Artist picture of Max Romeo

Max Romeo

548 448 fans

Max Romeo : écoute tous les titres sur Deezer

Top titres de l'artiste

Chase The Devil Max Romeo, The Upsetters 03:27
Chase The Devil Max Romeo, The Upsetters 03:27
The World Is on Fire Max Romeo 04:23
One Step Forward Max Romeo 03:52
Chase The Devil Max Romeo 02:57
Milk and Honey Max Romeo 03:48
One Step Forward Max Romeo 03:39
War Ina Babylon Max Romeo, The Upsetters 04:50
Norman Max Romeo, The Upsetters 04:50
I Chase The Devil Max Romeo, The Upsetters 06:50

Dernière sortie

Max Romeo : les nouveautés sur Deezer

Albums les plus écoutés

Max Romeo : les albums les plus populaires

Artistes similaires

Les artistes similaires à Max Romeo

Playlists

Max Romeo : découvre la musique & les playlists

Apparaît dans

Écoute Max Romeo sur Deezer

Biographie

Rêves de mini-jupes

En 1969, alors que la culture « rude boy » cède la place à celle des rastas, il sort « Wet Dream » dont le succès instantané atteint les côtes britanniques.où son contenu lubrique n'échappe pas à la vigilance de la censure qui en interdit immédiatement la diffusion sur les ondes de la radio anglaise. Dans la même veine, Max Romeo sort « Mini Skirt Vision » qui ne connaitra pas le même succès.

Babylone la brûlée

Après quelques tâtonnements, il fait la rencontre des producteurs Niney Holness et Lee Perry à qui il confie son travail. C'est sous l'influence de Lee Perry que Romeo enregistre ses premières chansons rastas « Babylon Burning » et « The Coming of Jah ». Profitant du changement de tendance au sein de la société jamaïquaine ces titres lui permettent de maintenir son nom au sommet.


Chasse au diable

1976 sera incontestablement son année avec la parution de War Ina Babylon , enregistré avec le concours des Upsetters, qui devient l'un des disques de reggae fétiche de la génération punk. Y figurent les classiques « Chase The Devil », « One Step Forward » et « War In A Babylon ».

Divorce avec Judas

Sa séparation avec Lee Perry sera très inamicale si l'on en juge de l'inscription « Juda » écrite au feutre sur la photo de Romeo et affichée dans le studio de Perry. Incontestablement ce divorce freinera la carrière de Max Romeo. Malgré le renfort que lui apporte le guitariste de The Rolling Stones, Keith Richards, sur l'album I Love My Music, il ne saura pas renouer avec le succès.

Le temps de Jah

Toujours en activité, Max Romeo n'en poursuit pas moins son chemin. Parmi les plus belle voix qu'ait jamais révélée la Jamaïque, il se produit régulièrement sur scène, l'album A Little Time for Jah en 2004 montre sa capacité à proposer un reggae actuel tout en restant proches des racines.