Artist picture of Run-DMC

Run-DMC

274 409 fans

Run-DMC : écoute tous les titres sur Deezer

Top titres de l'artiste

Walk This Way (feat. Aerosmith) Run-DMC, Aerosmith 05:11
It's Like That Run-DMC, Jason Nevins 04:09
It's Tricky Run-DMC 03:03
Walk This Way (feat. Aerosmith) Run-DMC, Aerosmith 03:36
It's Like That Run-DMC 04:45
My Adidas Run-DMC 02:47
Down With the King (feat. Pete Rock & C.L. Smooth) Run-DMC, Pete Rock & C.L. Smooth, Pete Rock, C.L. Smooth 05:02
King of Rock Run-DMC 05:13
Peter Piper Run-DMC 03:24
Rock Box Run-DMC 05:28

Dernière sortie

Run-DMC : les nouveautés sur Deezer

Albums les plus écoutés

Run-DMC : les albums les plus populaires

Artistes similaires

Les artistes similaires à Run-DMC

Playlists

Run-DMC : découvre la musique & les playlists

Apparaît dans

Écoute Run-DMC sur Deezer

Biographie

Du rock dans le rap

Le trio va ensuite faire tomber toutes les autres barrières réservées à ce style musical avec un virage appuyé vers le rock. King of Rock et Raising Hell sont respectivement publiés en 1985 et 1986, installant Run-D.M.C. au sommet des classements des ventes, notamment grâce à leur reprise de « Walk This Way » avec Aerosmith. Autre particularité de Raising Hell : la présence d'un morceau dédié à leur marque de chaussure favorite et simplement intitulé « My Adidas ». Le culte des tennis est lancé.

Rap metal

Les deux disques suivants n'ont pas le même impact, en partie à cause de la montée des préoccupations politiques dans les textes de l'époque, avec notamment Public Enemy. Le groupe est en perte de vitesse. Back From Hell en 1990 et une compilation en 1991 marquent ce coup de frein. Run et D.M.C. ont quelques problèmes d'alcool et de drogue desquels ils sortent par un retour à leurs racines chrétiennes. Down With the King en 1993, qui rencontre de nouveau le succès, est d'ailleurs marqué par cette influence religieuse. Le trio participe la même année à la bande originale de Judgement Night – film sans envergure mais dont la BO constitue l'un des disques-clés du métissage de rap et de rock (ou metal), voyant collaborer groupes de rock et groupes de rap ,  enregistrant avec Living Colour « Me, Myself and My Microphone ». Les deux MC's prennent ensuite un peu de recul vis-à-vis de la musique pour se consacrer à la religion.

Couronne sans roi

Ils reviennent quelques années plus tard sur le devant de la scène avec l'album Crown Royal, en 2001. Presque disparu, Run-D.M.C. revient dans un style modernisé et accompagné de nombreux invités. Le groupe reçoit le soutien de quelques stars du rap comme Nas ou Method Man, mais aussi du rock avec Kid Rock et Fred Durst (Limp Bizkit). Le groupe recommence à tourner, notamment avec Aerosmith. La mort de Jam Master Jay, assassiné d'une balle dans la tête le 30 octobre 2002, dans un studio d'enregistrement du Queens (New York), met un coup d'arrêt au groupe, Run et D.M.C. annonçant le mois suivant la fin du groupe. En 2003, paraît une compilation, Ultimate Run-D.M.C., qui retrace la carrière du groupe dans sa meilleure période (1983-1992).