Artist picture of Jay-Jay Johanson

Jay-Jay Johanson

21 394 fans

Top titres de l'artiste

Vertigo Jay-Jay Johanson 04:29
Heard Somebody Whistle Jay-Jay Johanson 03:03
Fever Jay-Jay Johanson, Jeanne Added 05:18
Not Time Yet Jay-Jay Johanson 04:58
Smoke Jay-Jay Johanson 04:34
So tell the girl that I'm back in town Jay-Jay Johanson 05:04
Romeo Jay-Jay Johanson 05:31
Why Wait Until Tomorrow Jay-Jay Johanson 04:23
Cheetah Jay-Jay Johanson 05:23
It Hurts Me So Jay-Jay Johanson 06:00

Artistes similaires

Playlists

Pour toutes les ambiances

Biographie

Jäje (dit Jay-Jay) Johanson est né en 1969 à Trollätten, en Suède, et grandit dans la ville de Skara.

En 1994, il découvre le trip-hop grâce à l'album Dummy de Portishead. Après quelques essais avec Erik Janson, il est contacté par la major BMG et enregistre son premier album, Whiskey, paru en 1996. L'artiste y mélange trip hop, jazz, drum'n'bass et country. Les singles « It Hurts Me So » et « So Tell The Girls That I'm Back In Town » reçoivent un accueil favorable.

Deux ans plus tard sort Tat(t)oo, dans lequel deux titres comportant un peu de français sont à souligner : « Quel dommage » et « Jay Jay Johanson » ; puis en 2000 suit l'album Poison. À la différence des deux albums précédents, Jay-Jay Johanson s'entoure d'un vrai groupe.

Antenna sort en 2002. Cet album est moins mélancolique et plus expérimental que les précédents. Il est suivi par Rush en 2005 qui ne reçoit pas le succès espéré, peut-être à cause de son coté plus dancefloor. Discret au possible, cet artisan d'une musique electro minimaliste conduit son oeuvre à sa guise, hors des sentiers battus et des plans marketing avec les albums successifs The Long Term Physical Effects Are Not Yet Known en 2007, Self-Portrait en 2009 puis Spellbound en 2011 et Cockroach en 2013. Sa dixième production sortie en 2015, Opium, marque les vingt ans de carrière d'un artiste dont le succès ne se dément pas d'album en album.