Artist picture of Nirvana

Nirvana

9 209 699 fans

Nirvana : écoute tous les titres sur Deezer

Top titres de l'artiste

Smells Like Teen Spirit Nirvana 05:01
Come As You Are Nirvana 03:38
The Man Who Sold The World Nirvana 04:20
Something In The Way Nirvana 03:51
Lithium Nirvana 04:15
In Bloom Nirvana 04:14
Heart-Shaped Box Nirvana 04:41
Where Did You Sleep Last Night Nirvana 05:07
About A Girl Nirvana 03:37
Dumb Nirvana 02:31

Dernière sortie

Nirvana : les nouveautés sur Deezer

Albums les plus écoutés

Nirvana : les albums les plus populaires

Artistes similaires

Les artistes similaires à Nirvana

Playlists

Nirvana : découvre la musique & les playlists

Apparaît dans

Écoute Nirvana sur Deezer

Biographie

Moins populaire que Nevermind, vendu à plus de 6 millions d'exemplaires alors, In Utero présente une nouvelle fois un double tranchant : les nouveaux fans acquis grâce à Nevermind perdent totalement leurs repères avec cette musique plus sombre et agressive tandis que le groupe retrouve par la même occasion les amoureux des premières heures. La musique est plus dure, mais le génie de la mélodie garde la même empreinte, celle de Kurt. Sur certains titres, il se dévoile, s'excuse, même - « All Apologies ». Sur d'autres, pour se venger d'une partie de la presse qui ne l'a pas épargné, il trempe sa plume dans le vitriol, comme dans « Radio Friendly Unit Shifter » où il règle ses comptes toute gorge déployée et guitare saturée. Mais Kurt se sent de plus en plus mal, entre paranoïa, cures de désintoxication, malaises et tentatives de suicides. Le groupe repart donc en tournée avec cet album et ses fardeaux. Pat Smear intègre le groupe en tant que second guitariste et part découvrir l'Europe.
En novembre 1993, le groupe enregistre à New York une session live et acoustique pour MTV, avec la ferme intention de démontrer qu'avec ou sans pédale d'effet, Nirvana reste avant tout un groupe de scène et Kurt, un fabuleux mélodiste. Dans cet album devenu incontournable, se mélangent des titres connus - « About a Girl », « Come As You Are », « Polly », etc.-, mais aussi des chansons que Kurt et le groupe apprécient tout particulièrement dont l'excellent « The Man Who Sold the World » de David Bowie, ou « Where Did You Sleep Last Night », où Cobain soutient la comparaison avec le bluesman Leadbelly. Cobain rend hommage à des personnalités qu'il adore, tel les Vaselines ou les Meat Puppets qu'il invite pour plusieurs de leurs titres. Durant tout son succès, Kurt n'a d'ailleurs eu de cesse de promouvoir la scène underground de Seattle ou d'ailleurs, faisant découvrir à son public des titres d'artistes qu'il idolâtre.

Ce disque sera le dernier témoignage « grand public » et artistique du groupe, puisque le 5 avril 1994, Kurt Cobain se suicide chez lui. Il est retrouvé par un électricien trois jours après. Avec ce geste désespéré, Kurt Cobain entre définitivement dans la légende, laissant orphelins des millions de fans et surtout sa fille, âgée de deux ans à peine. Aujourd'hui, Nirvana, est devenu une référence musicale. Le groupe aura sorti cinq albums de son « vivant ». Après le suicide de Kurt, un live électrique sortira en 1997 - From the Muddy Banks of the Wishkah -, puis un best-of éponyme avec un inédit dans les premières années de l'an 2000, ainsi que différents coffrets. Mais la vraie saveur de Nirvana se trouve définitivement dans les nombreux lives circulant sous le manteau et maintenant via le net, tels les célèbres Outcesticide où l'on retrouve avec intérêt les premières bandes du groupe, ainsi que de nombreux lives d'une qualité inégale.

Après la disparition de Kurt, Krist Novoselic troqua sa basse baladeuse pour une guitare et se lança dans les aventures de Sweet 75 puis Eyes Adrift, sans connaître la ferveur du passé. Dave Grohl, lui aussi remisa son instrument pour la guitare et monta les Foo Fighters, connaissant pour sa part à nouveau un succès mondial. L'un et l'autre entretiendront la mémoire de Nirvana à distance, sans mercantilisme et ne se retrouveront qu'en 2012 pour une éphémère reformation avec Pat Smear, et l'une des idoles de Kurt Cobain au chant : Paul McCartney le temps d'un titre inédit, « Cut Me Some Slack ». Deux ans plus tard, lors de la cérémonie d'intronisation du groupe au Rock and Roll Hall of Fame, les anciens membres rendent hommage à leur défunt leader en jouant une série de titres avec différentes chanteuses : St. Vincent, Kim Gordon, Joan Jett ou encore Lorde.