Artist picture of Philippe Cassard

Philippe Cassard

500 fans

Top titres de l'artiste

Songs without Words, Op. 67, No. 3 in B-Flat Major: Andante tranquillo Philippe Cassard 02:49
Songs without Words, Op. 38, No. 2 in C Minor: Andante Philippe Cassard 02:18
Sonntagslied, S. 547/2 in A Major Philippe Cassard 02:17
Songs without Words, Op. 102, No. 5 in A Major: "Kinderstück" Philippe Cassard 01:18
Petite suite pour piano (Quatre mains), L. 65 : Debussy: Petite suite pour piano (Quatre mains), L. 65 - 1. En bateau Philippe Cassard, François Chaplin 03:24
12 Lieder von Franz Schubert, S.558, No. 2: "Auf dem Wasser zu singen" Philippe Cassard 03:57
Images oubliées, L. 87 : Debussy: Images oubliées, L. 87 - 1. Lent (mélancolique et doux) Philippe Cassard 03:44
Préludes / Livre 1, L. 117 : Debussy: Préludes / Livre 1, L. 117 - 8. La fille aux cheveux de lin Philippe Cassard 02:21
Piano Sonata No. 13 in A Major, Op. 120, D. 664: III. Allegro Philippe Cassard 07:16
Impromptu D 899 Opus 90 : Schubert: Impromptu D 899 Opus 90 - N°3 en sol bémol majeur : Andante Philippe Cassard 05:32

Sortie la plus populaire

Ballade for Piano and Orchestra in F-Sharp Major, Op. 19
Nocturne No. 2 in B-Major, Op. 33
Pelléas et Mélisande Suite, Op. 80
Nocturne No. 4 in E-Flat Major, Op. 36

Artistes similaires

Pour toutes les ambiances

Biographie

Né à Besançon (Doubs) le 12 septembre 1962, Philippe Cassard fait ses études musicales au Conservatoire National Supérieur à Paris d'où il ressort avec deux premiers prix, en piano et en musique de chambre. En 1983, il poursuit son apprentissage à la Hochschule für Musik de Vienne et prend des leçons auprès du concertiste renommé Nikita Magaloff.

Le Bisontin formé à bonne école s'engage sur les rails d'une carrière de concertiste qui le voit débuter à Paris, aux côtés de Christa Ludwig, pour atteindre un niveau international. Pendant vingt ans, Philippe Cassard foule le sol des plus grandes salles de concert et se produit avec les plus grands orchestres dirigés par les chefs Neville Marriner, Charles Dutoit, Emmanuel Krivine ou Armin Jordan. Son nom est régulièrement accolé aux affiches de festivals prestigieux comme La Roque d'Anthéron, l'Irish Great Houses ou celui plus local du West Cork de Besançon.

Au fil des tournées et des enregistrements, Philippe Cassard s'illustre particulièrement dans le répertoire de la musique de chambre, que ce soit dans des récitals avec les chanteuses et solistes Natalie Dessay, Stéphanie d'Oustrac, Isabelle Faust, Laurent Korcia, Anne Gastinel, David Grimal, les Quatuors Ysaÿe, Ébène, Modigliani ou le Danish String Quartet. L'aritste ouvert aux expériences met également son piano au service de projets insolites avec les comédiens Philippe Torreton, Roland Bertin, Micheline Dax ou Judith Magre.

Côté répertoire, c'est un éminent spécialiste de l'oeuvre pour piano de Claude Debussy, qu'il magnifie à travers des récitals thématiques et une intégrale jouée en 1994 lors d'un marathon de quatre représentations par jour à travers le monde. Cette performance restée fameuse est éditée en 2012, lors de « l'année Debussy ». Outre ce fait d'armes, le pianiste s'est fait l'interprète privilégié de Schubert et de Schumann, compositeurs de l'intime par excellence. Son récital consacré à ce dernier, publié en 2006, est salué par le magazine britannique Gramophone.

À partir de 1997, le pianiste diversifie ses activités en prenant la direction des Estivales de Gerberoy jusqu'en 2003. Entre 1999 et 2008, Philippe Cassard occupe la fonction de directeur artistique des Nuits Romantiques du Lac du Bourget. Le public a également l'occasion de l'entendre sur les ondes de France Musique où il présente à partir de 2005 la chronique Notes du traducteur, après avoir tenu la rubrique littéraire classique du Figaro littéraire.

En 2010, Philippe Cassard consacre un opus à Brahms, et en 2012, il est naturellement sur tous les fronts des célébrations du cent cinquantième anniversaire de la naissance de Debussy. Son actualité comprend un programme de mélodies enregistré avec Natalie Dessay (Clair de Lune), un double récital à quatre mains avec François Chaplin et un grand nombre de prestations en France et à l'étranger. Après un opus Schubert comprenant la Sonate D. 959 et des duos avec Cédric Pescia, il retrouve Natalie Dessay pour le recueil de mélodies Fiançailles Pour Rire (2015).