Artist picture of Keren Ann

Keren Ann

39 358 fans

Artist's Top Tracks

La disparition Keren Ann 03:35
I Was Born to Love Magic Keren Ann 03:04
Not Going Anywhere Keren Ann 03:41
Again And Again Keren Ann 04:05
Jardin d'hiver Keren Ann 02:58
My Name Is Trouble Keren Ann 04:13
Toujours un coin qui me rappelle Eddy Mitchell, Keren Ann 03:37
Le fleuve doux Keren Ann 04:18
Where Did You Go ? Keren Ann 03:58
By the Cathedral (Unplugged at Radio Nova) [Bonus Track] Keren Ann 03:07

Most popular release

Au coin du monde
Le sable mouvant
Les rivières de janvier
La corde et les chaussons

Similar Artists

Playlists

Biography

Keren Ann brille dans "Bleue" Keren Ann est un prisme, une musicienne plurielle révélée par son travail avec et pour les autres, propulsée par sa production solo, adoubée comme présence précieuse de la scène pop. Omniprésente, par l’équipée (musique de films, de pièces de théâtre, de danse contemporaine, réalisation d’autres disques que les siens), ou la percée toute personnelle. Bleue est la huitième. Bleue, c’est une couleur et une tonalité subtiles mais bien précises, une intention forte. Ce qui frappe, d’emblée : Bleue parle français, de bout en bout. Une première depuis Nolita (2004). On le sait, Keren Ann est une nomade-née, une itinérante dès les origines, russe-israélienne par son père, néerlando-javanaise par sa mère, née en Israël, élevée aux Pays-Bas puis en France, installée un temps aux Etats-Unis, de retour à Paris depuis trois ans. Mais Keren Ann dit, comme on parle d’un port d’attache : “Paris est toujours le lieu où je reviens, c’est ma maison. Mes parents se sont rencontrés à Paris, ma mère qui était très francophile et dont le père était à moitié français, était là comme étudiante et fille au pair, mon père, en voyage”. La culture française a toujours fait partie des bagages de la famille voyageuse, à commencer par la chanson - Gainsbourg, Hardy à laquelle on la compare souvent et influence revendiquée, “aussi importante que Dylan, Springsteen, Leonard Cohen”.