/watch?v=v7Lr5HP8KZE L’émission est également disponible chez les diffuseurs suivants : Spotify Pocket Casts SoundCloud Youtube
29:34 10/21/23
#06 – Comment tout le monde peut utiliser l’IA Midjourney avec Thibault Rabeux
Contexte « Parlez-moi d’IA » est un programme de vulgarisation de la data et de l’IA. Les échanges sont le moins technique possible. L’émission prend la forme d’un dialogue entre Jean-Philippe CLEMENT et son invité.e, où ils cherchent à comprendre et expliquer ce qui change dans nos vies, dans nos métiers, dans notre société avec cette évolution technologique de la data et de l’IA. En plateau Cette semaine nous recevons Thibault Rabeux, un guide hors pair de Midjourney l’IA générative d’images. Il essaie toutes les options et tous les paramètres de cette IA. Il teste toutes les nouveautés. Il se lance des défis et réponds aux défis de ses abonnés pour vérifier la faisabilité. Il a par exemple créer une bande dessinée avec Midjourney. Et tout cela, il le partage généreusement depuis février 2023 sur une chaîne Youtube dédiée qui s’appelle “Les tutos Midjourney” https://www.youtube.com/@lestutosmidjourney L’étude LaborIA de mars 2023 le disait déjà. Le ressenti positif ou négatif des personnes vis-à-vis de l’IA, notamment dans un contexte professionnel, dépend du dégré de familiarité avec un service d’IA. Plus un individu est proche de l’usage d’un Service d’IA, plus il a une vision positive. Inversement, plus il en est éloigné, plus il redoute les impacts négatifs et est enclin à l’IA anxiété. Conclusion pour développer une vision équilibrée de ces outils, il faut s’en rapprocher. Il faut les tester. Se mettre les mains dedans. Eprouver le vertige et comprendre les limites. Mais ce n’est pas simple de s’y mettre tout seul. Les bons contenus, faciles d’accès, ne sont pas légions. C’est pour cette raison que les vidéos hyper pédagogiques des tutos de Midjourney sont une super opportunité. En plus, Thibault Rabeux a également créé une formation rapide SpeedJourney en 7 leçons pour aller à l’essentiel en 2h. A l’occasion de son passage dans Parlez-moi d’IA, il offre aux auditeurs une réduction de 30% jusqu’au 31/10/2023 en utilisant le lien suivant : Par ici la reduc ! Pause musicale Breal free, album “I AM AI”, Taryn Southern Réalisation : Jérôme Sorrel / Montage final et mise en ligne : Olivier Grieco. Ressources Les 1ers résultats de l’étude LaborIA de mars 2023 Discord la plate-forme gratuit de Tchat qui permet de se connecter avec le bot de Midjourney Le site de Midjourney pour se créer un compte et se connecter au canal Discord de Midjourney L’émission est également disponible chez les diffuseurs suivants : Spotify Deezer Google Podcasts Pocket Casts SoundCloud Youtube
30:00 10/14/23
#05 – Comment prendre du recul face à la folie des IA avec Michaël Tartar
Contexte « Parlez-moi d’IA » est un programme de vulgarisation de la data et de l’IA. Les échanges sont le moins technique possible. L’émission prend la forme d’un dialogue entre Jean-Philippe CLEMENT et son invité.e, où ils cherchent à comprendre et expliquer ce qui change dans nos vies, dans nos métiers, dans notre société avec cette évolution technologique de la data et de l’IA. En plateau Cette semaine nous recevons Michaël Tartar, spécialiste de la transformation numérique des organisations et fondateur de DIMM.UP une société qui propose un diagnostic de maturité digitale pour aider les organisations à se situer sur leur trajectoire de numérisation. Les évolutions actuelles et les annonces quotidiennes sont très stimulantes mais elles n’aident pas beaucoup à prendre le recul suffisant : Si on s’arrête 2 secondes, donnons-nous vraiment leur juste place à ces nouvelles technologies Avant que l’IA ne révolutionne nos métiers, nos entreprises, nos vies, il n’y aurait pas des étapes intermédiaires qu’on aurait un peu oublié de traiter dans le numérique et dans le domaine de la data en particulier. Comment prendre la bonne distance pour rester lucide face à la tendance mais ne pas louper le départ d’une nouvelle transformation majeure. C’est une question d’équilibre, une question difficile ! Notre invité a attiré notre attention avec un billet un billet intitulé “ChatGPT, 6 mois de folie” où il revenait sur l’emballement actuel et l’annonce du collectif web 100% humain, de sa charte et de ses signataires. Pause musicale Overmars, album “Entrer dans la couleur”, Alain Damasio & Yan Péchin (2019) sorti à l’occasion du roman Les furtifs de Alain Damasio Réalisation : Jérôme Sorrel / Montage final et mise en ligne : Olivier Grieco. Ressources Pas de ressource complémentaire L’émission est également disponible chez les diffuseurs suivants : Spotify Deezer Google Podcasts Pocket Casts SoundCloud Youtube
30:23 10/7/23
#04 – Accès Libre, les datas au service de l’accessibilité avec Julia Zucker
Contexte « Parlez-moi d’IA » est un programme de vulgarisation de la data et de l’IA. Les échanges sont le moins technique possible. L’émission prend la forme d’un dialogue entre Jean-Philippe CLEMENT et son invité.e, où ils cherchent à comprendre et expliquer ce qui change dans nos vies, dans nos métiers, dans notre société avec cette évolution technologique de la data et de l’IA. En plateau Cette semaine nous recevons Julia Zucker, cofondatrice du service Accès Libre, un outil au service d’une meilleure information sur l’accessibilité des établissements recevant du public Pour faire de l’IA, il faut de la data et notre invitée du jour a conçu un service collaboratif qui produit de la donnée, beaucoup de données mais de la donnée de qualité. Et pour produire de la donnée de qualité, il y a quelques secrets qu’elle nous livrera peut-être. Il faut notamment concevoir un schéma de données mais qu’est-ce qu’un schéma de données Il faut créer une solution de collaboration Il faut organiser le partage des données produites pour qu’elles soient réutilisées par d’autres Il faut avoir les idées claires sur son domaine d’activité et les objectifs que l’on assigne à ses données. Chère communauté de l’IA Parisienne et française n’hésitez pas à vous saisir de cette magnifique donnée en Open Data pour créer des services utiles et d’intérêt général. Pause musicale Paris, EP Alors, Diane (2023) Réalisation : Jérôme Sorrel / Montage final et mise en ligne : Olivier Grieco. Ressources Le site web de Accès Libre pour contribuer et récupérer les données en Open Data Les intrapreneurs d’État sur beta.gouv Les quartiers d’accessibilité augmentée à Paris pour les JOP 2024 L’émission est également disponible chez les diffuseurs suivants : Spotify Deezer Google Podcasts Pocket Casts SoundCloud Youtube
29:59 9/30/23
#03 – Comment se lancer sur la vague des IA génératives? avec Ilyes Talbi
Contexte « Parlez-moi d’IA » est un programme de vulgarisation de la data et de l’IA. L’émission a deux partis pris, décrypter et ne pas être technique. En plateau Ils s’appellent ChatGPT, Bard, HuggingChat, Midjourney, Dall-E, Gen2… Tous ces services d’intelligences artificielles (SIA) génératives, faciles d’accès pour le grand public, ont rebattu les cartes sur la manière d’aborder ce sujet. Il ne se passe pas un jour sans l’annonce de l’ouverture d’un nouveau service inimaginable, d’une avancée technique majeure, de la mise en lumière d’un sujet sociétal lié aux évolutions accrochées à ces technologies. Alors on sent bien que c’est intéressant pour son métier, pour sa vie, pour la société mais la masse d’informations à ingurgiter est immense. La vague est trop haute : Par où commencer? Quelles sont les premières informations et compétences à acquérir? Comment se mettre le pied à l’étrier? Quels sont les grands enjeux à ne pas louper? Nous recevons Ilyes Talbi qui a plusieurs cordes à son arc concernant l’IA. C’est un entrepreneur avec plusieurs apps à son actif. C’est un précurseur. Il propose depuis 2019, la revue de l’IA pour suivre la veille en français sur le domaine de l’IA : https://larevueia.fr/ . C’est un technicien, master en math, ingénieur en data science mais qui sait vulgariser ses connaissances. Il a créé, avec 3 autres spécialistes, une formation en ligne ultra ciblée pour aborder en moins de 4h les sujets essentiels de la révolution de l’IA générative : https://www.linkedin.com/company/passeport-ia/ Pause musicale Anne Paceo – From the stars, album Shamanes (2022) Réalisation : Jérôme Sorrel / Montage final et mise en ligne : Olivier Grieco. Ressources Le site de OpenAI, le créateur de ChatGPT Le site de la conférence
29:15 9/23/23
#02 – Comment être plus techno-lucide face aux IA génératives? avec Théo Alves Da Costa
Contexte « Parlez-moi d’IA » est un programme de vulgarisation de la data et de l’IA. Les échanges sont le moins technique possible. Nous cherchons à comprendre et expliquons ce qui change dans nos vies, dans nos métiers, dans notre société avec cette évolution technologique. L’émission a deux partis pris, décrypter et ne pas être technique. En plateau Depuis fin 2022, le landernau de la techno numérique est face au tsunami des IA génératives qui a rendu l’IA plus grand public en proposant des services en ligne accessibles à tous. Mais la vitesse de propagation de ces nouveaux services n’est pas propice au décryptage, à l’analyse des conséquences et à la recherche de bonnes pratiques. Théo Alves Da Costa, co-président de Data For Good (https://dataforgood.fr/), nous présente le livre blanc réalisé par une vingtaine d’experts de cette association spécialisée. Ce document intitulé « Les grand défis de l’IA générative » (https://dataforgood.fr/iagenerative) dresse des constats et fait des préconisations autour de 4 grands axes : La fiabilité de l’information à l’ère de l’IA La propriété intellectuelle et les données personnelles Les biais inhérents aux IA actuelles Les questions environnementales posées par ces technologies Pause musicale John Lennon – Imagine (1971) Ressources Climate Q&A, le bot IA qui permet de poser des questions à la totalité du corpus des rapports du GIEC : https://climateqa.com/ Quotaclimat est une association qui milite pour augmenter la place d’écologie dans l’espace médiatique et le débat public. https://www.quotaclimat.org/ L’IA pour discuter avec Emmanuel Macron est sur Twitch Boris Eldagsen remporte et refuse le prix Sony World Photography Awards dans la catégorie « Creation » pour son cliché N/B « Pseudomnesia : the electrician ». L’émission est également disponible chez les diffuseurs suivants : Spotify : https://podcasters.spotify.com/pod/show/clems4/ Pocket Casts : https://pca.st/9hjmbey7 SoundCloud : https://soundcloud.com/agentnum Youtube : https://www.youtube.com/@agentnum (si vous voulez l’écouter en studio avec nous) Et d’autres suivront très bientôt
29:15 9/16/23
#01 – Comment analyser les villes grâce à la vidéo ?
Contexte Parlez-moi d’IA était le titre d’une série de visuels pédagogiques créée dans le cadre d’une formation professionnelle et partagée sur les réseaux. Cela parlait déjà de données numériques, de datas et d’Intelligence Artificielle. Et c’est toujours le sujet de cette émission. Avec deux partis pris, décrypter et ne pas être technique. En plateau Quentin Barenne, co-fondateur de Wintics essuie les plâtres de ce numéro pilote. Ensemble, nous nous demandons comment et à quelle(s) fin(s) analyser les villes grâce à la vidéo. Nous évoquons donc détection par vidéo algorithmique et toutes les petites questions techniques et des grandes questions de société : Comment les caméras de vidéosurveillance de nos villes peuvent-elles se transformer en capteur du métabolisme urbain? A quoi cela peut-il bien servir? Est-ce que les avantages que nous pouvons en tirer ont des conséquences sur nos libertés? A l’heure de la sobriété numérique, comment l’aspect environnemental est pris en compte? De manière plus terre à terre, quels sont les compétences et les métiers concernés? Pause musicale Daft Punk – Robot Rock (2005) Ressources Loi sur l’IA de l’UE : première réglementation de l’intelligence artificielle
29:15 9/9/23

Similar podcasts