Show cover of Le Point G!, l'émission qui parle de toutes les sexualités

Le Point G!, l'émission qui parle de toutes les sexualités

Vous venez de trouver le Point G!, bravo ! Vous allez avoir le plaisir de découvrir les sexualités. Oui "les". Diverses et parfois étonnantes pour les non-initiés, les sexualités n'ont pas de limites, sauf celles du consentement (et de la loi) quand les fantasmes deviennent réalités.Que vous soyez un homme ou une femme ou que vous ne vouliez pas vous genrer, que vous aimiez les hommes ou les femmes (ou les deux), partagez avec nous vos fantasmes et découvrez ceux de vos voisins !Envie de témoigner dans l'émission, même anonymement, écrivez-nous !NB : Nous ne sommes ni médecins ni sexologues ou sexothérapeutes, nous essayons juste de découvrir et de comprendre "les" sexualités à travers les écrits des spécialistes, les statistiques et les sondages ainsi que les témoignages de nos invités.Pour tout problème affectant votre santé (physique ou comportementale) il est important de consulter des professionnels.Emission disponible sur Apple podcast, Google podcast, podcast Addict, Amazon Music, Audible, Stitcher. Devenez membre du Point G! et partez avec nous à la recherche des plaisirs. https://plus.acast.com/s/le-point-g-lemission-qui-parle-de-toutes-les-sexualites. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

Tracks

Le Point G 21 - Les sex-shops
Dans cette émission, on vous emmène faire les magasins, un style en particulier, qui tend à disparaître : le Sex-shop. Devenez membre du Point G! et partez avec nous à la recherche des plaisirs. https://plus.acast.com/s/le-point-g-lemission-qui-parle-de-toutes-les-sexualites. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
14:58 1/11/23
Le Point G 19 - Acteurs pornos 4/4
Nous vous invitons à traverser une nouvelle fois votre écran pour découvrir l’univers des acteurs et des actrices pornographiques.Dans les précédents épisodes, que vous pouvez retrouver en podcast sur les plateformes, nous avons parlé des actrices américaines, nous avons eu le témoignage de 2 acteurs gays, mais quid des acteurs hétéros français ? Devenez membre du Point G! et partez avec nous à la recherche des plaisirs. https://plus.acast.com/s/le-point-g-lemission-qui-parle-de-toutes-les-sexualites. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
15:15 1/11/23
Le Point G 17 - Acteurs Pornos 2
Dans cet épisode un témoignage, celui d’Arthur, un jeune garçon de 20 ans qui à voulu tenter l’expérience d’un tournage X. De son casting à sa première scène, il répond sans tabou aux questions que vous nous avez posées.Merci à Arthur d’avoir répondu à toutes ces questions. Depuis cette interview, il a arrêté sa collaboration avec le studio Français. Le fantasme passé, l’expérience à pour lui été moins glamour que prévu même s’il a eu un réel succès.Après une période plus calme, il a décidé de revenir sur les réseaux sociaux en étant son propre producteur à travers twitter et Only Fans. En couple, c’est avec son ami qu’ils partagent maintenant ses moments intimes avec ces abonnées.En ces temps de confinements et de repli sur soit, la pornographie est toujours aussi populaire, voir plus. Voici quelques chiffres qui peuvent nous faire tourner la tête.14 milliards de dollars, ce sont les revenus engendrer par la pornographie, uniquement aux états unisPlus de 4 millions de sites web sont pornos et représentent 12% des sites internet.2,5 milliards de mails pour promouvoir des contenus X sont envoyés chaque jour de par le monde, soit 8% du trafic mails.Tous les mois, ce sont 1,5 milliards de vidéos et photos X qui sont téléchargées, soit 35% du trafic.Les pays les plus consommateurs sont la chine, le japon, la corée du sud et l’amérique du nord.Et pour en finir avec tous ces chiffres, dans le monde, 3000 dollars sont dépensés, par seconde, pour voir du porno. Toujours en 1 seconde, il y a 30 000 visionnages de vidéo X et 400 recherches de contenu porno dans les moteurs de recherche.C’est la fin de cet épisode du point G!, dans le prochain, nous rencontrerons Gino, qui, lui, a commencé plus tardivement dans le porno. Il a pu expérimenter plusieurs studios de productions et il nous parlera de ses expériences.En attendant, à vous de trouver votre point G ! En tout cas, celui-ci est terminé. Que le plaisir soit avec vous ! C’était le point g! Devenez membre du Point G! et partez avec nous à la recherche des plaisirs. https://plus.acast.com/s/le-point-g-lemission-qui-parle-de-toutes-les-sexualites. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
13:37 1/3/23
Le Point G 20 - Les loves rooms
Vous êtes en couple légitime ou vous avez un amant ou une maîtresse et vous ne pouvez pas roucouler dans vos logements respectifs. Alors pour ceux qui préfèrent leur confort à la cage d'ascenseur ou la banquette de la Twingo, il y a l'hôtel.Dans cet épisode, on vous invite dans un nid d'amour. Emmener votre pyjama. ou pas.Pour certains, faire l’amour, c’est mieux dans son propre lit. Pour d’autres, toutes les pièces de la maison y passent. Les connaisseurs diront que dans la buanderie sur la machine à essorage au maximum c’est le kiff total.Mais il existe une alternative, plus romantique, même si orienter sexe, voire très sexe :  Les love Rooms, ou Love hôtels. Ces chambres spécialisées pour un moment coquin de quelques heures voire d’une nuit. On n’est pas là dans le 5 à 7 d’un hôtel sordide, mais dans un haut de gamme pour couple (légitime ou non) qui désire un cadre original et adapté à leur plaisir et leur fantasme. L’idée d’aller dans un hôtel pour faire l’amour est, ici en occident, souvent lié à l’infidélité. Le fameux 5 à 7 dans un endroit neutre. Mais un nouveau type de location est maintenant disponible depuis quelques années, la love room.Plus classe, plus discret, décorée avec les codes du romantisme et de la sexualité, elle propose des services adaptés pour passer un moment intime qui change de la routine. Même s’il n’est pas exclu d’y aller avec son amant ou sa maîtresse, de plus en plus de couples légitimes s'offrent là une parenthèse originale.Si cela vous paraît nouveau et curieux, ça existe depuis longtemps dans d’autres pays, comme au Japon par exemple.C’est en effet une chose banale que le love Hôtel au Japon. C’est même très populaire. Les jeunes vivant souvent chez leur parent, il est compliqué d’avoir un peu d’intimité. Le sexe est moins tabou là-bas qu’en occident. Ainsi, il est commun de se retrouver en couple pour une heure dans une chambre faite pour.Si vous êtes timide, rassurez-vous, certaines sont équipées d’automate pour la réservation et le règlement. Vous n'aurez donc pas à croiser le regard goguenard d’un concierge.Pour en revenir à Tokyo, méfiez-vous quand même, certains établissements n'acceptent pas les étrangers. Vous pouvez réserver avec l’option “rest” pour quelques heures, ou Stay pour la nuit, et ce pour 2000 yen, soit dans les 14€. Bon ça, c’est la base, mais on peut très vite monter très haut dans les prix avec des versions luxe…La déco va du sobre au plus atypique avec des néons colorés, mais c’est généralement différent des business hotels ou même des capsules d’un lit existant dans le pays.Parmi les thèmes, on retrouve bien sûr les Animés. Un propose même un Hello Kitty au-dessus du lit. Chacun ses fantasmes. Mais il y a aussi les décos gothiques ou SM. Ça peut être plus pointu avec une ambiance cabinet gynécologique ou alors un intérieur style Noël ou Disney… Bref, là- bas, tout est possible. Pour les installations, généralement, on vous y propose de grands bains, voire des Jacuzzis. La télé est aussi présente, mais pour y voir des films X ou alors, et c’est commun là-bas, des jeux et du Karaoké.On y trouve aussi des accessoires SM et de Bondage, des lubrifiants, des préservatifs, des produits de massage et de bien-être, des cigarettes et même des costumes de cosplay pour faire l’amour dans la tenue de votre héros préféré.En 2016, avec les Jeux olympiques, il y a eu un manque de chambres d'hôtel classiques. Les loves rooms ont donc été réquisitionnés. Certaines personnes ont dû être très étonnées du logement qu’on leur proposait…En occident, le concept a été repris, et là il y a deux orientations possibles. Le premier est celui des hôtels classiques qui s’ouvrent maintenant pour les locations de chambre en journée.Officiellement, c’est pour le repos des touristes ou des hommes d’affaires pour quelques heures. Même si c’est un peu de la clientèle, la majeure partie est composée de couples, légitime ou non.Et ça, les petits hôtels, souvent bas de gamme, l'avaient depuis longtemps compris en ouvrant leur chambre en journée.La nouveauté, depuis quelques années, vient des hôtels 3 à 4 étoiles, vides à 70% en journée, qui décident d’accueillir les clients pour une ou plusieurs heures de 12 à 18h.Il est toutefois gênant de demander en direct aux hôtels s’ils font ce service. C’est ce qu’a compris le site dayuse.com, qui, comme poz’in ou soroom propose plus de 650 adresses en France, réservable en ligne.Créée en 2010 à Lille, cette start-up est maintenant présente dans 18 pays et 150 villes de par le monde. Pour les prix en journée, les hôtels proposent des tarifs de 35 à 75% moindres qu’une nuit. De quoi s’offrir un 4 étoiles à 80€.Même s’il faut faire le ménage une fois de plus, les hôtels s’y retrouvent et ils sont de plus en plus tentés par ces services. Et comme ça marche, certains en font même une spécialité en offrant des services en plus liés au bien être et à la sexualité, pour la journée, mais aussi maintenant pour la nuit.  Avec un positionnement de plus en plus haut de gamme. Ce doit alors être une soirée d’exception. On ne lésine donc pas dans la décoration et les accessoires. On ne parle plus d'hôtels, mais de love rooms. Alors que certaines de ces chambres parient uniquement sur le romantisme, d’autres assument le côté sexuel en donnant les moyens d’assouvir les fantasmes les plus pointus. Pour s’en rendre compte, voyons les catégories des moteurs de recherches de love room.Merci a ceux qui ont participé à ce programme et merci aux secrets rooms de nous avoir accueillit.Que le plaisir soit avec vous. A bientot sur le pointG Devenez membre du Point G! et partez avec nous à la recherche des plaisirs. https://plus.acast.com/s/le-point-g-lemission-qui-parle-de-toutes-les-sexualites. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
14:53 12/6/22
Le Point G 13 - L'Exhibitionnisme
Dans cet épisode, on parle de se montrer. Se montrer complètement nu, certes, mais aussi en action. Pourquoi ? Pour le plaisir. Oui, l'exhibition n’est pas qu’une provocation, c’est aussi un fantasme et une source de désir et de plaisir.Le problème, c’est qu’on ne tombe pas toujours sur un voyeur consentant. L'exhibitionnisme, c’est le thème de ce point g! et on vous montre tout. Devenez membre du Point G! et partez avec nous à la recherche des plaisirs. https://plus.acast.com/s/le-point-g-lemission-qui-parle-de-toutes-les-sexualites. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
14:58 12/6/22
Le Point G 18 - Acteurs Pornos 3
Pour en savoir plus sur les castings, les tarifs, la façon dont les scènes sont réalisées, nous avons rencontré Gino, qui, à 27 ans a décidé de tenter l’expérience du porno gay.Qu’en pense sa famille, a-t-il une vie de couple ? Son salaire, son casting, ses films, on vous propose de voir l’envers du décor des vidéos gays professionnels. C’était Gino. Il a depuis mis de côté cette activité vidéo pour vivre une autre vie avec son ami. Si pour lui l’expérience a été concluante, le milieu du X réserve parfois des surprises et il faut savoir prendre du recul, car votre image ne vous appartiendra plus, et ce, votre vie entière. Mais après tout, pourquoi pas. Il faut juste en être conscient et se dire qu’en la matière, l’argent n’est pas toujours facile.Merci de nous suivre de plus en plus nombreux sur Radio G! en FM et en radio numérique terrestre le mardi soir à 23h , mais aussi sur les plateformes de podcasts d’apple, google, amazon, spotify, podcast addict et stitcher.N’hésitez pas à vous abonner pour être informé des nouveaux épisodes disponibles tous les mercredis.Si vous aussi vous souhaitez participer au point G par votre avis ou votre témoignage, contactez nous sur le site radio-g.fr.Maintenant c’est vous de trouver votre point G ! En tout cas, celui-ci est terminé. Que le plaisir soit avec vous ! C’était le point g! Devenez membre du Point G! et partez avec nous à la recherche des plaisirs. https://plus.acast.com/s/le-point-g-lemission-qui-parle-de-toutes-les-sexualites. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
14:51 12/3/22
Le Point G 16 - Acteurs pornos 1
Du casting à la première scène, des contrats à la rémunération, du plaisir au désagréable, du sexe aux IST. Acteur ou actrice porno est une profession à part et il faut être bien armé pour ne pas s’y perdre. vous écoutez le Point G! sur les acteurs pornos.Le porno ne fait pas rêver que par le sexe, mais aussi par l’argent, que l’on croit facile.Là il n’y a pas d’égalité homme femme. Le public des films X est en majorité masculin et hétéro. Il est donc logique que ce soit les femmes les vedettes. Dans les films hétéros, les hommes ne sont que des faires valoir. D’ailleurs leur beauté n’est pas une priorité. Du moment qu’il assure un service dur et durable, cela suffit au producteur. Voici quelques acteurs et actrices qui ont réussi à faire fortune.Il est peu probable que leur nom vous disent quelque chose, mais vous les avez sans doute croisés, çà et là, sur le web, ou, pour les plus anciens, en VHS ou DVD. Les plus riches sont Américains, voici le TOP 10..Lexington Steele est maintenant un ancien acteur. Il a compris rapidement que les producteurs gagnent plus que les comédiens, il a alors créé sa compagnie. Sa fortune s'élèverait à 4 millions de dollars.Katie Morgan, elle, a su se diversifier en animant une émission de radio et en tournant dans des séries. Elle aurait sur son compte 4,5 millions de dollars.Bree Olson, ex-copine de Charlie sheen à mis fin à sa carrière dans le porno après 230 films. Elle profite d’une belle retraite avec ses 5 millions de dollars.Ron Jeremy est un cas à part. Alors que les carrières sont généralement courtes, cet acteur travaille encore, et ce depuis les années 70 ! Certes il est moins vaillant, mais il peut compter sur ses 5,5 millions de dollars pour acheter du Viagra.Maria Takagi est japonaise. Elle a commencé comme chanteuse et est rapidement devenue une grande star de musique pop. Elle s’est ensuite tournée vers le X. Bien lui en a fait, car elle est maintenant à la tête de 6 millions de dollars. Elle tourne encore, mais dans des productions plus classiques.Tracy Lords a commencé dans les années 80 à l'âge de 16 ans en falsifiant ses papiers d’identité pour passer pour majeur. Aujourd’hui à la retraite, elle fait quelques apparitions dans les séries et profite de ses 7 millions de dollars.Elle est toutefois battue par Jesse Jane qui, forte de 8 millions de dollars, est 4ème dans notre classement des acteurs et actrices X les plus riches. Il faut dire qu’elle a profité de son image pour en faire une marque et vendre des sex toys, des poupées gonflables et même de la Téquila !Nous arrivons à notre top 3 en commençant par un homme à 10 millions de dollars. Mais il faut dire qu’il a mis du cœur à l’ouvrage puisqu’il a à son compteur 1800 films pornos. Peter North est aujourd’hui producteur.En 2, Tera Patrick, avec 15 millions de dollars. Elle a maintenant son propre studio et produit 15 films par an.Et en 1ere place officielle, nous avons Jenna Jameson. Une belle blonde pulpeuse qui a joué dans 160 films. Mais sa fortune personnelle, estimée à 30 millions de dollars, elle la doit à son site internet qu’elle a revendu à Playboy.Mais toutes ces histoires d’acteurs et d’actrices devenues riches en tournant dans des films X font partie de l’Ancien Monde. À part quelques rares exceptions, le métier d’acteur rapporte maintenant peu. Aujourd’hui on ne fait plus que rarement des films. Les cinémas pornos ont disparu et la production se résume à des suites de scènes.La demande est sur la nouveauté, toujours de nouveaux corps. Il est donc difficiles de durée dans le métier, et comme les hauts salaires sont liés à la notoriété, pas facile de se faire une place en si peu de temps.Alors aujourd’hui, combien peut-on espérer être payé en faisant du porno dans une boite de production professionnelle?Tout dépend de la production, il n’y a pas de grille légale. C’est donc à l’acteur d’accepter ou non le salaire qu’on lui propose… Quand il s’agit bien d’un salaire. Certaines prods ne se donnent même pas la peine de faire un contrat de travail pour économiser les charges. En plus d'être illégal, ce système ne donne droit à aucune assurance de l’acteur pour un accident de tournage. Il n’aura pas droit non plus à ses points retraite ni au chômage. Il est donc préférable de passer par un contrat. Généralement, on est payé à la scène et on n’a plus aucun droit sur son image et aucune possibilité de rémunération sur les bénéfices des films dans lesquels on est juste acteur.Pour la moyenne des salaires professionnels constatés en France, il faut distinguer les films homo et hétéro.Dans le cas des films gays, le turn over est très important. Les acteurs sont souvent jeunes et inexpérimentés. Ils en viennent au porno plus pour le fantasme que pour l’argent. Les producteurs en profitent et, généralement, une première scène sera payée seulement de 200 à 500 euros pour quelques heures de tournage.Si vous êtes bancable, on vous reprendra peut-être avec un peu plus de salaire. Pour gagner plus, il vous faudra négocier une exclusivité à un studio. Vous pourrez alors espérer gagner plus de 1000 euros par scène. Le problème, c’est qu’alors, vous ne pouvez pas travailler ailleurs, il faudra se plier au bon vouloir de la production. Vous n'êtes pas sûr de faire, ne serait-ce qu'un film par mois.Il peut y avoir aussi des différences de prix suivant que vous êtes actifs ou passifs, que vous acceptez le sans capote ou des pratiques plus extrêmes.Pour les films hétéros, le gros de l’industrie, c’est un peu différent. Si la rémunération peut se faire à la scène pour les femmes, il peut y avoir des contrats "à la journée” chez les hommes.En effet, la demande porte sur un grand choix de femme. L’homme est peu important.En moyenne, une femme dans une scène hétéro est payée 950€, 650 si c’est une scène lesbienne.Si c’est une star des réseaux, ça peut monter à près de 6000€ la scène, surtout si c’est une première.Mais la concurrence est rude, de nouvelles actrices d’Europe de l’Est sont très demandées. Plus jolies et ouvertes à toutes pratiques, elles peuvent être rémunérées 30 à 40% plus chères.Pour les hommes, ce n'est pas la folie dans le monde des films pornos hétéros. Ils sont payés 2 fois moins que les femmes, mais peuvent travailler plus souvent et plus longtemps.Tout ceci semble bien codifié, mais, avec l'arrivée du porno amateur et des plateformes web, les cartes sont rebattues et tout le monde peut faire du porno pro, quelquefois juste pour le plaisir. Pour les producteurs c’est le jackpot, car on ne rémunère alors plus ou très peu les acteurs.Des contrats, des salaires... le porno semble être un univers de consentement. On n’oblige personne, c’est l’offre et la demande… Malheureusement, tout n’est pas si simple. Si certains producteurs adoptent des chartes éthiques, leurs fournisseurs sont moins regardants.Une enquête de 2020 à montrer au grand jour certaines pratiques, bien loin des plaisirs.Une douzaine de personnes sont même poursuivies pour “traite d’êtres humains aggravée”, “Viol en réunion” et “proxénétisme aggravé” sur des dizaines de victimes au minimum.La technique de ces producteurs ? Faire du rabattage pour convaincre de jeunes femmes en précarités ou fragiles de tourner des vidéos pour peu d’argent.Le jour du tournage, au dernier moment, on impose alors de multiples partenaires et des pratiques hard, le tout sans consentement. Il est donc important de déterminer en amont, le plus précisément possible, les pratiques consenties. Mais plus facile à dire qu'à faire. Dans le feu de l’action, il est compliqué de refuser et de s'enfuir. Toutefois, les langues se délient de plus en plus.Ainsi, le propriétaire du site de Jacquie et Michel a été mis en garde à vue en juin 2022, accusé de viols et de proxénétisme. Pour sa défense, il précise que son site ne produit pas de film, mais qu’il les achète à des producteurs indépendants. Ils ne seraient pas au courant de leurs méthodes.Le fait est que dans un marché de plus en plus tendu où la production est devenue industrielle, le glamour n’a plus beaucoup de place et il devient gênant qu’on puisse prendre du plaisir en regardant des personnes réellement violentées sans consentement.Devant tous ces excès, une charte de déontologie française de la production X a été écriteDès l’article 1 on pose les fondamentaux : le consentement, l’âge minimum (en acteur ou en présence sur les plateaux de tournage), mais aussi l’exclusion de toute forme de zoophilie.On y parle aussi d'hygiène et de sécurité. il y est dit : “Les  acteurs et actrices s’engagent à communiquer en toute transparence à leur(s) partenaire(s),les certificats médicaux qui attestent leur santé avant chaque rapport sexuel.”Ça reste du volontariat, on ne peut être obligé de se faire vacciner et de montrer ces certificats médicaux, donc même si c’est dans la charte, ce n’est que du déclaratif.En ce qui concerne la signature d’un contrat, il y est précisé que les pratiques et le nombre de partenaires doivent y être précisés.Une personne de confiance de l’acteur devrait être présente sur le tournage pour s’assurer que le contrat est respecté…Un droit de retrait doit être mis dans le contrat, au cas où un acte non consenti est demandé.Mais autant dire qu’un acteur qui refuse une scène sera grillé et blacklisté.Une charte qui a donc malheureusement peu de chance d’être respectée. Le porno n’est pas un métier comme les autres et les consentements sont toujours, à un moment, relatif. On vous demandera toujours plus, avant de vous lâcher. C’est un fait.Vous êtes quand même intéressé pour faire une scène ? Il suffit d'envoyer un message aux boîtes de production, ou même de répondre à une annonce. En 2015, une petite annonce est d'ailleurs passée sur le site de Pôle emploi. Il y a même des sites internet entièrement consacrés aux annonces de casting. Mais attention, la première règle est de ne jamais payer pour un casting ! Une fois sélectionné, que va-t-on vous y demander ? La méthode de casting est très différente d’un producteur à un autre. Pour les Studios gays, c’est souvent très direct puisqu’après quelques questions sur votre santé et vos envies, ce sera de suite une scène filmée avec un autre acteur maison. Le contrat se fera avant ou après et cette première scène sera utilisée et diffusée.Pour les productions hétéros, les femmes se mettront nues et répondront à un questionnaire sur les pratiques possibles. Les hommes, eux, devront entrer en érection rapidement, la maintenir, et se finir seuls, sur commande.Généralement, dans tous les cas, on embraye sur la première scène dès la signature du contrat, donc tenez-vous près. Vous avez fait une scène, signé un contrat, et vous avez été payé. Vos photos et vidéos vont donc être diffusées sur le site du studio pour lequel vous avez tourné…, mais pas que…Les producteurs sont souvent propriétaires de bon nombre de sites aux univers différents, du plus soft au plus trash. Les films seront montés et remontés pour être au maximum exploités.Pour attirer les visiteurs sur les sites payants, il est maintenant indispensable de passer par les tubes. Ces plateformes présentes des vidéos amateurs et professionnels venant de partout. Certains sont des piratages, mais la plupart sont fournis par les producteurs pour se faire connaître.Une fois que la vidéo aura été rentabilisée, elle sera revendue à d’autres producteurs et d’autres sites qui lui donneront une nouvelle vie, et ainsi de suite sans limite de temps.Les acteurs ne toucheront rien de cette exploitation et ne pourront empêcher la diffusion des images.Si malgré le contrat de diffusion vous changiez d’avis et invoquiez le droit à l'oubli sur internet, il n’y a aujourd’hui aucune loi pour vous aider. Vous avez signé un contrat commercial.Toutefois, certains sites proposent de monnayer l’effacement de votre vidéo pour de 3000 à 5000 euros, 10 fois plus que ce que vous avez été payé. Le résultat est, de plus, très relatif, car la proposition n’est effective que pour un site, alors que le film est partout sur le net.Devant ces abus, un rapport sénatorial de 2022 propose de modifier la loi sur le droit à l’image en limitant la durée de cession et en imposant les plateformes de mettre des procédures gratuites de retraits de vidéos. Les recommandations obligeraient également les moteurs de recherche à dé-référencer tous les liens vers les images et vidéos concernés.Ce serait idéal pour les acteurs, mais quasiment impossible à mettre en place après les diffusions multiples et les reventes de vidéos. Il est donc important de réfléchir à 2 fois avant de signer un contrat. Par contre, sans contrat, les auteurs de la diffusion d’images à caractère sexuel risquent 2 ans d’emprisonnement et 60 000 euros d’amende. Et ce, même si l’acteur a consenti à être filmé. La diffusion est un autre type de consentement.Le porno mène à tout, à condition d’en sortir. Certains sont passés par la case X ou érotiques avant de faire une carrière au cinéma traditionnel. Un passé qu’il aimerait quelquefois oublié, mais qui fait partie à vie de leur biographie. Revenons ensemble sur quelques exemples célèbres.L’escarpin Rouge est une série érotique américaine qui à vu passer quelques acteurs qui ont par la suite fait une belle carrière au cinéma traditionnel. Parmi eux, David Duchovny, l'éternel inspecteur du FBI dans X-Files ou dans un personnage un peu plus déluré dans Californication. Deux séries primées au Golden Globe.L’autre acteur de cette série érotique est… Matt Leblanc. Ça ne l’a pas empêché d'être Joey dans Friends.Autre exemple, français cette fois. Un célèbre acteur à jouer dans le film Godefinger ou certaines chattes n’aiment pas le mou. Un film de 1975 avec … Michel Lebb… Le pitch du film fait rêver : “Les services secrets britanniques soupçonnent un fabricant de sex-toys, Mr Godefinger, de nourrir des projets malveillants à l'encontre de la libido des sujets de sa très gracieuse Majesté…”Le nom de Sibel Kekilli ne vous dit peut être rien, pourtant vous l’avez vu dans Game of trones dans le role de Shae, la prostituée, femme de Tyrion Lannister. En 2001, elle a joué dans de nombreux films pornographiques sous différents pseudonymes.Kevin Costner a aussi fait dans l’érotique dans le film Sizzle Beach USA.Fabrice Luchini a joué dans Emmanuelle 4.Emmanuelle Béart a aussi été aperçue dans des films érotiquesPour en revenir aux USA, Sylvester Stallon fut l’étalon italien avant d'être RamboKim Kardashian a vendu sa sextape à une société de production qui en a fait un film. Avant d’être un X-Men, Hugh Jackman a aussi tourné dans de nombreux films pornos, et il l’assume complètement.On l’a donc vu, le porno n’est pas un métier comme les autres et il est important d'être prudent et de bien se renseigner sur les sociétés de productions. Il y a beaucoup d’arnaques sur internet pour vous faire passer de faux casting vidéo par des sociétés qui n'existent pas. Il faut donc bien lire les contrats, mais vous n’aurez guère le choix, une fois signé, votre image ne vous appartiendra plus, et ce, sans limite de temps. En signer un, vous protège quand même au niveau assurance et vous permet d'éventuellement toucher le chômage et être dans la légalité.Avec la Prep, le traitement de prévention contre le virus du sida, les différents vaccins et traitements des IST, le sans capote est de plus en plus répandu. Même si vous imposez la capote, si vous voulez faire plus d’une scène, il est probable qu’on vous en propose sans capote rapidement. Pour le reste, c’est à vous de voir, il n’y a rien d'illégal à être acteur ou actrice porno. Ça peut très bien se passer ou alors être une expérience traumatisante. Sachez qu’il est toujours préférable de casser un contrat et de refuser une scène plutôt que d’avoir un rapport non consenti qui met en danger votre santé physique ou mentale.En tout cas, la prochaine fois que vous regarderez un film, dites-vous bien que ce sont de vraies personnes qui se sont posées les mêmes questions que vous…Dans les 2 prochains épisodes, nous aurons le témoignage de 2 jeunes acteurs pornos gay français, ils répondront à toutes vos questions.D’ici là, à vous de trouver votre point G ! En tout cas, celui-ci est terminé. Que le plaisir soit avec vous ! C’était le point g! Devenez membre du Point G! et partez avec nous à la recherche des plaisirs. https://plus.acast.com/s/le-point-g-lemission-qui-parle-de-toutes-les-sexualites. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
14:43 12/3/22
Le Point G 11 - Dating partie 1
Dans cet épisode nous verrons comment la technologie tente de nous connaitre pour nous proposer l’idéal de nos fantasmes. Vous allez découvrir la face cachée des sites de rencontres et attendez-vous à aller de surprise en surprise. Devenez membre du Point G! et partez avec nous à la recherche des plaisirs. https://plus.acast.com/s/le-point-g-lemission-qui-parle-de-toutes-les-sexualites. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
17:12 11/22/22
Le Point G 09 - La sodomie
S’il est bien un sujet tabou dans la sexualité, c’est le passage par les chemins détournés.Pourquoi passer par-derrière alors que tout est fait pour prendre du plaisir par la grande porte. Une enquête de 2021 indique que 50% de nos concitoyens adultes en ont pourtant fait l’expérience. Devenez membre du Point G! et partez avec nous à la recherche des plaisirs. https://plus.acast.com/s/le-point-g-lemission-qui-parle-de-toutes-les-sexualites. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
14:59 11/8/22
le Point G 08 - L'urophilie
Dans cet épisode, une pratique longtemps considérée comme sale Longtemps repoussé au fin fond des donjons pour les personnes en recherche de renouvellement de sensations, c’est maintenant de plus en plus jeune qu’on assume ce jeu. Des films pornos conventionnels font apparaître ce fantasme comme une pratique classique.Là, vous vous dites, il se sent plus pisser, il “tease” à mort. Oui, on avait envie de teaser, puisque le sujet est la golden shower. Vous ne voyez pas ? Alors cet épisode est fait pour vous ! Il est temps de toucher le point G!Oui, ne faites pas les dégouter, on va parler de pipi et de sexe ce soir. Une association des plus improbables pour beaucoup de monde. Pourtant, ce fantasme est loin d'être une niche. Peu osent en parler à leurs partenaires pour partager ce jeu sexuel. Vous allez peut-être découvrir un monde étrange, celui de l’Ondinisme, l’autre nom de l’urophilie ou encore la douche dorée, bref, les jeux sexuels liés à l’urine.En anglais, on parle de Watersport, de piss play ou de Golden shower. Et là, on a de tous dans le plaisir. Faire sur quelqu’un, ou recevoir, mouiller les vêtements, sentir, voire goûter l’urine. Si on trouve ces jeux sexuels chez les hétéros, les homos ne sont pas en reste, tout en mettant la barre un peu plus haut en incluant les pissotières masculines à leur fantasme, les fameux soupeurs…Au-delà d’un aspect qui peut être repoussant en jeu sexuel, la question est "est-ce un jeu dangereux” ? On va tenter de parler de tout cela avec nos chroniqueurs.Les promoteurs de ces jeux disent que l’urine est stérile et que ce n’est pas dangereux. La preuve, certains la boivent même pour ses bienfaits sur la santé. C’est vrai tout ça ? Alors boire son urine pour être en bonne santé, je vous le dis de suite, non, ça n’a absolument aucun intérêt. Ce n’est pas forcément dangereux quand c’est sa propre production, mais, si le corps s’en débarrasse, c’est bien qu’il n’y a rien de bon dedans. En plus c’est salé et ça peut être problématique en cas d'hypertension artérielle.En fait, tous les jours, il y a près de 180 litres de sang qui passent dans nos reins. Ses organes vont le nettoyer en produisant environ 1,5 litre d’urine par jour.Si vous aimez les chiffres, sachez que sur terre, les humains produisent plus de 10 milliards de litres d’urine par jour. En une vie, un homme pourrait remplir une piscine de 40 000 litres.Dedans c’est de l’eau principalement, à 95%, avec d’autres éléments comme l’urée, la créatinine, l’acide urique, des minéraux, mais aussi des traces de produits dopants si vous faites le tour de France.On a longtemps dit que l’urine était stérile, qu’elle ne contenait aucun microbe. Depuis 2010 on a remis cette affirmation en question en découvrant une population, certes faible, de bactéries. Mais rassurez-vous elles seraient là pour nous protéger.En tout cas, l'idée que l’urine aurait des vertus antiseptiques, pour désinfecter une plaie par exemple, est complètement fausse.Bref, rien dans ce liquide d’une personne en bonne santé ne semble dangereux. Au contact ou même à l’ingestion. Après, faut aimer.Normalement, l’urine n’a pas d’odeur de base. C’est en s'oxydant au contact de l’air, en fermentant ou en présence de bactéries qu’elle va prendre cette odeur d'ammoniaque. Si ça sent dès la sortie, il y a peut être une infection urinaire, donc attention. Certains aliments, comme l’asperge, peuvent aussi donner une forte odeur soufrée. Mais ce n’est pas chez tout le monde. Il peut aussi y avoir une odeur ou un goût sucré en cas de diabète, et là, il faut rapidement consulter.Ça ne nous dit toujours pas si c’est dangereux ou pas… En contact avec la peau, non, sauf s’il y a une plaie. Donc là, en donneur ou receveur, aucun risque d’être en contact avec la peau. Attention toutefois aux muqueuses comme les yeux, l’anus ou le vagin, ce sont des portes d’entrée au virus et aux bactéries.L’urine d’une personne en bonne santé ne comporte pas de risque non plus en cas d’ingestion. On conseille quand même au donneur de beaucoup boire dans les heures précédentes pour avoir une urine la plus claire possible et d’éviter l’urine du matin, fortement chargée en déchets.Mais comme vous ne connaissez généralement pas l’état de santé du donneur, lui non plus quelques fois, sachez que l’urine peut aussi véhiculer des virus comme l’hépatite B et en cas de sang ou sperme dans l’urine, le VIH.Si vous urinez après avoir éjaculé par exemple, ou si vous êtes amateur de sondes urinaires, il y a risque.Et bien sûr, en cas d’infection urinaire, il y a de grandes chances que vous la partagiez.Il ne faut quand même pas être parano, il y a moins de risque d’attraper une maladie qu’avec un contact direct avec le sang ou le sperme, mais, oui, sous certaines conditions, les plans uros peuvent comporter des risques. Avant de revenir concrètement aux jeux sexuels uros, on vous propose de digresser un peu, car on a longtemps utilisé l’urine pour ses propriétés (avérées ou non)Les Aztèques comme beaucoup d’autres s’en servaient pour nettoyer les plaies. On a vu que c’était inutile, de l’eau est bien plus conseillée à minima.Au 19eme siècle, on récupérait les urines des Parisiens pour en faire un fertilisant agricole. On utilisait aussi l’urine pour traiter la laine. Alors pas l’haleine, mais la laine, le lin et le coton. Ça permettait de nettoyer les fibres textiles. Du côté de Reims et d’Abbeville, on faisait donc la collecte de l’urine jusqu’à l'arrivée du savon.C’est le principe lavant de l'ammoniaque qui était ici recherché.Pour décolorer les cheveux, on utilisait l’urine de cheval. Avec 5 à 15 litres par jour pour un cheval, on avait de quoi faire.Revenons aux fantasmes et au plaisir. Est-ce que c’est légal ?Il n’y a aucun texte de loi quant à l’utilisation de l’urine lors de rapport sexuel entre personnes consentantes.C’est une pratique aussi ancienne que la sexualité, liée pour certains à une certaine transgression taboue ou une recherche d’humiliation ou de possession.Guillaume Apollinaire il y plus de 120 ans était sans doute un adepte de ces jeux, comme en attestent ses poèmes visuels comme la colombe et le jet d’eau par exemple.Il existe toutefois des pratiques encore plus exotiques,  si vous êtes à table, quittez-la quelques instantsMais pour faire un peu culturel, je vais vous citer Céline dans le texte.“Son truc, c’était les pissotières, et surtout les croûtes de pain qui trempent dans les grilles… “Oui, le soupeur ou Croutenard, c’est son nom, mettait en effet des morceaux de pain dans les urinoirs publics afin que les hommes de passage en fassent des mouillettes, récupérées et consommées par ledit soupeur.Vous voyez l’image ? Très répandu dans les grandes villes au siècle dernier un peu partout dans le monde, y compris en France, cette pratique à une variante. En bouchant l’urinoir, il se remplit pour qu’on puisse y plonger son sexe. On appelle ça “faire trempette”.En 2014, la chanteuse Giedré, faisait référence à cette pratique dans sa chanson “Les croûtons".Toutes ces pratiques, moins répandues aujourd’hui du fait de la disparition des pissotières publiques, font partie de la culture populaire du début du 20eme siècle. Mais il serait réducteur de résumer le fantasme uro à cette pratique somme toute marginale.Le simple fait du contact de l’urine de son ou sa partenaire suffit quelquefois au plaisir. Des clubs libertins en font même leur spécialité. À Berlin, le Laboratory, haut lieu fétichiste de la capitale allemande, propose à ses visiteurs d’uriner sur une grille sous laquelle d’autres visiteurs prennent plaisir à recevoir cette pluie dorée.De nombreux sexclubs, même en France, proposent des soirées uros régulièrement avec des promos sur la bière. On y retrouve tout un système de tuyauteries se terminant par des pommeaux de douches, histoire de jouer à douche-pipi.Voici un scandale français autour d’un fantasme uro. C’est quand même une histoire qui a durée 10 ans et fait de nombreuses victimes, on peut en sourire, mais les situations sont pour le moins problématiques et traumatisantes.Christian travaille au ministère de la Culture dans les années 2010. Il est alors responsable des ressources humaines. Il recevait des femmes en entretien d’embauches. Jusque là, tout va bien, c’est sa fonction.Prévenant, il propose toujours à ses dames, en début d’entretien, une tasse de café ou de thé, qu’il va préparer lui-même.Ce qu’il ne disait pas, c’est qu’il mettait dedans un médicament qui donnait très envie d’uriner, un diurétique.La discussion continuait. Discrètement, sous la table, ce fonctionnaire consciencieux prenait en photos les jambes de ces hôtes. Mais ce n’était que l’apéritif de ses fantasmes…La suite de l'entretien était une visite du quartier, autour du ministère de la Culture. Un parcours très étudié où ne figurait aucun café ou toilette publique.Le médicament faisant effet, les femmes avaient immanquablement très envie d’uriner, mais alors très très envie. Pour ne pas faire dans leur vêtement, penaudes, elles demandaient à s’isoler pour se soulager. Notre Christian, toujours soucieux de rendre service, tenait son manteau pour cacher la scène. Tout en prenant soin, lui, de ne pas en perdre une goutte.Une fois, une femme a bien tenté de se retenir, mais elle a eu un malaise, à la limite de la péritonite, et a fini à l’hôpital.L’histoire, qui se perpétuait depuis une dizaine d'années, aurait encore pu durer si ce fonctionnaire n’avait été pris sur le fait en train de photographier les jambes de la sous-préfète de Moselle. C’était en juin 2018.Christian a bien sûr été mis à pied et une enquête a été ouverte… C’est là qu’on a découvert dans son ordinateur un fichier qui s’appelait “expérience”.Là, pas moins de 200 noms de personnes photographiées ou droguées au diurétique y figuraient avec plein d'informations comme le temps qu’elles mettaient avant de se soulager.Ce haut fonctionnaire avait depuis longtemps la réputation de pervers, mais personne n’avait soupçonné son manège malgré les plaintes classées sans suite de victimes…On le rappelle, même pour les plans uros, le consentement mutuel est la première étape. Si c’est un jeu pour certain, ce peut être traumatisant pour d’autre et vécu comme un viol d’intimité ou une humiliation pour une majorité d’autres.Après, si tout le monde est d’accord, pourquoi pas. Même si on veut devenir président des États-Unis. Bon, là, mieux vaut être discret et ne pas faire ça dans un hôtel russe avec des prostituées.C’est la fameuse affaire des “Goldens showers” de Trump qui, semble-t-il, se serait fait uriner dessus par des femmes. Finalement, on comprend mieux la décoloration de ses cheveux. On espère qu’on vous a peut-être appris des choses ou peut être déculpabilisé si ce fantasme vous titille.Allez-y quand même doucement avec votre partenaire, ce peut être déstabilisant dans un couple. L’image de ce fantasme peut rester dans la tête de l’autre et perturber le regard qu’il a sur vous. Faites-lui écouter ce podcast et tâter le terrain est une première approche…En tout cas, ne tentez rien sans son consentement explicite, ce serait contre-productif, et, on l'a vu, possiblement traumatisant.Si vous désirez participer à cette émission en donnant votre avis ou en témoignant, même anonymement, c’est simple, écrivez-nous sur la page contact du site radio-g.fr en sélectionnant l’émission “le Point G!”, ou en privé sur nos réseaux sociaux.Merci à nos chroniqueurs et témoins du jour.Que le plaisir soit avec vous, à bientôt sur le point G Devenez membre du Point G! et partez avec nous à la recherche des plaisirs. https://plus.acast.com/s/le-point-g-lemission-qui-parle-de-toutes-les-sexualites. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
13:49 10/27/22
Le Point G 10 - La zoophilie
Dans cet épisode on parle d’une pratique tabou dans le sens “même le fait d’en parler est contre nature". On aborde le sujet des relations sexuelles interespèces.Faire l’amour avec un animal est peut-être la pire des choses pour vous, pour d’autres, c’est un fantasme. On va voir que cette idée n’est pas nouvelle et que les lois des différents pays ne condamnent pas toutes le passage à l’acte. Devenez membre du Point G! et partez avec nous à la recherche des plaisirs. https://plus.acast.com/s/le-point-g-lemission-qui-parle-de-toutes-les-sexualites. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
15:58 10/27/22
Le Point G 15 - Le Shibari
Dans cet épisode nous allons parler de nœud, et ça, c’est dans nos cordes. Des cordes en chanvre de 6 à 8mm de diamètre qui peuvent vous ficeler afin de vous rendre zen ou de vous exciter, c’est selon vos désirs.On appelle cela le bondage japonais, le “Kinbaku-bi” qu’on peut traduire par “magnifique bondage”.Attachons-nous donc à ce sujet aujourd’hui aussi lié à la sexualité : Le Shibari Devenez membre du Point G! et partez avec nous à la recherche des plaisirs. https://plus.acast.com/s/le-point-g-lemission-qui-parle-de-toutes-les-sexualites. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
20:08 10/25/22
Le Point G 14 - Fetlife
Découvrez le réseau social Fetlife. Un univers étonnant et lunaire pour partager des plaisirs BDSM entre personnes majeures consentantes. Vous venez de trouver le point G et mieux, vous l'écoutez. Devenez membre du Point G! et partez avec nous à la recherche des plaisirs. https://plus.acast.com/s/le-point-g-lemission-qui-parle-de-toutes-les-sexualites. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
19:52 10/25/22
Le Point G 07 - Les Dick pics 2
Dans cet épisode, on continue de parler de Dick Pic, il y a déjà eu un épisode du point G! ou a eu le témoignage de Caroline. Ce soir 2 autres témoins. Un hétéro et un gay, on verra si la gestion des dicks pics est différente dans ces deux univers.Ca peut donc paraitre étonnant, mais oui, il y a des hommes qui envoi dans des messages personnels des photos de leur sexe, et ce, sans qu’on leur demande, c’est bien le problème.Alors pourquoi les mecs envoient leur sexe en photo alors qu’on ne leur a rien demandé ?De nombreux sexologues et psychologues se sont penchés sur le sujet. Pour eux, les hommes sont conditionnés pour croire que leur pénis est le centre de leur virilité, de leur pouvoir de séduction. Les hommes qui pratiquent ces envois non sollicités sont persuadés, en majorité, que les femmes (voire les autres hommes gays) sont excitées systématiquement à la vue d’un pénis.Mais tout ceci n’est que la projection de leurs propres fantasmes. Dans le cas des femmes, il faut savoir qu’elles sont beaucoup moins excitées par le visuel. Elles sont plus tactiles.Une autre raison serait un besoin de se faire rassurer sur son anatomie. Ils espèrent avoir en retour un compliment.Et puis il ne faut pas oublier non plus ceux qui sont réellement fiers de leur sexe, et ceux qui pensent qu’en l’envoyant, l’autre enverra des photos du même style. Moi je pense qu’il y a une autre catégorie d’homme addict au dick pic, c’est ceux qui n’ont pas confiance en leur physique, celui de leur visage ou de leurs abdos. Comme l’échange d’une photo est la condition première de continuer une conversation, perdu pour perdu, on envoi le sexe, ça peut marcher, on ne sait jamais.En tout cas, les psychologues sont quand même d’accord sur le fait que le porno à banaliser les sexes et que, pour beaucoup de jeunes, une photo de sexe n’est plus exceptionnelle, c’est juste pour voir à quoi s’attendre si la rencontre se fait. Bon alors, quand c’est consenti et attendu ? On peut partager les photos de son sexe donc ?Oui, c’est pas interdit, vous faites ce que vous voulez, mais vérifiez quand même que l’autre ait bien envie de voir cette image. Par contre, si vous avez moins de 15 ans, il va plutôt falloir échanger des photos de Pokémon.Mais ça, c’est un autre sujet, et je pense qu’on aura l’occasion d’y revenir dans le point G!Est-ce qu’on a un conseil quand même à donner ? De ne pas croire les applications qui vous disent que les photos sont éphémères.Y compris Snap chat qui normalement averti quand il y a une copie d’écran. Si une appli enregistre en vidéo tout ce qui se passe à l’écran, toutes vos photos seront mémorisées dans la vidéo sans que vous le sachiez.Il ne faut pas être parano non plus, mais s’il y a une règle importante, c’est de ne jamais donner une photo comprenant vos parties intimes et votre tête sur la même image. Recadrer au maximum qu’on ne voit pas de signe distinctif de votre appart ou vos tatouages. Ça peut prévenir d’une utilisation malvenue de vos photos, vous pourrez toujours dire que c’est pas vous. Le revenge porn peut faire des ravages.Ah oui tien, dans le genre revenge porn, les femmes qui en ont marre de recevoir ces images ont trouvé des idées originales pour se venger. À ne pas faire évidemment.Par exemple, il y a un compte “Balance ta dickpic” avec un contenu qu’on imagine. D’autres ont trouvé les comptes de la famille et des amis de l'expéditeur du pénis et y ont envoyé les images, ou du moins ont menacé de les envoyer. Autant dire que ça calme.Cette année on a une twitteuse qui a proposé de transformer les photos dick pic non désiré en NFT, ces œuvres d’art virtuelles, et de les vendre. L’auteur devra alors acheter sa photo pour en arrêter la diffusion…Après, on arrive sans doute aussi à un point de saturation, il y a tellement de dick pics qui circulent, que leur intérêt est uniquement pour les gens qui connaissent le propriétaire de la chose. Par contre, pour les personnes connues, c’est plus risqué.S’il vous vient l’idée saugrenue de diffuser une photo intime  de l’autre, sans même parler de plainte et de loi, sachez que vous pouvez faire d'énormes dégâts chez la personne concernée, surtout si elle est jeune. Du mal-être au suicide. Ne jouez pas à ce jeu cruel, car s’il est fautif, vous le serez aussi en commettant un viol d’intimité, et ça aussi, c’est puni par la loi.C’est en effet important de le préciser. Devenez membre du Point G! et partez avec nous à la recherche des plaisirs. https://plus.acast.com/s/le-point-g-lemission-qui-parle-de-toutes-les-sexualites. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
14:57 10/25/22
Le Point G 04 - Le Porno Partie 1
Dans cet épisode, on parle de porno.Le porno est aussi ancien que la sexualité humaine. Dans les fresques déjà on trouvait des scènes de sexes. Dans cet épisode, voyons les contours de ce phénomène incontournable.on va faire un peu d’histoire ?En effet, les représentations sexuelles, sous toutes ces formes, ne datent pas d’hier.Si on remonte à 2500 ans, on trouve des actions de sexe dans les sculptures des temples hindous. En extrême orient on a vu des dessins très osés qui circulaient.Bon sinon, les grecs et les romains, on sait bien que ce n’était pas les derniers pour les orgies et on a découvert bon nombre de dessins pornographiques sur les vases et des textes tout aussi érotiques.La, le christianisme est arrivé, et les mœurs changent. Le sexe est un péché. Mais évidemment, ça n’a pas empêché le porno de faire son chemin, mais de manière plus discrète à base de peinture et de dessin.Mais il faut attendre une invention révolutionnaire, qui, comme toutes les inventions, seront détournées pour les plaisirs rechercher dans la pornographie. On veut bien sûr parler de la photographie qui fait son apparition fin 19eme. Dès le début de la photo, les photos de nus et de couple sont apparues. La première photo de fellation daterait même de 1890, il y a plus de 130 ans.Longtemps on ne faisait l’amour que pour procréer, et bien sûr toujours après le mariage. Les hommes devaient aller voir les prostitués pour le sexe pur. Du coup, les histoires pornos et les photos permettent d’aider au plaisir solitaire.Après la photo, c’est le cinéma qui est inventé. ces images qui bougent, étaient une aubaine pour la pornographie. Dans les “stags films”, qui circulaient sous le manteau, on voyait des femmes qui se déshabillaient. C’était bien sûr réservé à ceux qui en avaient les moyens.Les prostituées des bordels ont été les premières actrices du cinéma porno. Avec le succès de ces productions, on a commencé à diversifier les prises de vue un peu plus explicite avec des relations sexuelles complètes hétérosexuelles, mais aussi… homosexuelles, et ça, dès le début.En 1907, on a le premier film sexuel lesbien avec un petit scénario qui finit par… Un viol par un mâle… Eh oui, dès le début le cinéma a véhiculé l’image misogyne de la femme objet, et ça ne va pas s’arranger.Après les guerres, dans les années 60, c’est le premier âge d’or du porno en salle de cinéma avec une distribution grand public et des actrices qui deviennent célèbres.Par contre, c’est une autre révolution qui va faire entrer le porno dans l’industrie de masse : la vidéo. On consomme maintenant chez soi. On peut acheter des cassettes VHS, mais la plupart du temps on les prend en location.On pouvait aussi les visualiser dans les cabines des sexshops.La télévision n’est pas en reste, mais elle va rester très prude. Des films “érotique” qui aujourd’hui nous semble bien chaste, ne montraient que rarement des sexes, et encore, uniquement féminin, avec le fameux rectangle blanc en bas de l’écran pour l’interdire aux enfants. Il faudra attendre l'arrivée de la première télé cryptée qui, face à son échec commercial, décide de mettre à l’antenne, mais uniquement pour les abonnés, un film porno, le premier samedi de chaque mois sur canal+. Certains les regardaient même en crypter, car on arrivait un peu à voir les formes quand même.M6 fait dans l’érotisme aussi, tous les dimanches soir avec la mythique culture pub.Les films sont moins chers à produire, surtout avec l'arrivée du numérique  et il y en pour tous les goûts. On pourra même faire ses propres films chez soi.Et c’est avec l'arrivée d’internet qu’on a commencé à découvrir ce nouveau cinéma dit “amateur”.Le porno a toujours été un moteur pour lancer les nouvelles technologies. On trouve toujours des clients prêts à payer cher pour avoir leur moment de plaisir.Oui, justement, voyons un peu ces technologies aux services de nos fantasmes. Très vite on a eu les films x en 3D avec les fameuses lunettes rouge et bleu.Avec les DVD on a eu les premiers films “interactif”, on pouvait choisir le point de vue de la caméra, voire même décider qui couche avec qui, toutes les possibilités ayant été filmées.Les films sont maintenant réalisés en haute définition ce qui rend le réalisme toujours plus bluffant. Mais l’avenir est maintenant dans le métavers, avec la fameuse réalité virtuelle. Chausser d’un casque, vous pouvez vous retrouver entouré d’homme et de femmes qui s'occupent de vous en 3D et à 360°, on n’arrête pas le progrès.Il y a les films, mais il y a aussi les jeux vidéo !Par exemple, très vite sont apparues des astuces pour enlever les petits carrés qui cachaient le sexe des sims. Des logiciels plus spécialisés permettent de faire nos propres scénarii, hétéro, homo, à deux ou à plusieurs avec les avatars aux formes correspondant à votre idéal physique. Il y a même des sites qui présentent ces créations 3D. Devenez membre du Point G! et partez avec nous à la recherche des plaisirs. https://plus.acast.com/s/le-point-g-lemission-qui-parle-de-toutes-les-sexualites. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
14:59 10/3/22
Le Point G 03 - La Vulve
Dans cet épisode, on parle de Vulve.C’est un terme générale qui parle de l’ensemble des organes génitaux externes de la femme. Oui, ce n’est pas qu’un “trou”. Il est temps de remettre un peu de clarté dans tout cela… Devenez membre du Point G! et partez avec nous à la recherche des plaisirs. https://plus.acast.com/s/le-point-g-lemission-qui-parle-de-toutes-les-sexualites. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
14:58 9/20/22
le Point G 12 - Dating Partie 2
Cet épisode fait suite à celui consacré aux applications de rencontres. Cette fois on vous donne la parole et on parle ensemble de votre expérience.Avec nous pour témoigner des hommes, une femme, des hétéros, des gays. Devenez membre du Point G! et partez avec nous à la recherche des plaisirs. https://plus.acast.com/s/le-point-g-lemission-qui-parle-de-toutes-les-sexualites. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
14:59 9/16/22
Le Point G 06 - Les Dick pics 1
Dans cet épisode, nous allons aborder un sujet qui vous concerne peut-être, la Dick Pic. Terme anglais formé par le mot dick et le picture, donc, littéralement, image de pénis.Ce phénomène Dickpic est loin d'être nouveau.C’est clair. On a retrouvé des pénis gravés il y a plus de 2000 années. Il y a 700 ans, du temps de la Renaissance, on se faisait peindre le sexe à l’air.Et puis on ne compte plus les dessins de sexes masculins dans les toilettes publiques. On n’a pas forcément envie de les voir, mais difficile de passer à côté. Maintenant, avec les applications de rencontres, les chats’ et autres MMS, on peut envoyer à quelqu'un de précis une photo de son membre. C’est la version moderne du “coucou la voilà" de l’exhibitionniste à l'imperméable.Mais on a le droit de faire ça ? En fait non, s’il y a une plainte, en France, il y peut y avoir un an d’emprisonnement et 15000 euros d’amende. Mais après, il peut y avoir plusieurs nuances. Si c’est le sexe de l’expéditeur du message ou si c’est juste une image porno d’un inconnu, c’est différent.D’ailleurs, ces photos sont souvent cadrées uniquement sur la chose, on ne voit pas le visage, il est donc difficile de prouver que c’est bien telle personne qui a envoyé telle photo et les plaintes aboutissent rarement.Après c’est aussi une pratique dangereuse, car le ou la destinataire, possède alors une photo de votre sexe, et même sans visage, il ou elle peut la montrer aux autres, accompagné de votre message et vos coordonnées. Ces infos peuvent aussi fuiter sur les réseaux et là, on vous promet de grands moments de solitude.Oui, c’est d’ailleurs arrivé à un homme politique connu en 2018. Si vous voulez, je vous raconte, mais seulement si vous voulez…Ok. Bon on en sourit, mais ça a été assez dur à vivre pour le propriétaire du sexe et son entourage. Pas l’entourage du sexe, hein ! Mais du propriétaire. Bref.Nous sommes en mai 2018. Alors en déplacement en Bretagne, le porte-parole du gouvernement français de l’époque, alors marié (mais bon, c’est pas la question), batifole avec une étudiante en droit de 29 ans. Ils s'échangent alors des photos et des vidéos. Pas né de la dernière pluie, il fait gaffe quand même et le fait avec l’option de message éphémère qui s’efface après lecture. Sauf que la demoiselle fait, pour elle, une copie d’écran. Bon jusque là, rien que de plus banal. Surtout qu’elle lui envoie aussi des photos d’elle nues. C’est donc un échange consenti.Mais bon, cette photo reste dans le téléphone de la dame. La vie continue, et quelques mois plus tard, elle rencontre un autre homme. D’origine Russe, il se dit artiste. Il est surtout réfugié en France, car il est accusé d’agression sexuelle dans son pays.Ce personnage sulfureux, tombe, forcément par hasard, sur la copie d’écran avec la photo du sexe de l’homme politique avec, en clair, son message et son nom de compte officiel.Sachant que l’homme politique était marié et qu’il trompait donc sa femme, notre russe diffuse l’image sur son site pour, dit-il, le “dénoncer”. Le document sera alors relayé sur twitter. Vous imaginez les dégâts que ça a faits.Autant le fait d’échanger, de façon consentante, des images de son sexe avec une autre personne est tout à fait légal, autant diffuser cette image à caractère explicitement privé est un délit.Le russe et sa copine ont été mis en examen 4 jours après la diffusion de la photo. On vous passe les rebondissements juridiques, mais de toute façon le mal était fait. L’homme politique à dû se mettre en retrait et supporter les moqueries de la presse et de ses concurrents.Est-ce qu’on a les chiffres en France d’échange sexuel virtuels ? On a un sondage IFOP de 2020 qui dit que les moins de 25 ans seraient 44% à l’avoir pratiqué, 10% de plus qu’en 2014.On parle d’hétéro, c’est nettement plus élevé chez les gays. Mais, quelle que soit l’orientation du destinataire, il arrive souvent qu’on reçoive ce genre de photo sans l’avoir demandé, même par des inconnus, sur les applications de rencontres.Sur Grindr par exemple, une appli gay, il n’est pas rare de voir en profile des messages du style “merci de ne pas m’envoyer des photos de votre pénis”. Ce n’est pas parcequ’on recherche une relation, qu’on veut voir des sexes dans les messages, même chez les mecs.Selon une étude de 2018, 41% des femmes ont reçu une dick pick sans rien demandé (ça monte à 52% chez les jeunes)Une fois sur six, les photos partagées se retrouvent dans la nature, montrées à d’autres personnes. Ça, c’est les chiffres en France, et c’est deux fois plus qu’aux états unis. Devenez membre du Point G! et partez avec nous à la recherche des plaisirs. https://plus.acast.com/s/le-point-g-lemission-qui-parle-de-toutes-les-sexualites. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
16:02 9/15/22
Le Point G 05 - Le Porno Partie 2
Dans cet épisode, on parle à nouveau de pornographie.Le porno est aussi ancien que la sexualité humaine. Dans les fresques déjà on trouvait des scènes de sexes. Dans ce second épisode consacré au porno, voyons les contours de ce phénomène incontournable.Est-ce légal le porno ? En France, regarder du porno n’est pas interdit par la loi. Même par les mineurs qui en trouvent, mais fortement déconseillé et on vous dira pourquoi. Il n’est pas interdit non plus d’en tourner. Il y a autre chose qui est interdit par la loi, c’est qu’un adulte montre des images pornos à un mineur. On oblige même les sites internet x à ne donner leur accès qu'à des personnes majeures. C’est évidemment compliqué, voire impossible, quand les clients veulent garder leur anonymat et accéder au site gratuitement. Pour les vidéos avec des acteurs mineurs de moins de 18 ans. la c’est interdit. D’en tourner, mais aussi d’en voir, même d’en télécharger ou en partager. Alors ça c’est en France, mais ce n’est pas pareil dans tous les pays, certains sont plus restrictifs.En Corée du Nord, mater du porno est “normalement” passible de la peine de mort. Une loi difficile à mettre en œuvre et on sait que les films X circulent quand même là-bas.Chez les voisins du sud, normalement plus libres, c’est quand même jusqu’à un an de prison pour avoir maté un film. En produire et en partager, je vous dis pas…Au japon, c’est aussi illégal, sauf… si on ne voit pas les parties génitales. Donc là-bas, on se retrouve avec des films floutés, comme dans les émissions de télévision. Au Canada, c’est légal. Ce qui est drôle là-bas c’est que la loi oblige les chaînes de télé a diffusé plus de 35% de productions locales. C’est vrai pour toutes les chaînes, y compris les chaînes pornos. Du coup, on fait bien vivre l’industrie du X là-bas.En Europe c’est aussi plus cool, sauf en Lituanie et roumanie où il y a quelques subtilités comme l’interdiction de diffuser en public des images explicites. En Russie, c’est aussi très encadré, bien que le pays soit aussi un gros producteur.Pour les pays musulman, bon là, pas de surprise, c’est interdit. Sauf peut-être en Tunisie où il y a quelques ouvertures dans la loi.Bon le porno a quand même envahi toute la planète, est ce que c’est bien ou pas ? Les avis des spécialistes sont partagés et même s’il est politiquement correct de dire que c’est pas bien, il y en a certains qui trouvent ça très utile.Il y a le fait que ça permet au plus excité d’assouvir leur fantasme par procuration plutôt que de les faire sur des personnes non consentantes. Ça réduirait donc les viols.Il y a aussi le fait que le porno est une source de détente bénéfique pour l’esprit. En effet, contrairement au sexe dans la vraie vie, il n’y a pas d’enjeu ni de risque dans le porno. Du mois pour ceux qui le regardent. On sait dès le début comment ça va finir. Tout le monde est consentant et prend du plaisir. Il n’y a donc plus le stress de la rencontre ou du refus. Ce côté sexe apaisant serait alors très bon pour la santé mentale et la sexualité qui trouve là un repos intellectuel tout en gardant le plaisir.Ça c’est pour le positif, pour le négatif, il dépend surtout de l'âge où sont vu les films X. Selon une étude européen, 100% des 11/14 ans ont vu au moins une fois du porno.Et ça, ça pose problème. Tous sont d’accord pour dire que, construire sa sexualité en apprenant par le porno, ne permet pas une vie sexuelle épanouie. Tout est faux dans le X. La violence, le consentement, les positions, les durées…C’est vrai, si on a que le point de vu des films X, les femmes sont toujours consentants, les hétéros ont tous envie d’essayer les homos, les femmes aiment toutes la sodomie et les faciales. La violence est une source de jouissance.La pénétration est un passage obligé et elle dure 20 mn. L’homme doit en avoir une grosse et éjaculer en masse, le tout évidemment sans préservatif dans la majeure partie des cas.Dit comme ça, on imagine les ados face à leur première fois. S’ils veulent assurer, il va falloir reproduire tout ce qu’ils ont vu. c’est pas gagné. Au mieux, ils seront déçus et déprimés, au pire, ils auront violenté leur partenaire.Mais de toute façon, et encore plus avec internet, il faut vivre avec, le porno est accessible par tous, même sans le demander. Les lois peuvent se durcir pour les jeunes, il y aura toujours une faille, tant l’attraction est forte.Il n’y a qu’une solution, les parents. Les logiciels de restrictions sur portable et ordinateur, les codes sur les box tv. Mais le plus efficace, c’est l’éducation et le dialogue. Même un ado équilibré sait différencier la violence des jeux vidéo avec la vraie vie. Pour le porno, il doit en être de même. Si vous surprenez votre enfant devant un film X, inutile de le punir, engagez plutôt le dialogue en lui disant que tout est fake, qu’il verra que ce n’est pas du tout comme ça que ça se passe.Et le plus inquiétant, c’est que les pratiques plus hard, autrefois réservées à ceux qui avaient fait un peu le tour de la sexualité traditionnelle, sont maintenant présentées comme un début pour les nouvelles générations. On se demande ce qu'ils feront pour renouveler leurs désirs plus tard. Devenez membre du Point G! et partez avec nous à la recherche des plaisirs. https://plus.acast.com/s/le-point-g-lemission-qui-parle-de-toutes-les-sexualites. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
15:05 9/14/22
Le Point G 02 - Les Puppies 2/2
Dans ce nouvel épisode consacré une nouvelle fois au Puppies, ces personnes se transformant le temps d’une soirée en animal, nous allons faire du shopping pour devenir un parfait toutou. On rencontrera 3 nouveaux puppies,  un chien de berger tchèque nommé Cozmo, mais aussi un Xeno, un français de 27 ans, et un Titan.vous êtes à une oreille de trouver votre point G!En anglais on dit petplay, ponyplay ou ponysim, Kittenplay ou puppy play. Il s’agit de jeu de rôle ou un homme, ou une femme, devient un animal ou un dresseur/soigneur. Des pratiques qui se développent depuis une dizaine d'années.Est ce juste un jeu, est-ce sexuel, comment s’équiper pour devenir un beau puppy?On en parle avec nos chroniqueurs et témoins du soir. Et commence avec un peu de shopping avec Florian.On va se faire des idées shopping pour ceux qui aiment jouer au Puppies.Il y a la cagoule bien sûr, généralement en néoprène noir avec les bajoues de couleur. À partir de 50€Le collier et la laisse bien sûr, dans les 30€La fameuse queue qui tient toute seule, car mise au bon endroit, entre 15 et 50€. En sachant qu’il existe aussi une version ceinture, moins intrusive donc.On a toutes les formes, du moins pour la partie externe qui nous intéresse. Du pompon style caniche à la fourrure tombante en passant par le caoutchouc offrant une queue de chien remonté et frétillant.Pour les plus bavards, le petit bâillon qui va bien à 20€. Si la boule bâillon est un classique, il y a aussi la version os blanc, du plus bel effet. Après, attention avec la compatibilité des cagoules qui couvrent déjà la bouche.En pratique, il y a des gants pattes de chien. Ce peut être des gants avec les doigts libres, mais un renfort derrière pour être à quatre pattes sans douleur, surtout dehors. Mais il y a aussi la moufle ou on met le point en permanence. C’est dans les 30€En complément, nous avons les genouillères bien sûr, dans les 30€Petit plus, le collier avec le nom du chien, car bien sûr, vous aurez un nom spécifique.Il est temps de retrouver nos témoins. Cette fois, on a un chien de berger tchèque nommé Cozmo, mais aussi un Xeno, un français de 27 ans, et un Titan.Nous allons retranscrire leur réponse à nos questions à travers les voix de nos chroniqueursBonjour, qui êtes-vous quand vous êtes un puppy ?moi Je suis Cozmo, un chien de berger blanc et qui se représente comme fou, maladroit et un peu idiot. Bonjour, Moi je suis un chien du nom de Xenos, niveau caractère je suis plutôt taquin, mais soumis. J'aime beaucoup les gratouilles et les câlins Et Moi je suis Titan Ki-Difenn, malamute d’Alaska, câlin joueur et curieux très protecteur Est-ce que vous mettez de vous dans cet animal ou est-ce un personnage très différent de votre personnalité ? CozmoAlors C'est toujours moi. Appelons-le mon “enfant intérieur”, sans règles ni restrictions. XenosMoi je dirais que je mets plutôt du mien quand je suis cet animal parce que ça me permet de me libérer de mon quotidien et d'être vraiment moi Titan Pour moi, nous sommes à la fois complémentaires, mais très différents. Mon côté humain est très timide et un peu asocial. Le côté pup est différent, il va vers les autres sans crainte de prendre un “non”À quel âge avez-vous eu envie de cette transformation ? XenosJe dirais que ça a commencé à m'intéresser vers mes 16 ans et je suis vraiment devenue puppy à 24 ans Titan Moi j’ai jamais eu besoin ou envie. Titan a toujours été là, un peu caché. J’ai découvert le milieu pup et j’ai pu identifier ce que pouvait être titan pour moi J’ai commencé en 2017.CozmoJe suis devenu un chiot en 2019. Je connaissais la chose avant, mais je n'y ai pas prêté attention. Ensuite, j'ai rencontré mes premiers amis chiots sur Reddit et sur Instagram. Et Boom ! Cozmo est né.En quoi consiste la transformation ?Titan Au début il me fallait ma hood (mon masque de pup) puis au fur et à mesure du temps je n’en avais plus forcément besoin. Je la mets aujourd’hui pour « cacher » mon identité humaine. XenosLa tenue dépend, mais en règle générale je mets quand même dans tous les cas un harnais, un collier, des brassards, et des moufles aux mains pour faire comme des pattes de chiens. CozmoEh bien pour moi, il n’y a pas de transformation. Je suis à la fois un chiot et un humain tout le temps. Tous ceux qui me connaissent personnellement peuvent confirmer qu'il n'y a pratiquement pas de transition entre les deux. Deux univers parallèles fonctionnant en synchronisation. Avez-vous un handler, un maître ou dresseur/soigneur ?CozmoJ'ai un alpha/petit ami, un père chiot adoptif et des frères chiots. Mais pas de maître, je suis trop dominant pour en avoir un.XenosNon, je n'ai pas de maître, mais j'ai un AlphaTitan Moi J’en ai eu, j’ai eu un alpha également, mais aujourd’hui je suis seul Ou pratiquez-vous le puppy play ?Titan Moi plutôt en groupe avec des amis ou lors d’événements XenosLes fois où j'ai pu le pratiquer, on a toujours était 3 CosmoAlors moi, je suis plutôt un chiot d'Internet. J'aime créer du contenu et être en contact avec des chiots du monde entier. En réel je le suis avec mon petit ami et quelques amis. Avez-vous été en puppy en extérieur ?CosmoOuiiii. C'est tellement libérateur de mettre le masque à l'extérieur. Nous avons fait de la randonnée en tant que chiots et nous nous sommes également promenés dans la ville. Là où j'habite, le bdsm n'est pas très bien accepté, donc je ne le fais pas souvent. XenosJe n'ai jamais eu l'opportunité de partir à une pride ou un évènement, mais je souhaiterais le faireTitan moi Oui par contre, notamment la pride Vos amis, votre famille, connaissent-ils cette facette de vous ? CosmoAlors, tous mes amis gays le savent. Ma famille, non. Je veux dire... ils ne seraient même pas surpris. Mais c'est trop d'efforts et d'explications. Xenosmoi j'ai quelques membres de ma famille qui sont aux courants et j'ai une amie qui n'est pas dans le monde bdsm qui est au courant Titan Pour moi, certains de mes amis le savent et s’en fichent, car ils sont suffisamment ouverts d’esprits. D’autres l’ignorent et ma famille ne le sait pas Quelle est la moyenne d'âge de vos amis puppies ?Titan mmm… de 18 à 50 ans je penseXenosLes puppies que je fréquente ont entre 20 et 35 ans CosmoComme dans la vie humaine, l'âge n'est pas un sujet pour moi. Je connais des jeunes sages et je connais de vieux idiots. C'est individuel. Cela varie de 18 à 45 ans. Y a-t-il des femmes ?XenosAlors moi, je ne connais aucune femme Titan Si si, il y a des femmes, certaines ont un caractère de mâle dominant et en joue d’autres restent dans une case de « femelle ». Cosmomoi J'en connais peut-être deux. Non pas que je ne me lie pas d'amitié avec elles, mais en général il n'y en a pas tellement sur la scène des chiots. Y a-t-il une dimension sexuelle dans ce jeu de rôle pour vous ?CosmoOui et c'est amusant ! Et même si je suis un chiot, je ne le suis pas devenu pour la partie sexuelle. Mais si vous le faites, faites-le bien ! XenosDans le puppy play pure pour moi il n'y a pas forcément une dimension sexuelle Titan À la base pas forcément, et puis avec certaines personnes ça c’est fait naturellement Et dernière question : les soirées Puppies peuvent-elles être aussi sexuelles ?XenosLes soirées puppy peuvent en effet dériver sur du sexuel, mais il n'y a aucune obligationTitan Oui et non. Cela dépend réellement du type de soirée. Souvent les soirées pup sont sans sexe et les soirées fétiches sont avecCosmoMoi je ne suis pas un fêtard. Bien sûr, il y a des soirées sexuelles, mais il y a aussi des rencontres de jeu. Et la diversité est grande, car chacun peut trouver quelque chose pour lui-même.On en sait maintenant beaucoup plus sur les Puppies. Voyons ce que vous en pensez. Avec nous ce soir, Alexandre, Mario et Titouan. Et on commence avec AlexandreEt pour terminer cet épisode, allons à la rencontre d’une association de Puppy PlayC’est la fin de cette 2eme émission consacrée au Puppies.On remercie tous ceux et celles qui nous ont aidés à préparer cet épisode. On espère qu’on vous a fait poser un regard bienveillant sur les puppies, un des fantasmes BDSM les plus attachants que nous ayons rencontré.Merci en particulier au loup Mark qui nous a donné ses contacts internationaux pour nous permettre d’avoir les témoignages que vous avez entendus.Si vous désirez participer à cette émission en donnant votre avis ou en témoignant, même anonymement, c’est simple, écrivez-nous sur la page contact du site radio-g.fr en sélectionnant l’émission “le Point G!”, ou en privé sur nos réseaux sociaux.Que le plaisir soit avec vous, à bientôt sur le point G! Devenez membre du Point G! et partez avec nous à la recherche des plaisirs. https://plus.acast.com/s/le-point-g-lemission-qui-parle-de-toutes-les-sexualites. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
14:51 8/31/22
Le Point G 01 - Les Puppies 1/2
Dans cet épisode, on parle de jeu de rôle animal.La limite est ténue entre le simple jeu, le fantasme ou la sexualité. On va décrypter pour vous le monde étonnant des pets plays, et des puppies en particulier. Vous ne savez pas ce que c’est ? Alors ce point G! est fait pour vous !En anglais on dit petplay, ponyplay ou ponysim, Kittenplay ou puppy play. Il s’agit de jeu de rôle ou un homme, ou une femme, devient un animal ou un dresseur/soigneur. Des pratiques qui se développent depuis une dizaine d'années.Généralement on y retrouve des rôles de chiots, chiens ou loups, mais aussi de chatons, de chats ou de lions ainsi que des poneys ou des chevaux voire des requins ou même des licornes.C’est avant tout un jeu social, il n’a donc pas toujours de finalité sexuelle. D'ailleurs, un puppy sexuel est plus appelé un Dog et on parle alors de Dogtraining.On est là dans le domaine du fétichisme voire du BDSM et vous allez voir que c’est un univers ultra codifié !On en parle avec nos chroniqueurs et témoinsÇa vient d’où cette pratique ?C’est sans doute très ancien, mais pour ce qui est de la mode fétichiste, on en retrouve des illustrations dans des revues du 20ème siècle, dans les années 50.Il n’y a pas forcément d’accessoire, mais c’est quand même un des cœurs de cette pratique. Il y a les cagoules de chiens ou de loup, mais aussi tout le corps qui peut être gainé de cuir ou autre matière moulante mettant en avant la musculature ou la morphologie animale. Il y a aussi bon nombre d’accessoire comme la laisse, le collier, la muselière ou plus simplement le bâillon, le harnais ou encore, la queue, tenant en place à l’aide d’un plug anal.On le rappelle les puppies, comme les autres animaux imités, ne sont pas toujours des jeux sexuels, mais plus une posture sociale que nous allons essayer de vous décrire.Le puppy est souvent un chiot dans sa tête, il adore faire des bêtises avec les autres, y compris son Handler, son dresseur/soigneur.On imagine que les puppies sont généralement soumis, mais pas plus que dans d’autres pratiques. Là aussi, il y en a de plus dominants que d’autres. Certains même, chien ou loup, sont des puppies “Stray”, n’ont de maître qu’eux-mêmes.Vous l’aurez compris, cet univers est très codifié, bien que plus souple et plus ludique de son pendant BDSM, plus sexuel.Le masque et les tenues sont pour beaucoup dans le lâcher-prise obtenu en devenant puppy. Il y a ceux qui jouent à la balle, et ceux qui se soumettent aux autres en attendant les ordres.Comme tout groupement social, il y a une hiérarchie. Certains Puppy dominants peuvent gérer et protéger un groupe, la meute. On l’appelle un Alpha. D'autres niveaux existent avec des lettres grecques : Beta, Omega…Il y a tout un vocabulaire autour de la pratique puppies, on va revenir sur quelques mots clés avec Florian.Puppy play : on l’a vu, c’est la pratique générale de ce jeu de rôles avec des puppies et des HandlersLes Handlers justement sont les maîtres ou les dresseurs qui ont un ou plusieurs puppies.La meute : c’est une famille composée de 2 puppies minimum avec éventuellement un Handler.Le Stray Puppy est un puppy errant et libre sans maître défini.Si vous êtes intéressé, il y a des associations et même un site internet, puppy-play.com. il y a même une élection de Mister puppy France.Pour préparer cette émission, nous avons échangé avec plusieurs personnes adeptes de ces pratiques. Nous en avons les témoignages et c’est une vraie meute. Ils viennent d’Allemagne, des états unis ou de France, ils ont entre 20 et 30 ans. On va retranscrire leurs réponses à travers les voix de nos chroniqueurs.Nos premiers témoins sont Mark Wave un loup plutôt sauvage et solitaire, Arkos, Sterling un labrador qui nous vient de Las Vegas et Liam, un jeune chien. Bonjour à vous 4. Alors qui êtes-vous quand vous êtes un puppy ?Lorsque je deviens un puppy, je deviens Mark Wave, un grand loup noir assez intimidant, mais aussi assez joueur.Moi je suis Arkos, un puppy adorable qui est aussi fougueux qu’un Arcanin et aussi tendre qu’un Caninos.Je suis Sterling, et quand je suis un chiot, je m'identifie comme un labrador noir parce que c'est le type de chien avec lequel j'ai grandi.et moi je suis Liam, un jeune chien.Est-ce que vous mettez de vous dans cet animal ou est-ce un personnage très différent ? Mark Lorsque ce personnage est né, il était très différent de moi. Mais avec le temps, c’est le personnage qui a fini par déteindre sur moi. Donc on pourrait dire que j’ai une part de Mark en moi.ArkosC’est un personnage qui permet d’explorer une autre facette de moi, de m’aider à m’épanouir, à m’assumer. SterlingAlors, c'est un personnage différent pour moi, mais des parties de mon “moi normal” font toujours partie de moi quand je suis en mode chiot. Liam En ce qui me concerne, Liam fait partie de moi. Liam est fondamentalement moi, mais sans les fardeaux humains. Il est un peu plus joueur, très curieux, n'a pas de gros soucis ou préoccupations autres que d’être un bon chien. À quel âge avez-vous eu envie de cette transformation ? Liam Il y a environ un an, j'avais 23 ans à l'époque. Sterlingmoi j'ai commencé en avril 2021. Arkos J’ai commencé il y a un an (en août 2021), mais l’idée me trottait déjà avant. J’avais 29 ans. MarkPour ma part je n’ai jamais eu d’envie soudaine de devenir un puppy, ça s’est fait doucement avec le temps. À l’origine c’était mon ex qui m’y avait initié. L’existence de Mark a commencé en mars 2019 et son caractère s’est affiné avec le temps.En quoi consiste la transformation ?Sterling La transformation du jeune chiot sterling nécessite d'ajuster mon esprit et mon corps (y compris les vêtements) pour être dans une humeur insouciante plus agréable. ArkosJe porte une hood, un harnais, j’ai une laisse, une combinaison en latex, des chaussettes Puppies. Le but étant de sentir bien dans une seconde peau. C’est un peu comme du cosplay version puppy. MarkLorsque je passe de l’humain au loup, dès que j’enfile le masque, je suis quelqu’un d’autre. Ma couleur dominante étant le noir, j’ai un masque de loup noir, un haut en néoprène noir, un pantalon en néoprène noir et des manchettes en néoprène noires. Pour ma part je ne possède pas de queue.Niveau comportement c’est comme chacun a envie de faire. Sur les 4 pattes, debout, douée de parole ou non.Liam moi j'ai mon masque de chiot, un collier et parfois une laisse. À part ça, surtout une combinaison de moto en cuir parce que c'est un de mes fétiches. Je deviens aussi plus aventureux et j'essaie de m'évader un peu de la réalité quotidienne. Avez-vous un handler, un maître ou dresseur/soigneur ?MarkÉtant un loup solitaire, je ne possède pas de Handler, et ne souhaite pas en avoir. Un loup a besoin de liberté, pas de cages ou d’ordres à recevoir des humains !ArkosNon, j’en ai pasSterling Moi non plusLiam Non, moi non plus, je n’ai pas vraiment de handler. Mais parfois, quelqu'un prend soin de moi, principalement mon petit ami, parfois d'autres amis. Ou pratiquez-vous le puppy play ?Sterling Je suis marié et j'ai des amis chiots, mais je suis plutôt un chiot célibataire et je suis donc principalement un chiot social. Mark Pour ce qui est de la partie jeu, tous les lieux sont propices. Que ce soit chez soi, chez des amis, en forêt, à la plage, en ville, ou même dans des lieux touristiques. Si, bien entendu, le regard des autres ne vous pose pas de problème. Et que ce soit seul, en groupe, ou en meute, plus il y a de fous, plus on rit !Liam Moi parfois, mais rarement seul à la maison ou simplement avec mon copain, plus souvent lors de soirées ou d'événements pour chiots,... Avez-vous été en puppy en extérieur ?Mark J’ai déjà eu l’occasion de pouvoir incarner Mark en extérieur lors d’une Gay Pride, au bord de la mer ou même pendant une balade à vélo. Bien sûr, on ne passe pas inaperçu…ArkosOui moi j’ai déjà été puppy lors de soirées sur Paris. SterlingBien sûr ! Je vais aux soirées chiots, aux soirées bingo chiots, à la Pride des chiots et aux soirées fétichistes dans des clubs en tant que Sterling. LiamOui, j'ai souvent ma cagoule quand je vais à des fêtes. Je suis aussi un chiot quand je vais dans une Pride et j'ai participé à des événements pour chiots en public. Vos amis, votre famille, connaissent-ils cette facette de vous ? ArkosMes amis oui, ma famille non. Liam moi, ma Famille non, amis principalement oui mark Pour moi, fort heureusement non, ma famille n’est au courant de rien et je pense que c’est mieux ainsi. On doit tous avoir un jardin secret. Pour ce qui est de mes amis, je n’en parle pas, mais quelques-uns m’ont reconnu et l’ont bien pris, puisque par la suite ils sont devenus puppy eux-mêmes.Sterling moi, certains amis proches savent que je suis Sterling mais pas ma famille. Quel est la moyenne d'âge de vos amis puppies ?Mark Il n’y a pas vraiment d’âge pour faire du puppy. Mais je dirais que mes amis puppy ont entre 20 et 40 ans.Sterling Beaucoup de mes amis chiots ont environ 26 ans. LiamEnviron de 20 à 30 ans je diraisArkosentre 20 et 40 ans. Donc une moyenne de 30 je pense Y a-t-il des femmes ?MarkLe puppy n’est pas exclusivement réservé aux hommes ! Les femmes sont également les bienvenues ! Mais s’il n’y en a pas beaucoup, je pense que c’est dû au fait que les mots ‘’chienne’’ ou ‘’louve’’ sont davantage dégradants que ‘’chien’’ et ‘’loup’’.ArkosOui il existe des femmes, mais je n’en côtoie pas. Sterling  Je n'ai pas d'amis chiots femmes, mais un chat nommé Kat a récemment commencé à participer à tous les événements chiots et c'est une femme. Elle ajoute une belle nouvelle dynamique au groupe. LiamOui pas beaucoup de femme en effet. La communauté des chiots est encore très centrée sur les hommes homosexuels, même si tous les genres et toutes les sexualités sont les bienvenus. Y a-t-il une dimension sexuelle dans ce jeu de rôle pour vous ?ArkosOui il y a une certaine dimension sexuelle couplée à d’autres dimensions (s’assumer, lâcher prise …). Liam Oui, mais le jeu du chiot pour moi est surtout social. C'est un environnement/communauté très sex-positif et Kink-positif, donc cela mène aussi au sexe (même si le sexe n'inclut pas directement l'aspect jeu de rôle) SterlingPour ma part, oui, mais c'est très léger. Je suis sexuel avec quelques amis chiots proches. Mark Je fais partie de ceux qui séparent le puppy en 2 :D’un côté il y a le jeu de rôle simple ou on se comporte comme des animaux avec une balle par exemple.Et de l’autre côté, il y a la partie qui est plus intime. Là, le but est clairement sexuel et on enfile nos habits et nos accessoires dans le but d’exciter le partenaire. Le comportement est également plus tactile.Et dernière question : les soirées Puppies peuvent-elles être aussi sexuelles ?Sterling Oui. Il y en a une dans ma région tous les 2 mois.ArkosOui, tout dépend des soiréesLiam Il existe différents types de fêtes. Il y a des soirées sexuelles dans l'espace fétichiste où les chiots sont également les bienvenus, où il se passe beaucoup de sexe (et d'être nu, etc.). Il y a aussi des soirées où chacun doit avoir une certaine tenue et pour le sexe il faut aller aux toilettes, au parking ou à l'hôtel.MarkLes soirées puppy n’ont pas pour but d’être sexuelles. Mais ce n’est pas interdit non plus. Si lors d’une soirée, vous rencontrez quelqu’un qui vous plait, et que c’est réciproque, alors rien ne vous empêche de vous éclipser ailleurs pour vous faire des ‘’câlins’’.Mais non, les soirées puppy ne sont pas des partouzes gigantesques…Merci à Mark, Arkos, Sterling et Liam, dans une seconde émission nous poserons ces mêmes questions à un chien de berger tchèque nommé Cozmo, mais aussi à Xeno, un français de 27 ans, et à Titan.On a donc vu que le puppy play pouvait être juste ludique ou bien plus hardcore, et on entre alors dans le monde du Dog trainning ou il est encore plus question de domination, voire de dressage. Voyons ce qui se passe entre un dresseur et son gentil chien.Tout ce qui va suivre peut vous sembler ridicule, grotesque, malaisant. C’est d’ailleurs pour ça que cette pratique est rarement publique si ce n’est dans les prides ou les festivals spécialisés.En effet, il va falloir laisser vos a priori de côté, et imaginer que c’est une technique de lâcher prise comme une autre, mais aussi pour certains, une façon d’être. Être un chiot avec un maître dur, mais aimant, est un plaisir régressif.Vous n’avez plus rien à penser, on pense pour vous. Vous êtes juste là, pour faire plaisir, pour en donner peut-être aussi. Il n’y a plus de notion de bien ou de mal. Pas de jugement, vous êtes un chiot, on vous pardonnera tout. Pas de risque, on vous protégera.Pour tout cela, vous devez juste être obéissant.Chez certains puppies, le simple fait d'être à genoux à côté de son maître, pendant des heures, sans rien faire, est un plaisir. Certains poussent l’expérience en dormant au pied du lit la nuit.Tout ceci peut être occasionnel, mais certains vivent littéralement avec leur maître. Après leur journée de travail où ils se fondent dans la masse, une fois à la maison, il devient chien jusqu’au lendemain, et ce donc, tous les jours de l’année.Pour varier les plaisirs, le puppy play peut s’associer avec d'autres jeux de soumission de l’univers BDSM. Être attaché façon bondage, mis en cage, ou offert au passant, en extérieur ou en sexclub.De nombreuses soirées sont organisées en France, dans le privée, mais aussi dans les sexeclub et autres saunas.Merci Olivier, Ainsi s'achève ce premier numéro consacré au Puppies, dans la seconde partie nous ferons du shopping ensemble pour acheter le matériel qui nous transformera en parfait puppy, et vous verrez que c’est finalement très abordable. On rencontrera de nouveaux témoins et on demandera leur avis à nos intervenants du Points GSi vous désirez participer à cette émission en donnant votre avis ou en témoignant, même anonymement, c’est simple, écrivez-nous sur la page contact du site radio-g.fr en sélectionnant l’émission “le Point G!”, ou en privé sur nos réseaux sociaux.Que le plaisir soit avec vous, à bientôt sur le point G! Devenez membre du Point G! et partez avec nous à la recherche des plaisirs. https://plus.acast.com/s/le-point-g-lemission-qui-parle-de-toutes-les-sexualites. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
14:56 8/31/22

Similar podcasts