Artist picture of Justin Taylor

Justin Taylor

380 fans

Top titres de l'artiste

Léandre et Hero: "À ces mots, du rivage" (Récitatif) Eva Zaïcik, Justin Taylor, Le Consort 00:40
La bergère: "Que c'est un tourment extrême" (Air, Lentement) Eva Zaïcik, Justin Taylor, Le Consort 01:34
Le lever de l'aurore: "L'astre que le silence suit" (Lent, Récitatif, Un peu gay, Fort gay) Eva Zaïcik, Justin Taylor, Le Consort 01:59
Léandre et Hero: "Loin de la jeune Hero" (Lentement et tendrement) Eva Zaïcik, Justin Taylor, Le Consort 03:17
Playing with Fire Justin Taylor 04:23
Andromède: "J'attendrai la mort sans la craindre" (Air tendre, Fort et marqué) Eva Zaïcik, Justin Taylor, Le Consort 03:41
Les regrets: "Venez chère ombre" Eva Zaïcik, Justin Taylor, Le Consort 04:33
Léandre et Hero: "Dieu des mers" (Air fort tendre) Eva Zaïcik, Justin Taylor, Le Consort 06:33
Le dépît généreux: "Mais ciel quel changement" (Récitatif) Eva Zaïcik, Justin Taylor, Le Consort 00:45
Simphonia IVa Justin Taylor, Le Consort 02:16

Playlists

Pour toutes les ambiances

Biographie

L’obtention du Premier Prix au concours de clavecin de Bruges (assorti des Prix du Public, Prix Outhere/Alpha Classics et du ‘EUBO Development Trust’) en 2015 marque le début d’une carrière fulgurante au concert et au disque. Que ce soit dans l’interprétation des pièces pour clavecin ou dans l’exploration du répertoire de la sonate en trio à des œuvres plus ambitieuses avec son ensemble Le Consort, Justin Taylor se distingue par « la souplesse de son jeu, l’intelligence de son toucher, la richesse et la plasticité de sa sonorité » (Sophie Bourdais, Télérama 2019). En 2017, il est nommé aux Victoires de la musique classique dans la catégorie ‘Révélation Soliste Instrumental’ et remporte la même année le Prix de la Révélation Musicale décerné par l’Association Professionnelle de la Critique. Depuis, Justin Taylor a été invité à jouer en Europe : DeSingel à Antwerp, Auditori de Barcelona, LSO St Luke’s de Londres (enregistré par BBC Radio 3), Philharmonie de Paris, Auditorium du Louvre, Festival de la Roque d’Anthéron, Auditorium de Radio France (week-end Bach), Théâtre des Champs-Elysées ; au Japon, où il a fait des débuts remarqués en janvier 2021, notamment au Oji Hall de Tokyo ; et aux États-Unis (New York (Music before 1800), Washington (Library of Congress, Opéra Lafayette). Justin s’est également produit avec des orchestres tels que l’Orchestre National d’Île-de-France, l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie, l’Orchestre de Chambre de Genève, l’Orchestre de Picardie, le Mannheimer Philharmoniker, le Duisburger Philharmoniker et, plus récemment, le Concerto Köln. Justin Taylor a déjà réalisé plus d'une dizaine d'enregistrements, en exclusivité pour le label ALPHA Classics. Son premier album, ‘La Famille Forqueray (2016)’ a reçu les éloges de la critique internationale (CHOC de l’année dans Classica, Gramophone Editor’s Choice, Grand Prix de l’Académie Charles Cros et Qobuzissime) et ‘Continuum’, consacré à Scarlatti et Ligeti, a été classé parmi les 5 meilleurs enregistrements du journal Le Monde en 2018. Justin a enregistré le Concerto No 17 de Mozart sur pianoforte avec Le Concert de La Loge (CHOC Classica) et a participé à l'intégrale ‘Bach333’ de Deutsche Grammophon avec un double disque d'œuvres méconnues de Bach. Un nouvel album, La Famille Rameau, paraîtra en avril 2021. Son ensemble, Le Consort, formé avec ses amis violonistes Sophie de Bardonnèche et Théotime Langlois de Swarte a remporté le Premier Prix et le Prix du Public au concours de musique ancienne du Val de Loire en 2017, présidé par William Christie, et est en résidence à la Fondation Singer-Polignac. Leur premier enregistrement, Venez, chère ombre, réunissant des cantates françaises interprétées avec la mezzo-soprano Eva Zaïcik, est très vite remarqué par la critique française (Choix de France Musique, CHOC Classica). Il précède un CD instrumental, Opus 1, présentant les sonates en trio inédites de Dandrieu, récompensé d’un Diapason d’or de l’année en 2019. Royal Handel, fruit d’une seconde collaboration avec Eva Zaïcik est salué par la critique internationale.