Show cover of Bliss-Stories - Maternité sans filtre

Bliss-Stories - Maternité sans filtre

BLISS-Stories est le Podcast décomplexé de témoignages sur la grossesse et l'accouchement. Des histoires réelles, fortes, émouvantes et fascinantes, à partager sans modération ⚡🎧⚡

Tracks

#246 - ADÈLE & SOPHIE, JE N'AI PAS SECOUÉ MES BÉBÉS !
Syndrome du bébé secoué : une mère accusée à tort témoigne et revient sur l'erreur de diagnostic qui aurait pu briser sa famille.// Vous savez il y a des histoires ici qui dépassent largement la fiction. Des destins qui se croisent, qui se percutent parfois, comme s'il fallait que leurs vies soient sellées par la maternité. L’histoire d’Adèle et Sophie est de celles-là. Un cauchemar qu’on voudrait ne pas croire, mais que ces deux femmes ont décidé de raconter haut et fort, en espérant que d’autres familles ne sachent jamais ce que c’est, que d’être accusés à tort.   Depuis 2017, la Haute Autorité de Santé a clairement défini les symptômes permettant de diagnostiquer un enfant victime de ce qu’on appelle le SBS, le “syndrome du bébé secoué”. Dans ces cas-là, la procédure est extrêmement efficace, et un signalement auprès de l’Aide Sociale à l’Enfance est immédiatement enclenché, pour protéger le bébé et le tenir éloigné d’un adulte maltraitant. Mais comme partout, les erreurs de diagnostic existent, et même si elles sont rares, elles peuvent entraîner des conséquences dramatiques pour des familles innocentes.   Quand Adèle met au monde ses jumeaux, son petit Lucas naît avec une bosse impressionnante sur le crâne : un hématome sous-dural, censé se résorber tout seul, et qui n'inquiétait pas l’équipe médicale. Mais 2 mois plus tard, la grosse bosse est toujours là, et Lucas fait un malaise qui le conduit aux urgences. Une IRM et quelques examens plus tard, le diagnostic est posé, et la descente aux enfers va commencer... En parallèle, dans la même région, Sophie, tout juste revenue de congé mat, intègre une antenne de l’ASE, et pour sa première mission, on lui confie le dossier de petits jumeaux secoués qu’il va falloir placer...  Dans cet épisode, Adèle et Sophie vous raconteront comment leurs chemins de femmes et leurs cœurs de mères se sont télescopés puis liées à jamais dans cette situation à priori inextricable. Vous entendrez la colère de l’une, et la bienveillance de l’autre, et comment ensemble, mais sans le savoir, elles ont uni leurs forces pour prouver l'erreur de diagnostic qui aurait pu briser une famille et des parents innocents.  Attention, l’histoire que vous vous apprêtez à entendre aborde le sujet délicat du syndrome du bébé secoué, il est donc à écouter avec vigilance. Merci.  Un podcast original :  Bliss Studio Interviews : Clémentine Galey Production : Bliss Studio Chargée de production : Aurélia Martin Montage : Hélène Carbonnel Musique originale : @thegeorgesmusic Episode diffusé le :  20 mai 2024 Si vous aimez ce podcast et que vous voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça nous aide beaucoup ! Pour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta : @bliss.storiesPour découvrir tout l'univers Bliss et sa gamme de produits et de soins conçue pour répondre aux besoins des (futures) mères et des (futurs) parents : https://shop.bliss-stories.fr/ 
115:06 5/20/24
[extrait] ADÈLE & SOPHIE, "ILS VONT NOUS PRENDRE NOS BÉBÉS"
C'est l'histoire d'une maman, accusé à tort d'avoir secoué ses bébés et l'histoire de celle qui est en charge de les placer en famille d'accueil. Dans cet épisode, vous entendrez la colère de l’une et la bienveillance de l’autre et comment ensemble, elles ont uni leurs forces pour rétablir cette vérité altérée, qui aura séparé bien trop longtemps une mère et ses enfants.  POUR ÉCOUTER L'ÉPISODE EN ENTIER TAPEZ "#246, ADÈLE ET SOPHIE, JE N'AI PAS SECOUÉ MES BÉBÉS" SUR VOTRE PLATEFORME DE PODCAST Un podcast original :  Bliss Studio Interviews : Clémentine Galey Production : Bliss Studio Responsable de production : Aurélia Martin Montage : Hélène Carbonnel Musique originale : @thegeorgesmusic Episode diffusé le :  20 mai 2024 Si vous aimez ce podcast et que vous voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça nous aide beaucoup ! Pour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta : @bliss.storiesPour découvrir tout l'univers Bliss et sa gamme de produits et de soins conçue pour répondre aux besoins des (futures) mères et des (futurs) parents : https://shop.bliss-stories.fr/ 
02:31 5/19/24
#245 - DELPHINE & ALEXIS, FAIRE UN BÉBÉ AVEC SON BFF
Insémination "maison" : Delphine a décidé de faire un bébé avec son meilleur ami gay avec une pipette pour mélanger leur gamètes. // De nos jours, les modèles familiaux heureusement se repensent, et avec eux de nouvelles trajectoires géniales et créatives pour “faire famille” autrement. Et puisqu’être en couple n’est plus une condition absolue pour faire un enfant, plein d’autres scénarios se dessinent et il semblerait donc que d'une amitié homme-femme, pourtant sans aucune ambiguïté, puisse naître... un bébé.  Quand Delphine et Alexis se rencontrent, c’est un vrai coup de foudre amical. Entre la célibataire hétéro qui avait presque fait le deuil d’une maternité et l’homo déjà très animé par un désir de paternité... ça matche tout de suite. Ça matche même tellement bien que, dès leur premier échange, dans le flow des rires et des confidences, Delphine lance l’idée de faire un bébé ensemble... Et, assez vite, ce qui semblait être une plaisanterie va sonner comme une évidence, ou plutôt comme leur chance, à l’un et l’autre, de réaliser leur rêve de devenir parents. Mais concrètement, comment on fait un bébé, quand on ne veut pas dépendre du médical et que l’acte sexuel n’est même pas envisageable ?   Dans cet épisode, Delphine et Alexis vous diront comment ils ont pensé, orchestré et fini par concrétiser leur projet bébé par une insémination “maison” à l’aide d’une pipette pour mêler leurs gamètes. Ils vous raconteront aussi comment ils ont fait de leur coloc’ entre potes un puissant socle parental pour leur fille Anaë, preuve que, peu importe la trajectoire que l’on choisit pour faire un bébé, l’important est de s’être trouvés pour construire la famille dont on a toujours rêvé.  Un podcast original :  Bliss Studio Interviews : Clémentine Galey Production : Bliss Studio Responsable de production : Aurélia Martin Montage : Merry Royer Musique originale : @thegeorgesmusic Episode diffusé le :  13 mai 2024 Si vous aimez ce podcast et que vous voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça nous aide beaucoup ! Pour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta : @bliss.storiesPour découvrir tout l'univers Bliss et sa gamme de produits et de soins conçue pour répondre aux besoins des (futures) mères et des (futurs) parents : https://shop.bliss-stories.fr/ 
69:56 5/13/24
[extrait] DELPHINE & ALEXIS, UN BÉBÉ ENTRE AMI.ES
Quand Delphine et Alexis se rencontrent, c’est un vrai coup de foudre amical. Entre la célibataire hétéro qui avait presque fait le deuil d’une maternité et l’homo déjà très animé par un désir de paternité... ça matche tout de suite.  Dans cet épisode, Delphine et Alexis vous diront comment ils ont pensé, orchestré et fini par concrétiser leur projet bébé par une insémination “maison” à l’aide d’une pipette pour mêler leurs gamètes. Ils vous raconteront aussi comment ils ont fait de leur coloc’ entre potes un puissant socle parental pour leur fille Anaë, preuve que, peu importe la trajectoire que l’on choisit pour faire un bébé, l’important est de s’être trouvés pour construire la famille dont on a toujours rêvé.  POUR ÉCOUTER CET ÉPISODE EN ENTIER, tapez " DELPHINE & ALEXIS, FAIRE UN ENFANT AVEC SON BFF" dans votre plateforme de podcast. Interviews : Clémentine Galey Production : Bliss Studio Responsable de production : Aurélia Martin Montage : Merry Royer Musique originale : @thegeorgesmusic Episode diffusé le :  20 mai 2024 Si vous aimez ce podcast et que vous voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça nous aide beaucoup ! Pour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta : @bliss.storiesPour découvrir tout l'univers Bliss et sa gamme de produits et de soins conçue pour répondre aux besoins des (futures) mères et des (futurs) parents : https://shop.bliss-stories.fr/ 
02:19 5/12/24
#244 - JULIA KERNINON, NOTRE DEAL POUR NE PAS CLASHER
Baby-clash : comment résister en tant que couple après l’arrivée d’un bébé ? Réponse avec l’autrice Julia Kerninon.// Il peut y avoir du génie dans la banalité, de la poésie dans le quotidien, de l’universalité dans l’unicité, mais la longévité d’un couple... ça tient à quoi ? Difficile à dire, surtout qu'il n’existe aucun mode d’emploi (sinon ça se saurait), et que chaque couple détient ses secrets et sa vérité sur la question. On sait juste que chacun a sa place à trouver, que tout est voué à bouger avec les années, et que l'être humain peut changer... à condition de se parler, et de préférer la communication aux rôles de composition. Longtemps, Julia a excellé dans le rôle de “servante” au sein de son couple, rôle qu’elle a adoré, et qui lui a permis d'organiser l’intégralité du quotidien du foyer, en prenant tout à sa charge, sans imaginer que sa dévotion puisse devenir une sorte de prison... Car lorsque Antoine et elle, accueillent leur premier enfant, Julia se rend vite compte que le temps va cruellement lui manquer et que le temps consacré à fabriquer leur bébé ne lui sera jamais restitué. Elle, l’autrice prolifique, a besoin d “une chambre à elle”, pour écrire, se retrouver et renouer avec sa liberté. Mais alors par quels moyens se défaire d'un schéma patriarcal bien ancré et s’affranchir d’un mode de vie qu’on a soi-même construit, sans tout détruire ? Dans cet épisode, Julia décortiquera sa vie de couple paisible avant ses enfants, puis les inégalités criantes que sa nouvelle vie de famille est venue révéler. Elle vous racontera comment la survie d’un couple de nouveaux parents demande parfois de créer des ruptures avec l’existant et de mieux répartir les tâches pour éviter qu'on se fâche. Car on sait que pour vivre unis et heureux, sur le territoire mouvementé de la parentalité, il y a souvent quelques batailles à mener, des frontières à retracer, des inégalités à effacer et des règles à réinventer. Bref il est parfois bon de prendre le temps de bien dealer ... pour éviter de clasher. Un podcast original :  Bliss Studio Interviews : Clémentine Galey Production : Bliss Studio Chargée de production : Aurélia Martin Montage : Marion Bothorel Musique originale : @thegeorgesmusic Episode diffusé le :  6 mai 2024 Si vous aimez ce podcast et que vous voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça nous aide beaucoup ! Pour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta : @bliss.storiesPour découvrir tout l'univers Bliss et sa gamme de produits et de soins conçue pour répondre aux besoins des (futures) mères et des (futurs) parents : https://shop.bliss-stories.fr/ 
104:22 5/6/24
#243 - ROSE, MA PMA POST-MORTEM
Seul cas PMA post-mortem en France :  Rose retrace son combat pour son droit à une PMA faite après la mort du papa. // En France, une femme est “hors-la-loi" si elle décide d’avoir recours à une insémination post-mortem, à savoir si elle choisit de faire famille en utilisant les gamètes congelés de son co-parent décédé. Ça, c’est ce que dit la loi. Mais la vraie vie, elle, parfois elle raconte autre chose, et il existe des histoires si uniques et déchirantes qu'elles arrivent parfois, exceptionnellement, à faire flancher la loi.  Quand Rose rencontre Gégé, elle a 20 ans et lui 36. Ils bossent ensemble, et, peu importe leur écart d’âge, leur histoire d’amour est une évidence. Un grand amour, simple et heureux qu’un petit mélanome, apparemment sans gravité, va totalement dévaster. De récidives en récidives toujours plus violentes et invasives, Gégé sent qu’il va devoir lâcher... mais alors qu’une énième métastase se loge dans son cerveau, un bébé se lovera dans le ventre de Rose. Une dernière étincelle de vie avant une succession de malheurs impensables...  Mais enfin... si la mort nous prend tour à tour l’homme qu’on aime et son bébé qu’on portait... quelle est l’antidote pour ne pas sombrer ? Est-il véritablement possible de se reconstruire après un tel séisme ? Et si oui, où puiser la force de trouver une nouvelle raison de vivre ?   Dans cet épisode, Rose vous dira comment elle a traversé ce double deuil presque avec fatalité tant elle avait l’impression que le sort d’acharnait sur elle, mais toujours en étant entourée d’un cercle de proches et de soignants au soutien infaillible, et toujours en ayant la lumière de ses deux amours disparus, pour la guider. Elle vous racontera son cheminement vers cette PMA post-mortem qui tenait de l’impossible parce qu'illégale, et vous découvrirez comment elle est devenue la première et unique femme française à ce jour, à accéder à une insémination post-mortem, après avoir bravé la justice, pour reprendre ses droits sur celui de porter enfin la vie. Attention, l’histoire que vous vous apprêtez à entendre est pleine d’amour et d’espoir mais comporte aussi des passages difficiles abordant le deuil et le deuil périnatal. Cet épisode est donc à écouter avec vigilance. Merci.    Un podcast original :  Bliss Studio Interviews : Clémentine Galey Production : Bliss Studio Chargée de production : Aurélia Martin Montage : Merry Royer Musique originale : @thegeorgesmusic Episode diffusé le :  29 avril 2024 Si vous aimez ce podcast et que vous voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça nous aide beaucoup ! Pour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta : @bliss.storiesPour découvrir tout l'univers Bliss et sa gamme de produits et de soins conçue pour répondre aux besoins des (futures) mères et des (futurs) parents : https://shop.bliss-stories.fr/ 
94:06 4/29/24
#242 - ÉLODIE ARNOULD, STAND UP MAMMA !
Confidences cash de l'humoriste Élodie Arnould sur ses grossesses et les coulisses de son spectacle "fécondée".// Il y a parfois comme une urgence à dire les choses qui nous arrivent et pour peu qu’on soit humoriste et enceinte, la scène apparaît alors vite comme une tribune toute trouvée pour se raconter et dire tout haut ce qui s’agite tout bas dans notre ventre, et tant pis si cela veut dire monter sur scène à quelques semaines de son terme...   Il fallait oser et pourtant Elodie Arnould l’a fait, avec toute sa folle énergie et ses hormones à bloc, état idéal s’il en est, pour une envolée en live sur la maternité décomplexée. Ça donne “fécondée”, un spectacle truculent où elle parle de tout, sans tabou, dédramatise beaucoup et ça fait un bien fou.   Mais derrière la performance, les rires et les phrases cash, qu’est-ce qu’Elodie cache ?  En vrai, comment a-t-elle fait pour assurer le show, accoucher et repartir dans le rythme effréné des tournées avec un aîné de moins de 5 ans et un bébé allaité ?   Dans cet épisode, Elodie sera résolument fidèle à ce qu’elle est sur scène et dans la vie : drôle, cash, entière et solaire. Elle vous dira tout de ses deux grossesses, de cette cicatrice de césarienne qu’elle a longtemps préférée ignorer et de ce baby clash évité de justesse grâce à quelques crêpes dentelles. Vous comprendrez aussi comment le virus de la scène l’a piquée, puis comment elle a réussi à fusionner stand-up et maternité jusqu’à faire de l’espace scénique une tribune pour défendre le retour des mères au travail et leur droit d'allaiter où elles veulent, quand elles veulent, quitte à finir par allaiter sur scène, son dernier bébé.   Un podcast original :  Bliss Studio Interviews : Clémentine Galey Production : Bliss Studio Chargée de production : Aurélia Martin Montage : Marion Bothorel Musique originale : @thegeorgesmusic Episode diffusé le :  22 avril 2024 Si vous aimez ce podcast et que vous voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça nous aide beaucoup ! Pour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta : @bliss.storiesPour découvrir tout l'univers Bliss et sa gamme de produits et de soins conçue pour répondre aux besoins des (futures) mères et des (futurs) parents : https://shop.bliss-stories.fr/ 
96:09 4/25/24
#241 - HANNAH & FRANÇOIS, MON PÈRE, CE GYNÉCO-HÉROS
Tête-à-tête avec François Olivennes, figure de la PMA et de la FIV en France, et sa fille Hannah. //  C’est une première pour moi de recevoir au micro de Bliss, une fille... et son père et je suis d’autant plus fière qu’il ne s’agit pas de n’importe quel père puisque François Olivennes est un peu “Dieu le Père”... en tout cas, c’est le modeste surnom que lui donnent certaines de ses patientes parmi les milliers de couples stériles que ce gynéco hors pair a sortis du désespoir et aidés à faire famille grâce à la PMA. Et plutôt que d’en rougir, François préfère en sourire, certainement par modestie ou simplement parce qu’il a beau vouer sa vie aux femmes pour qu’elles la donnent, pour lui, il est d’abord un père protecteur et très présent pour ses 3 enfants. Et, ce soir-là, il était surtout heureux de retrouver sa fille Hannah, - débarquée de Suisse, pour croiser leur regard sur cette relation fusionnelle qu’ils entretiennent et que la maternité de sa fille aînée n’a fait que renforcer.  Alors j’imagine que, comme moi, vous vous demandez ce que ça change d'avoir pour père l’un des gynécos les plus réputés de France quand on attend un bébé ? Et si, quand on a été baignée très tôt dans la culture de l’accompagnement très médicalisé, on peut véritablement se détacher des croyances paternelles pour concevoir son propre projet de naissance ?  Dans cet épisode, Hannah et François replongeront dans leurs souvenirs communs et ces 7 dernières années qui ont vu naître 2 bébés dans le clan Olivennes. À travers le récit des 2 grossesses et des 2 accouchements d’Hannah, vous serez témoins de cette complicité évidente qui laisse entrevoir l’estime et l’admiration d’une fille pour son père, et l’âme protectrice et enveloppante d’un père pour sa fille. Vous l’entendrez, entre eux, le sachant-tout-puissant n’existe pas et le plus expérimenté des gynécos de France cède volontiers sa place au papa poule inquiet pour sa première enfant qui devient maman.   Un podcast original :  Bliss Studio Interviews : Clémentine Galey Production : Bliss Studio Responsable de production : Aurélia Martin Montage : Edith Rousselot Musique originale : @thegeorgesmusic Episode diffusé le :  15 avril 2024 Si vous aimez ce podcast et que vous voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça nous aide beaucoup ! Pour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta : @bliss.storiesPour découvrir tout l'univers Bliss et sa gamme de produits et de soins conçue pour répondre aux besoins des (futures) mères et des (futurs) parents : https://shop.bliss-stories.fr/ 
76:23 4/15/24
#240 - MARIE MARTINOD, LES J.O, MA FAMILLE, ET MOI
Quand la maternité nous fait nous surpasser : le témoignage de la vice-championne olympique Marie Martinod. //  Pour cet épisode, je vous propose de prendre un peu de hauteur puisque je vous emmène à 2000 mètres d'altitude sur les terres enneigées de Marie Martinod, double vice-championne olympique de ski freestyle, au tempérament de feu, qui, après s’être brûlé les ailes au sommet de la gloire à 20 ans, a connu une petite redescente tout shuss direction burn-out, qui a tout emporté sur son passage : sa passion, sa profession, sa vie.   Mais Marie n’est pas du genre à rester ensevelie sous une avalanche et c’est en retrouvant une vie archi normale qu’elle va réussir à sauver sa santé mentale. En décidant de troquer ses skis contre un bar de nuit, qu’elle fera tourner avant, pendant et après sa première grossesse, elle pense évidemment sa carrière de skieuse pro révolue pour de bon. Mais vous allez voir qu’il ne faut jamais sous-estimer l’appel de la montagne et son adrénaline...   Alors comment reprendre sa place d’athlète de haut niveau après avoir tout arrêté pendant 7 ans, être passée par la case maternité et avoir frôlé la mort et le handicap dans un accident de voiture ? Comment rééduquer son corps et son mental de championne pour viser une médaille ? Et puis surtout comment assurer en tant que mère quand on relève un aussi gros challenge que les JO ?  Dans cet épisode, Marie reviendra sur ses 1000 vies en une, plus que chargées en rebondissements, et vous dira comment elle est passée de skieuse pro à coyote girl dans son propre bar, puis à vice-championne olympique, en l’espace de quelques années. Elle vous embarquera également dans ses histoires de cœur qui ont connu, elles aussi, quelques dénivelés. Vous comprendrez que la maternité est une période inespérée pour se recentrer et retrouver une raison d’exister, mais aussi pour se réancrer dans la vie, reconsidérer nos rêves et viser les sommets.  Un podcast original :  Bliss Studio Interviews : Clémentine Galey Production : Bliss Studio Chargée de production : Aurélia Martin Montage : Merry Royer Musique originale : @thegeorgesmusic Episode diffusé le :  8 avril 2024 Si vous aimez ce podcast et que vous voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça nous aide beaucoup ! Pour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta : @bliss.storiesPour découvrir tout l'univers Bliss et sa gamme de produits et de soins conçue pour répondre aux besoins des (futures) mères et des (futurs) parents : https://shop.bliss-stories.fr/ 
86:05 4/8/24
#239 - ÉLISABETH, MÈRE ET DIPLOMATE
Workin’ mom : concilier une carrière dans l’élite politique et une vie de famille nombreuse à l’étranger. // Mener une grande carrière de front ET une vie de famille, ça n’a rien de facile, mais alors quand la maternité se glisse dans les plus hautes sphères de l’Etat, au milieu d’une écrasante majorité masculine, avec des responsabilités classées “secret défense”, le jeu d’équilibriste entre vie pro et vie perso est encore plus périlleux et devenir un joli défi, surtout quand ladite famille se compose de trois enfants de moins de 10 ans... Avant même de débuter sa carrière de diplomate, Elisabeth sait déjà les sacrifices auxquels se plier pour atteindre le niveau d’excellence qu’elle s’est fixé, et ce que ses responsabilités de diplomate risquent de lui coûter sur sa vie de femme et de mère. Mais peu importe le poids de ce métier qui la passionne, elle sait aussi la formidable aventure que ce sera de parcourir le monde en famille. Et puis, déformation professionnelle, gérer les situations de crise, elle connaît bien. Mais peut-on véritablement concilier une carrière dans l’élite politique et un désir de maternité, sans en privilégier un au détriment de l’autre ? Comment trouver un équilibre épanouissant, et surtout... comment le conserver ? Dans cet épisode, Elisabeth ne vous fera pas l’éloge de la workin’ mom. Elle vous dira plutôt que tout est une question de choix, de moment et de priorité. C’est comme ça qu’elle a délibérément choisi de faire des enfants quand elle en avait envie, parce qu’il n’y a jamais de “bon moment”, mais aussi de ne pas faire de sa grossesse un sujet, de repousser ses départs en congé maternité ou encore de maintenir son allaitement, même en mission à l’autre bout du monde. La preuve éloquente que la maternité au travail gagne progressivement du terrain, même s’il reste encore pas mal de chemin à parcourir et qu’il faut continuer plus que jamais de défendre notre droit à tout faire co-exister en étant considérées. Un podcast original :  Bliss Studio Interviews : Clémentine Galey Production : Bliss Studio Chargée de production : Aurélia Martin Montage :  Mona Delahais  Musique originale : @thegeorgesmusic Episode diffusé le :  01 avril 2024 Si vous aimez ce podcast et que vous voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça nous aide beaucoup ! Pour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta : @bliss.storiesPour découvrir tout l'univers Bliss et sa gamme de produits et de soins conçue pour répondre aux besoins des (futures) mères et des (futurs) parents : https://shop.bliss-stories.fr/ 
111:51 4/1/24
#238 - SYLVIE (avec GHADA HATEM), SAUVÉE PAR LA MAISON DES FEMMES
Excision : Sylvie retrace une vie de violence et de domination avant une libération grâce à la Maison des femmes //  Cet épisode est un peu spécial puisqu’il a été enregistré dans le cadre du “Podcasthon”, qui, pour la deuxième année, fédère les podcasts francophones autour d’associations que nous souhaitons mettre en lumière. Alors en vous partageant une nouvelle trajectoire de femme c’est aussi l’occasion de saluer l’engagement d’une autre, et de comprendre comment leurs destins se sont liés autour d’un lieu : la Maison des femmes de Saint-Denis.   Moi, ça fait des années que je suis le travail monumental mené par le Dr Ghada Hatem, gynécologue obstétricienne, tellement révoltée et engagée contre les violences et les mutilations sexuelles faites aux femmes, qu’en 2016, elle a décidé de leur construire une grande maison, pour réunir en un même lieu des équipes pluridisciplinaires qui leur viennent en aide de façon globale, pour être les plus efficaces possibles.  Et parmi les 15 000 femmes que la Maison des femmes aide chaque année, il y a eu Sylvie. Orpheline maltraitée, violée et excisée, Sylvie a toujours été confrontée à une forme de violence, d’insécurité et d’autorité qui l’ont conditionnée à vivre dans une peur constante et une résignation totale. Mais il y a 8 ans, elle a décidé de quitter Abidjan et sa Côte d’Ivoire natale pour la France, dans l'espoir de trouver des réponses et des remèdes à toutes les souffrances insoutenables subies depuis son enfance.  Mais quand on a toujours vécu dans la peur et la domination, où trouver la force de partir pour se reconstruire, surtout quand quitter son pays signifie aussi renoncer un temps à ses enfants ? Comment surmonter le traumatisme de l’excision, inscrit dans la chair, pour entamer une reconnexion à soi et espérer une vie meilleure ?  Dans cet épisode, Sylvie replongera dans ses souvenirs pour rompre la loi du silence qui règne autour de l’excision. Elle vous racontera sa grossesse gémellaire non désirée, l’IVG envisagée puis finalement l’amour infini pour ses fils qui la poussera à fuir la brutalité d’un schéma familial qu'elle ne voulait surtout pas reproduire. Et puis, en écoutant Ghada, vous comprendrez comment, au fil des années, la Maison des femmes s'est imposée comme un lieu d’espoir inestimable pour toutes ces âmes vulnérables qui, comme Sylvie, y ont retrouvé une nouvelle force de vie.  Un podcast original :  Bliss Studio Interviews : Clémentine Galey Production : Bliss Studio Chargée de production : Aurélia Martin Montage : Merry Royer Musique originale : @thegeorgesmusic Episode diffusé le :  25 mars 2024 Si vous aimez ce podcast et que vous voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça nous aide beaucoup ! Pour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta : @bliss.storiesPour découvrir tout l'univers Bliss et sa gamme de produits et de soins conçue pour répondre aux besoins des (futures) mères et des (futurs) parents : https://shop.bliss-stories.fr/ 
94:23 3/25/24
#237 - ÉLISSA, INTUITION, ÉVENTRATION, RÉPARATION
 Éventration : Élissa revient sur les complications d’une césarienne qui auraient pu mal tourner. //  Il y a un très joli proverbe arabe qui dit : l’univers te donne seulement ce que tu peux accueillir. Alors forcément, ce genre de mantra, ça donne de la force, et la sensation qu’on est capables d’accepter tout ce qui nous arrive...  Et Elissa aurait pu l’inscrire en lettres dorées dans sa chambre d’hôpital, quand quelques jours après avoir donné naissance à ses petits jumeaux grâce à une césarienne, réalisée pourtant sans incident, elle s’est retrouvée littéralement éventrée...  Alors quand on réchappe à une intervention qui aurait pu être fatale et qui marque autant la tête que le corps, comment on s’en relève ? Combien de temps faut-il pour se reconnecter à son corps, si violemment mis à l’épreuve ?    Dans cet épisode, Elissa vous dira combien le pouvoir des mots a été vital pour accepter tout ce qu’elle a traversé, mais vous verrez aussi que les stigmates d’une grossesse, aussi violents qu’une éventration, ne sont pas une fatalité et que nos corps meurtris par les grossesses et les accouchements peuvent être réparés, peu importe le temps que ça prend... Pour Elissa, il aura fallu 4 ans... 4 ans pour qu’elle écoute la souffrance de ce corps qu’elle ne reconnaissait plus et qu’elle s’autorise le droit de réparer son ventre qui avait tant porté et enduré. 4 ans pour que l’abdominoplastie devienne une évidence... tout simplement parce qu’elle est aussi et surtout une question de dignité retrouvée.   Un podcast original :  Bliss Studio Interviews : Clémentine Galey Production : Bliss Studio Chargée de production : Aurélia Martin Montage : Juliette Combret Musique originale : @thegeorgesmusic Episode diffusé le :  18 mars 2024 Si vous aimez ce podcast et que vous voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça nous aide beaucoup ! Pour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta : @bliss.storiesPour découvrir tout l'univers Bliss et sa gamme de produits et de soins conçue pour répondre aux besoins des (futures) mères et des (futurs) parents : https://shop.bliss-stories.fr/ 
74:09 3/18/24
#236 - MYRIAM, MON SWITCH DE VIE À 40 ANS
 Myriam retrace sa vie de célibataire épanouie et sans enfant avant une soudaine bascule à 40 ans…//  Je suis de la génération Y, de cette génération qui a voulu réinventer sa vie de trentenaire et s’échapper des schémas familiaux "classiques”, sans faire de concessions. Dans cette génération Y, certaines femmes défendent le droit et le choix de vivre, sans enfant. Quant à l’injonction intrusive du “Et toi, tu t’y mets quand ?”, certaines finissent par y trouver des parades, voire à s’auto-convaincre que c’est leur destinée, même si ce choix n’est pas forcément... délibéré.  Car pendant des années, Myriam a été cette “parisiennecélibatairesansenfant”, affirmée, affranchie, observant celles qui passaient du côté obscur de la maternité avec un mélange subtil d'ignorance et d’envie, tout en faisant quand même congeler ses ovocytes... au cas où. Mais c’était sans compter sur les géniales surprises de la vie, qui a placé sur sa route, l’année de ses 40 ans, un homme, déjà père de famille et... rabbin.   Alors... comment gérer une telle bascule, après des années d’hésitation sur le sujet de la maternité et d’une possible vie sans enfant ? Comment laisser derrière soi des années de célibat joyeux et décomplexé, pour devenir belle-mère et fonder, en un claquement de doigts, une famille recomposée ?    Dans cet épisode, Myriam vous dira l’ambivalence dans laquelle elle a évolué pendant longtemps, en se sentant souvent à rebours de la société, tout en s’épanouissant pleinement dans une vie professionnelle passionnante et remplie d’amies très fidèles. Vous entendrez aussi qu’il est, heureusement, possible de construire à tout âge, et que, décidément, la vie a souvent bien plus d’imagination que nous.   Un podcast original :  Bliss Studio Interviews : Clémentine Galey Production : Bliss Studio Chargée de production : Aurélia Martin Montage : Zoé Rossion Musique originale : @thegeorgesmusic Episode diffusé le :  11 mars 2024 Si vous aimez ce podcast et que vous voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça nous aide beaucoup ! Pour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta : @bliss.storiesPour découvrir tout l'univers Bliss et sa gamme de produits et de soins conçue pour répondre aux besoins des (futures) mères et des (futurs) parents : https://shop.bliss-stories.fr/ 
58:39 3/11/24
#235 - MARION - MON MARI, SA LEUCÉMIE ET MA GROSSESSE
Grossesse et leucémie du co-parent : Marion raconte le combat quotidien entre grandes peurs et immenses victoires. // Il en faut déjà beaucoup d’amour pour mener la barque du couple parental, il en faut de l’équilibre et du soutien quand on monte sa boîte, il faut s’aimer très fort pour surmonter les hauts et les bas de la grande loterie de la vie. Mais alors... lorsqu’on cumule le diagnostic d’une maladie foudroyante et l’arrivée d’un bébé... à quoi peut-on se raccrocher pour ne pas se noyer ? C’est très simple... depuis que Marion a rencontré Gauthier, leur amour est ultra intense, et leur histoire, une évidence. Il est son pilier, son roc. Ensemble, ils se sentent invincibles et tout leur semble possible. Alors ils montent leur boîte, main dans la main, et puis il y a ce bébé qui viendra bientôt mettre encore plus de bonheur dans leur vie... Et puis sans prévenir, la leucémie surgit : foudroyante, invasive et agressive. Sur son passage, elle aspirera tout, et arrachera violemment le bonheur des mains de Marion qui va devoir mobiliser toutes ses forces pour aider Gauthier à lutter. Mais comment faire cohabiter une grossesse avec la peur paralysante de perdre l’homme qu’on aime ? Quel degré de résilience faut-il convoquer pour apprécier chaque petite victoire sur la maladie, sans en vouloir à la vie ? Et ensuite, comment construire une vie de famille sans faire d’un père momentanément absent, un étranger pour son enfant ? Dans cet épisode, Marion reviendra sur ces 3 ans où elle et Gauthier ont fait front contre la leucémie et ses récidives. Elle vous dira comment elle a fait pour ne pas se laisser engloutir par la tristesse et la noirceur de certains moments. Vous découvrirez comment elle et Gauthier, soutenus par un village de soignants bienveillants et dévoués, ont pu toucher du bout des doigts le bliss à la naissance de leur fils, avant de continuer à batailler pour faire mentir tous les pronostics. Parce que, de toute évidence, pour Marion, il n’y a aucune place pour une vie de famille sans Gauthier. Aucune place pour un plan B. Un podcast original :  Bliss Studio Interviews : Clémentine Galey Production : Bliss Studio Chargée de production : Aurélia Martin Montage : Merry Royer Musique originale : @thegeorgesmusic Episode diffusé le :  4 mars 2024 Si vous aimez ce podcast et que vous voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça nous aide beaucoup ! Pour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta : @bliss.storiesPour découvrir tout l'univers Bliss et sa gamme de produits et de soins conçue pour répondre aux besoins des (futures) mères et des (futurs) parents : https://shop.bliss-stories.fr/ 
72:18 3/4/24
#234 - ISABELLE, AU BONHEUR SCANDINAVE
On perce le secret du bonheur parental scandinave avec Isabelle, mère franco-danoise. // Je me souviens d’un week-end à Stockholm, il y a environ 20 ans, en plein hiver. Ça caillait sévère et, avec ma bande, on était à l’affût du moindre café pour se réchauffer. À part les températures indécemment négatives, 2 choses m’avaient frappée : d’une part, la quantité d'hommes Vikings, immenses et blonds, avec un porte-bébé sous leur doudoune ou en train de pousser une poussette, et d’autre part, devant les restaurants et les boutiques, les alignements de ces mêmes poussettes remplies de bébés emmitouflés, qui dormaient tranquillement, pendant que leurs parents étaient à l’intérieur. Alors ok, je bloquais déjà pas mal sur les bébés, mais avouez que pour des Français, ces scènes de vie sont peu communes. Peu communes, et tout à fait fascinantes.   Depuis, ça faisait longtemps que je voulais creuser cette façon de vivre à la scandinave pour tenter de percer le secret du bonheur parental nordique et, grâce à Isabelle, j’ai été servie. Car même si elle est née à Bruxelles et vit désormais en Bretagne, elle porte en elle l’héritage scandinave transmis par sa mère typiquement danoise, et qu'elle transmet à son tour à sa petite Lou.  Dans cet épisode, Isabelle vous parlera donc de sa double culture franco-danoise qui nourrit sa conception de la famille et sa façon de construire son foyer. Vous découvrirez grâce à elle un petit bout de la Scandinavie et de leur fameux hygge, mais aussi leur congé parental tellement enviable et leurs objets “design” venus du froid qui jouent un rôle central dans leur équilibre familial. Isabelle vous révèlera aussi les intuitions qui l’ont traversée et sauvée durant sa grossesse, et ce jour férié où elle a bien failli accoucher seule. Allez, je vous ré-embarque avec moi au Bliss Festival, c’était le 7 octobre dernier. Pour l’occasion c’est un épisode soutenu par Stokke, qui réunit aujourd'hui en son sein toute une collection de produits plébiscités par les familles en France, aux côtés de sa Tripp Trapp : le lit Sleepi ou encore la poussette YOYO, et grâce à qui nous pouvons nous aussi, toucher du doigt le bonheur scandinave.   *********************************************************************************** Un podcast original :  Bliss Studio Interviews : Clémentine Galey Production : Bliss Studio Chargée de production : Aurélia Martin Musique originale : @thegeorgesmusic Episode diffusé le : 26 février 2024 Si vous aimez ce podcast et que vous voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça nous aide beaucoup ! Pour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta : @bliss.stories Pour découvrir tout l'univers Bliss et sa gamme de produits et de soins conçue pour répondre aux besoins des (futures) mères et des (futurs) parents : https://shop.bliss-stories.fr/ 
46:04 2/26/24
#233 - CÉLIA, LES MYSTÈRES DE LA FERTILITÉ
Grossesse miraculeuse : quand Célia découvre sa pré-ménopause en plein don d’ovocytes. // Depuis que Bliss existe, je ne compte plus le nombre de miracles qu’on m’a confié à ce micro... Et si la maternité a ses secrets, la fertilité a elle aussi ses mystères... Elle peut nous jouer des tours, nous faire douter, terriblement nous décevoir, et parfois nous pousser à emprunter d’autres voies pour devenir parents, notamment via un don d’ovocytes rendu possible grâce à la générosité de femmes qui décident d’en aider d’autres. Et c’est justement en faisant preuve de cet élan généreux pour une amie que Célia a malheureusement basculé... de l’autre côté. Car en démarrant les examens pour devenir donneuse, elle découvre que sa réserve ovarienne est presque épuisée et que ses chances de tomber enceinte sont quasi inexistantes. En quelques secondes, elle passe donc de donneuse volontaire à potentielle receveuse... Alors passé le choc de la nouvelle, comment concevoir un parcours de PMA quand on n’a même jamais envisagé un projet bébé ? Quelles décisions se retrouve-t-on à devoir prendre précipitamment par peur de rater la seule chance de devenir maman ? Dans cet épisode, Célia vous parlera de cette insuffisance ovarienne précoce diagnostiquée à 32 ans, ce terme de “pré-ménopause” qu’il a fallu digérer et les symptômes qui auraient pu l’alerter. Elle vous racontera son choix de se lancer dans LA FIV de la dernière chance, épaulée par une gynécologue comme on les aime, bienveillante, confiante et à l’énergie débordante, avant de finalement tomber naturellement - et miraculeusement - enceinte. Oui, on a envie de croire qu’il y a de la magie et une bonne dose d’alchimie humaine dans tout ça, que certaines choses se produisent et ne s’expliquent pas... juste qu’elles nous échappent, et c’est aussi pour ça qu'il faut toujours continuer de croire aux miracles... *********************************************************************************** Un podcast original :  Bliss Studio Interviews : Clémentine Galey Production : Bliss Studio Chargée de production : Aurélia Martin Montage :   Cassiopée Henaff Musique originale : @thegeorgesmusic Episode diffusé le : 19 février 2024 Si vous aimez ce podcast et que vous voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça nous aide beaucoup ! Pour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta : @bliss.stories Pour découvrir tout l'univers Bliss et sa gamme de produits et de soins conçue pour répondre aux besoins des (futures) mères et des (futurs) parents : https://shop.bliss-stories.fr/ 
78:44 2/19/24
#232 - HÉLÈNE, À SON PETIT COEUR BATTANT
Hélène revient sur cette nuit où son bébé était entre la vie et la mort... // Chaque année en France, 8 000 bébés naissent avec une cardiopathie*, c’est-à-dire une malformation du cœur qui n’est pas toujours détectée pendant la grossesse et dont on ignore souvent la cause... Elle implique évidemment un suivi et une vigilance de tous les instants et, selon sa gravité, elle peut nécessiter une intervention chirurgicale qu’on imagine infiniment délicate.  Cette nuit d’août 2021, Hélène ne l’oubliera jamais... une nuit interminable où sa petite Suzon, alors âgée de quelques jours, est hospitalisée en urgence pour une détresse respiratoire qui cache en fait une grave malformation cardiaque. Cette nuit-là, Hélène et Pierre-Antoine basculent dans une autre dimension, celle de la réanimation et des perfusions, des incertitudes et des longues heures à veiller et rassurer leur bébé, et à invoquer toutes les forces imaginables pour que Suzon s'y accroche et survive à cette nuit.   Mais comment ne pas s’effondrer au milieu de tout ce fracas ? Comment ne pas se sentir démunis et impuissants ? Où trouver la force d’y croire encore quand même les médecins peinent à se prononcer sur un pronostic vital ?  Dans cet épisode, Hélène vous racontera donc cette nuit cauchemardesque où la mort a défié la vie, et où elle et Pat’ ont traversé ce tourbillon d'inquiétude grâce au soutien de leurs proches, à une onde d’amour invisible qui s’est propagée en quelques heures sur les réseaux sociaux et à l’âme très très forte d’une petite copine partie quelques mois plus tôt. Vous comprendrez que la priorité quand on est parents d’un bébé hospitalisé, c’est surtout de rester du côté des vivants, et de savourer chaque petite victoire en se répétant “vivement maintenant” !   * source : Bien vivre avec sa cardiopathie congénitale - FFC (fedecardio.org)   *********************************************************************************** Un podcast original :  Bliss Studio Interviews : Clémentine Galey Production : Bliss Studio Chargée de production : Aurélia Martin Montage :  Lola Constantini Musique originale : @thegeorgesmusic Episode diffusé le : 12 février 2024 Si vous aimez ce podcast et que vous voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça nous aide beaucoup ! Pour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta : @bliss.storiesPour découvrir tout l'univers Bliss et sa gamme de produits et de soins conçue pour répondre aux besoins des (futures) mères et des (futurs) parents : https://shop.bliss-stories.fr/ 
102:27 2/12/24
#231 - CHLOÉ & SYLVIE, DE FILLE EN MÈRE
Bliss existe parce que nos mères ne nous ont pas tout dit, parce que la transmission à un moment a failli mais aussi parce qu’il était urgent d’informer et d’échapper au risque de la pensée unique. Il fallait donner le change aux accouchements médicalisés parfois mis sur pilote automatique, en entrebâillant à nouveau la porte des naissances physiologiques pour se rappeler que oui, cette voie-là est encore possible. Sylvie est de cette génération de femmes qui ont accouché dans les années 1980, âge d’or du corps médical tout-puissant, de la péridurale, des biberons, des pouponnières et du retour au boulot illico. Une époque où on avait peu de considération pour les suites de couche et ses maux, et où la notion de post-partum était inexistante. Une époque pas si lointaine qui se confronte aujourd’hui à celle de sa fille Chloé, hyper informée, en pleine possession de sa maternité et de ses volontés, et prête à tout partager. Mais alors qu’est-ce qui se joue entre une mère et sa fille quand elle embrasse à son tour la maternité ? Comment ces deux générations de femmes se regardent et s’écoutent ? Réussissent-elles finalement à s’accorder...? Dans cet épisode, Chloé et Sylvie vous montreront que la transmission peut aussi se faire de fille en mère. Vous entendrez combien la maternité a constitué un terrain d’explorations pour l’une, et de découvertes à priori impensables pour l’autre, et combien en deux grossesses et deux accouchements, une future grand-mère peut devenir incollable sur les blessing ways, l’accouchement à la maison et la DME. Deux mères, deux générations, mais un amour inconditionnel et une bonne dose de confiance qui prouvent bien que la maternité peut aussi être l'occasion de déconstruire certaines croyances pour s’éveiller à d’autres évidences. *********************************************************************************** Un podcast original :  Bliss Studio Interviews : Clémentine Galey Production : Bliss Studio Chargée de production : Aurélia Martin Montage :  Merry Royer Musique originale : @thegeorgesmusic Episode diffusé le : 5 février 2024 Si vous aimez ce podcast et que vous voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça nous aide beaucoup ! Pour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta : @bliss.storiesPour découvrir tout l'univers Bliss et sa gamme de produits et de soins conçue pour répondre aux besoins des (futures) mères et des (futurs) parents : https://shop.bliss-stories.fr/ 
91:01 2/5/24
#230 - AMINA, ACCOUCHER SUR LE SIÈGE PASSAGER
Vivez l’accouchement express d’Amina, dans sa voiture avec ses enfants à l’arrière. // Céline et Jean-Jacques ont dit : “qu’importe la place, qu’importe l’endroit”... et moi j’ai envie de vous dire, que cette punchline pourrait s’appliquer à certains de nos accouchements ! Car il faut reconnaitre que parfois peu importent les circonstances, notre corps SAIT mettre au monde un bébé, et si nos besoins sont respectés... alors là, rien ne peut nous arrêter. Ces besoins, ils sont assez simples, en vérité : du calme, de la pénombre, une sensation de sécurité, et puis une bonne dose d’amour. Et il faut croire que, pour Amina, toutes ces conditions étaient réunies dans l’habitacle de la voiture familiale qui, le temps d’un soir, s’est transformé en nid pour donner la vie.  Alors accoucher dans sa voiture... soit. Mais comment faire pour ne pas effrayer les deux aînées qui sont à l’arrière ? Quelles ressources surhumaines une mère peut-elle convoquer pour expulser un bébé de son corps sans pousser le moindre cri ?   Dans cet épisode, Amina vous racontera cette nuit où elle a réalisé la prouesse de donner la vie sans un bruit, sans que ni son mari au volant, ni leurs deux filles, ne prennent la mesure de ce qui se jouait à quelques centimètres d’eux. Elle vous expliquera combien la rapidité d’une naissance peut parfois imposer le silence, à quel point elle a dominé sa douleur sans jamais céder à la panique, et comment cet accouchement, qui aurait pu être traumatique, s’est transformé en un moment de pur bliss en famille. Et une fois de plus... vous entendrez que lorsque la puissance du corps féminin se manifeste, elle finit toujours par prendre le pouvoir sur le reste.  *********************************************************************************** Un podcast original :  Bliss Studio Interviews : Clémentine Galey Production : Bliss Studio Chargée de production : Aurélia Martin Montage :  Edith Rousselot Musique originale : @thegeorgesmusic Episode diffusé le : 29 janvier 2024 Si vous aimez ce podcast et que vous voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça nous aide beaucoup ! Pour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta : @bliss.storiesPour découvrir tout l'univers Bliss et sa gamme de produits et de soins conçue pour répondre aux besoins des (futures) mères et des (futurs) parents : https://shop.bliss-stories.fr/ 
54:01 1/29/24
#229 - LAUREN BASTIDE, LE FEU À LA POUDRE
 Lauren Bastide : de la petite fille rangée à la journaliste et autrice féministe engagée, devenue cheffe de meute. // Ahlala Lauren Lauren... si vous saviez comme elle m’a tant inspirée, tant fascinée, tant montré que c’était possible. Quand j’ai démarré Bliss en 2018, c’est parce que j’étais tombée dans la marmite des podcasts quelques années auparavant, et notamment, beaucoup, surtout, grâce à une voix unique et emblématique, une voix douce et puissante à la fois, une voix qui transmettait des idées, des valeurs, des combats qui m’ont parlé, et qui m’ont réveillée.   Cette voix c’était celle de Lauren Bastide, fondatrice du podcast “La Poudre”, espace de parole béni, rempli d’une sororité explosive, qui a converti tant de femmes à s’écouter entre elles.   Alors forcément, moi, ça fait longtemps que je me demande quelle mère se cache derrière cette cheffe de meute... Comment Lauren a-t-elle vécu sa maternité ? À quel endroit a bien pu se nicher son envie d’enfanter ? Comment ce cerveau si bien fait a-t-il envisagé et traversé le « devenir mère » ?  Dans cet épisode, Lauren m’a ouvert les portes de sa chambre à elle, et ensemble on est allées fouiller dans ses souvenirs de petite fille rangée, de jeune femme fauchée par un drame familial et d’adulte résiliente, ambitieuse et tenace. Elle m’a raconté ses 2 accouchements, combien l’un a réparé l’autre, à quel point les épreuves de la vie n’ont jamais entravé son désir d’être mère et comment elle n’a cessé de s’entourer de sœurs de cœur, elle qui avait perdu la sienne, si injustement.  Vous comprendrez ses fêlures, ses doutes, sa colère bouillonnante qui une fois libérée n’a jamais cessé de nous bousculer, et son éveil féministe surpuissant, comme une continuité logique à son rôle de maman.  Lauren vient de lancer un nouveau podcast, ça s'appelle Folie Douce et je vous recommande de l'écouter dans les meilleurs délais. *********************************************************************************** Un podcast original :  Bliss Studio Interviews : Clémentine Galey Production : Bliss Studio Chargée de production : Aurélia Martin Montage :  Lola Constantini Musique originale : @thegeorgesmusic Episode diffusé le : 22 janvier 2024 Si vous aimez ce podcast et que vous voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça nous aide beaucoup ! Pour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta : @bliss.storiesPour découvrir tout l'univers Bliss et sa gamme de produits et de soins conçue pour répondre aux besoins des (futures) mères et des (futurs) parents : https://shop.bliss-stories.fr/ 
89:27 1/22/24
#228 - MARIE, MON BÉBÉ PUPILLE
 Infertilité et adoption : Marie partage toutes les étapes pour adopter un bébé de la Nation.  // C'est en voyant le film “Pupille” de la talentueuse Jeanne Herry, en 2018, que j’ai vraiment pris la mesure de ce qu’implique un accouchement sous le secret. De toute cette chaîne humaine de l’Aide Sociale à l’Enfance qui se déploie immédiatement autour du nouveau-né, pour veiller sur lui, le sécuriser et se substituer à sa mère, le temps de lui trouver les meilleurs parents qui soient. Un travail de fourmis colossal, pour que l’abandon soit le moins ressenti comme tel par le bébé et que la famille choisie soit la plus parfaite pour lui...  Devenir la mère d’un bébé pupille, Marie ne l’avait pas tout de suite imaginé lorsqu’à 25 ans, ses premiers rêves de maternité sont balayés par le diagnostic d’une ménopause précoce qui ne lui laisse alors qu’une chance sur un million de tomber enceinte. Évidemment, le choc est immense pour elle, mais très vite elle élabore un plan d’action, et après avoir rencontré l'homme de sa vie, elle se lance dans une PMA avec don d’ovocytes. Et il y aura bien une grossesse miraculeuse, malheureusement terminée trop tôt pour pouvoir donner la vie. Alors... à force de résilience et du désir absolu d’être parents, se dessine un nouvel horizon : celui de l’adoption.  Mais comment se relever et cheminer vers un parcours d’adoption pour accueillir un petit être quand on a soi-même vécu une épreuve aussi douloureuse que la perte d’un bébé ? Et une fois la procédure de l’adoption lancée, à quoi s’attendre et comment se préparer à voir sa vie de famille scannée pour espérer être choisis ?   Dans cet épisode, Marie vous racontera sa solitude face aux effets de la ménopause précoce et cette première grossesse fondatrice. Elle vous dira aussi combien le film “Pupille”, si juste et si vrai l’a aidée à mieux se projeter dans sa propre réalité. Et puis vous découvrirez l’engagement puissant et la part d’humanité illimitée de celles et ceux qui travaillent à l’Aide Sociale à l’Enfance et qui ne laissent rien au hasard pour permettre à des familles comme celle de Marie de s’attacher en un battement de cil à leur bébé pupille.  Warning L’histoire que vous vous apprêtez à entendre est pleine d’humanité et de lumière, mais comporte aussi des passages difficiles abordant le deuil périnatal. Il est donc à écouter avec vigilance. Merci.    *********************************************************************************** Un podcast original :  Bliss Studio Interviews : Clémentine Galey Production : Bliss Studio Chargée de production : Aurélia Martin Montage :  Merry Royer Musique originale : @thegeorgesmusic Episode diffusé le : 15 janvier 2024 Si vous aimez ce podcast et que vous voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça nous aide beaucoup ! Pour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta : @bliss.storiesPour découvrir tout l'univers Bliss et sa gamme de produits et de soins conçue pour répondre aux besoins des (futures) mères et des (futurs) parents : https://shop.bliss-stories.fr/ 
80:49 1/15/24
#227 - AGATHE SORLET, DEVENIR MÈRE APRÈS L'ENFER
 Maltraitance et inceste : l’illustratrice Agathe Sorlet parle de son enfance meurtrie et de l’après. // Des premiers dessins d'Agathe Sorlet, je me souviens de ce gros cœur rouge pour crier l’amour… Depuis, ce sont des centaines de planches où des corps s’enlacent, où des couples s'embrassent, où la diversité s’expose et où la poésie explose.  Ces illustrations, je les prends comme une revendication, celle du droit à l’amour, à la tendresse et à disposer de soi. Et après avoir écouté Agathe se raconter à mon micro, j’ai compris que ces cris du corps crayonnés étaient malheureusement indissociables de son histoire, et que pour Agathe, dessiner c’est bien plus qu’un art, c’est un étendard.   Mais avant ça, le dessin a d’abord été son refuge, une échappatoire vitale vers un monde parallèle libre et coloré, dans lequel elle ne subissait pas les violences physiques, psychologiques et sexuelles de ses parents. Un monde à l’opposé donc, de sa réalité, où les coups, l’inceste, les cris, le froid et la faim n’existaient pas. Et puis, après 17 années de calvaire, le dessin prendra vie et c’est sa fuite, en vrai, qui lui ouvrira les portes d’un monde dans lequel, ses rêves de petite fille dessinés pour survivre, auront une chance de se réaliser.   Est-ce à force d’invoquer l’amour dans ses dessins, qu’Agathe a fini par le rencontrer ? En tout cas, cet amour doux, réconfortant et sécurisant lui tombe un jour dessus sans crier gare, et avec lui tout semble possible… même faire un enfant.  Mais comment envisager la maternité quand le concept de la "famille” est synonyme de souffrance ? Par quelle force de résilience arrive-t-on à passer le cap de la maternité quand on a subi autant d’atrocités ? Et combien d’amour doit-on invoquer en soi, pour dépasser ses peurs, et accueillir un bébé avec son cœur ouvert en grand ?  Dans cet épisode, Agathe vous racontera ses années de calvaire avant d’être mère. Elle vous confiera sa première grossesse, volontairement interrompue et le chemin parcouru pour se sentir prête à accueillir son petit Simon. Vous découvrirez ce qui se lit entre les lignes de ses œuvres, la profondeur de son âme, l’espoir qui ne s’est jamais éteint et les pulsions de vie, qui lui ont permis de goûter au bonheur après des années de malheur. Et après tout ça, si vous me dîtes que vous regardez encore ses dessins de la même manière… je vous assure qu’il me sera difficile de vous croire 😉  *********************************************************************************** Un podcast original :  Bliss Studio Interviews : Clémentine Galey Production : Bliss Studio Chargée de production : Aurélia Martin Montage :  Claire Sarfati Musique originale : @thegeorgesmusic Episode diffusé le : 8 janvier 2024 Si vous aimez ce podcast et que vous voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça nous aide beaucoup ! Pour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta : @bliss.storiesPour découvrir tout l'univers Bliss et sa gamme de produits et de soins conçue pour répondre aux besoins des (futures) mères et des (futurs) parents : https://shop.bliss-stories.fr/ 
111:46 1/8/24
RÉTRO BLISS 2023
(Re)vivez en accéléré toute l'année 2023 de Bliss ! // Parce que 2023 a clairement envoyé du bois, je n’ai pas résisté à l’idée d’un nouvel épisode “UNCUT”... ! C'est un exercice différent des épisodes habituels, auquel je me prête pour la 3e fois... Un épisode brut de décoffrage, sans musique et sans montage, juste vous et moi, pour se faire des confidences, et retracer l'année qui vient de s'écouler côté "coulisses du Bliss".  Pardonnez mes bafouillages et mon émotion, cette année fut aussi intense que passionnante et a placé la barre très très haut niveau montagnes russes. En tout cas ce qui est sûr, c'est qu'elle valait le coup d'être vécue, et que j'ai toujours autant hâte de poursuivre cette folle aventure avec vous. Love & Bliss & Happy New Year 🧡 Clémentine. Pour découvrir tout l'univers Bliss et sa gamme de produits et de soins conçue pour répondre aux besoins des (futures) mères et des (futurs) parents : https://shop.bliss-stories.fr/ 
66:06 1/1/24
#BONUS - LA RECORD ROOM, VOS MOTS DOUX AU BLISS FESTIVAL
 Les auditrices de Bliss Stories ont la parole et envoient du love ! // Vous savez,  il y a des idées qui nous arrivent parfois sans prévenir et qui donnent des choses improbables, mais finalement assez formidables… La dernière en date ? Notre « Bliss Record Room », une cabine à votre disposition, imaginée comme un mini studio d’enregistrement et installée en plein coeur de notre Bliss Festival en octobre dernier.  Un micro, un casque et une question : qu’est-ce que Bliss signifie pour vous ? Vous avez 2 minutes ;)  Et je peux vous le dire : jamais 2 minutes n’auront été aussi bien utilisées… Des rires, des larmes, des annonces de grossesse, des papas qui osent, des femmes qui se confient, des émotions qui rejaillissent de très loin, des déclarations folles et des remerciements poignants …   Mais si seulement, vous saviez à quel point c’est moi qui vous remercie… À ce stade, sachez que vous n’êtes plus seulement mon carburant quotidien, vous êtes devenues notre mission à toutes. #teambliss  Alors, voici une - toute petite - sélection des centaines de messages enregistrés, on ne pouvait évidemment pas tout mettre, mais promis, on a tout pris en plein coeur. Ai-je pleuré en écoutant ce montage ? La réponse est oui, évidemment... Mais je peux vous dire que globalement on faisait pas les fières dans la teambliss et il était difficile de retenir nos larmes ! (d’ailleurs pourquoi les retenir, hein ?)  J’espère que vous allez aimer plonger dans l’intime de tous ces petits mots qui n’ont jamais été aussi universels. Et surtout, comme vous le dîtes si bien… Long time the bliss, euh non, Live long the bliss… ou Long live the bliss, ohhh je sais plus, vous m’avez embrouillée ! ;) (private joke efficace seulement après écoute)  Merci à Lucile Naour notre géniale organisatrice de Bliss Festival d’avoir rendu possible notre idée un peu folle avec le mood qu’on adore chez bliss : « j’ai jamais fait, mais... ok ! » et merci aussi à notre Manon de vous avoir accompagnées avant, pendant et après votre enregistrement.   Je vous embrasse, merci encore d’avoir joué le jeu... on recommencera c'est certain !    ***********************************************************************************  Un podcast original :  Bliss Studio Interviews : Clémentine Galey Production : Bliss Studio Chargée de production : Aurélia Martin Montage :  Lola Constantini Musique originale : @thegeorgesmusic Episode diffusé le : 25 décembre 2023 Si vous aimez ce podcast et que vous voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça nous aide beaucoup ! Pour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta : @bliss.storiesPour découvrir tout l'univers Bliss et sa gamme de produits et de soins conçue pour répondre aux besoins des (futures) mères et des (futurs) parents : https://shop.bliss-stories.fr/ 
51:23 12/25/23
#226 - ALEXANDRA, SURVIVRE À UN PLACENTA PERCRETA
 Alexandra raconte son accouchement à haut risque qui a failli la tuer, et l'après.  // Donner la vie, c’est aussi parfois risquer la sienne... on sait combien le corps humain est doué pour fabriquer un bébé mais il arrive aussi que quelque chose se dérègle... et quand l’anomalie se loge au niveau du placenta, le scénario peut rapidement virer au drame. Parce que parfois, le placenta fait sa loi, colonise la paroi de l’utérus, et peut, dans certains cas, déborder sur d’autres organes. Ça s’appelle un placenta percreta, et ses conséquences peuvent être fatales...  Le jour où Alexandra sent une petite bulle de sang quitter son corps, elle ne le sait pas encore mais sa grossesse vient de basculer dans une autre dimension... celle des accouchements à haut risque. Et si le corps médical qui la suit ne peut pas encore lire en elle l’étendue des séquelles à venir, l’accouchement s’annonce cauchemardesque. Dès lors c’est tout un village de soignants qui va s’unir et se mobiliser autour d’elle pour l’aider à accoucher et la maintenir du côté de la vie...  Alors comment ne pas s’effondrer face à un scénario d’accouchement déjà prédit comme gravissime ? Comment ne pas envisager le pire ? Et si on s’en sort... comment on fait pour vivre un post-partum léger malgré un post-opératoire très lourd ?  Dans cet épisode, Alexandra vous racontera ses 3 accouchements épiques, le tunnel d’angoisse du dernier, la longue reconstruction qui a suivi et l’acceptation de cette cicatrice verticale au milieu de son corps, ultime stigmate de ce placenta percreta qui a bien failli lui coûter la vie. Elle partagera aussi toutes les petites victoires accumulées au cours de l’année qui vient de s’écouler, et grâce auxquelles elle peut désormais affirmer, qu'elle est une miraculée.  *********************************************************************************** Un podcast original :  Bliss Studio Interviews : Clémentine Galey Production : Bliss Studio Responsable de production : Aurélia Martin Montage :   Édith Rousselot Musique originale : @thegeorgesmusic Episode diffusé le : 18 décembre 2023 Si vous aimez ce podcast et que vous voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça nous aide beaucoup ! Pour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta : @bliss.storiesPour découvrir tout l'univers Bliss et sa gamme de produits et de soins conçue pour répondre aux besoins des (futures) mères et des (futurs) parents : https://shop.bliss-stories.fr/ 
79:31 12/18/23
EP225- MATHILDE, DANSEUSE ÉTOILE ET MAMAN
 Baby clash : Mathilde, danseuse étoile, dévoile sa vie de maman solo à l'Opéra. // La danse classique place le corps au centre de tout. Un corps qu’on fait travailler d’arrache-pied et que l’on conditionne pour atteindre la perfection. Un corps dont la résistance et la performance sont mises à l’épreuve, et dont la beauté est corsetée, surtout quand on vise les étoiles. Mais de ce corps contraint qu’on façonne exclusivement pour la danse, peut-on espérer un bébé et une place pour la maternité ?  Mathilde a 12 ans quand elle devient petit rat de l’Opéra de Paris. Immédiatement, elle se heurte à la dureté de cette école prestigieuse et à sa discipline de fer. Car l’apprentissage de la danse ne laisse aucune place à l’adolescence et ses plaisirs. Il faut même effacer la moindre manifestation de féminité pour se fondre dans un corps de ballet aux silhouettes longilignes, tout en essayant de tirer son épingle du jeu pour espérer briller. Mais Mathilde a beau s’acharner, l’Opéra de Paris semble lui résister, et elle part pour la Californie qui fera de la petite frenchie, l’Étoile du San Francisco Ballet.  Alors une fois qu’on a enfin atteint son but après tant de sacrifices, existe-t-il un bon moment pour faire un enfant ? Comment autoriser son corps, si longtemps contraint et discipliné, à lâcher prise pour laisser la vie s’y nicher ?   Dans ce nouvel épisode, Mathilde vous partagera sa vie de danseuse à Paris avant son départ pour la Californie, son coup de foudre pour Mourad et leur histoire d’amour tout en roller coaster. Elle vous confira cette fausse couche qui lui a volé son innocence et l’épidémie de Covid qui a permis à son corps de reprendre ses droits sur la vie. Elle vous racontera sa grossesse sur pointes, ses pirouettes jusqu’à sa due date et son allaitement en backstages, à quelques secondes d’entrer sur scène... preuve, non sans sacrifices, qu’on peut bien être danseuse étoile, et maman.   ***********************************************************************************  Un podcast original :  Bliss Studio Interviews : Clémentine Galey Production : Bliss Studio Chargée de production : Aurélia Martin Montage :   Lola Constantini Musique originale : @thegeorgesmusic Episode diffusé le : 11 décembre 2023 Si vous aimez ce podcast et que vous voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça nous aide beaucoup ! Pour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta : @bliss.storiesPour découvrir tout l'univers Bliss et sa gamme de produits et de soins conçue pour répondre aux besoins des (futures) mères et des (futurs) parents : https://shop.bliss-stories.fr/ 
93:38 12/11/23
EP224 - CLÉMENCE, MAMAN ET CLOWN À L'HÔPITAL
En côtoyant la mort au quotidien, Clémence explique comment elle a vécu sa grossesse. // En France, ils sont une centaine de nez rouges au milieu des blouses blanches à investir les couloirs des hôpitaux et à se faufiler dans les chambres, pour faire rire enfants, parents et soignants. Ces clowns pas comme les autres sont formés depuis plus de 30 ans par l’association “Le Rire Médecin”, pour faire entrer un peu de joie, d’espoir et de couleurs dans un quotidien en noir et blanc, dans lequel on ne s’autorise pas souvent à rire, et où on oublie trop vite son âme d’enfant.  Clémence a connu l’ennui écrasant des séjours à l’hôpital. La première fois, elle avait 4 ans et elle se souvient encore du manque terrible de distractions, et de ce qui aurait pu l’aider à échapper à sa douleur. Alors aujourd’hui c’est elle, sous les traits du clown Kratère, avec son nez rouge et son énergie atomique, qui permet aux enfants de déjouer l’ennui et d’occulter un instant la maladie. Et aussitôt son visage grimé, plus rien ne transparaît, ni son désir viscéral d’avoir un bébé, ni l’épreuve de deux fausses couches successives, ni cette grossesse qui va bousculer ses repères et réveiller sa vulnérabilité.  Parce que, quand on porte soi-même la vie alors qu’on côtoie quotidiennement la frontière avec la mort, on fait comment pour garder la bonne distance ? Comment se protéger derrière un bouclier anti-larmes, sans perdre son humanité ? Comment ne pas céder à la peur d’imaginer le pire pour son propre enfant ?   Dans cet épisode, Clémence vous dira combien sa maternité et son métier fonctionnent inévitablement en vases communicants, et comment cette grossesse lui a fait prendre conscience de sa propre fragilité mais aussi de la force inouïe qu’elle était capable de transmettre à tous ses petits patients. Vous découvrirez aussi le numéro d’équilibriste auquel doivent se livrer les clowns hospitaliers : un numéro sans chapiteau mais avec un public exceptionnel, capable de s’autoriser à rire de presque tout, pour narguer la mort jusqu’au bout.   Warning L’histoire que vous vous apprêtez à entendre est pleine de sourires, mais comporte aussi des passages difficiles au sujet d’enfants hospitalisés, pour certains en soins palliatifs. Il est donc à écouter avec vigilance. Merci.      ***********************************************************************************  Un podcast original :  Bliss Studio Interviews : Clémentine Galey Production : Bliss Studio Chargée de production : Aurélia Martin Montage :   Claire Sarfati Musique originale : @thegeorgesmusic Episode diffusé le : 4 décembre 2023 Si vous aimez ce podcast et que vous voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça nous aide beaucoup ! Pour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta : @bliss.storiesPour découvrir tout l'univers Bliss et sa gamme de produits et de soins conçue pour répondre aux besoins des (futures) mères et des (futurs) parents : https://shop.bliss-stories.fr/ 
88:25 12/4/23
EP223 - ASTRID, LA LIBERTÉ DE BOUGER
 Voyager avec des enfants en bas âge, c'est possible ! Astrid Puig le prouve... // On aurait tort de croire qu’un bébé empêche de voyager... comme si la maternité était un frein à notre soif de découvertes, comme si la logistique avec des enfants était tellement ingérable, qu’elle deviendrait incompatible avec nos âmes de baroudeuses... Or toutes les mamans voyageuses, s’accordent à dire qu’il n’y a rien de mieux que de découvrir le monde en famille. Alors pourquoi ne pas faire comme elles...? Pour parler de tout ça,  et grâce au soutien de Stokke et de la poussette YOYO (parce que oui, YOYO continue sa route sous l’aile de l’iconique marque norvégienne Stokke, spécialiste de l’enfant), nous avons décidé d’inviter une des meufs les plus cools d’Instagram pour qu’elle nous raconte justement, comment on peut continuer à être libre de ses mouvements, tout en devenant maman.  Quand Astrid embrasse Lucas pour la première fois, elle sait aussi qu’elle embrasse son lifestyle de skater professionnel ainsi que les nombreux déplacements que ce job de rêve implique. La sensation de renoncement à sa carrière de psychologue en maison de retraite n’est que de courte durée, et la vision régulière des palmiers californiens achèvent de la convaincre qu’elle démarre une vie rêvée. En revanche, pas question de renoncer à construire une famille, et si le nomadisme leur convient tant, alors pas de raison qu’il ne convienne pas à leurs enfants.    Dans cet épisode, Astrid vous racontera cette première vie à deux, puis l'envie de s’agrandir sans jamais renoncer à partir. Elle vous confiera aussi les fausses couches qui se sont succédées, jusqu'à cette IMG tardive à plus de 5 mois de grossesse, dont elle apaisera le choc en s’évadant, encore. Et puis vous découvrirez la vie sur mesure qu’elle et Lucas ont finalement réussi à construire, une vie où les rampes de skate sont compatibles avec les rampes de poussettes YOYO, et où la possibilité de rider en famille, est définitivement synonyme de liberté.   *********************************************************************************** Un podcast original :  Bliss Studio Interviews : Clémentine Galey Production : Bliss Studio Chargée de production : Aurélia Martin Montage :   Hélène Leclercq Musique originale : @thegeorgesmusic Episode diffusé le : 27 novembre 2023 Si vous aimez ce podcast et que vous voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça nous aide beaucoup ! Pour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta : @bliss.storiesPour découvrir tout l'univers Bliss et sa gamme de produits et de soins conçue pour répondre aux besoins des (futures) mères et des (futurs) parents : https://shop.bliss-stories.fr/ 
61:56 11/27/23
EP222 - SANDRINE, VIOLENCES ET RÉSILIENCE - Avec Frédérique Martz, de Women Safe & Children
 Sandrine raconte par quels mécanismes l’emprise de son ex-mari s'est refermée sur elle.  // Chaque année, 270 000 femmes sont victimes des violences de leur conjoint ou ex-conjoint et c’est autant d’enfants qui sont les victimes systémiques de ces drames. Alors à quelques jours de la journée internationale contre les violences faites aux femmes, il était évident pour moi de rendre visible le travail colossal de l’association Woman Safe & Children, qui depuis sa création, a déjà pris en charge des milliers de femmes et d’enfants victimes de violences, mais aussi de donner la parole à l’une de ces femmes pour qui l’association a été un refuge et un cocon pour opérer sa reconstruction.   Sandrine a croisé le chemin de Woman Safe & Children quand elle a décidé de divorcer, après 30 années à vivre sous l’emprise et le chantage d’un homme possessif, colérique, dominateur et psychologiquement instable, qui lui a fait vivre le pire, en veillant à bien lui offrir par moments, le meilleur... des instants fugaces de bonheur pour étouffer la noirceur d’un quotidien où les pulsions sexuelles ont réduit au silence le consentement, où le viol conjugal s’imposait chaque nuit, où les pressions psychologiques et les crises de colère imprévisibles ont fini par tout détruire... Tout sauf le poids du devoir marital, un devoir si ancré en elle que durant ces 30 années de domination, pas un seul instant, elle n’a pensé être devenue sa victime, et lui son agresseur.   Alors comment identifier l’emprise dans un couple déjà dysfonctionnel ? Qu'est-ce qui doit alerter ? À quoi sait-on qu’une limite a été franchie ? Comment se reconnaître victime de son conjoint et lui échapper ?   Dans cet épisode, Sandrine vous dira par quels mécanismes, l’emprise de son ex-mari s'est refermée sur elle et comment, après des années de violence puis de résilience, la peur a finalement changé de camp. Elle vous racontera aussi l’importance de nommer les traumatismes pour se reconnaître victime et commencer un parcours de reconstruction avec l’aide de Woman Safe & Children, dont la fondatrice Frédérique Martz nous rejoindra pour parler des missions de l’association, de son armée d’avocats, psychologues, gynécologues et médecins qui se mobilisent pour ces femmes et ces mineurs fragilisés. Vous entendrez combien le savoir et sa transmission sont puissants au sein de cette communauté de sœurs de combat résolument plus fortes, toutes ensemble.  Warning L’histoire que vous vous apprêtez à entendre comporte des passages pouvant heurter la sensibilité de certaines. Il est donc à écouter avec la plus grande vigilance car il relate des faits d’emprise, de chantage et de viol conjugal sur une femme.   Si vous êtes vous-même victime, vous pouvez vous rapprocher de l’association Women Safe & Children qui pourra vous accompagner gratuitement.   *********************************************************************************** Un podcast original :  Bliss Studio Interviews : Clémentine Galey Production : Bliss Studio Chargée de production : Aurélia Martin Montage :   Lola Constantini Musique originale : @thegeorgesmusic Episode diffusé le : 20 novembre 2023 Si vous aimez ce podcast et que vous voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça nous aide beaucoup ! Pour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta : @bliss.storiesPour découvrir tout l'univers Bliss et sa gamme de produits et de soins conçue pour répondre aux besoins des (futures) mères et des (futurs) parents : https://shop.bliss-stories.fr/ 
112:45 11/20/23
EP221 - AMAL, LA LUMIÈRE D'UNE MÈRE
 Amal raconte le devenir mère quand on a soi-même perdu la sienne.  // Il y a un livre pour enfants que j’aime beaucoup qui s’appelle : “Une maman, c’est comme une maison”. C’est vrai, souvent les mères sont comme un refuge, un nid, une coquille...une lune dans la nuit, comme le dit si bien l’autrice, Aurore Petit. Et quand elles disparaissent, c’est elles qui finissent par nous habiter, et avec elles, toutes les choses qu’elles nous ont transmises pendant le temps que nous avons eu la chance de vivre auprès d’elles.  Amal a grandi avec une mère cabane, une mère socle, une mère tout. Petite dernière d’une fratrie de 6 enfants, elle l’a vue, seule capitaine à bord, gérer leur vie de famille en ayant très peu, mais en donnant tout, et user de toute sa créativité pour ne jamais perdre sa dignité. Alors quand elle est partie, emportée par la maladie, il a fallu encaisser, accepter, se réinventer et apprendre à continuer à vivre sans cette mère adorée. Et c’est à Marseille qu’elle suit son cœur après un coup de foudre pour Tarik, qui sait, lui aussi, ce que c’est que d’être orphelin et qui partage avec elle cette urgence de vie bien connue de ceux qui ont côtoyé la mort. L’urgence de s’aimer, de se marier, et de faire un bébé.  Alors quand on n’a plus de mère pour repère et que l’enfant tarde à venir, que les yeux sont rivés sur ce ventre qui reste vide, que les oppressants “c’est pour quand ?” et les maladroits “vous attendez quoi ?” remuent un couteau déjà bien enfoncé dans la plaie, à qui, à quoi se raccrocher pour ne pas sombrer ?   Dans cet épisode, Amal vous dira combien l’attente de sa petite Noor a fait réapparaître en elle le vide laissé par l'absence de sa mère, et comment elle a compris qu’elle devait lâcher prise pour enfin voir son rêve de grossesse s’accomplir, et devenir avec Tarik des heureux parents, qui feront toujours exister les absents.  *********************************************************************************** Un podcast original :  Bliss Studio Interviews : Clémentine Galey Production : Bliss Studio Chargée de production : Aurélia Martin Montage :  Audrey Baptiste / Aurélia Martin Musique originale : @thegeorgesmusic Episode diffusé le : 13 novembre 2023 Si vous aimez ce podcast et que vous voulez le soutenir, prenez 1' pour mettre 5 étoiles sur Apple Podcasts, ça nous aide beaucoup ! Pour ne rien rater de l'actualité de Bliss-Stories, rdv sur Insta : @bliss.storiesPour découvrir tout l'univers Bliss et sa gamme de produits et de soins conçue pour répondre aux besoins des (futures) mères et des (futurs) parents : https://shop.bliss-stories.fr/ 
62:07 11/13/23

Similar podcasts