Show cover of Radio Occitania

Radio Occitania

Radio Occitania es una ràdio locala associativa, creada en setembre de 1981 a Tolosa de que la tòca n'es la promocion de la lenga e de la cultura occitanas. Produsìs e difusìs mai de 20 oras de programas en occitan cada jorn e trachan de totas tematicas: economia, politica, espòrt, literatura, cinèma, cultura, istòria, actualitat, sciéncia... per botar un lum occitan sul monde d'auèi. Soutenez-nous sur Patreon !

Tracks

Une pour toutes Episode 8
Un programme d'Une pour toutes placé sous le signe de l'ambivalence, du trouble, car on parle en effet de... sorcières ! Entre fiction et réalité tragique, stigmatisation et hallucination collective qui ont mené tout droit aux chasses de la Renaissance et la revendication contemporaine du personnage de sorcière, ce vaste sujet en dit long sur l'image qui a collé à la peau des femmes. Caroline Can et Fabienne Prost vous proposent deux sources complémentaires pour y voir plus clair! Best seller qui participé à faire la lumière sur le sujet, Sorcières, la puissance invaincue des femmes écrit par Mona Chollet  est l'essai que résume cette fois-ci Caroline, suivi un peu plus tard, du billet de Fabienne, centré sur un podcast passionnant, LSD La série documentaire consacrée aux dites sorcières. La minute Jupette a elle, sa fixette: le balai de la sorcière passe devant son radar !  La musique s'invite aussi dans ce nouveau numéro: une soirée  concerts de femmes organisé par le collectif Musique Voyageuse se tenait à Toulouse.  Fabienne a tendu son micro à quelques artistes avant leur montée sur scène, et on applaudit ces scènes féminines ouvertes à toutes!  De sorcière à femme sacrée, il n'y a qu'un pas: la tendance du féminin sacré prend des formes et embrasse des valeurs variées: on survole le sujet, on se pose des questions qui en appellent d'autres, avec Caroline.  On finit en se laissant guidé.e par Jupette pour passer d'agréables moments cet été à Toulouse et dans les environs. Son agenda culturel inclut guinguettes et instants fraîcheur ! Connaissez-vous Agnès? L'épisode de Héroïnes ordinaires de plus de 50 ans, nous fait rencontrer cette ancienne prof d'école et animatrice d'ateliers d'écriture enthousiaste et enthousiasmante, inscrite dans la mouvance de l'éducation populaire.   Musiques: Night air, de Jamie Woon We all come from the goddess, de Lindie Lila Une âme, de M.   Livre et documentaire sonore : Sorcières, la puissance invaincue des femmes de Mona Chollet aux Editions Zones Série consacrée aux sorcières par LSD, la série documentaire diffusée sur France Culture    Autre référence: Page Facebook du collectif Musique voyageuse, créé par Nicky Gonzalès    Chronologie de l'émission : Intro 01:20 Chronique sur l'essai Sorcières,de Mona Chollet 29:36 La minute Jupette 33:04 Reportage Musique voyageuse 44:02 Chronique sur le féminin sacré 63:52 Billet sur La Série Documentaire consacrée aux sorcières  68:43 Agenda culturel  75:43 Les héroïnes ordinaires de plus de 50 ans: Agnès Soutenez-nous sur Patreon !
97:55 7/17/24
VIDEMUS CULTURA 6 - Rio Loco
Este mes les venimos con entrevistas del Rio Loco, 4 grupos y sus musicas:  1) Terestesa - el tema se llama SenzaNomi. 2) Queralt Lahoz "de la cueva a los olivos" 3) Cocanha "Dempuei Auriac 4) Rocio Marquez y Bronquio. "Agua - tangos"   La ultima canción es de Terestesa: Pezza   Gracias y pueden escuchar emisiones anteriores:  1: Diego rivera https://open.spotify.com/episode/2O3MB9RBYR4fMiDyp6nxWn?si=zJVlu6SUSj-caIB0qo5Anw 2: pinturas de la natividad, lucre, ananda https://open.spotify.com/episode/1wVm2GvlPvTJ5iG4J1NXyM?si=pkjfsiiyQ2a5nfetIi6AIg   3: epifania, entrevista mar del plata https://open.spotify.com/episode/4TEqDsgMf2gJLGIysWQD7I?si=j8GyMufaSm2JZeVCeXxVCg   Emission 4 - Juli clemente https://open.spotify.com/episode/4oUsIhO78A0Z9MBe4nqiae?si=RZ7FpIg8Tbuvlx4Y2BCstQ   Emission 5: Mary venezuela https://open.spotify.com/episode/4b7TYAQEdSLbDIW0l8kwPm Soutenez-nous sur Patreon !
58:40 7/7/24
Hablamos Español 07/07/2024
Hoy tenemos muchas cosas que contaros, en primer lugar os hablamos de las vacaciones en Europa, cómo cambian. Davel Puente Hoces en su sección La Cantinela nos hablará de Buster Keaton. Nuestro colaborador Félix Toran nos hablará de temas de desarrollo personal, hoy concretamente vamos a hablar del DESTINO. Y en este programa nos va a acompañar la música del grupo español e inolvidable Revólver. Gracias por acompañarnos cada mes. Soutenez-nous sur Patreon !
58:59 7/7/24
Les troubadours version intégrale
Laurent Macé présente les troubadours dans leur contexte historique Soutenez-nous sur Patreon !
59:56 6/28/24
Les troubadours 5
Laurent Macé présente les troubadours Soutenez-nous sur Patreon !
11:43 6/28/24
Les troubadours 4
Laurent Macé présente les troubadours Soutenez-nous sur Patreon !
11:35 6/28/24
Les troubadours 3
Laurent Macé présente les troubadours Soutenez-nous sur Patreon !
11:50 6/28/24
Les troubadours 2
Laurent Macé présente les troubadours  Soutenez-nous sur Patreon !
12:05 6/28/24
Les troubadours 1
Laurent Macé présente les troubadours dans leur contexte historique. Soutenez-nous sur Patreon !
13:11 6/28/24
Laure Barthet présente l'exposition "Cathares - Toulouse dans la croisade"
Laure Barthet nous présente l'exposition intitulée "Cathares-Toulouse dans la croisade" consacrée à Toulouse à l'époque de la croisade albigeoise et qui se tient à la fois au musée Saint-Raymond et au Couvent des Jacobins jusqu'au 5 janvier 2025 . Laure Barthet est directrice du musée Saint-Raymond et co-commissaire de cette exposition .  Soutenez-nous sur Patreon !
19:01 6/28/24
Escale en Méditerranée romaine
Ambroise Lassalle, conservateur en charge des expositions temporaires au musée Narbo Via, nous présente le commerce, l'économie, la société à Narbonne dans l'Antiquité romaine à l'occasion de l'exposition consacrée aux ports antiques de la cité de Narbonne . Soutenez-nous sur Patreon !
18:00 6/28/24
Escale en Méditerranée romaine
Ambroise Lassalle, conservateur en charge des expositions temporaires au musée Narbo Via, nous présente le commerce, l'économie, la société à Narbonne dans l'Antiquité romaine à l'occasion l'exposition consacrée aux ports antiques de la cité de Narbonne . Soutenez-nous sur Patreon !
28:08 6/28/24
Martine Boudet parle de la condition des femmes en Occitanie
Martine Boudet parle de la condition des femmes en Occitanie. Autrice de L’emblématique des régions de France (Panthéon, 2023) https://www.editions-pantheon.fr/catalogue/lemblematique-des-regions-de-france/ Les langues-cultures moteurs de démocratie et de développement (direction, Le Croquant, 2019) https://editions-croquant.org/sociologie-historique/550-les-langues-cultures.html Soutenez-nous sur Patreon !
16:57 6/28/24
Une pour toutes Episode 7
C'est une émission un peu spéciale, que je vous propose cette fois-ci. Une émission réalisée hors studio pour aller à la rencontre de deux associations toulousaines, qui aident les femmes dans leur recherche d'emploi Les munitionnettes, et Actionfemmesgrandsud. Caroline Can ne sera pas de la partie de cette fois ci. Et nous retrouverons Jupette, coincée chez elle par ses vertèbres, pour une minute Jupette autour du syndrome de la nouille, un petit moment de légèreté, une lecture d'un extrait de Nos puissantes amitiés, et en binôme, ma chronique des femmes oubliées consacrée à Maggie Lena Walker, la première femme afro américaine, qui a créé avec succès dans l'amérique ségrégationniste une banque pour sa communauté en 1903, banque qui existe toujours. L'émission sera suivi par un épisode de Héroïnes ordinaires de plus de 50 ans, une interview de Corine Goldberger, créatrice du podcast 'Argent: parlons Cash les filles !', un podcast très intéressant qui fait de l'éducation financière pour les femmes. Associations: Association les Munitionnettes: https://www.les-munitionnettes-association.fr/ Association Action Femmes Grand Sud: https://actionfemmesgrandsud.fr/ Musique:  Attraction de Paris Combo Yobalema de Mamka Djidjolé, extrait de son album Nyonou, une auteure compositrice franco togolaise basée à Toulouse à suivre. Nos puissantes amitiés de Alice Raybaud, Editions La découverte Maggie Lena Walker: https://www.womenshistory.org/education-resources/biographies/maggie-lena-walker Et aussi l'émission du 11 juin 2024 de France Culture sur elle. Corine Goldberger: son podcast 'Argent: parlons cash les filles !'https://podcast.ausha.co/argent-parlons-cash-les-filles   Chronologie de l'émission: 1:55: Itw de l'association des Munitionnettes 15:47: Itw de l'association Action Femmes Grand Sud 34: 47: La minute Jupette: le syndrome de la nouille 39:29: Chronique des femmes oubliées : Maggie Lena Walker, Fabienne Prost, et Jupette 54.44: Musique de Mamka: Yolemba 58:05: Intro et lecture d'un extrait de Nos puissantes amitiés de Alice Raybaud par Jupette 1:10:12: Les héroïnes ordinaires de + de 50 ans: Corine Goldberger         Soutenez-nous sur Patreon !
114:44 6/26/24
Diskobox 23/06/2024 - Stevie Wonder. Su periodo clásico (1972-1974). 2ª parte.
2ª parte del especial dedicado al periodo clásico de Stevie Wonder, que cubre los años 1972-1974. En este programa analizo los discos “Innervisions” y “Fulfillingness First Finale”. También escucharemos dos discos producidos por Stevie Wonder para sendas artistas a las él mismo apadrinó: “Perfect Angel”, de Minnie Riperton, y “Stevie Wonder presents Syretta”, de Syretta Wright. Este es el enlace a la 1ª parte: https://go.ivoox.com/rf/129414060 Soutenez-nous sur Patreon !
60:05 6/23/24
Foco - Episodio 1 (23/06/2024)
Foco es un espacio radial que emula el ambiente de un café filosófico donde amigos debaten y opinan sobre temas de interés general en un contexto musical.  Soutenez-nous sur Patreon !
59:37 6/21/24
PASSERELLE
EMISSION DU17-06-2024 Soutenez-nous sur Patreon !
119:10 6/18/24
AUTOUR DE MINUIT
Au programme la saxophoniste ténor originaire de Boston Nicole Glover et son nouvel album "Plays" avec en invité le vibraphoniste Steve Nelson.  La saxophoniste, chef d'orchestre, compositrice et éducatrice Nicole Glover , est basée à New York et s'est imposée comme une étoile montante et une musicienne très demandée. Son enregistrement solo le plus récent est  Strange Lands  (Savant), avec le vénérable pianiste George Cables. Le London Times a attribué à l’album 4 étoiles, le qualifiant d’« surnaturel ». Il est resté en tête des charts radio Jazzweek pendant 11 semaines. Nicole fait également partie intégrante du supergroupe ARTEMIS, dirigé par la directrice musicale Renee Rosnes. En mai 2023, le collectif sort son 2ème enregistrement,  In Real Time  sur Blue Note Records, et en novembre 2023, ils sont élus « Meilleur groupe de jazz » par le Downbeat Reader's Poll. Ayant grandi à Portland, dans l'Oregon, Nicole était étudiante à l'American Music Program, un programme reconnu et primé à l'échelle nationale dédié à la préparation des étudiants à une carrière dans le jazz. En 2009, elle a déménagé vers l'Est pour suivre le programme de jazz de l'Université William Paterson à Wayne, New Jersey. Là, elle étudie avec les pianistes Harold Mabern, Mulgrew Miller et le saxophoniste ténor Rich Perry. Actuellement, Nicole est membre d'un nouveau quintette passionnant dirigé par le bassiste Christian McBride, et elle se produit souvent avec Wynton Marsalis et le Jazz at Lincoln Center Orchestra. En août 2023, elle effectue une tournée en Australie avec JLCO, interprétant l'œuvre symphonique de Marsalis « All Rise » avec le Melbourne Symphony Orchestra et le Sydney Symphony Orchestra. Elle a travaillé avec les batteurs Al Foster, Victor Lewis, Lenny White et Kenny Washington, les chanteurs primés aux Grammy Awards Dee Dee Bridgewater et Buika, le saxophoniste Rudresh Manhanthappa, le vibraphoniste Joel Ross, les bassistes Reggie Workman, Harish Raghavan, Ben Wolfe et Gene Perla, et les pianistes Bill Charlap, Geoffrey Keezer, Luis Perdomo et George Colligan, entre autres. Elle figure également sur l'album Zodiac Suite d'Aaron Diehl et des Knights , qui a été nominé pour un Grammy Award 2024 pour le « Meilleur recueil classique ». Éducatrice expérimentée, Nicole fait partie du corps professoral de la Manhattan School of Music, de l'Université de Princeton et du San Francisco Conservatory of Music. Elle est à 32 ans une enseignante passionnée et a donné de nombreuses masterclasses et cours particuliers à des musiciens en herbe du monde entier.  Soutenez-nous sur Patreon !
120:08 6/10/24
Carlos Gardel
Una reposicion de una antigua emision realizada por los miembros de "La Peña columerina" , asociacion para la difusion de la cultura española, de Colommiers. Soutenez-nous sur Patreon !
62:20 6/9/24
MOSAICOS - LA RETIRADA
Muchas gracias por escuchar "MOSAICOS" en Radio Occitania. Después de tener varios programas con distintas artistas, damos un giro de 360 grados para hablar sobre un tema de mucha relevancia en la historia Española y que involucro sobretodo el sur de Francia, asi como el resto de Europa y América Latina.  Hablamos de "la retirada". Acompáñenos a descubrir este pasaje de la historia en compañía de la profesora Claire Duhamelet. Hablamos de personalidades y datos que estremecieron a la Europa del siglo XX.   Soutenez-nous sur Patreon !
59:39 6/9/24
AUTOUR DE MINUIT
Au programme la pianiste japonaise Mikki Yamanaka, le guitariste John Abercrombie, Chet Baker et Phil Woods. Soutenez-nous sur Patreon !
120:00 6/3/24
PASSERELLE
Anne Stambach-terrenoir députée LFI Jacques Dandelot du Collectif contre les OGM Dominique Masset de Secrets Toxiques José Bové député européen honoraire Soutenez-nous sur Patreon !
115:44 6/3/24
Hablamos Español 02/06/2024
Hoy está con nosotros Alejandro céspedes un excelente pianista español que trabaja en el sur de Francia, nos contará su trayectoria profesional y algunas cosas más. Además durante la entrevista escucharemos algunos de sus conciertos. Davel Puente Hoces en su sección La Cantinela nos hablará del mayor museo de magia y del mago Xevi. Nuestro colaborador Félix Toran nos hablará de temas de desarrollo personal. Y en este programa nos va a acompañar la música del Ultimo de la fila con algunas de sus mejores canciones. Soutenez-nous sur Patreon !
58:07 6/2/24
JAZZ CLUB
Au programme le concert du pianiste Junior Mance au Flushing Town Hall de New-York le 30/10/1995 avec Houston Person au saxophone ténor, Calvin Hill à la contrebasse et Alvin Queen à la batterie.  Julian Clifford Mance, Jr. connu sous le nom de Junior Mance, né le 10 octobre 1928 à Evanston, Illinois, et mort le 17 janvier 2021 à New York est un pianiste de jazz et compositeur américain. Junior Mance naît à Evanston, Illinois. Lorsqu'il a cinq ans, Mance commence à jouer sur un piano droit dans la maison de sa famille à Evanston. Son père, Julian, lui enseigne le piano stride et le boogie-woogie. Avec la permission de son père, Mance donne son premier concert professionnel à Chicago à l'âge de dix ans alors que son voisin du dessus, un saxophoniste, cherche un remplaçant pour un pianiste malade. Mance est appelé « Junior » dans sa famille (pour le différencier de son père), et ce surnom lui reste tout au long de sa carrière professionnelle. La mère de Mance l'encourage à étudier la médecine à l'Université Northwestern voisine d'Evanston, mais accepte finalement de le laisser fréquenter le Roosevelt College à Chicago. Bien qu’elle l'exhorte à suivre à des cours de « pré-médecine », Mance s'inscrit à des cours de musique, bien qu'il ait constaté que le jazz était interdit par la faculté et qu'il n'ait pas terminé l'année. Il joue d'abord avec Gene Ammons à Chicago en 1947 alors qu'il est inscrit à Roosevelt. Il fait ses débuts d'enregistrement avec Ammons pour Aladdin Records et ils travaillent à New York pendant une semaine lorsque Mance est suspendu de l'école (après avoir été surpris en train de jouer du jazz dans une salle de pratique). En tournée, Lester Young vient voir Ammons jouer au Congo Lounge à Chicago en 1949. Le pianiste de Young, Bud Powell, ayant manqué son vol pour Chicago, Young demande à Mance de le remplacer, croyant que Mance est un remplaçant et non le pianiste régulier d'Ammons. S'étant vu proposer la place de Stan Getz dans le groupe de Woody Herman, Ammons est « ravi » de le laisser partir. Mance enregistre avec Young pour Savoy Records cette année-là, et rejoint Ammons pour enregistrer avec Sonny Stitt pour Prestige Records en 1950. L'US Army appelle Mance sous les drapeaux en 1951. Deux semaines avant de quitter son camp d'antraînement pour la Corée, Julian "Cannonball" Adderley aide Mance à trouver une place dans la 36th Army Band à Fort Knox, Kentucky, où il reste comme secrétaire de la compagnie. Libéré de l'armée en 1953, Mance commence immédiatement à travailler au Bee Hive Jazz Club à Chicago, complétant la section rythmique maison avec Israel Crosby à la basse et Buddy Smith à la batterie. Durant son séjour au Bee Hive, Mance accompagne des musiciens tels que Charlie Parker, Coleman Hawkins, Eddie "Lockjaw" Davis et Sonny Stitt. Charlie Parker encourage Mance à déménager à New York, ce qu'il fait après avoir économisé de l'argent en travaillant près d'un an au Bee Hive. En 1954, on demande à Mance d'enregistrer avec Dinah Washington après le départ de Wynton Kelly. Mance tourne avec Dinah au cours des deux années suivantes et apprend la technique d'accompagnement de l'arrangeur de Washington, Jimmy Jones. EmArcy sort deux albums, Dinah Jams et Jam Session, d'une session live enregistrée du 14 au 15 août 1954 à Los Angeles avec Mance, Washington, Clifford Brown, Clark Terry, Maynard Ferguson, Herb Geller, Harold Land, Richie Powell, Keter Betts, George Morrow et Max Roach. En 1956, Mance rejoint le premier groupe civil de Cannonball Adderley, avec Nat Adderley, Sam Jones et Jimmy Cobb. Ils font plusieurs enregistrements pour EmArcy / Mercury au cours des deux années suivantes. Dinah Washington embauche ce groupe pour la soutenir sur In the Land of Hi-Fi et Mance enregistre également des sessions avec Johnny Griffin, James Moody et Wilbur Ware pour Argo Records et Riverside pendant cette période. Après que le groupe d'Adderley se soit séparé par manque de concerts, Adderley intègre le Miles Davis Sextet, tandis que Mance rejoint le groupe de Dizzy Gillespie, remplaçant à nouveau Wynton Kelly. Mance acccompagne Gillespie et Louis Armstrong lors d'une représentation télévisée de la chanson Umbrella Man sur CBS en janvier 1959. Le fondateur de Verve Records, Norman Granz, offre à Mance sa première date d'enregistrement en tant que leader lors d'une de ses sessions avec Dizzy Gillespie. Granz installe Mance avec le bassiste Ray Brown et le batteur de Gillespie Lex Humphries complète le trio, qui enregistre ensemble en avril 1959. Son premier disque, Junior, sort chez Verve plus tard cette année-là. S'ensuit un calendrier chargé. Mance enregistre six albums pour Jazzland / Riverside au début des années 1960 et rejoint le quintette d'Eddie "Lockjaw" Davis et Johnny Griffin qui sort sept albums avec Mance pendant 1960–1961. Mance enregistre pour les grands labels Capitol (1964–1965) et Atlantic (1966–1970), y-compris une date avec Mance au clavecin (Harlem Lullaby, 1966) et un album fusion (With a Lotta Help from My Friends, 1970). Lors d'une session d'enregistrement avec Benny Carter pour la bande originale du film A Man Called Adam en 1965, Carter et Mance assistent aux trois sets d'une performance d'Ornette Coleman au Five Spot Café. Mance cite l'ouverture d'esprit de Carter comme une inspiration pour ses propres explorations stylistiques. Hansen House publie son livre How to Play Blues Piano en juin 1967. Junior Mance continue d'enregistrer et de se produire pendant les trois décennies suivantes, mais à un rythme moins intense. Il fait plusieurs enregistrements en duo avec le bassiste Martin Rivera et deux enregistrements de piano solo pour le label canadien Sackville Records, Junior Mance Special et Jubilation. Il ensigne également à la New School for Jazz and Contemporary Music pendant 23 ans, comptant Brad Mehldau et Larry Goldings parmi ses étudiants avant de prendre sa retraite en 2011. De 1990 à 2009, Mance fait partie d'un groupe appelé 100 Gold Fingers qui tourne au Japon tous les deux ans. La formation tournante de tous les pianistes vedettes comprend Toshiko Akiyoshi, Monty Alexander, Geri Allen, Lynne Arriale, Kenny Barron, Joanne Brackeen, Ray Bryant, Bill Charlap, Cyrus Chestnut, Gerald Clayton, João Donato, Tommy Flanagan, Don Friedman, Benny Green, Barry Harris, Gene Harris, Hank Jones, Duke Jordan, Roger Kellaway, John Lewis, Harold Mabern, Dave McKenna, Marian McPartland, Mulgrew Miller, Dado Moroni, Hod O'Brien, Eric Reed, Ted Rosenthal, Renee Rosnes, Mal Waldron, Cedar Walton, James Williams et Chihiro Yamanaka, avec le bassiste Bob Cranshaw et Alan Dawson ou Grady Tate à la batterie. Mance et sa femme Gloria fondent leur propre maison de disques JunGlo en 2007. Leur premier album, Live At Café Loup met en vedette Mance dans un trio avec Hidé Tanaka à la basse et Jackie Williams à la batterie, avec le chanteur invité José James. Le batteur Kim Garey succède ensuite Williams, avec l'ajout des saxophonistes Ryan Anselmi et Andrew Hadro. Mance fait une tournée aux États-Unis, en Italie, au Japon et en Israël en 2013 accompagné de Tanaka et du violoniste Michi Fuji (un ancien élève de la New School de Mance). Ce Mance trio tient résidence le dimanche soir au Café Loup jusqu'à sa retraite au printemps 2016. Soutenez-nous sur Patreon !
59:59 5/31/24
Une pour toutes Episode 6
On a pioché au gré de nos envies pour cette nouvelle émission, et voici le menu qu'on va déguster ensemble: - C'est de saison: une réflexion en forme de billet sur le rapport féminin loin d'être individuel et superficiel à l'alimentation, proposée par Fabienne Prost. Un lieu à libérer ! - C'est intemporel : la dignité, objet d'analyse d'un essai humain, très humain: La clinique de la dignité, de Cynthia Fleury. Lu et bien assimilé par Caroline Can, qui vous le résume; merci à Jupette qui a préparé les questions de cette interview. - Au dessert comme en entrée, pour les faims qui n'attendent plus : la lecture par Jupette d'extraits du Petit éloge du désir, de Bélinda Cannone. - La conclusion est signée d'une cheffe désormais passée à la postérité: l'artiste peintre Artemisia Gentileschi, mise en lumière dans un nouveau numéro des Oubliées de l'Histoire. Récit par Fabienne.   L'émission sera suivie d'un nouvel épisode du Podcast Héroïnes ordinaires de plus de 50 ans. On fait la connaissance de Margo Santé, 83 ans.   Livres cités : Der Teller, de Annabelle Hirsch. Ed. Residenz La clinique de la dignité, de Cynthia Fleury.  Ed. Seuil. Coll. Le compte à rebours Petit éloge du désir, de Belinda Cannone. Ed. Gallimard. Coll. Folio Artemisia, d'Alexandra Lapierre. Ed. Pocket 1998 Actes d'un procès pour viol en 1612: suivi des lettres de Artemisia Gentileschi. Ouvrage collectif. Ed. des femmes.   Musiques: La banane, de Philippe Katerine Dignity, d'Angélique Kidjo Fairweather friend, de Kadhja Bonet   Chronologie de l'émission: Intro 02:00:  Billet l'émancipation par l'assiette 12:50: Résumé La Clinique de la dignité 53:50 Lecture d'extraits Petit éloge du désir 01:00:39 Artemisia, artiste-peintre oubliée de l'Histoire 01:17:44 Héroïnes ordinaires: portrait de Margo Santé     Soutenez-nous sur Patreon !
96:25 5/29/24
AUTOUR DE MINUIT
Au programme le pianiste américain Fred Hersch en trio "Live in Europe".  Fred Hersch, né le 21 octobre 1955 à Cincinnati aux États-Unis, est un pianiste américain de jazz. Particulièrement réputé pour son jeu en piano solo, il enregistre souvent en duo et dans diverses formations. C'est également un enseignant influent. Pour DownBeat, il fait partie « des musiciens les plus brillants de sa génération ».  Fred Hersch nait à Cincinnati en 1955. Son père Henry est avocat. Sa grand-mère maternelle est violoniste semi-professionnelle et sa grand-mère paternelle joue du piano. Fred commence l'étude du piano classique à 4 ans, et jusqu'à 12-13 ans, sa professeure Jeanne Kirstein lui donne des cours privés de théorie musicale, de composition et d'analyse, ce qui lui permet d'intégrer des concepts avancés (contrepoint, écriture à quatre voix, basse chiffrée…) très jeune. Il commence à composer à 7 ans. Il devient une petite célébrité locale en apparaissant à 10 ans dans une émission pour enfants dominicale, The Skipper Ryle Show. Cette année-là, il compose une comédie musicale sur Peter Pan pour son école, et refuse les propositions des enseignants pour la modifier ou la raccourcir. À la même époque, il participe à un concours de composition, et arrive avec seulement des esquisses. Il annonce qu'il va jouer sa composition A Windy Night, en improvise la majeure partie, et repart avec le premier prix. Il découvre jazz en entrant au Grinnell College (en), il abandonne alors ses études pour jouer dans des clubs autour de Cincinnati, où il apprend le jazz sur le tas. Après sa première jam session, le saxophoniste Jimmy McGary l'emmène écouter le célèbre Diminuendo and Crescendo in Blue de Ellington at Newport, avec le solo de 27 chorus de Paul Gonsalves. McGary lui explique l'importance du sens du rythme. Hersch, alors âgé de 18 ans, va acheter tous les disques qu'il trouve avec Autumn Leaves, le seul morceau qu'il connait. Il repart avec des disques de Chet Baker, Miles Davis, Ahmad Jamal, Bill Evans, Oscar Peterson, Sarah Vaughan, Cannonball Adderley… Pour approfondir son apprentissage, il entre au conservatoire de musique de la Nouvelle-Angleterre en 1975, où il étudie auprès du pianiste Jaki Byard pour le jazz et de Gunther Schuller pour le classique. Il est diplômé avec mention en 1977.  Après son diplôme, il repart à Cincinnati, où il joue avec Art Pepper et Woody Herman6. Il s'installe ensuite à New York en 1977, à 21 ans, où il fait ses armes comme sideman en club, où il est rapidement repéré par des grands noms comme Billy Harper, Sam Jones, Art Farmer ou encore Joe Henderson. Il participe à ses premières sessions en 1979, avec Yama de Art Farmer et Awakening de Billy Harper. Dans les années 1980, il forme son trio, tout en jouant aux côtés de Chris Connor, Joe Henderson, Stan Getz, Toots Thielemans ou Eddie Daniels4. En 1983, il crée son studio d'enregistrement consacré au jazz, Classic Sound, qui produira environ 150 albums jusqu'en 1986. En 1984 parait Horizons, son premier album en tant que leader, avec Marc Johnson et Joey Baron. La même année il enregistre As One, premier album enregistré avec la clarinettiste Jane Ira Bloom.  En 1986, il enregistre Sarabande en trio avec Charlie Haden et Joey Baron. L'album est réédité en 2016, à la mort du contrebassiste. En 1989 il enregistre The French Collection (Jazz Impressions of French Classics) aux côtés de Eddie Daniels, Kevin Eubanks, James Newton et Toots Thielemans, sur lequel on entend des arrangements de pièces de Debussy, Fauré, Poulenc, Ravel et Satie. En 1994 il réédite l'expérience avec des compositeurs russes (Red Square Blue - Jazz Impressions of Tchaikovsky, Rachmaninoff, Scriabin, Rimsky-Korsakoff, Gliere, Liadov, Mussorgsky (Angel Records).  Durant la décennie 1990, Fred Hersch enregistre de nombreux albums, dont un certain nombre lui attire des éloges et des prix : Evanessence: Tribute to Bill Evans (1990), Dancing in the Dark (1992), I Never Told You: Fred Hersch Plays Johnny Mandel (1994). Forward Motion, paru en 1991, est son premier disque avec uniquement des compositions originales, écrites pour saxophone ténor, violoncelle, contrebasse et batterie. Fred Hersch Plays Billy Strayhorn, paru en 1995, signe le début de sa longue collaboration avec Nonesuch Records. Certains de ces albums sont des hommages : Plays Rodgers & Hammerstein (1996) et Thelonious (1997). Au fil des années, il enregistre sur différents labels : Nonesuch pour les enregistrements en solo, Sunnyside pour son Pocket Orchestra, Palmetto pour son quintet, Naxos pour sa musique entre classique et jazz, et d'autres pour des projets divers. Enregistré en duo avec Bill Frisell, Songs We Know (1998) donne à entendre quelques-unes des compositions préférées des musiciens. En 2001, il publie l'ambitieux triple album Songs Without Words, qui mélange compositions originales, standards et chansons de Cole Porter. En 2003, il bénéficie d'une bourse Guggenheim pour la composition, grâce à laquelle il écrit Leaves of Grass, inspiré par le recueil de Walt Whitman. La musique se rapproche d'un oratorio, avec des passages en spoken word, d'autres chantés, avec une place à l'improvisation10. Hersch est joue au sein d'un octet avec notamment Tony Malaby, Erik Friedlander et John Hollenbeck. En 2007, Night & the Music lui permet de retrouver le format plus intime du trio.  En 2010, parait Whirl (Pamletto) enregistré en trio avec John Hébert et Eric McPherson. L'album est sur plusieurs listes de meilleurs albums de l'année12,1,14. Il est le premier pianiste à jouer une semaine entière en solo au Village Vanguard de New York. Sa deuxième résidence en solo au club donne lieu à un disque (Alone at the Vanguard, 2011), il enregistre l'année suivante en trio dans le même club (Alive at the Vanguard, 2013), album nommé aux Grammy Awards et qui reçoit en France le Grand prix du disque de l'Académie Charles-Cros.  En 2021, Palmetto Records publie en coffret les six disques enregistrés en dix par son fameux trio avec John Hébert et Eric McPherson : Whirl (2010), Alive at the Vanguard (2012, double album), Floating (2014), Sunday Night at the Vanguard (2016) et Live in Europe (2018). En 2022, il collabore avec le Crosby Street String Quartet sur Breath by Breath. Il enregistre également en duo avec Enrico Rava l'album The Song Is You. En 2023 parait Alive at the Village Vanguard (en), en duo avec Esperanza Spalding au chant. L'album est nommé deux fois aux Grammy Awards. Silent, Listening, enregistré en mai 2023 et paru en avril 2024, est son premier album solo chez ECM. De 1980 à 1986, Fred Hersch enseigne au conservatoire de musique de la Nouvelle-Angleterre. Il donne également de nombreux cours particuliers. Parmi ses nombreux élèves, on peut citer Brad Mehldau, Ethan Iverson ou Jason Moran.  Parmi ses influences, on peut citer Ahmad Jamal, Bill Evans ou Oscar Peterson, ainsi que son maitre Jaki Byard. On retrouve également « la concentration extatique de Keith Jarrett, de la patience épique de Bill Evans et du sens du swing de Tommy Flanagan ». Pour autant, sa trajectoire est singulière et iconoclaste, et ne s'inscrit réellement dans aucun des courants du jazz à partir des années 1990 : il n'est ainsi pas un néotraditionaliste, il est trop romantique pour être de l'avant-garde et trop sérieux pour faire de la musique d'ambiance. Son jeu est lyrique, portant l'influence de sa formation classique, notamment par son emploi du contrepoint. Il est réputé pour son jeu en solo, mais joue aussi beaucoup en duo, noramment avec Ralph Alessi, Julian Lage. Son répertoire est très étendu. Il connait de très nombreux standards de jazz, et a une affection particulière pour les compositions de Thelonious Monk et Antônio Carlos Jobim. Il joue également des chansons de Paul McCartney ou Joni Mitchell. Dans son choix de morceaux, il prête une importance particulière au sens des paroles.   Puis les sessions In New York du batteur danois Alex Riel avec Mike Stern, Jerry Bergonzi, Michael Brecker, Kenny Werner, Eddie Gomez parue en 1997 et 199 et rééditées sur le label Stunt Records. Né à Copenhague en 1941.  Comme batteur de jazz, il a accompagné de nombreux musiciens. On a pu l’entendre avec Kenny Werner, Bob Brookmeyer, Thomas Clausen (en), Bill Evans, Eddie "Lockjaw" Davis, Jackie McLean, Freddie Hubbard, Dexter Gordon, Ray Brown, Donald Byrd, Don Cherry, Art Farmer, Hank Jones, Thad Jones, Ben Webster, Stéphane Grappelli… Avec le contrebassiste Niels-Henning Ørsted Pedersen et le pianiste Kenny Drew, il a souvent enregistré avec des musiciens en tournée au Danemark. Et pour finir l'album Eagle's Point du saxophoniste Chris Potter. Soutenez-nous sur Patreon !
120:00 5/27/24
PASSERELLE
Hélène Granzotto-Delmas porte parole de la Confédération Paysanne Gwarr Greff réalisateur du documentaire "A l'abri des activités humaines" Mélanie des Halles de la Transition Bertille Darragon auteure de "Jardiner dans les ruines" paru chez Ecosociété Soutenez-nous sur Patreon !
118:39 5/27/24
Diskobox 26/05/2024 - Stevie Wonder. Su periodo clásico (1972-1974). 1ª parte.
Programa dedicado a uno de los artistas más icónicos e influyentes de la música popular del siglo XX: Stevie Wonder. En concreto, me voy a centrar en su llamado periodo clásico (1972-1974), en el que Stevie Wonder publico cuatro discos cuya influencia en la historia de la música popular es innegable.  Music of my mind 1972 Talking Book 1972 Innervisions 1973 Fulfillingness First Finale 1974 Soutenez-nous sur Patreon !
58:36 5/26/24
Poesia de noste : Pey Massartic
Paulina Kamakine nos legís de tèxtes de Pey Massartic. Soutenez-nous sur Patreon !
05:52 5/23/24
Poesia de noste : Bernat Manciet
Paulina Kamakine nos legís de tèxtes de Bernat Manciet.  Soutenez-nous sur Patreon !
05:54 5/23/24

Similar podcasts