Artist picture of Jean Gabin

Jean Gabin

4 694 fans

Jean Gabin : écoute tous les titres sur Deezer

Top titres de l'artiste

Maintenant je sais Jean Gabin 03:14
Quand on se promène au bord de l'eau Jean Gabin 03:19
Vive les grosses dames Jean Gabin 01:03
Avec ma petite gueule Jean Gabin 03:11
La java de Doudoune Jean Gabin, Mistinguett 03:00
Maintenant je sais Jean Gabin 03:07
Quand on a ça Jean Gabin 02:40
Quand on se promène au bord de l'eau Jean Gabin 04:01
C'est moi le mari Jean Gabin 03:08
On m'suit Jean Gabin, Mistinguett 02:50

Sortie la plus populaire

Jean Gabin : les nouveautés sur Deezer

Quand on s'promène au bord de l'eau
Qu'est c'que tu dis d'ça
Avec ma petite gueule
Viens fifine

Albums les plus écoutés

Jean Gabin : les albums les plus populaires

Playlists

Jean Gabin : découvre la musique & les playlists

Apparaît dans

Écoute Jean Gabin sur Deezer

Biographie

Comédien français de renommée mondiale, Jean Gabin (de son vrai nom Jean Gabin Alexis Moncorgé) voit le jour le 17 mai 1904 dans le 9e arrondissement à Paris. S’il s’est imposé à l’écran avec de très nombreux classiques, comme Gueule d'Amour, La Bête Humaine, Pépé le Moko, Le Quai des Brumes, La Grande Illusion, Un Singe en Hiver, Le Chat, Le Pacha ou La Traversée de Paris, dans une filmographie comptant près de 100 longs-métrages, Jean Gabin avait débuté sa carrière comme chanteur de revue et d’opérette. Dès 1930, il chante ainsi deux chansons dans le film Chacun Sa Chance, puis une dans Cœurs Joyeux en 1931. L’année suivante, c’est avec Fréhel qu’il chante « La Môme Caoutchouc » dans le film Cœur de Lilas. En 1936, il interprète encore « Quand on se promène au bord de l’eau » dans le film de Julien Duvivier, La Belle Équipe. Tandis qu’il se consacre au cinéma et à sa carrière de comédien avec succès dans les décennies suivantes, il effectue un retour inattendu à la chanson en 1974 avec le titre « Maintenant je sais », une reprise de « But Now I Know » de Harry Philip Green interprétée l’année précédente par Noel Purcell sur la face B de son 45 tours « The Filly With the Long Black Mane » et qui fut adaptée en français par Jean-Loup Dabadie. Grâce à ce morceau, que Jean Gabin enregistre aussi en anglais et qui fera partie de la bande originale du film de Claude Lelouch Attention Bandits ! en 1987, Jean Gabin parvient à se hisser dans les charts français à la 6e place. Jean Gabin s’éteint, au terme d’une carrière bien remplie, le 15 novembre 1976 à Neuilly-sur-Seine, à l’âge de 72 ans.