Artist picture of Electrelane

Electrelane

8 185 fans

Top titres de l'artiste

The Valleys Electrelane 05:20
In Berlin Electrelane 04:14
To the East Electrelane 04:52
Birds Electrelane 03:53
On Parade Electrelane 02:35
Gone Under Sea Electrelane 03:12
Oh Sombra! Electrelane 02:58
Love Builds Up Electrelane 05:24
Enter Laughing Electrelane 03:42
After the Call Electrelane 03:04

Sortie la plus populaire

Gone Under Sea
On Parade
The Valleys
Birds

Artistes similaires

Playlists

Pour toutes les ambiances

Biographie

Verity Susman (clavier, guitare, saxophone, clarinette, chant) et Emma Gaze (batterie), sont à l'origine du groupe Electrelane formé à Brighton (East Sussex) en 1998. Debbie Ball (guitare) et Tracey Houdek (basse) les accompagnent pour le début de l'aventure. Debbie Ball est remplacée dès 2000 par Mia Clarke qui devient vite un membre essentiel de Electrelane. Il faut dire que le postulat de Electrelane qui consiste à s'inspirer du krautrock et de quelques pointures du rock comme The Velvet Underground et Smashing Pumpkins n'est pas des plus aisés.

Electrelane ne néglige d'ailleurs aucun aspect de sa musique, n'hésitant pas à jouer sur certains instruments d'époque - en particulier des orgues Farfisa - pour apporter une parfaite coloration à ses compositions. Rock It to the Moon le premier album de Electrelane en 2001 est majoritairement composé d'instrumentaux et laisse apercevoir un beau potentiel malgré quelques imperfections. Il en va tout autrement pour The Power Out enregistré à Chicago (Illinois) avec l'aide de Steve Albini et qui révèle pleinement l'originalité de Electrelane.

Axes en 2004 voit le remplacement de Racel Dalley qui avait succédé en 1999 à Tracey Houdek par Ros Murray. De nouveau porté sur les titres instrumentaux, Axes est enregistré dans les conditions du live pour permettre aux fans de découvrir les capacités d'improvisation du groupe. Désormais réputé sur la scène internationale, Electrelane prolonge le plaisir par une grande tournée qui passe par l'Amérique, l'Europe, la Turquie, le Japon, et l'Australie. A l'été 2006, Electrelane débute l'enregistrement de son quatrième album sur les terres du krautrock à Berlin.

Pour faire patienter les fans, Electrelane sort en août 2006 la compilation Singles, B-Sides & Live qui ne cache rien des différents aspects de son travail et de son inspiration. Sans être au niveau de The Power Out, No Shouts, No Call  sorti en avril 2007 n'en est pas moins un disque passionnant qui confirme la place de Electrelane dans le paysage musical. Electrelane entreprend à la suite une nouvelle tournée qui comprend des dates avec Arcade Fire, et des passages au Montreux Jazz Festival ainsi qu'à La Route du Rock de Saint-Malo (Ille-et-Villaine). 

Le groupe décide après une ultime apparition dans son fief de Brighton de marquer une pause de durée indéterminée pour se consacrer à d'autres activités que le rock. Electrelane revient sur scène en 2011 pour quelques festivals mais ne semble pas projeter l'enregistrement d'un cinquième album au grand dam de ses fans éplorés.