Artist picture of Mick Jagger

Mick Jagger

203 287 fans

Artistes similaires

Playlists

Biographie

Michael Philip Jagger est né à Dartford (Kent) le 26 juillet 1943. Encouragé dans le sport par son professeur de père, Mick Jagger tourne également en tant qu'enfant dans des publicités. Son physique et son image se mettent en place bien avant sa voix, et dans les années 50 il ne remarque pas son camarade de classe Keith Richards.

La saga de The Rolling Stones fait de lui une star mondiale, son appétit pour le devant de la scène le conduit à prendre la direction du groupe en contribuant à l'éviction de Brian Jones en 1969. En 1970, il commence sa carrière d'acteur dans le film Performance de Nicolas Roeg, sur la bande son Mick Jagger interprète son premier titre solo avec « Memo from Turner ».

Ensuite il apparaît en duo avec Peter Tosh en 1978 sur « Don't Look Back »  et en 1984 il participe à Victory de The Jacksons où il duettise avec Michael Jackson sur « State of Schock ». Le grand pas est franchi avec She's the Boss en 1985, ce premier album solo est un honorable succès commercial, et un album sympathique où Mick Jagger propose avec humour une caricature, maîtrisée la caricature, de lui-même.

Cette même année 1985, Mick Jagger est no 1 anglais pour « Dancing in the Sreets » son duo avec David Bowie. Encouragé dans son processus de starisation personnelle, Mick Jagger commet l'un des rares impairs de sa carrière en 1987 avec Primitive Cool.

L'album sort sur fond de brouille avec Keith Richards, et Mick Jagger tente le pari d'une fusion soul ambitieuse, voire prétentieuse. Le résultat est boudé par les fans et les ventes ne sont pas au rendez-vous. Ainsi renvoyé dans ses seize mètres rollingstoniens, Mick Jagger ne sort Wandering Spirit qu'en 1993.

Produit par Rick Rubin, Wandering Spirit est un épatant condensé de rock actuel et de loin le meilleur effort de Mick Jagger en solo. Le public suit et sans atteindre les sommets des ventes, Wandering Spirit réalise partout des scores confortables. Le temps passe et les temps changent, Mick Jagger n'est plus une star sulfureuse, son ambition est elle aussi rassasiée et il peut devenir un artiste normal.

Goddes in the Doorway
en 2001 est le résultat de cette évolution, l'album n'a d'autre ambition que de se faire plaisir avec la complicité de Pete Townshend. Le résultat est un très bon album de rock, qui peut sans problème en remontrer à nombre de successeurs potentiels. Compétiteur dans l'âme, Mick Jagger est loin de lâcher la rampe, Goddes in the Doorway le montre apaisé, mais présent, très présent.